Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'hisense'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

12 résultats trouvés

  1. C’est une révélation de Tuttosport : Si ce mercredi Digitalbits sera présent sur le maillot face au Napoli, l’Inter continue de rechercher un nouveau partenaire pour le remplacer Révélation de Tuttosport "La décision du club est due à la volonté de ne pas faire passer cette saison comme la saison des "3 maillots" (avec Digitalbits, sans sponsors et avec le nouveau sponsor). Le fait que l'entreprise californienne de technologie blockchain soit en défaut de paiement a créé un préjudice économique important pour l’Inter tant les accords passés prévoyaient des revenus à hauteur de de 80 millions d'euros, hors bonus, entre 2022 et 2025." "Toutefois, l'accord de 5 millions d’euros jusqu'en 2024 avec eBay pour couvrir l'espace sur la manche gauche a été considéré comme un signal important sur l'attractivité de l'Inter. Ces dernières semaines, le club a commencé à sonder le terrain avec la volonté de ne pas penser à la baisse, c'est pourquoi la demande pour figurer en qualité de Main Sponsor se situe autour de 24 millionsd'euros par saison." "Et parmi les entreprises associées à l'Inter, la candidature la plus sérieuse est celle d’Hisense, mais attention à LeoVegas qui a déjà associé son nom au maillot lors de la tournée à Malte. Une possibilité, si la législation réglementaire sur les partenariats liés aux sociétés de paris sportif, vient à être changée." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Le PDG d'Inter, Alessandro Antonello, et le PDG de Hisense Italia, Gianluca Di Pietro, ont annoncé un partenariat entre l’Inter et Hisense. Hisense Italia est la branche italienne du leader de l'industrie des appareils électroménagers et de l'électronique grand public. Ils seront associés aux Nerazzurri jusqu'à la saison 2024-2025. L'accord entre les deux sociétés a été officialisé ce Samedi au Meazza. Alessandro Antonello et Gianluca Di Pietro étaient tous les deux présents. Voici les mots d’Alessandro Antonello. "Nous sommes ravis d'accueillir Hisense dans la famille des partenaires de l'Inter. Nous avons remarqué que Hisense met l'accent sur l'innovation et s'efforce d'atteindre l'excellence, ce qui distingue notre club. Nous sommes convaincus que cette collaboration permettra aux deux marques d'atteindre de nouveaux objectifs majeurs. Gianluca Di Pietro a souligné que la collaboration entre les deux sociétés ne se limitera pas à la seule visibilité de la marque car il y aura des opportunités pour une plus grande intégration sur toute la ligne. "Une collaboration significative entre Hisense et l'Inter commence aujourd'hui. Il ne se limitera pas à la visibilité de la marque car il offrira également aux entreprises concernées des opportunités d'intégration. Ce choix a longtemps été réfléchi et s'est concrétisé grâce à nos valeurs communes et à l'organisation efficace des Nerazzurri. En effet, ce qui nous a amenés à choisir l'Inter est son grand professionnalisme. Les Nerazzurri sont une entreprise ambitieuse, comme la nôtre, et, de plus, elle possède l'une des meilleures bases de fans au monde. C'est le début d'un long chemin pour Hisense, qui conduira au développement de nouveaux projets dans les années à venir qui représenteront une avancée majeure pour les deux parties et feront partie d'un avenir réussi ensemble." L'accord de marque conduira à une énorme visibilité supplémentaire dans le football pour Hisense. Leur logo sera visible sur les panneaux publicitaires LED autour du terrain lors des matchs de l'Inter. En plus de cela, le club utilisera les produits des entreprises chinoises pour tous leurs sites officiels. Cela vaut également pour les salles d'accueil du Meazza, du QG et des centres de formation. Les logos des deux sociétés ont été vus dans des lumières LED au Meazza lors du match contre la Spezia. Selon FCInterNews, l'Inter devrait bientôt annoncer deux nouveaux partenariats marketing, les Nerazzurri étant prêts à conclure des accords avec Kopron SpA et le groupe Attal. De plus, les Nerazzurri continueront de chercher de nouveaux partenaires pour monétiser le côté marketing du club et étendre leur portée en dehors du terrain. Kopron SpA est une entreprise de logistique de construction qui a déjà travaillé avec les Nerazzurri dans le passé, tandis qu'Attal Group est une entreprise qui recherche et gère les ressources humaines et succède à ManPower dont le contrat avec le club a expiré. Concernant Digitalbits, l'Inter n'a pas exclu la perspective d'intenter une action en justice contre le sponsor principal Digitalbits qui n’a pas effectué certains paiements. Comme rapporté par La Repubblica il y a quelque jours, l'Inter n'est pas la seule équipe très préoccupée par la situation. nIl est rapporté que les voies légales pour mettre fin à la relation entre Inter et Digitalbits n'ont pas été exclues. Il n'y a actuellement aucune difficulté de paiement avec les Giallorossi et le fondateur de Digitalbits pourrait être au Stadio Olimpico lundi soir pour le match de l'AS Roma contre Cremonese. L'Inter a immédiatement pris la décision de supprimer le logo Digitalbits sur son site Web lorsqu'il est devenu clair que le paiement n'avait pas été effectué. Cependant, Digitalbits reste sur les maillots. Traduction alex_j via Sempreinter.
