Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'fabio maresca'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

5 résultats trouvés

  1. Pour le compte de la 6ème journée de Série A, l'Inter recevait l'Atalanta à Giussepe Meazza. Ce match était le premier d'une série difficile qui attend les Nerazzuri, qui affronteront successivement en championnat Sassuolo, la Lazio et la Juventus. Récit d'un match absolument spectaculaire. Nous sommes passés par tous les états, de la joie à la tristesse, de la frustration au soulagement. Le match s'est décanté en plusieurs parties : de la 1' à 5', de la 5' à 55', de la 55' à 85' et de la 85' à 96'. La première est pour l'Inter. À ce moment-là l'Inter joue, dicte le rythme à l'adversaire et marque ce magnifique premier but, un des plus beaux de la saison sans l'ombre d'un doute. Tout le monde faisaient les efforts, notamment Perisìć qui a réalisé un bon match dans l'ensemble. Mais Džeko loupe la balle du 2-0 et ce sera très important pour la suite de la rencontre. Et puis plus rien. On entre dans la seconde partie. L'Atalanta est montée en puissance, physiquement dans le pressing, en s'implantant plus haut dans la moitié de terrain de l'Inter. Celle-ci reste solide mais les occasions s'enchaînent pour la Dea. Et ce qui devait arriver arriva. Škriniar laisse trop de temps et d'espace à Malinovski qui marque un but sublime. Imparable pour n'importe quel gardien. Derrière l'Inter souffre et l'Atalanta (Malinovski) ont la bonne idée de tenter leur chance de loin. Et ça n'a pas manqué. Frappe surpuissante de l'Ukrainien détournée par Handanović. Toloï reprend et marque le 2-1. Fin de la 1ère période, avec des joueurs qui se donnent à fond (à l'image de Džeko qui fait un énorme repli défensif à la 26'); et un Maresca qui distribue des cartons jaunes (4 en 1ère période), comme il distribuait jadis les erreurs d'arbitrages contre l'Inter. Début de la seconde mi-temps sur les mêmes bases que la fin de la première, une Atalanta qui presse haut et une Inter qui a du mal à se créer des occasions et qui négocie mal les situations de contre qui se présentent à elle. À noter la grossière erreur de Maresca à la 50' qui accorde un coup franc totalement inexistant à Malinovski qui vient heurter le poteau. Coup de chaud pour la défense Interiste. Arrive la 55' et les sorties de Darmian, Bastoni et Çalhanoglu pour respectivement Dumfries, Dimarco et Vecino. Nous basculons sur la 3ème partie de ce match. Ces changements apporteront l'énergie dont l'Inter avait besoin pour revenir dans le match, avec mention à Vecino. L'activité au milieu change quand il remplace Hakan. Pareil pour Dumfries et Dimarco. L'Inter reprend le dessus sur l'Atalanta et se crée plusieurs occasions coup sur coup. Notamment cette offrande, ce caviar, ce saucisson de Barella déposé sur la tête de Džeko. Ce dernier reprend bien mais Musso réalise un arrêt décisif. Dommage pour l'Inter de ne pas avoir pris ce très bon gardien. Les occasions défilent, le but ne vient pas, jusqu'à la 71' et ce tap-in Ronaldesque d'Edin Džeko, sur un amour d'extérieur du pied de Barella pour Dimarco, qui voit sa tentative déviée par Juan Musso dans les pieds du Bosniaque. Le match est relancé et l'Inter pousse pour passer devant mais n'y parvient pas. Nous entrons alors dans le moment décisif de la rencontre : le pénalty. Long ballon de Brozović vers Dumfries qui conserve bien son ballon et qui parvient à se retourner. Il envoie un suberbe centre droit sur la tête de Džeko dans les 5m50. Demiral pose sa main sur le crâne du Bosniaque et concède le pénalty. L'occasion de prendre l'avantage est là et c'est Dimarco qui est choisi pour la convertir. Mais Dimarco, se croyant en train de tirer un coup franc, envoie une mine sur la barre de Musso. Trop de responsabilités pour Federico qui aurait sans doute dû laisser sa place à un quelqu'un d'autre. Dernière partie du match après ce pénalty non-converti. L'Atalanta est comme revigorée et pousse pour arracher la victoire. 88', Handanović hésite un peu à sortir sur un ballon contré et dégage maladroitement. C'est récupérer par la Dea, bonne circulation de balle et superbe inspiration de Gosens qui joue en une touche pour Roberto Piccoli qui prend Handanović à contre pied. Ce dernier fait ce qu'il peut et ralentit la course d'un ballon qui finira malgré tout au fond des filets. L'Inter est à terre mais coup du sort, le VAR intervient et invalide le troisième but Bergamasque car le ballon était sortie des limites du rectangle vert. L'Inter est sauvée par la grâce (et la petite hésitation d'Handanović au départ de l'action). L'Atalanta pousse sur la fin de rencontre mais ne parvient pas à s'imposer. Du côté de l'Inter, fin de match discrète mais quand même une dernière occasion pour Džeko à la 96' sur un centre d'Alexis Sánchez. Sa tête finira à côté du but de Musso. M. Maresca siffle la fin d'une rencontre intense et rocambolesque, où tout les scénarios possibles ont pût être imaginés, par des joueurs et des supporters qui sortiront de ce match plutôt frustrés; par le pénalty pour uns et par le but refusé pour les autres. Match d'une très grande intensité qui pèsera sûrement mardi prochain à 18h45 en Ukraine contre le Shakhtar pour le compte de la 2ème journée de Ligue des champions. Inter 2-2 Atalanta, l'Inter laisse filer 2 points contre la Dea et manque l'occasion de reprendre les commandes de la Série A. Tableau récapitulatif Résumé Vidéo Inter 2-2 Atalanta Buteur(s): 5' Lautaro Martinez (I), 30' Malinovski (A), 37' Toloï (A), 71' Džeko (I) Inter (3-5-2): 1 Handanovic; 37 Skriniar, 6 De Vrij, 95 Bastoni (57' 32 Dimarco); 36 Darmian (57' 2 Dumfries), 23 Barella (89' 48 Satriano), 77 Brozovic, 20 Calhanoglu (57' 8 Vecino), 14 Perisic; 9 Džeko, 10 Lautaro Martinez (81' 7 Sánchez) Banc: 21 Cordaz, 97 Radu, 11 Kolarov, 13 Ranocchia, 33 D'Ambrosio, 5 Gagliardini, 38 Sangalli T1: Simone Inzaghi Atalanta (3-4-1-2): 1 Musso; 2 Toloï, 28 Demiral, 6 Palomino (70' 3 Maehle); 77 Zappacosta (77' 88 Pasalić), 15 De Roon, 11 Freuler, 8 Gosens; 32 Pessina (63' 19 Djimsiti); 18 Malinovski (63' 72 Ilicić), 91 Zapata (63' 99 Piccoli) Banc: 57 Sportiello, 13 Pezella, 31 Rossi, 59 Miranchuk, 66 Lovato, 7 Koopmeiners T1: Gian Piero Gasperini Arbitre: Fabio Maresca VAR: Aureliano Averti(s): Malinovski (A), Bastoni (I), Palomino (A), Zapata (A), Çalhanoglu (I), Zappacosta (A), Barella (I), Toloï (A) Expulsé(s): / ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter
  2. Suite à sa victoire sur le terrain de la Fiorentina, l’inter se prépare à sa première confrontation face à un rival direct pour le titre : L’Atalanta. La Fédération Italienne de Football (la FIGC) , a dévoilé pour l’occasion le groupe arbitral qui officier lors de ce match qui se tiendra ce samedi 25 septembre à 18h00. Il s'agit du "meilleur ami" d'Antonio Conte: Fabio Maresca! Arbitre : Fabio Maresca Assistants: Colarossi - Prenna 4ème arbitre: Abisso Var: Aureliano Avar: Ranghetti Cheh! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. La Justice sportive de Serie A a tranché sur la rixe entourant l'après-match d'Udinese Inter en la personne de Monsieur Gerardo Mastrandrea. Celui-ci a décidé de suspendre Antonio Conte pour deux matchs à la suite de ses déclarations à l’encontre de l’arbitre Maresca à la fin du match opposant l’Inter à l’Udinese. L’entraineur devra également s’acquitter d’une amende de 20.000€ La motivation "Pour avoir, à la 45’ de la seconde période continué à protester de façon véhémente et pour avoir proférer des phrases irrespectueuses à haute voix à la suite de son avertissement envers l’arbitre de la rencontre et ce également après son expulsion avant de quitter le terrain de jeu. Pour avoir également, au terme du match, rejoint l’arbitre dans le tunnel menant au vestiaire pour faire face à l’arbitre du match en se comportant de façon menaçante et en faisant usage d’une expression gravement offensante. Cette dernière infraction a été actée également par le collaborateur du Procureur Fédéral." "De son côté, Gabriele Oriali a été suspendu pour un match et devra s'acquitter d'une amende de 5.000€ pour avoir hurlé sur le terrain des propos irrespectueux envers l'arbitre du match." Fabio Maresca n’arbitrera plus l’Inter En effet, si Conte a pété les plombs face à Maresca, l’allusion de l’entraineur italien était recevable et a été prise en considération par Nicola Rizzoli, le désignateur des arbitres. En effet, lors du match opposant l’Inter à Parme en octobre dernier, la performance de Maresca était également au cœur du cyclone, avec notamment un pénalty qui aurait dû être sifflé suite à la faute reprise ci-dessus... Hé Fabio....Ma va fan….! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. C’est un fait, Antonio Conte est un homme sanguin, passionné, et plus le temps passe, plus il tombe sous le charme de la Beneamata. Au point même de se placer en première ligne face à un arbitre : Une première en somme pour un juventine pure souche. Reconstitution du Corriere Dello Sport et de la Gazetta Dello Sport Selon les deux quotidiens, , l’expulsion de Conte pourrait lui couter cher même s'il n'est pas totalement en tort: "Tous, à la Casa Nerazzurra, considèrent le comportement provocateur de Maresca, qui dans le tunnel a continué à répéter sa déclaration immortalisée devant les caméras : "Il faut savoir l’accepter lorsque l’on ne gagne pas". S’en est suivi une rixe verbale entre Conte, Stellini et Maresca devant témoins, celle-ci est considérée comme violente. En effet, après son expulsion, l’entraineur a attendu Maresca dans le tunnel, tout comme Gabriele Oriali. Toutefois, dans le tunnel, la Bandiera de l’Inter n’a pas participé à la surenchère. Une fois la situation éclaircie, il a regagné les vestiaires par une autre entrée. Suite au comportement de Maresca, Antonio Conte a décollé en le voyant. Maresca, ne l’a pas ignoré et il n’a pas regagné son vestiaire. Les deux se sont rapprochés de façon dangereuse, mais il n’a pas fallu les séparer car personne n’a levé la main. Toutefois la distance séparant les deux parties était telle que personne n’aurait eu le temps de les retenir Problème Cette situation s’est produite dans le passage inférieur du vestiaire, là où l’on retrouve le vestiaire des arbitres et des joueurs de l’Udinese, un secteur où, aussi bien Conte que les membres de son staff n’avaient pas à se trouver. Cette scène entourant Maresca et Conte a donc eu lieu sous le regards de certaines personnalités : dirigeants, entraineurs, joueurs…. Les témoins ont raconté qu'outre Conte, son entraineur-adjoint Stellinirisque également un match de suspension car il était moins chaud dans les protestations. Hors caméra, Conte ne s’est pas laisser démonter : "Maresca a semblé accepter le défi, ce qui a encore plus enragé Conte qui l’a sommé : Ne me regarde pas de cette façon (en faisant référence à une offense type d’un délinquant, d’autres nient cela." Ensuite, rejoint par l’Administrateur-Délégué Giuseppe Marotta, une "clarification" a eu lieu avec Maresca avant qu’Antonio Conte ne se présente devant les caméras…une clarification importante qui devrait avoir un impact important. L’espoir reste que la Justice Sportive ne va pas au-delà des deux matchs de suspension pour l’entraineur Nerazzurro Validez-vous et cautionnez-vous le comportement Pazzo d’Antonio ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. La Gazzetta dello Sport revient sur le duel virulent entre Conte et l'arbitre Maresca. Outre les erreurs lors de ce match, comme le double jaune manqué sur Arslan, les propos du coach font référence à un épisode particulier. Il faut revenir au Parme-Inter de juin dernier, déjà arbitré par Fabio Maresca, avec une faute flagrante de Balogh sur Perisic totalement non signalée. Une accumulation de faits que n'a pas apprécié notre entraineur ce samedi lors du match contre Udinese, où il a directement invectivé l'arbitre en lui déclarant "C'est toujours toi Maresca !" (entre autre). Le club espère qu'Antonio Conte ne va pas avoir plus de deux journées de suspension. Beaucoup à l'Inter pense que l'attitude de Maresca était provocante car même dans le tunnel, ce dernier aurait continué à répéter "Il faut accepter même quand on ne gagne pas". L'affrontement verbal, assez violent selon le quotidien, s'est déroulé entre Conte, l'adjoint Stellini et Maresca. Avant les entretiens post-match il y a eu une clarification entre les deux parties. Antonio Conte était alors accompagné de Giuseppe Marotta. Cette rencontre devrait peser dans le jugement de cette affaire. A voir si ce sera de manière positive ou non. Le journal tente tout de même de trouver une explication au comportement de l'arbitre : soit il a ressenti quelque chose et n'a pu s’empêcher de l'expulser immédiatement, soit il aurait mieux valu ne pas avertir, empoisonnant encore plus le climat ambiant. La Gazzetta rappelle aussi que Maresca est encore dans les mémoires de beaucoup après l'épisode Cagliari-Lazio la saison passée. Les romains se sont imposés par deux buts dans le temps additionnel, à la 90+3 et surtout la à la 90+8é minute. Nicola Rizzoli, qui désigne quel arbitre fera quel rencontre, devrait garder Maresca loin des nerazzurri un bon moment. ®gladis32 - internazionale.fr