Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'danilo d’ambrosio'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Dans la journée de ce mercredi 20 octobre 2021, Vincenzo Pisacane, l’agent de Danilo D’Ambrosio, mais également et surtout celui du Capitaine Napolitain Lorenzo Insigne a été aperçu au club siégeant à la Viale Della Liberazione. Révélation de la Gazzetta Dello Sport "La négociation entre l’attaquant et le Napoli est dans une phase de blocage: De Laurentiis a proposé un quinquennal, au joueur, à hauteur de 4,6 millions d’euros par saison, une proposition qui a reçu une fin de non-recevoir de la part du joueur. D’autres signaux continuent à être négatifs: la demande d’Insigne est celle d’un bonus à la signature d’environ 7 millions d’euros." "De plus le nom d’Insigne s'est déjà retrouvé sur la table de Giuseppe Marotta et Piero Ausilio. Son nom ayant été cité dans les jours suivant le départ de Lukaku. Toutefois, le club avait préféré emprunté la route la plus simple menant à offrir à Inzaghi un joueur qu’il demandait et connaissait déjà : Joaquin Correa. A distance de deux mois, l’agent s’est montré au siège Nerazzurro, non pas pour répondre aux rumeurs, mais certainement pas sans une prise de connaissance de la part de tous les protagonistes concernés." "Au-delà du démenti, il est clair que le nom d’Insigne a été cité hier: Après tout, nombreux sont ceux qui disent que la destination Interiste ne serait pas du tout déplaisante pour le numéro 24 du Napoli. La partie est ouverte et la rencontre d’hier ne sera certainement pas la dernière. Dans un peu plus de trois mois, Insigne pourra signer gratuitement pour une éventuelle nouvelle équipe." "Et le Napoli doit le reconquérir, car de l’étranger, il est confirmé que Manchester United s'est déjà renseigné. L'Inter écoute sournoisement, car aujourd'hui sa priorité est donnée aux renouvellements des contrats de Brozovic et Barella, pour lesquels il pourrait y avoir des nouvelles la semaine prochaine. De plus, les Nerazzurri se sont toujours montrés prudents avec les recrutements à paramètres zéro." "Si Insigne ne peut pas encore l’être aujourd’hui, ne pensez-vous pas que le nom d’Insigne n'a pas fait l’objet d’un raisonnement ? Ne pensez-vous pas que celui-ci ne circule pas dans les couloirs vu le niveau du joueur et le fait que la signature avec De Laurentiis est tout sauf imminente ? Pisacane et l'Inter en ont conscience." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. En effet, se déplacer sur le terrain de la Sampdoria n’est pas sans danger! La saison dernière, l’Inter d’Antonio Conte s’y était d’ailleurs incliné. Ajoutez à cela une trêve internationale inédite avec trois matchs à disputer et le retour de Daniele Orsato aux commandes du match: La rencontre au Luigi Ferraris avait tout d’un match piège Et le danger était constamment présent avec des joueurs génois qui avaient décidé de prendre les Nerazzurri à la gorge dès l’entame du match. Si la Sampdoria dominait sur le terrain, l’ouverture du score tombera du côté interiste. Profitant de la malice de Lautaro Martinez, Federico Dimarco inscrira son premier but pour l’Inter sur un coup-franc exceptionnel à la 18ème minute de jeu. Le club hôte reviendra à la marque à la suite d’une partie de billard dans la surface de réparation : En voulant écarter le danger sur une phase arrêtée, Ivan Perisic renvoie un ballon aérien, de la tête, vers Maya Yoshida, si le tir du nippon n’est en rien puissant, une malencontreuse déviation d’Edin Dzeko bat un Samir Handanovic très loin d’être rassurant. L’Inter reprend l’avantage à la 44ème minute de jeu : Suite à un ballon gagné dans l’entrejeu par Hakan Çalhanoğlu, Nicolò Barella part dans un raid solitaire en direction du but génois, altruiste, le Champion d’Europe délivre un délice de centre pour Lautaro Martinez, la reprise instantanée du Toro argentin ne laisse aucune chance à Emil Audero, le portier génois. En seconde période, l’Inter se mange le but du mois: Antonio Candreva, contrairement à ses années interistes parvient en centrant, à ne pas viser un stadier, mais à trouver Augello dans la surface de réparation nerazzurra, la reprise de volée sans contrôle fusille Samir Handanovic. L’Inter, toujours dans les cordes parvient à se créer trois possibilités réelles pour reprendre une troisième fois l’avantage, en premier lieu par Ivan Perisic qui sert un rien trop fort Edin Dzeko dans le petit rectangle génois, ensuite par Çalhanoğlu dont le tir lointain flirte avec le poteau d’Audero et enfin par Joaquim Correa dont la reprise à bout portant est dévié par le portier Italie. Si le portier de la Sampdoria apporte une certaine garantie, la situation était diamétralement à l'opposée du côté des Champions d'Italie : Sans l’intervention miraculeuse de Danilo D’Ambrosio, un nouvel arrêt du regard du gardien slovène aurait valu aux Nerazzurri de concéder leur première défaite de la saison. L’Inter terminera également ce match à 10 contre 11, non pas par suite d’une expulsion d’un joueur, mais à la suite d’une nouvelle blessure de Stefano Sensi : Monté au jeu dans le dernier slot disponible à la 67ème minute de jeu, suite aux 5 changements procédés par un Simone Inzaghi très réactif, l’homme en cristal de l’Inter se blesse 8 minutes plus tard. Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’une blessure qu’il s’est occasionné tout seul : A la 75′, lors à la suite d’un sérieux contact et d'un choc avec Maya Yoshida pour récupérer un ballon, Sensi a immédiatement ressenti une douleur. Immédiatement éclaté, l’ancien de Sassuolo tentera en vain de continuer à jouer. Hors-service sur le terrain, l’italien ne touchera que très peu de ballon avant de définitivement sortir du terrain à la 88ème minute de jeu. Vu le déroulement de la rencontre, et les différents paramètres à prendre en compte, l’Inter rentre à Milan avec un très bon point gagné sur un terrain hostile et sous les applaudissements des tifosi qui avait rejoint Gênes. Place à présent au premier choc de la saison avec la réception, ce mercredi 15 septembre à 21h00 du Real Madrid de Carlo Ancelotti Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Sampdoria 2-2 Inter Buteurs: 18' Dimarco (I), 33' Yoshida (S), 44' Lautaro Martinez (I), 46' Augello (S) Sampdoria: 1 Audero; 24 Bereszynski, 22 Yoshida, 15 Colley, 3 Augello (78' 29 Murru) 87 Candreva, 5 Silva (89' 9 Torregrossa), 2 Thorsby, 38 Damsgaard (78' 8 Verre); 10 Caputo, 27 Quagliarella (67' 16 Askildsen) Banc: 33 Falcone, 4 Chabot,11 Ciervo, 12 Depaoli, 19 Dragusin, 20 Ihattaren, 25 A. Ferrari, 70 Trimboli T1: Roberto D'Aversa Inter: 1 Handanovic; 37 Skriniar, 6 De Vrij, 32 Dimarco (67' 2 Dumfries); 36 Darmian, 23 Barella, 77 Brozovic (53' 22 Vidal), 20 Calhanoglu (67' 12 Sensi), 14 Perisic (53' 33 D'Ambrosio); 9 Dzeko, 10 Lautaro Martinez (62' 19 Correa) Banc: 21 Cordaz, 97 Radu, 5 Gagliardini, 7 Sanchez, 8 Vecino, 11 Kolarov, 13 Ranocchia T1: Simone Inzaghi Arbitre: Daniele Orsato Var: Nasca Averti(s): Brozovic (I), Thorsby (S), Colley (S), Adrien Silva (S), Dzeko (I), Vidal (I) Expulsé(s): / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Simone Inzaghi s'entraîne avec la moitié du groupe et doit évaluer l'état des joueurs qui reviendront des équipes nationales. La trêve internationale oblige l'Inter à s'adapter. Simone Inzaghi entraîne actuellement un groupe réduit de moitié et devra l'état des joueurs qui reviendront des sélections dans quelques jours. Une situation difficile qui pourrait contraindre l'entraineur à revoir ses plans en vue du match de dimanche contre la Sampdoria (12h30). Outre le retour de Stefano Sensi aux côtés d'Edin Dzeko, l'entraîneur des Nerazzurri pourrait également entreprendre un changement plus surprenant, celui d'aligner Danilo D'Ambrosio en défense centrale. Ce dernier prendrait alors place de Milan Skriniar, laissé au repos. KarimGipuzcoa - Internazionale.fr
  4. En effet, selon la presse transalpine, le duo formé par Giuseppe Marotta et Piero Ausilio pourrait sévir et renforcer l’Inter, à coup de transfert gratuit, au terme du prochain mercato hivernal, pour la saison prochaine ! Au niveau du poste de gardien Selon le Corriere Dello Sport, André Onana rejoindra les Nerazzurri à l’été 2022, sauf en cas de catastrophe industriel au niveau de Samir Handanovic : "Le faire venir en Italie en janvier n'est pas envisagé, sauf si les performances de Handanovic s'effondrent. L'Inter dispose d’une place pour un joueur extracommunautaire dans l'effectif, mais ils n'ont pas l'intention de dépenser pour l'avoir six mois à l'avance." L’Inter et le portier dispose également d’un accord verbal (à différencier d’un pré-contrat) Au niveau de la défense Selon Tuttosport, l’Inter pourrait ramener à la base Zinho Vanheusden et Lorenzo Pirola, étant donné qu’Andrea Ranocchia, Danilo D’Ambrosio et Aleksandar Kolarov seront en fin de contrat. "Il sera nécessaire de compléter ce secteur avec un joueur expérimenté et, dans ce sens, parmi ce que le mercato offre à ce poste, avec entre autres Luiz Felipe (proche du renouvellement avec la Lazio), Antonio Rüdiger et Andreas Christensen. Il faudra aussi se concentrer sur Matthias Ginter que l'Inter avait l’intention de recruter, avant qu’il ne prolonge l’aventure avec le Borussia Mönchengladbach". Au milieu du terrain L’Inter aurait dans son viseur, selon Tuttosport, Corentin Tolisso dont le contrat avec le Bayern de Munich prendra fin le 30 juin 2022 "Il y a un joueur dont le contrat expire que Marotta et Ausilio connaissent depuis longtemps, il s'agit de Corentin Tolisso dont la parabole au Bayern Munich semble avoir atteint la dernière courbe si l'on considère que le Français est un réserviste de luxe dans l'équipe bavaroise depuis un certain temps." Pour l’attaque Selon Tuttosport, Lorenzo Insigne est séduit par l’Inter : "Toutes les pensées se tournent vers Lorenzo Insigne que l'Inter a essayé de recruté pendant l'été avant de se tourner finalement vers Correa. Dans le cas où la rupture avec Aurelio De Laurentiis serait toujours évidente, il est évident que les Nerazzurri seront au premier rang pour la star de Naples qui, en plus de mettre tout le monde d'accord techniquement, est un pilier de l'équipe nationale, soit une information importante pour Marotta, qui a toujours été convaincu de l'idée qu'une grande équipe qui ambitionne le Scudetto , se doit d’avoir un noyau important représenté par des Italiens". Confirmation de la Rosea: "Le président du Napoli joue à la baisse (3,5 millions) contre les 4,6 actuels, alors que le joueur et son agent Pisacane visent les 5,5 millions d’euros. Tout le monde en parle, tout le monde connaît le problème. Pourtant, les protagonistes de cette affaire ne se parlent pas. Personne n'est intéressé par la perte d'un temps précieux. Il a été question d'un intérêt des Nerazzurri pour Insigne." Andrea Belotti Selon Calciomercato.com, "L'idée d'Andrea Belotti était là, mais maintenant que le mercato est terminé et que Joaquin Correa est arrivé à Milan et a déjà rejoint l'Inter, l'avenir du Gallo n'est plus aussi proche des Nerazzurri. S'il ne renouvelle pas son contrat avec les Granata, la possibilité d'un retour de flamme pourrait être là, mais aujourd'hui Belotti est loin de l'Inter". Fantasme journalistique ou réelles opportunités à saisir, qu’en pensez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. La Gazzetta Dello Sport s’est penché sur le milieu de terrain Nerazzurro. A l’aube d’une nouvelle saison qui verra l’Inter défendre son Scudetto, ce secteur est celui qui présente le plus d’éléments : Qui doit être titularisé, qui peut se retrouver sur le banc, qui doit plier bagages ? Les titulaires Les titulaires, sur papier du moins, seront Barella, Brozovic et Calhanoglu. Les deux premiers devront se livrer au combat et garantir l’équilibre à la manœuvre, tandis que le turc sera appelé à se mettre en lumière. Dans les plans d’Inzaghi, la hiérarchie au milieu est plutôt bien définie avec comme seul "doute" le relayeur qui devra être Calha ou Sensi, pour autant que l’ancien de Sassuolo démontre une fiabilité physique après deux saisons loupées en Nerazzurro Les joueurs en balance Plus que définie, la situation reste compliquée pour Gagliardini, Vecino, Agoumé et Perisic, qui sont tous appelés à convaincre le nouvel entraîneur de faire partie du projet technique. Et en ce sens, leurs permanences sont loin d’être actées, même si aujourd’hui aucune offre n’est parvenue. Il n’est également pas exclu que certains fassent l’objet d’une résolution de leur contrat. Dans un tel cas, la situation se compliquerait en regard aux dossiers les plus épineux et les plus urgents : Les joueurs à remercier. Les joueurs à remercier L’Inter se concentre actuellement sur leurs départs depuis plusieurs jours, mais les difficultés ne manquent pas: Les exubérants se nomment Vidal, Lazaro et Nainggolan. Les concernant et avec la complicité des comptes, la séparation représente un scénario inévitable, avec qui plus est le consentement total de la part d’Inzaghi. Toutefois, en cas de séparation à l'amiable, une prime "de départ" devra encore être définie Pour l’instant, Vidal ne fait pas l’objet d’offres concrètes alors que Lazaro et Nainggolan sont respectivement convoités par le Benfica et Cagliari. Les ailes L’Inter est à la recherche de l’héritier d’Achraf Hakimi sur son flanc droit, avec Nahitan Nandez qui reste toujours en pole position. Dans le même temps, le club monitore le mercato pour le flanc gauche Les courses latérales restent le point le plus épineux: Car le nombre de joueurs disponibles actuellement pour Inzaghi semble actuellemen faible : Actuellement, le natif de Piacenza peut compter sur le duo Dimarco-Kolarov à gauche, avec la possibilité d’aligner Perisic selon les circonstance. De l’autre côté, l’on retrouve à droite le binôme Darmian-D’Ambrosio, mais le Club se cherchent des profils de meilleures qualités. Il s’agit d’ailleurs de la priorité du Mercato Nerazzurro : Après avoir un digne successeur à Hakimi, le club devra faire l’effort nécessaire pour aussi renforcer l’aile opposée et l’éventuelle arrivée de Nandez, le nom le plus cité de ces dix derniers jours permettrait à Inzaghi de combler ce vide sur l’aile droite, tout en ayant une alternative valide également pour le milieu du terrain Christian Eriksen La situation est tout autre et est totalement différente pour Christian Eriksen victime d’un sérieux malaise lors de l’Euro. Si l’Inter est prête à l’accueillir à bras ouvert, la priorité absolue reste sa santé, son futur sportif passant en second plan: "La situation particulière relative à Christian Eriksen semble être la plus compliquée : Lorsqu’il reviendra en Italie, le danois se soumettra à de nouveaux tests et ce n’est qu’à ce moment-là que sera évaluée son avenir sportif. Toutefois, comme l’a rappelé un membre du Comité Technique Scientifique de la FIGC, il sera refusé à Christian Eriksen d’évoluer en Italie, en conservant le défibrillateur." Pensez-vous que l’Inter parviendra à proposer un milieu de terrain digne de ce nom pour la saison 2021/2022 ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Danilone a très récemment prolongé son aventure à l’Inter, en paraphant un nouveau contrat. Celui-ci s’est livré sur l’arrivée également de Simone Inzaghi, quelques heures avant la confrontation entre l’Italie et l’Angleterre en Finale de l'Euro! "Nous revenons après deux saisons disputée sans trêve, c’était fondamental de recharger les batterie avec un peu de vacances. Les premiers jours de la mise au vert sont positifs, il manque encore tant de joueurs, mais le groupe est volontaire. Je profite de l’occasion pour féliciter Lauti pour sa victoire extrêmement méritée en Copa et je souhaite bonne chance à Nico et Basto pour la Finale de ce soir." Simone Inzaghi "L’approche a été positive, tout le staff est compétent et tient à faire belle figure pour honorer l’Histoire de l’Inter. Nous sommes tous engagés depuis la reprise et continuer à endosser ces couleurs est un motif de fierté. J’en suis à présent à ma neuvième saison avec l’Inter, mais à chaque fois que je monte sur le terrain, je cherche toujours à donner le maximum pour prouver que je mérite ce maillot." "Si la prolongation est arrivée, je pense que cela veut dire que j’ai fait quelque chose de bon et que je l’ai mérité. Toutefois, le passé ne compte plus, je veux confirmer en championnat, me battre en Ligue des Champions et arrivée jusqu’au bout en Coupe d’Italie." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Une prolongation de contrat jusqu'en 2022 pour le défenseur qui a souvent laissé sa marque avec des buts cruciaux. Un défenseur avec une licence pour attaquer. Garanti dans tous les rôles. L'histoire de Danilo D'Ambrosio avec les Nerazzurri continue, un an de plus. 233 matches joués par Danilo D'Ambrosio sous le maillot de l'Inter, de Janvier 2014 à 2021, et au-delà, avec la prolongation de son contrat jusqu'en 2022. Il existe un lien particulier entre Danilo et les Nerazzurri, lien renforcé par ses buts opportuns et toujours importants qui caractérisent toute son expérience à l'Inter, y compris la saison du Scudetto: 19 matches de championnat et trois buts. Le premier de la saison est venu contre la Fiorentina glanant ses trois premiers points dans une année qui a culminé avec le drapeau tricolore. De Salerne à la Fiorentina, puis Potenza et Juve Stabia, avant de passer au Torino. Avec le Granata en Serie B, il décroche un rôle de titulaire et convainc le club turinois de le soutenir. Au cours de la saison 2011-2012, il a marqué trois buts en 26 apparitions, obtenant une promotion en Serie A. Il a fait ses débuts dans l'élite le 26 Août 2012. En Janvier 2014, il a été racheté par l'Inter avec qui il a fait ses débuts le 2 Février contre la Juventus. La saison suivante, le 20 août 2014, il marque son premier but pour les Nerazzurri lors des éliminatoires de l'UEFA Europa League contre Stjarnan. Les buts, il en marqué au moins deux par saison et son meilleur total est en 2019-2020 avec cinq. Maintenant, Danilo est prêt à marquer à nouveau, à défendre et à célébrer sous les couleurs des Nerazzurri pour une autre saison.
  8. Fabrizio Biasin s'est livré sur Calciomercato.it en évoquant Achraf Hakimi, Lautaro Martinez et Romelu Lukaku. "L'Inter a fixé le prix de Hakimi à 80 M€, bonus compris. Le PSG cherche la bonne formule car il veut Hakimi. Mais il reste sur 60 M€ et l'Inter ne bouge pas parce qu'elle sait que le PSG a de grosses ressources financières. D'une manière ou d'une autre, ils concluront l'affaire et Hakimi sera le joueur sacrifié de l'Inter." "Concernant Lautaro, cela dépend des offres qui arrivent, car l'Inter a nié avoir reçu une offre pour lui. C'est une bonne nouvelle pour quiconque soutient l'Inter, je ne sais pas si c'est aussi pour le club." "Lukaku veut continuer avec l'Inter, à moins qu'il ne soit un grand acteur. Il a déjà parlé à Simone Inzaghi et à moins que l'Inter ne l'accompagne jusqu'à la porte de sortie, il reste. Pour vendre Lukaku, il faudrait mettre 100 M€ pour obtenir une grosse plus-value, et ce n'est pas facile." "Les gens parlent de Matias Vecino, mais je pense que Luciano Spalletti aimerait avoir beaucoup de joueurs de l'Inter. Le premier est Marcelo Brozovic, qui a trouvé la cohérence sous Spalletti, mais je pense que l'Inter le garde malgré le contrat qui expire en 2022." "Danilo D'Ambrosio est un autre qui pourrait être intéressant, il est incroyablement fiable et il y a de vraies chances qu'il puisse partir. Ils réfléchissent probablement à ce qu'il faut faire, mais son agent évalue ses options et ils ne sont pas à court d'offres. On a même parlé de l'intérêt du Milan, mais de nombreux clubs aiment D'Ambrosio."
  9. Dix mois de dur labeur et dix ans d'attente ont conduit à cette utopie qu'est ce Scudetto.Voici cinq choses que nous avons apprises cette saison de l'Inter d'Antonio Conte. Faites confiance à Antonio Conte Après une campagne très décevante en Ligue des champions et un début de saison irrégulier au cours duquel l'Inter encaissait des buts, le travail accompli par Antonio Conte était remis en question. Après avoir terminé un point derrière la Juventus et perdu en finale de la Ligue Europa lors de sa première saison, on attendait beaucoup d'Antonio Conte en termes de trophée pour l'Inter. Ses décisions d'arrêter de changer de défense et d'abandonner Ashley Young et Roberto Gagliardini pour Ivan Perisic et Christian Eriksen respectivement se sont avérées vitales pour amener l'Inter au titre. Un solide système 3-5-2 qui tire clairement le meilleur parti de joueurs tels que Nicolo Barella, Achraf Hakimi et Romelu Lukaku est devenu l'équipe à battre en Italie et a remporté de nombreux éloges. Le vrai test pour l'homme qui a prouvé que ses sceptiques et autres détracteurs avaient tort ce trimestre est d'exceller en Europe la saison prochaine. Romelu Lukaku Le rouage vital du succès de l'Inter. Après avoir été (re)mis en forme à son arrivée à Appiano Gentile par son manager via Andrea Rannochia, Romelu Lukaku n'a vraiment jamais regardé en arrière. Des campagnes consécutives de vingt buts et des buts vitaux lors de matchs contre le Milan et la Lazio lors d'un enchaînement de matchs cruciaux ont souligné la place du géant Belge parmi les hommes de tête les plus létaux du monde. Après un passage terne à Manchester United et des attentes pesant sur ses épaules sachant qu'il avait été acheté pour remplacer Mauro Icardi, Lukaku avait beaucoup à prouver. Cependant, ce mandat s'est avéré être le moment champagne pour Lukaku et il a vraiment été le joueur essentiel des Nerazzuri. Vive le roi de Milan. Italie doit à l'Inter L'Italie se rendra à l'Euro cet été avec deux joueurs en forme Alessandro Bastoni et de Nicolo Barella. Les deux hommes ont sans doute été les joueurs les plus remarquables dans leur position en Serie A cette saison et ont vraiment établi leur place parmi les meilleurs jeunes joueurs européens. L'équipe nationale a elle-même une paire de joueurs en pleine forme espérant porter leur excellente forme cette saison dans ce tournoi. L'Inter a créé deux monstres qui devraient éblouir la scène en Juin aux couleurs de la Squadra. Christian Eriksen revenus des morts Il y a quatre mois à peine, alors que le mercato de Janvier frappait, il semblait très improbable que Christian Eriksen revienne à quoi que ce soit sous les couleurs Nerazzuri. Banni par Antonio Conte et luttant pour avoir un impact quelconque lors de remplacement limités, un billet de retour pour l'Angleterre semblait être sur les cartes et l'Inter cherchait à réduire ses pertes. Cependant, un coup franc de dernière minute dans la Coppa Italia contre le Milan a semblé changer la donne et le Danois n'a jamais regardé en arrière. Il a réussi à gagner une place dans le onze de départ après ce match et a roulé sur une série d'excellentes performances depuis. Un homme qui avait l'air complètement abattu et a continué à atteindre son objectif en venant en Italie et en remportant de l'argenterie. Vous vous demandez ce qu'un certain expert de Sky Sports UK fait de son revirement? Samir Handanovic et la vieille garde obtiennent enfin leur récompense Après des années de travail à travers, sans doute, la pire période de l'histoire du club, Samir Handanovic, Danilo D'Ambrosio et Andrea Rannochia ont enfin leur récompense. Ils ont vu les jours de Jonathan, Zdravko Kuzmanovic et Tomasso Rocchi et vu des gens comme Andrea Stramaccioni, Walter Mazzari et Frank De Boer et maintenant ils ont leur gloire. Des questions ont été longuement posées sur les trois hommes au cours de la dernière décennie, mais chacun d'eux est revenu pour prouver à chacun de ses détracteurs et a roulé assez longtemps pour devenir des champions. Le Scudetto est une digne récompense pour chacun de ces hommes qui ont plus que purgé leur dette envers ce club dans sa période la plus difficile.
  10. De Boer a subi une période de quatre mois sans succès chez nous en 2016, qui s'est terminée avec une équipe à la 11e place après une défaite 1-0 chez la Sampdoria. Mais le patron des Pays-Bas reste tout de même très attaché au club, déclarant à Tuttosport: "Je suis très heureux pour Stefan de Vrij et pour tout le monde à l'Inter en général, à commencer par les fans." "Les Nerazzurri sont un club de premier plan et c'est agréable de les voir triompher à nouveau après de nombreuses années de domination de la Juventus. C'est un scudetto important pour l'Inter et pour la Serie A dans son ensemble, la ligue changeant de mains." "Il ne reste plus beaucoup de joueurs de mon équipe de l'Inter, avec seulement Samir Handanovic, Danilo D'Ambrosio, Andrea Ranocchia, Marcelo Brozovic et Ivan Perisic qui sont toujours là. L'Inter a eu quatre entraîneurs cette saison-là (Roberto Mancini, De Boer, Pioli et Stefano Vecchi), l'Inter actuelle est très différente." "Félicitations à tous pour ce résultat qu'ils ont obtenu."
  11. En effet, dans une période de contracture économique, l’Inter observe attentivement son mercato en sortie et celui-ci pourrait voir une figure appréciée de l’Inter quitter le navire : Celle de Danilo D’Ambrosio qui est actuellement en fin de contrat. Révélation de la Gazzetta Dello Sport Le timing est court, et c’est précisément pour cette raison que le principal intéressé rit jaune, lui qui se serait attendu à plus de considération vu l’attachement qu’il a toujours démontré envers le maillot. La Roma, Monaco, la Fiorentina et le Milan se sont déjà manifestés. La dernière destination séduit énormément étant donné que son épouse Vincenza et les petits Leonardo et Ludovico, se sentent bien à Milan. Mais en ce sens, il vaut mieux dire "Work in progress." S’il est libéré gratuitement, cautionneriez-vous le choix de vie de Danilone de rejoindre l’Ac Milan ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Le Scudetto nous revient après 11 ans d'attente et avec quatre matchs à jouer. Fatigue, détermination, faim, dévouement, victoires, célébrations ont tous accompagné un exploit qui restera gravé dans l'histoire. Voici l'équipe qui a remporté le dix-neuvième Scudetto de l'histoire de l'Inter. Samir Handanovic Le capitaine, à l'Inter depuis l'été 2012, a porté notre maillot à 386 reprises, devenant le gardien de but avec le deuxième plus grand nombre d'apparitions dans l'histoire des Nerazzurri. En championnat, il a récolté 14 clean sheets en 34 matchs et cette saison, il a passé le cap des 500 matchs en Serie A, devenant ainsi le gardien de but étranger le plus capé de l'histoire de la Serie A. Sa contribution entre les postes dans les matchs clés a été essentielle, comme dans le succès au Derby de Milan où il a réalisé trois arrêts incroyables en un peu moins d'une minute. Achraf Hakimi Il a remporté le Scudetto lors de sa première saison avec nous. Imparable avec son accélération sur l'aile droite, rapide sur le terrain et franchissant des étapes importantes, l'ailier marocain a accumulé sept buts et six passes décisives en championnat, s'imposant comme l'une des meilleures recrues de Serie A. Aussi rapide à se faire connaitre, il a marqué ses débuts en championnat avec deux passes et un but lors des deux premiers matchs officiels contre Benevento et la Fiorentina. Son premier doublé est venu contre Bologne, et ses deux dernières passes ont été pour Darmian lors de deux victoires cruciales contre Cagliari et l'Hellas. Ses incursions offensives dangereuses ont été cruciales dans le run-in de l'Inter, comme le montre son dernier but contre Crotone. Roberto Gagliardini À l'Inter depuis Janvier 2017, à sa cinquième saison chez les Nerazzurri, il a disputé 31 matches, 26 en championnat, marquant deux buts: le premier lors de la victoire contre Benevento quand il a également effectué une passe; le deuxième dans l'un des matchs fondamentaux de la course du Scudetto de l'Inter, en première partie contre Sassuolo. Un but qui a couronné l'une des meilleures performances saisonnières du milieu de terrain né en 1994 qui, lorsqu'il a marqué, s'est transformé en une amulette pour l'équipe: l'Inter, en fait, a remporté les onze matchs de Serie A dans lesquels Roberto Gagliardini a marqué. Stefan de Vrij À l'Inter depuis l'été 2018, il a reçu le prix individuel du meilleur défenseur de Serie A en 2019-2020 et a été inclus dans l'équipe de l'année de la dernière saison. Sa croissance a été constante et cette saison, il a scellé sa place de point focal dans la défense: un silencieux et précieux leader, comme le confirment ses 123 apparitions sous le maillot Nerazzurri. Les statistiques le récompensent surtout pour ses interceptions et dans son jeu d'approche (1 but et 31 apparitions en Serie A 2020/21). Alexis Sanchez À l'Inter depuis août 2019, il a apporté sa technique, son expérience, son imprévisibilité et tout son courage à la cause Nerazzurra. "Âme et corps": c'est ainsi qu'il s'est lancé dans l'extraordinaire course de l'équipe vers le 19e Scudetto, se taillant avec détermination et humilité. Il a fait 37 apparitions cette saison, et 27 en championnat, où il en a fourni six passes décisives et a marqué cinq buts, trois de suite entre le but contre le Genoa et son doublé contre Parme, victoires fondamentales dans les deux matchs disputés après avoir dépassé le MILAN au classement. Matias Vecino Né en 1991, il a rejoint l'Inter à l'été 2017 et au cours de ses quatre saisons avec les Nerazzurri, il a marqué des buts décisifs pour l'équipe et pour tous les fans. L'Uruguayen est revenu sur le terrain en 2021 après une opération au genou l'été dernier, franchissant une étape prestigieuse avec les Nerazzurri: la victoire contre Cagliari était en fait sa 100e apparition pour l'Inter toutes compétitions confondues. Romelu Lukaku Gigantesque, injouable, puissant. À sa deuxième saison avec les Nerazzurri, il a aidé à chasser et à gagner le Scudetto, en grande partie grâce à ses buts et ses passes décisives. 27 buts cette saison, 21 en championnat accompagnés de dix passes décisives, dans une saison au cours de laquelle l'attaquant belge a battu des records et franchi le cap des 300 buts en tant que professionnel: 61 sont venus lors de ses 92 apparitions pour les Nerazzurri (44 en Serie A, 4 en Coppa Italia, 6 en Ligue des champions, 7 en Ligue Europa). Récompensé en tant que joueur de Serie A du mois en Février, Lukaku a porté l'équipe à travers l'un des points clés de la saison lorsque, en l'espace de deux semaines, il a marqué un doublé lors de la victoire 3-1 contre la Lazio, suivi de un but et une passe décisive contre le Milan (3-0) avec une célébration inoubliable, et un autre but et une passe contre Genoa. Lautaro Martinez Aux côtés de Lukaku, il a formé le duo le plus prolifique de la Serie A (36 buts à eux deux en championnat). "Il Toro" Lautaro Martinez, à l'Inter depuis juillet 2018, a fourni cinq passes et marqué 15 buts en Serie A cette saison, dépassant son record de la saison dernière (il a terminé la saison dernière avec 14 buts en 35 apparitions). Toujours présent, l'attaquant argentin est le seul joueur à avoir disputé tous les matchs de championnat (34) et les matchs de saison (44 apparitions au total). Sa saison a commencé avec trois buts et une passe décisive dans les trois premiers matchs, étant deux fois le protagoniste avec plusieurs buts: un triplé contre Crotone au Meazza et un doublé dans le Derby de Milan. Aleksandar Kolarov Une première saison chez les Nerazzurri pour le défenseur serbe arrivé à l'Inter le 8 septembre 2020. L'expérience et la qualité sont des caractéristiques fondamentales de son répertoire footballistique. Il a fait onze apparitions cette saison, et sept en championnat, où il a fourni l'une des plus belles passes décisives de la saison: un coup franc parfaitement placé pour le but de Perisic lors du match contre Parme. Stefano Sensi À l'Inter depuis l'été 2019, après une saison baptisée de buts à ses débuts en championnat contre Lecce et dans laquelle il a mis en valeur toutes ses qualités, le milieu de terrain né en 1995 a fait 17 apparitions cette année, dont 14 en championnat où il est entré sur le terrain en tant que titulaire dans les victoires contre Benevento, Cagliari et Crotone. Andrea Ranocchia A l'Inter depuis la saison 2010-2011, il est le seul joueur de l'équipe à remporter son deuxième trophée avec les Nerazzurri après la victoire de la Coppa Italia en mai 2011 en finale contre Palerme. Sa passion pour le football et pour l'Inter, son travail, son engagement et son dévouement se sont étendus sur ces dix années, faisant de lui une ressource précieuse et un exemple pour ses coéquipiers et les supporters. Ivan Perisic Ivan Perisic a grandi de mieux en mieux tout au long de la saison où, match après match, il s'est taillé un rôle fondamental dans la conquête du Scudetto. Après sa saison prêtée au Bayern Munich, le Croate s'est rendu disponible pour l'équipe et en tant qu'ailier offensif à part entière, il a montré toutes ses qualités, précieuses en récupérations de balles, comme sur le front offensif: 29 apparitions en championnat où il a brillé lors de matches clés tels que les matches de deuxième partie contre la Lazio et le Milan (dans lesquels il a fourni deux de ses quatre passes décisives en Serie A en 2020-2021). Trois buts inscrits en championnat, le plus récent contre la Spezia, lorsqu'il a franchi le cap des 200 apparitions à l'Inter toutes compétitions confondues. Ashley Young Il rejoint les Nerazzurri en janvier 2020, il a immédiatement montré ses qualités, marquant quatre buts et obtenant quatre passes décisives en deuxième partie de la saison dernière. Générosité et vision du jeu sont les traits qui ont également caractérisé son jeu cette saison, dans laquelle l'ailier anglais a été déployé à 31 reprises, avec 23 apparitions en championnat et trois passes décisives. Arturo Vidal La première saison de Vidal sous la tunique Nerazzurra. Après son arrivée à l'Inter en septembre 2020, il a joué 23 matchs de championnat et 30 matchs toutes compétitions confondues, fournissant une passe et marquant deux fois dans le process. Ces deux buts sont survenus en Janvier: après s'être emparé de la Fiorentina en huitièmes de finale de la Coppa Italia, il a trouvé le chemin des filets dans l'une des plus grandes rencontres de la saison. En effet, sa tête contre la Juventus a été l'un des moments clés de la campagne. Nicolò Barella Il est le joueur de champ qui a joué le plus de minutes cette saison. Lors de sa deuxième campagne à l'Inter, il s'est avéré être un pilier clé du milieu de terrain grâce à sa capacité technique, sa vision, sa qualité et son intensité. Joueur dynamique et agressif, il joue avec sa tête et ses pieds et a marqué de grands et importants buts. Sa volée contre Cagliari a déclenché un retour fantastique, tout en scellant la victoire des Nerazzurri contre la Juventus. Ensuite, il y a eu sa brillante frappe du pied droit à Florence. Trois buts et six passes pour le joueur de 24 ans en championnat cette saison. Christian Eriksen Quatrième Danois de l'histoire de l'Inter, il est au Club depuis janvier 2020. Le moment clé pour lui cette saison est venu en quarts de finale de la Coppa Italia lorsque son coup franc parfait a envoyé l'Inter en demi-finale. Il a trouvé sa place dans la configuration tactique de l'Inter au cours de la seconde moitié de la saison, sa contribution aidant les hommes d'Antonio Conte à devancer leurs rivaux. Au Stadio Diego Armando Maradona, il a marqué son deuxième but en Serie A avec une fantastique frappe du pied gauche de l'extérieur de la surface. Il a ensuite trouvé le filet pour la septième fois sous le maillot de l'Inter lorsqu'il a ouvert le score contre Crotone. Daniele Padelli Il est à l'Inter depuis le 3 juillet 2017. Après avoir fait ses débuts le 12 Décembre de la même année, il a fait huit apparitions au total. Six d'entre eux sont survenus la saison dernière lorsqu'il a remplacé Handanovic et a également gardé le but de l'Inter lors de la victoire de l'équipe lors du Derby de Milan. Il fête désormais le 19e Scudetto du Club qu'il a toujours soutenu: l'Inter! Danilo D'Ambrosio Il est l'un des joueurs qui porte le plus longtemps le maillot Nerazzurri: il est au Club depuis Janvier 2014. Il a souvent joué un rôle crucial, surtout dans les moments les plus critiques. Sa course, ses sacrifices continus, ses blocages, ses passes décisives et ses buts ont été précieux et arrivent souvent à des moments cruciaux. Il a marqué trois buts en championnat cette saison, son dernier contre Cagliari en décembre. Il en a mis dans les phases finales, tout comme il l'a fait contre la Fiorentina pour donner la victoire à l'Inter. Il a trouvé le filet 20 fois en 230 apparitions à l'Inter. Matteo Darmian Lors de sa première saison, il a apporté une contribution vitale au triomphe du Scudetto. En effet, ses buts contre Cagliari et l'Hellas ont scellé deux victoires capitales. Cohérent, assidu et tenace: il a marqué quatre buts cette saison, dont trois en championnat, un record personnel pour lui. Milan Skriniar À sa quatrième saison sous nos couleurs, le défenseur slovaque a débuté 29 des 30 matches de championnat qu'il a disputés cette saison après avoir raté le début de la campagne à cause du Covid. Pilier clé de la défense Nerazzurra, la meilleure de la ligue après avoir encaissé seulement 29 buts en 34 matches, il a joué un rôle crucial grâce à sa force, sa capacité à lire le jeu et sa supériorité dans des situations individuelles. Un match clé pour lui a été le match à domicile contre Atalanta, un match qu'il a marqué (il a marqué un total de trois buts cette saison) et où l'Inter a gardé une clean sheet contre la meilleure attaque. Marcelo Brozovic Le Croate a fait le deuxième plus grand nombre d'apparitions ans l'équipe actuelle (239) et a constamment été plein de course et d'idées. En moyenne, il a parcouru 12 km par match, plus que tout autre joueur. Pilier clé du milieu de terrain de l'Inter, Brozovic a également fourni six passes décisives en championnat et a trouvé le filet contre Parme. Alessandro Bastoni À sa deuxième saison avec les Nerazzurri, le joueur de 22 ans a été l'un des joueurs les plus marquants et a brillé dans la défense de l'Inter grâce à sa physicalité, sa technique, sa vision et sa précision. L'un de ses moments les plus mémorables de la saison est survenu contre la Juventus: il a joué un incroyable ballon devant (plus de 60 mètres!) pour Barella, qui a fait le 2-0. C'est une saison qui l'a vu lancer un coéquipier pour marquer à trois reprises et faire ses débuts avec la Squadra. Andrea Pinamonti Après avoir traversé les rangs des jeunes Nerazzurri, Andrea Pinamonti est revenu au Club avant la campagne en cours. Sa première apparition à l'Inter a eu lieu en Décembre 2016, l'Italien disputant cinq matches lors de sa première saison. Le premier match de sa deuxième saison a eu lieu contre le Genoa le 24 octobre 2020. C'était la première de sept apparitions cette saison (cinq en championnat, une en Ligue des champions et une en Coppa Italia). Filip Stankovic L'Inter était son destin. Lors de sa première saison en équipe première, il est devenu champion d'Italie avec le club dans lequel il a toujours été et où il a grandi et s'est développé. Andrei Radu Sa carrière Nerazzurra a commencé dans les rangs des jeunes de l'Inter à l'âge de 16 ans. Gardien au caractère bien trempé, il a fait ses débuts au club le 14 mai 2016 contre Sassuolo. Après des périodes de prêt à Avellino, Gênes et Parme, il est retourné chez nous en août 2020.
  13. En effet, le Scudetto est toujours plus proche de l’Inter. Par le biais d’un concours de circonstance favorable, il pourrait déjà être célébré ce dimanche. Dans le cas contraire, la fête ne serait repoussée que d’une semaine, pour être célébrée au Giuseppe Meazza face à la Sampdoria. Révélation d’Andrea Della Sala "Il s’agit d’un titre extrêmement important et mérité pour l’Inter, un Scudetto qui faisait défaut depuis 11 ans, mais surtout un premier titre pour de nombreux joueurs du noyau. Conte l’a répété à plusieurs reprises : L’Inter est une équipe qui présente des valeurs techniques importantes, mais qui ne possède que très peu d’expérience liée à la Victoire." "Nombreux sont ceux à ne pas avoir soulevé le moindre titre en carrière dans le noyau interiste. Ils seront donc facilement 10 à pouvoir célébrer un premier titre conquis: Cela démarre par les gardiens de buts Stankovic, Radu et Padelli sans oublier le Capitaine Handanovic qui n’est pas le seul titulaire au palmarès vide. Parmi les titulaires de Conte, on retrouve aussi Bastoni et Lautaro. Les joueurs qui complètent cette liste se nomment D'Ambrosio, Gagliardini, Sensi et Pinamonti." "Une longue liste qui est, espérons-le, amenée à disparaitre très rapidement" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. En effet, malgré le naufrage de la Super League, Il Sole 24Ore nous confirme que Suning, assisté par la Goldman Sachs Usa, serait en processus avancé pour obtenir un financement à hauteur de 250 millions d’euros. Pour parvenir à ce résultat, Suning négocie avec trois fonds d’investissement américain : Fortress, King Street Capital Management, et Bain Capital Credit. Si la démarche entreprise par le Suning s’avère complexe, étant donné qu’il aura aussi la lourde tâche de signer un nouveau Main-Sponsor qui devra remplacer Pirelli, il ne faut absolument pas oublier la Direction actuellement mise en place à Milan. Comme le révèle Tuttosport, en juin 2022, nous ferons face à la fin des contrats actuel de : Giuseppe Marotta Antonio Conte Dario Baccin Piero Ausilio Et un effort du Suning devra être consenti pour confirmer ce bloc dirigeant, comme ce fut le cas, l’été dernier à la Via Bellini. Suning devra se montrer décidé, car il devra également gérer les prolongations de contrat des joueurs interistes : Lautaro Martinez Alessandro Bastoni Marcelo Brozovic Danilo D’Ambrosio Mais surtout Nicolò Barella qui doit être blindé Antonio Conte souhaite continuer son aventure à l’Inter, mais il veut avoir la garanti que des investissements seront consentipour performer en Europe: Pour passer la phase de groupe et créer un groupe capable de soulever le précieux trophée. S’il est spécialiste des trophées nationaux, son objectif est de soulever un titre continental, à l’instar de Josè Mourinho ou Josep Guardiola qui dispose d’une armoire à trophée européenne bien garnie Pensez-vous que Suning sera se montrer convaincant ? Ou l’Inter risque-t ’elle de tout perdre en l’espace d’un été ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. En cette fin de saison, Steven Zhang aura fort à faire. Après avoir remué ciel et terre pour conserver son poste, il devra acter la question relative au futur sponsor maillot. Le tout sans oublier que des dossiers sont déjà sur la table : La prolongation de plusieurs personnalités importantes du noyau interiste Lautaro Martinez Selon Gianluca Di Marzio, ce sera le jouer lui-même qui va négocier son contrat à la suite du renvoi de ses agents : "Il y a l’accord pour prolonger, même s’il a remercié ses agents ces derniers jours : L’Intention de l’Inter est d’aller de l’avant. Avec l’arrivée de Zhang, nous allons passer à la partie formelle de ce qui avait été définie dans l’accord établi en janvier." Marcelo Brozovic Selon la Gazzetta Dello Sport, le meneur de jeu interiste a remercié son agent Miroslav Bicanic, qui lui avait permis de signer à l’Inter. Epic Brozo va confier ses intérêt à Ivan Brozovic, son père, et à une équipe en qui il a confiance pour prolonger son contrat qui sera à échéance le 30 juin 2022. C’est un fait que le contrat actuel est caduc, Marcelo percevant depuis un peu plus de six ans 3,5 millions d’euros. Il est dès lors normal qu’il soit revu. Danilone L’ancien défenseur du Torino sera libre de tout contrat au 30 juin de cette année. Toutefois, même s’il a été approché par l’Ac Milan, le Club aurait décidé de le conserver. Comme le révèle calciomercato.com, "L’Inter connait bien l’importance de D’Ambrosio sur le terrain et dans le vestiaire, à tel point que les dirigeants n’ont aucun doute sur son futur et, à la fin de la saison, lorsque la situation sociétale sera plus sereine, le club fera usage d’une clause présente dans le contrat pour le prolonger jusqu’en 2022 : D’Ambrosio-Inter continueront à aller ensemble de l’avant." Antonio Conte Le natif de Lecce devrait prolonger l’aventure Nerazzurra comme le révèle TuttoMercatoWeb : "La thématique Conte est très chaude, l’entraineur guide l’équipe vers la Victoire d’un Scudetto qui manque depuis 11 ans. La volonté est celle de penser à un projet bien plus long sur la durée que celui existant. Conte a un contrat qui viendra à échéance en juin 2022, et l’idée actuelle est de prolonger le mariage. Tout dépendra du club et des possibilités qui lui seront offertes du point de vue technique: Il y a de la satisfaction à la suite du travail réalisé par l’entraineur." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. Selon la Gazzetta dello Sport, le Suning viserait la C1 alors que Steven Zhang s'occupera des prolongations de contrats dès son retour à Milan. Le Suning est en passe de devenir les premiers propriétaires étrangers à gagner un titre en Serie A, mais leurs ambitions vont jusqu'au succès en Ligue des champions, rien que ça. Comme le rapporte un article publié dans La Gazzetta dello Sport, aucun autre club n'a remporté le Scudetto alors qu'il était sous propriété étrangère. De plus, le Suning devrait devenir le premier propriétaire chinois à remporter un titre dans l'une des principales ligues européennes. Le journal souligne le discours du président Steven Zhang lors de la fête de Noël en 2018, dans lequel il a exprimé sa volonté de faire des Nerazzurri une force en Italie, tandis que leur décision de nommer l'entraîneur Antonio Conte a été prise dans le but d'obtenir le succès le plus rapidement possible. Le Suning avait déjà montré sa capacité à construire une équipe gagnante du titre avec Jiangsu Suning en Chine, son attention s'est tourné vers l'Inter et la famille Zhang est déterminée à construire un règne à Milan. En effet, l'article suggère que le Suning cherche à imiter les modèles de Manchester City et du Paris Saint-Germain en s'appuyant sur les titres de champion pour profiter de périodes de domination. Après avoir terminé le cycle de neuf titres de champion consécutifs de la Juventus en Serie A, l'accent est désormais mis sur la victoire en Ligue des champions. Steven Zhang devrait revenir de Chine à Milan dans les semaines à venir et entamer une série de renouvellements de contrats pour les principaux acteurs. Comme indiqué précédemment, Steven Zhang et le Suning se sont engagés à rester à l'Inter et chercheront des investissements pour conserver leur position, avec des plans pour l'avenir déjà mis en place. L'une des priorités est de prolonger certains joueurs clé avec des accords améliorés, le premier étant Lautaro Martinez. Les discussions sont déjà à un stade avancé avec l'Argentin pour un contrat de trois ans à 4,5 M€ par saison, tandis que le défenseur central Alessandro Bastoni est le prochain sur la liste. Zhang cherchera également à obtenir de nouveaux contrats pour les défenseurs Stefan De Vrij et Danilo D'Ambrosio, et le milieu de terrain Nicolo Barella. À l'avenir, les négociations commenceront correctement avec le milieu de terrain Marcelo Brozovic à la fin de la saison après que le Croate ait laissé tomber son agent cette semaine. Ce n'est qu'après cette étape que l'attention se tournera vers la prolongation des accords pour le personnel clé, y compris l'entraîneur Antonio Conte. Il lui reste un an de contrat avec un salaire de 13,5 M€, Zhang attendra jusqu'à l'été avec une manne potentielle d'investissement et de succès de Scudetto avant de s'engager sur une prolongation. De même, de nouvelles offres pour les réalisateurs Beppe Marotta, Piero Ausilio et son assistant Dario Baccin ne seront envisagées qu'à une date ultérieure, alors que les trois n'ont plus qu'une seule année sur leurs contrats respectifs.
  17. La Gazzetta Dello Sport s’est penchée sur l’Inter à en devenir pour la saison prochaine. Si l’équipe a seulement et exclusivement en tête la conquête du Scudetto, l’année prochaine devra être celle de la confirmation. Analyse de la Rosea secteur par secteur Gardien La prolongation de contrat d’Handanovic pour aller outre 2022 n’est pas encore arrivé. Terminer cette saison d’une belle manière serait utile pour commencer à en parler. Le discours est différents pour Radu et Padelli : Le premier partira en prêt, le second, en fin de contrat devra faire le point avec le club La défense En défense, la plus grande partie de la situation est déjà bien éclaircie, dans un sens ou dans l’autre : De Vrij, Bastoni et D’Ambrosio sont en passe d'être prolongés. Pour Kolarov, une confirmation semble compliquée. Darmian a été racheté en début d’année et il n’y a aucun doute pour Skriniar. L’interrogation concerne Ranocchia qui est en fin de contrat : Prolongera-t ’il pour une saison de plus ou partira-t ’il pour trouver du temps de jeu ailleurs ? La décision lui reviendra quasi exclusivement, le club le soutiendra dans tous les cas Le milieu de terrain Au milieu de terrain, nombreux sont ceux qui jouent leur avenir : Les certitudes sont Barella, Brozovic et Hakimi. En sortie, on retrouve Young qui restera difficilement Nerazzurro au 30 juin et Vecino qui sera mis sur le mercato Gagliardini, Sensi, Vidal et Perisic forment le groupe à évaluer, surtout le chilien qui devra prouver en cette fin de championnat. Dans le cas contraire, l’Inter pourrait penser à le remercier et à lui serrer la main tout en épargnant 6,5 millions d’euros net courant jusqu’en 2022, mais avec une option pour arriver jusqu’en 2023 L’attaque En attaque, il n’y a que très peu de doute : Lukaku et Lautaro sont intransférable. Il est difficile de penser à un départ de Sanchez en considérant son rendement, qui est tout de même positif, et la durée de son contrat valide jusqu’au 30 juin 2023 Il est très probable que Pinamonti sera cédé par prêt en totalisant seulement 59 minutes de jeu entre la Serie A (5matchs) la Coupe d’Italie (1 match) et en Ligue des Champions (1 match). Ce qui est certain, c’est que le Club va tenter de satisfaire Conte en lui offrant un quatrième attaquant de très haut niveau : Dernièrement on a parlé de Muriel de l’Atalanta. Le colombien serait la solution idéal pour compléter un secteur qui, avec lui, deviendrait complet et encore plus compétitif Le banc Antonio Conte l’a déclaré clairement après l’importante 9ème victoire consécutive face à Bologne : "Il s’est créé un lien spécial entre moi, le Staff et les joueurs". Une vie s’est écoulée depuis sa sortie de route, de l’été dernier, à Bergame. A présent, le lien parait plus solide que jamais, le mérite en revenant au travail extraordinaire de tous, et d’un Scudetto sur le point d’arrivée. Et c’est avec un Scudetto en poche que le Club et Conte envisagent de s’asseoir autour de la table pour programmer la saison 2021-2022 avec une éventuelle prolongation de contrat et une nouvelle mission à accomplir : Rendre l’Inter compétitive aussi en Europe. Avec une première acquisition en tête, celle de renforcer le secteur offensif avec un 4ème attaquant : "Il n’y a pas encore eu de discussion sur une prolongation de contrat. En l’état, il n’y a pas encore de rencontre avec la Direction.... Il semble facile de voir celle-ci avoir lieu en fin de saison, pour éviter de débuter 2021-2022 en fin de contrat : Ce discours reste prématuré étant donné qu’il y a encore un Scudetto à conquérir et à partir duquel le futur sera défini" "L'Inter pense à présent à la Conte: Pas le temps d'obtenir un titre qu'Antonio en planifie déjà un autre, c'est la condamnation d'un conquérant et les Nerazzurri s'y acclimatent avec bonheur: 'Tout le monde sait qu'à présent, il faudra nous rendre des comptes" avait souligné le natif de Lecce. "Cette façon de s'exprimer, au net du Scudetto tant à confirmer que l'Inter ne disparaitra pas dans un nuage de fumée: Elle est désignée pour rester au premier rang en championnat et pour disputer une Ligue des Champions à un niveau bien supérieur." Suning La Rosea nous confirme l'arrivée de bonnes nouvelles en provenance de la propriété: "Cet exploit n'est pas un simple moment glorieux illusoire, c'est un premier échelon de gravi: Suning reste au commande et n'a pas l'intention de programmer une mise hors-service: L'équipe est entrée dans une autre dimension, et après la conquête du titre, elle songe à vouloir l'emporter à nouveau." "Le Travail de l'Administrateur-Délégué Giuseppe Marotta et du Directeur Sportif Piero Ausilio a été utile pour founir à l'entraineur ce dont il avait besoin: Des joueurs ayant faim de victoires, des jeunes talents à conserver et continuer à grandir par le biais des victoires." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. En effet, une excellente nouvelle est tombée à la fin de la semaine écoulée : Danilo D’Ambrosio est désormais négatif au Covid-19. Selon Fcinter1908.it tous les tests réalisés hier ont confirmé qu’il n’y a plus aucun cas de positif. L’Inter retrouve toute ses armes à présent afin de disputer cette dernière ligne droite si cruciale pour la course au titre ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. APPIANO GENTILE – Antonio Conte s’est livré en conférence d’avant-match de Bologne-Inter suite à la reprise de la compétition après la longue trêve internationale. "Trois matchs à disputer en neuf jours nous attendent, il sera important de reprendre de la bonne façon. La rencontre de demain sera un match où nous défierons une équipe très bien entrainée, qui est agressive, nous devrons faire attention." Message "Le meilleur message est celui de reprendre là où nous étions arrivé. Ce n’est jamais facile de se relancer après une trêve, mais nous savons bien que nous n’avons pas le temps et que nous devons reprendre de la bonne façon." Erreur à éviter "Parler : Nous ne devons pas parler, les faits doivent parler : On se tait et on pédale." Covid-19 "C’est difficile de faire des considérations car, même en ayant du recul, on peut toujours dire que l’on aurait pu faire mieux. Mais nous savons que le Covid est là depuis une année et qu’il nous massacre : le monde du Calcio a décidé de vivre avec cette situation, comme tout le monde dans la vie de tous les jours. Mon espoir que nous parviendrons à résoudre ce problème en vaccinant tout le monde." Turnover "J’ai des ressources avec lesquelles je recherche à apporter le bon équilibre. Parfois elles me donnent raison, d’autres fois moins. J’entraine tous les joueurs comme s’ils devaient tous monter sur le terrain : Tous sont prêts à répondre présents." Parcours "Il est important, dans chaque championnat, de chercher à apporter de la continuité et de la stabilité au parcours de croissance. Nous avons été bon pour y parvenir et je nous souhaite de ne pas nous arrêter. Nous affronterons une équipe qui est capable de nous bloquer de n’importe quelle manière, mais nous sommes arrivés ici en travaillant et nous continuerons à travailler pour éliminer nos défauts." Pression "Comme je l’ai toujours dit, il doit toujours y avoir de la pression pour une équipe comme l’Inter, avec son histoire. Nous devons être habitué à vivre de cette situation. Cela peut arriver que, pour certains, il s’agisse d’une première, mais nous devons penser qu’à nous-même sans nous soucier des autres. Nous avons toujours raisonné de cette façon et nous devrons continuer à le faire." Négativité "Samir est le premier à avoir été négatif, et que j’ai pu récupérer avant tout les autres. Même Vecino a pût bien travailler. De Vrij s’est entrainé hier, mais il est inévitable que cela laisse quelques traces. Je dois chercher à les garder tous en excellente condition. Je me souhaite de ré-avoir rapidement D’Ambrosio, j’ai besoin de tout le monde." Sensi "Je suis content pour Stefano, car le fait de se débloquer mentalement est très important. Comme je l’ai dit auparavant, nous aurons besoin de tout le monde d’ici à la fin de la saison. Le fait qu’il se soit débloqué est quelque chose de positif pour nous." Et pour conclure, les vœux du Mister: "Joyeuses fêtes de Pâques à vous tous et à votre famille" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. En effet, si Stefan De Vrij, Danilo D’Ambrosio, Matias Vecino et Samir Handanovic ont récemment été touché par le Coronavirus, cet "ennemi" s’est baladé à travers toute la botte footballistique de Serie A, exception faite du Frioul. Voici le "classement" des joueurs qui en ont été victime, depuis le début de saison, par la Rédaction de Fcinter1908.it Atalanta – 8 joueurs guéris Sportiello (guéri); Gollini (guéri); Zapata (guéri); Carnesecchi (guéri), Toloi (guéri); Malinovskyi (guéri); Miranchuk (guéri); Romero (guéri) Benevento – 2 joueurs guéris Dabo (guéri), Schiattarella (guéri) Bologne – 1 entraineur – 2 joueurs guéris Sinisa Mihajlovic (guéri), Hickey (guéri) Ravaglia (guéri) Cagliari – 11 joueurs guéris Bradaric (guéri), Ceppitelli (guéri), Cerri (guéri), Despodov (guéri et transféré à Ludogorec), Godin (guéri), Simeone (guéri), Nandez (guéri), Pereiro (guéri), Aresti (guéri), Klavan (guéri), Carboni (guéri) Crotone - 4 joueurs guéris Dragus (guéri); Molina (guéri); Djidji (guéri); Ounas (guéri) Fiorentina- 6 joueurs guéris Vlahovic (guéri); Pezzella (guéri); Caceres (guéri); Pulgar (guéri); Sottil (guéri, ceduto al Cagliari); Callejon (guéri) Genoa – 18 joueurs guéris Perin (guéri); Schöne (guéri,); Marchetti (guéri); Radovanovic (guéri); Pellegrini (guéri); Zappacosta (guéri); Melegoni (guéri); Lukas Lerager (guéri); Cassata (guéri); Marko Pjaca (guéri); Biraschi (guéri); Criscito (guéri); Behrami (guéri); Brlek (guéri); Miha Zajc (guéri); Males (guéri); Destro (guéri); Zapata (guéri) Internazionale – 12 joueurs guéris – 1 positif - 1 faux positif Bastoni (guéri); Skriniar (guéri); Nainggolan (guéri, prêté à Cagliari); Gagliardini (guéri); Radu (guéri); Young (guéri); Hakimi (faux positif); Padelli (guéri); Kolarov (guéri); Brozovic (guéri); D'Ambrosio (positif) Handanovic (guéri); De Vrij (guéri); Vecino (guéri) Juventus – 9 joueurs guéris – 1 positif Rugani (guéri, prêté à l Cagliari); Matuidi (guéri, tranféré à l'Inter Miami); Dybala (guéri); Cristiano Ronaldo (guéri); McKennie (guéri); Cuadrado (guéri), Alex Sandro (guéri); De Ligt (guéri); Bentancur (guéri); Bonucci (positif) Lazio – 9 joueurs guéris Muriqi (guéri), Strakosha (guéri), Ciro Immobile (guéri), Lucas Leiva (guéri), Lazzari (guéri), D. Anderson (guéri), Luiz Felipe (guéri), Milinkovic-Savic (guéri), Armini (guéri). Milan – 11 joueurs guéris Maldini (guéri); Tonali (guéri); Duarte (guéri); Ibrahimovic (guéri); Gabbia (guéri); Stefano Pioli (guéri); Krunic (guéri); Leao (guéri); Rebic (guéri); Theo Hernandez (guéri); Calhanoglu (guéri). Napoli – 9 joueurs guéris Petagna (guéri); Zielinski (guéri); Elmas (guéri); Hysaj (guéri); Rrahmani (guéri); Osimhen (guéri); Fabian Ruiz (guéri); Ghoulam (guéri), Koulibaly (guéri). Parma – 7 joueurs guéris Le club confirme la positivité de 7 joueurs mais a fait valoir son droit lié à la vie privée. Roma – 15 joueurs guéris et 1 faux positif Mirante (guéri); Perez (guéri); Peres (guéri); Kluivert (guéri, transféré à Lipsia); Diawara (guéri); Calafiori (guéri); Mancini (fauxpositif); Dzeko (guéri); Santon (guéri); Kumbulla (guéri); Pellegrini (guéri); Fazio (guéri); Diawara (guéri); Zaniolo (guéri); El Shaarawy (guéri); Juan Jesus (guéri) Sampdoria – 9 joueurs guéris Gabbiadini (guéri); Colley (guéri); Depaoli (guéri, transféré à l'Atalanta); Bereszynski (guéri); Ekdal (guéri); Thorsby (guéri); La Gumina (guéri); Baldé (guéri); Letica (guéri) Sassuolo - 6 joueurs guéris Boga (guéri); Schiappacasse (guéri); Toljan (guéri); Haraslin (gaurito); Ricci (guéri); Djuricic (guéri) Spezia – 10 joueurs guéris Marchizza (guéri); Maggiore (guéri); Erlic (guéri); Ismajli (guéri); Acampora (guéri); Ricci (guéri); Bastoni (guéri); Provedel (guéri); Estevez (guéri) et un joueur dont l’identité a été préservée Torino – 1 entraineur – 19 joueurs guéris Marco Giampaolo (ancien entraineur guéri), Sanabria (guéri) + 18 joueurs dont l’identité a été préservée Udinese Aucun cas n’a été communiqué par l’Udinese Hellas Verona – 4 joueurs guéris guéris Zaccagni (guéri); Gunter (guéri); Barak (guéri); Lazovic (guéri) ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. En effet, les hommes d’Antonio Conte ont été autorisés, après 14 jours, à reprendre le trajet Domicile-Appiano. Une bonne nouvelle en amenant une autre, Matias Vecino est le dernier à être confirmé négatif. Il pourra donc rejoindre le groupe après avoir réalisé, comme ce fut le cas hier, avec Samir Handanovic, des tests physiques. Pour rappel, le gardien slovène est également négatif, seuls sont positifs Stefan De Vrij et Danilo D’Ambrosio, le premier qui a été révélé positif Aujourd’hui, l’isolement prendra donc fin, avec peut-être la confirmation de la négativité des joueurs qui sont encore positifs. Le retour de Stephan semble toutefois difficile comme on peut le voir sur bet-cm.com, car même s’il est négatif, il devra satisfaire aux tests physiques. Le favori pour occuper le poste au sein de la défense Nerazzurra aux côtés de Milan Skriniar et Alessandro Bastoni se nomme Andrea Ranocchia. Si cela vient à se confirmer, il s’agira de sa cinquième présence en qualité de titulaire, sur six matchs qu’il a disputés. Les joueurs quasi au complet cet après-midi En effet, à Milan sont attendu ce jour Milan Skriniar et Achraf Hakimi. Romelu Lukaku, Marcelo Brozovic et Ivan Perisic sont déjà revenu en Italie après avoir disputé leurs matchs en sélection. Mais s'ils veulent s'entrainer avec l’équipe d'Antonio Conte, ils devront réaliser un Test PCR et procéder à un décrassage individuel. Si les tests s’avèrent négatif, alors ils pourront s’entrainer avec le groupe. Pour clore, ce jeudi marquera le retour à Appiano Gentile de Christian Eriksen, Ionut Radu et les italiens convoqués par Roberto Mancini, la Squadra Azzurra étant de sortie ce soir. L’Inter fera face à Bologne ce samedi et Antonio Conte devra évaluer la condition physique de ses hommes afin de pouvoir aligner la meilleure formation possible sur le terrain. Ce match sera arbitré par Piero Giacomelli di Trieste. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  22. En effet, l’Inter est contrainte au repos forcé à la suite de la positivité au Covid de Stefan De Vrij et Mattias Vecino, faisant monter de la sorte le nombre de contaminations à 4 joueurs. Ce chiffre important laisse présager une possible flambée à Appiano Gentile. C’est pour cette raison que l’ATS Milanaise a suspendu toute activité sportive jusqu’à la fin de ce week-end, et qu’il n’y aura ni Inter-Sassuolo, ni de séance d’entrainement. Sans oublier le fait que les internationaux ne sont pas autorisés à rejoindre les sélections nationales. Révélation de la Gazzetta Dello Sport "La possibilité de retourner à l’entrainement lundi dépendra strictement de l’issue des résultats des tests qui seront pratiqués ce dimanche. En cas de nouvelle contamination, il est plus que probable qu’il y aura un nouveau report des activités sportives." "Si en revanche, les résultats devaient s’avérer négatifs, il ne serait pas étonnant que, lundi, l’Inter décide de reprendre avec une préparation à titre individuelle, au moins dans les premiers jours de la semaine prochaine." Bologne-Inter se disputera quoiqu’il arrive Voici ce que nous révèle le Corriere Dello Sport: "Il est vrai que selon le protocole, la condition pour faire usage du joker reste de disposer d’au moins 10 éléments positifs dans l’équipe. Mais dans le cas ici présent, c’est l’ASL qui est intervenue pour cas de force majeure." "Cela revient à dire que, si malheureusement, l’Inter se présente au match face à Bologne, ou dans un autre match à venir, avec dix joueurs ou plus d’infectés, il n’y aura plus de report de la part de la Via Rosselini. Cela reviendrait à reproduire ce qu’il s’est passé lors de Lazio-Torino, avec la balle qui passerait à la Justice Sportive." Inquiétude des joueurs non-contaminé Revenons à l’article de la Rosea : "Depuis Hier, les joueurs qui n’ont pas été contaminés jusqu’à présent sont plus préoccupés qu’auparavant. Car il y a la certitude que le virus a circulé durant le voyage en car entre Milan et Turin, avec Danilo D’Ambrosio qui était positif, alors que le vendredi précédent, il avait été confirmé négatif." Inter vs Nations "Dans les prochains jours, l’ATS va évaluer à nouveau la situation à la suite des nouveaux tests et elle s’exprimera. La route semble toute tracée pour que les joueurs ne soient pas aptes à disputer les matchs de qualification au Mondial 2022 au Qatar." "Conte ne va certainement pas s'arracher les cheveux en voyant toute la troupe sous ses ordres durant les deux prochaines et longue semaines." Martinez convoque Lukaku "C’est une situation normale durant la pandémie, c’est la vie actuelle. Lukaku est en isolement, nous évaluerons la situation quotidiennement. Il faudra voir s'il sera capable finalement de participer aux matchs internationaux." L’information de la journée C’est une révélation du Corriere Dello Sport : "Depuis le test positif de D'Ambrosio, Handanovic, De Vrij et Vecino, de nouveaux tests ont été effectués hier par le groupe de l’Inter : Il n’y a pas eu de nouvelles contaminations." "Le danger reste toujours de mise étant donné qu’un autre test important aura lieu aujourd’hui, les résultats seront connus demain. L’Inter reste donc à la merci du virus, suspendu dans ses limbes, en attendant les prochains examens, avec l’espoir que la contagion ait stoppé." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. En effet, quelques heures après la positivité de Danilo D’Ambrosio, l’Inter a communiqué la positivité de Samir Handanovic. D’autres tests auront lieux, et Samir Handanovic fera également l’objet d’un nouvel examen afin de confirmer ou d’infirmer sa positivité. L’appréhension est de mise selon Sky Sport "Il y a un peu d’appréhension à la Casa Inter car D’Ambrosio était avec le Groupe Equipe à Turin. Il y a aussi le fait que la positivité n’est pas immédiate vu qu’il y a des jours d’incubations. L’espoir est qu’il n’y est que ces cas-ci. Mais nous en serons plus dans les prochains jours." Une absence importante "Si D'Ambrosio a toujours répondu présent lorsque Conte faisait appel à lui, il n’était plus un titulaire fixe et son absence est plus facile à palier. Pour Handanovic en revanche, il s’agit d’une absence importante car son second, Radu, n’a jamais joué." "Conte ne l’a jamais aligné, même pas en Coupe d'Italie car Samir vivait une période particulièrement importante vu les nombreuses parades importantes face à des critiques destructrices. Il s’est également toujours avéré être un élément fondamental lorsqu’il fallait procéder à la construction dès la défense." Les interistes ont deux espérances Que le second gardien réponde immédiatement présent malgré le fait qu’il n’a jamais joué. Qu’il réponde présent de la même façon que ses équipiers qui parait du banc dans la hiérarchie établie par Antonio Conte "L’espoir est que les positivités cessent et la pause internationale, qui suivra la rencontre face à Sassuolo pourrait donner un grand coup de main." Le Covid-19 au bon moment ? "Entre l’Inter et le Scudetto, le plus dangereux des adversaires s’est inséré dans la partie laissant place, en un jour et demi, à la peur en lieu et place de l’enthousiasme. Parmi les Nerazzurri, l’alarme Covid a de nouveau retenti." – Telle est l’analyse de la La Gazzetta Dello Sport à la suite de la seconde positivité Nerazzurra "Des nouveaux tests auront lieux les prochains jours pour éclaircir la situation, mais déjà ce mardi, l’équipe et le staff se sont placé en isolement fiduciaire avec des limites imposée durant 14 jours." "D’Ambrosio faisait partie de la mise au vert avec l’équipe à Turin et il a eu des contacts avec tous ses équipiers jusqu’à dimanche matin. Il est ensuite rentré seul à Milan après avoir été alerté par les premiers symptômes." "Une fois la positivité confirmée au Covid-19, toute l’équipe avait effectué des test moléculaires et, à la mi-journée, même celui d’Handanovic était négatif : Le gardien slovène n’était pourtant pas à Appiano hier matin, car il avait souffert d’un état grippal durant la nuit et il était donc dispensé de l’entrainement." "Vu le contexte, il a immédiatement été soumis à un nouveau test moléculaire, quelques heures avant celui de ces équipiers au centre d’entrainement. Ce petit avantage a fait que les résultats sont déjà tombés hier soir, avec la confirmation que le gardien était officiellement positif au virus." Sauvé par le gong ? "La positivité d’Handanovic est le onzième cas de positivité au Covid-19 à l’Inter. Le portier slovène ne présente pas de symptômes graves et il est à l’isolement comme D'Ambrosio. Le reste de l’équipe attend le résultat des examens qui se verront réalisé à nouveau ce jour, afin de déterminer s’il est fait état d’une flambée ou non." "Face à Sassuolo, Radu sera dans les cages, mais la trêve internationale arrive au secours de Conte vu qu’Handanovic pourrait déjà être de retour pour le 3 avril face à Bologne: Il ne manquerait uniquement que la rencontre face aux Neroverdi." Epic Captain Selon le Corriere Dello Sport, et vue la situation délicate entourant l’Inter qui vient de perdre son capitaine, le joueur qui devrait porter le brassard serait Marcelo Brozovic L’ombre de Juan Musso "L’avenir d’un joueur à l’Inter peut se jouer à quelques tout petits détails, demandez à Christian Eriksen ce qu’il en pense." "Vu sous cet angle, Ionut Radu va avoir droit à la "chance de sa vie", celle de prouver qu’il peut succéder dans un avenir proche à Samir Handanovic. Dans le même temps, il devra prouver qu’il a ce qu’il faut pour éviter d’être relégué à un second plan et de laisser la porte ouverte à Juan Musso." Selon le journaliste Sebastiano Vernazza: Le roumain est très fort entre ses cages, il ne dispose que d’un seul point faible: "Radu est le plus fort sur sa ligne, son problème concerne les sorties aériennes avec le bras et le poing tendu à la façon superman." Le scénario catastrophe à éviter à tout prix C'est une révélation du Corriere Della Sera: "Le voyage en car de l'équipe, dimanche vers Turin, provoque la crainte que l'un des 7 Bigs de l'équipe vienne à être fauché par le virus: En effet, Lukaku, Lautaro, De Vrij, Hakimi, Perisic, Barella et Eriksen sont parvenus, pour l'instant à le dribbler. Le niveau d'alerte est à l'état maximal, même si la trêve le rendrait plus supportable." Pensez-vous que la trêve sauve la mise à l’Inter ? Radu doit-il être jugé sur ce seul et unique match à disputer ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. La positivité au Covid-19 de Danilo D’Ambrosio reste une source d’angoisse à l’Inter. En effet, l’espoir réside dans le fait que les nouveaux tests qui ont été effectués soit négatifs. Mais quoiqu’il arrive, le Covid reste bel et bien présent dans les installations interistes. Révélation du Corriere Dello Sport "Sont négatifs l’Administrateur-Délégué Alessandro Antonello, l’avocat Angelo Capellini, le Vice-Directeur Sportif Dario Baccin et le membre du staff technique qui avait contracté le virus après le Derby. Restent positifs l’Administrateur-Délégué Giuseppe Marotta et le Directeur Sportif Piero Ausilio." "Depuis le début de saison, l’Inter a déjà été confronté au Covid avec les contaminations de Ionut Radu, Daniele Padelli, Milan Skriniar, Alessandro Bastoni, Aleksandar Kolarov, Ashley Young, Radja Nainggolan, Roberto Gagliardini et Marcelo Brozovic, sans oublier la fausse positivé d’Achraf Hakimi." Le Saviez-vous ? "S’il n’a pas d’explosion pandémique dans le vestiaire, la rencontre face aux Neroverdi se jouera, la bande à Handanovic a été autorisé, par l’ATS qui a été informé de la positivité de D’Ambrosio, à réaliser le chemin domicile– centre d’entrainement." "A la Pinetina, toutes les précautions d’usage ont été prises, comme l’obligation de manger, de se changer et de se doucher dans sa propre chambre. Le port du masque et le respect de la distanciation sont obligatoire." Croyez-vous en un risque d’implosion de contamination au sein du vestiaire Nerazzurro ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. C’est une information en provenance du Corriere Dello Sport : L’Inter est l’équipe qui marque le plus grand nombre de buts de la tête : 13 pour la Beneamata contre 9 pour la Vieille Dame. Cette statistique trouve son origine dans la moyenne de taille importante des joueurs composant le noyau Nerazzurro: "Le onze de base aligné par Conte depuis un certain temps cristallise la meilleure statistique: 184,36 cm de moyenne. Ce bel apport émane de Lautaro Martinez (4buts), Danilo D’Ambrosio (3 buts) et Milan Skriniar (2 buts). Cette statistique de buts inscrits de la tête est en corrélation avec la statistique relative au nombre de centre : L’Inter est la formation qui en a le plus tenté : 165 contre 132 pour la Lazio qui est seconde." Profil recherché Antonio Conte voudrait renforcer ses ailes. Si Achraf Hakimi donne une pleine satisfaction sur l’aile droite, le versant gauche devrait faire l’objet de nouveautés estival "Si Conte avec un centreur à la Cuadrado, il serait très probable que les statistiques interistes s’en retrouve encore améliorées. Ce n’est pas une surprise, qu’en vue de la saison prochaine, qu’il recherche un cinquième milieu de terrain gaucher qui soit capable d’exalter le meilleur de ses équipiers. L’entrée d’Eriksen parmi les titulaires lui a déjà donné un coup de main." Faut-il renforcer ce secteur prioritairement selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr