Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'communiqué officiel'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

9 résultats trouvés

  1. Via Twitter l'Inter a officiellement exprimé ses sincères coléances aux victimes de la tragédie de Malang. Au moins 174 personnes (bilan revu à la baisse, 125 morts, ndlr) sont mortes dans le drame qui a eu lieu Samedi soir dans la ville de Malang, à l'est de l'île de Java, en Indonésie. Les supporters de l'Arema FC sont entrés sur le terrain du stade Kanjuruhan de Malang City après la défaite 3-2 contre Persebaya Surabaya et ont provoqué la panique, avec des dizaines de personnes piétinées et tuées. À travers un tweet , l'Inter a exprimé ses condoléances pour ce qui s'est passé : "Nos plus sincères condoléances pour la tragédie du stade Kanjuruhan, Malan." Voici les détails relatés par Euronews L'Indonésie s'est réveillée dimanche endeuillée par l'une des pires tragédies jamais survenues dans un stade. 125 personnes sont mortes dans un mouvement de foule quand des milliers de fans ont envahi un terrain de football et ont été aspergés de gaz lacrymogène. Un précédent bilan des autorités faisait état de 174 personnes tuées. Le drame, qui s'est déroulé samedi soir dans la ville de Malang, à l'est de l'île de Java, a aussi fait plus d'une centaine de blessés dans cet archipel d'Asie du Sud-Est où les rivalités entre supporters virent souvent à la catastrophe. Des fans de l'équipe locale du Arema FC ont pénétré sur le terrain du stade Kanjuruhan, dans la ville de Malang, après la défaite de leur équipe 3 à 2 contre celle de Persebaya Surabaya. C'était la première fois en plus de vingt ans que l'Arema FC perdait face à sa grande rivale de la ville voisine de Surabaya. La police, qui a qualifié cet incident d'"émeutes", a tenté de persuader les fans de regagner les gradins et a tiré des gaz lacrymogènes après la mort de deux policiers. De nombreuses victimes ont été piétinées mortellement. Des survivants ont décrit des spectateurs pris de panique, bloqués par la foule, quand la police a lancé des gaz lacrymogènes. Des images capturées à l'intérieur du stade montrent une énorme quantité de gaz lacrymogène et des personnes s'agrippant aux barrières, tentant de s'échapper. D'autres portaient des spectateurs blessés, se frayant un chemin à travers le chaos. "Des policiers ont projeté du gaz lacrymogène, et les gens se sont aussitôt précipités pour sortir en se poussant les uns les autres et ça a provoqué beaucoup de victimes", a indiqué à l'AFP Doni, un spectateur de 43 ans, qui n'a pas voulu donner son nom de famille. "Il n'y avait rien, pas d'émeutes. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, il sont soudainement envoyé du gaz lacrymogène", a-t-il déclaré. "Ce qui m'a choqué c'est qu'ils ont pas pensé aux femmes et aux enfants ?" Interrogé par l'AFP, Sam Gilang, un survivant, qui a perdu trois amis, écrasés par la foule, a évoqué un incident "terrifiant, absolument choquant". "Les gens se poussaient (...) et beaucoup ont été piétinés en allant vers la sortie. Mes yeux brûlaient à cause des gaz lacrymogènes. Heureusement, j'ai réussi à grimper sur une clôture et j'ai survécu." Le président indonésien Joko Widodo a ordonné dimanche "une évaluation complète des matchs de football et des procédures de sécurité", après cet incident. Il a demandé à l'Association nationale du football de suspendre tous les matchs jusqu'à des "amélioration de la sécurité". "Je regrette profondément cette tragédie et espère que cette tragédie liée au football sera la dernière dans notre pas", a-t-il déclaré dans un discours télévisé. Le directeur d'un hôpital a indiqué sur une chaîne de télévision locale qu'une des victimes n'avait que cinq ans. Le stade contenait 42 000 personnes et était au complet selon les autorités. Quelque 3 000 d'entre eux ont envahi le terrain en signe de colère après le match. Un spectacle désolant devant le stade témoignait dimanche matin des agitations de la veille: des véhicules calcinés, dont un camion de police, jonchaient les rues. La police a fait été de 13 véhicules brûlés. Le gouvernement indonésien a présenté ses excuses pour cet incident. "Nous sommes désolés pour cet incident (...) C'est un incident regrettable qui blesse notre football à un moment où les supporters peuvent assister à un match dans un stade" après une longue interruption pendant la pandémie de Covid-19, a déclaré le ministre indonésien des Sports et de la Jeunesse Zainudin Amali à la chaîne Kompas. Mea culpa aussi du côté de l'Association de Football d'Indonésie (PSSI), qui a suspendu tous les matchs prévus cette semaine. "Nous sommes désolés et nous présentons nos excuses aux familles des victimes et à toutes les parties pour cet incident", a dit le président de PSSI, Mochamad Iriawan. La violence des supporters est un problème en Indonésie, où les rivalités de longue date se sont transformées en affrontements mortels. Certains matches - le plus important étant derby entre Persija Jakarta et Persib Bandung - sont si tendus que les joueurs des équipes de haut niveau doivent s'y rendre sous haute protection. Les fans de Persebaya Surabaya n'avaient pas été autorités à acheter des billets pour le match, de crainte d'incidents. Le secrétaire général de l'Association nationale de football PSSI, Yunus Yussi, a indiqué avoir communiqué avec la FIFA sur cet incident dramatique et espère éviter des sanctions de l'organe international. Il a expliqué que la police avait utilisé des gaz lacrymogènes à l'intérieur du stade car "elle devait prendre des mesures pour empêcher" les fans d'envahir le terrain au cours d'une conférence de presse. Le chef de la Confédération asiatique du football, a exprimé ses regrets face aux pertes humaines. "Je suis profondément choqué et attristé d'apprendre des nouvelles aussi tragiques venant d'Indonésie, un pays où l'on aime le football", a déclaré Salman bin Ebrahim Al Khalifa dans un communiqué. L'Indonésie doit accueillir l'an prochain la Coupe du Monde U-20 dans plusieurs stades du pays, mais celui de Malang n'en fait pas partie. En 1989, un mouvement de foule au stade de Hillsborough en Grande-Bretagne avait causé la mort de 97 fans de Liverpool et en 2012, le stade de Port Said en Egypte avait connu une autre tragédie avec 74 morts. In 1964, 320 personnes sont mortes et plus d'un millier a été blessé dans un mouvement de foule au stade national de Lima au cours d'un match de qualification entre le Pérou et l'Argentine. Traduction alex_j via FCInterNews, Euronews et AFP.
  2. Un message sans équivoque est récemment paru dans L'Urlo della Nord, l'organe officiel sur les réseaux sociaux de la Curva Nord. Une photo, sans autre commentaire : "Zhang va-t'en." Ce message est arrivé dans la matinée, après le meeting qui s'est tenu hier soir au Baretto, siège des réunions hebdomadaires des ultras. A voir si dans les prochaines heures il y aura d'autres réactions en corollaire de l'image qui vient d'être postée. En attendant, les intentions de la Curva à un peu plus d'une semaine de Inter-Roma apparaissent très claires. D'après ce qui a fuité dans ces heures matinales, les ultras auraient décidé de changer de cap vis-à-vis des propriétaires. Ils sont lassés de voir des mercatos basés avant tout sur les besoins budgétaires et non sur les besoins sportifs de l'équipe. Cependant, la colère est dirigée contre Suning et non vers les dirigeants qui ont également été reconnus pour leur excellent travail lors de la réunion d'hier. Comme Zhang, les joueurs se sont également retrouvés dans le collimateur des ultras, salués en fin du dernier championnat par des acclamations et des applaudissements malgré la perte du Scudetto pour deux points, mais tenus pour responsables d'un début de saison dans lequel les espoirs n'ont pas été exaucés, les réponses n'étant pas arrivées. Pour cette raison, à partir du prochain match, il ne devrait plus y avoir de chants ad hoc pour les joueurs eux-mêmes. Quant à Simone Inzaghi, tout en reconnaissant certaines erreurs, il n'est pas considéré comme le cœur principal des problèmes actuels. A voir comment les choses vont évoluer. Traduction alex_j via FCInterNews.
  3. L'Inter Milan Curva Nord a organisé une rencontre ouverte à tous les fans de Nerazzurri "qui se soucient de l'Internazionale" ce Jeudi 22 septembre 2022, à 20h30, au "Baretto". Message publié sur la page Facebook "Le Cri du Nord". "Vous aurez donc l'occasion de bien comprendre ce que la Curva Nord pense d'une telle situation qui n'est pas du tout agréable. Parce que nous sommes harcelés par demandes de social fans hystériques qui vantent la révolution avec le soutien des autres, généralement le nôtre. La réalité, si elle est abordée d'un point de vue global, est bien plus complexe qu'un #InzaghiOut hâtif." "Les sujets à l'ordre du jour sont les suivants, de la part des plus fervents supporters de la Beneamata : LA TOLÉRANCE EST FINIE; L'entraîneur a certainement fait des erreurs MAIS... AUCUN ALIBI POUR LES JOUEURS qui, depuis que le monde est monde, dans ces situations se vautrent mettant leur ego avant le groupe; ET CE N'EST PAS BON POUR NOUS." "Au retour des équipes nationales, le registre doit changer. Chacun doit être confronté à ses propres responsabilités. Nous luttons ensemble, nous sortons ENSEMBLE. Nous vous attendons !" Traduction alex_j via FCInterNews.
  4. 2021 a été une année incroyable pour l'Inter avec son 19e Scudetto en mai, couronnant une saison sensationnelle. Ceci a été fait avec style en soulevant le trophée au Meazza avant de partager la gloire avec des pans entiers de fans à l'extérieur du stade. Ce fut certainement une année inhabituelle au cours de laquelle les stades étaient à nouveau remplis de supporters qui ont soutenu l'équipe de manière implacable. Une nouvelle année est maintenant à nos portes avec les Nerazzurri qui donnent le coup d'envoi de 2022 en tête du classement après une première moitié de saison impressionnante. Tous les supporters du monde entier espèrent une année remplie de succès, de paix et de bonheur. FORZA INTER! Traduction alex_j via le site officiel.
  5. A travers un cliché de lui posté depuis l’Hôpital, où vu les circonstances, on peut considérer qu’il a bonne mine, Christian a tenu a remercier ceux qui lui ont démontré de l’affection ces derniers jours "Salut tout le monde, un très grand merci pour vos chaleureux et magnifiques attentions et pour vos messages à travers le monde. Cela signifie beaucoup pour moi et pour ma famille." "Je me sens bien vu les circonstances, je dois encore me soumettre à des examens à l’hôpital, mais je me sens bien. A présent, je ferais le supporter pour les gars de l'équipe, pour les prochains match." "Donnez tout pour le Danemark, je vous souhaite le meilleur, Christian" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. C’est donc à travers cette vidéo de lancement que l’Inter a officialisé ses nouvelles armoires. Voici le communiqué officiel L’Inter renouvelle son propre visuel destiné à toucher un public toujours plus digital et attentif à l’esthétique pour toucher des nouvelles cibles globales et différentes tranches d’âges, pour s’affirmer aussi comme une icône culturelle en plus d’une icône sportive. L’objectif est de rendre la marque Inter pertinente et reconnaissable, non seulement pour les tifosi, mais aussi pour permettre à une audience plus jeune et internationale de s’identifier aux valeurs d’inclusion, de style et d’innovation qui caractérisent l’Inter depuis sa fondation. L’évolution est fortement inspirée des racines du club : Des valeurs fondatrices de l’Inter qui restent centrales, en préservant l’esprit historique et émotif avec lesquels les tifosi les plus fidèles s’identifie, tout en se liant avec la ville de Milan: Un lien qui va au-delà du lieu d’appartenance du Club car l’Inter incarne les valeurs de la Ville : Un état d’esprit international, une propension à l’innovation et à la mutation continue sans trahir sa propre essence Le nouveau logo se présente comme une adaptation moderne de l’Historique symbole du club, sous une forme plus légère et minimaliste, dans la continuité de la version originelle tout en s’intégrant d’une façon plus adaptée à l’ère environnante Le Focus est sur les lettres I et M imaginé par Muggiani et couronné par le double cercle traditionnel Nerazzurro. Les lettres FC restent liées au nom et à l’identité du Club : FC Internazionale Milano. Le graphique du logo est allégé et, conceptuellement, les domaines dans lesquels l’Inter veut se développer se retrouvent élargis : Football Club mais pas seulement. Les couleurs restent celles choisi la nuit du 9 mars 1908, mais celles-ci sont plus vibrantes, plus lumineuses. La réalisation du nouveau logo a été confié à l’équipe Bureau Borsche, l’un des studios de graphic desing studio parmi les plus importants au niveau international. La nouvelle identité visuelle du club est dévoilée à travers des clichés photographique accompagné de la narration de l’expression I M, "Je suis" dont le but est de contextualiser la nouvelle identité visuel du club à travers un langage contemporain : "I M Football Club Internazionale Milano". L’expression "I Am" est utilisé pour transmettre d’une façon directe les valeurs et l’attitude du club, mais aussi pour décrire l’essence de chaque tifosi interiste sans la moindre distinction La narration I M est le résultat d’un voyage aux quatre coins de Milan , une ville qui partage avec l’Inter une composante Historique très forte, symbolisée de tradition, d’innovation, de culture, de style et qui base son futur sur des valeurs et un caractère qui lui est propre. Cette narration implique également des personnalités sportives, de la culture, qui ont prêté leurs visage à cet important changement Le logo actuel restera utilisé sur les maillots jusqu’au terme de cette saison. Il sera ensuite remplacé lors de la présentation de la nouvelle gamme de produit relative à la nouvelle saison. Par le biais de cette nouvelle identité, une mise en lumière d’une Capsule Collection est destinée aux tifosi : Dès aujourd’hui, il vous est possible de retrouver sur le store officiel de l’Inter, la première gamme de produit, en édition limité, d’article reprenant le nouveau visuel du club. La gamme de produits propose des vêtements tels que des t-shirts, des écharpes, …avec le nouveau Word mark Inter qui permettra aux tifosi de commencer à vivre pleinement ce changement "Un nouveau mode de langage" - Alessandro Antonello "Nous sommes très fier de nos 113 années d’Histoire et cette fierté nous pousse à observer le futur et à en saisir chaque opportunité de croissance. C’est pour cela que nous avons voulu trouver un nouveau mode de langage, un canal qui nous permet de nous rapprocher des nouvelles générations, qui vivent l’émotion sportive d’une façon différente." "Pour en arriver jusqu’ici, il y a eu différentes étapes qui ont marqué la croissance du Club. Comme la naissance de l’Inter Media House, notre nouveau siège situé dans le quartier de l’innovation de Milan, la modernisation du Centre Sportif d’Appiano Gentile." "Ce sont des symboles, des moteurs de nos ambitions et l’Inter via ce parcours de repositionnement de notre propre marque qui a débuté en 2016 et qui, avec le nouveau logo et le nouveau visuel identitaire représente le moment le plus important." L'Aviez-vous remarqué ? Cette seconde vidéo a également officialisé la formation type d’Antonio Conte, celle qui domine la Serie A. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. L’Inter n’a absolument pas apprécié la dernière déclaration du sélectionneur national chilien Reinaldo Rueda en regard à l’état de santé d’Alexis Sanchez. Le club, furieux, a réagi par le biais d’un communiqué officiel "Le Fc Internazionale Milano retient inacceptable, offensant et non-conforme à la réalité les déclarations du sélectionneur national du Chili Reinaldo Reida. Le Club a toujours fait part de son entière collaboration et a toujours entretenu d’excellents rapports avec tous les staffs des différentes sélections nationales. " "Dans le cas précis d’Alexis Sanchez, le joueur a été victime d’un problème physique lors de quasiment toutes ses convocation avec sa propre sélection nationale. L’un d’entre eux s’est révélé être une très grave blessure qui l ‘avait écarté des terrains durant trois mois. Cela avait représenté un très grave dommage sportif pour le club, qui est toujours très attentif à la santé de ses propres joueurs." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. L'Inter a lancée, à sa façon, le coup d'envoi d'une soirée qui verra les Nerazzurri se lancer dans cette nouvelle campagne européenne: "Il était une fois deux jeunes artistes qui rêvaient de grandes scènes, ils voulaient se mettre en valeur, sous les feux de la rampe qui était à un pas. Le temps d’une seconde, l’intuition allait faire la différence : Celle d'un coup toujours présent dans le canon. C’était une compétition serrée et extrêmement difficile, dans une atmosphère ou peu étaient parvenus à percer. Mais eux deux étaient deux stars, le firmament des plus grands étaient là pour les attendre, sous un ciel noir et bleu. C’était une soirée humide, Milan avait répandu dans ses nuages les rêves de ceux quoi souhaiter les toucher du doigt. Plutôt pas mal comme emplacement "Hey, Rom. T'’as vu ? On nous a confié un rôle de premier plan." Le tableau était dressé devant eux.... "Je l’ai vu Lauti, maintenant, à nous de le mériter. Nous devrons tout casser et partir à l’abordage." "Tu as raison Rom, je donnerai tout." Les deux ont dirigé leurs regard vers un point bien défini, qui allait au-delà des gradins…Ils pensaient à leur public..... A un public qui les a toujours suivi, depuis toujours et encore ce soir. A un public qui avait acclamé chacune de leur performances, chaque passage de leur part sur la scène. Ce n’était pas simplement de la Gloire, c’était un amour sincère..... "Nous ferons tout pour ne pas décevoir nos tifosi, n’est-ce pas Lauti ?" "C’est exact Rom” fit-il d’un clin d’oeil. Jusqu’alors ils étaient sur une courbe ascendante, mais ils souhaitent prendre leur envol à présent. Juste un signal leur suffisait. Une nouvelle scène allait mettre en valeur Rom et Lauti qui allaient de nouveau tracer la route comme s’ils ne formaient qu’une seule et unique personne. Une personne que personne n’avait pris le temps de remarquer, personne ne s'était rendu compte qu’il s’agissait du vrai protagoniste. Jusqu’à ce que la magie opère et qu’ensembles, ils soient protagonistes, eux qui souhaitaient l’être depuis si longtemps Une période où ces deux jeunes artistes rêvaient de grandeur, de grande scènes, une période qui était sur le point de commencer…Et cette période c’est ce soir: Ciao!" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Une Manita, l’Inter s’est prise une manita ce matin avec la confirmation d’un cinquième cas de positivité au Covid-19 en la personne du second gardien de l’équipe : Ionit Radu! Communiqué Officiel "Le FC Internazionale communique que Roberto Gagliardini et Radja Nainggolan sont positifs au Covid-19 suite aux tests qui ont été effectués ces derniers jours à Appiano Gentile. Ce matin, il a en outre été confirmé la positivité de Ionut Radu suite aux tests réalisé hier. De nouveaux examens ultérieurs sont programmés demain." Daniele Padelli titulaire au Derby de Milan, vous l’aurez lu ici en premier! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...