Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'gianlunca di marzio'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

2 résultats trouvés

  1. Selon Gianlunca Di Marzio, Antonio Candreva est prêt à rejoindre la Sampdoria. Une information confirmée par Nicolò Schira sur Twitter et qui fait état de l’intervention du Président Massimo Ferrero et de l’entraîneur Claudio Ranieri qui n’ont pas hésité un seul instant à appeler l'italien pour le convaincre d'épouser le projet genois. Selon Di Marzio, l’Inter souhaite toutefois éviter une légère-moins value, l’ailier valant encore 4 millions d’euros sur les comptes Nerazzurre, la Sampdoria en proposerait "seulement" 3 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Piero Ausilio s’est entretenu avec Gianlunca Di Marzio dans le cadre de la cérémonie d’ouverture du mercato estival 2020. Ère Conte II "Plus qu’un pacte, une idée commune d'une façon de travailler à pris forme. C’était important d’échanger, c’était une réunion très fructueuse. Une stratégie convenant à tous a été mise en avant. Elle est partagée par tous, par l’entraîneur et par le Club. Nous devions définir cette vision commune et la mettre en avant. Tout ce que nous faisons et tout ce que nous ferons sera totalement partagé en accord avec l’entraîneur." L’Inter semble ne pas pouvoir réaliser certaines dépenses. Que dire sur ce qui entoure Messi ? "J’avais déjà dit la vérité en déclarant qu’il n’y avait rien. Je ne sais même pas d’où certaines pensées peuvent trouver leur origines. Lorsque l’on parle de Messi, je pense qu’aucun Directeur Sportif ou Président au Monde, ne voudrait ne pas l’avoir. Mais ensuite, il y a la réalité et c’est très différent. Notre idée est que nous sommes et que nous devons être très attentifs et très prudent dans tout ce que nous définissons." "On parle de joueurs et de négociations, je lis des noms difficiles à atteindre quotidiennement, mais nous savons comment nous devons agir. Nous devrons faire face aux ventes. Et c’est sur cette base et sur la palette découlant du Fair-Play-Financier que nous comptons financer les recrutements. Nous avons toujours été clair, suite à cette réunion, nous sommes tous ressorti plus uni, même dans un contexte difficile actuellement. En sachant qu’il s’agira d’un mercato difficile car les opportunités seront très rares. A l’heure actuelle, nous ne pouvons absolument pas nous lancer dans des investissements très onéreux comme cela est sorti dernièrement dans les médias." Est-ce inexact de dire que le Suning ne veut pas investir ? Etant donné l’on parle d’une période de difficulté globale... "Il me semble qu’il n’y a pas ce type d’agissement au niveau international. Nous connaissons nos possibilités et nous avons confiance en nos capacités, nous n’avons pas à le répéter quotidiennement. Nous avons des idées pour améliorer cette équipe et je sais quelles sont les difficultés de vendre des joueurs transférables. Avant de faire face à certaines situations, nous devons clairement analyser quelles seront nos possibilités et quelles seront nos limites." Que s’est-il passé avec Tonali ? "Des choses inexactes ont été dites sur Tonali, je ne peux pas vous dire avoir un joueur entre les mains si je n’ai pas débuté une négociation avec son club d’appartenance. Tonali est un joueur séduisant et qui me plaisait, il n’est pas devenu moins bon car il est à présent au Milan. " "L’Inter n’était simplement pas capable de réaliser un investissement de ce type, ce n’était pas une priorité, j’estime que nous devons chercher à améliorer l’équipe à travers des possibilités qui ne nous ont pas permis en ce moment de consentir à un tel investissements." "Son nom n’était pas pris en considération, je le répète car nous n’avions jamais commencer à discuter. Nous avons tellement de joueurs à ce poste, nous devons dégraisser et ensuite nous nous pencherons sur les éventuelles arrivées." Nainggolan ? "Nainggolan est un joueur de l’Inter, il a encore deux ans de contrat. Il s’est présenté aujourd’hui normalement au Raduno. Il fait ce que doit faire un professionnel, à savoir se mettre à la disposition de son propre club et de l’entraîneur. Nous allons l'évaluer attentivement et la possibilité qu’il reste n’est pas à exclure. Nous parlons d’un excellent footballeur qui peut s’améliorer sur beaucoup de choses, et je ne me réfère pas au terrain, mais au respect des règles comportementales qui doivent être égales et respectées par tous. Il aura sa chance, à lui de la saisir et de démontrer qu’il souhaite jouir de cette opportunité." Vidal ? "Ce n’est pas l’un de nos joueurs, Nainggolan oui. Je peux dire de lui que c’est un autre joueur qui plait à tous ceux qui aiment le football, mais nous verrons. Il a un contrat avec Barcelone, il faut que rester aussi attentif à cette situation." Kolarov? "Oui, je peux vous le confirmer, nous sommes dans une négociation avec la Roma et le joueur, quand les choses se réalisent d’une façon clair et transparente comme c’est le cas ici, je peux le confirmer. Je ne peux pas vous confirmer que c’est déjà un joueur de l’Inter, car il y encore beaucoup de choses à mettre en place. C’est un travail et en fin de négociations, les choses se terminent soit en bien soit en mal. Mais je veux vous confirmer qu’il y a une négociation." Lautaro Martinez, fait-il reparti d’une transaction avec le Barça ou sera-t-il au centre du projet ? "Rien n’est reparti : faire usage du terme reprendre voudrait dire que quelque chose s’est déjà produit par le passé. Il y a eu quelque chose, mais ce n’était jamais une négociation. Et il