Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'henrikh mkhitaryan'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Annonces & Support
    • Présentations
    • La Curva du Forum
    • Vos Déplacements
    • Questions
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Contact et inscriptions de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers
  • Football

Catégories

  • Gardiens
  • Défenseurs
  • Milieux
  • Attaquants

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Inter Women
  • Dates clés
  • Super Coupe d'Italie

Fonctionnalités

Catégories

  • Carte du Monde des Nerazzurri

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Ville


Joueurs

  1. L'Inter s'impose d'un petit but face à l'Atletico Madrid en Ligue des Champions (1-0). Au Meazza, les Nerazzurri auront dominé un match de haut niveau tactiquement. Le match Dans un match de Ligue des Champions où l'Inter Milan recevait l'Atlético de Madrid, l'issue a été décidée par un unique but, illustrant la détermination et la résilience des joueurs. Le duel entre ces deux géants du football européen a été marqué par des moments clés, notamment la performance de Marko Arnautovic, qui est passé de l'ombre à la lumière pour offrir la victoire à l'Inter après avoir remplacé Marcus Thuram, blessé. L'Autrichien a su surmonter les sifflets et ses propres échecs pour inscrire le but décisif à la 79e minute, démontrant ainsi que le football est un jeu d'émotions et de retournements de situation. Le milieu de terrain de l'Inter, Nicolo Barella, a été une autre figure centrale, dominant les échanges avec sa précision et son engagement, tandis qu'Axel Witsel, repositionné en défense centrale, a longtemps tenu le fort avant que l'Inter n'augmente la pression. Côté Atlético, la déception était palpable, particulièrement pour Koke et son milieu, qui ont été submergés par la technique et la combativité de l'Inter. Les attaquants Marcus Thuram et Antoine Griezmann, deux pièces maitresses de leurs équipes respectives, ont tous deux quitté le terrain sur blessure, laissant leurs équipes en quête de solutions. L'Inter a mieux géré cette situation, tirant parti de la profondeur de son effectif pour maintenir la pression et finalement trouver le chemin des filets. Ce match, marqué par des performances individuelles notables et des moments de tension, s'est soldé par une victoire méritée de l'Inter, qui prend ainsi une option pour la qualification avant le match retour à Madrid. Malgré les occasions manquées et les blessures, l'Inter a démontré sa capacité à persévérer et à s'adapter, posant un défi majeur à l'Atlético pour le match retour. Diego Simeone, Atlético Madrid , coach Simone Inzaghi, Inter, coach Henrikh Mkhitaryan, Inter Stats clés L'Inter n'est restée muette qu'à une seule reprise cette saison toutes compétitions confondues en 34 rencontres Ce succès est le 9e consécutif toutes compétitions confondues pour l'Inter Le finaliste 2022/23 n'a perdu qu'un seul de ses 14 derniers matches d'UEFA Champions League (8V, 5N) Première défaite de l'Atlético dans la compétition cette saison Arnautovic a inscrit le 299eme but européen de l'Inter Il s'agit également de la 8e clean-sheet pour l'Inter et de la 21e cette saison pour Sommer Tableau Récapitulatif Pas de résumé vidéo (droits obligent), mais une analyse de nos confrères de RMC-SPORT Inter 1-0 Atletico Buteur(s): 79' Arnautovic Inter: 1 Sommer; 28 Pavard, 6 De Vrij, 95 Bastoni; 36 Darmian (69' 2 Dumfries), 23 Barella, 20 Calhanoglu, 22 Mkhitaryan (72' 16 Frattesi), 32 Dimarco (69' 30 Carlos Augusto); 9 Thuram (46' 8 Arnautovic), 10 Lautaro Martinez (88'70 Sanchez) Banc: 12 Di Gennaro, 77 Audero, 2 Dumfries, 14 Klaassen, 17 Buchanan, 21 Asllani, 30 Carlos Augusto, 31 Bisseck, 50 Stankovic Entraîneur: Simone Inzaghi Atletico: 13 Oblak; 20 Witsel, 2 Gimenez (46' 15 Savic), 22 Hermoso (68' 23 Reinildo); 16 Molina (68' 24 Barrios), 5 De Paul, 5 Koke, 8 Saul (54' 19 Morata), 12 Lino; 14 Llorente, 7 Griezmann (78' 10 Correa) Banc: 1 Moldovan, 31 Antonio Gomis, 4 Gabriel, 9 Depay, 17 Riquelme, 18 Vermeeren Entraîneur: Diego Pablo Simeone Arbitre: István Kovács (ROM) VAR: Fritz (ALL) Averti(s): Hermoso (A) Savic (A) Morata (A) Koke (A), Carlos Augusto (I), Frattesi (I) Expulsé(s): / Affluence: 73 709 Tifosi ®Antony Gilles - Internazionale.fr & UEFA.com
  2. Les Nerazzurri s'imposent 4-2 face à la Roma grâce à une fantastique deuxième mi-temps. Inter, Inter, Inter ! On dit que le retour est toujours plus fort après l'échec. Sous une pluie battante à l'Olimpico, les Nerazzurri sont revenus au score pour battre la Roma avec beaucoup de classe et de détermination. Le match s'est terminé sur le score de 4-2, Bastoni scellant une victoire épique dans les arrêts de jeu. C'était magnifique. Les Nerazzurri ajoutent ainsi trois points à leur tableau de chasse, et des points très importants. Après l'ouverture du score d'Acerbi, la Roma a réagi par Mancini puis El Shaarawy pour prendre l'avantage à la mi-temps. Mais l'Inter s'est montré dévastateur en seconde période et a riposté avec férocité. Tout d'abord, Thuram a égalisé sur un centre de Darmian. Ensuite, le Français est impliqué dans le troisième but de l'Inter en se frottant à Angelino, qui ne pouvait que reprendre dans ses propres filets un centre de Mkhitaryan. Les Nerazzurri prenaient soudainement l'avantage et remerciaient Sommer, qui contribuait à préserver cet avantage. Enfin, dans les arrêts de jeu, Arnautovic reçoit le ballon de Sanchez et sert Bastoni pour tuer le match en contre. Une belle soirée pour les Nerazzurri, tout simplement ! ROMA 2-4 INTER BUTEURS : 17' Acerbi (I), 28' Mancini (R), 44' El Shaarawy (R), 49' Thuram (I), 56' Angeliño (I) contre son camp, 93' Bastoni (I) ROMA (4-3-3): 1 Rui Patricio; 2 Karsdorp, 23 Mancini, 3 Huijsen, 69 Angeliño (37 Spinazzola 61'); 4 Cristante (52 Bove 61'), 16 Paredes, 7 Pellegrini (35 Baldanzi 76'); 21 Dybala (17 Azmoun 87'), 90 Lukaku, 92 El Shaarawy (59 Zalewski 76'). Remplaçants : 63 Boer, 99 Svilar, 6 Smalling, 14 Llorente, 19 Celik, 20 Renato Sanches, 22 Aouar, 43 Kristensen, 67 Joao Costa. Coach: Daniele De Rossi. INTER (3-5-2): 1 Sommer; 28 Pavard, 15 Acerbi (6 De Vrij 63'), 95 Bastoni; 36 Darmian (2 Dumfries 75'), 23 Barella, 20 Calhanoglu, 22 Mkhitaryan, 32 Dimarco (30 Carlos Augusto 75'); 9 Thuram (70 Sanchez 87'), 10 Lautaro (8 Arnautovic 75'). Remplaçants : 12 Di Gennaro, 77 Audero, 14 Klaassen, 17 Buchanan, 21 Asllani, 31 Bisseck, 41 Akinsanmiro. Coach: Massimiliano Farris (suppléant Simone Inzaghi). Avertissement : Mancini (R) Temps additionnel : 3' - 5'. Arbitre : Guida. Assistants: Meli, Alassio. Quatrième arbitre: Sacchi. VAR: Mazzoleni. Assistant VAR : Pairetto. SUSPENDU : Simone Inzaghi A UN AVERTISSEMENT DE LA SUSPENSION Inter: Bastoni Roma: Kristensen, Llorente, Pellegrini ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  3. Les deux équipes ayant les effectifs aux valeurs les plus élevés de Serie A s'affrontent dimanche soir. D'un côté, l'Inter qui, malgré des investissements à moindre coût, a su valoriser ses joueurs sur le terrain. De l'autre, la Juve, qui dispose de la masse salariale la plus élevée. Inter-Juve, un super défi à plus d'un milliard d'euros. Le top en termes d'importance des joueurs, mais aussi en termes d'attractivité du marché et de marges de croissance. Les deux grands rivaux, en somme, ne se contentent pas de dominer au classement, ils sont évidemment aussi au sommet en termes de masse salariale. Ce qui sera une bataille sans merci à San Siro dimanche soir est, après tout, aussi un territoire de défis ouverts. Mais aussi de philosophies différentes sur le marché. Comme l'explique la Gazzetta Dello Sport pour l'Inter : La Juventus d'un autre côté explique le journal : ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  4. Nom : Mkhitaryan Prénom : Henrikh Poste : Milieu offensif / ailier Date de naissance : 21.01.1989 Lieu de naissance : Erevan Pays : Arménie Taille : 177 cm Poids: 75 kg Numéro de maillot : 22 Au club depuis : Ouverture du mercato estival 2022 Position sur le terrain : Biographie : Henrikh Mkhitaryan (en arménien : Հենրիխ Մխիթարյան), né le 21 janvier 1989 à Erevan, est un footballeur international arménien évoluant au poste de milieu de terrain ou d'ailier Carrière en clubs FC Pyunik Mkhitaryan commence le football à FC Pyunik où il devient l'un des leaders. Il marque son premier but officiel à l'âge de 17 ans contre Shirak FC à la 18e minute de jeu. En 2009, il marque 11 buts en Premier League arménienne et fait partie des meilleurs buteurs du championnat. Des clubs comme le Lokomotiv Moscou, le Dynamo Kiev, Boca Juniors et les clubs français du LOSC Lille et de l'Olympique lyonnais s'intéressent