Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'fabrizio biasin'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

24 résultats trouvés

  1. Qui pour marquer Romelu Lukaku lors de Belgique-Italie ? Selon Fabrizio Biasin, qui s’est exprimé dans le Libéro, le meilleur élément de la Nazionale serait Alessandro Bastoni En effet, cette année, le Diable Rouge a inscrit 30 buts pour 10 assists en 44 matchs avec le maillot de l’Inter. En équipe nationale, il est le meilleur buteur belge en activité avec 63 buts en 97 matchs "Si face au Portugal, il n’a pas marqué (c’est incroyable !), il a pesé tel un demi-quintal sur la défense lusitanienne qui s’est efforcée de limiter ses mouvements de bonne façon (rarement) et de mauvaise manière (quasiment toujours)." La solution pour briser les couilles de Lukakone devant la très sainte surface de réparation est de mettre le très jeune Alessandro Bastoni, âgé de 22 ans et originaire de Casalmaggiore (Cremona) "La raison est d’une banalité, tout en étant très significative : Personne ne connait mieux notre adversaire le plus dangereux que Bastoni, pas même Barella qui est aussi l’équipier du Colosse. Bastoni s’entraine avec Lukaku, il le marque lors des matchs d’entrainement, il connaît ses mouvements, ses petits secrets, ses tours de passes passes. Bastoni a démontré la saison dernière être quelqu’un de fiable, lui qui a bloqué n’importe quel type d’adversaire, en étant quasiment le défenseur parfait requis dans l’équipe de Conte." Pensez-vous qu'un duel fratricide soit la solution ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. C’est une information de Fabrizio Biasin : Si l’Inter doit effectivement récolter une plus-value d'au moins 80 millions d’euros, celle-ci n’a pas l’obligation de se mettre en règle d’ici au 30 juin 2021. En effet, selon les directives de Suning, cette importante plus-value devra être récoltée à la suite de l’intégralité de ce mercato estival. S’il s’agit d’une somme qui reste importante, le délai pour récolter les fonds est tout de même bien plus abordable qu’annoncé ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Biasin s'est adressé à son compte Twitter pour clarifier la situation de Matias Vecino. "Nandez est considéré comme un bon joueur [par l'Inter] mais en aucun cas le club n'inclura Vecino dans le cadre des négociations. Inzaghi a déjà parlé avec Vecino et a confirmé qu'il le considérait comme un joueur important à l'Inter." La nouvelle clarifie à quoi ressembleront probablement les plans du nouveau manager Simone Inzaghi et montre qu'après une saison frustrante au cours de laquelle les apparitions de Vecino ont été limitées par des blessures, il peut encore avoir un rôle important à jouer pour l'Inter.
  4. Fabrizio Biasin s'est livré sur Calciomercato.it en évoquant Achraf Hakimi, Lautaro Martinez et Romelu Lukaku. "L'Inter a fixé le prix de Hakimi à 80 M€, bonus compris. Le PSG cherche la bonne formule car il veut Hakimi. Mais il reste sur 60 M€ et l'Inter ne bouge pas parce qu'elle sait que le PSG a de grosses ressources financières. D'une manière ou d'une autre, ils concluront l'affaire et Hakimi sera le joueur sacrifié de l'Inter." "Concernant Lautaro, cela dépend des offres qui arrivent, car l'Inter a nié avoir reçu une offre pour lui. C'est une bonne nouvelle pour quiconque soutient l'Inter, je ne sais pas si c'est aussi pour le club." "Lukaku veut continuer avec l'Inter, à moins qu'il ne soit un grand acteur. Il a déjà parlé à Simone Inzaghi et à moins que l'Inter ne l'accompagne jusqu'à la porte de sortie, il reste. Pour vendre Lukaku, il faudrait mettre 100 M€ pour obtenir une grosse plus-value, et ce n'est pas facile." "Les gens parlent de Matias Vecino, mais je pense que Luciano Spalletti aimerait avoir beaucoup de joueurs de l'Inter. Le premier est Marcelo Brozovic, qui a trouvé la cohérence sous Spalletti, mais je pense que l'Inter le garde malgré le contrat qui expire en 2022." "Danilo D'Ambrosio est un autre qui pourrait être intéressant, il est incroyablement fiable et il y a de vraies chances qu'il puisse partir. Ils réfléchissent probablement à ce qu'il faut faire, mais son agent évalue ses options et ils ne sont pas à court d'offres. On a même parlé de l'intérêt du Milan, mais de nombreux clubs aiment D'Ambrosio."
  5. C’est l’analyse de nos confrères de Fcinternews.it et de Fcinter1908.it suite à la bombe dévoilée ce matin par la Gazzetta Dello Sport Pour simplifier la situation, nous faisons face à deux visions totalement différentes : D’un côté, Antonio Conte qui n’a pas encore pris sa décision définitive, actuellement, les informations sont reçues que de part ce qu’il se dit au sein du club De l’autre côté, on fait face au Président qui doit réaliser un mercato à coup zéro, auquel il faudra ajouter la vente de l’un ou de deux tops joueurs, sans oublier les 20% de réductions de la masse salariale (pour passer de -280M€ à -180M€). Giuseppe Marotta et Piero Ausilio ont tenté de procéder à une remédiation actuellement, en vain. Raison pour laquelle la Direction s’informe pour se préparer à remplacer Antonio Conte si le départ vient à s’officialiser Contradiction : Il se dit que Conte reste le Plan A, mais à la lumière des dernières informations, il semblerait que l’entraineur et son président aient déjà échangé sans passer par la nécessité d’un sommet. Il reste toutefois possible de venir à la table de négociation, avec le sacrifice d’un Top qui n’est pas à proprement parler irremplaçable. Si tel est le cas, il resterait l’espoir de parvenir à continuer ensemble. Dans le cas contraire, la séparation serait inévitable C’est aussi pour cette raison que l’Inter évalue la résolution contractuelle du contrat, mais il n’est également pas dit que Conte l’acceptera : Tout dépendrait de la somme qui serait retranscrite noire sur blanc, et même la moitié du salaire qui l’attendrait pour la saison à venir pourrait ne pas s’avérer suffisant (13,5 millions d’euros sont prévu pour cette troisième saison de l’Ere Conte). Antonio Conte pourrait en demander 9 pour sortir définitivement de scène. De plus, la prolongation du contrat au rabais serait une idée du club, Conte ne s’étant jamais montré ouvert à une telle proposition. Là aussi, il n’y a actuellement aucune supposition, quant à une poursuite de l’aventure ensemble, par le biais d’une prolongation de contrat Antonio Conte veut guider l’Inter pour une nouvelle année avec une équipe qu’il estime compétitive, il ne veut rien d’autre. Raison pour laquelle la rupture n’est pas totale mais estimée à 80% La déclaration signée Fabrizio Biasin à Tutti Convocati "Si Marotta parvient à réaliser le miracle de remettre ensemble Conte et l’entraineur, il devra être sanctifié, car actuellement, cette possibilité est faible. Conte dit qu’il lui avait été promis un Mercato en hausse, mais les positions actuelles, si elles ne changent pas, resteront distantes." "Le football est en banqueroute, il ne faut pas le nier, il l’est. Un entraineur tel qu’Allegri, pas plus tard qu’il y a un mois et demi était convaincu de pouvoir atteindre la demi-finale de la Ligue des Champions avec cette Inter. Allegri aurait accepté le challenge avant la Villa Bellini." "Si l’équipe reste compétitive, ou si deux joueurs partent, mais que vous essayez de les remplacer, je ne sais pas si Conte partira. Il y a aussi l’aspect financier : Conte ne partira pas gratuitement : Il dispose d’un salaire de 13,5 millions d’euros et il n’y a aucun accord laissant entrevoir une prime de départ." "Ce n’est en rien facile pour Zhang de vouloir remettre les comptes à niveau : Avec une bonne gestion, il lui faudrait une décennie car il devrait tenter aussi de remporter des titres. Je pense que nous arriverons très brièvement à la cession de l’Inter à un Fonds d’investissement." "Marotta va faire une tentative avec Allegri, il l’avait déjà fait, mais il est très très proche d’un retour à la Juve. Virer sur Inzaghi serait faire un pas en arrière, c’est possible, mais pas prioritaire : En prenant Sarri, tu devrais changer le noyau, cela n’a pas de sens." Dernière dépêche Selon Fcinter1908, la messe n’est pas encore dite : "La Direction Interiste serait en train de tenter une ultime médiation pour convaincre Antonio Conte à poursuivre l’aventure pour la saison à venir avec l’objectif de la Seconde étoile, tout en conservant une Inter compétitive malgré la période économique compliquée." Les espérances sont minimes, mais le précédant avec la Villa Bellini invite à l’espoir. Il y a un an, son départ était quasiment acté, avant un changement de route radical qui aura amené Conte au titre de Champion d’Italie avec l’Inter ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. L’annonce officielle ne devrait très certainement plus tarder. Il s’agit d’une question de minutes voire d’heures, mais certainement pas de jours. Selon Fabrizio Biasin, l’Inter et Antonio Conte sont parvenu à se mettre d’accord sur une prime de départ de 7,5 millions d’euros Confirmation de l'ANSA: L'annonce aura lieu dans les prochaines heures Au revoir Mister, mais comme José en 2010, ne revient plus JAMAIS, frapper à notre porte ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. C’est une information de Fabrizio Biasin: Le moment le plus attendu de la saison, avec celui de la remise du trophée de ce dimanche est sur le point d’arriver : Antonio Conte et la Direction de l’Inter vont rencontrer Steven Zhang. Et s'il y a un an, Steven Zhang était en position de force avec Giuseppe Marotta à ses côtés pour servir de Médiateur, cette fois-ci, Steven Zhang sera seul face à l’Armada Conte Révélation de Fabrizio Biasin au Libero "Dans la journée d’aujourd’hui, à 18h00 (heure d'Appiano Gentile) et sauf report de dernière minute, va se tenir ce que l’on définit la "Resa dei conti" soit "L’Epreuve de force" entre Antonio Conte et la propriété: Pour être sincère, ce n’est pas vrai : Il n’y aura pas seulement Conte vs Zhang, mais Conte et toute la Direction vs le propriétaire. Ecrit de la sorte, on pourrait croire que l’on se prépare à une guerre, mais en fin de compte, il s’agit de découvrir la lecture du jeu de l’autre." "L’entraineur, mais aussi Giuseppe Marotta, Piero Ausilio et Alessandro Antonello vont demander des éclaircissements à Steven sur les plans à venir pour la saison prochaine, sur ce qui doit encore débuter,car dans les faits certains actes ont déjà été posé (les achats et les ventes ne peuvent pas faire l’objet d’une improvisation)." Choc de titans "Si le Patron rencontre ses employés et fait avancer le projet (avec la confirmation du maintien du noyau Champion d’Italie et de ses titulaires, tout en réalisant très peu de sacrifices, un ou deux joueurs), alors tous seront heureux de poursuivre l’aventure ensemble "Si par contre Zhang vient à insister sur la ligne des "Coupe" : via la réduction des salaires, des contrats et sur un redimensionnement de l’équipe (et pas seulement sur les intouchables) alors le parcours porté en avant depuis deux ans pourrait s’interrompre. Cette seconde hypothèse, et je le dis à haute voix, est la moins probable car il ne s’agit pas d’Antonio Conte uniquement, mais de l’ensemble de la Direction. Et lorsque l’on sait que toute la Direction peut partir déjà tranquillement en juin 2022… ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Antonio Conte est plus susceptible qu'improbable de rester à l'Inter cet été, selon Fabrizio Biasin dans une chronique pour Libero. "Il y a trois possibilités pour l'avenir de Conte." "L'option A, qui est peu probable, est que Zhang décide de vendre plusieurs acteurs clés et Conte s'en va." "L'option B, qui est possible, est que Zhang garde l'équipe telle qu'elle est et, tout au plus, demande qu'un seul grand joueur soit vendu. Conte reste dans ce cas de figure mais sans obligation de gagner un trophée." "L'option C, qui est la plus fantaisiste, c'est que la situation en Chine s'améliore, la famille Zhang débouche la bouteille de champagne et signe Ngolo Kante, Rodrigo de Paul et Marcos Alonso, tandis que Conte danse la Macarena." "Conte évite sagement les conférences de presse et retarde chaque décision, car il veut d'abord parler aux propriétaires. Ses entretiens avec Zhang clarifieront ce que sera l'avenir de l'Inter." Cependant, même avec l'option B qui semble la plus probable, il est intéressant de noter que la Gazzetta dello Sport a déclaré que les Nerazzurri auraient un avantage dans les starting-blocks en août s'ils pouvaient bloquer la Juventus pour une place en C1 en remportant le Derby d'Italia, les espoirs de la Juventus de s'y qualifier étant presque nuls s'ils perdaient demain. Manquer le top quatre rendrait plus difficile pour la Juve de planifier une course au titre la saison prochaine. On s'attend à ce que l'Inter fasse une sérieuse performance au stade Allianz, arrivant dans une ambiance détendue mais avec le désir de porter un coup à ses principaux rivaux. Conte aura probablement une motivation supplémentaire en visitant son ancien club, a ajouté le journal, après la demi-finale retour de la Coppa. Il avait fini par être impliqué dans une dispute avec son ex-président, Andrea Agnelli, et il n'aura pas oublié l'atmosphère désagréable qui l'entourait ce soir-là.
  9. Lautaro Martinez s’est livré à Libero dans un entretien à cœur ouvert et sans le moindre filtre. Voici la déclaration du Champion d’Italie argentin : FC Barcelone "Oui c’est vrai, il y a eu une réelle possibilité concrète. Mais nous avions fini tard la saison, il y a eu les problèmes liés au Covid et j’ai décidé de rester et je te dirais par chance, car c’était la bonne décision." Le Real Madrid "Croyez-moi, je n'en sais absolument rien. J’ai vu que cette chose est apparue, mais je me félicite du moment présent et je ne pense à rien d’autre. Je veux bien terminer la saison." La prolongation "Je ne sais pas si c’est déjà le bon moment, mais nous y travaillons avec le club, mon agent parle avec la Direction et un accord sera trouvé. Je suis serein, je vis au jour le jour. En plus, je suis trop content d’être ici et de faire partie de ce projet." Le club et la thématique des salaires "Il est clair, vu le moment que nous traversons, que je discuterai avec le club pour trouver une solution. Nous devons tous comprendre cela." Êtes-vous en colère ? "Mais pourquoi, nous sommes vraiment très serein, nous sommes concentré sur ce qu’il se passe sur le terrain." Antonio Conte "Il n’y a jamais eu de tensions avec lui, à la limite des discussions, car elles sont utiles pour grandir et lui cherche toujours à exploiter le maximum de chacun, même à l’entrainement. Il vit le football d’une façon particulière, il m’ a appelé après la Coppa America et nous nous sommes immédiatement compris. Il m’a beaucoup fait grandir, j’espère qu’il restera, nous avons tous fait de très grands pas en avant avec lui. Il me plait, mais s’il vient à partir, je resterai un joueur de l’Inter et je continuerai à travailler pour l’Inter." Son arrivée à l’Inter "L’Atletico Madrid et le Borussia Dortmund me voulaient. Un jour j’ai parlé avec Ausilio, Zanetti et Milito et j’ai compris que Milan représentait la solution idéale pour moi. La bonne ville au bon moment. Et je ne me suis pas trompé. J’y aime tout depuis le premier jour, le club et les tifosi." Le jeu de l’Inter "Nous cherchons toujours à jouer avec la balle au sol, nous tentons de la faire circuler sur le terrain de la même façon que nous la faisons circuler à l’entrainement et nous étudions énormément nos adversaires. Et même si on nous dit que nous jouons mal, nous avons tout de même 13 points d’avance sur le second… Imaginez comment jouent les autres !" Romelu Lukaku "Il est plus fort que moi, je lui donne seulement un coup de main. C’est le meilleur, je le ferais venir avec moi à Bahia Blanca pour jouer au Basket, comme ça nous l’emporterons aussi." Christian Eriksen "Il s’est tellement entrainé, il a étudié et il s’est mis à disposition, c’est un grand professionnel." Moment-clé "Cela a été très difficile après l’élimination en Ligue des Champions, nous avons parlé et nous nous sommes regardés tous dans les yeux. Nous avons trouvé la clé du problème." Le Saviez-Vous ? Notre Toro a été questionné par Fabrizio Biasin : Quel est le défenseur de Serie A qui t’a fait le plus souffrir cette saison ? La réponse est éloquente : "Stefan De Vrij à Appiano Gentile !" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Après sa victoire 1-0 sur le Hellas Vérone cet après-midi, l'Inter a été saluée par le journaliste italien Fabrizio Biasin qui s'est rendu sur Tweeter. S'adressant à Twitter, le journaliste italien Biasin a souligné la belle forme de l'Inter depuis la phase retour et a fait valoir qu'il n'y avait pas grand chose à redire. "12 victoires et deux nuls dans la seconde moitié de la saison. Tout le discours avant le match ne comptait pour rien. Il manque très peu, l'Inter était bonne. Très bien."
