Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'davide frattesi'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

14 résultats trouvés

  1. C’est l’information de la journée, bien plus encore que la rencontre face à Empoli et c’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport, si tout est clair pour la Direction Italienne qui se doit de récolter entre 60 et 70 millions d’euros tout en taillant dans la masse salariale à hauteur de 15 à 20%, celle-ci étudie la possibilité de ne céder aucun Top Players. "Skriniar, Bastoni, Barella et Lautaro sont ceux qui de part leurs qualités sont les plus courtisés par les grands d’Europe, mais l’Inter espère pouvoir tous les conserver en sacrifiant quelques jeunes prometteurs à l’image d’Andrea Pinamonti, de Martin Satriano et de Salvatore Esposito en plus d’un joueur "moins indispensable"que ceux susmentionnés et cela vaut aussi pour Dumfries pourtant apprécié par le Bayern." "Des économies vont être garanties par le départ des Sud-Américains : Vecino est en fin de contrat et il est déjà hors du projet depuis un certain temps. Alexis Sanchez et Arturo Vidal qui disposent d’une autre année de contrat à un salaire exorbitant, recevront une prime de départ, déjà prévue pour Arturo et à négocier par contre avec Alexis, quitteront Milan." "Crux qui quitteront également probablement la ville milanaise sont Sensi, actuellement prêté à la Samp, et Gagliardini sera à évaluer vu qu’il s’agit du secteur qui est amené à être le plus chamboulé. L’avenir de D'Ambrosio et de Ranocchia sera discuté au terme de la saison actuelle. La Vieille Garde semblait déjà hors sujet il y a un an, avant de prolonger. Handanovic devrait rester pour agir en tant que Tuteur pour Onana." Un identikit de recrue déjà identifié "Le gardien du Cameroun et de l’Ajax recruté gratuitement s’ajoute déjà à la Collection "Marotta&Ausilio" mais le bijou qui resplendirait le plus serait Dybala "largué" par la Juve. Et avec la présence de la Joya à la place de Sanchez pour un salaire similaire, l’Inter serait plus forte et plus jeune sans devoir payer le moindre centime à un autre club." "Plusieurs profils sont à l'étude pour chaque poste avec toutefois l'avertissement habituel que l’on ne pas acheter avant d’avoir vendu, sauf si Steven Zhang marque son accord. Avec le départ de trois milieux de terrain, en plus d'un retour du jeune joueur Agoumé né en 2002 et prêté à Brest où il a acquis beaucoup d’expérience, deux autres recrues sont à planifier pour les inclure dans la rotation à venir avec Barella, Brozovic et Çalhanoğlu . Paredes, Frattesi, De Paul et Pjanic sont les noms dont nous entendons parler", conclut la Rosea. Pensez-vous notre Direction capable de réaliser un tel exploit, un nouveau chef d’œuvre cet été ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. L'Inter serait prête à offrir Andrea Pinamonti et Cesare Casadei à Sassuolo dans le cadre d'une transaction pour Gianluca Scamacca et Davide Frattesi. Selon le Corriere dello Sport, les Nerazzurri seraient en train de raffermir l'idée d'une offre cash plus joueurs pour les pépites de Sassuolo. L'évaluation de Scamacca et Frattesi pourrait s'avérer délicate puisque les Neroverdi les évaluent respectivement à 40-45 millions d'euros et 20-25 millions d'euros. Pour Frattesi, il y a aussi la concurrence de la Juventus, la Roma et le Napoli. Cependant, les Nerazzurri seraient prêts à inclure Pinamonti pour répondre à l'évaluation de Sassuolo, l'attaquant étant évalué à environ 25 millions d'euros grâce à sa forme impressionnante en prêt à Empoli. Casadei a également connu une saison exceptionnelle avec l'équipe Primavera de l'Inter, et les Nerazzurri espèrent que son insertion dans une transaction pourrait convaincre Sassuolo, étant donné que les Neroverdi ont l'habitude de signer de jeunes joueurs prometteurs. ©Internazionale.fr, via sempreinter.com - Traduction Oxyred
