Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'giuseppe marotta'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. C’est une information de la Gazzetta Dello Sport, qui fait également suite à la déclaration de Giuseppe Marotta à l’occasion de l’évènement organisé lors de la présentation du Calendrier de Serie A 2021/2022 qui catégorise le milieu de Cagliari "comme un bon joueur." Vu les bons rapports entre le club sarde et le Champion d’Italie, les deux parties tentent de convenir d’un accord qui permettrait de transférer Radja Nainggolan qui est impatient de retrouver son île, accompagné de Lucien Agoumé, voire d’Andrea Pinamonti. Le problème de Cagliari reste la masse salariale brute que représente le belge : 8 millions d’euros brut. Mais l’Inter pourrait « aider » le club sarde: "Nandez, vu sa résistance, sa vélocité et son habitude à offrir des passes décisives est considéré parfait pour le 3-5-2 naissant d’Inzaghi. Il pourrait combler un trou au milieu de terrain en cas de défection, voir même occuper un poste sur l’aile. Si Cagliari ouvre la négociation sur la base d’une obligation d’achat après une saison, ou sur la possibilité de payer en plusieurs tranche, la marge de concrétisation pourrais s’avérer meilleur." "Il ne faut pas non-plus sous évaluer la possibilité de transférer Andrea Pinamonti qui plait depuis longtemps à Cagliari, qui devra toutefois libérer un slot dans son secteur offensif, tout comme Lucien Agoumé qui est rentré de la Spezia. Ce sont des idées bouillantes qui sont explorées : L’Inter et Cagliari continuent à collaborer." Quoiqu'il en soit, Dalbert sera déjà présent en Sardaigne étant donné que celui-ci a marqué son accord pour rejoindre le club du Président Tommaso Giulini sur la base d’un prêt accompagné d’un droit de rachat à 7 millions d’euros. Valideriez-vous les ventes de Radja Nainggolan, Lucien Agoumé et Andrea Pinamonti pour parvenir à acquérir "que" Nahitan Nandez ? Celui-ci dispose d'une clause libératoire de 36 millions d'euros qui est actuellement inaccessible pour l'Inter ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Le future sociétal de l’Inter devrait réserver quelques nouvelles surprises, voire un changement radical au niveau de la figure "Paternelle". Le désengagement progressif de Suning devrait provoquer une transition menant à l’entrée d’Alibaba comme principal investisseur de l’Inter. Révélation du Libero Le jour de la présentation du nouveau maillot de l’Inter a correspondu avec le dernier jour de Jindong Zhang à la tête de Suning. Cette journée pourrait coïncider avec celle d’une nouvelle ère pour le club milanais, celle d’un nouveau et bien plus solide futur pour l’Inter, qui, ces derniers temps, a été mise dos au mur face aux problèmes de liquidité de son propriétaire chinois, qui a repris le club à l’été 2016. De Suning à Alibaba Après le transfert des actions, quel sera l’avenir de l’Inter ? En effet, comme annoncé il y a quelques jours, sera-t-elle le premier élément à être éjecté étant donné qu’elle est considérée comme trop coûteuse et peu rentable ? Ou est-ce que le consortium chinois tentera-t-il de conserver le club, en essayant de le gérer sagement, avec l’espoir qu’il ne se transforme pas en un méga-pack ? Ce qui est certain, c’est que le Jack Ma sera celui qui, par la force des choses, va guider le nouveau chemin Nerazzurro. Le Fondateur d'Alibaba devra devenir immédiatement un fervent soutien du club, vu qu’il peu compter sur des recettes proches de 400 millions d’euros, tout en devant faire face à des pertes importantes, qui ont été marquées au dernier bilan par un déficit de 100 millions d’euros. Au net, les dettes s’élèvent à 870 millions d’euros parmi lesquelles on retrouve les 275 millions d’euros prêtés par Oaktree. "Etant donné que Jack Ma n’a jamais touché au football de sa vie, cette période de transition sera assurée par l’expérimenté Giuseppe Marotta." Le Saviez-vous ? C'est une révélation de Calciomercato.com: "Jack Ma s'est fait connaitre, il y a plusieurs années, grâce à son lien qui le lie, sans jamais avoir réellement pu l'exprimer, avec le monde du Calcio. En effet, avant Yonghong Li et Elliott, il s'était proposé pour devenir l'un des potentiels acquéreurs du Milan AC. De même ces dernières années, les médias chinois ont fait part à plusieurs reprises de sa proximité avec Jindong Zhang et de sa possibilité à s'insérer dans l'Inter en reprenant des parts du club." Alibaba n'étant pas une société publique, pourra-t-elle investir différemment sur l'Inter ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. C’est une information de Calciomercato.com qui pourrait soulager la masse salarial de l’Inter : Cagliari serait prêt à recruter deux flops Nerazzurro Cagliari a trouvé un accord pour l’acquisition de Dalbert : un prêt avec un droit de rachat fixé à 7 millions d’euros il ne manque plus que l’aval du brésilien. Marotta et Ausilio ont décidé d’offrir une prime de départ à au Ninja pour lui permettre de retrouver les Rossoblù. La distance entre l’offre et la demande est de 500.000€ Le belge demande 1,5 millions d’euros alors que l’Inter est disposée à lui en offrir seulement 1 million. L’agent du joueur belge est au travail pour parvenir à un accord qui peut satisfaire toutes les parties, et il y a un grand optimisme. Cagliari lui a déjà préparé un contrat biennal avec une option pour une troisième saison Sans-gêne le Ninja ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Marco Tronchetti Provera s’est livré sur l’Inter au cours de l'émission de "La Politica nel pallone" diffusée sur Gr Parlamento. L’Inter ? "La situation était déjà compliquée avant et elle s’est adjugé un Scudetto. Inzaghi fait bien jouer ses équipes, il aime le beau football. L’Inter vient d’une très belle saison, elle a de grands champions et une base de jeu solide, je pense que l’équipe peut encore viser des succès qu’elle mérite." La vente d’Hakimi ? "C’est une déception pour tous, mais Marotta sait bien se mouvoir sur le Mercato, je pense qu’il peut offrir quelques surprises positives, qu’il pourra maintenir la compétitivité de l’équipe, il trouvera quelqu’un qui pourra dignement lui succéder." Calhanoglu? "C’est un beau joueur, c’est un signe que l’Inter mise encore sur la qualité." Le projet Interspac? "C’est une initiative louable et courageuse, attendons de voir quels seront les décisions des propriétaires actuels. Beaucoup de choses doivent encore se produire afin qu’elle fasse partie d’une solution bien plus globale." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Le transfert d’Achraf Hakimi au Paris-Saint-Germain pourrait représenter le transfert le plus important du club. L’ailier marocain, qui est arrivé à l’Inter l’été dernier pour 40 millions d’euros plus 5 millions de bonus (mais avec un seul à reverser) a été vendu par l’Inter, après une une seule saison, pour une somme de 60 millions d’euros plus 8 millions de bonus facilement atteignable et 3 millions d’euros de bonus supplémentaire plus difficile à obtenir. Si tout va pour le mieux, la vente d’Hakimi sera la vente la plus lucrative de l’Histoire de l’Inter devant celle de Zlatan Ibrahimovic (69.5 millions d’euros versés par Barcelone à l’été 2009, avec Samuel Eto’o compris), Mauro Icardi (58 millions d’euros toujours versé par Paris) et Ronaldo (45 millions d’euros versés par le Real Madrid). Vu les conditions, s'agit-il d'une Masterclass ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. En ce mercredi 07 juillet 2021 est né officiellement, à 13h00, l’Inter de Simone Inzaghi. Celui-ci a été présenté par Giuseppe Marotta au parterre de journalistes présents pour l'occasion. Giuseppe Marotta "Nous débutons officiellement la nouvelle saison, une saison qui sera difficile. Je vous présente Simone Inzaghi, qui est un motif de fierté car le projet de l’Inter va continuer, lui qui est confié entre les mains de l’un des entraîneurs parmi les plus conquérants, qui est jeune et préparé, qui fait preuve de passion, de compétence, d’enthousiasme et qui dispose de la culture du travail." "Nous traversons un moment difficile, postpandémique, qui est un moment qui se caractérise par de la souffrance aussi économique. Le football est à la recherche d’un modèle soutenable, il a vécu durant des années sous un modèle de mécénat qui était aux antipode des résultats sportifs et financiers. A présent, c’est devenu impossible, il faut savoir faire preuve de soutenabilité, et nous sommes à la recherche d’un modèle idéal." "L’Inter veut continuer à écrire sa propre histoire dans le respect de ses engagements patrimoniaux. Ce sera du ressort du Management que de préparer une équipe importante et compétitive, tout en respectant l'équilibre économique. Nous sommes confrontés à un scénario inquiétant qui nous réservera encore des situations des plus désagréables, la situation économique présente un football en difficulté, nous aurons besoin de liquidités. La propriété de l'Inter a injecté environs 700 millions d'euros de liquidités dans l'Inter et nous ne pouvons pas lui demander plus d’efforts." "La règle n’est pas : Celui qui dépense le plus, l’emporte : Certains choix douloureux ont été faits, comme la vente d'Hakimi, qui nous permet de maintenir une continuité. L'espoir est que notre public revienne bientôt, nous espérons pouvoir rouvrir bientôt les stades car le football reste un phénomène social important et les supporters font partie du patrimoine d’un club de football". Simone Inzaghi "Je suis très enthousiaste pour cette nouvelle aventure, j’ai de grandes motivations, je me projette sur un travail important. C’est un si beau défi, j’ai été convaincu par tout le monde, car tous ont fait preuve d’une grande motivation pour me recruter. Je suis conscient que je vais retrouver un groupe fort, un club fort et les tifosi que j’ai déjà pu rencontrer durant mes vacances sont très chaud." Changement "Ce qui m’a motivé, c'est que l'on m’a fait comprendre que l’on me voulait à tout prix : Nous sommes l’Inter et je ferais tout pour défendre le Scudetto qui a été remporté, je félicite les garçons et l’entraîneur Conte." Renforts "Je pense qu’il y a eu peu d’activité, le mercato sera encore long et c’est une période délicate pour tous. J’avais été prévenu du départ d’Hakimi, mais j’ai, dans le même temps eu la garantie que l’équipe restera compétitive et forte. J’ai un contact direct avec le Club, notre objectif est de défendre le Scudetto et de mieux avancer en ligue des Champions. J’ai vu que, depuis la saison 2010-2011, l’Inter ne parvient plus à aller en huitième de finale." Immobile - Lukaku "J’ai parlé avec Lukaku à plusieurs reprises, il est pour l’instant déçu par l’élimination, c’est un joueur extrêmement important, une garantie prouvée sur le terrain. C’est un joueur fort qui remplit son rôle et qui a bien été entouré ces dernières années." Eriksen "J’ai parlé avec lui avant l’Euro, mais nous n’avons plus échangé depuis l’incident. C’est un joueur sur qui compter, il fait partie de l’Inter et il aura besoin de temps, le club a été bon pour saisir l’opportunité Çalhanoğlu, c’est un joueur qui me plait énormément, mais j’attends Chris les bras ouvert." Différences avec Conte "Je devrais apporter de la continuité au travail réalisé de la meilleure des façons. Le changement d’entraîneur apportera de la motivation aux joueurs." La Lazio "J’y ai vécu 22 années intenses, je les remercie tous, j’y étais très bien. J’ai eu la chance d'y connaitre la victoire comme joueur et comme entraîneur, mais le moment de changer était arrivé. L’envie de l’Inter était si forte et me voilà ici." La Griffe Inzaghi "Je veux une équipe qui se montre toujours intense en match, une équipe forte et qui sait réagir face aux événements, l’intensité est ce que je demande en premier." La Juventus "J’avais connaissance du départ d’Hakimi, c’est une douleur mais préventive, c’était le joueur demandé par toute l’Europe. Nous vivons actuellement une période difficile, mais l’équipe restera compétitive, le club est déjà intervenu sur le Mercato." Stefan De Vrij "J’ai parlé avec tous les joueurs, j’ai déjà entraîné De Vrij, et j’ai joué avec Kolarov et Handanovic, c’est un plaisir de les revoir. Pour les autres, je les ai connu comme des adversaires, mais j’ai une grande relation avec tous les joueurs." Le changement, c'est maintenant "Après 251 matchs disputés avec la même équipe, il était venu le moment de changer et lorsque tu as une telle opportunité qui se présente, tu n’y réfléchis pas deux fois, tu l’acceptes immédiatement." La Ligue des Champions "Comme je l’ai dit, l’objectif est de passer la phase de groupe, c’est une compétition extrêmement difficile, physique. Il faudra aussi prendre en compte les autres équipes évoluant à l’étranger et qui ont moins ressenti la problématique lié au Covid-19. Jouer tous les trois jours demandera énormément d’exigences, aussi bien physique que mentale." Supporter la pression "Je dois vous dire la vérité que Rome m'a été un bon entrainement, il y a de la pression de partout. Celui qui s’est lancé dans ce métier fera toujours face à de la pression. J’aime les défi, je n’aurais pas accepté cette proposition si elle ne m’avait pas séduite. Ce sera un championnat long, mais nous devrons nous montrer bons face à la difficulté et bien nous compacter pour en retirer le meilleur." "Dietrofront" Lazio "Je pense que dans la vie des choix doivent être fait, j’avais rencontré Lotito et je l'en remercie: C’est un excellent président, mais un cycle s’est conclu. J’étais avec lui au restaurant, mais j’avais besoin de prendre du temps pour donner ma décision et le lendemain, lorsque j’ai pris la décision de partir, je l’ai immédiatement averti." Mercato "Je savais pour Hakimi et il m’a été dit que les autres joueurs important allaient rester à l’Inter. Nous devrons faire quelque chose sur le mercato, surtout sur les ailes, car elles sont importante pour moi. Nous le ferons ensemble, avec le Club, sans trembler, nous ferons des choix." Objectif "Comme je l’ai dit, mon objectif est celui d’apporte de la continuité, je sais où je mets les pieds: J’arrive dans une équipe composé d’un grand groupe de joueurs, une équipe qui fait preuve d’un grand enthousiasme et qui a une grande tifoserie, j’ai déjà rencontré les représentants de la Curva et nous aurons une équipe qui donnera tout sur le terrain." Derby Della Madonnina "Je sais ce que représente le Derby de Rome, je connais aussi la grande rivalité qu’il y a aussi, ici, à Milan. Le Milan a réalisé un excellent championnat en se montrant très compétitif avec un entraîneur que je connais bien." Le Luis Alberto Nerazzurro "Je pense que Çalha présente des caractéristiques similaires, en quantité et en qualité, et il est très bon sur les phases arrêtées. C’est clair que nous avons aussi Eriksen qui est un joueur important, mais étant donné ce qu’il s’est passé, nous l'avons pris aussi. Il nous apportera une grande satisfaction." Dimarco & Ivan Perisic "Dimarco a fait de très belle choses à Vérone, je l’évaluerai, c’est un produit de notre vivier: Il faut miser dessus. Perisic a fait de belles choses l’année dernière, en étant dans le milieu à cinq. Hélas, il a été touché par le Covid et est en quarantaine. Je l’attends à bras ouvert et je suis certain qu’il fera de très bonne choses." Activité sur le mercato "Nous chercherons à améliorer le noyau, ce ne sera pas simple, mais nous chercherons à y parvenir : J’évaluerai tous les joueurs lors de la mise au vert." Barella-Bastoni-Lautaro qui sont en finale "Ce sont déjà des joueurs conquérants et plus je dispose de joueurs qui ont la gagne, mieux je me porte Je suis très content de ces finales. J’ai déjà parlé avec Lautaro, il est motivé pour la saison à venir et je lui souhaite de remporter la Copa America, comme je souhaite à Barella et à Bastoni de remporter l’Euro." L’Inter de Conte "Ces deux dernières années, l’Inter a été tant appréciée, nous nous sommes souvent croisés. C’est une équipe solide qui donné l’idée d’être très compacte : C’est difficile de marquer face à l’Inter. De mon côté, j’avais une équipe qui divertissait les tifosi tout en marquant beaucoup." La Nazionale "Je dois féliciter Roberto, c’était mon équipier et mon entraîneur, à présent je croise les doigts." Sensi "J’ai une très grande confiance et une très grande estime pour lui. Il est très intelligent, j’ai parlé avec lui. Il a connu tellement de problèmes et il devra se montrer bon avec nous pour parvenir à s’entraîner de la meilleure des façons possible." Retour sur une intervention de Giuseppe Marotta liée à la réouverture des stades "La Lega, tout comme les clubs, échange continuellement avec le Gouvernement pour parvenir à ré-ouvrir les enceintes. Cela pourrait aussi représenter un spot pour inciter à la vaccination. Les informations récentes font état d’une réouverture totale ou partielle, je ne le sais pas encore, mais ce serait tout de même un grand succès. Jouer sans publique est désolant. En deux saisons, nous avons enregistré un manque à gagner au niveau des recettes du stades d’environ 100 millions d’euros." Benvenuto Mister! Buon Lavoro Simone! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. En voiture Simone ! Comme l’a annoncé directement l’Inter sur son site officiel, la nouvelle saison Nerazzurra débutera officiellement par la conférence de presse conjointe de Simone Inzaghi et de Giuseppe Marotta, qui se tiendra ce mercredi 7 juillet 2021. Dès le lendemain, la préparation estivale rentrera dans le vif du sujet avec, en finalité, les objectifs à atteindre pour la saison à venir, avec un groupe bien loin de représenter sa version définitive! Comme le révèle la Gazzetta Dello Sport, le noyau sera considérablement réduit "Jeudi, le groupe sera inévitablement réduit: Manqueront à l’appel tous les joueurs engagés à l’Euro et à la Copa America. Actuellement, il reste en course seulement Barella, Bastoni et Lautaro. Mais pour certains, trois semaines de vacances viennent à peine de débuter. En plus de Lukaku, les derniers éliminés sont Alexis Sanchez, Arturo Vidal et Matias Vecino. Il est donc très peu probable de les voir participer à la tournée américaine." "La situation est différente pour Hakan Calhanoglu qui devrait s’envoler pour la Floride. Les absences actuelles seront colmatées par le retour de nombreux joueurs prêtés et non+ rachetés: En date du 1er juillet 2021, le noyau Nerazzurro fait état de nouveaux noms tels que Gravillon, Pirola, Dimarco, Dalbert, Vagiannidis, Lazaro, Males, Salcedo, Esposito, Colidio, Vergani et Gavioli." Le Saviez-Vous ? Simone Inzaghi a déjà imposé sa patte sur ce mercato. Si Chelsea était disposé à satisfaire l’Inter, en proposant notamment Emerso Palmieri, dans le cadre du recrutement d'Achraf Hakimi, l’entraîneur italien a exclu cette possibilité en considérant Emerson comme un joueur non-fonctionnel à son idée du Calcio. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Ce sont deux informations en provenance de Sport Mediaset : Benjamin Mendy qui évolue à Manchester City et Giacomo Raspadori qui évolue à Sassuolo seraient sérieusement dans le viseur de l’Inter Pour Benji "Arsenal continue à demander un transfert définitif à hauteur de 20 millions d’euros pour Hector Bellerin, mais l’Inter, via des intermédiaires souhaite conclure l’affaire par le biais d’un prêt avec une option d’achat. Le nom de Benjamin Mendy, de Manchester City, est cité : Il s’est retrouvé sur la touche avec Guardiola et pourrait représenter une opportunité." Pour Giacomo "L’idée de l’Inter, initialement, était de bloquer le joueur pour l’année prochaine via un Gentlemen Agreement entre Giuseppe Marotta et Giovanni Carnevali. Mais les deux discutent déjà pour conclure la transaction dès cet été. La valeur de Raspadori est de 20 millions d’euros et l’Inter est prête à insérer des contreparties techniques qui séduisent Sassuolo : Andrea Pinamonti ou Oristanio, Pirola et Satriano de la Primavera." "Ce n’est pas une négociation qui est appelé à se conclure rapidement, car l’Inter a la nécessité d’intervenir ailleurs, aussi bien en entrée qu’en sortie, pour remplacer Hakimi. Ce qui est évident, c’est que cette négociation nous accompagnera au cours de cet été." Valideriez-vous ces deux arrivées ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. La Curva Nord de l’Inter s’est livré à quelques jours de la reprise de la compétition: "La Saison 2021-2022 va débuter ! Tout le peuple Nerazzurro est invité à se présenter ce samedi 10 juillet à la Pinetina à 10h00." "Nous devons construire ensemble une nouvelle saison : Nous sommes les détenteurs du titre, l’équipe à battre : Nous avons un nouvel entraîneur que nous devons accueillir et soutenir : Nous devons nous montrer unis dès le départ : L’Inter doit continuer à être un tout entre les Tifosi, l’équipe et la Direction." "Nous cautionnons chaque choix douloureux acté car il nous a été garanti un maintien de la compétitivité : Nous avons pleinement confiance en Marotta et Ausilio, Nous Sommes l’Inter et nous ne POUVONS PAS NOUS CACHER : LE PARCOURS VERS LA SECONDE ETOILE DEBUTE!" Le message envoyé à la Direction est assez limpide ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Alejandro Camano s’est livré à Calciomercato.it sur la situation entourant Achraf Hakimi et Lautaro Martinez: "Nous sommes proche d’un accord avec le Paris-Saint-Germain, je le confirme." Pourrait-il avoir lieu dans les prochaines heures ? "Hier, Marotta a dit que nous étions en phase de finalisation. J’ai aussi parlé avec Paris et nous sommes vraiment proche." Hakimi serait-il resté à l’Inter ? "Le garçon accepte la réalité du football : L’Inter était une équipe de cœur pour lui, il s’y était adapté parfaitement à tout point de vue, lui et sa famille étaient très heureux. A présent il a reçu une proposition d’une autre équipe qui vient en aide à l’Inter. Le club avait la nécessité de vendre un joueur et il l’a accepté." "Mais je le répète, Hakimi était très heureux en Italie. Pour nous, comme groupe, l’Inter représente une partie d’Histoire. L’Inter n’oubliera jamais ce qu’Hakimi lui a fait vivre en Nerazzurro. C’étaient des mois complexes à cause du Covid. Il y a tant de souffrance pour tout le monde. Il a remporté le championnat avec une tifoserie qui ne pouvait pas être proche de l’équipe à cause de la pandémie, mais il peut se féliciter d’avoir réalisé de grandes rencontres à l’Inter." Lautaro ? "Je sais à quel point il est très important pour l’Inter. Nous sommes sereins car il a encore deux ans de contrat. Nous sommes appelés à parler avec le club pour discuter de sa permanence ou de son départ. Nous sommes sereins vu la situation particulière que connait l’Inter. Nous allons discuter. Le mercato est très long et toutes les équipes européennes feront des mouvements, et ils parleront avec l’Inter : Lautaro fait partie de la nouvelle génération d’attaquant qui prendra la place de l’ancienne génération." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Giuseppe Marotta et Piero Ausilio se sont livrés à Rimini dans le cadre du lancement de la session estival du Calciomercato. Voici les déclarations de notre Padrino devant le parterre de journalistes présent à Rimini, suivi de celles octroyées à Sky Sport La vente la plus lucrative sera celle d’Hakimi : Où en sommes-nous actuellement ? "Nous sommes en train de finaliser une opération que notre Directeur Sportif a réalisé d’une façon retentissante, il s’agit d’une opération douloureuse que nous réalisons avec énormément de souffrance, mais elle s’avère nécessaire pour donner de l’oxygène au club et pour nous apporter les outils nécessaire pour apporter de la continuité et de la stabilité qu'exige un club de football. Cela ne veut pas dire que l’Inter n’ambitionne pas d’objectifs importants car, à côté de l’aspect financier, il y a la créativité et la compétence inhérente aux dirigeants pour composer une équipe compétitive pour l’Histoire et pour les résultats." Les tifosi se questionnent : Y-aura-t ’il d’autres ventes aussi excellente ou c’en est terminé avec Hakimi ? "Nous sommes, aujourd’hui, dans les conditions de dire que cette opération nous permettra de faire face à tout avec sérénité. La règle du Mercato est que si un joueur manifeste sa volonté de partir, qu’il sera difficile de le conserver, mais en ce moment, il n’y a pas personne qui présente ce type de symptôme chez nos joueurs. J’espère et je me souhaite que l’on puisse confirmer quasiment la totalité de ce groupe de gagnants." Comment se passe la situation relative à Lautaro, avez-vous parlé de prolongation ? "Nous avons débuté un échange dont la finalité sera une prolongation du contrat." Bellerin peut-être être l’idéal pour l’après-Hakimi ? Lazzari est-il le préféré d’Inzaghi ? "Ce sont des noms de joueurs intéressants. Mais en ce moment, nous devons nous comporter avec calme. Le plus important à retenir est que nous n’avons pas la capacité de réaliser des investissements très pesant, c’est évident que nous devrons agir en faisant preuve d’une grande créativité pour saisir les opportunités que le mercato nous offrira." Le fait de ne pas pouvoir investir vous impact à quel point ? "Cela vaut pour tous les clubs, ce n’est pas que pour nous. Il y a une contraction économique qui nous pousse à procéder à une gestion plus attentiste d’un point de vue administratif et financier." Quel est votre premier ressenti sur Inzaghi ? "Il est positif: Je retrouve en lui les caractéristiques conquérantes d’un entraîneur comme Conte. Je suis certain que cela apportera une continuité au projet avancé par Conte. Il est le profil le plus adapté pour être reconnu, à juste titre, comme son héritier." Avez-vous discuté au club d’InterSpac ? "Pas encore, mais il y a un dénominateur commun entre être cette initiative, Zhang et le Suning : Le bien et le futur de l’Inter. Je dois aussi souligner que la famille Zhang a injecté à profusion des ressources financiers : 700 millions d’euros. Toutes les initiatives sont évaluées, nous sommes dans une phase interlocutrice. Je ne peux pas m’exprimer étant donné que je n’ai pas d’autres éléments qui m’ont été porté à ma connaissance." Sur l’aile gauche, vous semblez bien, l’échange Drągowski-Sensi est une possibilité ? "Non, ce n’est pas une opportunité. Nous devrons saisir des opportunités sans faire de folies." Il Padrino à Sky Sport "L’ouverture du mercato reste un moment historique, il n’y aura pas de grands transferts très onéreux, la créativité y aura une grande place." Hakimi-Paris ? "C’est une opération sur laquelle Piero Ausilio a travaillé, nous en sommes dans sa phase finale, il y a des formalités à accomplir, ce qui est normal lorsque l’on traite avec l’étranger. Je pense que l’on peut arriver à sa conclusion dans un délai d’une journée." "C’est un transfert douloureux, mais comme Administrateur, j’ai l’obligation de garantir au club sa soutenabilité. Le mercato n’est pas encore entré dans le vif, et je tiens à souligner la difficulté à parvenir à transférer un joueur en obtenant uniquement du cash, il faut le savoir. C’est normal que le club souhaite confirmer tous ses joueurs, saut si ceux-ci manifestent leur intention de vouloir aller ailleurs, là il faut discuter." "Lorsque Hakimi sera officiellement au Paris-Saint-Germain, nous pourrons respirer. Je ne tiens tellement pas à devoir vendre d’autres joueurs, je veux maintenir l’organisme qui nous a donné tant de satisfaction." Lautaro ? "L’Inter a, devant elle ,des objectifs sportifs à atteindre au-delà de la soutenabilité financière. Avec les joueurs, Lautaro Martinez compris, nous avons débuté des petites approches pour prolonger les contrats. Lui et tant d’autres joueurs sont jeunes et l’Inter mise sur eux. Ce n’est pas une entreprise facile, mais nous devons veiller à défendre le patrimoine historique de ce club riche de succès. Ces couleurs présentent un palmarès riche de succès que nous devons continuer à maintenir à un niveau important. Il faut également souligner que nous sommes dans une période de contraction économique et financière." Y-a-t ’il des avantages et des inconvénients vis-à-vis des joueurs en fin de contrat ? "Tout dépend du point de vue. Si tous font preuve de rigidité dans la gestion de cette situation, cela sera un inconvénient contrairement à avant. Les salaires ont atteint des niveaux insoutenable et dans n’importe quelle autre société, celles qui ne font pas partie du monde du football, nous aurions été en face d’un scénario de faillite." Comment remplacer Hakimi ? "Nous travaillons en équipe, il y a l’entraîneur et les collaborateurs, nous devons faire preuve de sérénité car il n'y aura pas de demandes de clubs vendeurs, nous devons saisir les opportunités et être imaginatifs, je ne prévois pas de grands mouvements entrants du club. Mais le fait de confirmer un groupe gagnant comme le nôtre représente un point de départ important". L’approche populaire ? "Cela concerne la propriété, je ne peux pas m’exprimer aussi bien par respect, que par manque de connaissance des éléments. C’est normal que nous devrons, nous aussi créer un nouveau modèle, nous faisons face à un changement d’époque, il n’y aura plus d’opération pharaonique. On travaille sur les compétences, l’inventivité, l’opportunité, et sur le secteur des jeunes qui représentent un grand patrimoine." Eriksen ? "Nous ne l’avons pas entendu directement, pour des raisons de vie privées. Le médecin, oui, ce qui compte c’est de retrouver Eriksen l’Homme, avant le joueur. La première intervention réalisée par les médecins, dans le stade, a été miraculeuse et efficace, nous parlons ici de quelque chose de merveilleux. Ce n’est pas le moment de parler de l’après, il doit retrouver de la sérénité et sa santé." "La fierté d’une direction est aussi de voir ses propres joueurs évoluer en équipe nationale, à l’Euro. Vendredi, ce sera Belgique-Italie avec nos joueurs, le tifo est acquis, à présent dire que le meilleur gagne ne compte plus, mais que l’Italie gagne. Mais je reste fier de nos joueurs." Inzaghi ? "Nous travaillons en équipe, tout le monde doit chercher à prendre des décisions dans le bien de la collectivité. Je me souhaite qu’Inzaghi soit l’héritier de Conte, en tout et pour tout, dans les résultats et sous l’aspect professionnels. Avec lui, il y a des échanges quotidien, il échange avec Ausilio trois ou quatre fois par jours, avec moi, très peu. Je pense qu’il a passé ses vacances au téléphone, il a déjà démontré un grand sens d’appartenance." Conte ? "Cela fait quelque temps que nous n’avons pas échangé, je sais qu’il est parti en vacances et c’est bien ainsi. Il restera un souvenir splendide de deux années extraordinaires passées avec des résultats atteints." Le Scudetto ? "Nous devons nécessairement tenir élevé la bannière de l’Inter pour l’Histoire du Club. Même si l’on n’a pas de finances, on retrouve les motivations et les compétences, car sans elles, il n’est pas possible d’atteindre les objectifs." Piero Ausilio se livre à Sky Sport depuis Rimini Que pensez-vous de la photo d’Insigne, avec le maillot de l’Inter, enfant ? "Je m’en souviens. Chaque fois que nous finissons par jouer le Napoli, elle me poursuit, je ne sais plus à quel âge il l’a fait. Mais il se moque toujours de moi lorsque nous nous croisons." Y-a-t ‘il la possibilité d’en trouver un lendemain ? "Non, il n’y a rien à voir absolument avec cela, c’est une chose divertissante, c’est une photo qui fait du bien dans la tête." On savait que l’Inter allait devoir sacrifier au moins un joueur titulaire et que ce serait Hakimi. A quel point cela vous déçoit-il vu que vous l’aviez suivi durant tellement d’années et que vous l’aviez recruté pour 40 millions d’euros ? "Notre temps n’est jamais celui qui compose le mercato: Selon vous, nous avions été très rapide, en brûlant quasiment toute la concurrence, mais nous avions respecté les délais. Nous parlons avec Paris et il y a une opportunité, nous sommes encore à distance de la finalisation. Nous prenons notre temps pour, lorsque tout sera prêt, qu’il puisse s’agir de quelque chose de définitif." Les Tifosi se demande s’il s’agira de la dernière vente d’un Big. Lautaro, Skriniar, Bastoni, Barella… "Je sais que vous avez aussi questionné Marotta, l’idée était de sacrifier un joueur avec lequel le mercato pouvait se conclure, et Hakimi en était le plus proche, nous ne pensons pas aux autres. Nous devrons faire tant de petites choses pour arriver à l’objectif fixé par la propriété, nous pensons pouvoir le centrer d’ici à la fin août." Comment est née l’opération Calhanoglu ? "Nous avons dû en parler suite à la situation particulière entourant Christian. Nous avons le devoir, en tant que club, de répondre présent. Nous attendons Eriksen, nous savons qu’il fera face à un long parcours et nous lui sommes proche, nous lui donnerons tout le temps nécessaire et nous souhaitons qu’il puisse revenir à faire ce qu’il a toujours fait. Nous sommes l’Inter et nous devions aussi penser au bien du club et à l’opportunité Calhanoglu”. Etes-vous intéressé par Raspadori? "Ce n’est pas la bonne soirée pour en parler. Bonan est devenu plus vicieux que Di Marzio (il sourit). Je peux seulement vous dire que c’est un joueur que toute l’Italie apprécie pour ses qualités et son sérieux, je le connais et l’apprécie depuis le secteur jeunesse. Selon moi, il profitera encore de Sassuolo quelques temps." "Carnevali est un coriace qui ne vend pas facilement et nous ne sommes pas en mesure de nous présenter sérieusement pour Raspadori. Nous considérons qu’il n'est pas sur le marché et que notre parc d’attaquant est au complet." Bellerin et Zappacosta ont été cité pour être deux bons remplaçants d’Hakimi, Onana pourrait ‘il représenter une opportunité pour un futur sans frais ? "Hakimi est encore un joueur de l’Inter je ne parle pas de remplaçant tant qu’il n’y a rien de définitif. Je contrôle et je connais le Mercato., nous répondrons présent s’il est possible de réaliser quelque chose. Je lis et j’entends tellement de nom,s aussi celui d'Onana qui est récemment sorti, mais notre parc de gardien est suffisamment qualitatif, il peut couvrir aussi bien le présent que le futur. Il ne faut pas oublier que Stankovic est très fort et que Brazao fera rapidement parler de lui, car il est vraiment très doué." Geoffrey appréciera Un échange sympathique a eu lieu entre Adriano Galliani et Piero Ausilio. L’actuel Administrateur-Délégué de Monza est revenu sur le duel à distance qui a mené au recrutement de Geoffrey Kondogbia : "L’Inter a été très bonne, même si je dois prendre aussi en considération la mauvaise relation avec Nelio Lucas son agent. J’avais besoin aussi à ce moment-là de sa contre-signature car nous étions en phase de vente du club" - Galliani Piero allume le français : "Il avait recruté Pessina pour 30.000€ et nous Kondogbia pour 30 millions d’euros. A postériori, nous aurions mieux fait de recruter Pessina, rien n’a bien tourné. L’investissement n’avait pas porté ces fruit vu les prestations qui en ont suivi." Pas même un auto-but de 50 mètres ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. C’est la saison des trahisons dans la cité milanaise : Après avoir assisté au recrutement éclair d’Hakan Çalhanoğlu, Giuseppe Marotta serait en passe de remettre ça pour s’offrir les services de Franck Kessié. Selon Sport Mediaset, le milieu de terrain ivoirien est l’un des joueurs symbole du Milan de Stefano Pioli : Surnommé “il Presidente” par ses équipiers, il a permis aux Rossoneri de décrocher la seconde place cette saison, en inscrivant une série importante de penaltys : 11 sur 13. Si la situation se complique au niveau du Milan, celle-ci est dû aux importants problèmes financiers dont doit faire face le Diavolo : Il y a une distance notable entre la demande du joueur et l’offre proposée : Avec une fin de contrat en juin 2022, Le Milan ne peut pas écarter le risque de perdre à nouveau un joueur gratuitement et le cauchemar du peuple Rossonero serait également de revivre une trahison à la Çalhanoğlu. La volonté du joueur, vraiment ? En effet, voir l’Inter réaliser ce coup à paramètre zéro est tout sauf une utopie. Les problèmes financiers du Milan peuvent devenir une assist pour le Directeur Général Nerazzurro, Giuseppe Marotta, qui attend le bon moment pour frapper: "Si actuellement l’Inter n’a pas encore entrepris d’action, Marotta attend de prendre la température pour sonder le joueur. Si l’arrivée gratuite de Kessie séduirait la Direction Nerazzurra tout dépendrait de la volonté du joueur de ne pas opter pour un transfert à l’étranger, pour ne pas trahir le Milan." Pensez-vous que l’Inter pourrait doubler la mise lors du mercato hivernal ? Ou est-ce que la Beneamata pourrait déjà asséner un coup de grâce dès ce mercato à son cousin ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Après l’Euro 2020, l’Inter va rencontrer Gabriele Oriali, qui est actuellement en poste avec la Nazionale aux côtés de Roberto Mancini, pour répondre à la question suivante: L'aventure va t'elle se poursuivre avec la Légende Nerazzurra suite au départ d’Antonio Conte ? Révélation de Calciomercato.com Actuellement, la priorité est donnée à l’Euro, mais après celui-ci, l’Inter et le First Technical Manager Nerazzurro devront se regarder droit dans les yeux pour définir du futur: "Il est inutile de tourner autour du pot, de rentrer dans une ambiance de départ, encore plus après la résolution du contrat d’Antonio Conte" Si l’entraîneur et l’ancien milieu de terrain ont travaillé ensemble à l’unisson, au sein du club, il s’agit de deux entités différentes, un choix qui a d’ailleurs permis de scinder leurs rapports: "L’idée de la Direction était d’avoir deux figures distinctes que sont Oriali et Antonio Conte, l’actuel Team Manager de la Nazionale a d’ailleurs été intégré au Staff directement par le Club." Oriali a toujours travaillé comme un Homme de Conte, en faisant preuve également de perplexité en regard à la propriété et si les rapports ne sont pas dans un niveau optimal historique, le départ est loin d’être acté: "Dans le même temps, Beppe Marotta a également commencé à scruter l’horizon, car l’Inter n’a aucunement l’intention de laisser, vacant, le poste actuellement occupé par Oriali. Parmi les noms qui plaisent à la Direction, celui de Riccardo Ferri se distingue, lui qui a été lié depuis toujours aux couleurs Nerazzurre." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. En effet, c’est l’information de la journée : le milieu de terrain du Milan Ac, Hakan Çalhanoğlu, qui était en fin de contrat au 30 juin 2021, va rejoindre l’Inter Milan Transfert Gratuit Comme le révèle La Gazzetta Dello Sport, Çalhanoğlu va rejoindre l’Inter : Le joueur va signer un contrat de trois ans à hauteur de 5 millions d’euros, accompagné d’un million d’euros de bonus. Selon la Rosea, le joueur devrait endosser le numéro 11 ou le numéro 21, étant donné que le numéro 10 Nerazzurro est celui de Lautaro Mais comment est né la transaction ? Le milieu de terrain turc demandait, au Milan, 5 millions d’euros, alors que les Rossoneri n’en proposaient "que" 4. Les Nerazzurri ont décidé de contenter le joueur et son agent, Gordon Stipic, qui l’avait proposé à Giuseppe Marotta et Piero Ausilio. Hakan aime la Ville de Milan et ne souhaitait pas la quitter Pour l’Inter, après avoir "perdu" Eriksen, Les Nerazzurri avaient un "vide à combler" au poste de Mezzala gauche, c’est ainsi que la négociation a vu le jour. Le Saviez-Vous ? Selon Opta, Hakan Calhanoglu est le joueur avec le plus d'occasions créées (98) parmi les 5 plus grands championnats européen. Il devance d'ailleurs Memphis Depay, très récemment recruté par le Fc Barcelone! S’il va de soit que tout le monde, l’Inter en premier, souhaite le retour sur le terrain de Christian Eriksen, il était impératif de procéder au recrutement d’un joueur proposant un "profil similaire" en cas de forfait définitif de notre international danois. Partant de ce constat, jugez-vous que l’opération éclaire menant à Hakan Çalhanoğlu comme une réussite, un pari osé à relever ? Exprimez-vous ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. En effet, c’est une information de la Gazzetta Dello Sport : L’Inter se serait insérée dans la négociation entre le joueur turc et l’Ac Milan qui est en fin de contrat L’arrivée de Calhanoglu serait un"super coup" pour l’Inter tactiquement, mais également économiquement. Aucun cout pour le transfert et un salaire qui serait déjà "récupéré" via le prochain départ de Radja Nainggolan pour Cagliari: "Calhanoglu a toutes les caractéristiques pour être "L’opportunité" chère à la Direction Nerazzurra, contrainte lors des dernières saisons de mercato de réaliser un mercato de nécessité." Dans le cas ici présent, il ne serait pas nécessaire d’attendre le sacrifice d’un Top Player pour conclure l’opération, il s’agirait de colmater tout de suite le noyau, suite au drame dont a été victime Eriksen. Il s’agirait également d’un renfort important pour Simone Inzaghi Marotta et Ausilio sont en contact quotidien avec Simone Inzaghi, qui a besoin d’un milieu de terrain talentueux et imprévisible pour endosser le rôle que recouvrait Luis Alberto : "Celui d’un Mezzala de qualité tout en disposant d’une expérience internationale prête à satisfaire la Lula. Calha a énormément grandi avec Pioli, il a retrouvé ses certitudes et son instinct de champions qui avait enchanté le club de Leverkusen en Allemagne." Hakan est en pleine maturité footballistique, et à ce point, l’Inter est disposé à lui offrir un contrat de Top Player: "Peut-être le plus important de sa carrière." Le saviez-vous ? Le Milan Ac propose un salaire de 4 millions d’euros à son milieu de terrain, alors que le joueur en exige 5. L’Inter est disposée à le satisfaire à hauteur de 5 millions d’euros L’information ci-dessous est à prendre avec des pincettes, car selon le Corriere Dello Sport, le club d’Al-Duhail, équipe évoluant à Doha, aurait proposé un salaire de 8 millions d’euros net. Si la priorité est que Christian Eriksen soit sain et sauf, son avenir à l’Inter est plus qu’incertain. Partant de ce constat, jugez-vous intéressant l’arrivée d’Hakan à l’Inter ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. En effet, Il Padrino s’est livré hier, sur Telelombardia à travers un message lu par Fabio Ravezzani "Optimiste pour le futur" "Je reste absolument ! Je suis très optimiste sur l’avenir de l’Inter. Je confirme ma fierté de prolonger mon contrat avec le Club." Comme l’a révélé la Gazzetta Dello Sport, Giuseppe Marotta, Piero Ausilio, Dario Baccin et Roberto Samaden ont tous marqué leurs volonté de rester en selle au moins jusqu’en juin 2024: "Il s’agit d’un signe de continuité et d’un futur, toujours plus prometteur comparé aux attentes, comme l’a répété Giuseppe Marotta." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. C'était un dossier dont Steven Zhang souhaitait boucler avant son retour en Chine. Après diverses rumeurs ces derniers jours, la Gazzetta dello Sport confirme les renouvellements de Giuseppe Marotta, Piero Ausilio, Dario Baccin et de Roberto Samaden. Les échéances passent de 2022 à 2024 pour eux. Un bon moyen pour eux de travailler sur le long terme pour le bien de l'équipe. Il ne manque que les signatures mais tout est déjà sur papier. Un acte de totale confiance de la part de Steven Zhang envers l'équipe dirigeante, elle qui a déjà fait ses preuves par le passé mais qui se retrouve face à un nouveau défi cet été : sortir bénéficiaire du mercato à hauteur de 70M€ en réduisant dans le même temps la masse salariale de 15%. ®gladis32 - internazionale.fr
  18. C’est une journée décisive pour Stefan Radu qui, à l’instar de Simone Inzaghi, devra choisir entre l’Inter et le club de la Capitale Selon Tuttosport, l’hypothèse la plus probable est celle de le voit rejoindre le club milanais en qualité de back-up de Bastoni Les contacts entre la Direction de l’Inter et l’entourage du joueur ont continué à ce poursuivre encore hier, voir jusqu’à ce matin. Radu qui est en fin de contrat avec la Lazio devra choisir entre l’Inter et Lotito. Simone Inzaghi l’a suggéré à Marotta et Ausilio pour prendre la place de Kolarov, afin de devenir de la sorte, le vice-Bastoni Le club biancoceleste n’est pas encore hors course, mais comme cela a déjà été dit, les négociations devront prendre fin aujourd’hui avec soit une prolongation de contrat, soit un accord avec l’Inter ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. L’agent d’Achraf Hakimi et de Lautaro Martinez, Alejandro Camano, a souhaité mettre carte sur table, en se livrant à la radio argentine ComoTeVa? diffusée sur RadioColonia AM 550 Pour rappel, l’ailier marocain est le seul à avoi reçu des offres officielles en provenance du Paris-Saint-Germain et de Chelsea : 60 millions d’euros. Une somme qui est loin de satisfaire Giuseppe Marotta qui en exige 80 millions d’euros. De son côté, Lautaro représente le rêve inaccessible de l’Atletico Madrid. "Le seul qui va quitter l’Inter sera, par la force des choses, Hakimi qui a la possibilité d’aller dans différentes équipes européenne : L’Inter a dit qu’elle était dans l’obligation de vendre un joueur et il a été choisi. Pour Lautaro, l’Inter a pris une décision très forte, car elle le considère comme un champion, un goleador, c’est pour ces raisons qu’elle souhaite qu’il reste." "Ce qui contrôle le monde ce sont les finances et, si elle devait venir à se libérer de Lautaro, elle ne le ferait pas pour rien. Je travaille sur la thématique de la prolongation de Lautaro, mais la situation n’est pas claire. Ce qui avait été convenu, il y a deux ans était un prix "normal", mais depuis le Covid, les choses ont changé : Il n’y a encore rien de concret et il faudra voir aussi ce que souhaite Lautaro qui a 23 ans, son opinion est très importante." "Je pense qu’l peut devenir l’un des plus grands joueurs d’Europe, il a seulement 23 ans et il a toute les cartes en main pour devenir l’un des meilleurs joueurs du monde." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. En effet, le Docteur Piero Volpi et Giuseppe Marotta ont toujours eu l’intention d’aller au chevet de Christian Eriksen sur place. Toutefois, ceux-ci avaient convenu qu’il ne fallait pas se montrer envahissant et qu’il était mieux de s’y rendre, une fois la situation jugée rassurante. Ce matin, Christian Eriksen s’est montré avec son plus beau sourire via les réseaux sociaux, et ce qu’il y a à retenir, c’est que le joueur va mieux et qu’il reste toujours au Danemark afin de compléter sa série d’examen pour définir la cause de son terrible malaise cardiaque de samedi dernier. L’Inter et l’équipe nationale danoise sont toujours restés en contact, et ce, dès l’instant où Christian s’est senti mal. Le club Nerazzurro, représenté par le Docteur Volpi et son staff, sont d'ailleurs en attente des résultats complets de l’ensemble des examens réalisés et à réaliser par le joueur: Toutes les informations s’avèreront fondamentales pour reconstruire la cause de ce malaise et pour, ensuite, procéder à des évaluations : Il est donc trop prématuré pour l’instant de se projeter sur ce que sera l’avenir du milieu de terrain Nerazzurro Selon Fcinter1908.it, l’Inter est donc prête à rejoindre Christian au Danemark. Elle y sera représenté par le Docteur Volpi et Giuseppe Marotta qui ont attendu que Christian soit sorti d’affaire et autorisé à sortir pour lui rendre visite. La thématique actuelle reste de définir la date de départ, car à cause des restrictions liées au Covid, notre duo ne pourra pas se rendre à l’intérieur de la structure hospitalière qui l’a pris en charge Le saviez-vous ? Big Rom fait aussi parti de l'aventure: En effet, le Diable Rouge a décidé de profiter du calendrier de la compétition pour aller rendre visite à son ami. Comme le révèle Tuttosport, si Christian Eriksen devra continuer à être sous une stricte observation prochainement, sa sortie de l’hôpital va faciliter ses futures visites Partant de ce constat, Romelu Lukaku qui lui avait déjà dédié son premier but face à la Russie en lui hurlant devant la caméra “Chris I Love You”, a commencé à s’informer pour réaliser cette possible visite. Profitant du fait la Belgique jouera justement face au Danemark ce jeudi pour partir à sa rencontre, ce déplacement pourrait aussi comprendre Toby Alderweireld et Jan Vertonghen, ses deux anciens équipiers de Tottenham. Si tout est en voie de définition, il reste évidemment certain que le Staff Médical de l’Inter continuera à collaborer et à être tenu quotidiennement informé de la situation par le Staff Médical danois. Et l’Inter, dans l’attente de pouvoir rejoindre le Danemark, tient aussi à exprimer sa proximité à Eriksen! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Alessandra Rampazzo est biologiste et généticienne à l’Université de Padoue, celle-ci s’est livrée au Corriere Dello Sport suite au malaise cardiaque de Christian Eriksen "Une pathologie préexistante est présente, c’est évident. Mais hélas ces pathologies peuvent passer à travers les examens les plus stricts comme ceux imposés par les médecins sportifs: Ces derniers causent plus d’un quart des arrêts cardiaques." "Je pense ici à la cardiomyopathie arythmogène du ventricule droit. Chez certains sujest, elle est vraiment très difficile à identifier jusqu’au premier symptôme qui est l’arrêt cardiaque, c’est ce qui frappe les athlètes de haut niveau et pas seulement les footballeurs." Est-ce qu’il y a une tranche d’âge plus à risque ? "Selon des études épidémiologiques, la zone rouge est la seconde et la troisième dizaine d’années de vie, soit la période la plus fréquente où l’on retrouve les premiers signaux. L’important reste que le premier signe ne soit pas le dernier : L’expression de la maladie est très variable d’une personne à une autre : Même dans une même famille deux sujets ayant ce même défaut génétique pourrait le manifester d’une façon différente." "Si cette maladie vient à être réellement confirmée, l’activité à toute compétition sportive sera déconseillée. Le seul traitement actuel est la pose d’un défibrillateur à implanter et des médicament à usage symptomatique." Que peut-il arriver aux personnes qui souffrent, au cœur, de cette anomalie génétique ? "Elle se forme avec le temps et probablement par le passage inobservé de tissus cicatriciel là où il y a le courant électrique du cœur. Cela provoque un court-circuit qui arrête le cœur. Pour sauver une personne qui en est victime, il faut rapidement relancer le cœur." L’Inter ne compte pas remplacer Christian Eriksen En effet, comme le révèle Tuttosport, le Docteur Volpi va continuer à se tenir informer, directement via le Danemark, de la situation relative à Christian Eriksen "Volpi va continuer à se tenir quotidiennement informé de l’état de santé du joueur, jusqu’à la fin des examens, afin de comprendre comment agir du mieux possible. Pour l’instant, Eriksen est entre les mains du Danemark et l’Inter a toute confiance au groupe qui, samedi, a démontré savoir bien faire les choses : "Nous ne voulons pas nous montrer envahissant." avait d’ailleurs déclaré Giuseppe Marotta." "Pour l’heure, il n’y a pas de programme particulier, mais il n’est pas à exclure qu’une personne du club, une fois passée cette période compliquée, s’envole afin de rendre visite au joueur, qui, déjà mercredi, pourrait recevoir le visite de Lukaku, étant donné que la Belgique, jeudi sera justement à Copenhague pour y affronter le Danemark." Confirmation de la Gazzetta Dello Sport: La priorité reste Christian "Christian Eriksen mérite ce respect et tellement d’autre chose : L’Inter ne bougera pas, elle va faire face à cette dure réalité en campant sur ses bases jusqu’aux toutes dernières analyses de son milieu de terrain danois, jusqu’à ce qu’elle ait la certitude absolue de l’origine de son arrêt cardiaque." "D’ici là, l’Inter ne va prendre aucune mesure officielle pour redessiner son milieu de terrain Nerazzurro. Il faudra tout d’abord faire face à la question la plus épineuse de tous : Eriksen a-t ’il encore un avenir comme footballeur ? La réponse arrivera, mais certainement pas de suite." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. C’est une information en provenance de calciomercato.com : L’Inter considère la date du 30 juin comme la date limite pour la clôture de l’opération menant à la cession d’Achraf Hakimi. Celle-ci s’explique par le fait que le club a besoin de liquidité pour son bilan, étant donné que les comptes sont plongés dans le rouge suite à l’absence de recettes en provenance du Stade, à laquelle il y a lieu d’ajouter les difficultés à obtenir de la Chine les crédits de la sponsorisation "Extra-Suning" ce qui impose au club de colmater un trou d’environ 80 millions d’euros à travers le mercato, afin de respecter ses engagements antérieurs Selon Rai Sport, Chelsea s’est montré sérieusement intéressé en souhaitant offrir, en contrepartie technique, Emerson Palmieri. Toutefois, la Direction Interiste qui exige 80 millions d’euros pour son international marocain, souhaite que les deux opérations soient distinctes. Du côté du Paris-Saint-Germain, la dernière offre du club est de 60 millions d’euros. Celle-ci a été refusée par Giuseppe Marotta qui en exige 20 de plus C’est un fait l’Inter ne compte pas vendre son ailier en solde Le Saviez-vous ? Le CIES, soit le Centre International d’Etude du Sport a établi un classement des joueurs les plus cher du championnat italien. A la première place, on retrouve Achraf Hakimi qui vaut 93,5 millions d’euros ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Malgré les nombreux problèmes économiques connu ces dernières semaines, l’Inter ne se passera pas de la "Règle Marotta" pour cette session du mercato estival. Lors de toute ses expériences de dirigeants de haut niveau, Marotta a toujours privilégié une équipe composée d’une épine dorsale extrêmement forte, c'est à dire avoir un axe central : gardien, défenseur central, milieu de terrain central et attaquant, en qui il peut avoir une confiance absolue, des personnalités capables de transcender toute l’équipe. C’est pour cette raison que l’Inter a écarté du mercato Samir Handanovic, Stefan de Vrij, Nicolò Barella et Romelu Lukaku : Ainsi, Handanovic-de Vrij-Barella-Lukaku sont considérés comme intransférables, cela permettra de maintenir une continuité entre l’Inter conquérante d’Antonio Conte et la nouvelle Inter de Simone Inzaghi. Cela explique aussi bien qu’Hakimi, que Lautaro Martinez ont été catégorisés comme des éléments sacrifiables en cas d’offres appropriées. Les Nerazzurri peuvent se passer d’eux avec moins d’inquiétude comparé aux autres. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Direction la Floride pour les Champions d'Italie! En effet, les premiers matchs amicaux sont connus : L’Inter va s’envoler aux Etats-Unis pour y disputer la Florida Cup qui se tiendra du dimanche 25 au mercredi 28 juillet 2021. Le prestigieux tournoi mettra aux prises pour cette cuvée 2021, l’Inter, Arsenal, Everton et Millonarios. Le lieu de l’évènement sera le Camping World Stadium d’Orlando où se tiendra d’ailleurs la rencontre inaugurale entre l’Inter et Arsenal. Elle sera suivi de la confrontation entre Everton et le club colombien Millonarios. Les deux vainqueurs se disputeront la Coupe le mercredi 28 juillet. Cette "Finale" sera précédée d’une rencontre opposant les deux équipes battues au premier match Un motif pour faire la fête selon Giuseppe Marotta Le Camping World Stadium d’Orlando a accueilli Wrestlemania 33! "Nous ne pouvons être qu’honorés de pouvoir ajouter cette série de rencontres de la Florida Cup à notre programme d’entrainement, cela nous permettra de continuer à poursuivre les célébrations liées au Scudetto aux Etats-Unis." "Le Club entier est enthousiaste pour cet imminent voyage à Orlando, pour y disputer des rencontres difficiles et pour saisir l’opportunité de faire la fête avec nos très nombreux supporters américains." ®Antony Gilles – Internazionale.fr