Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'danilo dambrosio '.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
    • Questions
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Contact et inscriptions de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers
  • Football

Catégories

  • Gardiens
  • Défenseurs
  • Milieux
  • Attaquants

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Inter Women
  • Dates clés

Fonctionnalités

Catégories

  • Carte du Monde des Nerazzurri

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Ville


Joueurs

  1. Nom : D'AMBROSIO Prénom : Danilo Date de naissance : 09 / 09 / 1988 Lieu de naissance : Naples Pays : Italie Poste : Défenseur latéral Meilleur pied: Droit Taille : 180 cm Poids : 75 kilos Numero de maillot : 33 Au club depuis : Janvier 2014 Position sur le terrain : Biographie : Danilo D’Ambrosio est un arrière droit qui peut évoluer à gauche. Il choisi de rejoindre l'Inter en janvier 2014. Carrière : 2004–2005 : Salernitana 2005–2008 : Fiorentina 2008 : Potenza 2008-2010 : Juve Stabia 2010-2014 : Torino Depuis Janvier 2014 : Inter Milan Retranscrit par Sangoku Sources : (Inter.it et Soccerway) Fiche complète du joueur
  2. En effet, après le recrutement de Roberto Gagliardini, Gianluca Di Marzio nous informe que notre Danilone va rejoindre le club d’Adriano Galliani Si celui-ci devrait se voir offrir une standing ovation de la part du Giuseppe Meazza, le plus surprenant reste la déclaration de Raffaele Palladino sur son nouveau milieu de terrain: "Il est déjà super motivé, j’ai dû le freiner car il va déjà à 2.000 km/h, je suis heureux que son arrivée soit accompagné d'un peu de méfiance, il fera réfléchir beaucoup de gens. Avant son arrivée, j'ai voulu le connaître et il m'a plu. C'est ce que je fais toujours, pour m'assurer que les nouveaux sont les hommes qu'il faut pour le groupe." Deux options : Soit le Milieu de terrain de Monza est très lent, soit il y a erreur sur la marchandise ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Notre international turc s’est livré à The Digest au cours de la tournée japonaise de l’Inter dont l’objectif est de coudre la seconde étoile sur le maillot Vous vous entrainez durement et vous jouez, mais comment est votre condition physique après ces deux semaines de reprises des entrainements ? "Il faudra encore un peu de temps pour me remettre en forme, je suis revenu dans l’équipe il y a une dizaine de jour car j’avait disputé un match avec mon équipe nationale, mais l’entrainement de présaison est toujours dur, cela l’a toujours été et j’y suis habitué. Les entrainement se déroulent bien, mis à part la chaleur." Il y a des changements chaque année dans l’équipe, des joueurs vont et viennent : Quels sont vont rapports avec vos nouveaux partenaires d’équipe ? "Les changements sont inévitablement dans le monde du football : Je me suis énormément diverti à l’Inter avec les joueurs qui sont partis et je leur souhaite tout le meilleur possible dans leur nouvelle équipe. Je peux dire aussi pour les nouveaux joueurs de l’Inter : Ils sont tous brave, jeune et fort, ils apporteront leur contribution à l’équipe de la même manière que ceux qui sont parti l’avaient apporté. Et après mes nombreuses années dans l’équipe, je chercherai à venir en aide aux nouveaux à tout point de vue." L’Inter a salué ses vétérans comme Samir Handanovic, Danilo D'Ambrosio, Marcelo Brozovic et Edin Dzeko, tout en acquérant des jeunes joueurs comme Yann Aurel Bisseck, Davide Frattesi et Marcus Thuram. Dans l’équipe, il y a aussi des joueurs d’expérience comme toi, cela semble être un équilibrage positif... "Je suis d’accord, les jeunes sont en forme et nous sommes expérimentés, je pense que la balance est positive: Je pense aussi savoir m’entendre avec eux sur et hors du terrain, je veux faire en sorte que cela se produise : A titre d’exemple, Thuram et Bisseck viennent de l’étranger, je leur ai donc montré comment les choses se font en Italie : Nous sommes une Famille et nous nous entraidons." Pensez-vous que l’Inter réalisera une meilleure saison comparée à l’année écoulée ? "Nous avons réalisé d’excellents résultat la saison dernière en remportant la Coupe d’Italie, la Super Coupe d’Italie et en atteignant, pour la première fois depuis 13 ans, la Finale de la Ligue des Champions." "Pour cette saison, nous voulons nous envoler immédiatement en nous concentrant particulièrement sur la Serie A : Il y a des équipes redoutables en Serie A, mais nous sommes bien préparé : L’Inter doit toujours être en tête au classement." Parlez-nous des points forts de l’Inter... "Le Club fait de l’excellent travail car ces dernière années, nous avons aussi fait de belles choses en Serie A : Le fait est que nous avons remportés deux titres pour la seconde année consécutive, ce qui est la preuve que le club fait de très bonnes choses et cette saison ne sera pas différente: Nous, les joueurs, nous en avons conscience : Il y a un sentiment d’union entre les joueurs et le Staff du Club, nous sommes comme une Famille." "C’est ma troisième saison à l’Inter et je pense que tous les joueurs qui composent l’équipe sont habités d’un grand cœur, ce sont tous des gars divertissants, quand un nouveau arrive, nous sommes tous là prêt à lui venir en aide, que ce soit sur ou hors du terrain et c’est également valable pour le Personnel du Club : ce sont tous de très braves personnes." Juan Cuadrado est arrivé de la Juve, comment avez-vous vécu son transfert ? "Je suis content qu’il soit ici, c’est un grand joueur et je n’ai aucun doute sur ses capacités. Je pense qu’il est venu car il a conscience de la Force de l’Inter : Nous avons tellement de braves joueurs dans cette équipe, mais avec son expérience, l’Inter devrait être encore plus forte." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Danilo D'Ambrosio s'est livré dans un message touchant sur son compte Instagram suite au non-renouvellement de son contrat J'aurais voulu finir ma carrière avec l'équipe que j'encourage depuis toujours (maintenant je peux le dire.. ), mais ce n'était pas possible, dommage ! INTER pour moi signifie famille ; Famille comme celle que ma femme et moi avons choisie et que nous voulions créer ici même, dans l'endroit où nous avons grandi, aimant cette chemise et éprouvant des joies et des douleurs dedans. Famille comme celle composée de tous les membres de l'Inter avec qui nous avons travaillé jour après jour pour amener l'Inter là où elle le mérite et je suis sûr qu'ils continueront dans cette direction ! Ce fut un voyage d'amour, de passion, de dévouement, de courage et d'humilité. Toujours et seulement pour le bien de l'Inter ! Un voyage très émouvant pour moi et ma famille et je suis sûr que ce sera une partie de notre vie que nous porterons à jamais dans nos cœurs ! Merci à ceux qui m'ont toujours soutenu et apprécié, à ceux qui ont changé d'avis et à ceux qui ne l'ont pas fait .. parce que vous avez tous contribué à mon épanouissement professionnel et fait de moi un homme équilibré dans les évaluations ! « IMilano Siamo Noi... Tout ce que je sais c'est qu'un jour j'emmènerai mon fils au stade et je lui dirai ...... Traduction: Instragram ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Car ce n'est pas bon de ressembler à une Vieille Dame! Plus sérieusement, l'objectif principal de l'Inter en cette session de mercato estival est de rajeunir la moyenne d'âge de l'effectif et de baisser sa masse salariale.C'est pourquoi Marcelo Brozovic pourrait bientôt quitter Milan pour faire de la place pour Davide Frattesi. Mais le Croate ne sera pas le seul adieu chez les Nerazzurri Danilo D'Ambrosio Arrivé à l'Inter en janvier 2014 et il y est resté neuf ans et demi, accumulant 284 apparitions et 21 buts. Devenu vice-capitaine et son nom est associé à un arrêt retentissant des couilles lors d'Inter-Empoli, le dernier match de 2018-19, qui a permis à la formation de Luciano Spalletti de décrocher la qualification pour la Ligue des Champions. Sur le terrain et dans le vestiaire, il a joué un rôle clé: "A 34 ans et demi, quelqu'un comme lui n'aura pas de mal à trouver une autre équipe de Serie A" Edin Dzeko Le Bosniaque, qui semblait ces derniers mois à deux doigts d'une prolongation d'un an, a été officiellement libéré par le club, qui a informé son agent de sa volonté de ne pas prolonger Samir Handanovic Même si la décision finale sur ce dernier n'a pas encore été prise: Arrivé à la Pinetina en 2012 en provenance de l'Udinese, il a fait l'objet d'un dernier renouvellement en mai 2022, pour un an, alors qu'Onana avait déjà été acheté. André devenu titulaire indiscutable: "Handa, à presque 39 ans, n'est plus... indispensable même s'il est considéré comme un élément important dans le vestiaire" Est-ce selon vous, une bonne idée de se séparer également de Danilone et de Samir ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Nom : D'AMBROSIO Prénom : Danilo Date de naissance : 09 / 09 / 1988 Lieu de naissance : Naples Pays : Italie Poste : Défenseur latéral Meilleur pied: Droit Taille : 180 cm Poids : 75 kilos Numero de maillot : 33 Au club depuis : Janvier 2014 Position sur le terrain : Biographie : Danilo D’Ambrosio est un arrière droit qui peut évoluer à gauche. Il choisi de rejoindre l'Inter en janvier 2014. Carrière : 2004–2005 : Salernitana 2005–2008 : Fiorentina 2008 : Potenza 2008-2010 : Juve Stabia 2010-2014 : Torino Depuis Janvier 2014 : Inter Milan Retranscrit par Sangoku Sources : (Inter.it et Soccerway)
  7. L'entraîneur de l'Inter Milan Simone Inzaghi devrait apporter cinq changements à la formation pour le choc contre Hellas Verone lors de la 33e journée de la Série A. Le retour de Stefan de Vrij: En défense, Stefan de Vrij devrait débuter au milieu des trois défenseurs, ce qui signifie que Francesco Acerbi commencera le match sur le banc. Danilo D'Ambrosio devrait être titulaire à droite lors du match de Série A au Stadio Marcantonio Bentegodi, avec Alessandro Bastoni jouant à gauche des trois arrières. Dans les buts, le gardien Camerounais André Onana, qui a fait l'objet de nombreuses spéculations sur un transfert récemment, devrait commencer le match. Calhanoglu-Brozovic-Barella: Le milieu de terrain Henrikh Mkhitaryan devrait céder sa place au milieu de terrain Turc Hakan Calhanoglu. Cependant, le rôle de meneur de jeu au milieu de terrain sera confié a Marcelo Brozovic tandis que le milieu de terrain International Italien Nicolo Barella complètera le trio central du milieu de terrain. Sur l'aile, Federico Dimarco devrait commencer, Robin Gosens n'étant pas disponible suite à une luxation de l'épaule lors de son but contre la Lazio. L'ailier international Néerlandais Denzel Dumfries devrait faire son retour, ce qui permettra à Mr Multircartes (Matteo Darmian) un repos bien mérité, du moins en première période. Dze-La au lieu de la Lu-La: L'attaquant vétéran Bosniaque Edin Dzeko devrait commencer à la place du meilleur buteur Belge de l'histoire Romelu Lukaku qui a été sensationnel contre la Lazio. Aux côtés de l'ancien joueur de Manchester City en attaque, ont retrouvera le buteur Argentin vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA, Lautaro Martinez, qui marqué un doublé le week-end dernier contre les Biancocelesti. Cela signifie que son compatriote Joaquin Correa débutera le match sur le banc après une énième contre-performance en Serie A. INTER Composition probable de l'Inter Milan contre Hellas Verone: Inter (3-5-2) : André Onana, Danilo D'Ambrosio (C), Stefan de Vrij, Alessandro Bastoni, Denzel Dumfries, Nicolo Barella, Marcelo Brozovic, Hakan Calhanoglu, Federico Dimarco, Lautaro Martinez, Edin Dzeko. Traduction Lindt1908 Via SempreInter
  8. L'Inter Milan a battu la Lazio 3-1 lors de la 32e journée de la saison de Serie A 2022/2023 après une excellente performance offensive, où Romelu Lukaku était l'homme du match malgré l'absence de but, ce qui se reflète dans les notes des joueurs de SempreInter.com. Les Nerazzurri ont très bien commencé le match, contrôlant la possession et dictant le rythme du match au milieu de terrain ils ont eu la malchance de ne pas mener d'au moins un but après que le premier but d'Henrikh Mkhitaryan ait été refusé en raison d'un hors-jeu de Joaquin Correa. Par conséquent, il s'est senti incroyablement coupable lorsque quelques instants plus tard, Francesco Acerbi a commis une erreur choquante dont Felipe Anderson de la Lazio a profité pour sortir la Lazio de l'impasse à la 30è minute. En seconde période, l'Inter a continué en se créant de nombreuses occasions sans marquer, un scénario très familier pour les Nerazzurri cette saison. Lautaro Martinez a égalisé à la 77e minute après avoir rejoint Romelu Lukaku pour un genre de but que nous avons vu à maintes reprises de la part de la Lula. Puis environ 5 minutes plus tard, l'attaquant de Chelsea a parfaitement transmis le ballon pour Robin Gosens qui s'est sacrifié pour donner l'avantage à l'Inter, se blessant et en devant laisser sa place. Puis, à la 90è minute, Lautaro Martinez a marqué le deuxième et troisième buts de l'Inter pour donner les trois points et réduire le déficit sur la Lazio à quatre points en Série A, à égalité de points avec la Roma et l'AC Milan. La course pour le Top 4 est bien lancée maintenant l'Inter joue essentiellement une Finale de Coupe à chaque fois qu'il entre sur le terrain d'ici la fin de la saison. Notes des joueurs de l'Inter Milan contre la Lazio: André Onana - 7: A eu des moments difficiles pour relancer la ballon depuis sa "base", il a effectué plusieurs arrêts importants. Clairement un Général en défense. Danilo D'Ambrosio - 6: A bien défendu malgré les contre attaque Biancocelesti. Sorti à la mi-temps en raison d'un avertissement et d'un changement de tactique. Francesco Acerbi - 4: Une mauvaise journée face a son ancienne équipe. Il a faillit offrir un second but a ses anciens coéquipiers. Ont lui pardonne. Alessandro Bastoni - 6: Performance défensive décente malgré de mauvaises prises de décision et des fautes stupides. Il a été moins impliqué et appliqué qu'a son habitude en phase offensive. Matteo Darmian - 6: Il s'est montré beaucoup plus efficace en remplaçant D'ambrosio. Monsieur multicarte. Nicolo Barella -7: Une performance immense où il aurait pu marquer a plusieurs reprises. Marcelo Brozovic - 7: A prouvé encore une fois qu'il est un élément essentiel de l'équipe, que ce soit pour conserver le ballon en défense ou offrir des phases de jeu offensives. Henrikh Mkhitaryan - 6,5: Malgré son but refusé pour un hors-jeu malheureux en première mi-temps et un second tir qui était tout proche du cadre. Une belle prestation aujourd'hui. Federico Dimarco - 7: De haut en bas sur le flanc gauche tout le match, en adressant de nombreuses balles dangereuses dans la surface. Très bon match. Joaquin Correa -5,5: Il a Bien commencé en dribblant et se rendant utile, mais malheureusement est vite retombé dans ses travers. Romelu Lukaku – 8 (MOTM): A été dangereux tout le match, en se chargeant de la ligne arrière adverse et causant des problèmes. Deux passes décisives incroyables en cinq minutes. Remplaçants: Denzel Dumfries – 5,5: A remplacé Danilo D'Ambrosio à la mi-temps. A eu un impact immédiat, mais a raté une balle de but importante. Lautaro Martinez – 7,5: Rentré à la 61è minute à la place de Joaquin Correa. En mode Super Sub, marquant deux fois et ratant même un autre but qui lui aurait permis de marquer un triplé. Hakan Calhanoglu – 6,5: Est rentré à la 61è pour remplacer Henrikh Mkhitaryan, il a montré pourquoi il a été l'un des joueurs les plus importants de l'Inter cette saison. Robin Gosens – 7: Entré à la 71è a la place d'Alessandro Bastoni, récupéré le ballon sur le premier but de l'Inter et inscrit son deuxième, se blessant au passage. Stefan de Vrij – N/A: Entré à la 86è minute pour remplacer Robin Gosens. N'a pas assez joué pour être noté. Entraîneur: Simone Inzaghi – 7,5: De sa tactique à ses remplacements, il a obtenu gain de cause sur tout. Il a complètement surclassé Sarri en gagnant à juste titre. Arbitre: Marco Guida – 6: N'a pas eu d'intervention majeurs à faire, il a bien fait tout le match en raisonnant de manière cohérente. Rendement de l'équipe: Inter – 7: A complètement dominé le match et à malheureusement concédé un but sur une erreur défensive. Match incroyable. Traduction Lindt1908 Via SempreInter
  9. La nouveauté pourrait être en défense, avec la confirmation de D'Ambrosio comme à Empoli, Darmian à droite et Dumfries initialement sur le banc. Correa a un avantage sur Lautaro pour soutenir Lukaku et Barella devrait commencer depuis le début. Calhanoglu, pas à son meilleur niveau contre la Juve, partira du banc. L'Inter jouera donc avec un maillot un peu Vintage, étant donné que les Premiers Sponsors sur la poitrine ont commencé à apparaître dès la Saison 81-82. INTER (3-5-2): Onana, D'Ambrosio, Acerbi, Bastoni, Darmian, Barella, Brozovic, Mkhitaryan, Dimarco, Lukaku, Corréa. Traduction Lindt1908 Via Gazzetta dello Sport
  10. L'entraîneur de l'Inter, Simone Inzaghi, estime que Danilo D'Ambrosio et Raoul Bellanova ont réalisé d'excellentes performances lors de la victoire 3-0 de l'équipe en Serie A contre Empoli cet après-midi. S'adressant a Sky Sport Italie après le match, via FCInterNews , l'entraîneur a souligné l'importance du duo d'attaque dans la performance des Nerazzurri. L'Inter s'est aligné avec un onze de départ fortement remanié au Stade Carlo Castellani cet après-midi par rapport à l'équipe qui a débuté contre Benfica mercredi dernier en Ligue des Champions, avec neuf changements effectués au total. L'une des inclusions les plus remarquables a été pour l'ailier Bellanova, tandis que D'Ambrosio faisait partie d'un certain nombre de joueurs expérimentés tels que Stefan de Vrij et Samir Handanovic étaient de retour dans l'équipe. Alors qu'aucun des deux n'était l'homme du match, ce serait sûrement Romelu Lukaku mais les deux ont montré que même lorsque Inzaghi ne fait pas appel à ses joueurs les plus utilisés, l'entraîneur peut toujours obtenir la réponse qu'il a besoin. Concernant la décision de faire commencer Bellanova et D'Ambrosio, l'entraîneur a déclaré que "c'était la continuité du travail que nous faisions." "Vous avez vu le match que D'Ambrosio et Bellanova ont fait aujourd'hui, le premier a eu des problèmes de blessures récurantes au cours des six premiers mois de la saison." "Maintenant, j'ai tout le monde de disponible en défense, je vais devoir prendre des décisions, ce qui n'est en aucun cas un problème." Inzaghi a qualifié l'affrontement de cet après-midi au stade de Castellani de "match important, l'un des nombreux que nous devons jouer jusqu'à la fin de la saison". "On l'a bien interprété, on a dominé la première mi-temps même si notre circulation de balle était trop lente". "Une fois que nous avons marqué, le match à été débloqué, nous avons remporté ce match qui était très important pour nous." À propos de la disponibilité de Romelu Lukaku, le héros Interiste du jour, Inzaghi a déclaré que "de toute façon, l'important est que j'ai des choix à faire, chose que je n'ai pas pu faire avant la trêve hivernale". "Maintenant, j'ai tous les attaquants disponibles et en forme, ce qui n'est pas un problème pour les entraîneurs" "Je suis content qu'il ait vu sa suspension levée , c'est un signal que la FIGC donne, notamment aux jeunes, il faut lutter contre le racisme." Lorsqu'on lui a demandé si cela signifiait que Lukaku commencerait contre les Bianconeri cette semaine, Inzaghi a souligné que "je l'ai déjà dit, le match est dans plusieurs jours, mais il se peut. J'ai une idée en tête, nous serons de retour sur le terrain dans 72 heures". Parmi les moments de la première mi-temps où Empoli a réussi à mettre l'Inter sous pression, Inzaghi a déclaré que "c'est comme ça que Empoli joue, ils ont une formation spécifique." INTER "Notre circulation de balle était trop lente, nous voulions occuper leurs arrières latéraux avec nos attaquants, nous avons eu le contrôle en général malgré le fait que nous ayons perdu le ballon à quelques reprises dans des zones dangereuses, ce qui signifiait que nous risquions d'encaisser un but, mais sinon l'équipe à réalisé un très bon match". Traduction Lindt1908 Via SempreInter
  11. L'Inter Milan a gagné 3-0 à l'extérieur contre Empoli lors de la 31e journée de la saison de Serie A où Romelu Lukaku a réalisé un doublé en faisant profiter Lautaro Martinez pour la troisième réalisation, cela se reflète dans les notes des joueurs de l'Inter Milan. Les Nerazzurri n'ont pas bien commencé ce match. Pendant la majeure partie des 45è premières minutes, l'Inter avait l'air de jouer un match amical de pré-saison. Tellement que le rythme et l'intensité n'y était pas. En seconde période, l'Inter a bien mieux commencé et à la 48è minutes, Romelu Lukaku a ouvert le score en inscrivant son deuxième but dans le jeu en Serie A cette saison, le premier depuis la première journée contre Lecce. Empoli s'est ensuite réveillé dans le match sans vraiment se créer d'occasions avant que Big Rom ne marque son deuxième buts à la 76e minutes pour donner l'avantage à l'Inter. Il aura suffit seulement 12 minutes pour que Lukaku se transforme en passeur pour Lautaro Martinez qui marque le troisième but de l'Inter en permettant de rentrer à Milan avec les trois points. Étant donné que la Lazio a perdu hier contre le Torino et si l'Inter battait les Biancocelesti le week-end prochain à San Siro, Simone Inzaghi pourrait n'être qu'à quatre points des hommes de Maurizio Sarri dimanche prochain. Mais d'abord, il y a le match retour de la Demi-Finale de la Coppa Italia contre la Juventus mercredi soir au Giuseppe Meazza, avec un coup d'envoi prévu à 21h00. Samir Handanovic – 7: A effectué des arrêts importants en première mi-temps, et en particulier sur un face à face pour éviter Empoli d'ouvrir le score, il a terminé le match avec un Clean Sheet. Danilo D'Ambrosio - 6 : Pas grand chose à redire aujourd'hui. Il a bien joué tout en faisant le travail, il s'est montré en faisant des montées, on peut toujours compter sur lui. Stefan De Vrij – 6,5 : Un match de qualité tout en étant solide en défense, bloquant les attaques adverses. Il aurait pu marquer en seconde période, mais sa tête à heurté la barre transversale. Francesco Acerbi – 6: Solide performance du vétéran Italien, parfaitement intégré à son rôle. Raoul Bellanova -7 : Bien installé dans le match. Le seul joueur de l'Inter qui ose affronter ses adversaires en un contre un. Il Semblait vif tout en aillant beaucoup d'energie a revendre sur son côté droit. Roberto Gagliardini –6 : Des performances fiables aujourd'hui, mettant à profit son physique. Rien à redire, son travail a été bien fait et n'a commis aucune erreur majeure. Marcelo Brozovic – 5,5: A eu une première mi-temps extrêmement médiocre, il a semblé complètement hors de lui, à l'image de sa saison. Il a obtenu une passe décisive sur le premier but pour compenser. Hakan Calhanoglu – 6,5 : Des performances silencieuses tout en qualité. Il a manqué de créativité, une bonne nouvelle qui soit de retour sur le terrain. On retiendra quelques bons tirs cadrés de sa part avec une belle passe décisive. Robin Gosens – 5,5: A eu du mal à délivré des centres de qualité dans la surface ainsi que de longs ballon en général. Il à été généreux en défense et beaucoup moins visible en attaque. Joaquin Correa – 6,5: Il à utilisé ses talents en dribblant pour essayer de se montrer. Tout en essayant de se replier défensivement. Romelu Lukaku – 8 (MOTM) Impliqué dans les trois buts aujourd'hui, très bonne performance de sa part en espérant que cela soit un signe pour les matchs à venir. INTER Remplacements: Denzel Dumfries – 6 : Entrée en jeu à la 69è minutes à la place de Raoul Bellanova. Il a fait de bonnes montées, tout en commettant quelques fautes inutiles, ralentissant l'élan de l'équipe. Lautaro Martinez -6,5 : A remplacé Joaquin Correa à la 69′ minutes en marquant un joli but pour mettre le match dans la poche. Il avait besoin de ce genre d'action pour se mettre en confiance. Federico Dimarco - N/A : Entré à la 77è minutes pour Robin Gosens. Nicolo Barella - N/A : Remplacé par Marcelo Brozovic à la 77è minutes. Kristjan Asllani - N/A : Entré à la 86è minutes à la place Hakan Calhanoglu. Entraîneur: Simone Inzaghi – 7: A fortement fait tourné sa composition initiale, tout en faisant confiance à son équipe. Des remplacements parfaits pour tirer le meilleur parti de son équipe aujourd'hui. Arbitre: Livio Marinelli – 7: N'avait aucune décision majeure à prendre et s'est bien assuré de la cohérence pour chaque équipe tout au long du match. Rendement de l'équipe: Inter - 7: A joué lentement en première période, mais grâce à une belle performance de Romelu Lukaku, le travail a été effectué en seconde mi-temps. Enfin une première victoire en championnat bien méritée depuis début mars. Traduction Lindt1908 Via SempreInter
  12. La Série A est de retour et il ne doit pas y avoir de préjudice pour cette équipe qui oscille totalement entre la Série A et la Ligue des Champions. L'Inter doit terminer dans le top quatre pour accéder à la prochaine Ligue des Champions et pour cela aujourd'hui, au Castellani d'Empoli, les Nerazzurri iront à la recherche de cette victoire qui manque en Série A depuis le 5 mars. EMPOLI: Zanetti a quatre joueurs forfaits : En plus de Vicario, il manquera aussi De Winter, Akpa-Akpro. Ainsi que Walukiewicz. Perisan sera confirmé dans le but, tandis que les chances d'Ismajli augmentent en défense pour soutenir Luperto. Le seul doute pour l'entraîneur Toscan concerne le milieu de terrain entre Marin ou Grassi. Devant Caputo, Cambiaghi, avec Satriano et Destro deux anciens joueurs de l'Inter sur le banc. INTER: Plusieurs changements pour les Nerazzurri, fraîchement sortis des qualifications pour les Demi-Finales de la Ligue des Champions. Inzaghi devrait relancer Handanovic dans les buts (étant donné qu'il est suspendu en Coupe d'Italie), D'Ambrosio avec De Vrij sera titulaire ainsi qu'Acerbi. Bellanova à la place de Dumfries, Gosens revient, Calhanoglu sera au milieu en compagnie de Brozovic et de Gagliardini. Aucun doute pour l'attaque: Correa et Lukaku sont de retour. Outre Skriniar, qui est blessé depuis très longtemps, Mkhitaryan est indisponible pour des raisons personnelles. COMPOSITIONS: EMPOLI (4-3-1-2): Périsan, Ebuehi, Ismajli, Luperto, Parisi, Fazzini, Marin, Bandinelli, Baldanzi, Caputo, Cambiaghi. Banc: Ujkani, Stubljar, Tonelli, Stojanovic, Cacace, Degli Innocenti, Haas, Grassi, Henderson, Vignato, Pjaca, Destro, Satriano, Piccoli. Entraîneur: Zanetti. Suspendu: Aucun. Absents: De Winter, Vicario, Akpa-Akpro, Walukiewicz. INTER (3-5-2): Handanovic, D'Ambrosio, De Vrij, Acerbi, Bellanova, Gagliardini, Brozovic, Calhanoglu, Gosens, Lukaku, Corréa. Banc: Onana, Cordaz, Acerbi, Darmian, Dumfries, Dimarco, Zanotti, Asllani, Barella, Carboni, Lautaro, Dzeko. Entraîneur: Inzaghi. Suspendu: Aucun. Absents: Skriniar, Mkhitaryan. Arbitre: Marinelli. Assistants: C. Rossi et Di Gioia. Quatrième Arbitre: Feliciani. Var: Banti (Manganiello) Bon match les amis!! Traduction Lindt1908 Via Fc Internews
  13. L'Inter Milan atteint la demi-finale de la Ligue des Champions pour la première fois depuis 2010 après un match nul 3-3 contre Benfica où la défense à été médiocre, contrairement aux attaquants. Les Nerazzurri ont bien commencé le match tout en contrôle, en prenant les devants après une magnifique frappe du pied gauche de Nicolo Barella, dans la lucarne du gardien Portugais. Benfica avait l'air épuisé et confus alors que l'Inter contrôler. Jusqu'au moment ou la défense de l'Inter s'est arrêtée, pour permettre à Fredrik Aursnes d'égaliser à la 38e minute. Benfica a très bien démarré en seconde mi-temps alors que l'Inter était tout en contrôle. Peu de temps après, le pressing de Benfica s'est évaporé, et ensuite les Nerazzurri ont marqué par le biais de Lautaro Martinez qui marque enfin un but pour donner l'avantage à l'Inter à la 65e minutes. Treize minutes plus tard, Joaquin Correa se défait du défenseur en armant une frappe du pied droit qui vient heurter le poteau pour finir au fon des filets pour porter le score à 3-1 et anéantir les espoirs de Benfica. Malheureusement, après ce but, les Nerazzurri se sont complètement éteints, permettant à Benfica de revenir a 3-2 grâce Antonio Silva et ensuite le 3-3 par Petar Musa qui égalisa pour les Lisboètes. Il y aura un club Milanais en Finale, il ne reste plus qu'à savoir lequel? Notes des joueurs de l'Inter Milan contre Benfica André Onana – 5,5 : Il n'a rien pu faire sur le premier but, ensuite il a en encaissé deux buts dans les dernières minutes du match. Heureusement, la qualification était déjà actée. Matteo Darmian – 6 : Des performances semblables à d'habitude. Il a remporté plusieurs duels, en faisant des interceptions clés. Il a été aussi très bon en tant que défenseur côté gauche. Francesco Acerbi – 5,5 : Il s'est trompé sur le premier but, le marquage a été trop laxiste de sa part et cela à mené a l'égalisation juste avant la mi-temps. Hors-mis ce manque de concentration, il a encore répondu présent. Alessandro Bastoni – 6: Il a joué vers l'avant comme a son habitude en envoyant quelques long ballons imitant celui qui lui à valu une passe décisive au match aller. Il a été solide en défense tout en se projetant efficacement en attaque. Denzel Dumfries – 5 : A eu du mal à placer des centres de qualité ainsi que des passes offensives dans la surface adverse. Il à été meilleur en défense que d'habitude, mais sans plus. Nicolo Barella – 8 (MOTM): Il a ouvert le score avec une frappe de classe mondiale, calmant les critiques qui disaient qu'il n'était pas en forme cette saison. Deux buts en deux quarts de finale. Marcelo Brozovic – 5,5 : Un de ses pires matchs cette saison. Il ne semblait pas lui-même, il à manquer de concentration et d'aptitude ce soir. En "offrant" un but à Benfica vers la fin. Henrikh Mkhitaryan – 6,5 : Performance sous-estimée ce soir, il était rapide, déterminé et n'avait jamais l'air fatiguer. Il était partout au milieu de terrain. Federico Dimarco - 7 : Deux passes décisives, quelle performance. Passeur décisif pour Lautaro après une action époustouflante et ensuite il octroie une passe décisive à Correa. Il a fait un match fantastique sur son côté gauche. Lautaro Martinez – 7,5 : Le réveil à enfin sonné. Après avoir marqué, il semblait beaucoup plus confiant devant le but. MOTM de l'UEFA. Edin Dzeko - 5,5 : Ce n'était pas son match, mais compte tenu de la forme de ses compères en attaque, il n'est pas à blâmer. Remplaçants : Hakan Calhanoglu – 6 : Il a remplacé Nicolo Barella à la 76è minute, il voulait aider l'équipe à conserver son avance. Il n'a pas été beaucoup impliqué mais a fait le travail qu'on lui avait demandé de faire. Joaquin Correa – 6,5: Rentré à la 76è minute a la place de Lautaro Martinez pour marquer un but incroyable. Il avait l'air en forme ce soir, a confirmé. Romelu Lukaku – 5,5 : A remplacé Edin Dzeko à la 76è et n'a pratiquement eu aucun impact. Quatre touches de balle en quatorze minutes de jeu, c'est vraiment trop peu. Danilo D'Ambrosio – N/A : Entré à la 80è minute à la place d'Alessandro Bastoni. Il n'a pas assez joué pour pouvoir être noté. Robin Gosens – N/A : Entré à la 80è minute à la place de Federico Dimarco. Il n'a pas assez joué pour pouvoir être noté. Entraineur: Simone Inzaghi - 6,5 : Son idéologie de jeu a très bien fonctionné ce soir il a sorti une formation solide tout en marquant des buts pour augmenter l'avance de l'Inter. Son fantasme Champions League continue, on ne peut rien lui reprocher là-dessus. Arbitre: Carlos Del Cerro Grande – 6: Il a bien fait tout au long du match, prenant toutes les bonnes décisions majeures. Il aurait peut-être dû donner un penalty à Benfica. Ce ne fut pas une erreur de ne pas l'avoir sifflé. Rendement de l'équipe: Inter – 6,5 : Les attaquants ont finalement marqué non pas un mais deux buts en un match sur deux phases de jeux. Demi-finalistes de la Ligue des Champions pour la première fois depuis 2010 ! Traduction Lindt1908 Via SempreInter
  14. Désaccord entre Onana et Brozovic lors de la séance de mardi, ils ont été séparé par D'Ambrosio et Lukaku! Des choses que nous avons déjà vues à l'Inter cette année. En effet, l'entraînement de la veille du quart de finale de la Ligue des champions contre Benfica a connu un épisode particulier, avec deux joueurs impliqués dans une petite brouille lors d'un taureau : André Onana et Marcelo Brozovic. Dans la vidéo de l'échauffement de la séance, le gardien poursuit le ballon au milieu du cercle formé par ses coéquipiers et, pour tenter de le chipé au Croate, il finit par le tacler trop fort. L'ÉPISODE: Brozovic réagit mal à l'intervention et les deux se retrouvent presque face à face, à tel point que deux coéquipiers, Danilo D'Ambrosio et Romelu Lukaku se retrouvent contraints de les diviser physiquement pour calmer les esprits, la situation revenant après quelques secondes dans une atmosphère d'apparente normalité. La télévision révèle des moments tendus dans le groupe de Simone Inzaghi, et ce n'est pas la première fois que ce genre de petite brouille arrive à l'entrainement. Ambiance, Ambiance!! Traduction Lindt1908 Via Gazzetta Dello Sport
  15. Marco Materazzi est l'invité spécial de "Matchday Hype" sur la chaîne Youtube de l'Inter, avant le match de Ligue des Champions face à Benfica. Les mots de Matrix: Parlons des quarts de finale. "C'était une soirée fantastique au match aller, c'était important de gagner mais c'est encore plus important demain. Nous avons plus de 70 000 fans de notre côté, mais nous devons rester concentrés pendant 90 minutes car n'importe quelle équipe peut marquer à tout moment. " Quelle est l'importance de San Siro? "Je pense que les gars doivent donner leur cœur aux fans. San Siro peut vous pousser pendant 95 minutes, mais vous devez les impliquer dès le début." La défense se porte bien, mais c'est la phase défensive qui fait la différence dans ces matchs. "On a une belle opportunité d'aller en demi-finale et en finale, pourquoi pas ? Tout peut arriver. Tu as deux buts d'avance, on est dans une bonne situation : Je pense que les garçons peuvent bien faire, même si ils ont perdu en championnat samedi." Benfica va tout de suite presser, ils ont une bonne attaque. Qu'attendez-vous? "C'est une bonne équipe, mais nous sommes l'Inter et nous jouons à domicile, donc nous devons gagner. Peu importe l'adversaire." Vos souvenirs de la Ligue des champions. "De super souvenirs, j'ai eu le privilège de gagner cette Coupe. On peut refaire ce qu'on a fait il y a 13 ans, si l'équipe joue a son vrai niveau." Qui peut être l'acteur clé? "J'espère que ce seront les attaquants, nous avons besoin de leurs buts. Bastoni est un bon défenseur comme moi, c'est normal que quelqu'un comme lui fasse des passes décisives. Darmian et D'Ambrosio, par exemple, ont été fantastiques avec Porto, ce qui compte, c'est le groupe , l'équipe". Inzaghi a demandé à l'équipe de l'intensité et de la concentration. "Je n'ai pas entendu la conférence, mais en Ligue des Champions, il faut jouer, avoir de l'intensité". Traduction Lindt1908 Via Fc InterNews
  16. Voici les nouvelles en provenance de l'entraînement de l'Inter : Benfica arrive à San Siro mercredi pour le match retour des quarts de finale: Après le KO face à Monza, l'Inter s'apprête à retrouver les terrains en Ligue des champions. Benfica arrive à San Siro pour le match retour des quarts de finale mercredi, voici les nouvelles en provenance d'Appiano Gentile et rapportées par Sky Sport : « La mutation est en marche, l'âme de l'Inter fait peau neuve à l'approche de la Ligue des champions. La meilleure version des Nerazzurri après le KO avec Monza doit être présentée, une ligne directrice doit être tracée pour le match retour contre Benfica, sans être impacté négativement par le championnat. Conditions de Skriniar et De Vrij: Tout le monde sera disponible à part Skriniar, De Vrij a travaillé un peu de manière personnalisée pour le problème à la cheville qu'il a subi contre Monza. Il n'y a pas la volonté de forcer, il faut le gérer, étant donné que même D'Ambrosio n'était pas à 100%. Darmian, Acerbi et Bastoni, ce sera la défense des Nerazzurri. La défense n'a jamais encaissé de but avec Porto et Benfica, il nous faut le meilleur Inter de la Champions League », les mots de Matteo Barzaghi d'Appiano Gentile. Traduction Lindt1908 Via Fc Inter1908
  17. L'exploit de Lisbonne est derrière eux, avec maintenant pour objectif de récupérer une partie du terrain perdu ces dernières semaines. Des défaites souvent incroyables qui ont fait sortir dangereusement l'Inter de la zone Ligue des champions, cette même Ligue des champions qui fait tant de bien au moral des Nerazzurri. Avec Monza, ce soir, l'Inter n'a pas le droit à l'erreur. INTER - Inzaghi a pleine confiance après Lisbonne et évalue quelques changements par rapport à la composition initiale en tenant compte des efforts fournis du match aller et en prévoyance du match retour. Et donc, par rapport à Benfica, De Vrij, Gosens, Lukaku et Correa devraient être titulaire. Ballotage Darmian-D'Ambrosio en défense et Asllani-Brozovic pour le rôle au milieu. Calhanoglu, sera là mais il sera sur le banc. Et peut être une "chance" de voir Gagliardini pour faire souffler Barella ou Mkhitaryan n'est pas à exclure. Seul Skriniar est absent. MONZA – Brianzoli est en grande forme comme le confirme le fait que Palladino aura toute l'équipe à sa disposition. Cependant il y quelques doutes suite a l'entraînement : Caldirola préféré à Marlon en défense et Petagna en attaque. Pour le reste, on se dirige vers la confirmation du 3-4-2-1 avec Sensi et Caprari derrière l'attaquant. Rovella et Pessina seront les deux milieux de terrain. COMPOSITIONS PROBABLES : INTER (3-5-2) : Onana ; Darmian, De Vrij, Bastoni, Dumfries, Barella, Asllani, Mkhitaryan, Gosens, Lukaku, Corréa. Banc : Handanovic, Cordaz, Acerbi, D'Ambrosio, Dimarco, Bellanova, Brozovic, Calhanoglu, Gagliardini, Carboni, Lautaro, Dzeko. Entraîneur : Inzaghi. Suspendu : aucun Bléssé : Skriniar MONZA (3-4-2-1) : Di Gregorio, Izzo, Pablo Mari, Caldirola, Ciurria, Pessina, Rovella, Carlos Augusto, Sensi, Caprari; Pétagna. Banc : Cragno, Sorrentino, Marlon, Antov, Donati, Birindelli, Carboni, Barberis, Frog, Machin, Valoti, Colpani, D'Alessandro, Mota Carvalho, Gytkjaer. Entraîneur : Palladino. Suspendu : aucun. Bléssé : aucun. Arbitre : Pairetto. Assistants : Vecchi et M. Rossi. Quatrième Arbitre : Rutella. Var : Valeri (Paganessi). Traduction Lindt1908 Via Fc Inter1908
  18. L'Inter a impressionné en Ligue des champions cette saison avec une équipe construite sur une base solide de joueurs. Ceci est mis en évidence dans l'édition imprimée d'aujourd'hui du journal romain Corriere dello Sport, via FCInterNews , qui déclare que les Nerazzurri sont "Made in Italy" avec Alessandro Bastoni, Francesco Acerbi, Matteo Darmian, Nicolo Barella et Federico Dimarco tous avoir des rôles clés à jouer. Alors que la réputation "internationale" de l'Inter a longtemps été confirmée par les succès de l'équipe au fil des ans avec des joueurs du monde entier plutôt que de s'appuyer principalement sur les meilleurs talents italiens, les Nerazzurri ont eu plus que leur part de grands joueurs italiens. Cette saison, il y a de nombreux joueurs clés dans l'équipe de l'Inter qui ne sont pas italiens, d'André Onana à Hakan Calhanoglu en passant par Lautaro Martinez. Cependant, note le Corriere, il y a un thème typiquement italien dans l'équipe, en particulier à la base de l'équipe. En Ligue des champions, les Nerazzurri se sont alignés avec une ligne de fond entièrement italienne composée de Darmian, Acerbi et Bastoni mardi contre Benfica. S'il n'y avait ni Milan Skriniar, absent pour cause de blessure, ni Stefan de Vrij, désormais deuxième choix derrière Acerbi, l'équipe n'a guère manqué de ces deux piliers défensif d'Antonio Conte. Pendant ce temps, au milieu de terrain, Barella est devenu de plus en plus important pour les Nerazzurri au fil des années depuis son arrivée de Cagliari à l'été 2019. Cette saison, le joueur de 26 ans a assuré une présence italienne constante à l'Inter, avec sa qualité technique et son style de jeu tout en action, et de plus en plus ses buts et ses passes décisives, des facteurs majeurs pour cette équipe toute la saison. Ensuite, il y a Federico Dimarco, qui n'est pas nécessairement cette saison le titulaire indiscutable sur le flanc gauche mais a mérité son rôle de titulaire régulier. Le joueur de 25 ans a beaucoup plus débuté que Robin Gosens, car même si l'Allemand est arrivé pour un gros montant et avec de grandes attentes de le voir a son niveau de l'Atalanta, c'est l'Italien qui possède vraiment le rôle a ce poste. La même dynamique a également joué sur le flanc droit, Darmian ayant souvent été sélectionné devant le Néerlandais Denzel Dumfries, bien que la blessure de Skriniar ait signifié que l'ancien polyvalent de Manchester United a été plus souvent utilisé en défense ces derniers temps. Outre ces cinq, note le Corriere, il y a aussi la présence de joueurs de l'équipe comme Danilo D'Ambrosio, Raoul Bellanova et Roberto Gagliardini, qui ont assuré que même en dehors du onze de départ régulier, il y a une vraie représentation italienne au sein de cette équipe. Made In Italia! Traduction Lindt1908 Via SempreInter
  19. Simone Inzaghi a également retrouvé Hakan Calhanoglu dans le groupe lors de la séance d'aujourd'hui : voici la composition probable d'Inter-Monza Après 3 KO et un nul à Salerne, l'Inter veut renouer avec la victoire en Serie A. Après la victoire contre Benfica en Ligue des Champions, il y a Monza. Simone Inzaghi a également retrouvé Hakan Calhanoglu dans le groupe lors de la séance d'aujourd'hui , comme le rapporte Sky Sport. » Tout le monde s'est entraîné en groupe ce jeudi, y compris Calhanoglu qui s'est remis en vue du match face à Monza samedi. Pour Skriniar travail individuel sur le terrain. Il manquera certainement le match contre Monza et très probablement celui de mercredi aussi. Il y aura certainement des rotations samedi soir avec Lukaku qui sera de retour dans le onze de départ après le penalty très important marqué contre Benfica. Probable nouvelle chance en attaque également pour Correa et repos pour Darmian, Dimarco et Lautaro avec D'Ambrosio et Gosens qui devraient être les titulaires ». Composition probable (3-5-2) : Onana ; D'Ambrosio, Acerbi, Bastoni, Dumfries, Barella, Brozovic, Mhikitaryan, Gosens, Corréa, Lukaku. Bonne Nouvelle Concernant Calha! Traduction Lindt1908 Via Fc Inter1908
  20. L'Inter Milan a battu Benfica 2-0 lors du match aller du quart de finale de la Ligue des champions à l'Estadio da Luz après une performance phénoménale globale qui se reflète dans les notes des joueurs de SempreInter.com Inter Milan. Les Nerazzurri ont commencé le match avec le pied sur le frein, ils sont rentrés dans le match au fur et à mesure, le sentiment était qu'ils pouvaient et auraient probablement dû marquer au moins un but en première période. Benfica s'est créé une ou deux bonnes occasions mais André Onana a fait un arrêt pour tenir l'équipe Lisboète à distance. En seconde période, Benfica a commencé la mi-temps comme ils l'avaient fait en première, mais avec un rythme plus rapide et plus élevé, ce qui a causé des problèmes à l'Inter. Cependant, les Nerazzurri sont restés calmes et compacts lors de la tempête initiale avant de marquer le premier but après qu'Alessandro Bastoni ait adressé un magnifique centre que Nicolo Barella a repris de la tête à la 51e minute. Benfica s'est créé quelques très bonnes occasions, Denzel Dumfries réalisant un dernier dégagement sur la ligne de but en sauvant son équipe, tout comme contre Porto en huitièmes de finale retour. Le même Dumfries a obtenu un penalty à l'Inter lorsque son centre a touché le bras de l'ancien milieu de terrain des Nerazzurri Joao Mario qui a été levé au-dessus de sa tête, un pénalty transformé par Romelu Lukaku. Notes des joueurs de l'Inter Milan contre Benfica André Onana – 8 : Monsieur Ligue des champions lui-même. A réalisé des arrêts incroyables pour maintenir l'Inter au niveau en première mi-temps et conserver son avance en fin de match. Quel gardien. Matteo Darmian – 6,5 : Un autre jour, une autre prestation de qualité de Matteo "Mr. Fiable". A fait des tacles cruciaux et n'a rien laissé passer aujourd'hui. Bien joué Matteo. Francesco Acerbi – 6,5 : Match solide du vétéran. L'a verrouillé au milieu des trois arrières et a fait sa part. L'un des joueurs les plus importants de l'Inter. Alessandro Bastoni – 8 : l'UEFA l'à nommé Homme du match. Un affichage défensif incroyable et un jeu offensif encore meilleur. Ses longs ballons sont si satisfaisante à regarder. Denzel Dumfries – 6,5 : A mis son physique à profit aujourd'hui, remportant toujours ses duels. Grosse occasion en seconde période qui aurait pu être concrétisé. Nicolo Barella - 8 : Son premier but de la tête sous les couleurs des Nerazzurri. Énorme performance, après l'ouverture du score il a continué à être dangereux. Marcelo Brozovic – 8,5 (MOTM) : Epic Brozo est enfin revenu aujourd'hui. Une machine absolue dans l'entre jeu, entre interception et la distribution du ballon. Il était partout. Henrikh Mkhitaryan – 6,5 : On pouvait dire que sa motivation était là et qu'il a fait des efforts, mais a malheureusement été éclipsé par ses deux partenaires du milieu de terrain. A eu de bonnes occasions. Federico Dimarco – 6: A beaucoup lutté en première mi-temps et ce n'était pas une surprise quand il a été sorti. A failli offrir un but a Benfica en première mi-temps mais a eu de la chance. Lautaro Martinez – 6: A fait sa part, faisant pression sur la défense adverse, mais n'a pas pu contribuer autant qu'il aurait dû. Il traverse actuellement une période très difficile. Edin Dzeko – 5,5 : Dès le coup d'envoi du match, il avait l'air de ne pas pouvoir dribbler et avait du mal à courir. De moins en moins apte à jouer chaque match. Remplaçants : Romelu Lukaku – 7 : A remplacé Edin Dzeko à la 63′ minute et a fait une belle apparition. A poursuivi son taux de réussite de 100% sur penalty pour l'Inter, marquant son 19e sur 19. Joaquin Correa – 6: Amené à la 63 ′ pour Lautaro Martinez et avait l'air plus vif qu'il ne l'a fait ces derniers temps. S'est créé une chance et a essayé d'être impliqué dans le jeu. Robin Gosens – 6,5 : Remplacé par Federico Dimarco à la 63′ minute et apporté la solidarité défensive. A fait plusieurs tacles magnifiques sur le flanc droit. Danilo D'Ambrosio – N/A : Entré à la 86′ minute à la place Denzel Dumfries et n'a pas assez joué pour pouvoir être noté. Stefan De Vrij – N/A : Entré en 80+1′ minute pour Alessandro Bastoni. N'a pas assez joué pour pouvoir être noté. Entraîneur: Simone Inzaghi – 7 : Décision discutable de lancer Edin Dzeko à la place de Romelu Lukaku, mais la gestion du jeu était parfaite et les remplacements étaient absolument parfaits. Arbitre: Michael Oliver – 7 : A eu un match solide en termes de prise de décision. Beaucoup de petites fautes à qui ont été pour la plupart réprimandées équitablement. Rendement de l'équipe: Inter – 8 : A bloqué une solide équipe de Benfica, leur infligeant leur première défaite de cette campagne européenne. Une performance fantastique, se donnant une bonne avance pour le match retour. Qui était l'homme du match côté Inter pour vous? Et qui a été le pire joueur des Nerazzurri contre Benfica?
  21. Le milieu de terrain Kristjan Asllani, l'ailier Raoul Bellanova et le défenseur Stefan de Vrij seraient tous candidats à l'Inter lors du match de Serie A de demain soir contre Salernitana. D'après Sky Sport Italia, via FCInterNews , qui rapporte que tous les trois faisaient partie des préparatifs tactiques pour le match de demain soir alors que l'entraîneur des Nerazzurri Simone Inzaghi pense à faire une rotation. L'Inter a un mois d'avril chargé, et il y aura donc beaucoup de décisions à prendre pour Inzaghi concernant la rotation de l'équipe pour s'assurer que les joueurs sont aussi frais que possible pendant cette période exténuante de la saison. Selon Sky, Asllani, Bellanova et De Vrij sont en lice pour commencer contre la Salernitana alors que les Nerazzurri se rendent au Stade Arigis. Le milieu de terrain Asllani n'est pas le favori pour commencer, car Sky rapporte que le trio Nicolo Barella, Henrikh Mkhitaryan et Marcelo Brozovic sont toujours dans le onze de départ. Cependant, l'Albanais est toujours dans la tête d'Inzaghi, et sent que tôt ou tard, il sera titularisé et cela pourrait être possible dès demain en Campanie Il en va certainement de même pour Bellanova, qui avait impressionné contre la Fiorentina le week-end dernier où son apparition sur le banc en seconde période a été l'un des seuls points positifs pour les Nerazzurri. Le joueur de 22 ans a été impliqué dans la préparation tactique du match de demain soir contre les Granata, et le sentiment est qu'il serait un candidat sérieux pour faire partie du onze de départ. Enfin, De Vrij devrait être également titulaire. Contre la Juventus, Danilo D'Ambrosio s'est aligné aux côtés de Francesco Acerbi et Alessandro Bastoni, mais le joueur de 34 ans ne sera pas disponible contre Salernitana en raison d'une suspension et De Vrij pourrait donc être l'option prioritaire. On compte sur vous! Traduction Lindt1908 Via SempreInter
  22. L'Inter Milan a fait match nul 1-1 avec la Juventus lors du match aller de la de la Coppa Italia Allianz Stadium de Turin dans une affaire méfiante embourbée dans un scandale raciste, entraînant des notes tièdes dans les notes des joueurs de l'Inter Milan de SempreInter.com. Les Nerazzurri ont commencé le match de manière timide, la Juventus se créant la première occasion du match et heureusement que Samir Handanovic a fait un arrêt du bout des doigts pour écoeurer Angel Di Maria. L'Inter a ensuite créé de plus en plus de prise d'initiative mais n'a pas réussi à marquer lors du dernier geste, comme cela a été si souvent le cas cette saison, la mi-temps se terminant par un match nul et vierge. En seconde période, l'Inter a continué là où il s'était arrêté, créant quelques bonnes occasions avant de se fatiguer, ce qui a conduit la Juventus à prendre l'initiative. Les Bianconeri ce sont ont créé quelques bonnes occasions avant que Juan Cuadrado leur donne l'avantage. Cela semblait être le seul but du match, jusqu'à ce que Gleison Bremer touche la ballon de la main dans la surface de réparation et que Romelu Lukaku se dirige vers le point de penalty avec la balle d'égalisation au bout du pied avant de transformer celui-ci. Cependant, immédiatement après le but de Lukaku, il a été expulsé pour avoir fait "taire la foule", une foule qui lui lançait de manière audible des injures racistes. Cela a conduit à un chaos complet qui a conduit à l'expulsion de Samir Handanovic et de Juan Cuadrado après une bagarre qui s'est poursuivie dans le tunnel. Il y a de forte chance que, le dernier mot sur ce scandale n'a pas encore été dit. Notes des joueurs de l'Inter Milan contre la Juventus Samir Handanovic – 5 : A fait quelques bons arrêts tout au long du match mais n'a pas été souvent sollicité. Aurait pu faire mieux sur le but. Danilo D'Ambrosio - 6,5 (MOTM): Alors que beaucoup n'étaient pas d'accord sur le fait qu'il puisse débuter, il a extrêmement bien réussi comme d'habitude. Solide en défense et plusieurs fois il s'est projeté en attaque. Francesco Acerbi – 5,5 : Solide performance du défenseur vétéran face à une attaque rapide. Il a effectué de nombreuses récupérations et dégagements clés, tout en menant sa ligne défensive. Alessandro Bastoni - 6 : A bien fait de se projeter vers l'avant, s'offrant toujours en option en attaque en chevauchant son aile. Il a bien envoyé les longs ballons. Matteo Darmian – 5,5 : Relativement calme, il a dirigé le milieu de terrain et réussi à conserver le ballon en jouant sans pression. Nicolo Barella – 6 : Le joueur le plus créatif de l'Inter aujourd'hui, cherchant toujours à affronter un homme, trouvant un moyen intelligent d'évacuer la pression tout en faisant avancer le ballon. Marcelo Brozovic – 6: A semblé calme, dirigeant le milieu de terrain et réussissant à conserver la possession en jouant sans pression, comme a son habitude. Henrikh Mkhitaryan – 5,5 : Bon match de sa part, il a eu de nombreuses occasions, et il s'en est créé plusieurs également. Il aurait pu marquer en seconde période mais il a été contré. Federico Dimarco – 5: Revenant d'une blessure, il a bien fait son travail de piston de haut en bas du flanc gauche. Lautaro Martinez – 4,5 : Encore une mauvaise performance, il n'a pas fait assez aujourd'hui. Il a perdu beaucoup trop de ballon et était mal positionné dans la surface. Edin Dzeko – 4,5 : Pas assez de présence offensive et il jouait souvent en profondeur au milieu de terrain. Il a fait des efforts pour porter le ballon vers l'avant, mais cela n'a rien donné. Remplaçants : Robin Gosens – 5 : Il a remplacé Federico Dimarco à la 69′ minute et a eu peu d'impact venant du banc. Il est coupable de sa position sur le but. Romelu Lukaku – 6: Rentré à la 69 ′ pour remplacer Edin Dzeko a commencé lentement mais a finalement converti un penalty pour égaliser le match, étant expulsé juste après légalisation. Denzel Dumfries – N/A : Remplacé par Danilo D'Ambrosio à la 81′ minute. Kristjan Asllani – N/A : Entré à la 81′ minute pour Marcelo Brozovic. Joaquin Correa – N/A : Entré à la 86′ minute pour Lautaro Martinez. Entraîneur: Simone Inzaghi – 6 : A apporté des modifications minimes à sa dernière formation. L'équipe a bien fait et il a fait de bons remplacements au bon moment. Arbitre Davide Massa – 3 : Note basse pour avoir bêtement expulsé Romelu Lukaku à la fin. Jamais un deuxième jaune, surtout compte tenu des circonstances. Traduction Lindt1908 Via SempreInter
  23. L'entraîneur a préféré voyager aujourd'hui et laisser les joueurs avec leurs familles pour ne pas les accabler davantage de tensions. L'Inter sera sur le terrain ce soir à Turin contre la Juve lors du match aller des demi-finales de la Coppa Italia. Les Nerazzurri tentent de se relever du mauvais moment, battre la Juve donnerait un bon coup de pouce pour les prochains matchs décisifs en Série A et en Ligue des champions . "Le moment est si délicat, le terrain si fragile, que le silence règne autour de l'Inter. Simone Inzaghi a choisi de ne pas s'exprimer à la veille de cette demi-finale de la Coppa Italia avec la Juve et, dans la mesure du possible, d'alléger l'émotion." charge sur les joueurs. Il n'y a pas eu de stage classique d'avant-match : pas de nuits d'hôtel, aussi pour permettre aux Nerazzurri de dénouer les tensions. Ce n'est qu'aujourd'hui que la troupe rejoindra Turin en bus, puis reviendra après le match", explique La Gazzetta dello Sport. "Pour détourner l'attention, hier, la décision du juge sportif sur l'appel contre l'interdiction de deux matches de Danilo D'Ambrosio après la dispute avec Paredes à la fin de l'Inter-Juventus. Il a été accepté à mi-chemin : annulation des 5 000 euros d'amende, mais pas la suspension pour le prochain match. A la Viale Della Liberazione, cela a été vécu comme une blague, étant donné que Paredes a pris 1 seul match de suspension! Donc, pas de déplacement à Salerne vendredi pour D'Ambrosio". Et comme par hasard Paredes 1 Seul match!! Traduction Lindt1908 Via Fc Inter1908
  24. L'ailier de l'Inter Federico Dimarco sera appelé pour le match aller de la demi-finale aller de la Coppa Italia demain soir contre la Juventus. Ceci selon le diffuseur italien Sky Sport Italia, via FCInterNews , qui rapporte que le joueur de 25 ans sera suffisamment en forme pour le match de demain soir après avoir repris l'entraînement complet aujourd'hui. Dimarco avait été titulaire la dernière fois que l'Inter et la Juventus se sont rencontrés, lors d'une victoire 1-0 des Bianconeri à San Siro en championnat juste avant la pause internationale. L'entraîneur des Nerazzurri, Simone Inzaghi, n'avait guère d'autre choix que de lancer Dimarco étant donné qu'une blessure a empêché Robin Gosens de faire partie de l'équipe pour ce match, laissant Dimarco comme le seul arrière gauche spécialisé disponible dans l'équipe. Cependant, le joueur de 25 ans n'a pu jouer que jusqu'au milieu de la seconde mi-temps car un problème abdominal l'a forcé à se retirer en tant que remplaçant. Danilo D'Ambrosio a remplacé Dimarco, le polyvalent de 34 ans jouant le rôle d'arrière gauche d'urgence, bien qu'il soit expulsé tard dans le match à la suite d'une confrontation physique avec le milieu de terrain de la Juventus Leandro Paredes. Dimarco, qui avait été appelé par le sélectionneur nationale Roberto Mancini, a dû se retirer des deux éliminatoires de l'EURO 2024 des Azzurri pendant la pause contre l'Angleterre et Malte en raison de sa blessure. Le joueur de 25 ans est resté à Milan, travaillant sur sa récupération compte tenu du calendrier chargé de l'Inter au cours du mois d'avril. Dimarco avait été assez proche de pouvoir faire son retour contre la Fiorentina au cours du week-end, mais n'a pas été risqué dans ce match car il n'était pas jugé pleinement apte à reprendre le chemin du terrain sans risquer une nouvelle blessure. Cependant, le joueur de 25 ans semble avoir récupéré suffisamment pour être disponible contre la Juventus demain. Sky rapporte que Dimarco a terminé une séance d'entraînement complète avec le reste de l'équipe comme d'habitude aujourd'hui et qu'il n'y a eu aucun problème, il sera donc dans l'équipe pour affronter les Bianconeri. Une bonne nouvelle! Traduction Lindt1908 Via SempreInter
  25. L'absence de Hakan Calhanoglu représente un mauvais coup pour Simone Inzaghi. L'entraîneur de l'Inter perd non seulement le moteur dans son milieu de terrain mais aussi un joueur important dans les rotations et capable de faire reprendre son souffle à Mkhitaryan ou Barella. Maintenant, cependant, le club s'attend à voir Kristjan Asllani sur le terrain plus fréquemment, également parce que Brozovic ne peut pas jouer tous les matchs . Le temps de jeu de Roberto Gagliardini va également augmenter, puisqu'il est destiné à quitter l'Inter en fin de saison. Comme le souligne Tuttosport, les solutions sont très limitées même en défense. Skriniar vise Benfica, tandis que Darmian sera contraint d'assurer les prolongations en l'absence de D'Ambrosio. De Vrij peut faire souffler Acerbi, tandis qu'à gauche Inzaghi peut compter sur Bastoni, Acerbi lui-même et sur Dimarco grâce aussi au retour dans le groupe de Robin Gosens. La fin de saison risque d'être longue! Traduction Lindt1908 Via Fc Inter1908
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...