Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'coupe des clubs champions'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

3 résultats trouvés

  1. Lorsque Antonio Conte est interrogé sur son futur à l’Inter, celui-ci se montre toujours très diplomatique : "Il y a le temps pour faire les évaluations tous ensemble." L’entraineur Nerazzurro est le très grand artificier de ce 19ème Scudetto, au point tel que la légende Arrigo Sacchi, l’a contacté, par écrit, à travers les colonnes de la Gazzetta Dello Sport Reste à Milan "Cher Antonio, Tu as été un de mes joueurs en Nazionale : Un excellent athlète avec des valeurs éthiques et morales de très haut niveau. Nous sommes devenu ami et j’ai suivi toute ta carrière d’entraineur. Ton Inter a gagné avec mérite, même si la situation n’était pas simple, vu l’absence du Président qui est comparable à l’absence du chef de famille, de plus, il y a eu aussi d’autres problèmes. Tes joueurs se sont améliorés individuellement grâce au travail et au jeu d’équipe : Tous ont appris à ne jamais abdiquer, tous ont sui l’exemple que tu leur as donné. Tu as donné ta vie pour le Calcio et tu as donné tout de toi-même également pour l’Inter. C’est une grande réussite qui ta consenti à l’emporter malgré la très grande Juve. J’espère que tu vas continuer ton travail avec les Nerazzurri et que tu parviendras à réaliser l’entreprise de transformer l’Inter en une star internationale. Ce sera ton défi à venir: Toutefois, l’Histoire nous dit que l’Inter a remporté en 56 ans une Coupe des Clubs Champions ou une Ligue des Champions, tout comme la Juve en 36 ans. Le Milan, en 32 ans, a remporté 5 coupes des champions en pratiquant un football généreux et offensif dans un style européen. Il te serait opportun de suive l’exemple des gagnants : Le Bayern, Liverpool, le Real Madrid, Barcelone. En Europe, on gagne surtout grâce à l’équipe qui domine le jeu. Je ne sais pas comment va investir la propriété, mais je connais tes grandes qualités d’entraineur : Antonio, tu dois avoir confiance en toi et en tes extraordinaires capacité didactiques. Il te suffit seulement de te montrer attentif à acquérir des joueurs qui se doivent d’être avant tout des professionnels généreux avec des valeurs humaines similaires aux tiennes. En Europe, on gagne généralement grâce à l’équipe, au pressing et à un football offensif et collectif.Je te souhaite du bon boulot et beaucoup de chance, Grand Antonio." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Le footballeur italien Paolo Rossi, héros de la Coupe du Monde 1982 remportée par l'Italie, est mort à 64 ans, ont annoncé sa veuve et les médias italiens. Son épouse, Federica Cappelletti, a annoncé sa mort sur Instagram, publiant une photo du couple avec la légende "Forever," suivie d'un coeur. "Il n'y aura jamais plus quelqu'un comme toi, unique, spécial", a-t-elle aussi écrit sur Facebook. La nouvelle de son décès a été reprise dans la nuit de mercredi à jeudi par les médias italiens, qui ont aussitôt rendu hommage au légendaire attaquant italien surnommé "Pablito". "Paolo Rossi, l'aimable poète du foot qui a fait la joie de toute l'Italie en 1982 est mort", souligne sur son site le quotidien Il Corriere della Sera, qui évoque la "maladie incurable" dont il souffrait. Il était "l'homme qui fit pleurer le Brésil et emmena les azzurri de Bearzot à la conquête de la Coupe du Monde", relève de son côté le journal La Repubblica. "Je me souviens d'un footballeur extraordinaire, d'une excellent coéquipier et d'un ami. Parce que cette équipe du Mondial de 1982 était une équipe composée d'amis", a commenté le gardien de but Dino Zoff, lui aussi champion du monde 1982. "Rossi avait des qualités incroyables, ils faisait les choses justes au bon moment. Il était irremplaçable dans ce groupe". "Une partie d'entre nous s'en est allée avec lui, une partie de ma vie s'en va avec lui", a commenté son autre coéquipier Fulvio Collovati. "Douleur profonde" Le président de la Fédération italienne de foot Gabrielle Gravina a déploré une "douleur profonde, une blessure au coeur de tous les passionnés (de foot) qui sera difficile à guérir (...) Il a inspiré avec son style de jeu de nombreux attaquants des nouvelles générations". "La Serie A pleure un immortel de notre football, aimé du monde entier", a réagi son côté le président de la Serie A, Paolo Dal Pino. L'annonce du décès de Rossi intervient moins de deux semaines après celui de la légende argentine Diego Maradona, qui avait remporté la Coupe du Monde 1986. Paolo Rossi, qui n'aurait pas dû jouer la Coupe du Monde 1982, en est finalement devenu le héros avec six buts et un triomphe. Suspendu pour trois ans en mars 1980 dans le "Totonero", une affaire de scandale de matches de football truqués et de paris illégaux en Italie, il avait cependant été convoqué pour le Mondial 1982 en Espagne, après une réduction de sa sanction, malgré le scepticisme de la presse et des tifosi. Au "Mundial", Rossi explose avec un triplé lors d'un mythique Italie-Brésil (3-2) qui élimine la Seleçao et envoie les Azzurri en demies. Face à la Pologne, il s'offre un doublé et une place en finale. Lors de cet ultime match contre la RFA, le Toscan marque le premier des trois buts italiens (3-1). L'Italie remporte sa 3e Coupe du monde, Rossi finit meilleur joueur et buteur. Et le Ballon d'Or vient couronner cette année exceptionnelle. "Capocannoniere" Sa carrière en club est plus contrastée. Déniché adolescent par les recruteurs de la Juventus, ses premières années bianconere sont ternies par trois blessures à un ménisque. Meilleur buteur de Serie B avec 21 buts et montée en Serie A: avec le Lanerossi Vicenza, rejoint en 1976, il connaît ses premiers succès. La saison suivante, son club titille la Juventus pour le scudetto et il finit à nouveau "capocannoniere" (24 buts). La Juventus tente alors de le récupérer, en vain. Après une dernière saison et une relégation avec Vicence, il part pour Pérouse, où son passage est chamboulé par le Totonero. Deux ans de suspension plus tard, Rossi revient à la Juve. La saison 1983-84 est synonyme d'apogée pour Rossi. Il forme un redoutable trio avec Platini et Zbigniew Boniek et accumule les trophées: Serie A, Coupe d'Italie, Coupe des Coupes, et Supercoupe d'Europe. En 1985, la "Vieille Dame" remporte la Coupe des clubs champions lors de l'effroyable finale du Heysel et ses 39 morts, qui sera le dernier match de Rossi avec les Bianconeri. Il file chez le rival, l'AC Milan. Handicapé par des blessures, son épisode milanais est un échec. Tout comme celui à l'Hellas Vérone. En 1987, Rossi décide de tourner la page à 31 ans après près de 400 matches de championnat, 154 buts et 48 sélections (20 buts). ®Rtl.be
  3. Vendredi dernier, le FC Séville a battu notre équipe favorite et a empoché sa sixième C3 en six finales, l'Inter ne restant bloquée qu'à trois. Cependant, dans les médias nous entendons souvent que la Ligue Europa n'est pas aussi forte que l'était la Coupe de l'UEFA. Dans cet article, nous expliquons cet état de fait. Mode de comparaison Comparer des coupes qui se sont tenues dans des époques différentes est une chose très ardue. En effet, afin d'obtenir un comparaison objective et sensée, nous devons remettre les événements dans leur contexte, mettre de côté nos préjugés et notre "chauvinisme". Si nous voulions être extrêmement rigoureux, nous devrions analyser année par année les clubs participants, leur effectif, leur budget... Ce "marquage individuel" serait fastidieux et demanderait du temps, beaucoup de temps. Pour rester concis et didactique, nous privilégions "un marquage en zone" en nous focalisant sur les grandes lignes historiques et économiques. Un peu d'histoire La Coupe UEFA a été précédée par la Coupe des Villes de Foires, qui était une compétition de football européenne disputée entre 1955 et 1971. La compétition est passée de 11 équipes lors de la première à 64 équipes lors de la dernière. Elle était devenue si importante sur la scène européenne qu'elle fut reprise par l'UEFA et relancée la saison suivante en tant que Coupe UEFA. Sachant que le FC Barcelone gagna la première coupe des Villes de Foires et Leeds United la dernière, un match fut disputé entre ces deux équipes pour déterminer celle qui garderait la coupe. Le Barça battit Leeds et la conserva. La Coupe UEFA a été disputée pour la première fois lors de la saison 1971-1972, avec une finale entièrement anglaise, Wolverhampton Wanderers contre Tottenham Hotspur, les Spurs remportant les premiers honneurs. Jusqu'à la saison 1996-1997, la finale se disputée en matchs aller et retour. Une finale unique se joue depuis la saison 1997-1998. Depuis la saison 2009–2010, la compétition est connue sous le nom d'UEFA Europa League. Dans le même temps, l'UEFA Intertoto Cup, la compétition de troisième niveau de l'UEFA, a été supprimée et a fusionné avec la nouvelle Ligue Europa. La Coupe de l'UEFA était nommée C3 car elle est venue après la Coupe d'Europe des Clubs Champions (C1) et la Coupe des Vainqueurs de Coupes (C2). Coupe de l'UEFA 1991: L'Inter des Z'allemands, gute, starke und shöne Effet de l'élargissement de la C1 Il faut noter que la C2 a disparu après la saison 1998-1999 car son niveau fut très affaibli après les différentes réformes de la C1 et C3. En effet, il faut savoir que la C1 a été introduite en 1955 sous le nom de Coupe d'Europe des Clubs Champions. Au départ, il s'agissait d'un tournoi à élimination directe ouvert uniquement aux champions des championnats européens, son vainqueur étant considéré comme le champion d'Europe des clubs. Le concours a pris son nom actuel en 1992, ajoutant une phase de groupes aller et retour et permettant à plusieurs participants de certains pays d'y jouer. La C1 a depuis été élargie, et alors que la plupart des championnats européens ne peuvent encore inscrire que leur champion, les plus forts comptent désormais jusqu'à quatre équipes. Avant, pour la Coupe de l'UEFA, les deuxièmes et troisièmes des meilleurs championnats y participaient. Maintenant non. Voyons l'allure de la Ligue Europa si nous avions conservé ce format. On aurait Manchester City et United, Borussia Dortmund et RB Leipzig, FC Barcelone et Atletico de Madrid, Inter de Milan et Atalanta de Bergamme, Olympique de Marseille et Rennes. Nous voyons de suite que cette C3 aurait tout autre allure et aurait de quoi rivaliser la C1. C'est simplement pour cela que les médias disent que la Coupe de l'UEFA était une Coupe des Champions bis, leur niveau étant pratiquement équivalent. D'ailleurs, il suffit de regarder les noms prestigieux des équipes ayant gagné la Coupe de l'UEFA. Nous pouvons citer Liverpool, Le Real Madrid, Le Bayern de Munich, l'Inter de Milan, la Juventus entre autres. Des clubs qui ont gagné la Coupe de Champions auparavant. De manière non officielle, beaucoup considèrent que le niveau de la C3 avait commencé à baisser à partir du début des années 2000 (vers 2002-2003). Statistique intéressante, il n'y a qu'un seul club qui a remporté la Ligue Europa alors qu'il avait remporté la Coupe des Champions, c'est l'United en 2017. Ainsi, l'élargissement de la C1 a affaibli la C3 et a fait disparaître la C2. La disparition de l'URSS et de la Yougoslavie Si l'élargissement d la C1 a eu un impact sur le niveau de la C3, il faut aussi prendre en compte deux autres phénomènes qui sont liés. L'un est politique alors que l'autre est économique. Le premier est la disparition de l'URSS et celle de la Yougoslavie. En effet, lors de la création de la C1, C2 et C3, le bloc de l'est existait. Depuis 1991-1992, ces deux pays ont disparu augmentant significativement le nombre de participants. Nous savons que l'augmentation de participants fait automatiquement diminuer le niveau général car au lieu de jouer un championnat national, les équipes d'ex-URSS et ex-yougoslaves ne jouent qu'un "championnat régional"; même si cette réflexion est moins valable pour les clubs russes et ukrainiens. C'est aussi pour cette raison que les clubs de l'est, comme nous les appelons avant, ont progressivement disparu de la C1 à partir des quarts de finale, voire des huitièmes. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder les pages sur Wikipedia. Ainsi, comme ces clubs sont régulièrement reversés en C3, nous comprenons qu'ils font, malgré eux, diminuer le niveau de la Ligure Europa comparé à la coupe de l'UEFA. Tout comme l'élargissement de la C1, la disparition de l'URSS et de la Yougoslavie ont mécaniquement fait baisser le niveau de la Ligue Européen comparé à celui de la Coupe de l'UEFA. Coupe UEFA de 1994: année étrange où le succès a frôlé la relégation L'arrêt Bosman, l'arrêt de mort des petits clubs Enfin, il faut aussi mettre en avant cet arrêt qui définitivement tué les petits clubs. Rappelons que l’arrêt Bosman est une décision de la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE), rendue le 15 décembre 1995 relative au sport professionnel. Il trouve sa source dans le litige opposant le footballeur belge Jean-Marc Bosman à son club du FC Liège. Celui-ci refusant son transfert vers le club français de Dunkerque, Bosman a porté l'affaire devant la CJCE. Il conteste la conformité des règles régissant les transferts, au regard du droit communautaire. L'arrêt Bosman a une portée considérable, non seulement pour le football mais pour toutes les disciplines sportives professionnelles ou semi-professionnelles, et ce dans tous les pays membres de l’Union européenne. Cette décision (jurisprudence) établit l'illégalité des quotas de sportifs communautaires et de ceux de sportifs non communautaires ressortissant d’États ayant signé des accords d’association ou de coopération de l’Union européenne. C'est-à-dire que depuis cet arrêt, il n'est plus possible de limiter le nombre de sportifs des nationalités concernées dans une équipe ou une compétition professionnelle. Avant, le nombre de joueurs étrangers était limité à trois. Depuis cet arrêt, c'est no-limit. On comprend alors que les clubs les plus puissants, qui était généralement les clubs historiques, ont pu acheter les meilleurs joueurs à des prix qui ne cessent d'augmenter. Ceci crée un assèchement des clubs moyens et modestes. Ces derniers, ne pouvant plus ou difficilement jouer les tournois européens, ne se cantonnent "que" dans leurs championnats nationaux. Pour être rentables, ils doivent vendre aux clubs les plus puissants. D'ailleurs, cela explique aussi pourquoi des clubs se concentrent sur la formation afin de rester rentables à défaut d'être compétitifs sur le plan européens. Ceci est au moins positif. C'est principalement pour cette raison qu'il n'y a pratiquement plus de turnover en C1. Là encore, depuis l'arrêt Bosman seuls deux clubs ont gagné la C1 sans jamais l'avoir remporté la Coupe des Champions, Dortmund en 1997 et Chelsea en 2012. De plus, généralement, seuls les clubs issus des six championnats les plus forts passent les poules de la C1. Les clubs puissants deviennent de plus en plus puissants, ne jouant que la Champions League, cela a fait baisser le niveau de la Ligue Européen comparé à celui de la Coupe de l'UEFA. Coupe de l'UEFA 1998: Taribo c'est bon la vie, pour les grands et les Kanchelskis... Et l'Inter dans tout ça? L'Inter est un des rares clubs à avoir gagné la Coupe des Champions (2 fois), la Champions League (1 fois) et la Coupe de l'UEFA (3 fois). Son histoire européen est de facto lié à cette C3. D'ailleurs, si l'Inter avait battu Séville Vendredi dernier, elle aurait été le seul club à avoir remporté Coupe des Champions, la Champions League, la Coupe de l'UEFA et la Ligue Europa. Elle aurait pu rentrer un peu plus dans l'Histoire du football européen. L'autre club qui aurait pu accomplir cet exploit est Liverpool, autre icone du football européen. Il est ironique de constater que ces deux légendes ont buté sur le FC Séville. Marquer l'histoire du football soit en introduisant un nouveau système de jeu (le Catenaccio) ou en faisant un exploit (le Triplété) est l'adn de l'Inter. Elle demande un peu de temps et de patience, c'est tout. Dans tous les cas, elle a remporté trois Coupes de l'UEFA qui étaient d'un niveau supérieur à celui de l'actuelle Ligue Europa.