a été considéré comme hors du mercato depuis la fin de sa clause libératoire, une clause qui n’a d’ailleurs pas été exercée." Ausilio n’a-t-il jamais été mis sur le mercato ? "Non, je n’ai jamais eu l’intention de partir ailleurs, j’ai prolongé mon contrat il y a six mois. Un lien très fort m’uni avec l’Inter, le Club et toute l’Inter. J’ai lu pas mal d’analyses erronées sur mon rapport avec le staff, avec l’entraîneur, avec le club. Ici, à l’Inter, j’échange avec tout le monde, j’échange continuellement avec mon entraineur, j’ai un rapport cordial similaire à celui que j’ai eu avec tous les entraîneurs." "On joue sur beaucoup de choses qui auraient été dites publiquement, mais nous avons tout éclairci, nous nous sommes dit ce que nous avions à nous dire. Parler de pacte est excessif, mais nous avons échangé et nous avons défini une vision unique pour le bien de l’Inter." Est-ce juste de dire que Lukaku est le seul joueur intransférable ? "Je n’aime pas parler de la sorte, je sais qu’il y a des joueurs qui pourraient être plus ou moins mis sur le mercato pour diverses raisons. Ce que je peux vous dire c’est que nous avons le devoir de regarder les opportunités en entrées et en sorties. Et si l’on parle d’un joueur tel que Lukaku, je vous dirai qu'il est intransférable." Quel type de Mercato va être conduit et pourquoi miser sur des joueurs expérimentés ? Est-ce pour gagner immédiatement ? "Je veux avant tout éclaircir un point sur l’entraîneur. Il n’y a pas eu besoin d’ éclaircissements avec Conte. C’est normal que nous traversions des moments d’échanges, il y a une vision unique sur le mercato et sur le projet qui est partagé par toutes les composantes du club, nous sommes tous uni." "En ce qui concerne le mercato, c’est un processus infini dans lequel il n’y a pas de ligne de départ ni de ligne d’arrivée. Je veux quoiqu’il arrive éclaircir ce dont nous sommes capables de faire. Il y a des opportunités que nous pourrons saisir et d’autre pas. La première chose sera de vendre des joueurs et de sauter sur les opportunités qui seront disponibles, et en phase avec le marché." Pourquoi ne pas avoir acté l’opération Tonali ? Vidal est-il aussi proche des Nerazzurri ? Les conditions semblent bonnes... "En ce qui concerne Tonali, je veux éclaircir la situation, nous n’avons jamais entamé de négociation. Je ne nie pas que nous l’observions depuis quelques temps car il était séduisant. Je souhaite qu’il puisse devenir un excellent joueur pour la Nazionale. Mais je le répète tout de même, nous n’avons pas négocié puisque, à ce jour, nous ne pouvons pas nous permettre ce genre d’opération." Y a-t-il des possibilités de voir Messi à l’Inter ? "Je vais me limiter à vous dire que voir Messi à l’Inter est impossible, il n’y a jamais rien eu le concernant, il n’y a jamais eu de négociation de n’importe quel type. Et je veux être très clair une bonne fois pour toute : l’Inter ne peut absolument pas se permettre des situations de ce type, les paramètres économiques sont inaccessibles. J’espère que c’est la dernière fois que l’on parlera de cette transaction qui n’a jamais existé." Que pouvez-vous dire sur Milan Skriniar ? Un joueur si important, sur lequel un investissement important a été consenti, et qui pourrait partir... "Skriniar est un joueur pour lequel nous avons consenti au juste investissement. Il est avec nous depuis trois saisons et il a fait de très belle choses. Il a moins joué ces derniers temps, mais nous continuerons à miser sur lui, il n’y a aucune négociation sur le défenseur." Pouvons-nous exclure un éventuel départ de Lautaro Martinez ? "J’exclu la possibilité de le voir loin de l’Inter, il y a eu la possibilité d’exercer une clause libératoire valide jusqu’au 7 juillet, mais il n’y a rien eu. Le joueur restera donc avec nous." Brozovic peut-il lui partir ? Il a connu une année compliquée hors du terrain... "Brozovic a compris qu’il s’est troué sur certains engagements au cours de la saison. Chaque situation est gérée au sein du club, il fait partie des joueurs sur lesquels nous misons. Quoiqu’il en soit nous devons être attentif à ce qu’il se passe à l’extérieur. Si une offre qui pourrait contenter le joueur vient à arriver, nous la prendrions en considération, cela ne dépend pas uniquement de nous, mais aussi de la volonté du joueur." Perisic et Nainggolan ? "Ils ont réalisés tous les deux une bonne saison et ils sont sous contrat avec l’Inter. Nous verrons comment ils s'intégreront à l’équipe, nous leur donnerons la possibilité de s’entraîner et d’abattre leur carte. Avec Conte, nous sommes en accord parfait sur le fait de laisser une chance aux joueurs, nous verrons ce qu’il se passera durant les prochains jours." Dzeko est-il un profil qui peut intéresser l’Inter ? Padelli par contre... "Non, et je vais me livrer sur Padelli : il fera partie du noyau Nerazzurro également la saison prochaine." Chiesa reste-t-il un profil encore sous observation ? Qu’en est-il de Dalbert et Biraghi ? "Il n’y a rien pour Chiesa, si ce n’est une estime pour le garçon. Il faut être réaliste sur les possibilités que notre mercato nous autorise, je dois être honnête avec les tifosi. Biraghi et Dalbert sont retournés dans leurs clubs respectifs et je pense que la situation n’évoluera pas." Pourriez-vous vous exprimer sur le vice-Lukaku ? "C’est pratiquement impossible de trouver un vice-Lukaku. Nous avons 4 attaquants Perisic compris, 5 avec Esposito, je considère notre rempart offensif au complet." Un mot sur Kanté ? "Il s’agit d’une opération impossible pour l’Inter." ®Antony Gilles - Internazionale.fr