  3. L'Inter prévoit une révolution au milieu de terrain cet été L'Inter prévoit de révolutionner son milieu de terrain cet été avec des joueurs comme Leandro Paredes et Davide Frattesi, selon un rapport des médias italiens. Comme le rapporte La Gazzetta dello Sport, l'Inter sait qu'il doit remplacer le duo de milieux de terrain sortant, Arturo Vidal et Matias Vecino. Ils pourraient également avoir besoin de remplacer Roberto Gagliardini, qui pourrait vouloir partir pour jouer plus régulièrment. Dans le cas où le trio titulaire actuel, Hakan Calhanoglu, Marcelo Brozovic et Nicolo Barella, resterait au club, l'Inter souhaite que Leandro Paredes (Paris Saint Germain) et Davide Frattesi (Sassuolo) viennent les épauler. Stefano Sensi reviendra de son prêt à la Sampdoria mais pourrait alors être vendu afin d'obtenir des fonds et d'économiser sur les salaires. Son remplaçant pourrait être Lucien Agoume, prêté au Stade de Brest, ou un jeune de l'équipe Primavera. ®Oxyred - Internazionale.fr Via SempreInter
  4. C’est une révélation de la Repubblica : "L’objectif Numéro Un de Diego Simeone pour renforcer son attaque se nomme Lautaro Martinez." "D’un côté la vente de l’argentin, en plus de celle "quasi inévitable" de Stefan De Vrij en Premier League permettrait à l’Inter d’obtenir les fonds nécessaires pour se lancer sur Gianluca Scamacca et Davide Frattesi, mais il pourrait également offrir libérer la place nécessaire à l’éventuelle arrivée de Paulo Dybala. "Simeone a déjà parlé avec son club de l’importance et de l’exigence d’arriver à enrôler Lautaro Martinez. Dans la tête du "Cholo", il complèterait le trident idéal composé de Joao Felix, Lautaro Martinez et Correa. Le propriétaire de l’Atletico est disposé à satisfaire son entraîneur, mais il ne voudrait pas dépenser les 60 millions d’euros exigés par l’Inter pour laisser partir Martinez." "L’alternative reste Paulo Dybala, une hypothèse fascinante aussi bien d’un point de vue économique que de personnalité, mais la priorité, en ce moment de Simeone, reste le Toro de l’Inter." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Gianluca Scamacca, qui est amené à prendre le contrôle de l’attaque Nerazzurra la saison prochaine, sauf surprise, s’est livré au Corriere Dello Sport Vous faites l’objet de beaucoup de convoitises, à commencer par l’Inter et la Juventus… "Je n’y pense pas, je ne me suis pas donné de limites, lorsqu’il faudra prendre une décision ce sera celle du cœur. Je suis parti à l’étranger une fois et je pourrais très bien aussi opter pour ce choix à nouveau, je n’ai pas peur." Mais toutes les meilleurs équipes italiennes font la file pour vous... "L’intérêt des grands clubs me font plaisir, c’est une stimulation, mais je ne suis pas trop le Calciomercato, certaines situations ne se concrétisent pas rapidement." La rencontre face à l’Inter au Giuseppe Meazza était-elle votre meilleur match ? "Je ne sais pas si c’est le meilleur dans l’absolu, mais c’est l’un des meilleurs. Gagner au Meazza est toujours une performance. Je suis fier de cette victoire, dans un stade où ont évolué tant de grand champions, face à une équipe est qui parmi les meilleures." Quel est votre rapport avec Frattesi ? "Nous sommes comme deux frères, nous avons toujours tout fait ensemble: Ce sont deux destinées qui se sont entrecroisées depuis que nous sommes enfants. Pour moi, l’avoir dans l'quipe est un point de référence, c’est une valeur ajoutée." Vous êtes d’ailleurs passé ensemble de la Lazio à la Roma... "Il a fait ce bond avant moi, je suis arrivé là-bas deux ans après. A Sassuolo par contre, je suis arrivé le premier et lui m’a rejoint six mois après." Vous vivez ensemble à Sassuolo, est-ce que l’on retrouve cette entente également sur le terrain ? "Oui, nous jouons ensemble depuis que nous sommes enfants, c’est visible du terrain." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Walter Sabatini, l’ancien homme fort de l’Inter s’est trouvé un nouveau point de chute à Salerne. Celui-ci s’est livré à la Gazzetta Dello Sport sur l’adversaire du jour : l’Inter Championne d’Italie Pour quelle raison la Salernitana pourrait se sauver ? "Car c’est un groupe de joueur qui devient, à présent, une équipe. Nous avons déjà été souvent défini comme relégable, nous le sommes à 93%." Qu’avez-vous dit à Ribery suite à son accident ? "Après avoir vu le véhicule, je lui ai juste dit : Content que tu ne sois pas mort. C’est un être humain extraordinaire, il aide ses équipiers, il se donne avec ténacité malgré le vécu de sa carrière." Que représente Edin Dzeko pour vous ? "C’est l’harmonie en mouvement du football. Je félicite l’Inter de l’avoir pris." Et l’Inter ? "C’est un rêve que j’ai caressé mais j’ai pris la mauvaise porte d’entrée : J’avais accepté le fait de rester tout en étant écarté de l’organigramme et je n’aurai jamais dû le faire. Tu ne rejoins pas l’Inter comme un fantôme: Il faut donner des coups de coude à table et faire les choses avec fermeté. Je conserve un profond regret car je ne m’étais pas mis en condition de faire le meilleur de moi-même. Après avoir quitté Rome, aucun autre club n’aurait pas pu autant m’enthousiasmer." Quel est le joueur de l’Inter actuel, que vous considérez comme le vôtre ? "J’ai beaucoup de responsabilité sur Bastoni. J’étais fortement intégré à l’opération." L’Inter est sur Scamacca et Frattesi, vous les avez connu à Rome... "Le départ de Scamacca m'a déçu, attristé, j'avais tout fait pour qu'il reste. Je lui avais fait la promesse de l’intégrer de suite en équipe-première et je l’aurais fait." Frattesi? "Je l’ai convoqué lorsqu’il était encore dans en Allievi. Je lui avais dit : "Si tu ne parviens pas à percer en Serie A, je viens te chercher et je te cognerai." Ricky Massara m’avait pris la tête pour les recruter lui et Antonucci. Frattesi est le prototype du milieu de terrain moderne : Si j’étais encore à l’Inter maintenant, je le prendrai immédiatement. Mais je suis ici à Salerne et j’ai quelqu’un de similaire : Ederson". Qui était Simone Inzaghi, avec-vous comme dirigeant ? "Un emmerdeur comme je n’en ai jamais vu. Il avait une très grande capacité pour analyser les situations, il les communiquait à ses équipiers même s’il ne savait pas encore les mettre en pratique. Puis, une étincelle s’est allumée ,et je me suis demandé s’il était apte à devenir entraîneur." Etes-vous surpris par la période que traverse l’Inter ? "Il me semble qu’elle a fléchi physiquement, mais je reste très méfiant, je m’attends à une Inter agressive." Vous êtes l’un des rare à avoir pu dialoguer avec Jindong Zhang, comment le décririez-vous ? "Ce n’est pas un humain, c’est un demi-dieu. Je me souviens de repas opulent chez lui, moi avec lui et Fabio Capello. Une fois, nous étions aussi à table avec Lippi. Jindong revenait de l’étage pour saluer Marcelo telle une divinité sur terre. On ne le voyait jamais, c’était comme personnalité mythologique". ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Les deux grands objectifs du prochain mercato estival de l’Inter se sont livrés en exclusivité à Sportweek, une interview qui sera d’ailleurs publiée dans la Gazzetta Dello Sport de demain: "Nous avons suivi le même parcours, il n’a jamais changé." dévoile Scamacca pour expliquer l’amitié fraternelle qui lit les deux protagonistes. Est-ce mieux d’avoir un maillot de titulaire à Sassuolo ou de prendre le risque d’être réserviste dans une grande équipe ? "A notre âge, c’est mieux de jouer. Cela fait d'ailleurs une ou deux saisons que nous faisons de belles choses, nous sommes prêts à faire le grand saut." dit Frattesi "Et de toute façon, ici c'est différent ici d’ailleurs. Sassuolo a des structures et une organisation, c'est un "Petit Club" de haut niveau. Le travail que nous avons accompli ces dernières années fait qu'aujourd'hui nous allons gagner chez les Grands", souligne Scamacca. Refuseriez-vous de répondre à un appel, s’il était lancé ? "Aucun d'entre eux n'oserait y renoncer car ils