à lui. En 2008 Mkhitaryan fait des tests à l'OL, à l'OM et au LOSC mais il n'est pas retenu car ces clubs le qualifient comme "Trop frêle !" Metalurg Donetsk Mkhitaryan s'expatrie en Ukraine et rejoint le Metalurg Donetsk en 2009. Il s'affirme rapidement comme un joueur doué, finissant l'exercice avec neuf buts en championnat. Ses performances attirent le regard d'autres clubs ukrainiens. Ainsi, il commence la saison suivante comme capitaine, seulement âgé de 21 ans. Il trouve le chemin des filets à trois reprises en huit matches avant de quitter le club pour le champion du pays, le Shakhtar Donetsk. Shakhtar Donetsk L'Arménien est transféré au Shakhtar Donetsk pour une somme de 7,5 millions d'euros. Lors de sa dernière saison en Ukraine, Mkhitaryan finit meilleur buteur. Convoité par de nombreux clubs européens, il est alors régulièrement annoncé au Liverpool FC. Borussia Dortmund Le 8 juillet 2013, Mkhitaryan s'engage avec le club de la Ruhr du Borussia Dortmund. Le montant du transfert est évalué à 27,5 millions d'euros Le président du BVB s'exprime en ces termes sur le transfert : "Ce ne fut pas un transfert facile mais nous le voulions absolument" Il dispute son premier match contre le FC Bâle dans le cadre d'une rencontre amicale. Mais Mkhitaryan se blesse à la cheville lors d'un autre match de pré-saison et se retrouve immobilisé quatre semaines. Cette blessure le prive de la Super Coupe d'Allemagne, remportée par son club contre le Bayern Munich. Néanmoins, il fait son retour en août pour le début du championnat. Il inscrit un doublé et ouvre son compteur en Bundesliga contre l'Eintracht Francfort et permet à son équipe de se maintenir première du classement. Sur le plan individuel, Mkhitaryan finit la saison avec neuf buts et dix passes en championnat. Le Borussia termine second de Bundesliga et s'incline en finale de la Coupe d'Allemagne face au Bayern. Mkhitaryan entame la saison suivante par une victoire en Super Coupe d'Allemagne, où il marque un but. Une blessure au mois de septembre l'éloigne des terrains un mois avant de rechuter une seconde fois en décembre. Il voit son équipe s'enfoncer dans le bas du classement mais lors de son retour, il ne parvient pas à dynamiser le jeu du Borussia. Il attend le derby de la Ruhr contre Schalke 04 pour se montrer de nouveau en inscrivant un but au cours d'un match intense. Cette victoire semble être le déclic psychologique pour le Borussia qui enchaîne les victoires et parvient à décrocher la qualification pour la Ligue Europa en fin de championnat. En août 2015, Mkhitaryan marque son premier triplé avec le Borussia contre Wolfsburg. Il inscrit un doublé durant la première journée de championnat. Preuve de son efficacité retrouvée, il a marqué sept buts à la fin du mois d’août, soit plus que son total de la saison précédente. En plus de son activité devant le but, Mkhitaryan multiplie les passes décisives et se classe parmi les meilleurs passeurs d'Europe. Manchester United Le 2 juillet 2016, le Borussia Dortmund annonce qu'il quitte le club allemand pour rejoindre Manchester United. Le club mancunien a déboursé 42 millions d'euros pour s'attacher les services du joueur arménien. Le joueur devient ainsi le 3e plus gros transfert de l'histoire de la Bundesliga derrière Kevin De Bruyne et Granit Xhaka. Il inscrit le plus beau but de la saison 2016-2017 de Manchester United lui valant d'ailleurs ce prix, un sublime coup du scorpion contre Sunderland. Par la suite, il inscrit le but du 2-0 en finale de la Ligue Europa, scellant la victoire des Mancuniens dans cette compétition (2-0 contre l'Ajax Amsterdam). Il devient le premier arménien à remporter une coupe d'Europe. Arsenal Le 22 janvier 2018, Mkhitaryan signe au Arsenal FC dans le cadre d'un échange avec Alexis Sanchez qui rejoint Manchester United. Il fait ses premiers pas sous le maillot d’Arsenal face à Swansea en entrant en fin de match. Le 3 février 2018, il signe une performance remarquable face à Everton en réalisant trois passes décisives lors de la victoire de son club 5 buts à 1. Alors que Arsenal dispute la finale de la Ligue Europa, le mercredi 29 mai 2019 à Bakou en Azerbaïdjan face à Chelsea, Mkhitaryan décide de ne pas faire le voyage pour des raisons géopolitiques et de sécurité. En effet, à la suite des conflits antérieurs entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, un Arménien n'est pas autorisé à voyager dans l'autre pays. Cette loi a été assouplie pour l'arrivée éventuelle de Mkhitaryan, mais il a préféré ne pas faire partie du voyage. AS Roma Cantonné au banc de touche à Arsenal, Henrikh Mkhitaryan quitte temporairement la Premier League et file en prêt du côté de l'AS Roma. En octobre 2019, le milieu offensif arménien se blesse aux adducteurs. Il doit observer trois semaines d'arrêt. Depuis son arrivée dans la capitale italienne, l'ancien joueur de Manchester United a participé à quatre rencontres de Serie A pour trois titularisations et un but marqué. Pour sa première saison, il est auteur de 9 buts et de 6 passes décisives en 27 rencontres toutes compétitions confondues avec la Roma. Le 31 août 2020, le milieu a rompu son contrat avec les Gunners pour rester dans la capitale italienne après son aventure mitigée en Angleterre, à Manchester United et à Arsenal. Internazionale Fc Milano En fin de contrat à la Roma, l'arménien décide de ne pas prolonger l'aventure dans la Capitale pour rejoindre la Lombardie et l'Inter à l'ouverture du Mercato Estival 2022. Il est d'ailleurs le premier arménien de l'Histoire de l'Inter! Equipe Nationale Mkhitaryan a fait ses débuts en équipe nationale d'Arménie lors d'un match amical contre le Panama le 14 janvier 2007. Il a marqué six buts pour l'Arménie dans le groupe B des qualifications pour l'UEFA Euro 2012, devenant ainsi le meilleur buteur de ce groupe. Bien que l'Arménie n'ait pas dépassé le stade des qualifications pour l'UEFA Euro 2012, les performances de Mkhitaryan l'ont fait atterrir dans la Dream Team des qualifications pour l'UEFA Euro 2012 avec six buts. Le 10 septembre 2013, en l'absence du gardien de but habituel Roman Berezovsky, Mkhitaryan a été capitaine de son pays pour la première fois, lors de la défaite 0-1 à domicile contre le Danemark en qualification pour la Coupe du monde. Il est devenu le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale arménienne, après avoir marqué son 12e but pour l'équipe nationale lors d'une défaite 1-3 contre l'Italie dans un autre match de qualification le 15 octobre. Il a ainsi dépassé les 11 buts marqués pour la nation par Artur Petrosyan. Le 27 mai 2014, il a marqué deux buts lors d'une victoire amicale 4-3 contre les Émirats arabes unis au stade de la Fontenette à Carouge, en Suisse. Deux ans et un jour plus tard, il a inscrit le premier triplé international de l'Arménie lors d'une victoire amicale 7-1 contre le Guatemala à Los Angeles. En mars 2022, Mkhitaryan a annoncé sa retraite internationale. Palmarès FC Pyunik Vainqueur du Championnat d'Arménie en 2006, 2007, 2008 et 2009 Vainqueur de la Coupe d'Arménie en 2009 Vainqueur de la Super Coupe d'Arménie en 2007 et 2008 Metalurg Donetsk Finaliste de la Coupe d'Ukraine en 2010 Shakhtar Donetsk Vainqueur du Championnat d'Ukraine en 2011, 2012 et 2013 Vainqueur de la Coupe d'Ukraine en 2011, 2012 et 2013 Vainqueur de la Super Coupe d'Ukraine en 2012 Borussia Dortmund Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 2014, 2015 et 2016 Vainqueur de la Super Coupe d'Allemagne en 2013 et 2014 Manchester United Vainqueur de la Ligue Europa en 2017 Vainqueur de la Coupe de la ligue anglaise en 2017 Vainqueur du Community Shield en 2016 Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2017 Arsenal Fc Finaliste de la Ligue Europa en 2019 AS Rome Vainqueur de la Ligue Europa Conférence en 2022 Récompenses individuelles Footballeur arménien de l'année en 2009, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2019, et 2020 Footballeur de la baltique et de la CEI en 2012 avec le Shakhtar Donetsk Footballeur de la baltique et de la CEI en 2013 avec le Borussia Dortmund Meilleur buteur de la sélection arménienne Meilleur buteur de la Coupe d'Allemagne en 2016 (5 buts) Meilleur buteur du championnat d'Ukraine en 2013 (25 buts) Meilleur joueur du championnat d'Ukraine en 2012-2013 Meilleur joueur étranger du championnat d'Ukraine en 2012-2013 Meilleur passeur du championnat d'Allemagne en 2015-2016 Plus beau but de Manchester United de la saison 2016-2017 au United Awards Parcours: En Club: Parcours junior 1995-2006: Pyunik Erevan Parcours senior 2006-2009: Pyunik Erevan 2009-2010: Metalurg Donetsk 2010-2013: Shakhtar Donetsk 2013-2016: Borussia Dortmund 2016-2018: Manchester United 2018-2019: Arsenal FC 2019-2022: AS Rome Ouverture du Mercato estival 2022: Internazionale Milano En équipe nationale 2005-2006: Arménie -17 ans 2007-2008: Arménie -19 ans 2008-2010: Arménie espoirs 2007-2022: Arménie Le Saviez-vous ? Il est le fils de Marina Tashchyan et d'Hamlet Mkhitaryan également joueur professionnel et international arménien. Il évoluait au poste d'attaquant et était un joueur emblématique du club du Ararat Erevan ; il a notamment évolué six saisons en France de 1989 à 1995 sous les couleurs de l'ASOA Valence et de l'ASA Issy. Sa mère Marina travaille à la Fédération de football d'Arménie. Sa grande sœur Monica travaille à l'UEFA. Son agent était l'Italien Mino Raiola. Il a épousé Betty Vardanyan au monastère arménien San Lazzaro degli Armeni à Venise le 17 juin 2019. Il peut parler huit langues différentes comme l'arménien, le français, l'allemand, l'anglais, l'italien, le russe, l'ukrainien et le portugais. ® Wikipedia Fiche complète du joueur
  5. Une équipe de l'Inter tout simplement parfaite réussit un match écrasant. 3-0 face à la Lazio, un 3-0 qui aurait pu être un résultat très différent : plus large, plus rond. Trois buts, deux barres transversales, une infinité de jeux à applaudir, des occasions de but sensationnelles, des accélérations folles. Le public qui remplissait l'Alawwal Park était ravi. Ils ont vu une équipe aux automatismes parfaits, du beau football. Tout le monde s'est amusé, dans ce beau stade qui s'est échauffé, entraîné par les supporters des Nerazzurri venus de Milan. Une vague contagieuse, qui s'est traduite par une ola festive, pour saluer une prestation qui a enchanté. 3-0 et lundi, l'Inter disputera la Super Coupe d'Italie avec Naples, au même endroit, à la même heure. L'équipe de l'Inter qui s'élance au feu vert à Riyad est une voiture déjà lancée, comme celles qui courent dans les larges rues de la ville. Mais l'équipe d'Inzaghi, elle, va droit au but. Dans la tribune de presse : il est difficile de suivre la quantité de beau jeu, d'occasions de marquer. L'Inter est vertical, il le fait avec classe et technique et en impliquant le plus d'hommes possible. Avec Thuram et Lautaro bons dans les déplacements, Mkhitaryan et Barella intraitables entre les lignes, Dimarco-Bastoni à gauche et Darmian à droite toujours prêts à relancer sans le ballon, à centrer, à finir. Qu'il est beau, l'Inter de la première mi-temps. Dans les dix premières minutes, la Lazio est étourdie par le rythme des hommes d'Inzaghi. Thuram passe deux fois tout près du but, Bastoni et Dimarco tentent leur chance. Provedel retarde l'échéance mais capitule après 17 minutes. L'action au sol est impressionnante : Bastoni prend la ligne de fond, sert Dimarco, au milieu de la surface, qui talonne pour Thuram qui a suivi. 1-0, avec le dixième but de la saison de Marcus. Pas de réaction, Sommer n'a rien à faire. La brise qui rafraîchissait l'atmosphère est balayée par la fureur des Nerazzurri. Darmian passe deux fois tout près du but, Calhanoglu effleure le poteau. A la 36e minute, l'une des plus belles actions de la saison, commencée par Sommer et terminée par une volée du pied droit de Barella qui s'écrase sur la barre transversale. Un truc de fou. Aussi fou que le dérisoire 1-0 après un KO technique en première mi-temps. En deuxième mi-temps, le 2-0 se matérialise rapidement. Calhanoglu marque sur penalty. Une frappe du droit imparable, un tir à ras de terre parfait, pour un penalty accordé grâce à la VAR suite à un coup de pied de Pedro sur Lautaro. L'Inter creuse l'écart, imprenable, inaccessible pour une Lazio sans force ni idées. Deux minutes après, la barre transversale gronde : la violente frappe du droit de Lautaro s'écrase sur le bois. Quel Inter ! Cela ralentit pourtant mais heureusement, les changements donnent un nouveau souffle et le 3-0 est arrivé : il a été marqué par Frattesi, couronnant une contre-attaque parfaite. Le point culminant d'un match très applaudi. Nous sommes là, Riyad, et nous vous donnons rendez-vous lundi pour affronter Naples à la même heure ! INTER 3-0 LAZIO BUTEURS : 17' Thuram (I), 50 Calhanoglu (I) pen., 87' Frattesi (I) INTER (3-5-2): 1 Sommer; 28 Pavard, 15 Acerbi, 95 Bastoni (6 De Vrij 67'); 36 Darmian, 23 Barella (16 Frattesi 67'), 20 Calhanoglu (21 Asllani 81'), 22 Mkhitaryan, 32 Dimarco; 9 Thuram (70 Sanchez 74'), 10 Lautaro (8 Arnautovic 74') Remplaçants : 12 Di Gennaro, 77 Audero, 2 Dumfries, 5 Sensi, 14 Klaassen, 17 Buchanan, 30 Carlos Augusto, 31 Bisseck, 44 Stabile, 50 Stankovic. Coach: Simone Inzaghi. LAZIO (4-3-3): 94 Provedel; 29 Lazzari (23 Hysaj 83'), 34 Gila, 13 Romagnoli, 77 Marusic (3 Pellegrini 66'); 8 Guendouzi (10 Luis Alberto 51'), 65 Rovella (32 Cataldi 51'), 5 Vecino; 7 Felipe Anderson, 17 Immobile, 9 Pedro (18 Isaksen 66'). Remplaçants : 33 Sepe, 35 Mandas, 4 Patric, 6 Kamada, 15 Casale, 16 Kamenovic, 19 Castellanos, 20 Zaccagni, 46 Ruggeri, 70 Sana. Coach: Maurizio Sarri. Avertissements : Romagnoli (L), Vecino (L), Calhanoglu (I) Temps additionnel : 1' - 3'. Arbitre : Marchetti. Assistants : Baccini, Mokhtar. Quatrième arbitre : Marinelli. VAR: Di Bello. Assistant VAR : Di Paolo. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  6. Nom : Mkhitaryan Prénom : Henrikh Poste : Milieu offensif / ailier Date de naissance : 21.01.1989 Lieu de naissance : Erevan Pays : Arménie Taille : 177 cm Poids: 75 kg Numéro de maillot : 22 Au club depuis : Ouverture du mercato estival 2022 Position sur le terrain : Biographie : Henrikh Mkhitaryan (en arménien : Հենրիխ Մխիթարյան), né le 21 janvier 1989 à Erevan, est un footballeur international arménien évoluant au poste de milieu de terrain ou d'ailier Carrière en clubs FC Pyunik Mkhitaryan commence le football à FC Pyunik où il devient l'un des leaders. Il marque son premier but officiel à l'âge de 17 ans contre Shirak FC à la 18e minute de jeu. En 2009, il marque 11 buts en Premier League arménienne et fait partie des meilleurs buteurs du championnat. Des clubs comme le Lokomotiv Moscou, le Dynamo Kiev, Boca Juniors et les clubs français du LOSC Lille et de l'Olympique lyonnais s'intéressent à lui. En 2008 Mkhitaryan fait des tests à l'OL, à l'OM et au LOSC mais il n'est pas retenu car ces clubs le qualifient comme "Trop frêle !" Metalurg Donetsk Mkhitaryan s'expatrie en Ukraine et rejoint le Metalurg Donetsk en 2009. Il s'affirme rapidement comme un joueur doué, finissant l'exercice avec neuf buts en championnat. Ses performances attirent le regard d'autres clubs ukrainiens. Ainsi, il commence la saison suivante comme capitaine, seulement âgé de 21 ans. Il trouve le chemin des filets à trois reprises en huit matches avant de quitter le club pour le champion du pays, le Shakhtar Donetsk. Shakhtar Donetsk L'Arménien est transféré au Shakhtar Donetsk pour une somme de 7,5 millions d'euros. Lors de sa dernière saison en Ukraine, Mkhitaryan finit meilleur buteur. Convoité par de nombreux clubs européens, il est alors régulièrement annoncé au Liverpool FC. Borussia Dortmund Le 8 juillet 2013, Mkhitaryan s'engage avec le club de la Ruhr du Borussia Dortmund. Le montant du transfert est évalué à 27,5 millions d'euros Le président du BVB s'exprime en ces termes sur le transfert : "Ce ne fut pas un transfert facile mais nous le voulions absolument" Il dispute son premier match contre le FC Bâle dans le cadre d'une rencontre amicale. Mais Mkhitaryan se blesse à la cheville lors d'un autre match de pré-saison et se retrouve immobilisé quatre semaines. Cette blessure le prive de la Super Coupe d'Allemagne, remportée par son club contre le Bayern Munich. Néanmoins, il fait son retour en août pour le début du championnat. Il inscrit un doublé et ouvre son compteur en Bundesliga contre l'Eintracht Francfort et permet à son équipe de se maintenir première du classement. Sur le plan individuel, Mkhitaryan finit la saison avec neuf buts et dix passes en championnat. Le Borussia termine second de Bundesliga et s'incline en finale de la Coupe d'Allemagne face au Bayern. Mkhitaryan entame la saison suivante par une victoire en Super Coupe d'Allemagne, où il marque un but. Une blessure au mois de septembre l'éloigne des terrains un mois avant de rechuter une seconde fois en décembre. Il voit son équipe s'enfoncer dans le bas du classement mais lors de son retour, il ne parvient pas à dynamiser le jeu du Borussia. Il attend le derby de la Ruhr contre Schalke 04 pour se montrer de nouveau en inscrivant un but au cours d'un match intense. Cette victoire semble être le déclic psychologique pour le Borussia qui enchaîne les victoires et parvient à décrocher la qualification pour la Ligue Europa en fin de championnat. En août 2015, Mkhitaryan marque son premier triplé avec le Borussia contre Wolfsburg. Il inscrit un doublé durant la première journée de championnat. Preuve de son efficacité retrouvée, il a marqué sept buts à la fin du mois d’août, soit plus que son total de la saison précédente. En plus de son activité devant le but, Mkhitaryan multiplie les passes décisives et se classe parmi les meilleurs passeurs d'Europe. Manchester United Le 2 juillet 2016, le Borussia Dortmund annonce qu'il quitte le club allemand pour rejoindre Manchester United. Le club mancunien a déboursé 42 millions d'euros pour s'attacher les services du joueur arménien. Le joueur devient ainsi le 3e plus gros transfert de l'histoire de la Bundesliga derrière Kevin De Bruyne et Granit Xhaka. Il inscrit le plus beau but de la saison 2016-2017 de Manchester United lui valant d'ailleurs ce prix, un sublime coup du scorpion contre Sunderland. Par la suite, il inscrit le but du 2-0 en finale de la Ligue Europa, scellant la victoire des Mancuniens dans cette compétition (2-0 contre l'Ajax Amsterdam). Il devient le premier arménien à remporter une coupe d'Europe. Arsenal Le 22 janvier 2018, Mkhitaryan signe au Arsenal FC dans le cadre d'un échange avec Alexis Sanchez qui rejoint Manchester United. Il fait ses premiers pas sous le maillot d’Arsenal face à Swansea en entrant en fin de match. Le 3 février 2018, il signe une performance remarquable face à Everton en réalisant trois passes décisives lors de la victoire de son club 5 buts à 1. Alors que Arsenal dispute la finale de la Ligue Europa, le mercredi 29 mai 2019 à Bakou en Azerbaïdjan face à Chelsea, Mkhitaryan décide de ne pas faire le voyage pour des raisons géopolitiques et de sécurité. En effet, à la suite des conflits antérieurs entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, un Arménien n'est pas autorisé à voyager dans l'autre pays. Cette loi a été assouplie pour l'arrivée éventuelle de Mkhitaryan, mais il a préféré ne pas faire partie du voyage. AS Roma Cantonné au banc de touche à Arsenal, Henrikh Mkhitaryan quitte temporairement la Premier League et file en prêt du côté de l'AS Roma. En octobre 2019, le milieu offensif arménien se blesse aux adducteurs. Il doit observer trois semaines d'arrêt. Depuis son arrivée dans la capitale italienne, l'ancien joueur de Manchester United a participé à quatre rencontres de Serie A pour trois titularisations et un but marqué. Pour sa première saison, il est auteur de 9 buts et de 6 passes décisives en 27 rencontres toutes compétitions confondues avec la Roma. Le 31 août 2020, le milieu a rompu son contrat avec les Gunners pour rester dans la capitale italienne après son aventure mitigée en Angleterre, à Manchester United et à Arsenal. Internazionale Fc Milano En fin de contrat à la Roma, l'arménien décide de ne pas prolonger l'aventure dans la Capitale pour rejoindre la Lombardie et l'Inter à l'ouverture du Mercato Estival 2022. Il est d'ailleurs le premier arménien de l'Histoire de l'Inter! Equipe Nationale Mkhitaryan a fait ses débuts en équipe nationale d'Arménie lors d'un match amical contre le Panama le 14 janvier 2007. Il a marqué six buts pour l'Arménie dans le groupe B des qualifications pour l'UEFA Euro 2012, devenant ainsi le meilleur buteur de ce groupe. Bien que l'Arménie n'ait pas dépassé le stade des qualifications pour l'UEFA Euro 2012, les performances de Mkhitaryan l'ont fait atterrir dans la Dream Team des qualifications pour l'UEFA Euro 2012 avec six buts. Le 10 septembre 2013, en l'absence du gardien de but habituel Roman Berezovsky, Mkhitaryan a été capitaine de son pays pour la première fois, lors de la défaite 0-1 à domicile contre le Danemark en qualification pour la Coupe du monde. Il est devenu le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe nationale arménienne, après avoir marqué son 12e but pour l'équipe nationale lors d'une défaite 1-3 contre l'Italie dans un autre match de qualification le 15 octobre. Il a ainsi dépassé les 11 buts marqués pour la nation par Artur Petrosyan. Le 27 mai 2014, il a marqué deux buts lors d'une victoire amicale 4-3 contre les Émirats arabes unis au stade de la Fontenette à Carouge, en Suisse. Deux ans et un jour plus tard, il a inscrit le premier triplé international de l'Arménie lors d'une victoire amicale 7-1 contre le Guatemala à Los Angeles. En mars 2022, Mkhitaryan a annoncé sa retraite internationale. Palmarès FC Pyunik Vainqueur du Championnat d'Arménie en 2006, 2007, 2008 et 2009 Vainqueur de la Coupe d'Arménie en 2009 Vainqueur de la Super Coupe d'Arménie en 2007 et 2008 Metalurg Donetsk Finaliste de la Coupe d'Ukraine en 2010 Shakhtar Donetsk Vainqueur du Championnat d'Ukraine en 2011, 2012 et 2013 Vainqueur de la Coupe d'Ukraine en 2011, 2012 et 2013 Vainqueur de la Super Coupe d'Ukraine en 2012 Borussia Dortmund Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 2014, 2015 et 2016 Vainqueur de la Super Coupe d'Allemagne en 2013 et 2014 Manchester United Vainqueur de la Ligue Europa en 2017 Vainqueur de la Coupe de la ligue anglaise en 2017 Vainqueur du Community Shield en 2016 Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2017 Arsenal Fc Finaliste de la Ligue Europa en 2019 AS Rome Vainqueur de la Ligue Europa Conférence en 2022 Récompenses individuelles Footballeur arménien de l'année en 2009, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2019, et 2020 Footballeur de la baltique et de la CEI en 2012 avec le Shakhtar Donetsk Footballeur de la baltique et de la CEI en 2013 avec le Borussia Dortmund Meilleur buteur de la sélection arménienne Meilleur buteur de la Coupe d'Allemagne en 2016 (5 buts) Meilleur buteur du championnat d'Ukraine en 2013 (25 buts) Meilleur joueur du championnat d'Ukraine en 2012-2013 Meilleur joueur étranger du championnat d'Ukraine en 2012-2013 Meilleur passeur du championnat d'Allemagne en 2015-2016 Plus beau but de Manchester United de la saison 2016-2017 au United Awards Parcours: En Club: Parcours junior 1995-2006: Pyunik Erevan Parcours senior 2006-2009: Pyunik Erevan 2009-2010: Metalurg Donetsk 2010-2013: Shakhtar Donetsk 2013-2016: Borussia Dortmund 2016-2018: Manchester United 2018-2019: Arsenal FC 2019-2022: AS Rome Ouverture du Mercato estival 2022: Internazionale Milano En équipe nationale 2005-2006: Arménie -17 ans 2007-2008: Arménie -19 ans 2008-2010: Arménie espoirs 2007-2022: Arménie Le Saviez-vous ? Il est le fils de Marina Tashchyan et d'Hamlet Mkhitaryan également joueur professionnel et international arménien. Il évoluait au poste d'attaquant et était un joueur emblématique du club du Ararat Erevan ; il a notamment évolué six saisons en France de 1989 à 1995 sous les couleurs de l'ASOA Valence et de l'ASA Issy. Sa mère Marina travaille à la Fédération de football d'Arménie. Sa grande sœur Monica travaille à l'UEFA. Son agent était l'Italien Mino Raiola. Il a épousé Betty Vardanyan au monastère arménien San Lazzaro degli Armeni à Venise le 17 juin 2019. Il peut parler huit langues différentes comme l'arménien, le français, l'allemand, l'anglais, l'italien, le russe, l'ukrainien et le portugais. ® Wikipedia
  7. Henrikh Mkhitaryan était présent aux côtés de Simone Inzaghi dans le cadre de la conférence d’avant-match d’Inter-Lazio relative à la demi-finale de la Super Coupe d’Italie Vous êtes expérimenté, mais vous n’aviez jamais dû disputer un Final Four en pleine saison, qu’est-ce que cela représente pour vous ? Vous serez pénalisé d’un match en retard en championnat lorsque vous reviendrez de la Super Coupe, est-ce que cela vous pèsera ? Que pensez-vous de Buchanan ? Avez-vous travaillé sur l’aspect de ne pas avoir de baisse de concentration ? Comment percevez-vous le football saoudien ? Quelle sera la chose la plus importante face à la Lazio ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Stéphane Dalmat s’est livré sur son compte Instagram, ce dimanche, suite à la victoire de l’Inter sur le terrain de Monza. "Bonjour à Tous, J’espère que vous allez bien, je suis sûr que oui. Hier j’ai vu une très belle partie, je vous avais dit que l’Inter était entrain de vivre une période avec des joueurs un peu fatigué et hier, ils m’ont démontré le contraire. C’était un spectacle, ils ont très bien joué. De la possession de balle, du jeu verticale, de très nombreuses occasions, 5 buts... C’est l'exemple de ce qu’il faut faire à chaque match. Nous avons une équipe cette année extrêmement forte, on peut aller très loin. Gagner le Scudetto et aller loin en Ligue des Champions. Lautaro m’a très bien plu comme d’habitude. Thuram a prouvé des choses, il a aidé l’équipe et finalement a marqué un but. J’ai aussi aimé Henrikh Mkhitaryan, Hakan Çalhanoğlu qui a joué comme un Maestro. Mkhitaryan et Barella ont toujours été de l’avant. Dimarco est pour moi, sur l’aile gauche, le meilleur à son poste en Europe. Nous sommes aussi chanceux d’avoir une défense avec des joueurs comme Pavard et De Vrij qui, lorsqu’ils ont le ballon, vont de l’avant avec lui, ils ne cherchent pas à lancer de longs ballons ou à les donner au milieu, ils cherchent à jouer avec leur pied et ils sont à un niveau défensif très fort. L’année dernière nous avions un grand Onana, il est parti et cette année j’avais quelques doutes sur Sommer. Mais lorsqu'il a l’opportunité de se mettre en valeur face à l’adversaire, il s’est toujours mis en avant pour sauver l’équipe et il l’a encore fait hier, sereinement. Je me suis régalé au niveau du jeu. Ils ont pressé Monza et ont toujours joué de l’avant, même à la 86’, cela veut dire que physiquement ils été bons et ils voulaient continuer à marquer marquer marquer et c’est ce qui m’a séduit dans ce match. Il faut continuer comme ça et il faut toujours attendre le résultat de la Juve, qui est la seule équipe qui pourrait être dangereuse jusqu’à la fin de la saison, mais nous pouvons être fier de ce que nous proposons car ce n’est pas facile, le faire toujours à chaque match n’est pas facile et l’équipe prouve qu’elle est une très grande équipe. J’espère que l'Inter va continuer de la sorte et remporter le Scudetto. J’espère que vous avez aussi, comme moi, pris du plaisir hier. Je vous souhaite un très bon dimanche et comme je vous le dit toujours : Forza Inter !" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Cinq buts et trois nouveaux points. L'Inter a dominé le match pour l'emporter 5-1 à Monza et enregistre sa deuxième victoire consécutive en ce début d'année 2024. C'était un match à sens unique au U-Power Stadium, avec Hakan Calhanoglu et Lautaro Martinez qui ont inscrit des doublés et Marcus Thuram qui a conclu le match d'un cinquième but tardif. Les Nerazzurri ont maintenant 51 points après 20 matchs, avant leur déplacement à venir en Arabie Saoudite, où ils seront une des quatre équipes à viser la victoire en Supercoupe d'Italie. Le premier match du tournoi sera contre la Lazio vendredi. L'Inter a démarré pied au plancher et a ouvert le score sur penalty : Gagliardini a été sanctionné pour une main, après vérification de la VAR et Calhanoglu l'a converti. Seulement deux minutes plus tard, Lautaro doubla le score pour les Nerazzurri après un mouvement fluide impliquant De Vrij, Mkhitaryan et Dimarco, ce dernier délivrant la passe décisive finale. A la reprise, un football encore plus fantastique a amené l'équipe à marquer un troisième but après que Thuram ait passé la balle à Calhanoglu d'une astucieuse passe en retrait. Le turc fit le reste pour inscrire un doublé. Monza a tenté de revenir au score et réduit la marque grâce à un penalty de Pessina. Cependant, l'Inter est rapidement revenu à l'attaque et a montré l'envie et le désir de marquer d'autres buts. Lautaro marqua ensuite sur penalty pour inscrire son 18ème but en 18 apparitions cette saison, avant que Marcus Thuram n'ajoute un cinquième but, après plusieurs dribbles réussis, pour sceller la victoire des hommes d'Inzaghi. MONZA 1-5 INTER Buteurs: 12' Calhanoglu (I) pen., 14' Lautaro (I), 60' Calhanoglu (I), 69' Pessina (M) pen., 84' Lautaro (I) pen., 88' Thuram (I) MONZA (3-4-1-2): 23 Sorrentino; 33 D'Ambrosio (22 Pablo Marì 71'), 6 Gagliardini, 5 Caldirola; 13 Pedro Pereira (19 Birindelli 58'), 32 Pessina (8 Akpa Akpro 80'), 38 Bondo (9 Colombo 46'), 84 Ciurria (77 Kyriakopoulos 46'); 28 Colpani, 21 V. Carboni; 47 Mota Carvalho. Remplaçants : 1 Lamanna, 66 Gori, 2 Donati, 4 Izzo, 18 Bettella, 24 Maric, 27 Maldini, 80 Vignato. Coach: Raffaele Palladino. INTER (3-5-2): 1 Sommer; 28 Pavard (31 Bisseck 82'), 6 De Vrij, 95 Bastoni (15 Acerbi 72'); 36 Darmian, 23 Barella (16 Frattesi 62'), 20 Calhanoglu (21 Asllani 62'), 22 Mkhitaryan, 32 Dimarco (30 Carlos Augusto 72'); 9 Thuram, 10 Lautaro. Remplaçants : 12 Di Gennaro, 77 Audero, 2 Dumfries, 5 Sensi, 8 Arnautovic, 14 Klaassen, 17 Buchanan, 70 Sanchez. Coach: Simone Inzaghi. Avertissements : Colpani (M), Calhanoglu (I), Birindelli (M), Pavard (I) Note: R. Palladino (M) explusé pour contestation (59') Temps additionnel : 5' - 3' Arbitre : Rapuano. Assistants : Peretti, Dei Giudici. Quatrième arbitre : Volpi. VAR : Aureliano. Assistant VAR : Mazzoleni. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  10. Les interviews d'après-match d'Hakan Calhanoglu, qui a inscrit son premier doublé en Série A et d'Henrikh Mkhitaryan. Un maestro au milieu de terrain et plutôt bon devant le but en plus. Hakan Calhanoglu a laissé sa marque à Monza, où il a inscrit son premier doublé en Série A. Le turc continue d'enregistrer de nouveaux records personnels. Cette saison, il a inscrit neuf buts en championnat, sept d'entre eux inscrits sur penaltys et dix toutes compétitions. LES STATISTIQUES DE CALHANOGLU Çalhanoglu a inscrit son premier doublé dans l'élite du football italien lors de sa 222ème apparition en Série A. Le milieu de terrain avait inscrit son précédent doublé, le 22 janvier 2017 avec le Bayer Leverkusen contre le Hertha Berlin en Bundesliga. Hakan Çalhanoglu a inscrit 9 buts en 20 matchs de championnat cette saison, cela signifie qu'il a déjà égalé son meilleur total lors d'une saison de Série A (9 buts en 35 apparitions lors de la saison 2019/20). Seul Jude Bellingham (13) a marqué plus de buts qu'Hakan Çalhanoglu parmi les milieux de terrain évoluant dans les cinq grands championnats européens en 2023/24. MKHITARYAN: "UNE EQUIPE PLEINE DE CHAMPIONS" Henrikh Mkhitaryan, qui a une pris une part importante dans le succès des Nerazzurri et a délivré une passe décisive pour le dernier but inscrit par Marcus Thuram, s'est également exprimé après le match : ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  11. La victoire 2-1 sur l'Hellas Vérone nous a vu atteindre le milieu de la saison. L'Inter est en tête du classement avec 48 points, avec 44 buts inscrits et seulement 9 encaissés. LE POINT A MI-PARCOURS Pour la 18ème fois de son histoire, l'Inter a terminé la première partie de la Série A à la première place. Seule la Juventus (28) a fait mieux que les Nerazzurri dans l'histoire du championnat. C'est la troisième fois dans l'ère de la victoire à trois points que l'Inter gagne au moins 48 points lors des 19 premiers matchs joués en série A : les précédents sont arrivés lors des saisons 2006/07 (51) et 2007/08 (49). LES MINUTES DE L'INTER ET LE FRATTESI TIME Lors de cette campagne, l'Inter a inscrit 12 buts lors des dernières 15 minutes d'un match : seule la Roma, avec 15, a fait mieux que les hommes d'Inzaghi. La 93ème minute en particulier est celle de Davide Frattesi : le milieu de terrain a inscrit deux buts en championnat pour l'Inter, tous les deux à la 93ème minute. Le premier est arrivé lors du Derby remporté 5-1 sur l'AC Milan, en septembre dernier. EL TORO EST DE RETOUR Lautaro Martinez est l'auteur du premier but pour les Nerazzurri en 2024, il est devenu le deuxième joueur de l'Inter, depuis le retour de la Série A à 20 clubs, à inscrire plus de 15 buts (16 pour El Toro) lors de la première moitié de saison. Avant lui, Mauro Icardi avait inscrit 17 buts lors de la saison 2017/18. Lautaro Martinez est l'un des trois joueurs des cinq grands championnats européens à inscrire plus de 15 buts lors de chacune des quatre dernières saisons (2020/21 à 2023/24). Les autres sont Kylian Mbappé et Harry Kane. LES PASSEURS DÉCISIFS L'Inter est la seule équipe de Série A à posséder dans ces rangs deux joueurs qui ont au moins délivré cinq passes décisives : Marcus Thuram (six) et Henrikh Mkhitaryan (cinq). ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  12. 2023 a été une année inoubliable pour l'Inter et ses supporters : une année pleine de succès, de soirées d'émotions, de sentiments uniques et indescriptibles. Une année qui a vu les Nerazzurri gagner la Supercoupe d'Italie, la Coupe d'Italie, des joyaux ajoutés à la couronne d'un parcours extraordinaire qui a vu l'Inter arriver en finale de la Ligue des Champions, 13 ans après sa dernière apparition. Un parcours fait ensemble par l'équipe et les fans, toujours au côté des Nerazzurri : un lien qui a grandi encore plus au début de cette saison avec l'Inter qui trône tout en haut du classement de Série A et qui s'est qualifié pour les phases finales de la Ligue des Champions. 2023 s'est terminé sur un match nul : au début de cette nouvelle année, faisons un retour sur les statistiques et les chiffres marquants des 12 mois qui viennent de s'écouler pour les Nerazzurri. MATCHS, VICTOIRES ET BUTS En prenant en compte toutes les compétitions, l'Inter a joué 61 matchs en 2023 : c'est un record pour les Nerazzurri en une année calendaire. Au cours de ces 61 matchs, l'Inter a inscrit 106 buts pour une moyenne de 1.7 but par match. Les Nerazzurri ont remporté 39 victoires toutes compétitions confondues, une de moins que les 40 victoires records en 2005. En prenant en compte seulement la Série A, Inter est l'équipe qui a gagné le plus de matchs et marquée le plus de buts en 2023 : 27 victoires et 79 buts inscrits. DÉFENSE RECORD Cette saison, l'Inter a enregistré des chiffres records en défense : en prenant en compte l'année entière, les Nerazzurri ont concédé seulement 0.68 but par match, le meilleur total de toutes les équipes des 5 plus grands championnats européens. L'Inter est aussi la seule équipe des 5 meilleurs championnat européen à avoir réussi 30 clean sheets, en prenant en compte toutes les compétitions de 2023 : les Nerazzurri en ont réussi 32, égalant presque le record de 33 réussis en 2005. EL TORO: BUTEUR ET CAPITAINE Lautaro Martínez est devenu le quatrième joueur dans l'histoire de l'Inter en nombre de buts marqués sur une année calendaire en Série A, inscrivant 29 buts : les autres sont Stefano Nyers (32 en 1951), Antonio Valentin Angelillo (31 en 1958) et Giuseppe Meazza (30 en 1930 et 29 en 1933). Au total, l'argentin a marqué 37 fois. En 2023, El Toro est entré dans le TOP 10 des meilleurs buteurs de l'Histoire de l'Inter : actuellement Lautaro est dixième avec 119 buts inscrits, soit 4 de moins que Christian Vieri. TOP 5 - BUTEURS EN 2023 1. Lautaro Martinez - 37 2. Romelu Lukaku - 12 3. Hakan Calhanoglu - 9 4. Marcus Thuram - 8 5. Federico Dimarco - 6 Le capitaine Nerazzurro a également été le joueur ayant joué le plus de matchs pour l'Inter en 2023, en prenant en compte toutes les compétitions : l'argentin a pris part à 59 des 61 matchs joués par l'Inter. TOP 5 - APPARITIONS EN 2023 1. Lautaro Martinez - 59 2. Matteo Darmian - 57 3. Nicolò Barella - 57 4. Francesco Acerbi - 56 5. Henrikh Mkhitaryan - 55 AU CŒUR DES NERAZZURRI Puissance, détermination et un pied gauche extraordinaire : Federico Dimarco a été une des star des Nerazzurri en 2023. L'arrière-gauche a contribué à 11 buts en Série A, avec 4 buts et 7 passes décisives : aucun autre défenseur n'a fait mieux en championnat. TOP 5 - PASSES DÉCISIVES EN 2023 1. Federico Dimarco - 11 2. Lautaro Martinez - 7 3. Nicolò Barella - 7 4. Hakan Calhanoglu, Marcus Thuram, Denzel Dumfries - 6 OCCASIONS, PASSES ET TACLES Les buts, les passes décisives mais aussi le nombre de tirs tentés, d'occasions créées, de passes réussies, d'interceptions et de tacles. Voici le top 5 Nerazzurri pour chaque catégorie, en prenant toujours en compte toutes les compétitions : TOP 5 - TOTAL DES TIRS EN 2023 1. Lautaro Martinez - 187 2. Hakan Calhanoglu - 83 3. Federico Dimarco - 74 4. Henrikh Mkhitaryan, Nicolò Barella - 63 TOP 5 - OCCASIONS CRÉES EN 2023 1. Hakan Calhanoglu - 89 2. Federico Dimarco - 84 3. Nicolò Barella - 77 4. Lautaro Martinez - 60 5. Henrikh Mkhitaryan - 48 TOP 5 - INTERCEPTIONS EN 2023 1. Henrikh Mkhitaryan - 314 2. Hakan Calhanoglu - 309 3. Nicolò Barella - 281 4. Francesco Acerbi - 266 5. Alessandro Bastoni - 215 TOP 5 - PASSES RÉUSSIES EN 2023 1. Francesco Acerbi - 2737 2. Alessandro Bastoni - 2341 3. Hakan Calhanoglu - 2330 4. Matteo Darmian - 2242 5. Nicolò Barella - 2107 TOP 5 - TACLES EN 2023 1. Matteo Darmian - 107 2. Henrikh Mkhitaryan - 97 3. Nicolò Barella - 89 4. Hakan Calhanoglu - 81 5. Alessandro Bastoni - 74 ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  13. MILAN_ Le FC Internazionale Milano est heureux d'annoncer le renouvellement de contrat de 3 joueurs majeurs de son effectif : Matteo Darmian, Henrikh Mkhitaryan et Federico Dimarco Matteo Darmian (2025) Le club a annoncé qu'un accord pour l'extension du contrat de Matteo Darmian a été trouvé, le joueur né en 1989 est désormais lié au club jusqu'au 30 juin 2025. Matteo Darmian: Henrikh Mkhitaryan (2026) Le club Nerazzuro et le milieu de terrain de 34 ans ont trouvé un accord pour une prolongation de contrat jusqu'au 30 juin 2026. Henrikh Mkhitaryan : Federico Dimarco (2027) Le club et le joueur de 26 ans ont trouvé un accord pour un renouvellement de contrat jusqu'au 30 juin 2027. Federico Dimarco : ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  14. L’Inter Milan travaille au renouvellement de contrat de plusieurs joueurs majeurs de son effectif. Il est temps de faire le point ici. Il ne manque plus que l’annonce officielle : Mkhitaryan D’après Matteo Barzaghi, journaliste de Sky Sport Italia, le club a trouvé un accord pour le renouvellement de contrat de Henrikh Mkhitaryan, il ne manque plus que l’annonce officielle. Mkhitaryan a rejoint le club à l’été 2022 et son contrat actuel expire à la fin de la saison. Il fait partie des priorités car le club souhaite finaliser l’opération avant la fin de l’année pour pouvoir bénéficier du Décret de Croissance. Pour rappel, cette règle permet au club d’économiser 50% d’impôts sur le salaire d’un jouer. Cependant, il sera aboli au début de l’année 2024. En conséquence, le géant de la Série A doit finaliser l’accord avant la fin de cette année 2023. Les priorités du début d’année 2024 : Lautaro Martinez, Nicolo Barella, Federico Dimarco et Matteo Darmian D’après Il Corriere dello Sport, les Nerazzurri ont presque finalisé les accords avec les quatre joueurs. Cependant, signer ces accords n'est pas une urgence absolue, au contraire de l'extension d'Henrikh Mkhitaryan. En effet, Lautaro et le trio italien n'est pas éligible au Décret de Croissance dans tous les cas. En conséquence, signer ces quatre contrats en 2023 n'aurait aucun avantage. Néanmoins, la source explique que la fumée blanche pourrait bientôt être de sortie pour Lautaro. Le capitaine du club a un contrat valable jusqu'en 2026. Mais le club voudrait le lier à l'Inter avec un contrat longue durée jusqu'en 2028. Ce serait la même chose pour Barella et Dimarco. En ce qui concerne Darmian, son contrat expire à la fin de la saison. Le club a une option pour le renouveler automatiquement d'un an mais il semble que la direction préfère trouver un accord bilatérale avec le vétéran. Si les Nerazzurri n'ont pas fixé de date limite pour les renouvellements, l'article estime que les quatre joueurs pourraient signer leurs nouveaux contrats au début de l'année 2024. Un renouvellement ou un départ : Denzel Dumfries Toujours d'après Il Corriere dello Sport, la direction et le joueur hollandais doivent trouver un accord d'ici à la fin de la saison, sans quoi un divorce semble inévitable. Comme l'explique la source, environ 1 million sépare les deux parties. Le joueur souhaite que son salaire soit de 5 millions euros par an alors que le club lui propose seulement 4 millions. Par conséquent, il est difficile d'imaginer que les deux parties trouvent un accord rapidement. Les négociations vont donc continuer durant les mois à venir. Le contrat actuel du joueur de 27 ans expire à l'été 2025. Donc si les Nerazzurri échouent à faire signer un nouveau contrat au joueur, ils préféreraient le vendre à la fin de la saison pour éviter de perdre ses services gratuitement l'année suivante. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  15. Les Nerazzurri battent la Lazio 2-0 pour prendre quatre points d'avance en championnat L'Inter bat la Lazio 2-0 au Stadio Olimpico et poursuit sa course en tête du championnat: après 16 journées, les Nerazzurri ont 41 points, quatre de plus que le second, la Juventus. Ce fut une nouvelle excellente performance des hommes de Simone Inzaghi, qui ont subi une pression d'entrée de match par la Lazio, sans, pour autant, concéder de grosses occasions. Inspiré par l'excellent Barella, les Nerazzurri ont pris plus de place dans le jeu à mesure que les minutes passaient et à la 40ème minute : Lautaro a saisi une mauvaise passe en retrait de Marusic, a dribblé Provedel et, sous la pression de deux défenseurs de la Lazio, a calmement placé la balle dans le fond du filet pour ouvrir le score, 1-0. Son 15ème but en championnat cette saison le 29ème en Série A en 2023. Lazio cherchait à reprendre la deuxième période avec force mais la défense Nerazzurri tint bon, Sommer a de nouveau réalisé un clean sheet, son onzième en 16 matchs de Série A. Le deuxième but est arrivé à la moitié de la seconde mi-temps : Barella arrête un contre et tente de trouver Lautaro, avant de passer la balle à Thuram, qui trouve le petit filet opposé du pied gauche. Une série de changements ne changea pas le cours du match. L'Inter était tout en contrôle et était même proche de marquer un troisième but par l'intermédiaire de Mkhitaryan puis ensuite Frattesi. La Lazio finit le match à dix, suite au carton rouge reçu par Lazzari en fin de match. LAZIO 0-2 INTER Buteurs : 40' Lautaro (I), 66' Thuram (I) LAZIO (4-3-3): 94 Provedel; 29 Lazzari, 15 Casale, 34 Gila, 77 Marusic; 8 Guendouzi, 65 Rovella (32 Cataldi 75'), 6 Kamada (10 Luis Alberto 65'); 7 F. Anderson (19 Castellanos 80'), 17 Immobile, 20 Zaccagni (9 Pedro 75'). Remplaçants : 33 Sepe, 35 Mandas, 3 Pellegrini, 4 Patric, 5 Vecino, 23 Hysaj, 26 Basic, 46 Ruggeri. Coach: Maurizio Sarri. INTER (3-5-2): 1 Sommer; 31 Bisseck, 15 Acerbi, 95 Bastoni; 36 Darmian, 23 Barella (16 Frattesi 70'), 20 Çalhanoglu (21 Asllani 89'), 22 Mkhitaryan, 32 Dimarco (30 Carlos Augusto 70'); 9 Thuram (8 Arnautovic 78'), 10 Lautaro (14 Klaassen 89'). Remplaçants : 12 Di Gennaro, 77 Audero, 5 Sensi, 28 Pavard, 42 Agoume, 44 Stabile. Coach : Simone Inzaghi. Avertissements : Thuram (I), Barella (I), Casale (L) Expulsion : Lazzari (L) (87') Temps additionnel : 4' - 6' Arbitre : Maresca. Assistants : Passeri-Garzelli. Quatrième arbitre : Rapuano. VAR : Di Paolo. VAR Assistant : Gariglio. EN SOUVENIRS DE SINISA MIHAJLOVIC Avant le match au Stadio Olimpico, un hommage a été rendu à Sinisa Mihajlovic, décédé le 16 Décembre 2022. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  16. Une Inter extraordinaire contre le Napoli: 3-0, assuré par des buts de Calhanoglu, Barella et Thuram. Une démonstration de force, des buts magnifiques et la place de leader du championnat, qui vient couronner une très grande performance. Sommer a ouvert cette nuit pleines d'occasions avec des arrêts formidables. Le jeu était plaisant, chaque équipe était en action et tentait sa chance. L'Inter est devenu de plus en plus dangereuse à mesure que les minutes passaient et finit par ouvrir le score à la 44ème minutes, avec une demi-volée splendide de Calhanoglu, en dehors de la surface. Inter a redémarré fort en seconde mi-temps mais peut remercier Sommer pour ses parades lorsqu'il s'est opposé, notamment, à Kvaratskhelia. Barella a doublé la mise à la 61ème minutes avec une série de dribbles exceptionnelle dans la surface, se débarrassant de toute opposition, pour porter le score à 2-0. Le Napoli commença à lâcher prise, laissant des espaces, dans lesquels l'Inter n'hésita pas à s'engouffrer. Après avoir perdu De Vrij en première mi-temps, Inzaghi a été forcé de remplacer Dumfries. Mais son remplaçant, Cuadrado, donna une passe décisive pour le but du 3-0 de Thuram dans les dernières minutes : une passe profonde à ras de terre depuis la droite et Tikus arriva au bon moment. Victoire pour l'Inter qui reprend la place de leader du championnat. NAPOLI - INTER 0-3 Buteurs : 44' Calhanoglu (I), 62' Barella (I), 85' Thuram (I) NAPOLI (4-3-3): 1 Meret; 22 Di Lorenzo, 13 Rrahmani, 55 Ostigard, 3 Natan (23 Zerbin 87'); 99 Anguissa, 68 Lobotka (20 Zielinski 75'), 7 Elmas (29 Lindstrom 75'); 21 Politano (81 Raspadori 68'), 9 Osimhen, 77 Kvaratskhelia. Remplaçants : 16 Idasiak, 95 Gollini, 4 Demme, 5 Juan Jesus, 18 Simeone, 24 Cajuste, 70 Gaetano. Coach : Walter Mazzarri. INTER (3-5-2): 1 Sommer; 36 Darmian (31 Bisseck 86'), 6 De Vrij (30 Carlos Augusto 18'), 15 Acerbi; 2 Dumfries (7 Cuadrado 77'), 23 Barella, 20 Calhanoglu, 22 Mkhitaryan (16 Frattesi 77'), 32 Dimarco; 9 Thuram (8 Arnautovic 86'), 10 Lautaro. Remplaçants : 12 Di Gennaro, 77 Audero, 5 Sensi, 14 Klaassen, 21 Asllani, 42 Agoume, 44 Stabile, 70 Sanchez. Coach : Simone Inzaghi. Avertissements : Elmas (N), Rrahmani (N), Darmian (I), Thuram (I) Temps Additionnel : 3' - Arbitre : Massa. Assistants : Imperiale, Mondin. Quatrième arbitre : Rapuano. VAR : Marini. Assistant VAR : Mariani. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  17. De nouvelles sirènes en provenance d’Arabie Saoudite se font entendre à l’Inter et celles-ci ciblent, selon Tuttomercatoweb, Henrikh Mkhitaryan dont le contrat arrive à échéance au 30 juin 2024. Henrikh Mkhitaryan fait l'objet d'une méga offre de la part de l'Arabie saoudite. Un contrat de deux ans pour un salaire avoisinant les 15 millions d'euros par saison pour celui qui aura 35 ans le 21 janvier prochain. D'où l'idée de l'Arménien d'y réfléchir, même si l'Inter le renouvellerait volontiers. L’offre Nerazzurra sera sensiblement la même que celle qu’il perçoit actuellement, soit 3,8 millions d'euros nets plus les bonus. Tout dépendra donc de ses intentions, et, en cas de départ de Mkhitaryan, le nom de Piotr Zielinski, en fin de contrat avec Naples, est dans les tuyaux. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Les statistiques et les chiffres après la victoire des Nerazzurri sur les Canarini Une quatrième victoire de suite en Série A et la première place avec 31 points. L'Inter a gagné 2-0 à domicile contre Frosinone lors de la 12ème journée de championnat. Un boulet de canon de Dimarco et un pénalty de Calhanoglu ont décidé du match à Giuseppe Meazza. Voici quelques statistiques intéressantes à retenir du match : Un parcours positif C'est la deuxième fois dans l'ère de la victoire à trois points que l'Inter réussit à atteindre 30 points (ou plus) en Série A, après 12 matchs joués. La première fois c'était lors de la saison 2019/20. Les hommes de Simone Inzaghi ont gardé leur cage inviolée lors de huit matchs de championnat cette saison: seule Nice a fait mieux dans 5 grands championnats européens en 2023/2024. Le coup de canon de DIMARCO Ce but est déjà entré dans l'histoire et restera un souvenir à jamais gravé dans la mémoire de chaque supporter intériste. Le gaucher Nerazzurro a inscrit un but incroyable qui accompagne une nouvelle performance, brillante. De plus, c'est le 3ème but, en terme de distance (56m), inscrit en Série A depuis 2005/06, après Roncaglia et Biraghi. Dimarco est en train de faire une saison incroyable : il est l'un des deux défenseurs des 5 grands championnats européens à avoir marqué deux buts et fourni, au moins, deux passes décisives lors de chacune des quatre saisons passées. De plus, notre numéro 32 a été impliqué dans six buts en Série A cette saison (deux buts et quatre passes décisives). CALHANOGLU entre dans l'Histoire Calhanoglu a marqué un but important lors du match d'hier, qui lui fait également établir un nouveau record. Hakan est ainsi devenu le meilleur marqueur Turc de l'histoire de la Série A (37 buts), dépassant Sükrü Gülesin. Le milieu de terrain de l'Inter est également le joueur qui marqué le plus de pénaltys parmi les 10 plus grands championnats européens: 5. Pour faire simple, le turc a converti les neuf pénaltys qu'il a eu à tirer pour l'Inter en Série A. De plus, la forme du numéro 20 est confirmée par cette stat : Calhanoglu a inscrit cinq buts lors des douze premières journées de championnat en Série A pour la première fois de sa carrière. MKHITARYAN en BONUS Le joueur a effectué une nouvelle performance complète grâce à son sens tactique et à sa personnalité. Henrikh Mkhitaryan a continué d'améliorer ses statistiques cette saison. L'arménien est impliqué dans cinq buts (deux buts et trois passes décisives) lors de ses 12 matchs de championnat : les mêmes statistiques que lors de ses 31 apparitions en 2022/23. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  19. Federico Dimarco et Henrikh Mkhitaryan se sont livrés à INTER TV suite à l’autoritaire victoire de notre Inter au Giuseppe Meazza Federico Dimarco Est-ce que ce but de plus de 56 mètres est le plus beau de votre carrière ? *56,08 mètres pour être précis Henrikh Mkhitaryan Ma passe décisive à Dimarco? Juventus-Inter? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. A la veille de la 4ème journée de phase de poule de Ligue des Champions pour l'Inter, le club s'apprête à affronter le FC Salzburg, l'entraîneur Simone Inzaghi s'est exprimé depuis la Red Bull Arena avant le match: Une victoire demain (mercredi*) pourrait permettre à l'Inter de s'épargner des derniers matchs de poules compliqués. A quel point est-ce important ? Vous avez une équipe de 15/16 joueurs titulaires potentiels ? Est-ce que vous pensez à changer l'approche du match ou est-ce que vous êtes heureux de la manière dont les choses se sont passées au Meazza ? Comment aurez vous besoin de jouer ? Est-ce que Bisseck est prêt pour un match comme celui-ci ? Quelle est la dynamique entre Barella et Frattesi ? ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  21. Grâce à un penalty de Calhanoglu et à un bijou de Lautaro Martinez, l'Inter a réussi à prendre le meilleur sur l'Atalanta et poursuit son avancée en tête de la Serie A. Voici les faits les plus intéressants après le match au Gewiss Stadium. Les chiffres Nerazzurri Grâce à sa victoire sur La Dea, l'Inter est maintenant à 28 points après onze matchs en Serie A, c'est la quatrième fois que l'équipe atteint ce nombre de points à ce stade de la compétition dans l'ère de la victoire à trois points. L'Inter en est à dix matchs d'invincibilité en Serie A contre les Orobici et n'a jamais eu de série si longue sans défaite face à Bergame dans la compétition. Notre Capitaine inarrêtable Après son but à Bergame, Lautaro Martínez a maintenant inscrit douze buts en championnat cette saison; le dernier joueur Nerazzurro a avoir fait mieux lors des onze premières journées de championnat de Serie A était Antonio Valentin Angelillo (joueur italo-argentin, passé par l'Inter entre 1957 et 1961, meilleur buteur du championnat en 1959). Depuis janvier 2023, le No.10 de l'Inter est le deuxième meilleur marqueur parmi les cinq championnats majeurs européens. Meilleur buteur turc de l'Histoire Avec 36 buts, Hakan Çalhanoglu a egalé Sükrü Gülesin (passé par l'US Palerme et la Lazio de Rome entre 1950 et 1953) comme meilleur buteur turc de l'histoire de la Serie A. Depuis 2017/18, le milieu Nerazzurri a marqué dix des pénaltys qu'il a tiré dans le championnat italien. Jusqu'à présent, dans cette saison, il a trouvé le chemin des filets quatre fois, ce qui signifie qu'il a déjà marqué plus de buts en championnat que lors de la saison 2022/23 (trois). Le No.20 Nerazzurri est actuellement le deuxième milieu de terrain le plus prolifique en championnat cette saison. La qualité de Mkhitaryan Sa contribution constante aux attaques de l'Inter se réflète par ses statistiques personnelles. Henrikh Mkhitaryan a été directement impliqué dans quatre buts - deux buts et deux passes décisives - dans les onze journées de championnat. L'arménien continue à produire des performances de hautes qualités. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  22. L'entraîneur de l'Inter Milan, Simone Inzaghi, devrait faire démarrer son équipe titulaire face à Bologne. La Beneamata va recevoir les Rossoblu ce samedi après-midi au stade Giuseppe Meazza. Ce sera la dernière rencontre avant la trêve internationale d'octobre. Plus tôt hier, des sources supposaient que le coach des Nerazzurri effectuerait des changements dans la l'équipe de départ qui a battu Benfica mardi. Ces articles supposaient qu'Alexis Sanchez, Matteo Darmian, Kristjan Asllani et Stefan de Vrij débuteraient comme titulaires. Mais d'après les dernières infos de Sky Sport (via FcInterNews), Inzaghi n'a pas prévu de faire tourner son onze de départ. Le XI probable de l'Inter Milan (3-5-2): Sommer; Pavard, Acerbi, Bastoni; Dumfries, Barella, Calhanoglu, Mkhitaryan, Dimarco; Thuram, Martinez ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  23. Les Nerazzurri travaillent actuellement sur le renouvellement de contrat de plusieurs joueurs. Mais d'après La Gazzetta dello Sport via FcInter1908, le renouvellement d'Henrikh Mkhitaryan est le dossier le plus urgent. Parce que le contrat du joueur de 34 ans expire à la fin de cette saison. Par conséquent, l'Inter cherche à prolonger les services de son milieu de terrain expérimenté en étendant son contrat de deux nouvelles années et ainsi éviter un départ à la fin de cette saison. L'article s'attend à ce que les deux parties trouvent un accord rapidement. De plus, les Nerazzurri travaillent également sur l'extension de contrat de Federico Dimarco. L'arrière-gauche a un contrat qui va jusqu'à 2026. Cependant, le Club cherche à rallonger le contrat jusqu'en 2028. Le journal s'attend à ce que l'international italien voit son salaire atteindre 4 millions d'euros par an dès la saison prochaine. Denzel Dumfries est également dans le même bateau. Il pourrait obtenir les mêmes émoluments que Dimarco, son contrat va actuellement jusqu'à l'été 2025. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  24. A la veille du match de la 3ème journee du Groupe D, mardi 24 octobre à 18h45, Henrikh Mkhitaryan a répondu aux questions des journalistes lors de la conférence de presse d'avant-match: Est-ce que cela change quelque chose de jouer en Ligue des Champions ? "Ça ne change rien, tous les matchs sont très importants pour nous. Nous sommes conscients que nous n'avons pas réalisé le meilleur démarrage possible contre la Real Sociedad, mais avons fait ce qu'il fallait contre Benfica, donc nous voulons continuer sur notre lancée." Est-ce qu'être leader du championnat change quelque chose ? Comment vous êtes-vous préparés pour le match face à Salzbourg ? "Nous ne regardons pas le classement du championnat maintenant, la route est encore longue. Ce qui arrive, c'est Ligue des Champions et nous sommes gonflés à bloc et plus prêts que jamais. Nous avons déjà montré contre le Benfica, que nous voulions gagner ces matchs et demain (mardi*) ce ne sera pas différent; nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour réussir." Vous avez fait un très bon départ cette saison, voulez-vous rester à l'Inter? "Je me sens très bien ici, aussi bien dans la ville que dans le club. Je fais de mon mieux pour aider l'équipe. Je m'exprime sur le terrain. Pour le reste, j'ai mes représentants qui échangent avec le Club mais je veux rester ici." Est-ce que vous vous attendiez à devenir un membre aussi important de cette équipe ? "Quand j'ai parlé à l'entraîneur avant de venir, je lui ai dit que je viendrai pour aider l'équipe et donner tout ce que j'ai, c'est avec ça qu'il a fait ses choix. J'ai toujours tout donné pour jouer, à 100%. Je n'ai jamais été un joueur avec un esprit défensif mais dans le rôle du milieu qui est le mien, je dois essayer et aider l'équipe des deux côtés du jeu." Après le match de demain, le prochain match de championnat c'est face à la Roma... "Demain (Mardi*), nous ferons tout pour accomplir une performance. Nous sommes conscients du fait que nous affrontons une équipe très forte, que nous avons affronté en présaison, mais nous sommes à domicile devant nos supporters et nous voulons gagner pour eux. Ce match est crucial. Ensuite, nous commencerons à penser à la Roma." Qu'est-ce que vous pensez du fait de jouer plus loin de l'attaque ? "J'ai le plus souvent joué derrière l'attaquant dans ma carrière, donc si le boss me voit en capacité de le faire alors je donnerai mon meilleur pour aider l'équipe. Sinon, je jouerai où il me veut. Ce qui compte le plus est d'attaquer et de défendre ensemble, comme un seul homme; le football est un sport d'équipe, après tout." ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  25. L'Inter a battu le Torino à l'extérieur grâce à trois buts restés sans réponse inscrits en seconde mi-temps et sont leader provisoire du championnat. Ce sont trois points vitaux qui suivent une première mi-temps serré. Puis, cela a été tout pour l'Inter en seconde mi-temps. La blessure de Schuurs et les changements d'Inzaghi ont mené à une domination totale de l'Inter dès les dix premières minutes de la seconde mi-temps. Il y a eu peu d'occasions lors des 45 premières minutes, cependant le Torino a mieux fini la première et a mis l'Inter sous pression. Ensuite, après la pause, tout a changé. Dumfries, quasiment sur sa première action, en sortant du banc, passa la balle à Thuram pour l'ouverture du score; Tikus a marqué son troisième but de la saison avec une tentative précise. Résumé du match Le Torino n'a pas eu la force de revenir et rapidement l'Inter en a marqué un deuxième. Calhanoglu enroula un corner, la balle est prolongée par Acerbi et c'est terminé par Lautaro de la tête. 11 buts en neuf matchs de championnat pour El Toro cette saison. C'était trop pour le Torino et l'Inter commença à contrôler le match, et est même passé proche d'un troisième en deux occasions. Le troisième est venu dans le temps additionnel quand Calhanoglu marqua sur penalty. L'équipe d'Inzaghi a maintenant 22 points et se prépare pour le match de mardi contre Salzburg en Ligue des Champions. TORINO 0-3 INTER Buteurs : 60' Thuram (I), 67' Lautaro (I), 95' Calhanoglu (I) pen TORINO (3-4-2-1): 32 Milinkovic-Savic; 61 Tameze, 3 Schuurs (15 Sazonov 51'), 13 Rodriguez; 19 Bellanova, 28 Ricci, 77 Linetty (8 Ilic 86'), 20 Lazaro; 16 Vlasic, 23 Seck (66 Gineitis 74'); 11 Pellegri (9 Sanabria 74'). Remplaçants : 1 Gemello, 71 Popa, 6 Zima, 8 Ilic, 10 Radonjic, 27 Vojvoda, 79 Savva, 84 Antolini, 94 N'Guessan. Entraîneur: Ivan Juric. INTER (3-5-2): 1 Sommer; 28 Pavard (2 Dumfries 57'), 6 De Vrij, 15 Acerbi; 36 Darmian (31 Bisseck 92'), 23 Barella (16 Frattesi 57'), 20 Calhanoglu, 22 Mkhitaryan, 32 Dimarco 30 Carlos Augusto(57'); 9 Thuram, 10 Lautaro (14 Klaassen 82'). Remplaçants : 12 Di Gennaro, 77 Audero, 5 Sensi, 21 Asllani, 31 Bisseck, 42 Agoume, 70 Sanchez, 95 Bastoni. Entraîneur: Simone Inzaghi. Avertissements : Barella (I), Linetty (T) Arbitre : Marchetti. Assistants: Liberti, Perrotti. Quatrième arbitre: Rapuano. VAR: Nasca. Assistant VAR: Paganessi. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...