Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'felipe anderson'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

4 résultats trouvés

  1. L'Inter Milan a concédé sa première défaite de la saison en championnat ce samedi contre la Lazio. Les hommes de Simone Inzaghi n'ont pas su poursuivre leur série d'invincibilité. Retour sur un match lâché en plein vol par les Nerazzuri. Cette rencontre démarre tambour battant, avec une Lazio agressive sans ballon, arrivant à bien conserver le ballon et a gêné l'Inter dans l'entre-jeu par des circuits de passes courtes et en une touche. Les Nerazzuri laissent passer les premières minutes tel un orage, puis reviennent doucement mais sûrement dans la rencontre. Cela se confirmera quelques minutes plus tard. Federico Dimarco renverse le jeu côté opposé vers Matteo Darmian, qui joue intelligemment en une touche de balle pour Nicolò Barella, qui vient s'infiltrer dans l'espace et provoquer un penalty. Hysaj accroche légèrement la cheville du milieu de terrain Italien. Perisić s'en charge et prend à contre pied Pepe Reina. 1-0 pour l'Inter. La Lazio reprend du poil de la bête après cette ouverture du score, notamment par l'intermédiaire du Brésilien Felipe Anderson, véritable poison mortel pour le côté gauche Nerazzuri, en grande souffrance face aux coups de reins du Neo-Laziale. Plusieurs actions dangereuses s'enchaînent, Handanović répond présent face à une frappe ras de terre de Basić sur un centre en retrait du Brésilien. Mais un homme offre les inspirations d'oxygène dont l'inter a besoin: le croate Marcelo Brozović. Tout simplement insaisissable sur le début de rencontre, il trône devant la défense tel un artilleur, décochant coup sur coup ses flèches empoisonnées. Son jeu long est extrêmement précis et permet à l'Inter de se crée des situations sur les ailes. Malheureusement les deux pistons que sont Darmian et Dimarco n'arrivent pas à convertir en occasions les poches d'espaces crées par les décalages du numéro 77 Nerazzuri. Le match se stabilise un peu sur la fin de la première mi-temps. L'Inter et la Lazio tentent chacune de conserver le ballon. Mais ce sont bien les hommes de Maurizio Sarri qui le font le mieux, parvenant à garder cet avantage territorial de la possesion, avec également un très bon contre-pressing mettant en difficulté l'Inter à la perte de balle en se servant de projections rapides vers le but d'Handanović. La fin de la mi-temps arrive, le match gagne en rythme avec une frappe lourde de Basić, stoppée par le Slovène. Dans la minute suivante, Barella déborde côté droit et réalise un petit dribble piqué pour esquiver le retour du défenseur Biancocelesti, comme une gazelle se défesant de ses prédateurs. Son centre sera trop long. Mr Iratti, pas tout à fait irréprochable, siffle finalement la pause à Rome. La mi-temps n'a semble-t-il rien changée aux intentions de deux équipes, particulièrement celles de la Lazio, qui se retrouve en plus grande difficulté pour trouver des brèches dans la défense Nerazzuri. Mais les failles de ces derniers éclatent en seconde période, notamment une: l'absence de joueurs de couloir rapides et percutants, Dimarco et Darmian ne remplissant pas ce critère. Du rythme est présent dans ce match mais les bonnes occasions peinent à être crée par les deux équipes. Jusqu'à un corner anodin à la 62ème minute, et une faute de main totalement involontaire d'Alessandro Bastoni, venant alors bêtement concédé un pénalty. Immobile se charge de son exercice favori et place son ballon au même endroit qu'Ivan Perisić, tout en prenant Handanović à contre pied. La Lazio est revigorée par cette égalisation venu du ciel. Elle se montre plus dangereuse dans le jeu et accentue la pression. Marcelo Brozović tire toujours son épingle du jeu, même entouré de trois joueurs. Dans ce match, le seul à l'avoir stoppé est Mr Iratti. Arrive les changements pour les deux équipes. Côté Lazio, sortie d'Hysaj et de Basić pour Lazzari et Luis Alberto; et côté Inter les sorties de Bastoni, Perisić et Gagliardini pour Dumfries, Correa et Vecino. Pour l'Inter, ces changements n'auront pas l'effet escompté. Pire, l'équilibre de l'équipe semble bousculé, avec un Correa inactif, un Dumfries désorienté, un Barella déporté côté gauche et un Dimarco axe gauche de la défense. Par contre, la Lazio bénéficie grandement de l'apport de ses entrants, Lazzari apporte du mouvement, de la vitesse, et Alberto du liant entre le milieu et l'attaque. Nous avons perdu l'Inter et nous allons douloureusement nous en rendre compte. Dimarco sollicite un une-deux avec Lautaro mais est tamponné par un Romain. L'action se poursuit, Lautaro progresse avec le ballon mais s'en sert mal et le perd de suite. L'absence de Dimarco en défense, encore au sol, se fait ressentir. Felipe Anderson trouve Ciro Immobile, qui emmène Škriniar avec lui et frappe à ras de terre. C'est détourné par Handanović dans les pieds d'un Felipe Anderson ayant suivi depuis le départ de l'action. Il ne se fait pas prier et inscrit le deuxième but devant le but vide. Dumfries a la bonne idée de déclencher une bagarre générale en accrochant Felipe Anderson partant célébrer son but. Cela aboutira à deux cartons jaunes de chaque côté: Milinković-Savić et Anderson, Dumfries et Lautaro Martinez. L'Inter perd le fil de son match, coule et vient encaisser un troisième but, de la tige Sergej Milinković-Savić, cette fois-ci de la tête. Le Serbe anéanti les minces espoirs des hommes de Simone Inzaghi. Fin du match au bout des six minutes de temps additionnel. L'inter s'incline en série A pour la première fois de la saison, et devra montrer un visage plus conquérant mardi, 21:00, à Giuseppe Meazza; dans le cadre de la 3ème journée de Ligue des champions contre le Shériff Tiraspol, surprenant leader du groupe D. Tableau récapitulatif Résumé Vidéo Lazio 3-1 Inter Buteur(s): 12' Perisić (sp)(I), 64' Immobile (sp)(L), 81' Anderson (L), 90+1' Milinković-Savić (L) Lazio (4-3-3): 25 Reina; 77 Marusić, 3 Felipe, 4 Patric, 23 Hysaj (66' 29 Lazzari); 21 Milinković-Savić, 6 Leiva (85' 32 Cataldi), 88 Basić (66' 10 Alberto); 7 Anderson (86' 8 Akpa-Akpro), 17 Immobile, 9 Pedro (75' 20 Zaccagni) Banc: 19 Vavro, 5 Escalante, 94 Muriqi, 27 Moro, 26 Radu, 1 Strakosha, 31 Adamonis T1: Maurizio Sarri Inter (3-5-2): 1 Handanović; 37 Škriniar, 6 De Vrij, 95 Bastoni (67' 2 Dumfries); 36 Darmian, 23 Barella (86' 20 Çalhanoglu), 77 Brozović, 5 Gagliardini (67' 8 Vecino), 32 Dimarco; 9 Džeko (76' 10 Lautaro), 14 Perisić (67' 19 Correa) Banc: 97 Radu, 33 D'Ambrosio, 48 Satriano, 13 Ranocchia, 11 Kolarov, 21 Cordaz T1: Simone Inzaghi Arbitre: Massimiliano Irrati VAR: Paolo Silvio Mazzoleni Averti(s): 27' Basić (L), 36' Gagliardini (I), 63' Bastoni (I), 83' Milinković-Savić (L), 83' Lautaro Martinez (I), 83' Anderson (L), 83' Dumfries (I), 87' Correa (I), 90+1' Darmian (I) Expulsé(s): 90+7' Felipe (L) ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter
  2. Intervenu en conférence de presse à la veille de la rencontre opposant la Lazio à l’Olympique de Marseille, le brésilien est revenu sur son but inscrit dans la polémique "Je suis sorti décontenancé de mon dernier match car j’ai toujours été un homme juste et je suis déçu de ce que j’ai vu. Il faut aller de l’avant et mentalement, je me sens bien à présent. Nous sommes toujours prêt à venir en aide à nos adversaires, mais je me suis rendu compte que ce n’était pas nécessaire d’aider l’Inter, ils avaient continué. Nous continuerons toujours a arrêter de jouer lorsque cela s’avérera utile, mais à ce moment-là, il était juste de poursuivre la rencontre." Comment dit-on Catin au Brésil ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. En effet, l’Inter tremble à quelques jours de la réception de la Juventus au Giuseppe Meazza. Le Motif ? Les éventuelles sanctions découlant de la rixe qui a eu lieu suite au but inscrit par Felipe Anderson alors que Federico Dimarco était à terre "Apparemment, les faits de jeu sur le terrain - y compris la réaction de Joaquin Correa suite à l'étreinte de Luiz Felipe" - ont tous été évalués par Irrati et ses assistants, ce qui exclut l'utilisation de preuves télévisées." "Ce lundi est le dernier jours pour procéder à une éventuelle signalisation. Quoiqu’il arrive, demain ce sera le jour de la décision de la Justice Sportive. Si des sanctions tombent, la Lazio n’est pas en reste suite au comportement honteux de ses tifosi à l’encontre de Denzel Dumfries Comme le confirme le Corriere Della Sera, les images publiées par Dazn ont montré les gestes d’un pseudo-supporter, qui sont rapidement devenues virales sur les médias sociaux. "Le parquet fédéral décidera aujourd'hui d'ouvrir ou non une enquête sur le spectateur qui, dans la dernière partie du match entre la Lazio et l'Inter, a été le protagoniste de hurlements racistes honteux contre Dumfries". "Le cadre est assez clair et il y a la possibilité d'identifier le protagoniste de ce comportement malheureux. L'épisode des insultes racistes à l'encontre de Dumfries rappelle ce qui est arrivé à Koulibaly lors du match du Napoli à Florence, qui s'est terminé par l'identification du responsable. Le parquet fédéral ne peut pas accéder aux images en circuit fermé du stade, une prérogative qui est réservée à la police. La Lazio est prête à se rendre disponible, comme l'a déjà fait la Fiorentina, au cas où le club aurait besoin de collaborer pour nommer le spectateur". Tensions entre Samir Handanovic et Maurizio Sarri Samir Handanovic, le Capitaine de l’Inter, a été trouver Sarri en fin de match et un échange a eu lieu: "Pourquoi ne vous êtes-vous pas arrêté ?" Réplique napolitaine: "Mais que pouvais-je faire de plus que de lever la main vers les miens ? Qu’aurais-je pu faire d’autres ?" Réponse cinglante de Samir: “Tu aurais pu faire comme Bielsa, tu te souviens de Bielsa ?" Pourquoi une telle référence ? "Il faut remonter au 28 avril 2019, à l’occasion du match entre Leeds et Aston Villa. L’équipe hôte avait marqué à 18 minutes de la fin du match suite à une série de contestation avec un adversaire à terre et l’équipe adverse qui avait demandé à sortir le ballon. S’en est suivi une rixe. El Loco, l’entraîneur de Leeds, avait ordonné à ses joueurs de laisser Aston Villa égaliser dès la reprise du match. Les joueurs se sont exécutés et ce score n’évoluera également pas jusqu’à la fin de la rencontre." "Si l'ancien entraîneur de Naples a répété qu'il avait demandé à son équipe de s'arrêter (de toute évidence, sur certaines photos, son bras était levé pour attirer l'attention). Il n'a pas été écouté. Il n'en reste pas moins qu'une équipe plus expérimentée n'aurait pas concédé un tel but." Ce qui justifie aussi son comportement en conférence d’après-match: "Dimarco ? Il était à terre et l'Inter avait le ballon. Ce sont eux qui auraient dû mettre la balle dehors. Ils sont allés jusqu'au bout, ils ont toute légitimé et ont voulu continuer à jouer. Ce sont des scènes que l'on ne voit qu'en Italie, en Premier League, même l'équipe qui a un homme à terre continue". Le Saviez-vous ? La Curva Nord, malgré cet incident a tenu à renforcer ses liens avec la Curva Nord Laziale: "Sur le terrain, il s’est passé ce qu’il s’est passé, mais qu’une chose soit claire : Les Laziales sont nos frères, hier, aujourd’hui et pour demain." Cette déclaration est légendée également par la banderole exposée par les Interiste à l’Olimpico : "Unis depuis toujours pour le même idéal, amitié éternelle au peuple laziale" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. C’est une information d’Il Messaggero : Joaquin Correa est l’élu pour compléter le parc des attaquants de l’Inter. En effet, des nouveautés sont attendues dans les prochaines heures, tant est si bien que la Lazio et le club milanais négocient sur la base de 25 millions d’euros plus 5 millions de bonus. Un nouveau joueur tifoso dans les rangs ? "L’argentin n’a jamais été aussi proche de quitter la Capitale: Il a été confirmé cette nuit qu’il y avait des difficultés pour arriver à Zapata, aussi bien pour le coût de l’opération que pour la prise du décision du joueur en lui-même. L’Inter s’est catapultée sur Tucu, à tel point que l’entourage du joueur pousse pour parvenir à le transférer dans la cité milanaise." Le Saviez-Vous ? Selon Tuttosport, Claudio Lotito pourrait être contraint de faire plaisir à Simone Inzaghi: En effet, la Lazio doit nécessairement engranger des fonds pour rester dans l'indicateur de liquidité de la Federcalcio, il s'agit d'une condition essentielle pour annoncer les recrutements de Felipe Anderson et Elseid Hysaj. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...