  3. Trouver un héritier digne d’un sponsor historique comme Pirelli n’est pas une mission facile, la marque étant devenu quasiment partie-intégrante du maillot Nerazzurro, suite à un partenariat qui a duré 25 ans, et qui était l’un des plus long de l’Histoire du football mondial Révélation de Calcio&Finanza "En 2016 déjà, Erick Thohir, le Président d’alors avec fait les comptes avec cette difficulté: Entre la tentative d'arnaque "Etihad", l'Inter s’étant retrouvée dans les filets d'un faux intermédiaire de la compagnie aérienne qui avait mis sur la table une fausse proposition de 25 millions d'euros, et le manque d'alternatives, c'est finalement le renouvellement avec Pirelli jusqu'en 2021 qui avait eu lieu, mais avec des chiffres de base revu à la baisse. Si le maximum perçu pour la saison 2020/2021 , s’est élevé à 24,9 millions d'euros, cette somme est due aux Bonus, avec une partie des revenus qui a glissé du budget 2019/20 à celui de 2020/21 étant donné la conclusion de la saison 2019/20 entre juillet et août en raison du Covid-19." "La volonté de l’Inter était de parvenir à augmenter ses recettes, et donc la base fixe, indépendamment des résultats sur le terrain. Le minimum fixé devait être d’au moins 30 millions d’euros, un diktat établi directement par le Président Steven Zhang, qui a d’ailleurs refusé une offre estimée à 25 millions d’euros en provenance d’Hisense. L’objectif était clair : Atteindre ou dépasser le palier des 30 millions d’euros." "Dans les faits, la réalité était bien différente, avec l’Inter qui remportait le Scudetto 2020/2021, en le célébrant avec Pirelli sur le maillot, des nouveautés auront eu lieu en revanche, mais en juillet 2021. A tel point que Nike avait été contraint et forcé de présenter et de distribuer des maillots Nerazzurro de la saison 2021/2022 sans aucun sponsor, certains sont encore disponible sur le site officiel : https://www.nike.com/it/t/maglia-da-calcio-dri-fit-inter-2021-22-stadium-da-terza-NlDQS1/DB5899-011 ." "Fin juillet, le 21, Socios est intronisé :Déjà Main Sponsor de Valence, la plateforme de crypto-monnaie dédiée au football a posé 16 millions d'euros plus des bonus, avec un contrat de quadriennal particulier: Il était déjà prévu, qu'à la fin de la première saison, que Socios ne serait plus le sponsor principal, mais resterait en tant que "Sponsor global des droits publicitaires pour un montant annuel de 1 million d'euros", dans un accord auquel s'ajoute toujours le "Partage des revenus générés par la vente et l'échange des Fan Token", peut-on lire dans les documents du club." "Un nouvel accord a été conclu avec Lenovo, qui, entre-temps, avait été annoncé comme nouveau "partenaire technologique mondial" et sponsor secondaire du maillot d'entraînement. Mais il aurait également pu devenir Main Sponsor si l'Inter l'avait demandé plus tôt, il aurait fait office de sponsor principal, aurait déclaré Lenovo au moment de l'accord avec les Socios, et avec des chiffres encore plus élevés que ceux qui ont été avancés." "L'autre particularité est qu'en septembre 2021, l'Inter a également annoncé l'accord avec Zytara, qui à travers la marque DigitalBits est devenu le nouveau sponsor de manche. En outre, DigitalBits est devenu la "Crypto-monnaie mondiale officielle" et Zytara le "Partenaire bancaire numérique mondial officiel" du club." La valeur de l'accord ? "Plus que Socios : 85 millions d'euros plus des bonus dans un contrat de quatre ans, dont 5 millions d'euros la première saison et le reste réparti sur les années suivantes. Sans surprise, en effet, dès janvier 2022, l'Inter a confirmé que DigitalBits deviendrait le nouveau Main Sponsor, en remplacement de Socios à partir du 1er juillet 2022." "Socios est donc parti en juin, DigitalBits étant prêt à prendre la relève. Dès les premiers jours de juillet, cependant, des rumeurs ont émergé sur les difficultés de la plateforme fondée par Al Burgio : le 12 juillet, un article de Tuttosport a fait la lumière sur des premiers problèmes, mais le club Nerazzurro avait tout balayé d’un revers : Ce même 12 juillet, l'Inter dévoilait d’ailleurs son nouveau maillot, sur lequel est représenté le logo DigitalBits, sans toutefois que le nouveau sponsor principal soit annoncé en tant que tel. Au contraire, dans le communiqué de presse de lancement du nouveau maillot, il n'y a que ce passage : "L'innovation est aussi une valeur qui caractérise les partenaires du nouveau maillot, DigitalBits et Lenovo". Aucun commentaire, aucune autre déclaration." "Ainsi, nous arrivons aux dernières nouvelles, relancées par Il Sole 24 Ore : De nouveaux retards dans les paiements et le choix de l'Inter de masquer le logo DigitalBits du site de la section partenaire, alors que la Roma, qui l’a toujours DigitalBits comme sponsor maillot, ne signale actuellement aucune difficulté dans les relations et les paiements." "L’ordre actuel est de limiter la communication et la visibilité possible à DigitalBits même si celui-ci ne peut pas être caché sur le maillot. Toutefois, dans les tableaux d'affichage sur les lignes de touche à la fois à l'entraînement et en match, et sur tout autre choses, celui-ci est peu à peu. La confirmation est venue des images de la séance d'entraînement commune avec Pro Sesto des Nerazzurri de Simone Inzaghi." "Alors que lors du test contre Novara il y a une semaine, le logo DigitalBits ressortait, lors du match d'hier contre Pro Sesto, il n'y avait que la mention Inter avec le logo du club. Alors que du côté de l'Inter, on ressent de la nervosité, il se dit que les parties travaillent pour résoudre le problème " (c'est-à-dire qu'on attend de voir si la marque pourra payer ce qui lui est dû), du côté de DigitalBits/Zytara, on se concentre sur les différentes annonces, des annonces qui auraient pu avoir lieu ce 29 juillet, mais dont rien n’a été émergé lors d'un événement sur les crypto-monnaies organisé par DigitalBits à Monte Carlo." "Ce 29 juillet, la publication d'un livre blanc sur la stratégie future de la plateforme était attendue, mais elle a été reportée car des "annonces importantes" sont attendues. Cependant, DigitalBits n'a pas encore pris de position officielle sur la situation de l'Inter. Dans le groupe officiel Telegram, chaque demande d'information était rétrogradée en FUD, un acronyme utilisé principalement dans les chats et les forums qui dérive de l'abréviation de "peur, incertitude et désinformation", en substance la circulation de fake news pour frapper la crypto-monnaie." "Cette première phase a également été suivie d'une phase de bannissement de tout message ayant pour sujet l’Inter. La seule explication donnée sur les indiscrétions par l'un des Administrateurs, dont le lien avec la plateforme n'est cependant pas clair, à savoir qu’il n’y a aucune certitude que l’utilisateur qui gère la chaîne le fasse au nom de la société ou d’ employé) est la suivante : "Zytara est toujours le principal sponsor global de l'Inter et DigitalBits est toujours présent sur le maillot. Nous ne nous exprimerons pas au nom de Zytara sur la manière dont elle gère les relations avec ses partenaires. "Nous ne tolérons en aucun cas le FUD. En outre, nous ne pouvons pas répondre à toutes les rumeurs qui surgissent". "Ces dernières semaines, DigitalBits avait répondu à certaines questions générales des utilisateurs. Par exemple, on y lit : "Quels sont les revenus actuels de DigitalBits/Zytara ? Et quelles sont les prévisions pour l'avenir ? DigitalBits est une blockchain, tandis que Zytara construit aujourd'hui une application bancaire mobile du futur: Les deux projets sont gérés indépendamment et ont des objectifs différents. Toutefois, lorsqu'il s'agit de créer des produits et des applications sur une blockchain, Zytara s'engage à utiliser DigitalBits. DigitalBits Blockchain est une couche 1 qui crée une valeur économique basée sur le volume des transactions et la liquidité globale verrouillée ou pariée au sein du protocole." "En termes simples, avec le lancement du jeton Mainnet, DigitalBits sera désormais entièrement accessible à l'ensemble de la communauté tout en étant une blockchain fonctionnelle depuis plus d'un an, ce qui permettra à un grand nombre de nos partenaires de l'écosystème d'utiliser le réseau. Cela se traduira par des transactions qui créeront des frais et des revenus de protocole, de la même manière que toutes les blockchains créent des revenus." Au sujet du parrainage, il est également indiqué : "Pouvez-vous nous donner une idée de la manière dont le projet sera financé ? La Fondation DigitalBits dispose-t-elle de fonds suffisants pour payer les engagements de parrainage et financer le développement de la blockchain ? La Fondation DigitalBits ne paie aucun parrainage, tous les parrainages sont financés par Zytara." "Il n’est donc clairement pas repris ni fait part des difficultés de la plateforme que sur le fait que l'accord est en fait conclu entre Inter et Zytara. Alors, que se passe-t-il ? Pour l'instant, on attend. Si DigitalBits ou Zytara parviennent à respecter ses engagements, la relation se poursuivra évidemment. Sinon, mais ce n'est qu'un dernier recours, il n'est pas exclu que le logo de la plateforme soit également retiré du maillot de jeu. Ce qui est certain, c'est que les retards de paiement n'aident pas Inter sur l'aspect même où elle a eu le plus de difficultés ces dernières saison : Donc le plan économique, à savoir celui des liquidités." L’avis de Marco Bellinazzo La question concernant les retards de paiement de DigitalBits est devenue un cas réel: "Un autre effet secondaire négatif de l'impasse de paiement est que l'Inter ne peut pas signer d'autres accords lucratifs, tels que ceux avec Sorare (carte) et Onefootball (Nft) signés par d'autres clubs par l'intermédiaire de la Lega ou directement". Cela vaut également pour la Roma, un autre club avec lequel DigitalBits a conclu un partenariat." Nous dirigeons-nous vers une scission historique ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. D’un sponsor spécialisé en pneumatique à des sponsors numériques.....C'est un fait, l’Inter a dû se renouveler afin de pouvoir engranger de biens meilleures recettes que celles obtenues ces dernières années. Révélation de Calcio&Finanza Au 30 juin 2021, l’Inter a décidé de ne pas renouveler son accord de "Main Sponsor" avec Pirelli : Le contrat avec l’Azienda de Bicocca offrait une base fixe de 12 millions d’euros plus des bonus liés à des résultats particulièrement bons : A tel point que pour la saison 2018/2019, la qualification à la Ligue des Champions avait permis de toucher 19 millions d’euros. Le fait de ne pas avoir renouvelé cet accord a "libéré" bien plus d’espace sur le maillot : En effet, Pirelli disposait de l’exclusivité pour l’ensemble de la tenue, à tel point que l’on retrouvait comme rétro sponsor aussi sa marque Driver. Pirelli avait toutefois lâché du lest, uniquement en 2020, lorsque le club était à la recherche d’un sponsor "manche" (Remember IC Markets qui s’est terminé devant les tribunaux.) La recherche d’un nouveau sponsor pour le maillot n’a pas été une tâche aisée, la pandémie liée au Covid-19 s’additionnant aux requêtes importantes du club, requêtes qui ont été considérée comme exagérée par certaines entreprises telle que Hisense, selon les indiscrétions. A cela, il faut ajouter le départ du Directeur Commercial, l’ancien du Real Madrid Jaime Colas. Malgré tout, l’Inter a su aller de l’avant : A la fin du mois de juillet, l’Inter a tout de même dévoiler son nouveau sponsor maillot : La plateforme de Blockchain Socios.com: L’accord officiel prévoit un contrat annuel avec une option pour sa prolongation et une clause d’éviction en cas de meilleur offre. Socios verse 20 millions d’euros à l’Inter et est présent en qualité de Main Sponsor sur les différentes jeu de maillot avec le logo "Fan Token Inter" Dans le même temps, Lenovo, qui s’était aussi manifesté pour devenir le sponsor principal, a amplifié son partenariat avec l’Inter, en devant son nouveau rétro-sponsor pour une somme de 6 millions d’euros par saison. Enfin, jeudi dernier, le club a annoncé un accord quadriennal avec DigitalBits (qui devient le sponsor de manche) et Zytara qui devient l’Official Global Digital Banking Partner à hauteur de 85 millions d’euros, soit une moyenne de 21,25 millions d’euros par saison. Zytara remplace, de la sorte, le Crédit Agricole qui versait 1,7 millions d’euros, plus 400.000 de bonus, lors de la saison 2020/2021. Analyse D’une façon générale, les nouveaux accords ont permis à l’Inter de tripler ses recettes au niveau de la sponsorisation liée aux maillots, avec une croissance de +245%! Les accords non-renouvelés au 30 juin : Pirelli: 12 millions (plus bonus pouvant aller jusqu’au double : En 2018/2019, le club a perçu 19 millions d’euros en se qualifiant en Ligue des Champions) Crédit Agricole: 1,7 millions (400.000 euros de bonus entre la Ligue des Champions et le Scudetto 2020/2021) Soit un total de base de: 13,7 millions d’euros Les nouveaux accords : Socios: 20 millions d’euros Lenovo: 6 millions d’euros; Digitalbits: 6 millions d’euros Zytara: 15,25 millions d’euros (estimation moyenne) Soit un total de : 47,25 millions d’euros Au niveau national, la leader de ce marché reste la Juventus qui encaisse plus de 100 millions d’euros suite à ses accords signé avec Adidas, Jeep (la marque fait désormais partie de Stellantis, dont l'actionnaire majoritaire est Exor, la holding de la famille Agnelli-Elkann) et Cygames. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. C'est une information à prendre avec toutes les précautions d'usage, mais un maillot de l'Inter qui présente toutes les caractéristiques d'un maillot officiel a été dévoilé ce dimanche 20 juin sur Vinted, avant d'être très rapidement retiré, ce qui a empêché toute interaction avec le revendeur. S'il ne m'a pas été possible de prendre contact avec le revendeur, j'ai eu le réflexe de réaliser des impressions d'écran et les différentes rumeurs se confirment Hisense serait le Main Sponsor de l'Inter L'aspect "Snake" soit la peau de serpent est clairement visible avec un jeu de couleur bleue/noire On retrouve la nouvelle armoirie de l'Inter IM de couleur dorée. A l'intérieur du col, la mention "Inter Milano" Le Logo Nike, l'armoirie et le Main Sponsor Hisense sont de couleur dorée On retrouve également le numéro de série "Nike" en bas à gauche du maillot On retrouve également au verso Lenovo en bas du maillot. Celui-ci présente également la caractéristique d'être de couleur dorée Le bout des manches et le haut du col sont de couleur noire Le maillot serait accompagné d'un short de couleur noire. Celui-ci reprendrait la nouvelle armoire de l'Inter et la célèbre virgule de couleur dorée. S'agit-il d'une parfaite imitation ou d'une fuite ? La présence de l'étiquette de Nike pose question: Si l'information vient à se confirmer, validez-vous cette "version définitive" du nouveau maillot de notre Beneamata ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. “Suite aux récentes fuites relatives au sujet du maillot Home de l’Inter, nous sommes en mesures de vous fournir plus d’information sur la conception du Kit away de l’Inter Milan 2021-2022. En fait, celui-ci sera un hommage à l’emblématique maillot iconique 2010-2011, lui qui présentait un graphique de serpent tout le long d’un côté jusqu’à la manche." - Tel est l'annonce de Footy Headlines sur son site officiel. “Tout comme le Home, il reste à voir quel sera le nom de la Compagnie qui apparaitra sur la face du maillot: Hisense et Samsung sont les deux principaux candidats selon les derniers rapports, tandis que Lenovo va faire ses débuts à l’arrière dos du maillot." Cette image présente les logos principaux du maillot de l’Inter Milan 2021-2022: Le Kit sera tout de blanc avec des logos noir sur la poitrine. Contrairement à ce qui avait été prédit, il ne sera pas doté d’une crête de serpent. En lieu et place, on retrouvera l’armoirie standard du club En terme de design, le maillot disposera d’un imprimé de serpent "accrocheur" qui ira de l’avant vers l’arrière, inspiré par le maillot de la saison 2010-2011. Celui-ci sera similaire, mais pas identique à celui qui est déjà présent sur une série d’article déjà de collection Le serpent sera de couleur bleu composé de motif à échelle noir, similaire, mais pas identique à celui du maillot home Le short sera blanc et noir, les chaussettes seront de couleurs blanches - Blue Spark et noires. Ce kit Away devrait être de sortie soit en juin, soit en juillet 2021, le validez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. En effet, Hisense, le Colosse asiatique de la technologie et de l’électroménager a peut-être commis une petite gaffe. L’Azienda voit sa cotation grimper en flèche dans la succession à Pirelli pour devenir le sponsor maillot du Champion d'Italie. La faute à un tifoso interiste qui a révélé cette information sur Twitter. Si cette information était à la base anecdotique, elle a été likée par la principale intéressée. Valideriez-vous Hisense en futur Main Sponsor si l’information vient à se confirmer ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. En effet, un des thèmes bouillant sur la table de Steven Zhang sera celui de définir qui sera le successeur de l’Historique Pirelli en qualité de Main Sponsor. Celui-qui qui reprendra l’héritage de la marque de pneumatique devra verser au moins 30 millions d’euros par saison. Révélation de la Gazzetta Dello Sport Avant l’annonce des problèmes financiers, on entendait parler d’un accord proche auprès de trois colosses asiatiques : Hisense, Evergrande et Samsung. Toutefois, tout a été gelé, lorsque Suning a été en proie à d’autres problèmes, mais également à des offres bien inférieures à celle espérées. Le Patron Jindong Zhang a récemment eu une réunion au sommet avec Samsung, mais il n’y a eu aucune confirmation du côté interiste : En effet, parmi les sponsors déjà présent à l’Inter, on retrouve Lenovo: Cela représenterait donc un conflit d’intérêt avec la présence Samsung vu qu’ils couvrent tous les deux, des marchés similaires. Toutefois, une signature avec Samsung reste possible et pourrait passer par l’établissement d’accords au niveau les plus élevés de la hiérarchie, étant donné qu’il existe déjà un partenariat commercial avec Suning. La préférence du Colosse de Nankin a toujours été vers un sponsor de l’Orient, mais il ne faut pas exclure la piste américaine et il faudra faire vite : L’équipementier Nike est déjà au stade de la production des maillots pour la saison à venir et il ne peut plus se permettre d’attendre à l’infini. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Après avoir fixé la ligne de conduite pour le mercato hivernal, le Suning a lancé le chantier pour trouver de nouveaux fonds et ainsi faire face aux différentes pertes liées à la crise. Ils sont donc à la recherche de nouveaux investisseurs minoritaires. L'idée la plus ambitieuse est de trouver un vrai partenaire qui puisse investir dans l'Inter sans avoir les mains liées, tout en respectant la majorité liée au Suning. Dans tous les cas, il faut de l'argent frais car les pertes pour l'exercice 2019/20 s'élèvent à 102M€. Le quotidien économique italien Il Sole 24 souligne que plusieurs investisseurs étrangers ont été contactés. Et comme si les problématiques de la pandémie ne suffisaient pas, les restrictions de Pékin sont venues pimenter l'équation... Mais une certitude demeure : « malgré les difficultés et les directives venant de Chine, le Suning reste et restera au centre de la scène. Un solide propriétaire et un guide pour l'avenir » dixit la Gazzetta dello Sport. Dans un autre dossier, d'autres fonds arriveront du prochain sponsor maillot. Le contrat avec Pirelli, après plus de vingt de collaborations, se finit cet été et trois noms sont évoquer depuis longtemps pour rafler la mise : Evergrande, Hisense et Samsung. Parmi ces trois là, il semble qu'Evergrande soit le favori. L'opération est estimée entre 30 et 35M€ par an. Ce qui peut être une véritable aubaine. ®gladis32 - internazionale.fr
  10. Suning continue à rechercher continuellement des partenaires importants en Asie, afin d’établir d’e possible alliances stratégiques, pour lui-même, mais également dans le milieu sportif. Preuve en est, ces derniers jours, Jindong Zhang, le propriétaire de l’Inter, a rencontré Cui Shengzhi, le Président de Samsung Greater China, afin de discuter d’une possible coopération pour 2021. Après une rencontre qui s’est tenue en mai, les deux Aziendas ont échangés sur les différents aspects relatif à une future alliance. En pratique, Suning va promouvoir la couverture des produits Samsung sur tous ses canaux en augmentant le lay-out des produits de haute qualité. Ils travailleront ensemble pour promouvoir les produits de haute qualités et de nouveaux produits. Parmi ceux-ci, le téléviseur Samsung 8K, il Galaxy S20 FE et le téléphone cellulaire avec un écran pliant Galaxy W21. "Samsung et Suning seront des partenaires stratégiques de tout instants. Suning couvrira non seulement l’ensemble du système des produits de Samsung dans le secteur de la vente au détail, mais il s’étendra également à des secteurs plus étendu comme le sport. La Chine est actuellement dans une période sensible dans sa construction d’un grand cycle avec une reprise économique accélérée, qui a té stimulée par une meilleure puissance de demande de son marché intérieur. C’est une importante opportunité pour Suning et pour Samsung d’approfondir leur coopération et à s'étendre sur le marché" Jindong Zhang - Propriétaire du Suning et de l'Inter "La coopération entre Samsung et Suning est une forte alliance de bons produits et de bons canaux. Grâce à une coopération conjointe, nous serons en mesure d’e proposer davantage d’opportunités et d’atteindre un plus grand développement" - Cui Shengzhi, Président de Samsung Greater China Le Saviez-vous ? Steven Zhang est également présent en Chine. Si celui-ci sera présent pour l’Assemblée des actionnaires à la fin du mois de novembre, son déplacement actuel vise à trouver l’héritier de Pirelli en qualité de Main Sponsor. Si pour l’instant Hisense et son président Zhou Houjian tiennent la corde, Samsung et son président Cui Shengzhi pourrait avoir leurs mots à dire. Quoiqu’il en soit, le grand gagnant ne sera nul autre que l’Inter dont l’objectif dévoilé est de disposer d'un Main Sponsor à hauteur de 25 à 30 millions d’euros par saison. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Malgré la Pandémie du Covid-19, la vie doit continuer au sein de tous les clubs et de tous les comptes financiers de ceux-ci doivent également tourner à plein régime, à travers l’Europe. Partant de ce constat, l’Inter continue son parcours de croissance, un parcours qui passe par le changement inévitable et historique du Main Sponsor Hisense favori ? En juin 2021, le contrat liant l’Inter à Pirelli prendra fin. Après 20 ans de collaboration, il ne se verra pas renouvelé. Si, il y a encore quelques mois Evergrande était donné favori, Hisense, qui sponsorise déjà quelques grands clubs européens et certaines grandes compétitions, , serait en train de rafler la mise. "La semaine dernière, le Patron de Suning, Jindong Zhang a accueilli le Patron d’Hisense, Zhou Houjian, au Quartier Général de Nankin. Les deux partenaires ont continué à discuter sur une "Stratégie triennale", qui a été mise sur pied au mois d’août et qui fait référence à de potentiels collaborations et partenariat à définir." Et parmi les potentiels collaboration, l’Inter aurait été cité….Si on se prête également attention au présent offert par Jindong à Zhou….Il n’y a qu’un pas qui reste à franchir Le Saviez-Vous ? Pourquoi l’Inter souhaite annoncer son nouveau Main Sponsor en Mars 2021 ? La réponse est économique et stratégique. En effet, comme le révèle le Corriere Dello Sport, l’objectif est de présenter le futur Main Sponsor en mars afin de l’insérer à la production mondiale de la future collection de maillots pour la saison 2021-2022. Si la Pandémie a frappé tous les secteurs et tous les industries, l’Inter comptera, quoiqu’il arrive, sur un nouveau sponsor qui mettra sur la table 30 millions d’euros par saison pour une durée de trois ou cinq ans. Validez-vous Hisense comme futur Main Sponsor ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Suning a tenu à officialiser lui-même l’accord conclu avec Hisense, un accord qui vise une vaste collaboration stratégique qui comprendra aussi l’Inter. "Le 28 septembre Zhou Houjian, fondateur du Groupe Hisense et son équipe ont visité le quartier Général du Suning à Nankin où des entretiens très approfondi avec le Management de Suning se sont tenus, parmi les personnes présentes, on retrouvait Jindong Zhang." "Les deux parties ont convenu de procéder à une collaboration approfondie en matière de produits, de marketing de marque et de coopération avec l'Inter. Cette réunion de haut niveau a eu l’objectif d’accélérer et d’améliorer la collaboration entre les deux Aziendas." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...