  11. C’est un fait, l’Inter d’Antonio Conte fait parler. Très souvent critiquée par le passé, cette saison, la squadra Nerazzurra est auteur de 11 victoires de suite, une série de victoire qui lui permettent d’ambitionner un Scudetto tant attendu depuis 10 ans. Pour Fabrizio Biasin, le mérite en revient à la façon dont a été structurée son noyau. Comme nous tous, Fabrizio pardonne, mais n’oublie pas Son Edito au Libéro "Durant des années, on a cassé les couilles de l’Internazionale FC en disant que ce n’était pas une équipe composée d’italiens et qu'elle misait seulement sur les étrangers. Depuis une paire de saisons, la tendance s’est inversé : Marotta ayant choisi en parfait état de cause de donner une identité Azzurra au groupe Nerazzurro." "Dans ls détail, on retrouve Barella, Bastoni, Sensi, mais aussi des vieux soldats tels que Ranocchia, D’Ambrosio et Gagliardini. Sans oublier Matteo Darmian qui est arrivé dans l’indifférence générale, sans présence de tifosi et même avec quelques contestations. Il a été capable de réaliser son devoir comme un grand, preuve en est son but décisif face à Cagliari." "Penser que l’identité italienne est la raison pour laquelle l’Inter passe d’une équipe qui coulait à celle qui surfe est franchement présomptueux. Mais écrire que ce n’était pas une façon d’agir intelligente est également erroné." Les trois clés du succès " La première est que l’Inter est composée d’un noyau de joueurs d’expérience : Pour ne citer qu’eux : Lukaku est un attaquant qui marque un but par match, Brozovic a disputé une Finale de Coupe du Monde, tout comme Perisic. Eriksen a été durant six saisons, l’un des meilleurs voire le meilleur milieu de terrain de la Premier League. De Vrij et Skriniar figurent parmi les défenseurs les plus convoités du continent, sans oublier Barella et Bastoni qui sont encore jeunes, point." "La seconde clé est Conte qui perçoit un salaire comme personne parmi ses collègues de Serie A : 12 millions d’euros et il y a une raison : Il est le plus brave, le plus expérimenté, le plus doué pour gérer les 38 journées." "La troisième clé, ce sont Marotta et Ausilio qui n’ont pas seulement acheté des joueurs, ils ont su construire une équipe. Et si vous y pensez, ce sont deux concepts bien différents." Etes-vous d’accord avec l’analyse du Tifoso Nerazzurro ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Marco Bucciantini, Fabrizio Biasin et Aldo Serena réagissent après ce Inter - Cagliari. Antonio Conte et Matteo Darmian ont été félicités ainsi que le mental affiché par l'équipe. L'amélioration de l'Inter cette saison a été résumée par la détermination à se battre et à remporter des victoires comme ce 1-0 contre Cagliari aujourd'hui, selon le journaliste italien Marco Bucciantini qui est apparu à Sky Sport Italia. "Aujourd'hui, l'Inter était dans la moitié de terrain de Cagliari et a bien fait. Ils ont beaucoup créé et marqué d'une manière que tous les entraîneurs qui adoptent cette approche aiment, d'une aile à l'autre. Ils ont pu souffrir et assumer la pression et c'est ce qui rend l'Inter différente cette année. Ce n'est pas ce qu'ils font et qui ils jouent, mais comment ils le font: la mentalité et la concentration qu'ils procurent lorsqu'ils attaquent et ils acceptent qu'ils doivent toujours défendre même s'ils sont les premiers." L'Inter a récolté les fruits de sa confiance placée en l'ailier Matteo Darmian après avoir marqué le but vainqueur lors de la victoire 1-0 contre Cagliari, affirme le journaliste italien Fabrizio Biasin sur Tweeter. Après le match, Biasin s'est rendu sur Twitter pour souligner l'ironie d'un joueur pour lequel aucune autre équipe n'avait montré d'intérêt alors qu'il a été capital dans dans un match aussi crucial. Il a félicité Conte pour sa confiance continue en Darmian. "Le match a été décidé par un joueur dont personne ne voulait, sauf son entraîneur. Bravo Inter. Bravo Darmian." L'ancien attaquant de l'Inter Aldo Serena estime que les options de l'entraîneur Antonio Conte sur le banc ont fait la différence lors de la victoire contre Cagliari. Sur Twitter, notre ancien attaquant pensait que Cagliari avait la qualité pour tester l'Inter et ne comprenais pas pourquoi ilssontt dans la zone de relégation, à cinq points du premier non relégable. "Cagliari a ligoté l'Inter pendant une grande partie du match. Les changements de Conte ont ajouté plus de qualité. La surprise, ce ne sont pas les difficultés de l'Inter mais la position de Cagliari, qui a de la qualité dans toute l'équipe et devrait être dans la moitié supérieure."
  13. Très bonne nouvelle confirmée par nos confrères de Fcinter1908 : Tous les tests moléculaires des joueurs engagés, dans les matchs internationaux de ces derniers jours, se sont avérés négatifs! La situation la plus périlleuse concernait le retour des italiens après la positivité du turinois Bonucci. Qu’il s’agisse des italiens, comme des autres joueurs engagés, tous sont négatif au Covid-19 Le Corriere Dello Sport a-t’il une dent contre l’Inter ? ...Ou des actions sont-elles en possession de la Famille Agnelli ? En effet, dans son édition matinale, celui-ci a fait état de la nécessité du club de vendre ses tops players d’ici au 30 juin! Voici la réponse toute en douceur de Fabrizio Biasin Tout les tests des internationaux de l’Inter qui sont rentrés jusqu’hier sont négatifs. Mais il faut vendre tout le monde d’ici Pâques, c’est d’un gâchis" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. En effet, Pavel Nedved s’est livré dans le Corriere Dello Sport. Et selon ses propres déclarations, l’argentin aurait été placé sur la liste des transferts: "Nous évaluons, à présent, les possibilités que nous offre le mercato." L’avis de Fabrizio Biasin "Tout dépendra du futur de la propriété. Ce qui est certain, c’est que Marotta et Dybala ont toujours eu d’excellents rapports et que Marotta, lorsqu’il a été accompagné à la sortie, avait fait une promesse à l’argentin : Celle de retravailler un jour ensemble." Pensez-vous que la Joya, maltraitée comme Antonio Conte et Giuseppe Marotta, pourrait rejoindre l’ennemi-juré ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Dans un article publié au journal Libero, Fabrizio Biasin pense que Beppe Sala profite de l'incertitude entourant nos propriétaires pour masquer les retards dans le projet de nouveau stade. "Ses paroles semblaient avoir beaucoup de sens pour eux si nous ne connaissions pas bien la situation du "Nouveau San Siro". Ce n'est pas vrai que le projet est ralentit. Le terme "ralentissement" suggère un mouvement, mais là, nous sommes coincés au point de départ depuis des années! Il est vrai que patron Zhang a ses problèmes, mais ce ne sont pas la vraie raison pour laquelle ce processus n'avance pas. Si quoi que ce soit, ils sont une excellente excuse pour passer à autre chose sans lui. Voulez-vous manquer cette belle opportunité offerte par vos amis chinois? Nous le blâmons, prenons l'argent pour le loyer et le mettons dans les coffres. Prenez l'attaque de l'autre jour, il ne peut pas confier le développement de la zone au cours des cinq à six prochaines années à une propriété incertaine. Ici, le maire était certain que personne ne répondrait car Zhang est en Chine, mais il a obtenu la réponse." Moralité: voici la réponse de Zhang.
  16. Selon notre ancien défenseur Daniele Adani, la décision d'Antonio Conte de mettre Christian Eriksen dans le onze de départ de l'Inter était attendue depuis un certain temps, a-t-il déclaré sur la chaîne Twitch de Christian Vieri, Bobo TV. "L'Inter a réalisé de bonnes performances contre Genoa, en particulier de Matteo Darmian, Alexis Sanchez et Eriksen. Le Danois aurait dû être dans le onze de départ depuis plus d'un an maintenant. Eriksen est le baromètre de l'Inter, il est le pouls de l'équipe. Ce sont les joueurs qui mènent, qui sont sur le terrain pour laisser les autres les regarder. Maintenant, Eriksen se sent enfin en confiance." Sur les commentaires optimistes de Conte après la victoire de l'Inter ce week-end. "Je ne mettrais pas l'Inter au même niveau que les huit équipes qui se battent pour remporter la Ligue des champions. En Italie, l'Inter a montré qu'elle pouvait gagner avec ce style de football, mais elle a payé pour certains des choix faits en Europe. Si Eriksen ne joue que 11 minutes contre Shakhtar Donetsk, c'est un choix que vous payiez cash. Eriksen a de nouveau changé l'Inter en quatre matches, mais cette équipe ne peut pas rivaliser avec Liverpool, Manchester City et le Real Madrid. L'Inter est également dominante et sait attaquer, mais en Europe, c'est autre chose. Maintenant, cependant, il faut dire qu'ils jouent un bon football. Auparavant, ils étaient incomplets à bien des égards et, à juste titre, ils n’avaient pas progressé en Ligue des champions." L'Inter mérite d'être en tête de la Serie A. "Maintenant, ils ont rassemblé toutes les pièces du puzzle et le travail sérieux porte ses fruits. L'Inter est une équipe de qualité et motivée. Les joueurs croient en ce qu'ils font, mais la question est: est-ce que l'Inter mérite tout cela?" "La réponse est oui, mais je ne parlerais qu’en Italie, je ne parlerais pas d’eux étant compétitifs en Europe." Sur Nicolo Barella. "Il s'est amélioré après le premier confinement, maintenant il est un joueur complet. Mais si nous voulons parler des meilleurs milieux de terrain du continent, nous devons penser à Ilkay Gundogan, Frenkie de Jong, Toni Kroos et Kevin de Bruyne." Un peu dans la même veine, Christian Eriksen a aidé l'Inter à transformer sa façon de jouer et joue désormais un bien meilleur football, selon le célèbre journaliste Fabrizio Biasin, dans son dernier éditorial pour TuttoMercatoWeb. "L'Inter joue maintenant un bon football et cela n'arrive pas par hasard. Antonio Conte a réussi à améliorer certains mécanismes et le reste a été fait par Christian Eriksen, qui joue avec deux touches au plus, a accéléré la phase d'attaque et permet à Marcelo Brozovic d'avoir moins de pression et de responsabilité." "Concernant la situation actuelle du club, il est inutile de prétendre que tout est calme et normal, car ce n'est pas le cas. Il est également inutile de dire -ça finira comme ça-, car les informations de la maison mère n'arrivent pas. Pour le moment, nous ne pouvons que nous en tenir aux quelques déclarations officielles: -Nous tiendrons nos engagements jusqu'à la fin de la saison -. C'est très peu, mais que pouvons-nous faire d'autre?" Mais toujours sur Bobo TV, Nicola Ventola pense, au contraire, que l'Inter aurait sa place en C1 maintenant. "Je suis d'accord, l'Inter d'aujourd'hui aurait pu concourir en Ligue des champions. L'Inter a trouvé son onze de départ, elle a de la qualité, se déplace en équipe et joue de l'arrière. Pour moi, ils ont toujours été l'équipe la plus complète, la plus solide et la plus continue et maintenant ils ont également ajouté la qualité de Christian Eriksen. À mon avis, l'Inter pourrait se défendre contre n'importe qui maintenant, en particulier avec un joueur à la Lukaku qui fait partie des trois premiers au monde." Comme on dit, chacun son opinion.
  17. Fabrizio Biasin, a partagé sa conviction qu'il y avait neuf problèmes qui conduit à l'Intexit (sortie de l'Inter de toutes compétitions européennes). Voici sa déclaration sur Facebook. "Il y a au moins neuf choses qui ne vont pas avec 'Intexit', l'élimination de l'Inter de toutes les compétitions européennes pour la saison 2020-2021:" "1) Vous ne pouvez pas être éliminés dans un groupe avec un Real Madrid moins compétitif qu'il ne l'a été au cours des dix dernières années et deux équipes absolument battables." "2) Vous ne pouvez pas terminer votre phase avec une seule victoire en six matchs, aucun but marqué contre la même équipe que vous avez battue 5-0 il y a moins de quatre mois, puis critiquer les arbitres." "3) Vous ne pouvez pas gérer les 90 minutes d'un match décisif avec l'attitude de la personne qui considère le nul comme un résultat acceptable dans l'ensemble. Entre 0-0 et la défaite, il n'y avait pas de différence, donc attendre les 10 dernières minutes du match pour mettre votre joueur avec plus de classe et d'expérience (Eriksen) était impardonnable." "4) Vous ne pouvez pas vous présenter aux interviews d'après-match avec une attitude agressive et renvoyer les critiques à l'expéditeur." "5) Vous ne pouvez pas penser qu'une phrase comme "Le Shakhtar a déjoué" puis se se transformer en alibi. Au contraire, elle devient un acte d'accusation. Les Ukrainiens ont étudié le match et vous ont surpris, vous n'avez pas trouvé la clé du succès pendant le match." "6) Vous ne pouvez pas penser que le monde est constamment contre vous. Vous ne pouvez surtout pas vous protéger en jouant le rôle de défenseur des couleurs Nerazzurri en luttant contre un prétendu "anti-interisme". La vérité, au contraire, c'est que tout le monde vous lèche le cul quand vous gagnez, tout le monde vous traîne dans la boue quand vous perdez. C'est ainsi que cela arrive à tout grand manager. L'autre vérité est que le véritable défenseur de l'interisme ne répond pas mal à un journaliste au professionnalisme irréprochable (Anna Billò) ou à un monument du football (Fabio Capello). Cela nuit à votre image." "7) Vous ne pouvez pas ne pas savoir que ce qui jusqu'à hier était une 'tentative' de gagner le championnat, devient maintenant une 'obligation'. C'est le cas, car seule un Scudetto transformera une saison actuellement nulle en une bonne saison." "8) Vous ne pouvez pas penser qu'essayer d'y parvenir ne passe pas par deux compromis inévitables. Le premier est de faire un pas vers vos joueurs, en essayant de les exploiter non seulement d'un point de vue physique mais aussi technique. Le second est à la recherche d'une paix intérieure qui vous permette de vous réjouir d'une victoire et de digérer une défaite. Transformer les victoires et les défaites en prétextes pour toujours trouver un ennemi n'est pas la solution." "9) Personne ne veut penser que le contrat et le salaire sont les seules raisons pour lesquelles il est obligatoire de« rester ensemble. Si vous croyez vraiment en l'Inter, allez-y, cherchez un accord. C'est pour le club, mais aussi pour vous-même." Pour conclure: "On pourrait continuer, mais le fait est que je n'ai pas dit que toutes ces notes s'adressaient à Antonio Conte, un manager extraordinairement bon qui a tout pour bien faire et un seul véritable ennemi, lui-même. S'il le réalise, il est encore temps d'écrire l'histoire dans ce club. Sinon il risquera de rentrer dans l'histoire comme celui qui est parti uniquement parce qu'il a échoué."
  18. Après le match nul 1-1 contre l'Atalanta de Bergamme, certains journalistes et joueurs italiens se sont montrés assez critiques contre cette performances. Morceaux choisis. Fabrizio Biasin: "Regarder Christian Eriksen sur le banc, tout le match est triste" Le journaliste italien Fabrizio Biasin a évoqué le difficile 1-1 de l'Inter contre l'Atalanta dans un article sur sa page Twitter. "Lautaro marque, les changements commencent, Atalanta se réveille. Un match nul à Bergame est juste, après un début de saison aussi compliqué. Et de toute façon, voir Eriksen regarder les autres pendant 90 minutes est mauvais pour le cœur!" Fabio Ravezzani: " Antonio Conte a perdu son élan mais je le garderais" Le journaliste italien Fabio Ravezzani a discuté de l'avenir de l'entraîneur de l'Inter Antonio Conte dans un post sur sa page Twitter. "L'Inter n'a cette fenêtre que s'elle veut changer d'entraîneur. Décision difficile. Bien sûr, Conte a perdu de son élan et si vous pensez que le problème est la défense à 3 joueurs et le mauvais usage d'Eriksen, alors Allegri est la solution. Mais je resterais avec Conte, malgré tout." Fabio Ravezzani: "Inter Risque peu et refuse d'être agressive" Toujours sur sa page Twitter, il a déclaré. "L'Inter risque très peu et refuse d'être agressive, pressant, asphyxiant (ce qui se passe depuis longtemps). Ils marquent grâce à leurs qualités supérieures, gaspille la chance de le doubler, puis se donne à l'Atalanta jusqu'à l'égalisation. Toujours le même match. Mauvais!" Giovanni Capuano: "Le nul contre Atalanta est emblématique de l'Inter d'Antonio Conte actuellement" Le journaliste Giovanni Capuano a commenté le 1-1 prudent de l'Inter contre l'Atalanta dans un article sur sa page Twitter. "Atalanta-Inter est le manifeste de l'Inter de Conte. Pas mal, mais ils manquent de malice et de vice!" Tancredi Palmeri: "L'Inter progresse en termes d'équilibre mais manque de personnalité" Le journaliste italien Tancredi Palmeri a évoqué 1-1 tendu contre l'Atalanta dans un article sur sa page Twitter. "65 minutes d'un horrible Atalanta-Inter réécrit par les 25 dernières minutes de schizophrénie! L'Inter a fait de grands progrès sur le plan de l'équilibre, mais cette fois, elle a donné quelque chose au niveau de la personnalité, ressentant de la peur dans les 10 dernières minutes. Atalanta s'enflamme mais sans bouger." Fernando Orsi: "Aucune excuse pour l'Inter et Antonio Conte pour ce début de saison" L'ancien gardien de but de la Lazio, Fernando Orsi, a commenté le match nul 1-1 lorsqu'il s'est exprimé sur l'émission de radio italienne "Tutti Convocati" après le match. "Normalement à la fin d'un match comme celui-ci, Conte aurait été en colère contre tout le monde, comme après le match de Madrid. Ce ne sont pas la Juventus et l'Inter que nous attendions à ce moment de la saison." "La Juve dépend de Cristiano Ronaldo, tandis que l'Inter manque de quelque chose de Conte, mais peut-être qu'il a moins faim qu'auparavant." "Les résultats de la Juventus sont plus justifiables après la nomination de Pirlo. L'Inter n'a pas d'excuses au contraire, Conte en est à sa deuxième année! Il était plus convaincant ;ors de la première. L'équipe de l'année dernière était une équipe avec une faim incroyable." "Je ne sais pas si l'équipe a déjà pensé à Conte, mais le résultat est une Inter plus différente, plus calme. Quelques faux pas, c'est bien, mais si certains résultats se répètent, il faut se poser des questions. Congédiement? N'exagérons pas!" Giancarlo Marocchi: "L'Inter est prudente contre Atalanta mais quelque chose ne va toujours pas" L'ancien milieu de terrain de la Juventus, Giancarlo Marocchi, a discuté du match nul 1-1 prudent de l'Inter contre Atalanta lors d'une interview sur Sky Sports Italia. "Nous prétendons que deux équipes solides se sont battues pour les trois points, mais personne ne les a pris. Ils ont eu du mal pendant la phase de construction. L'Inter était très prudente, ils ont réussi à avancer et puis il y a toujours quelque chose qui ne fonctionne pas. Parce que sur le but d'Atalanta, c'était un quatre contre un."
  19. La presse italienne s’est livrée à l’analyse du Mercato Estival de l’Inter. Nous avons décidé de nous pencher sur celle réalisée par la Gazzetta Dello Sport et de la synthétiser: "Les Nerazzurri ne sont pas parvenus à clore les dernières négociations : Moses était devenu un nom bouillant, après qu’aucun accord avec Chelsea n’ait été trouvé pour Marcos Alonso et Emerson Palmieri. Radja Nainggolan reste également à l’Inter : Si le Club n’était pas opposé à son départ, Cagliari n’a pas su produire l’offre permettant d'acter ce transfert. L’ancien Diable Rouge reste donc aux services d’Antonio Conte." "Le Mercato a offert Achraf Hakimi, véritable sensation du Mercato, à hauteur de 40 millions d’euros, ce transfert surprise en juin en a surpris plus d’un." Villa Bellini Suite à la réunion au sommet entre la Direction de l’Inter et Antonio Conte, il a été décidé de vendre avant d’acheter, ce qui a impliqué des opérations à moindre coûts : Si les opérations menant à Tonali, Kumbulla et Kanté ont logiquement sauté vu les prétentions des clubs propriétaires, l’Inter a su se renforcer via les arrivées de Kolarov, Vidal et plus récemment Darmian qui sont tous arrivés à Appiano Gentile. Le transfert de N’Golo Kanté n’a jamais réellement décollé étant donné qu’il aurait fallu une vente d’au moins un joueur cadre parmi Brozovic, Eriksen ou Skriniar. Aucune réelle offre intéressante et à titre définitif n’a été déposée sur la table. Joao Mario signera ce mardi en prêt au Sporting Club du Portugal, l’Inter intervenant à hauteur d’un tiers de son salaire. Sur la ligne offensive, on retrouve Alexis Sanchez acquis à titre définitif et Andrea Pinamonti qui occupera la place de 4ème attaquant en lieu et place de Sebastiano Esposito parti à la Spal pour engranger de l’expérience. Une ultime transaction aurait pu mener à l’arrivé de Gervinho en échange de Pinamonti, mais celle-ci n’aura finalement pas eu lieu L’analyse de Fabrizio Biasin . "Comparé à la saison dernière, sont arrivés : Hakimi, Kolarov, Vidal, Radu, Darmian, Pinamonti, Perisic, Nainggolan." La cotation ? "Pour moi, un bon 7 sur 10." Et vous, comment jugez-vous ce mercato ? Notez-le et exprimez-vous! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Le journaliste Fabrizio Biasin a évoqué la situation de l'attaquant chilien Alexis Sanchez et celle de l'attaquant argentin Lautaro Martinez lors une interview accordée à Sport Mediaset. "Je suis en colère contre Manchester United, en fait je suis presque à genoux en les suppliant de laisser Alexis Sanchez, en ce moment, il est le cœur de l'Inter avec Lukaku. Deux attaquants qui poussent les Nerazzurri vers l'avant et qui doivent faire de même en Ligue Europa. L'un sera là à coup sûr et son nom est Romelu Lukaku, l'autre attendons." Alexis présent à la fin de la saison ? "On sait qu'il jouera contre Getafe, on ne sait pas s'il pourra continuer son chemin avec les Nerazzurri au moins jusqu'à la fin de la saison. Alors, Manchester United, mets la main sur ta conscience et donne-nous ce plaisir !" La mauvaise passe de Lautaro. "En attendant, je suis aussi un peu en colère contre Lautaro Martinez, car il ne joue pas comme il nous l’a montré en début de saison. Et l'Inter sans Lautaro Martinez doit prier Manchester United." Concernant Alexis Sanchez, l'Inter a proposé un deal de 15 M€ environ à United selon La Repubblica. Le journal explique comment les Nerazzurri envisagent de conclure un accord avec les Red Devils pour Alexis, qui rejoindrait le club milanais dans le cadre d'un accord de prêt avec obligation d'achat, fixé à 15 M€ à la fin de la saison prochaine. United considère cette offre car cela leur permettrait d'économiser 18,2 M£ par saison en salaires. Sanchez a d'abord eu du mal à impressionner après avoir subi une blessure au tendon seulement quelques semaines après ses débuts. Après le lockdown, le chilien a commencé à montrer ses anciennes qualités et sa menace offensive constante a impressionné Antonio Conte et les fans. Son contrat de prêt actuel se termine le 5 août, après le match de l'Inter contre Getafe en Ligue Europa.
  21. Fabrizio Biasin, un journaliste bien connu de la foi Nerazzurri, fait le point sur les négociations internes et externes du marché de Nerazzurri pour la rédaction de PassioneInter.com De Lautaro Martinez à Tonali aux rachats de Perisic et Icardi, le PDG Beppe Marotta et Piero Ausilio sont en bonne voie pour renforcer l'équipe qui sera mise à disposition de Conte en vue de la prochaine saison. Fabrizio, ce sera une fenêtre de transfert vraiment étrange qui nous attend. Tout dépendra du retour des équipes le terrain ou non. Cela pourrait être un dommage important de terminer la saison tôt pour les clubs de Serie A ... "Si vous parlez aux dirigeants de l'Inter, ils vous dirons qu'il est très difficile de faire des prévisions sur ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire d'un point de vue économique jusqu'à ce que nous sachions si le championnat va reprendre ou si la saison se termine. Ce point ici change radicalement l'équilibre du marché ". Cela pourrait aussi être un soucis pour Barcelone dans la négociation de Lautaro Martinez. Où est-il ? Quelle est la position de l'Inter à ce sujet ? "Il est clair qu'il y a une tentative assez persistante de Barcelone pour arriver à Lautaro. D'un autre côté, cependant, du côté de chez l’Inter, il y a une tranquillité extrême. Marotta et Ausilio sont calmes car ils ont sont en position de force sur ce dossier. Soit Barcelone paie 111 millions d'euros, ce que le club espagnol n'a pas pour le moment, soit il devra trouver une formule qui plaira à l'Inter. Donc l'Inter s'est protégé, mon sentiment est qu'ils vont essayer jusqu'au bout et donc Lautaro peut éventuellement quitter l'Inter pour Barcelone mais ce ne sera pas facile. Lautaro ne quittera l'Inter que si le transfert est bon pour l'Inter." Dans le cas du départ de Lautaro Martinez, on parle beaucoup de Timo Werner. Est-ce le remplaçant idéal pour compenser le départ de Lautaro ? "Je ne doute pas que ce soit le bon profil pour l'Inter. C'est un super joueur, il a 24 ans, il a marqué 22 buts cette saison, 10 passes décisives, il serait fantastique pour la Serie A. L'Inter ferait une bonne affaire en se pêchant sur lui. Il y a beaucoup de concurrence mais si l’Inter vendait Lautaro et se concentrais sur Werner, alors ils feront une grande acquisition." Lukaku, un entre Lautaro et Werner, Mertens et Cavani. Pas mal… "Ce serait extraordinaire. Mertens et Cavani ont des engagements importants. En particulier le premier qui quitterait Naples pour un méga engagement. J'aime beaucoup Mertens, je crois qu'en fin de compte il peut y rester aussi mais il va falloir comprendre ce que De Laurentiis va faire de lui. Cavani peut faire partie du problème Icardi même s'il gagne beaucoup d'argent, l'engagement à venir à l'Inter devrait être réduit." Et puis il y a Sandro Tonali. Classe 2000, italien, talentueux. En bref, l'identikit parfait pour Marotta et Conte. "L'Inter croit en Tonali. L'année dernière, la direction s'est fortement concentrée sur Barella, le même discours cette année s'applique à Tonali. Il y a de fortes chances de le voir chez les Nerazzurri. Ils travaillent sur lui depuis un certain temps. Cellino est un vieux renard et attendra avant de donner un oui définitif à une équipe, également parce qu'il y a beaucoup de concurrence dans ce dossier. Mais l'Inter se débrouille plutôt bien avec le joueur. Je ne peux pas l’affirmer avec certitude, mais pour moi à la fin il ira à l’Inter." Icardi, Perisic et Nainggolan : une grande partie du marché des Nerazzurri passera également par les ventes. A quel stade en sont les négociations avec le PSG et le Bayern ? Quel avenir pour Radja ? "Il y a beaucoup de hâte des médias mais au niveau des bureaux, la situation est plus calme. Les accords conclus l'année dernière doivent maintenant être revus, il y a encore beaucoup de choses à comprendre et à voir. Aucun des 3 ne doit retourner à Milan et la direction trouvera un logement pour Icardi, Nainggolan et Perisic. Pour Icardi, la possibilité de le vendre est concrète, 70 millions c’étaient juste avant la pandémie maintenant à Paris, peut-être qu'ils essaieront d'obtenir une remise ou de placer un joueur. Avec Marotta, l'Inter est bien protégé. Nainggolan peut devenir un pion d'échange important, par exemple avec la Fiorentina pour Chiesa. Perisic trouvera également une solution, soit avec le Bayern Munich, soit avec une autre équipe, mais l'Inter trouvera une solution. "
  22. Interviewé par Radio Sportiva, Fabrizio Biazin est revenu sur l’actualité de l’Inter et les déclarations de Romelu Lukaku Des nouveaux contaminés parmi les joueurs ? "Avec 20 équipes et 25 joueurs par équipe, il en suffit d’un pour fermer la Serie A" Lukaku ? "Même si ces déclarations seraient toutes fondées cela ne signifie pas que l’Inter a des responsabilités." Zhang ? "L’Inter avait une montage de dettes et il l’a épongé. L’équipe était précaire et elle se retrouve à présent avec des joueurs de premier plan." "Auparavant, elle terminait septième, a présent, elle est stabilisée en zone Champion's League." Le Mercato ? "Il est compliqué d’y penser actuellement." Le Calcio? "L’idée est de jouer un match par semaine, au maximum deux." "En disputer 3 reviendrait à forcer les choses de façon importante et cela pourrait poser énormément questions." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. La surprise du dernier épisode de Tiki Taka était, sans aucun doute possible, la présence de Mauro Icardi présent sur le plateau, lui qui a accompagné son épouse. Mauro Icardi a inscrit 8 buts en 11 matchs face à la Juventus. Présent dans les coulisses de Tiki Taka, l'argentin s'est installé aux côtés de Carolina Marcialis, l'épouse d'Antonio Cassano sans jamais s'exprimer. Muet comme à son habitude, Wanda Nara s'est livré pour lui: "Si nous avons regardé la rencontre ? Oui, nous l'avons vu. En première période, l'Inter aurait dû faire quelque chose en plus." Fabrizio Biasin, connu pour son amour interiste, n'a pas hésité à envoyer une première flèche à l'argentin: "A quel point t'a manqué le fait de ne pas disputer cet Inter-Juve?" Réponse lapidaire de Wanda Nara qui ravira très certainement la Direction Nerazzurra: "Cela ne lui a rien fait, il te manque à toi! Il t'a manqué! Il te manque en Championnat et aussi en Ligue des Champions" ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Au cours de son éditorial pour TMW, Fabrizio Biasin s’est livré sur l’intronisation de Steven Zhang, le Président de l’Inter, au sein de l’ECA. "La tentative de Zhang d’arriver au Palazzo décrédibilise ceux qui n’avaient jamais vu d’un bon œil la propriété du chinoise. Les personnalités du Suning, à bien y regarder, ont des intentions très sérieuses. Suning l’a fait comprendre, en son temps, en mettant un terme à un hémorragique bilan tout en recrutant le meilleur des meilleurs des dirigeants du milieu, Marotta, en blindant l’un des meilleurs entraîneurs du monde, Antonio Conte, qui est le coach le mieux payé de la Serie A." "Conte, de son côté, a vu quasiment l’intégralité de ses demandes sur le mercato satisfaites. À tel point que nous vivions actuellement une transition par rapport aux changements du passé. Zhang Junior démontre à présent qu’il est prêt pour réaliser ce grand saut, en ayant dans son viseur le collègue Bianconero Agnelli, qui est détenteur des huit derniers Scudetti." Est-ce qu’il s’agit d’une tentative d’intimidation à la sauce chinoise ? "Peut -être, mais le fait est qu’en Chine, il a été compris que si l’on veut faire face au plus fort, il est essentiel de tenter de se comporter comme eux au même niveau. Avec des outils similaires, et, le cas échéant, en faisant appel à la même équipe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr