Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'guiseppe marotta'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

5 résultats trouvés

  1. Alexis Sanchez est sur un chemin pouvant mener au clash avec Manchester United concernant son avenir. Le flop chilien est en prêt avec nous et tient à assurer un transfert permanent durant le mercato d'été. Mais United veut qu'il revienne à Old Trafford avant la saison prochaine après avoir décidé de lui donner une autre chance de faire ses preuves, comme l'a révélé en exclusivité le Daily Star Sport en Janvier. Sanchez devrait revenir à MU le mois prochain une fois qu'il aura terminé sa saison actuelle avec l'Inter, qui reste dans les dernières phases de la Ligue Europa. Le joueur de 31 ans a encore deux ans à faire avec son contrat de 500 000 £ par semaine avec United et les dirigeants du club pensent qu'il peut encore avoir un impact avec l'équipe d'Ole Gunnar Solskjaer. Mais il est entendu que Sanchez n'a pas l'intention de retourner à Manchester et a clairement indiqué aux patrons de MU qu'il voyait son avenir ailleurs. Sanchez est devenu un paria dans le vestiaire de United après avoir eu du mal à s'intégrer et sait également que la détermination du club à faire venir Jadon Sancho du Borussia Dortmund pour un montant de 80 M£ le laissera plus loin dans l'ordre hiérarchique. Il sait également qu'il entre dans la fin de sa carrière et a besoin d'un football régulier en équipe première. L'Inter peut lui fournir cela à condition que l'ancienne star d'Arsenal accepte une baisse de salaire. Mais United a maintenu la même position depuis début 2020 et la situation a laissé Sanchez dans des limbes totaux. Une source a déclaré: "Alexis ne voit pas l'intérêt de retourner à Manchester. Il est heureux où il est. Cela n'a tout simplement pas fonctionné pour lui à United et veut que le club accepte qu'il veuille partir." Giuseppe Marotta prévoit des discussions avec son homologue de United, Ed Woodward, et il a déclaré: "Ce n'est pas facile car il a un contrat de deux ans avec Manchester United, nous devons donc évaluer la situation. Mais ce serait dommage de ne pas parvenir à un accord, car nous voulons Sanchez aujourd'hui et demain." Sanchez a rejoint MU des Gunners en 2018 pour un contrat faisant de lui la star la mieux payée de la Premier League et devait à nouveau aider les géants déchus à se battre pour des trophées majeurs. Mais il est devenu un des plus gros flops de l'histoire de United, marquant seulement cinq buts en 45 apparitions. Manchester était tellement désespéré de se débarrasser de lui qu'ils l'ont envoyé faire ses valises à l'Inter en août pour le reste de la saison et ont même accepté de payer plus de la moitié de son salaire - avant de décider de lui offrir une seconde chance.
  2. Beppe Marotta se lâche contre la Lega Calcio. Le dirigeant de l'Inter, apparu dans un premier temps conciliant à Sky Sport, utilise désormais un ton dur lors de son intervention à la Gazzetta Dello Sport. "Je suis inquiet pour Inter - Sassuolo de dimanche prochain. Comment fait-on, comment doit-on se comporter ? Nous ne pouvons jouer à huis clos, ce serait absurde d'utiliser un dispositif qui une semaine avant était considéré comme inadapté pour faire face à l'émergence sanitaire. Les huit clos n'existent pas, stop, fin du discours. Et ne parlons pas de renvoi à lundi : l'Inter a déjà subi des dommages, nous l'avons payé au prix fort, trois jours plus tard nous aurons la rencontre en Europa League. Soit le match se joue dimanche à portes ouvertes soit je ne vois pas de solution. La source des ennuis est le report de Inter-Sampdoria de dimanche dernier. Ce match aurait dû être joué à huis clos, solution qui ne plaît à personne mais selon moi ces situations sont parfois inévitables. Et je rajoute : pour cette journée le critère aurait dû être le même pour toutes les équipes, au pire il aurait fallu reporter toute la journée de championnat. Le championnat risque de ne pas se conclure à sa date de fin. Surtout si si d'autres matchs doivent encore sauter. Et puis je me demande : pourquoi le match Juve-Inter a sa date de report avant celle de Inter-Sampdoria ? Sur la base de quel principe ? Le championnat est faussé. Il est altéré dans son équilibre. Il suffit de penser aux blessés, aux joueurs normalement disqualifiés pour un match. Et puis il y a les aspects psychologiques d'une équipe vis à vis du classement. Et je le répète : l'Inter subit des dégâts, le calendrier du mois de mai est incroyable. Conte est préoccupé, lui et ses collègues. Pour un technicien il n'est pas simple de gérer l'incertitude du calendrier, c'est compliqué de programmer les entraînements, sans parler ensuite en pensant au mois de mai. Et en outre il n'est pas facile de maintenir élevée la tension chez les joueurs. Dans le football tout se joue sur la motivation. Ce n'est pas la même chose pour les joueurs d'être à un point de l'adversaire, plutôt qu'à une distance de 6 ou 7 points. Il y a le risque que les joueurs se relâchent pour privilégier d'autres voies, en apparence plus simples". Itw au Corriere Dello Sport "Ce n'est pas une défaite pour l'Inter. C'est une défaite pour tout le système du football qui aurait dû gérer cette situation mieux que ça. Je reste persuadé que le pays est en situation importante et qu'il faut penser avant tout à la santé de la population, quand je porte mon costume de dirigeant je ne peux que constater la situation paradoxale qui s'est créée : on ne peut pas dire le mardi que les matchs ne se joueront pas à huis clos, avec tant de directives de la part du Gouvernement, envoyer le jeudi un communiqué dans lequel on décrète 5 matchs à huis clos puis renier tout ça le samedi, à quelques heures du coup d'envoi des matchs. S'il y avait une ligne directrice, elle devait être suivie. La régularité du championnat en fait les frais. Mon souci n'est pas une question de principe : nous sommes face à un scénario qui n'est plus rationnel, à une situation totalement déséquilibrée sous l'aspect compétitif. L'Inter et Sassuolo, pour faire deux exemples, n'ont pas joué ces deux derniers matchs, quand d'autres ont joué tous leurs matchs. Cela vous semble normal ? Quand j'ai appris le renvoi, j'ai éprouvé de l'incrédulité. Je répète, nous sommes face à une urgence sanitaire et la santé des citoyens est la priorité par rapport à tout événement sportif, mais si je peux me permettre, il fallait analyser, discuter et expliquer les motifs qui ont porté à cette décision. Cela ne s'est pas passé comme ça. J'ajoute qu'il y avait le temps de faire des évaluations et de décider en amont, sans arriver comme ça à annoncer alors que les matchs allaient débuter. Un choix au dernier moment était le chose à éviter pour l'image que nous donnons à notre travail. Les tifosi sont énervés ? Je les comprends, je suis d'accord avec eux. Si tout ça est dû à la volonté de la Juve de ne pas jouer le derby d'Italie à huis clos ? (il fait une pause et sourit). Je crois que le cas dans lequel nous sommes a été décidé par la Lega. Sa prise de position devait être déterminante et à dire la vérité il y avait déjà un communiqué qui parlait de jouer à huis clos. Faites vos conclusions... Conte s'est énervé de la situation. En tant que dirigeant, je comprends bien l'énervement de tous les entraîneurs qui n'arrivent plus à gérer leurs entraînements sans jouer de match. Arriver en fin de saison avec un calendrier aussi dense sera dur. Le problème n'est pas une question d'avoir un effectif suffisant ou non pour supporter ces matchs rapprochés en fin de saison, c 'est une question de stress. Les joueurs ont besoin de tenir le coup car ce ne sont pas des robots. Je n'arrive même pas à imaginer la situation moi-même. Si nous ne perdons pas nos matchs en coupes, nous n'aurons même pas de date pour jouer contre la Sampdoria avant la fin du championnat (il sourit à nouveau). Il serait stupide de sacrifier l'Europa League pour se dédier au championnat. Ceux qui pensent ça ne savent pas comment nous travaillons ici à l'Inter. L'Europa League pour nous est une compétition importante que nous ne sacrifierons pas. Je tiens à souligner quelque chose avec insistance s'il vous plaît. Avec les éventuels matchs à huis clos de la semaine prochaine, il est obligatoire d'adopter le même critère qu'aujourd'hui. Les matchs devront encore être repoussés. Absolument. Ceci n'est pas négociable. Si Juve-Inter, Parma-Spal et 3 autres matchs n'ont pas été joués, pourquoi devrait-on jouer sans public contre Sassuolo ? Avant tout, attendons avec respect les décisions du Conseil des Ministres. L'Inter a demandé et obtenu la convocation d'un Conseil extraordinaire de la Lega Serie A fixé ce jour en fin de matinée, pour sauvegarder ce qu'il est possible de l'équilibre et la compétition de notre championnat. Pour l'heure... le tournoi est "sfalsato". Vous avez bien entendu, je mets un S devant (ndr : Falsato = faussé, Sfalsato = Décalé). Si j'ai une idée pour éviter ce genre de scénarios ? Revenir à 18 en Serie A pour avoir un peu de marge de manœuvre. Ce genre de situation devrait être pris en considération en vue du futur". Itw au Corriere Della Sera "Des reports tardifs ? Bien sûr que oui. Un championnat dans l'état actuel des choses est faussé, il faut garantir une ligne directrice, sauvegarder la compétition et à ce jour rien n'a été fait en ce sens. Cela me déconcerte de prendre une telle décision à quelques heures du match : c'est très grave. Le gouvernement a donné certaines directives, mais le foot a ses propres règles, c'est un phénomène social de grande ampleur et la Lega Serie A ne peut décider d'une façon aussi chaotique. Jeudi elle annonce un communiqué pour dire que les matchs se jouent, samedi un autre pour tout bloquer : cela vous paraît possible ? Jouer à huis clos était une mauvaise pub pour notre image, mais la décision a été très mal prise. Si c'est la faute de la Juve ? Cela ne m'intéresse pas. Si c'est le gouvernement qui a poussé la Lega il n'y a pas d'autre spéculation. Mes reproches vont au président de la Lega, Paolo Dal Pino, qui a pris sa décision sans réunir de conseil extraordinaire, sans écouter personne : c'est une erreur. Il fallait sauvegarder le championnat, sinon il est normal que certains discours émergent... Le dispositif des huis clos devait et pouvait être utilisé. Maintenant, j'en conclus que les huis clos ne peuvent plus être utilisés. Ils ont repoussé 5 matchs pour ne pas les jouer sans public, pourquoi dimanche prochain ils accepteraient de le faire à huis clos ? Ils ne doivent se jouer qu'à portes ouvertes. Le risque de cessation de la Serie A existe. Il n'y a plus de dates, le calendrier est trop serré, et la Coppa Italia est repoussée. Tout a été fait dans le chaos et je le répète : il faut revenir à 18 équipes en Serie A". ®Karon - internazionale.fr
  3. L’Inter compte continuer à se renforcer sur le Mercato. Outre le recrutement de Romelu Lukaku qui est devenu le plus cher de l’Histoire de l’Inter, Beppe Marotta rêve d’offrir une Dream Team à Antonio Conte, en lui offrant deux joueurs de renom. Voici l'analyse du Corriere Della Sera La première recrue En attaque, le choix a été porté sur Edin Dzeko, mais il semble difficile d’arriver à un accord d’ici à cette fin de semaine, la Roma souhaitant lui trouver un remplaçant avant de la libérer. La Roma serait disposer à le libérer contre Mauro Icardi et l’Inter serait disposer à proposé à agir de la sorte moyennant une contre-partie financière. Pour l’heure Mauro Icardi fait le mur. Marotta a tenu à clarifier la situation de l’argentin : Icardi pourra partir au prix juste, La Juve qui a échoué dans le dossier Lukaku n’aurait pas encore dit son dernier mot Sergej Milinkovic-Savic Les millions de plus-values obtenus suite au départ d’Icardi permettront à Marotta de lancer l’assault sur un milieu de terrain de qualité. Le joueur rêvé se nomme Milinkovic, ce qui permettrait aux Nerazzurri de faire également ce saut de qualité dans ce secteur de jeu. Le Saviez-vous ? Beppe Marotta a la dent dure. Si son Inter est disposée à négocier la vente de Mauro Icardi avec la Juve, Agnelli et Paratici souhaitent éviter d’insérer Paulo Dybala dans la transaction. L’idée serait donc de recruter l’argentin en présentant une offre cash au rabais. Toutefois comme le souligne l’Administreur-Délégué de l’Inter, tout à un prix pour la Juventus. En effet, comme le mentionne le Corriere Dello Sport, si pour la Roma et le Napoli, Beppe demande une somme estimée entre 60 et 70 millions d’euros, pour la Juve, une offre estimée entre 80 et 90 millions d’euros minimale est exigée. En cas d’offre inférieure, seul l’insertion de Paulo Dybala permettra de débloquer la situation. Qui plus est, Mauro Icardi souhaitait partir en prêt pour Turin a eu droit à une réponse négative du Beppe. S'il est toujours Interiste en septembre, il s’entraînera à Appiano Gentile et la situation sera révisée lors du Mercato hivernal. Les relations entre les deux reines du Calcio ne sont pas prêtes de s’adoucir. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. L’Administrateur-Délégué de l’Inter, Giuseppe Marotta s’est livré à SkySport peu avant le coup d’envoi d’Inter-Atalanta. Voici son analyse sur la fin de saison et Mauro Icardi : "Nous ne pouvons pas encore parler de match décisif, il reste encore huit matchs, donc 24 points qui sont à disposition, nous sommes encore dans une phase décisive de la saison.." Icardi ? "Actuellement, c’est un joueur de l’Inter et il doit jouer en faisant de son mieux, point. Pour l’avenir nous verrons, j’évalue le présent." Quel homme est Icardi, vous qui l’aviez-vu de l’extérieur ? "Il a 26 ans, il est jeune et il doit certainement grandir et faire ses expériences comme nous tous, même moi j’ai fait un paquet d’erreurs, que je ne referai plus, lorsque j’avais son âge. L’expérience est une composante fondamentale pour un joueur. Il a des grandes qualités et il doit les mettre au service de son équipe qu’est l’Inter." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Une victoire extrêmement précieuse pour l’Inter au stade Castellani qui voit Luciano Spalletti et ses hommes creuser l’écart sur ses poursuivants dans lutte à la qualification en Ligue des Champions Luciano Spalletti "Empoli est le type d’équipe qui sait comment faire pour te mettre en difficulté et repartir sur des contres rapides. Si tu ne récupères pas bien la possession de balle, tout devient compliqué. Nous avons commis des fautes, cependant nous avons géré ce match avec une équipe d'Empoli qui était plus fatiguée à la reprise. Nous sommes parvenu à mettre notre adversaire en difficulté également via nos changements." "C’est évident que si l’on évolue avec Politano, Keita, Lautaro et Icardi on peut considérer que l’on évoluait en 4-2-4, le plus important au final reste la motivation. En fin de match, j’ai aligné D’Ambrosio qui a proposé quelques chose de différent. La pause arrive à un bon moment car nous avons gagné, lorsque tu perds, tu as tout de suite envie de remonter sur le terrain. A présent, nous pouvons attendre quelques jours supplémentaires." Kwadwo Asamoah & Keita Baldé "C’était très important pour nous car nous voulons à chaque fois l’emporter. Une telle victoire est aussi bonne pour terminer l’année." Le but de Keita ? "Il représente beaucoup, il nous permet de rentrer à la maison avec les trois points, nous aurions pu faire encore mieux, mais en fin de compte ce résultat est arrivé. Jusqu’à présent, j’ai connu des mois intenses et émotifs à l’Inter, il nous reste encore six mois pour terminer cette saison. Je veux encore m’améliorer car j’en suis capable, aussi bien individuellement que collectivement. Je sais quel genre de joueur est Keita et petit à petit il revient à son niveau." Mon meilleur moment ? "La victoire sur Tottenham." "Je suis heureux d’avoir marqué, je cherchais à aider l’équipe. La victoire d’aujourd’hui est aussi importante que celle sur le Napoli. Je cherche toujours à m’améliorer et à permettre à l’Inter d’être au haut niveau." Le moment de la saison ? "Le but de Vecino lors de la victoire sur Tottenham, c’était si beau. Pour 2019, je vais chercher à faire de mon mieux et nous devrons chercher à le faire tous, tant que les comptes mathématiques nous le permettent." Milan Skriniar "Le plus important était de ne pas prendre de but, nous aurions pu nous montrer plus gourmand et sous ce point de vue, c’est encore compliqué pour nous. Le mois de décembre est toujours une période difficile, par chance nous avons remporté nos deux derniers matchs et tout remis à plat. Nous voulons aller le plus loin possible voire gagner l’Europa League." Nainggolan ? "Je suis concentré sur tous les match, aujourd’hui il est rentré confiant et nous a donné un coup de main, j’en suis content. Cette année nous avons obtenu des bons et moins bons résultats, tous comme nos prestations. Nous voulons débuter avec force 2019. Nous l’avons enfin remporté à l’extérieur après tant de temps. J’espère que nous pourrons apporter encore beaucoup de satisfaction à nos tifosi en 2019." Giuseppe Marotta Peu avant le début de la rencontre, Beppe Marotta a tenu à replacer l’Eglise au milieu du village "C’est évident que ce qui c’est passé durant la semaine, au-delà de la mort tragique d’un tifoso, doit nous amener à réfléchir sur les comportements racistes. Mais le monde du Calcio est toujours démoniaque, il y a besoin de parler de l’approche sociale et de réfléchir à ses aspects." "Même le Parlement a reconnu que ce type de comportement est complexe et qu’il est difficile de valoriser des concepts importants. Nous allons reprendre dès aujourd’hui en se contentant de ce dont nous disposons momentanément dans l’attente de rouvrir une table de discussions pour éradiquer ce phénomène." "Suspendre le championnat aurait été hasardeux, il faut un consensus unanime, il ne faut pas oublier tout ce qu’il s’est passé. Nous avons pris acte des décisions de la Justice Sportive, je veux examiner le dispositif qui a amené à cette sanction mais je ne ferai pas appel, même si cette sanction pénalise également une grande partie des Tifosi qui n’y sont pour rien." "A présent, je suis ici pour apporter de la continuité à notre marche en avant, nous avons des objectifs importants face à nous et nous devons parvenir à les atteindre. Je suis convaincu par nos capacités, qui sont nombreuses, nous sommes capables d'atteindre les objectifs fixés en début de saison." L’après-match "J’ai besoin de dire que cette victoire revient à l’entraîneur et aux joueurs, je m’exprime de façon objective et le classement en est le reflet malgré le faux-pas du Chievo. Ces résultats sont de bonne augure pour l’année prochaine. L’aspect le plus important est le fait que le groupe exprime une bonne valeur qualitative, mais il est nécessaire d’avoir cette capacité et les motivations nécessaires sur tous les terrains. Nous devons faire grandir notre mentalité de gagnant." "Aujourd’hui nous sommes parvenu à remporter les trois points malgré une prestation qui n’était pas parfaite. Prendre des points en ne jouant pas bien signifie que l’on peut encore s’améliorer. Faire un résultat, au-delà de la prestation était le plus important aujourd’hui. Le classement nous tranquillise mais nous ne devons pas nous relâcher." "Cette prestation était un examen qui a été réussi, mais nous devons penser à notre prochain adversaire et nous préparer avec application. L’Inter peut arriver seconde, nous sommes motivé et nous tenterons de le faire "fino in fondo". "Notre prise de position vis-à-vis de Nainggolan est paru dans un communiqué de presse il y a quelques jours, il a fixé notre décision. Notre intention comme club est de recueillir les informations de l’entraîneur qui est le leader du groupe. Les dynamiques en interne sont gérées entre nous et il est juste d’agir de cette façon. Radja était présent au stade, cela montre son attachement vis-à-vis de l’équipe, du club et des tifosi. Il ne sera absolument pas sur le Mercato en janvier, une décision de ce genre ne serait pas valide vis-à-vis du choix qui a été fait en le recrutant en juillet." "Notre décision a été prise car il y a des droits et devoir à l’intérieur du groupe, à présent ce sera à l’entraîneur de décider quand le réinsérer, tout sera oublié et Nainggolan devra nous rendre des comptes de la meilleure des façons. Une équipe est composée d’hommes sains qui savent faire abstractions de leurs démons. Je sait que ce genre de situation existera toujours : Il a commis une faute, le club s’est montré vigilant, à présent ce chapitre doit être considéré comme clos." "Je remercie les tifosi pour l’amour qu’il nous ont montré durant cette année solaire et de notre côté, nous avons la volonté de leur offrir quelque chose d’important en 2019." Le saviez-vous ? "Radja Nainggolan a choisi Cagliari, la ville de son épouse Claudia Lai, où il a été connu en Serie A pour passer le Nouvel-An. Le Ninja est arrivé dimanche dans la capitale sarde, après un passage à Rome pour y saluer ses amis les plus proche. Il a également passé une soirée paisible en famille après une journée passée avec son ami barbier, Luca. Nainggolan était également présent pour un apéro sur la Piazza Yenne avec ses amis." nous relate la Gazzetta dello Sport. ®Antony Gilles - Internazionale.fr