Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'gianpaolo calvarese'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

6 résultats trouvés

  1. Dans un post sur Facebook rapporté ensuite par FCInter1908.it, Enrico Mentana a déclaré que la performance de Gianpaolo Calvarese ne peut être ignorée. "Je ne discute pas du résultat de la Juve vs Inter, mais l'arbitrage ne peut être ignoré en silence. Un match plein d'erreurs et de décisions hasardeuse, contre l'intérêt du football et de chacune des deux équipes." "Il n'a pas vu deux pénos et a eu besoin de la VAR pour corriger cela, a refusé un but valide et encore une fois la VAR l'a sauvé." "Puis il a décidé de donner un deuxième carton jaune sur une faute inexistante et a sifflé un penalty sur une faute également inexistante: ces deux décisions malheureuses n'auraient pas pu être évaluées par la VAR, sinon elles auraient toutes deux été annulées. Un mauvais jugement pour trois penalties sur trois et pour une expulsion sur deux est un record, je l'espère imbattable."
  2. Interrogé par la Gazzetta dello Sport, Nicola Berti a dit ce qu'il pensait Marcelo Brozovic, le mercato, Christian Eriksen et Arturo Vidal. Sur Marcelo Brozovic. ''Il devrait l'oublier pour le mercato. Brozo est crucial pour l'équilibre de l'Inter et s'il joue toujours, il y aura une raison. Antonio Conte a réalisé qu'il ne pouvait pas se passer du Croate en raison de la distance qu'il parcourait, de son courage, de sa détermination à ne jamais reculer devant un défi et de sa capacité à récupérer le ballon." L'Inter serait susceptible de vendre l'un de ses principaux joueurs dans le but d'améliorer ses finances. Berti ne semble pas disposé à envisager un tel scénario. ''Vous ne pouvez pas toucher ce groupe. Nous avons gagné le Scudetto et maintenant nous devons aller gagner la Ligue des champions. Je pense que nous pouvons le faire si nous faisons trois signatures!'' Quel milieu de terrain faut-il sacrifier ? ''Je ne réponds que parce que vous me forcez. Nicolo Barella est hors de question, j'aurais fait un incroyable couple au milieu de terrain avec lui. Donc, si je dois choisir, je sacrifierai Christian Eriksen. Le Danois a de super pieds, mais si sa vente aide l'Inter à signer Rodrigo de Paul… Je l'adore. Il a du cran, du physique, de la technique, un bon tir et un œil pour le but.'' ''Christian a les qualités pour jouer un rôle plus bas et commencer la construction. Mais lorsque l'Inter est hors de possession, il risque d'être submergé dans cette position. N'oublions pas qu'ils ont aussi des joueurs comme Stefano Sensi ou même Roberto Gagliardini, qui a toujours fait sa part." Concernant Arturo Vidal, il a déclaré avec du second degré. "Il n'a marqué qu'une seule fois, mais il l'a marqué contre la bonne équipe (Juventus). S'il reste, il sera décisif lors de la finale de l'UEFA Champions League..." Sur la terrible performance de Gianpaolo Calvarese lors du Derby d'Italia. "Cuadrado a plongé dans la surface au moment décisif, et ils lui ont donné un penalty. Comme d'habitude."
  3. "Je commence aussi à croire que ce n’est pas dû au hasard" - Lele Oriali a lui-même confirmé à la Gazzetta Dello Sport que le fait que son retour à l'Inter, qui coïncide avec le retour à la Victoire du club, n’est pas qu’un simple concours de circonstance..... Passons à la fin d’année 2018, lorsque Marotta vous a appelé "J’ai été clair tout de suite : J’ai demandé la gestion complète de l’aile sportive de la Pinetina. Si nécessaire, j’en aurai référé moi seul à Zhang et au même Marotta." Comment êtes-vous parvenu à transformer l’incident Conte-Lautaro en un barbecue avec un ring moyenâgeux ? "Tout s’était déjà résolu en fin de match : Lautaro avait présenté ses excuses au Mister et à ses équipiers. L’idée du ring est venue de Lukaku et de Ranocchia. C’est la confirmation de l’unité saine de ce groupe : Il s’est construit quelque chose d’important qui peut durer dans le temps." Passons à l’été 2019 : A peine arrivé, vous vous êtes retrouvé avec la bombe à retardement Icardi..... "Je l’ai aussi géré. Je crois que le discours que j’ai fait à tous, au staff technique, aux médecins, aux magasinier et à l’équipe, avant le stage à Lugano a été fondamental : Ils ont tous compris à cet instant que : Tout doute, ennui, ou problème devait passer par moi." La rivalité avec la Juve ne change jamais… "Mais il est juste qu’une rivalité sportive ne cessera jamais." Vous avez dû hausser le ton lors, en février dernier, en Coupe d’Italie face à la Juve… "Si quelqu'un offense les miens hors du terrain, j’interviens." Qu’avez-vous à dire sur Calvarese? "Cela m’attriste car il terminait une belle carrière, et tous vont se rappeler de cette direction arbitrale malheureuse. C’est aussi vrai également, que nous, les dirigeants, ne venons pas souvent en aide aux arbitres." Etes-vous préoccupé pour la saison à venir ? "Je le suis, car il n’y a pas encore eu de programme de défini : Pas de date ni de lieu de stage, rien ne nous a été communiqué." Conte restera ? "Nous devons tous comprendre les plans de la propriété." A quel niveau, cela a été pesant de travailler durant tous ces mois si particulier ? "Ce n’était pas une année facile pour personne, et spécialement pour nous. Mais nous sommes parvenu à nous cimenter. Vous savez, il y a en a eu des nuits blanches à Appiano Gentile, avec Antonio et moi…" Est-ce que l’on vous a aussi demandé de renoncer aux deux mensualités ? "Quand le Président en a parlé à l’équipe, Conte et moi étions absent." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. L’Italie du Football continue à s’embraser suite à l’arbitrage plus que cauchemardesque de Gianpaolo Calvarese. Si les théories du complots sont écartées, le Libero se questionne tout de même sur l’impartialité de l'arbitre de la rencontre. En effet, Calvarese est l’arbitre qui n’avait pas expulsé Cristiano Ronaldo lors du match opposant Cagliari à la Juve…Là aussi, il y a eu une décision plus que favorable pour la Vieille Dame "Calvarese, par le passé a déjà été critiqué pour ne faire qu’un faible usage de la technologie sur le terrain, comme lors de Cagliari 1-3 de mars dernier, lorsqu’il a refusé d’aller visionner la Var pour expulser Ronaldo suite à l’horrible faute du portugais aux damnes du portier sarde Cragno." "Lui qui, âgé de 45 ans, est un des vétérans de la classe arbitrale italienne avec 157 matchs disputés en Serie A à son actif. La rencontre à l’Allianz Stadium aurait dû représenter le lieu idéal pour couronner sa longue carrière qui touche à sa fin." "Alors qu’il devrait prendre sa retraite en fin de saison, cette rencontre risque de se transformer en pire conclusion de carrière possible." Calvarese qui prends sa retraite : Bonne ou mauvaise nouvelle pour le Calcio ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Interviewé lors de la retransmission de Sky Calcio Club, Sandro Piccinini s’est livré sur la parodie d’arbitrage de Gianpaolo Calvarese lors du Derby d’Italie Pour récapituler : Un but refusé à Lautaro, un but refusé à l'Inter avant d'être finalement accepté par la VAR, un pénalty offert à Cuadrado, Une expulsion exagérée vis-à-vis de Bentacur, Kulusevski qui aurait dû être lui expulsé, une pluie de cartons…C’est un fait, il est loin le temps de Pierluigi Collina… A tel point qu’un pavé a été jeté dans la mare par le journaliste sportif : "C’est le pire arbitrage de la saison, l’un des pires dans l’absolu. Avec l’épisode final du pénalty, cela aurait été comique si nous n’étions pas dans une période aussi importante, car cela est aggravant. Il peut y avoir des erreurs et je ne crois pas aux complots. Et Calvarese aurait été un comploteur sophistiqué vu qu’il avait expulsé Betancur." "Au-delà de l’ensemble de la gestion de la partie et des erreurs faites, l’erreur sur Cuadrado est très lourde de conséquence. Il y a lieu de s’interroger sur la qualité de notre secteur arbitral et de réinitialiser la situation au niveau du protocole de la Var : On a vu des situations assez anormal en fin de match : Il me semble qu’il y avait beaucoup de confusion et il faut se réorganiser en vue du prochain championnat." Si bien sûr, il était impossible de prévoir quel aurait la fin du match, ce pénalty offert a bouleversé l’ordre en place : En effet, si l’Inter est Championne d’Italie, vu les résultats de ce week-end, c’est à présent le Milan Ac qui a tout à perdre…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. La Gazzetta dello Sport et La Repubblica sont revenues sur la belle performance de Gianpaolo Calvarese. Si l'analyse de la Rosea est sérieuse, celle de La Repubblica est plus comique. Comme indiqué par La Gazzetta dello Sport, Calvarese a été critiqué pour une performance parsemée d'erreurs et la Rosea a suggéré que l'Inter a souffert davantage que la Juventus. Le premier penalty de la Juventus a été accordé en raison du fait que Matteo Darmian a retenu Chiellini, mais la Gazzetta a fait valoir que l'accrochage était correct et que le défenseur des Bianconeri s'était également mêlé à l'ailier de l'Inter. Pendant ce temps, la penalty pour l'Inter à cause de Matthijs De Ligt marchant sur la chaussure de Lautaro Martinez a également été considéré comme sévère, mais le responsable de la VAR, Massimo Irrati, a été critiqué pour ne pas avoir appelé Calvarese. Le deuxième carton jaune de Bentancur a été décrit comme une faute inexistante, tout comme le challenge entre Romelu Lukaku et Chiellini qui a initialement vu son csc refusé; le Belge ayant peu de contact sur le défenseur. Cependant, la décision la plus choquante est intervenue tardivement lorsque Cuadrado pénètre dans la surface et est tombé après un contact avec Perisic. Le journal a fait valoir que cela aurait pu être donné ce penalty aurait pu être donné dans l'action. Mais les rediffusions ont montré que le joueur de la Juventus se dirigeait vers Perisic et qu'il aurait dû être repris par la VAR. Comme indiqué dans La Repubblica, les problèmes de Calvarese ont plus profité à la Juventus dans sa quête pour se qualifier pour la Ligue des champions et qu'il a perdu le contrôle du match alors que les erreurs se multipliaient. Le journal a comparé son affichage à celui d'un film de bande dessinée du vétéran acteur italien Lando Buzzanca, ses erreurs ajoutant à l'intrigue. "La Serie A regarde les Bianconeri avec un sourire sarcastique, après un après-midi dramatique comme seuls des complots ridicules peuvent l'être. Sur le terrain, il y avait un arbitre qui, s'il avait une moustache, aurait été Lando Buzzanca dans les temps anciens, dans un film inoubliable." "Le pauvre Calvarese a immédiatement perdu le fil, il a empilé les décisions VAR sur décisions VAR comme les caisses de fruits au marché, poussant trop fort sur le carton rouge de Bentancur et sur le mouvement extrême pour Cuadrado." "Même les décisions sur Chiellini et Lautaro ont probablement été rassemblées par défaut, pour équilibrer les décisions antérieures. Et ici le psychodrame glisse dans le vaudeville. Tout était arrivé, et leur contraire aussi. Tout ce dont nous avions besoin, c'est d'un bel amant caché dans le placard."