ne manquent pas de caractère et de personnalité: "La possibilité de jouer à nouveau ensemble serait comme la couverture de Linus, une sorte de protection et de porte-bonheur idéal, d'autant plus dans un club où la pression et les attentes sont beaucoup plus élevées qu'aujourd'hui." Et puis, comme le rappelle Scamacca, "Dans le football La fin du monde n'existe pas dans le football, Il m'est déjà arrivé d'exagérer les problèmes et les difficultés du moment, mais je me suis rendu compte que les choses vraies se retrouvent toutes en dehors du football. Dans notre métier, après un mauvais match, il y en a toujours un autre qui vous donne l'occasion de vous racheter'' Pensez-vous que l’adaptation pourrait être facilité par le recrutement du duo italien ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. En effet, les prestations de Lautaro Martinez sont loin, très loin de satisfaire Giuseppe Marotta, à tel point que selon la Gazzetta Dello Sport, l’argentin pourrait faire l’objet d’une sérieuse remise en question, avec l’aval de Steven Zhang. Révélation de la Gazzetta Dello Sport "L'Argentin sera façon à la croisée des chemins cet été : Partir ou rester ? L'Inter pourrait le sacrifier sur l'autel des comptes et d'un mercato d’auto-financement, à condition que des grands noms européens se présentent avec environ 70 millions d’euros. Le départ probable d’Alexis Sanchez suppose également un remaniement complet de l’attaque Nerazzurra." "Dans la cure de soins proposée par Giuseppe Marotta et le Directeur-Sportif Piero Ausilio, cure pleinement soutenue par le président Steven Zhang, on s'attend à une profonde métamorphose en attaque : Du rêve Paulo Dybala à zéro euros, en passant à Stefan De Vrij et Davide Frattesi. Sans oublier Gianluca Scamacca, qui touché par les mots de Giuseppe Marotta, est maintenant devenu l'attaquant choisi pour le futur.... Sans oublier Jonathan David de Lille qui est devenu une sérieuse suggestion pour la Direction Nerazzurra." Un Toro en cache un autre En effet, selon Tuttosport, l’hypothèse Andrea Belotti n’est pas à exclure : "En fin de contrat également, il faudra analyser dans le détail comment ce comportera la campane de recrutement de l’Atalanta américaine et le classement final du club bergamasque : S’il sera ou pas en Ligue des Champions. On retrouve également le Milan Ac et la Juventus, sans oublier que la piste Nerazzurra n’est jamais à négliger. En fin de contrat au mois de Juin, la certitude est qu’ "Il Gallo" n’a aucune intention de prolonger son aventure au Torino : son départ reste l’hypothèse la plus réaliste." Un duo formé d’Andrea Belotti et Gianluca Scamacca peut-il être compatible à l’Inter ? L’Inter disposerait-elle d’un meilleur rempart offensif que celui dont elle dispose cette saison, si la Joya signe également ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Giuseppe Marotta, l’Administrateur-Délégué de l’Inter, s’est livré à Sky Sport au lendemain de la défaite de l’Inter face à Sassuolo. Etes-vous préoccupé en ce moment ? "Ce sont des moments de la vie et du sport où il faut avoir conscience de souffrir, nous sommes en train de souffrir, mais nous devons avoir immédiatement la volonté de se reprendre en travaillant plus durement. Il faut surtout maintenir la confiance qui était accrédité pour le parcours réalisé jusqu’à aujourd’hui : C’est un classement très respectable, avec une Super Coupe de gagnée et un parcours réalisé en proposant un spectaculaire jeu d’équipe." Etes-vous surpris par la crise actuelle ? "Non, nous ne voulons pas maintenir la culture de l’alibi, nous savions forcément qu’il s’agissait des mois les plus difficiles de la saison vu la concomitance des rencontress Nous avons disputé neuf rencontres face à des équipes de très haut niveau, cela ne peut pas être un alibi, mais nous devons avoir la conscience de faire le reste du championnat en tant que protagoniste, c’est notre rôle. Nous devons travailler, croire en nous-même et aller de l’avant avec sérénité, nous savons que cette saison sera disputé jusqu’au dernier kilomètre." Quelle valeur donnez-vous à Inzaghi ? "C’est la garantie d’avoir un professionnel préparé qui répond aux exigences du club, la défaite d’hier est une défaite mérité, riche d’enseignements, qui doit nous nous permettre de comprendre pourquoi cela n’a pas été avec nos propres consciences. Cette crédibilité vient de l'entraîneur : l'équipe est l'entité qui a des objectifs clairs dans sa tête. Nous sommes champions en titre, nous nous devons défendre le Scudetto et nous nous devons viser la deuxième étoile." Lautaro ? "Comme l’a souligné Simone, je le répète aussi, il y a des hauts et des bats chez les attaquants, surtout chez un garçon tel que lui. Il veut démontrer son engagement chaque semaine, il lui manque le plus important : Le but. Il doit s’en servir pour faire grandir sa confiance en lui. Il s’agit d’un discours momentané, c’est à l’équipe et au club de le soutenir pour qu’il puisse retrouver le chemin du but et qu’il puisse redevenir le jeune champion que nous connaissons tous." Brozovic ? "J’ai conscience que le club et le joueur veulent continuer ensemble, cela signifie que dans très peu de jours, il paraphera avec certitude la prolongation de son contrat." Perisic et Handanovic ? "Nous avons la chance d’avoir à faire à des professionnels en fin de contrat qui sont à admirer vu ce qu’ils proposent quotidiennement, cela vaut aussi pour Ranocchia et les autres. Lorsque l’on parle de Perisic et d’Handanovic, on parle de deux professionnels avec lesquels nous souhaitons dialoguer rapidement, car ils méritent de notre part une reconnaissance, nous devons nous asseoir avec calme à table, il n’y a pas d’urgence. Jusqu’à aujourd’hui, ils ont prouvé qu’ils mérité de porter ce maillot et de pouvoir continuer car ce sont deux personnalité de grandes valeurs." Frattesi et Scamacca ? "Sassuolo est l'expression du modèle du football insouciant : On y retrouve de jeunes joueurs qui pourront jouer un rôle important à l'avenir. C'est une équipe insouciante, et cela lui permet d’évoluer à son meilleur niveau : Ces jeunes se sont développés et ont attiré l’attention des recruteurs des clubs importants. Je suis heureux pour le club et pour son Administrateur-Délégué Carnevali." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Giovanni Carnevali, l’Administrateur-Délégué de Sassuolo, a confirmé à Sky Sport, l’immense intérêt Nerazzurro en regard à Scamacca et Frattesi: "Nous investissons sur les jeunes, nous savons que nous disposons de garçons talentueux tels que Scamacca, Raspadori et Frattesi, ils sont tous jeunes et nous avons reçus des demandes de plusieurs clubs." "Nous savons que tôt ou tard nous devrons les vendre; et nous espérons que les garçons que nous avions recruté deviennent à présent de futurs champions : C’est une stratégie que nous avons adopté depuis plusieurs années et nous en récoltons les fruits. C’est une satisfaction de voir ces gamins faire partie de l’environnement de l’équipe nationale." L‘Inter est-elle sur Scamacca ? "L’Inter a été l’une des premières à le demander, il y avait aussi des demandes de l’étranger pour le recruter immédiatement. Nous avons résisté car nous avions déjà cédé Boga et nous n’avons pas la nécessité de devoir vendre au mois de janvier. L’Inter a été la première a arriver sur Scamacca mais aussi sur Frattesi, les grands clubs doivent savoir se montrer bons dans ce domaine, soit être là avant tous les autres." Pensez-vous à l’arrivée du duo Neroverde ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Selon Alfredo Pedullà, l’Inter a déjà préparé son investissement le plus important pour le mercato estival à venir, celui de Gianluca Scamacca. Ce serait d’ailleurs pour cette raison que le club n’a signé Felipe Caicedo que pour six mois. L’opération serait à hauteur de 40 millions d’euros. Pour faire diminuer le cout, l’Inter était disposée à insérer des contreparties techniques. Andrea Pinamonti, la contre-partie technique La Juve envoyée baladée "Une histoire de fond apparaît : la Juventus, ces derniers mois, avait demandé à Sassuolo un rendez-vous pour parler de Scamacca, mais une réponse claire est venue du club, qui a ensuite poussé les Bianconeri à se concentrer sur Vlahovic : "Cherchez d'autres cibles, car Scamacca a déjà fait son choix". Et ce choix, c'est l'Inter : l'attaquant a décidé de porter le Maillot Nerazzurro, même si cela signifie, pour la première année, entrer en concurrence avec Dzeko. Les rapports avec Sassuolo ne s’arrêtent pas à Scamacca, la négociation relative à Frattesi reste bel et bien d’actualité! Le Saviez-vous ? Sur Scamacca, on retrouvait la piste du Borussia Dortmund qui voyait en lui le nouveau Haaland, et le Milan qui avait réalisé un sondage concret. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Michele Criscitiello, journaliste à Sportitalia et Directeur de TMW, a dévoilé le plan d'action de la Direction de l’Inter en vue de la saison prochaine "Place à l’Inter, place au Mercato : Le joyau Dybala fait l’objet d’une lente réponse à la Juve, plus négative que positive : Il y a une fracture et un jour Dybala en parlera, mais pas maintenant. La Juventus, semble-t-il, a fait une omelette en cassant ses œufs et en serait peut-être même contente, car en mettant de côté les fonds destinés à la prolongation de Paulo Dybala, elle pourrait les employer pour signer Vlahovic." "C'est un fait, le jeu de dupe a débuté, mais il est grave que le numéro 2 du club bianconero, avant même la rencontre de Supercoupe, tire sur son attaquant le plus fort. Ce n'est pas digne de la Juve, mais beaucoup de choses, depuis trois ans, ne sont pas digne de la Juve. Cependant, pour Dybala, il y a Marotta qui est derrière cette situation, qui fait son travail et qui le fait bien." "Cela semble être une opération à la Higuain. Mais à cette époque, il fallait payer les 90 millions d’euros de la clause libératoire du Napoli. A présent, pour le prendre à la Juve, il ne faudra rien débourser, ce qui rend plus belle l’opportunité pour le Beppone. Voilà ce qui arrive lorsque tu pers ton Administrateur-Délégué avec trop de simplicité et lorsque tu ne songes pas à ajouter une clause libératoire pour le prochain triennal à tes joueurs pour éviter de les voir rejoindre un club rival, c’est le bordel." "A présent, Marotta qui connait bien les agents de Dybala, prépare le terrain à la Pinetina : Alexis Sanchez s’en ira en fin de saison, et avec lui, un salaire imposant de 7 millions d’euros. Marotta en ajoutant un million par saison + une série de bonus pour arriver à dix millions d’euros, obtiendrait Dybala pour rien. Avec le même argent que le Chilien, il pourrait plus ou moins s'offrir l'Argentin, un fameux coup de p*te." "S’il le signe, ce serait un belle finition : Car vous conservez Lautaro Martinez, heureux de rester dans un club gagnant et qui serait rejoint à la Maison par son ami Paoletto, tout en confirmant Edin Dzeko, il serait possible d’ y ajouter Scamacca pour former un quatuor complet. Correa pourrait être cédé au moins de juin. De plus, mis à part le secteur offensif, Marotta est prêt à faire un seul voyage à Sassuolo où il y retrouvera son ami Carnevali qui mettrait Frattesi dans sa voiture, ainsi que Scamacca. Une image déjà figée pour l'été. Le tout, sans faire l’objet d’un contre-temps, car la route reste encore longue." Pensez-vous réellement que Giuseppe Marotta puisse être à la base de la situation entourant Paulo Dybala ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Gianluca Scamacca est l’objectif toujours plus concret pour renforcer le secteur offensif de l’Inter, né en 1999, il est destiné à être le Vice-Dzeko Révélation de la Rosea "La Juventus a décidé de se projeter, avec décision, sur d’autres objectifs qui vont bien au-delà du mois de janvier. A tel point que la partie est très ouverte pour l’Inter de pouvoir faire usage de ses propres cartouches pour remporter la mise. Le raisonnement est d’ailleurs similaire pour Frattesi qui répond à l’identikit de Giuseppe Marotta pour le futur "Made In Italy." "Il s’agira d’un investissement important, car Sassuolo ne traite pas pour moins de 40 millions d’euros et les Nerazzurri sont disposé à les proposer, à travers l’insertions de contrepartie technique : Les noms des deux joueurs sont connu : Le défenseur Pirola et l’attaquant Pinamonti." Comment convaincre également Scamacca de choisir les Nerazzurri ? "Avec le programme d'une équipe qui fait du jeu offensif un commandement. Et avec la garantie d'un héritage important à récolter, celui d’Edin Dzeko. Attention, donc : au-delà des mots de Marotta, l'attaque du futur de l'Inter est donc loin d'être déjà définie." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Une Inter plus italienne, plus jeune et économiquement plus soutenable : Tel est le projet en qui est en tête de la Direction Nerazzurra qui compte intervenir sur le prochain mercato estival en respectant cette ligne de conduite Révélation de La Gazzetta Dello Sport "Une équipe différente va voir le jour, moins"Internazionale" et un peu plus "Nazionale": La période actuelle et le vœu de l’Administrateur-Délégué italien de l’Inter l’impose : Beppe Marotta a toujours répété l’importance d’un socle italien pour construire des groupes conquérants. Sassuolo, un ami qui vous veut du bien "L’axe le plus chaud reste celui de Sassuolo où Marotta entretient d’excellent rapports, et où les joyaux les plus précieux appartiennent à son très cher ami, l’Administrateur-Délégué Giovanni Carnevali. Scamacca, Frattesi et Raspadori sont tous les trois visés et il y a eu une avancée concernant les deux premiers noms cités : Lors de l’une des réunions classiques de la Lega di Serie A, Marotta a demandé au dirigeant de Sassuolo des informations sur l’attaquant romain et le milieu de terrain, également ancien de la Roma." "L’Inter a fait sa double proposition par le biais de la seule formule disponible du moment : Le prêt avec un droit de rachat qui peut devenir obligatoire sous certaines conditions. Carnevali les considères comme intransférable, et pour l’été, il pense exclusivement à une vente immédiate." A quel prix ? "40 millions d’euros pour l’attaquant, car pour le milieu, son évaluation n’a pas encore été définie." "Giacomo Raspadori est également pisté depuis longtemps par l’Inter : Jeune, talentueux, italien, il possède toutes les caractéristiques recherchées par la Direction Nerazzurra. Cette saison, via le retour de Scamacca, il s’est réinventé au poste de Trequartista et d’ailier offensif, preuve qu’il démontre une grande faculté d’adaptation." "Mais en ce moment, la haute direction Nerazzurra semble se diriger vers d’autres profils : Car pour l’acquérir, immédiatement, il serait impératif de réaliser une vente importante en attaque, et plus spécifiquement de procéder à celle de Lautaro Martinez:L a situation "Raspa" reste donc en stand-by, sauf en cas d’une éventuelle vente douloureuse en attaque." Restons (Em)poli "Mattia Viti est également visé par Giuseppe Marotta. Sa croissance est suivie de très près, surtout après qu’Andreazzoli l'ait lancé un peu à la surprise générale. A présent, l’entraîneur de l’Empoli alterne ses choix pour sa défense centrale, mais le garçon, qui était déjà rentré chez les Giovanile à l’âge de 9 ans, collectionne déjà six titularisations." "Son profil est le suivant : Calme olympien, excellent pied gauche, très concentré au marquage et disposant d’une grande marge d’amélioration en phase de construction. Pour la Direction de l’Inter, c’est un"Bastoni", lui qui avait déjà été signé en 2017, lorsqu’il n’avait totalisé que trois matchs en Serie A. Tous se souhaitent qu’ils suivent le même parcours." Sacrifieriez-vous Lautaro Martinez pour recruter Giacomo Raspadori ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr