Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'enzo bucchioni'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Groupes

  • Localisations des Nerazzurri

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

4 résultats trouvés

  1. Malgré que l'Inter soit première après neuf victoires consécutives, les suspicions persistent, les principales étant que l'Inter soit sortie de la C1 et la faiblesse de la Serie A. Néanmoins, Paolo Condo dit que rien n'est encore mathématiquement acquis. Écrivant dans La Repubblica, Paolo Condo a suggéré que les Nerazzurri étaient la seule équipe à s'être assurée d'une place en C1 la saison prochaine, tout en avertissant qu'il était trop tôt pour déclarer l'Inter championne. "Les Scudettis sont célébrés avec le confort de l'arithmétique, et avec 10 autres matchs à jouer, l'Inter doit encore remplir un quart de sa saison. Je ne pense pas que Conte ait déjà sabré le champagne ou il n'a peut-être bu que deux doigts car la victoire à Bologne a creusé encore plus l'écart sur les challengers. L'Inter reste la seule équipe raisonnablement certaine d'une place en Ligue des champions. Les trois autres places se jouent entre cinq équipes, et peut-être même une sixième avec la Roma." Apparaissant dans "Maracana Show'' sur TMW Radio, Mario Sconcerti a insisté sur le fait que les Nerazzurri n'avaient pas une saison scintillante et avaient bénéficié d'un manque de vrais rivaux pour le titre, tout en déplorant également l'état du football italien. "L'Inter ne connaît pas une saison exceptionnelle. Ils jouent la saison qu'ils voulaient pour remporter le titre, mais les autres n'ont jamais concouru à l'exception de Milan, qui a abandonné après quelques tours. Nous sommes une ligue défaillante avec 4 milliards d'euros de dette. Nous sommes condamnés à des seconds couteaux et n'avons rien gagné en Europe en 11 ans. L'équipe nationale n'a rien fait lors des trois dernières Coupes du monde. Nous avons vu comment les magnats américains conquièrent le football italien, et ils ne mettent pas 50 à 70 M€ entre les mains des réalisateurs. Ils font des affaires. Il n'y a plus de président patron, il y a aujourd'hui des entrepreneurs qui veulent voir clairement et directement sans donner d'argent à personne." Toujours sur TMW Radio, Enzo Bucchioni a cité le manque d'engagements européens comme un facteur important dans la capacité d'Antonio Conte à dominer sur la Serie A. "L'Inter se dirige vers le Scudetto et après l'élimination de la Ligue des champions, ils ont été libérés d'un fardeau et leur force a jailli. Ils sont également passés à un 3-5-2 et ont donné une plus grande certitude à leur jeu. Match après match, l'équipe est devenue plus concentrée."
  2. Enzo Bucchioni, dans son éditorial pour TMW, s’est livré sur le mercato à venir de l’Inter et sur la possible arrivée de Paul Pogba en provenance de Manchester United. Hier la confirmation est arrivée de Manchester. Le club anglais a décidé de ne pas activer le droit à la prolongation du contrat du français qui sera donc libre en 2021. Ce qui revient, en pratique, à l’annoncer disponible sur le mercato. "Ce n’est pas automatique de penser que Pogba et l’Inter forme déjà une destination actée, mais je peux dire avec certitude que les nerazzurri sont en course avec le Real, la Juve et le PSG et la possibilité de le voir à l'Inter est importante". Raiola est en train de préparer le terrain, les rapports entre Manchester et l’Inter sont optimaux (Lukaku, Sanchez, Young) afin de trouver l’entente sur la valeur du joueur et Pogba a déjà donné son accord pour retrouver Conte, l’entraineur qui l’avait lancé. Il est donc au travail. D’un autre côté, Raiola a également mis sur pied la transaction de son jeune assistant, Moise Kean, un attaquant que Marotta connait bien et qui serait ravi de retrouver l’Italie après Everton, afin de tenter de conquérir le maillot de la Nazionale. Le duo Marotta-Raiola est important et les fruits de leurs travaux pourraient rapidement être récoltés : des négociations avec Manchester sont en cours, le travail principal actuel consiste à la signature du joueur, qui est actuellement hors de portée. Mais les solutions sont nombreuses comme les réductions fiscales que permet la nouvelle législation, sans oublier les divers bonus et dans ces domaines, Marotta et Raiola sont les maîtres. Reste à voir ce qu’il en ressortira. Dire qu’aujourd’hui Pogba arrive à l’Inter est prématuré, mais dire que l’Inter est sur le coup et qu’elle le tentera jusqu’au bout du bout sans avoir peur de la concurrence est un fait. Monsieur Zhang a des ressources et il veut se relancer dans cette période difficile. Il prépare une autre campagne de mercato de très haut niveau en prévoyant de miser sur les fonds en provenance d’Icardi et Perisic pour investir sur des joueurs prêts (Pogba et pas que) et sur les jeunes talents (Chiesa et Tonali) Tonali et Chiesa Pour les deux garçons de la Fiorentina et Brescia, 100 millions d’euros ont été mis à disposition. Marotta est en train d’échanger avec Cellino et le joueur est pratiquement d’accord. Pour Chiesa, le discours est plus complexe : la Fiorentina souhaite en retirer 70 millions d’euros, une base difficile à atteindre actuellement. Le débat est ouvert et il serait également possible de trouver un terrain d’entente pour la saison 2021-2020 avec Chiesa qui resterait à la Fiorentina pour une autre année. Les solutions et les hypothèses de travail devront être plus approfondies et elles le seront lorsque Rocco Commisso pourra revenir des Etats-Unis et que la situation vécue dans le Calcio actuellement sera plus clair. Pour la défense, Vertonghen est courtisé et sponsorisé plus que jamais par Lukaku. Si le joueur est à paramètre zéro, Marotta est à convaincre car avec Godin est toujours présent. ®Antony Gilles - internazionale.fr
  3. Dans son éditorial pour Tuttomercatoweb.com, Enzo Bucchioni a fait le point sur le moment difficile que traverse la Juventus. "Nous pouvons parler d'un échec, ici, l'échec d'une idée de football. La Juventus rejette le "Sarrisme" et ça se voit. L'entraîneur lui-même a jeté l'éponge après le match contre Lyon en disant une phrase vraiment dramatique, footballistiquement parlant : « Je n'arrive pas à communiquer mes idées ». Morale de l'histoire, l'équipe ne le suit plus. Avec d'ailleurs des rumeurs de plus en plus insistantes sur un évènement important et négatif qui aurait eu lieu au sein-même du vestiaire bianconero. Sarri qui n'assiste pas à l'échauffement, Bonucci qui rappelle Matuidi à l'ordre en Mondovision de manière brutale, ça ne ressemble pas à la Juventus". Agnelli - "On me dit que Agnelli regrette d'avoir choisi Sarri qui, non seulement a eu du mal à porter son influence sur l'effectif sur le plan de son football mais n'a pas montré être à la hauteur pour la Juventus, ni dans le style, ni dans la communication et cela, le groupe l'a rapidement ressenti. Hier il y a eu une réunion au sommet et une confrontation à laquelle ont même pris part certains des joueurs avec la stature la plus importante. Que faire? Non seulement il y a le risque de l'élimination en Champions League mais le match contre l'Inter peut valoir son pesant d'or aussi". Lyon "Le match contre les français a laissé des cicatrices, parce que la Juve a montré un niveau très faible, un des plus bas des dix dernières années mais aussi à cause de ce qui s'est passé et de ce qui a été dit par Sarri et Bonucci. Y compris l'incroyable déclaration concernant les penaltys en Coupe d'Europe. Comment est-il possible de dire quelque chose de ce genre? A ce niveau? Ce sont des signaux clairs que quelque chose s'est cassé et que tout commence à se casser la figure". Le match décisif contre l'Inter "Ça devait être le tournant décisif de la saison et du futur de Sarri. S'il est vrai que la Juventus ne licencie pas ses entraîneurs en général, une défaite contre l'Inter aurait déclenché une réaction certaine et là le discours ne serait peut-être pas le même. Le risque de perdre et le Scudetto et la Champions League pourrait éveiller le désir de rappeler Allegri qui est encore sous contrat". ®Samus - internazionale.fr
  4. Enzo Bucchioni s’est livré lors de son éditorial pour TuttoMercatoWeb. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposé un résumé de sa longue déclaration: Conte est furieux de ce qu’il s’est produit sur et hors du terrain. Et il n’y est pas allé de main morte pour le rappeler à l’équipe en employant des mots et un ton très dur. Ceux qui ne le comprendront pas, qui ne s’adapteront pas seront mis sur la touche très rapidement. Conte est un entraîneur avec des idées précises, c’est un décideur. Il se donne énormément et il demande énormément en retour. Le plus grave pour lui, n’a pas été la confrontation face au Slavia de Prague, mais belle est bien la dénonciation qui est arrivée dans les bureaux de la Gazzetta Dello Sport. En effet, même si il y avait de la tension de le vestiaire, Conte base son travail sur la formation d’un groupe d’homme qui suit les règles, avec des joueurs honnêtes dans les discussions, franc et étant capable de dire les choses en face à face. Marotta missionné Pour Conte, dans de telles conditions et pour travailler comme il le souhaite, il ne peut pas y avoir de place au doute, ni à aucun arrangement, voir faire face à un comportement ténébreux Le fait est que la Gazzetta Dello Sport a publié des moments de ce qui aurait du être la forteresse de l’Inter est non seulement pas envisageable, mais cela met également à mal le travail réalisé depuis deux mois. Une taupe est présente et pourrait mettre à mal la construction entreprise par l’Inter, car voir dans un journal de telles informations signifie qu’il reste encore une personnalité négative, un mal profond, que le travail de nettoyage entrepris par Marotta n’est pas encore terminé. Quelqu’un, qu’il soit seul ou pas, continue à vouloir semer la zizanie, à brouiller les pistes. La Gazzetta Dello Sport a bien agi, le journaliste ayant exploité correctement sa source. Le problème n’est donc pas de s’attarder sur le récit de la Gazzetta, mais bien de savoir qui est celui qui a communiqué ces informations. De Vrij a raison lorsqu’il déclare qu’il faut être du vestiaire pour connaitre ce genre de chose, ceux qui ont déjà connu un match de football, sont parfaitement au courant de ce qu’il peut se dire à la mi-temps, en positif, comme en négatif, l’adrenaline pouvant avoir un impact sur certaines situations. Pour l’Inter, le club fait de son mieux pour analyser la situation et comprendre qui est celui qui a révélé ce qu’il s’est produit: Marotta a donc ouvert une enquête en interne et Conte ne sera pas en paix tant que le Coupable ne sera pas confronté à ces délits. Une fois ciblé, Conte n’aura pas d’autre choix que de le punir. Et si le nom vient à être dévoilé, il est fort à parier que personne ne voudra être à la place de cette taupe de joueur qui a révélé ce qu’il s’est passé. Conte, compte sur Marotta, il ne repartira qu’en paix, qu’une fois cette situation normalisée ®Antony Gilles - Internazionale.fr