Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'covid-19'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Il devait être le fer de lance, il est devenu une épine dans la pied. Attendu comme la pièce manquante qui devait l'aider à jouer le titre, Chelsea se débat entre méforme, blessure et déclarations intempestives de son attaquant Romelu Lukaku. "Ce sont les joueurs qui sont au service de l'équipe, et non pas dix joueurs au service d'un seul". La déclaration péremptoire de Thomas Tuchel, lundi, à la veille du match à Brighton (1-1), a donné la mesure de la crispation qui entoure le Belge, arrivé pour 115 millions d'euros de l'Inter Milan cet été. Tout le monde s'attendait à voir le colosse enchaîner les buts et les Blues rivaliser avec le tenant du titre, Manchester City, qui avait échoué à recruter Harry Kane et entamait la saison sans véritable avant-centre. Mais après 23 matches joués par les Blues, dont 15 avec le Belge, les rêves de titres se sont envolés et Lukaku n'a que 5 buts à son compteur, moins que Mason Mount (7) ou Jorginho (6), qui tire les pénalties, et que quatre milieux de City. Jusqu'à mi-octobre, pourtant, tout allait plutôt bien. Malaise persistant Chelsea était en tête du championnat et si le rendement du Belge n'était pas celui espéré pour un joueur rompu à la Premier League après avoir joué à Chelsea une première fois, Everton et Manchester United, une période d'adaptation à ses coéquipiers et au rôle confié par son nouveau coach allemand, restait compréhensible. Cela s'est compliqué avec une blessure en sélection mi-octobre, puis une contamination au Covid qui l'ont privé d'une demi-douzaine de matches. Et alors que son retour semblait positif, avec 2 buts et une passe décisive en deux rencontres, une interview à Sky Sport Italia est venue mettre le feu aux poudres. "Je ne suis pas heureux de la situation" à Chelsea était la phrase qui avait retenu l'attention, même s'il avait immédiatement ajouté "mais je suis quelqu'un de travailleur et je ne dois pas abandonner. J'ai toujours dit que je portais l'Inter dans mon coeur, je vais y retourner, je l'espère vraiment", avait-il aussi lâché, au sujet d'un club pourtant bien content de le vendre pour renflouer ses caisses. Les excuses du joueur n'ont pas dissipé le malaise créé par cet entretien réalisée trois semaines plus tôt, mais publiée juste avant un match contre Liverpool (2-2), alors que Chelsea faiblissait dans la course au titre. Lukaku sait qu'il n'aura droit à aucun traitement de faveur. "Bienvenue dans la réalité" "Bienvenue dans la réalité. Nous sommes sous les projecteurs et nous sommes jugés au quotidien, c'est comme ça, quand on est un joueur décisif", a encore tranché Tuchel vendredi, alors que se profile, dimanche (17h30), un match contre Tottenham qui se fait pressant dans le sillage de Chelsea. Il n'y aura aucune adaptation du 3-4-2-1 de Tuchel pour se rapprocher du 3-5-2 d'Antonio Conte à l'Inter avec lequel Lukaku avec marqué 64 buts en 95 matches. Seul en pointe, alors qu'il a expliqué en octobre sur le site de l'UEFA qu'il "détestait jouer en pivot", Lukaku peut beaucoup moins prendre le ballon sur le côté et face au but pour partir à l'assaut des cages adverses en se recentrant, comme il le faisait en Italie. Le fait qu'il ait aussi rarement été associé aux deux mêmes joueurs sur les côtés n'a pas aidé à créer les automatismes, alors que le niveau de performance inégal d'Hakim Ziyech, Timo Werner ou Christian Pulisic, devrait servir de circonstance atténuante. Avec une telle frustration réciproque (le club qui n'en a pas pour son argent, le joueur qui n'est pas utilisé comme il le souhaite) l'expression "bombe à retardement" utilisée par l'ancien joueur Jamie Carragher dans sa chronique dans The Telegraph, vendredi, ne semble pas exagérée et le temps presse pour la désamorcer si Chelsea ne veut pas voir toutes ses ambitions voler en éclat ®AFP
  2. C’est une information de Calcio&Finanza : Le chiffre d'affaires total de l’Inter pour le trimestre clôturé au 30 septembre 2021 a diminué de 48,3 millions d'euros (soit 40,4 %) pour atteindre 71,2 millions d'euros, contre 119,5 millions d'euros pour le trimestre clôturé au 30 septembre 2020. Cette comparaison est fortement impactée par la pandémie COVID-19 et, plus particulièrement: Le report de la dernière partie de la saison 2019/2020 au deux premiers mois de la saison 2020/2021, ce qui a entraîné un report des recettes à hauteur de 62,0 millions d'euros de l'exercice clos au 30 juin 2020 vers le trimestre clôturé au 30 septembre 2020, ce qui a augmenté les recettes commerciales et médiatiques pour le trimestre au 30 septembre 2020 (soit 19,0 millions et 43,0 millions d’euros respectivement). Le report du début de la saison 2020/21 au mois de septembre 2020, ce qui a entraîné la reconnaissance différée de revenus à hauteur de 16,0 millions d'euros ajouté aux derniers trimestres de l'exercice terminé au 30 juin 2021, en diminuant les revenus commerciaux et médiatiques pour le trimestre au 30 septembre 2020, (de 6,0 millions d'euros et de 10,0 millions d'euros respectivement) Tous les matches joués à huis clos au cours du trimestre se clôturant au 30 septembre 2020 en comparaison aux matches disputé à 50 % de la capacité du stade au cours du trimestre se clôturant au 30 septembre 2021, en générant une augmentation des recettes pour chaque journée, lors du trimestre se clôturant au 30 septembre 2021 (soit 6,1 millions d'euros) De plus, il y a une diminution nette de recettes globales au cours du trimestre clos le 30 septembre 2021 par rapport aux trimestre clos le 30 septembre 2020. Il faut également prendre en compte, la rupture du contrat liant l’Inter à Beijing Imedia Advertising Co., Ltd à compter du 1er juillet 2021 (alors qu’au cours du trimestre clôturé au 30 septembre 2020, 6,3 millions de recettes dans le cadre de cet accord avait été comptabilisé). Les coûts opérationnel totaux de l’Inter au trimestre clos au 30 septembre 2021 ont augmenté 18,9 millions d'euros (soit 17,1%) pour atteindre 129,3 millions d'euros, contre 110,5 millions d'euros pour le trimestre clôturé au 30 septembre 2020, menés par : Les coûts directs (frais d'agent et la contribution de solidarité de la FIFA) découlant des ventes et des droits d'enregistrement d'Achraf Hakimi au Paris Saint-Germain Football Club en juillet 2021 et de Romelu Lukaku au Chelsea Football Club en août 2021 Une dépréciation des actifs à hauteur de 15,3 millions d'euros pour le trimestre clos le 30 septembre 2021 (il n’y avait rien au trimestre clos le 30 septembre 2020), relative à la dépréciation de la valeur comptable nette des droits d'enregistrement à la date de la résiliation, et d'un commun accord, du contrat du joueur de l’équipe-première: Christian Eriksen qui, à la suite d'une grave blessure survenue lors de l’Euro en juin 2021, a été interdit par l'Autorité Sanitaire Italienne de jouer en Serie A en décembre 2021 ; Les coûts directs pour l'organisation des match à domicile suite à la réouverture partielle du Giuseppe Meazza Une pénalité découlant de l'annulation de la tournée commerciale estivale prévue initialement en Floride et annulée pour éviter tout risque lié aux infections par le COVID-19. "L'augmentation du total des coûts d'exploitation a été partiellement atténuée par la baisse de l'amortissement des droits d'enregistrement des joueurs (en baisse de 7,0 millions d'euros, soit 20,7 %) en raison des mesures prises dans le cadre de la campagne du mercato estival 2021, en particulier, (i) la résiliation anticipée des contrats de certains joueurs et de la vente des droits d'enregistrement des joueurs avec des taux d'amortissement élevés remplacés par des joueurs avec des coûts d'acquisition plus faibles." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. A travers un communiqué, L’Inter a annoncé l’émission de l’obligation à hauteur de 415 millions d’euros à échéance en 2027: "Celle-ci est destinée à rembourser les obligations Senior en circulation à échéance en 2022 et à rembourser le Revolving Credit Facility di Inter, pour financer les comptes courants en respect aux Titres et pour payer les commissions et les dépenses connexes". Ce qu’il faut retenir Ces derniers jours, il avait été fait pourtant état d’une obligation à hauteur de 425 millions d’euros, le Club Nerazzurro précise qu’il s'agit d'une somme différente en respect à l’actuelle situation financière du Club et principalement de l’impact du Covid sur les les résultats économiques et financiers de MediaCo en 2021 et de l’Inter. Solidité financière et Sponsorisation "Nous disposons d’une solidité historique financière et d’une perspective de croissance dans nos activités médiatiques et également de sponsorisation, le tout malgré l’impact de la pandémie au Covid-19 et l’inédite interruption des affaires et du secteur en général à cause de la pandémie : Nos recettes sont restés relativement stable." "L'Inter est, en ce moment, la première équipe d’Italie en termes de fréquentation des stades et elle fait partie des trois premiers clubs en termes d'audience télévisuelle, nous nous voyons donc attribuer l'une des plus grandes parts des droits télévisuels de la Serie A, avec des rentrées en augmentation depuis 2019." "En ce qui concerne la sponsorisation des maillots, nous avons élargi notre partenariat existant avec notre partenaire technologique globale : Lenovo, en tant que sponsor du dos du maillot, nous avons annoncé de nouveaux partenariats avec Socios.com et Zytara Labs, grâce auxquels nous espérons recevoir environ 119 millions d'euros au total jusqu'en 2025" L'Impact du Covid-19 "Les activités et les résultats opérationnels de l'Inter ont également été, et continuent d'être, matériellement influencé par la pandémie au Covid19 et les mesures prises en réponse à celle-ci, telles que le report de la saison 2019-2020 et de la Coupe de l’UEFA, sans oublier la fermeture du Giuseppe Meazza en date 9 mars 2020 et au début de la saison 2021-2022: Cela a entraîné une perte de 60 millions d'euros." "Par la suite, le stade a ouvert à 50 % de sa capacité avec des restrictions strictes, notamment en ce qui concerne le Green Pass, l'utilisation de masques et l'espacement à l'intérieur de l'enceinte ; ce qui a eu un impact direct sur la fréquentation du stade. Nous ne pouvons pas prédire quand nous reviendrons aux normes d’avant la crise." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. C’est une information de la Repubblica : Si Bologne-Inter n’est pas encore programmé, la date du mercredi 23 février est avancé pour le quotidien italien: "Aujourd’hui, la Lega Serie A va définir les matchs avancés et en prime-time des prochaines journées de Championnat. Mais il est probable que, malgré la décision de la Justice Sportive de faire rejouter Bologne-Inter programmé le 6 janvier, ne sera pas référencé." "Les Rossoblù ne s’était pas présentés sur leur terrain suite à l’interdiction infligée à l’ensemble du Groupe équipe, par l’Agence Locale Sanitaire étant donné les huit cas de positivité parmi les joueurs au Covid-19. Le premier jour disponible pour l’Inter est le mercredi 23 février, soit un match de milieu de semaine se situant entre les deux confrontations opposant l’Inter à Liverpool en Ligue des Champions." "L’intention de la Serie A est d’attendre pour fixer ce jour de match, étant donné que l’Inter a annoncé avoir fait un recours contre cette décision de justice. En ce sens, le Jugement qui sera pris en deuxième instance pourrait révoquer cette nouvelle date. Et si on suppose que la Cour d’appel du sport vient à confirmer la rencontre et non infliger une défaite sur tapis-vert à Bologne, comme ce fut pourtant le cas en première instance lors de la rencontre opposant l’Udinese à la Salernitana, l’Inter aura tout de même la possibilité de se pourvoir à nouveau en appel auprès du Collège de Garantie du Coni." "Si on prend en considération toutefois le temps nécessaire à la Justice pour établir les enquêtes préliminaires, le tout combiné aux décisions des deux tribunaux, il est très peu probable que le match au Dall'Ara soit joué avant le mois d'avril." L’Inter, a-t ’elle raison, selon vous, de se pourvoir en appel ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Venezia veut jouer et, en l'état actuel des choses, est en mesure de le faire. A midi, le club devait envoyer la liste des joueurs à partir de laquelle il fallait compter les positivités au Covid-19. Et selon la position défendue par le Club, Venise est actuellement en mesure de partir pour Milan. "La situation reste objectivement fluide, car la surveillance se poursuit grâce aux tests PCR, même si ceux d'hier manquent encore, des nouveaux tests seront effectués demain. Pour cette raison, et dans l'état actuel, du point de vue du club de la lagune, Inter-Venezia se jouera." "Il reste simplement à avoir si dans les prochaines heures, le nombre de joueurs positifs entre le personnel et les joueurs, continuera ou pas à augmenter." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Le Venezia FC communique avoir enregistré de nouveaux cas de positivités, après ceux déjà enregistrés en date du 15 janvier, à la suite des tests réalisés quotidiennement par le groupe équipe. "10 nouveaux cas de positivités ont été recensés, ce qui porte à 14, le nombre d’individus positif au Covid-19. Les autorités sanitaires compétentes ont été informées. Les principaux concernés ont été rapidement placés en isolement conformément à la réglementation en vigueur et suivront les procédures prévues par le protocole sanitaire." Après Bologne...Venise! En cas de nouveau report, l’Inter remportera-t’elle ces deux confrontations sur tapis vert, ou est-ce vraiment impératif de laisser espérer le Milan ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. La FIFA a publié l'édition 2021 du Global Transfer Report, une étude qui analyse les transferts de joueurs et joueuses professionnels et amateurs. Comme le relaye Calcio&Finanza, en 2021, 18.068 transferts internationaux ont été réalisés dans le football professionnel masculin, soit une augmentation de 5,1 % par rapport à 2020, il s'agit d'un retour à un niveau similaire à celui de l'année 2019 malgré la pandémie liée au COVID-19. Ces 18.068 transferts ont concerné 4.544 clubs de 185 fédérations différentes (un nouveau record par rapport aux 4.162 clubs de 2020), avec 15.617 joueurs de 179 nationalités différentes. Dans son rapport, la FIFA a également publié la liste des opérations les plus onéreuses et l’Inter domine le classement avec les transferts de Romelu Lukaku et Achraf Hakimi. Dans le top 10, on trouve également Amad Diallo, l'ancien espoir de l'Atalanta né en 2002 et vendu à Manchester United, et Tammy Abraham, le nouvel attaquant que la Roma a acheté l'été dernier à Chelsea. Les 10 recrues les plus chères ont généré environ 15 % du montant total dépensé par les clubs en 2021. Les 100 recrues les plus chères (sur les 2 217 transferts impliquant des frais) ont représenté plus de 50 % du montant total dépensé au cours de l'année écoulée. Voici le top 10 de l’année 2021 1. Romelu Lukaku: 115 millions d’euros(Inter – Chelsea) 2. Jadon Sancho: 85 millions d’euros(Borussia Dortmund – Manchester United) 3. Achraf Hakimi: 60 millions d’euros(Inter – Paris Saint Germain) 4. Raphael Varane: 40 millions d’euros(Real Madrid – Manchester United) 5. Tammy Abraham: 40 millions d’euros(Chelsea – Roma) 6. Ibrahima Konate: 40 millions d’euros(RB Leipzig – Liverpool) 7. Martin Ødegaard: 35 millions d’euros(Real Madrid – Arsenal) 8. Amad Diallo: 33 millions d’euros(Atalanta – Manchester United) 9. Eduardo Camavinga: 31 millions(Stade Rennais – Real Madrid) 10. Bryan Gil: 25 millions d’euros(Siviglia – Tottenham) Grande Padrino! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. L'Atalanta devrait être privée de Robin Gosens et Duvan Zapata pour le match contre l'Inter dimanche soir, selon une information des médias italiens. Comme le rapporte L'Interista, l'entraîneur de l'Atalanta, Gian Piero Gasperini est resté pessimiste quant à ses chances d'avoir deux de ses meilleurs joueurs de retour de blessure pour affronter les champions d'Italie. "Nous aurons du mal à récupérer Gosens et Zapata. Le premier sera de retour la semaine prochaine, le second commence à récupérer, mais il faut maintenant éviter les rechutes." "Il y a une très faible chance que Duvan Zapata parvienne à se rétablir à temps, mais Robin Gosens semble destiné à regarder le match depuis le banc." L'Inter se rendra à Bergame pour affronter une équipe de l'Atalanta en pleine forme, dimanche soir à 20h45 (heure locale), dans le cadre de la 22ème journée de Série A. Ce sont les deux équipes qui marquent le plus de points dans le championnat, mais l'Inter peut compter sur une défense nettement supérieure. Simone Inzaghi a également la chance de pouvoir s'appuyer sur la quasi-totalité de son effectif, car l'équipe ne souffre pas de nombreux cas de COVID-19 ni de blessures de joueurs importants. ®Internazionale.fr ~ Oxyred Via SempreInter
  9. Un accord a été trouvé, confirme nos confrères de Fcinter1908.it, sur l’établissement d’un nouveau protocole Covid-19 dans le monde du Sport via la Conférence Etat-Région. Celui-ci, qui a déjà été validé par la Serie A et qui doit obtenir l’aval du CST, prévoit un blocage de toute équipe présentant 35% de ses athlètes positifs "Il s'agit du seuil identifié pour empêcher les Agences Locales Sanitaires d’intervenir, comme cela fut le cas lors de ces dernières journée de championnat. Dans le nouveau protocole Anti-Covid présenté par la Sous-secrétaire aux Sports, Valentina Vezzali, à la Conférence État-Régions, l'isolement est également prévu pour les personnes positives et un test en continu pendant 5 jours pour les contacts à haut risque, avec l'obligation de porter le FFP2 s'ils ne participent pas à des activités sportives, indépendamment du statut vaccinal." "Pour les contacts à faible risque, les mesures prévues dans les indications ministérielles sont à appliquer, également en fonction du statut vaccinal. Le texte insiste également sur la nécessité d'utiliser des écouvillons pour la surveillance, conformément aux critères définis par le Ministère de la santé." "Le nouveau protocole, qui devra être examiné par la CST, a été conçu pour établir des règles sûres et partagées par toutes les agences locales centrales et territoriales afin de garantir l'égalité de traitement et d'assurer la continuité des activités sportives. Dans tous les cas, il s'agit de mesures temporaires, à adapter progressivement aux différents scénarios et situations." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. L'ancien président de l'Inter déclare : "Conte a le mérite d'avoir relancé l'Inter, Inzaghi s'en sort très bien". "Ma position a toujours été en faveur de la santé, car si vous ne l'avez pas, vous ne pouvez pas retourner au travail. Mais je comprends que la saison soit pleine d'engagements entre la ligue et l'équipe nationale, donc il n'y aurait pas de temps pour reporter les matchs. Ayant une année effrayante de Covid (2020), nous avons commencé par une densité imprudente d'engagements." C'est ce qu'a déclaré Massimo Moratti, ancien président de l'Inter, à propos de la situation de Covid dans le championnat. Il a d'abord commenté : "Au niveau national, il était difficile de trouver une solution, mais au niveau international, on pouvait faire quelque chose de plus", a-t-il expliqué aux micros de Radio Punto Nuovo. "De cette manière, la ligue compte de nombreux matchs dans lesquels jouent des joueurs qui sont entrés sur le terrain quelques jours plus tôt, avec de nombreuses réserves, des jeunes. C'est un peu déformé. Les bonnes choses n'ont pas été faites. Mais je pense à la bonne volonté de faire beaucoup de choses qui n'ont pas pu être achevées", a-t-il ajouté. Le défi spécial Inter - Juve "Inter-Juve sera le match difficile habituel, plein de tension. Les Bianconeri ont tout ce dont ils ont besoin pour relancer leur saison, tandis que les Nerazzurri sont en forme, enthousiastes et plaisant à regarder. Le match de 90 minutes peut donner n'importe quelle issue, il sera certainement divertissant. J'espère ne pas être trop nerveux. Inzaghi ou Conte ? Conte a eu le mérite d'avoir relancé l'Inter, de lui faire gagner un championnat important. L'héritage d'Inzaghi est difficile, avec les joueurs vendus, mais il s'en sort très bien. Qui prendrais-je de la Juve à l'Inter ? Un joueur qui a une grande qualité et un grand talent est Chiesa. Tout comme Dybala vaut toujours la peine d'être pris. Les autres joueurs sont un peu à découvrir", a-t-il ajouté. ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via FcInter1908.it / Traduction DeepL
  11. ®AFP - C’est une information en provenance de l’AFP qui est relayée par nos confrères de Besoccer.com: Le gardien de la Juventus de Turin, ne pourra pas participer à la Supercoupe d'Italie ce mercredi. La raison : il n'a pas encore reçu son certificat qui prouve qu'il est vacciné contre le COVID-19. C'est Massimiliano Allegri, l'entraîneur de la Juve qui a dévoilé l'information en conférence de presse, alors que le gardien a été le dernier joueur de l'effectif turinois à s'être fait vacciner: "Perin sera le gardien titulaire. 'Tek' ne sera pas là à cause du protocole sanitaire. Tous nos joueurs sont vaccinés, mais lui a été le dernier à le faire donc il n'a pas encore reçu le certificat nécessaire pour pouvoir jouer cette rencontre. S'il le reçoit avant demain, il sera sur le banc", a affirmé Allegri. A cela, il y a lieu d’ajouter les forfaits de Federico Chiesa, les supensions de Matthijs De Ligt et de Juan Cuadrado et Aaron Ramsey qui est positif Covid. La présence de Leonardo Bonucci a été confirmée. Danilo est proche du retour, lui qui est absent depuis déjà 50 jours, aucune information ne filtre sur Alex Sandro. Le Karma semble avoir décidé de punir la Juventus pour le renvoi d’Andrea Pirlo ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. A travers un communiqué diffusé ce jeudi 06 janvier, la Lega Serie A tient à mettre les choses aux clairs, en regard à la prochaine journée qui se tiendra ce week-end! "Le Conseil de la Lega a approuvé, aujourd’hui, et à l’unanimité un protocole cohérent avec les règles adopté par l’UEFA qui établit l’obligation de monter sur le terrain pour toute équipe composée d’au moins 13 joueurs de l’équipe-première et de la Primavera, s’ils sont majeurs), ceux-ci doivent s’avérer négatif aux tests de détections du Covid-19." "Le règlement adopté permettra de poursuivre la saison et de permettre au Championnat de Serie A Tim d’aller à son terme, avec l’espoir que les Agences Sanitaires Locales n’interviendront plus via des mesures confuses et incohérence qui, à ce jour, provoque de graves dommages dans le système sportif italien, via des impacts économiques et des répercussions sociales dévastatrices." "En ce sens, il reste la conviction que les décisions des différentes Agences Sanitaires, pour diverses raisons, se sont avérées illégitimes, en forçant la Lega Serie A a procédé à des recours auprès de toutes les autorités opportunes afin de protéger le libre déroulement de ses compétitions, en sauvegardant toujours la santé des athlètes, et dans le respect des norme en vigueur." "A la suite de la publication du Protocole, la confiance de pouvoir disputer l’intégralité des rencontres de la prochaine journée, celle du 9 janvier, prédomine, en mettant fin à la confusion générée par les interventions des Agences Sanitaire Locales. "La Lega Serie A exprime son entière satisfaction pour les interventions du Ministre Mariastella Gelmini et du Sous-Secrétaire au Sport Valentina Vezzali, avec l’espoir que prochaine réunion annoncée par le gouvernement pourra enfin identifier des instruments pour coordonner les Agences Sanitaires Locales et garantir le bon déroulement du Championnat de Serie A Tim en déterminant une procédure uniforme sur la gestion de la positivités des équipes." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. En effet, acté le non-match opposant l’Inter à Bologne, à cause de la pandémie liée au Covid-19, deux thématiques rentrent en jeu 1° Quand aura lieu le match s’il doit être rejoué ? Voici ce que nous révèle la Gazzetta Dello Sport : "L'Inter, Championne d'Italie doit disputer la Super Coupe d’Italie contre la Juve le 12 janvier. La semaine suivante, le 19 janvier, elle débutera en Coupe d’Italie." "Si nous supposons que l'équipe de Simone Inzaghi atteindra au moins les quarts de finale de la Coppa Italia, les Nerazzurri n'auraient qu'une seule date disponible pour jouer face à Bologne : le 22 ou le 23 février, le même jour (évidemment pas à la même heure) que les huitièmes de finale de la Ligue des champions de la Juve." "C’est une navigation à vue car il se pourrait aussi qu’une éventuelle élimination des équipes italiennes en Europe, dont personne ne pourrait certainement se réjouir, offre des nouvelles fenêtres : Bien sûr, le triptyque final de l'Europa League (18 mai) -Conférence (25 mai) -Champions (28mai) pourrait laisser des fenêtres de matchs supplémentaires, mais il serait impensable de récupérer un match après la dernière rencontre de championnat." "Et dire qu'il y a seulement quelques semaines, il était question de déplacer une journée jour pour donner à Roberto Mancini quelques jours de plus pour se préparer aux play-offs. Il a fallu baisser les bras et se rendre à l’évidence ce qui n’était pas possible à l’époque, l’est encore moins aujourd'hui" 2° Hakan Çalhanoğlu Luca Marelli, ancien arbitre s’est livré à ce sujet car, la prochaine rencontre opposera l’Inter à la Lazio: 'Nous devrons voir ce que va décider la Justice Sportive, tant qu’elle ne s’exprime pas, il ne pourra jouer face à la Lazio." "Toutefois, si le match contre Bologne devait être perdu sur tapis vert 0-3, celle-ci sera considérée comme disputée et la suspension comme actée. Au cas où la victoire 3-0 serait annulée par un niveau de Justice supérieur, Hakan Calhanoğlu serait à nouveau disqualifié" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. La Serie A, après le Conseil extraordinaire de ces dernières heures, a publié un nouveau document, un protocole à appliquer dans les cas de positivité. Le document sera utilisé pour la gestion des cas Covid-19 et fixe la situation relative au report des matchs. Comme l'a expliqué Beppe Marotta ce matin, le football italien va demander une nouvelle confrontation avec le Gouvernement car les décisions prises de manière indépendante par les ASL qui risquent de créer le chaos à chaque match. La Lega Calcio, lit-on dans le document publié, fondera sa décision sur quatre règles générales : Si un ou plusieurs joueurs d'un même club sont testés positifs au virus Sars-Cov-2, le match sera joué, selon le calendrier de chaque compétition, pour autant que l'équipe en question dispose d'au moins 13 joueurs (dont au moins un gardien de but) parmi ceux figurant sur les listes de l'équipe première et de la formation Primavera nés avant décembre 2003. Tous doivent avoir été testés négatifs avant minuit la veille du jour de la compétition. Si le club n'a pas le nombre minimum de joueurs disponibles, la Ligue décidera en conséquence si le club peut disposer du nombre minimum de joueurs susmentionné et ne présente toujours pas l'équipe sur le terrain, il sera soumis aux sanctions prévues à l'article 53 de la NOIF. ("Le club qui renonce à la participation à un championnat ou à une autre manifestation ou qui fait renoncer son équipe à la poursuite de celle-ci, où l'équipe n'est pas présente, sera soumis aux sanctions prévues à l'article 53 de la NOIF. Le club qui se retire d'un match championnat ou d'une autre manifestation ou qui fait en sorte que son équipe se retire de celle-ci, s’il est déjà en cours, se verra sanctionné d’une défaite (sur tapis vert : sur le score de 0-3".ndr). Chaque club, aux fins de l'application des règles visées aux points 1, 2, 3 doit envoyer, par courrier, à la Lega Nazionale Professionisti Serie A ([email protected]) la documentation prouvant les résultats positifs avant minuit la veille du match. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Chaos en Italie où cette journée de l'épiphanie risque d’être mémorable à plus d’un titre. Si de nombreux italiens chercheront après la très célèbre fève, qui de la Lega Calcio ou des Agences Sanitaires Locales régnera sur le Calcio ? En effet, hier soir, l’Agence Sanitaire Locale de Bologne a officialisé l’annulation de la rencontre opposant Bologne à l’Inter Son Directeur Général, Paolo Bordon s’était livré à la Gazzetta Dello Sport : "Si un Tifoso me demande s’il doit s’apprêter pour aller au stade voire Bologne-Inter, je lui dirai non, car il n’y trouvera personne : Les conditions ne sont pas remplies, Bologne fait face à une situation de contagion importante et demain matin une nouvelle série d’examens pourrait l’aggraver.Pour des raisons de sécurité, il n’est donc pas possible de jouer, cette mesure n’a pas encore été signée, mais j’en ai déjà discuté avec la Direction du club Rossobù : Il n’y a aucune condition pour disputer la rencontre." Bologne tente d’en profiter en demande un double report…. A travers un communiqué officiel, le club a communiqué ses intentions : "Isolement de 7/10 jours des athlètes résultats positifs aux tests effectués ces derniers jours et en tout cas jusqu’à la résolution des symptômes, avec preuve de négativité à un test diagnostique, comme prévu par la réglementation en vigueur. Stricte surveillance de la santé et obligation de porter un masque FFP2 pendant 5 jours pour tous les sujets vaccinés avec un cycle complet au cours des 120 derniers jours, guéris depuis moins de 120 jours ou ayant effectué la dose vaccinale de rappel (booster). La quarantaine à domicile pour les jours 5, jusqu’à 09/01/2022, plus de tests pour tous les membres de l’équipe avec le cycle vaccinal complété par plus de 120 jours ; La quarantaine à domicile pour les jours 10, jusqu’à 13/01/2022, plus de tests pour tous les sujets non vaccinés avec cycle complet." "Il s’ensuit que tous les membres du groupe d’équipes ne pourront pas participer à des événements sportifs officiels pendant au moins 5 jours jusqu’au 09/01/2022 et, en tout état de cause, les exigences précitées s’appliquent à chacun des membres jusqu’à la résolution complète des mesures: Le Bologna FC 1909, à la lumière de ces dispositions, a demandé à la Lega Serie A de reporter les matchs Bologna-Inter, prévus demain, et Cagliari-Bologna, prévu dimanche." ….. Le tout en précisant que son stade sera fermé au public "À la suite des dispositions de l'ASL qui établissent une quarantaine d'au moins 5 jours pour toute l'équipe, le Bologna Fc 1909 annonce que les portes du stade Dall'Ara demain resteront fermées au public. Dans les prochains jours, des informations seront communiquées concernant le remboursement ou la réutilisation des billets". De son côté et sur bases des décisions prises en urgences par la Lega Serie A, l’Inter sera bel et bien présente sur le terrain du Dall'Ara. En effet, l’Inter a rejoint Bologne dans la journée d’hier afin de se préparer à la rencontre planifiée à 12h30. Arrivée à destination, elle a découvert les intentions de l’Asl de Bologne qui avait décidé de virer sur un report de la rencontre. La Lega Calcio, par le biais d’un Conseil convoqué en urgence hier soir a décidé l’inverse : Le report du match n’est en aucun cas envisagé! Vu le contexte, l’Inter a confirmé son intention de se présenter comme le veut le règlement au Dall'Ara et tout peut encore arriver car le club de Bologne peut également s’y présenter vu la décision prise par la Lega Calcio, en alignant des joueurs qui ne sont pas placé en quarantaine ou en allant puiser dans sa Primavera. Les Nerazzurri se présenteront sur le terrain et, dans le cas où l’équipe de Sinisa Mihajlovic ne s’y présente pas, un délai de 45 minutes sera à respecter avant de quitter le stade. Il est important de souligner le fait que tous les joueurs de l’Inter, tout son groupe équipe, sont tous vaccinés et ceux qui auraient pu recevoir la troisième dose (pas ceux qui, par exemple, ont eu Covid et ont donc dû suivre un calendrier différent de ceux qui ont reçu les deux premières doses). La Curva Nord reste à la base Via un communiqué officiel, la Curva Nord a confirmé qu’elle ne se présentera pas à Bologne: "Bologne absent et l’Inter qui sera présente ? Nous sommes confrontés à une course effrénée aux fakes news, aux habituels "oui, non, boh" de ceux qui sont en mesure de décider, et cela nous amènent à nous écarter de ce bras de fer à l'italienne. Maintenant et pour toujours de l’avant avec l’Inter" Etant donné les nouvelles dispositions légales, similaire à celle de l’UEFA, reste à savoir qui aura le dernier mot. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. A travers un communiqué sur son site officiel, le club de Bologne a confirmé la positivité de quatre nouveaux joueurs, ce qui porte à huit le nombre de joueurs, au Covid-19! "Le Fc Bologne 1909 communique qu’à la suite des test effectué, que les footballeurs Gary Medel, Federico Santander, Sydney Van Hooijdonk et Emanuel Vignato sont positif au Covid-19. Comme le requiert le Protocole, l’Agence Sanitaire Locale a été averti de la situation et les joueurs concerné placé en isolement, dans leur domicile." Ces joueurs rejoignent Nicolás Domínguez, Aaron Hickey, Marco Molla et Nicolas Viola Quid de l’Inter Pour l’heure et également à travers un Communiqué officiel, l’Inter a confirmé ces derniers jours la positivité au Covid-19 de trois joueurs: Alex Cordaz, Edin Dzeko et Martin Satriano A cela, il y aura lieu d’ajouter Hakan Çalhanoğlu qui es suspendu pour ce match Pensez-vous que la confrontation aura lieu ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. La Serie A continue à faire les comptes avec les cas de positivités au Covid-19, une situation qui ne cesse d’empirer au jours le jour. Voici la situation en cette date du 05 janvier 2022: ATALANTA Deux composants du groupe équipe, les noms n’ont pas été communiqué BOLOGNA Gary Medel Federico Santander Sydney Van Hooijdonk Emanuel Vignato Aaron Hickey Marco Molla Nicolas Viola Nicolas Dominguez CAGLIARI Nahitan Nandez EMPOLI Trois composants du groupe équipe, les noms n’ont pas été communiqué FIORENTINA Deux joueurs – nom non-communiqué Trois composants du groupe équipe, les noms n’ont pas été communiqué GENOA Un joueur dont le nom n’a pas été communiqué Domenico Criscito Andriy Shevchenko Laurens Serpe INTER Edin Dzeko Martin Satriano Alex Cordaz JUVENTUS Giorgio Chiellini Carlo Pinsoglio Arthur LAZIO Personne MILAN Ciprian Tatarusanu Un joueur dont le nom n’a pas été communiqué NAPOLI Luciano Spalletti Kevin Malcuit Mario Rui Victor Osimhen Hirving Lozano ROMA Daniel Fuzato Borja Mayoral Un autre individu dont le nom n’a pas été communiqué SALERNITANA Neuf joueurs dont les noms ne sont pas communiqués SAMPDORIA Tommaso Augello Wladimiro Falcone Deux membres du Staff Technique, les noms n’ont pas été communiqué SASSUOLO Trois joueurs de l’équipe première, les noms n’ont pas été communiqué Un membre du staff technique SPEZIA Viktor Kovalenko Rey Manaj Petko Hristov Mbala Nzola TORINO Cinq joueurs les noms n’ont pas été communiqué Deux membre du Staff, les noms n’ont pas été communiqué UDINESE 7 joueurs, les noms n’ont pas été communiqué Deux membre du Staff, les noms n’ont pas été communiqué VENEZIA Deux membres (dont l’un n'a jamais été en contact avec le groupe équipe) - les noms n’ont pas été communiqué VERONA Dix membres du groupe équipes dont 8 joueurs les noms n’ont pas été communiqué pas été communiqué ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Selon le Daily Mail, le match aller des huitièmes de finale Inter vs Liverpool pourrait être joué sur terrain neutre. Cela selon l'édition imprimée du tabloïd britannique Daily Mail qui rapporte que l'UEFA pourrait déplacer le match en raison de la politique italienne de vaccination obligatoire des footballeurs. L'Italie et la France font partie des pays à avoir mis en place des politiques exigeant que tous les footballeurs professionnels reçoivent des doses de vaccin, footballeurs inclus. Cela pourrait avoir des conséquences directes sur Inter vs Liverpool, ainsi que pour le match Lille vs Chelsea, si l'équipe anglaise se retrouve sans joueurs qui ne répondent pas aux exigences des pays en matière de vaccination. Il n'y a actuellement aucune discussion approfondie avec l'UEFA pour déplacer le match en hors d'Italie. Mais dans le cas où les problèmes avec la politique laisseraient les Reds sans le minimum de treize joueurs disponibles pour le match, ils pourraient être contraints de le faire selon le quotidien. Affaire à suivre... Traduction alex_j via Sempreinter.
  19. En effet, cet été, Romelu Lukaku a décidé de se montrer ferme pour quitter une Inter orpheline d’Antonio Conte pour rejoindre Chelsea, mais est-ce finalement une si mauvaise chose ? Interrogation du Corriere Dello Sport Qui aurait parié, au mois d’août, que l’on en arriverait à ce point : avec l’Inter Championne d’Hiver et un Romelu Lukaku payé 115 millions d’euros et qui éprouve les pires difficultés à Chelsea ? "Les faits parlent d’eux-mêmes : au-delà du Covid-19, qui en ce moment le force à rester aux box, il n’est pas un point de référence de Chelsea, lui qui n’a été titulaire qu’une seule fois lors des six dernières rencontres. Même les statistiques sont contre lui : seulement 5 buts inscrits lors des 16 derniers matchs disputés... Et finalement, qui sait, peut-être avait-il plus besoin de l'Inter que l'inverse?" 115 million d’euros, l’affaire de la décennie selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. Simone Inzaghi appréciera : Lancé dans la course au titre comme le fut sa Lazio, celui-ci pourrait être confronté aux fantômes de 2019 avec, un risque de la suspension pur et simple du championnat ou un huis-clos imposé: Tout dépendra de l’impact de la déferlante Omicron, la nouvelle variante du Covid-19 dans la botte Révélation de Calcio&Finanza En Allemagne, si la compétition continue, les stades sont de nouveau vides ! L’augmentation des cas de positivités au Coronavirus et la présence toujours plus important d’Omicron a fait se relever le niveau de vigilance du Monde du Calcio : Une situation qui peut mettre à risque la régularité du championnat actuel comme le démontre déjà le report du match entre l’Udinese et la Salernitana suite au véto imposé par l’Asl de Salerne à cause du nombre important de positivité au sein du club La situation des vaccinés La Gazzetta Dello Sport a mis en lumière quelles ont été les adaptations des protocoles depuis la saison dernière, et de quelle façon Omicron pourrait mettre en péril la norme "Salva campionato" qui avait été étudiée pour la saison 2020/2021, à commencer par la fréquence des test pour les joueurs vaccinés et guéris du Covid, qui ne serait plus bi-hebdomadaire: Le pourcentage de joueurs vaccinés est par chance très élevés. Ce mardi 21 décembre, le Président de la FIGC Gabriele Gravina s'est exprimé à ce sujet: "A mon niveau, les nons-vaccinés ne sont que très peu" Et s’il n’y a pas de publication officielle, officieusement, il se dit que 92% des joueurs professionnels ont déjà effectué une double vaccination. Pour ceux qui ne le sont pas, ceux-ci doivent se soumettre au Test Pcr antigénique de moins de 24h ou au test moléculaire de moins de 72 heures. “Salva Campionato” Que faire en cas de positivité d’un membre du groupe-équipe ? Ici, entre en jeu la fameuse norme "Salva Campionato" ce que l’on peut traduire par "Sauver le Championnat". Cette norme a permis à la Serie A de reprendre après le lockdown de juiin 2020. Toutefois, ce protocole a déjà souligné que les modalités de cette quarantaine étaient établies par les autorités sanitaires locales. Donc deux voies sont possibles : L'isolement des non-positifs, soit chez eux, soit dans le centre sportif concerné, en ne sortant que pour jouer des matchs et s'entraîner (ce qui s'est produit jusqu'à présent dans tous les cas qui ont émergé cette saison) L'interdiction de voyager. Omicron étant de plus en plus en présent, ce type de décision risque de se multiplier, et c'est là que se pose le plus gros point d'interrogation. Dans le passé, il a été question de coordonner les décisions pour éviter que chaque autorité sanitaire locale ne fasse cavalier seul. Mais cela reste un processus compliqué, car chaque autorité sanitaire locale prend sa décision en en fonction de la situation épidémiologique de sa région. Les Asl et le Joker Qu'en est-il des règles des Agences Sanitaire et du "Joker" donné à chaque équipe pour pouvoir demander un report de son match pour des raisons liées au Covid ? Ce point-là a été supprimé à la fin de la saison dernière, dans l'espoir que la campagne de vaccination permette une reprise suffisamment protégée. Nous sommes maintenant revenus à la situation antérieure, c'est-à-dire au 0-3 en cas de non-présentation d'une équipe, sauf en cas de force majeure. Il reste à comprendre si les interventions des Agences Sanitaires Locales sont considérées comme cas de force majeur, mais il faut également souligner que les décisions du Collège de Garantie du CONI (le Comité national olympique italien) sur les deux matchs reportés sur la base des mesures des autorités sanitaires ont fait jurisprudence. Le juge sportif pourrait également décider d’un forfait 3-0 pour l'Udinese, mais la voie de la justice sportive devrait ensuite s'alignéersur ce qui a été décidé pour les matchs précédents (Juventus-Napoli et Lazio-Turin). ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. En effet, le Peuple Nerazzurro est celui qui est le plus proche de son club, qu’il s’agisse d’une période faste comme d’une période délicate Confirmation du Corriere Della Sera "L’Inter, aujourd’hui, peut sourire car elle est Championne d’Italie en titre et première au classement de Serie A, pourtant dans le passé, elle a connu des périodes très certainement plus désagréable, mais le soutien de son public ne lui a jamais fait défaut." "L’Inter a un autre record aussi, celui du public : Depuis six ans maintenant, elle est l’équipe avec le plus de Tifosi au stade. Lors de cette saison, avec la capacité réduite suite à la pandémie liée au Covid-19, elle présente une moyenne de 40.530 spectateurs pour un total de 324.242 tifosi en à peine huit matchs. Seul le Milan tient le pas avec 40.457 tifosi." "La passion du Giuseppe Meazza est un facteur économique important pour le club qui en cinq saisons, a accueilli 4,2 millions de tifosi en Championnat, signe d’une proximité jamais remise en discussion malgré des années très difficiles." "La saison record reste la dernière saison de Luciano Spalletti avec la présence de plus d’un million de tifosi au Giuseppe Meazza : 1.105.547 tifosi, soit une moyenne de 62.000 supporters par match, qui font de l’équipe le cinquième club le plus suivi d’Europe, même devant le Real Madrid." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  22. Hasard ou pas du calendier, suite aux descentes de la Guardia Di Finanza aussi bien au Siège du Champion d’Italie Nerazzurro, mais également au Siège de la Lega Calcio, Calcio&Finanza a interrogé Gabriele Gravina, le Président de la Fédération Italienne de Football: "J’ai parlé avec Infantino et, s'il pense qu'il y a un critère objectif sur les plus-values, il le communiquera." "J'ai des raisons de croire qu'il n'y en a pas, mais je ne veux pas m'étendre sur les mérites de l'algorithme. Il y a des lois du marché sur lesquelles ni moi ni Infantino ne pouvons intervenir ou influencer. Cela ne peut avoir une incidence que sur l’aspect sportif, via d’autres arguments : Il suffirait de ne pas prendre en considération les plus-values lors de l’inscription des clubs en championnat." Cette déclaration fait suite à la proposition de la FIFA de définir objectivement la valeur des joueurs: En effet, Gianni Infantino, qui est également de confession interiste, s’était livré à Report: "Le problème se pose dans la façon dont il faut procéder à la détermination de la valeur d'un joueur, nous travaillons sur cela par le biais d’un algorithme qui pourrait s’avérer capable de définir la valeur de chaque joueur dans le monde. Les clubs doivent faire un pas en avant en cherchant à se réformer. Si chaque fois le pouvoir judiciaire met son nez dans une question de transfert, cela veut dire qu’il y a des problèmes à régler et sur lesquels nous nous devons de travailler." Gravina s’exprime aussi sur les salaires impayés "J’entends souvent parler de salaires impayés, mais toutes les équipes sont en règle pour les émoluments du trimestre octobre/novembre/décembre, il y a également neufs clubs qui ont déjà anticipé deux mensualités. J’ai déposé aujourd’hui (ndlr le 21/12) les données officielles au Conseil : Personne, en ce moment, n’est autorisé à dévoiler des informations qui sont infondées. J'ai entendu parler de contrôles relâchés, mais rien n'est relâché ici: Il faut faire preuve de respect envers le Calcio." Le Covid-19 "Le protocole est connu de tous et il a fait ses preuve : Nous avons toujours le problème de l'Asl mais nous ne pouvons pas y faire grand-chose : Aujourd'hui, ils interviennent de manière assez généralisée. Le problème est qu'au niveau de la législation nationale, il y a l'autonomie des régions individuelles et des Asl individuelles pour adopter des mesures qui sont irréfutables. Je n'ai qu'un seul interlocuteur aujourd'hui, et c'est le Ministre Speranza." "Nous essayons d'entamer une discussion amicale avec les autorités sanitaires, mais c'est un travail titanesque: J'aimerais que l’on se retrouve autour d’une table ronde collégiale. Il y a cette explosion de contagions qui touche plusieurs joueurs qui ont pourtant eu leur deuxième dose. Heureusement, les partisans du "non-vax" n'ont pas beaucoup de place ici. Espérons que la courbe pandémie pourra être rapidement inversée. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. C’est à travers un communiqué que le Club de Salerne confirme sa mauvaise passe actuelle : "L'U.S. Salernitana 1919, suite à la constatation de contrôles positifs au Covid-19 dans son équipe, prend acte des dispositions de l'ASL de Salerne, de suspendre toutes les activités de l'équipe" Ce qui lui interdit donc toute participation à des manifestations sportives. "Le club a déjà communiqué ces dispositions à la Lega Serie A et se tient à la disposition des autorités sanitaires locales." Une tuile n’arrivant jamais seul et l’Ansa nous communique l’information suivante : "Le Conseil Fédéral de la FIGC qui s’est conclu depuis peu, confirme qu’il reste 10 jours pour que le Club puisse être vendu : Si des offres jugées satisfaisantes aux exigences sont reçues dans le laps de temps imparti, une prolongation de 45 jours sera accordée." Pourquoi la Salernitana est-elle dans une telle situation ? La réponse est simple : En Serie A, il est interdit pour un Président d’être propriétaire et à la tête de deux Clubs, ce qui était le cas de la Salernitana qui appartenait à Claudio Lotito, actuel Président et Propriétaire de la Lazio. Nous dirigeons nous vers un Chievo bis et une phase retour avec l'ensemble des matchs déjà perdu sur tapis-vert ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport : Si Steven Zhang n’a pas encore pu admirer son Inter au stade Giuseppe Meazza mais depuis Nankin, le Président de l'Inter et Suning, le propriétaire de club, ont confirmé leur intention de ne pas quitter le Club à brève échéance "Cette seconde étoile pourrait être si brillante qu’elle serait visible jusqu’en Chine, jusqu’à Nankin où Suning observe, à distance, sa créature renaître de ces cendres : L’Inter est vivante et le projet chinois va de l’avany. Celui-ci a dû être revu car le paysage économique et financier a changé, mais l'objectif est le même que celui exigé par le passé : Être au sommet." "Le message de prudence qui consistait à dire au club "La quatrième place sera suffisante" a été prononcé à la lumière des évènements estivaux, mais cette situation a été très rapidement surmontée et la réalité est tout autre avec la possibilité de "Gagner encore", voir même d’améliorer le record de Steven Zhang comme Premier Président étranger titré." "Cette éventualité est plus que tentante, et c’est pour cela que Suning s’est lancé dans un parcours de croissance à 360°. Depuis sa prise de contrôle, l’Inter est rentrée dans une autre dimension, comme en témoigne le chiffre d’affaire d’alors, au net des plus-values : 207 millions d’euros lors de la dernière année de Présidence d’Erick Thohir en 2015/2016 pour passer à 377 millions d’euros en 2018-2019, avant que la pandémie liée au Covid-19 ravage tout sur son passage." "La marche en avant a repris,, avec le stade qui se rempli a nouveau et les excellentes performances sur le terrain." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. En effet, c’est une révélation de Swiss Ramble, qui est relayée par Calcio&Finanza : Les Nerazzurri sont juste derrière la Juventus en termes d’encaissements pour cette édition de la Ligue des Champions. Mieux encore, ils perçoivent plus qu'estimé! Le Bayern en tête, l’Atalanta comme bonnet d’âne Les sommes en jeu tiennent compte exclusivement du parcours réalisé jusqu’ici, en prenant en considération la qualification en huitième de finale et l’élimination en phase de groupe. La répartition passe d’un maximal de 96 millions d’euros encaissés par le Bayern Munich pour terminer à la somme minimale de 33 millions d’euros qui seront encaissés par l’Atalanta. Tous les chiffres ont déjà été reproportionnés sur la base de la part en pourcentage qui sera déduite par l'UEFA en raison de l'urgence liée à la pandémie du Covid-19. Vu que la part de participation est la même pour tous les clubs participants au tournoi, soit 15,64 millions d’euros, la différence entre les clubs trouve principalement son origine dans les recettes redistribuées sur base du ranking historique/décennale et sur les bonus obtenus en fonction des résultats, soit les 9,6 millions d’euros en cas de qualification à la phase à élimination directe. L’écart entre les clubs s’amplifie, dans une moindre mesure, à cause du Market Pool, qui offrent également plus de richesses aux marchés télévisuels les plus importants Analyse sur les Tops Clubs Le Bayern Munich met tout le monde d’accord avec 96 millions d’euros bien répartis entre les différentes postes, sans oublier une pointe au ranking historique qui lui permet de percevoir 35,3 millions d’euros. La prime liée aux résultats est également élevée : 27,7 millions d’euros, tandis que la part la moins importante est relative au Market Pool : 20,06 millions d’euros. A la seconde place, on retrouve le Real Madrid qui "bloque" à 91 millions d’euros. Les Espagnols dispose de meilleurs recettes au niveau du ranking historique : 36,4 millions d’euros, mais encaisse moins sur les primes liées aux résultats: 24,7 millions d’euros, et au niveau du Market Pool : 17,8 millions d’euros. Le Paris-Saint-Germain occupe la troisième position avec environ 90 millions d’euros, grâce à un Market Pool plus important, vu qu’il n’a dû le partager qu’avec le Club de Lille. Il a été freiné dans les bonus liés aux résultats, vu qu’ils ont terminé à la seconde place de leur groupe, derrière le Manchester City de Josep Guardiola Et les Italiens ? La Juventus est la première en étant classée à la 9ème place pour des recettes estimée à 76 millions d’euros, ellle est suivie par L’Inter (12ème) et ses 63 millions d’euros Le Milan Ac (17ème) et ses 45 millions d’euros (Le club rossonero paie cher la non-qualification au tour suivant et ne comptabilise qu’une seule victoire en phase de groupe) L’Atalanta (22ème) et ses 33 millions d’euros. Enfin, si l’on examine les différents postes de revenus, on constate que le Real Madrid reste est en tête du classement historique/décennal, tandis que le Bayern excelle pour la prime de résultat. En termes de masse salariale, c'est plutôt Lille qui prend la tête avec la monstrueuse somme de 30,8 millions d'euros, soit près de la moitié du total des primes versés au Champion de France en titre. Le Saviez-Vous ? Lors de son dernier état financier, l’Inter avait estimée ses recettes, en provenance de la Ligue des Champions, à 59 millions d’euros. Une somme moins importante que celle qu’elle percevra et qui pourrait continuer à augmenter en fonction de la suite du parcours européen de l’équipe emmenée par Lautaro Martinez : Un parcours qui est loin d’être facile, suite au scandale lié au tirage au sort de la Ligue des Champions organisées par l’Uefa et qui verra les Reds de Liverpool défier les Champions d’Italie en huitième de finale...... Ce qui est pris n’est déjà plus à prendre ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr