Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'histoire'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • Mugs
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Cette série d'articles nous rappelle les joueurs dont nous avons (peut-être) oubliés, qu'un jour, ils ont porté notre maillot noir et bleu. A travers eux on refait l'histoire, on discute et on dissèque leur temps à l'Inter ainsi que le reste de leur carrière. Retrouvez l'ensemble des articles de cette série ici : Les visages oubliés de l'Inter. Nous poursuivons cette dernière en analysant le court séjour en noir et bleu de notre super défenseur Laurent Blanc. Un homme qui est peut-être plus célèbre pour son sens du but que pour ses deux ans au Meazza. Blanc a passé la majo
  2. Vendredi dernier, le FC Séville a battu notre équipe favorite et a empoché sa sixième C3 en six finales, l'Inter ne restant bloquée qu'à trois. Cependant, dans les médias nous entendons souvent que la Ligue Europa n'est pas aussi forte que l'était la Coupe de l'UEFA. Dans cet article, nous expliquons cet état de fait. Mode de comparaison Comparer des coupes qui se sont tenues dans des époques différentes est une chose très ardue. En effet, afin d'obtenir un comparaison objective et sensée, nous devons remettre les événements dans leur contexte, mettre de côté nos préjugés et n
  3. Après la défaite de notre équipe favorite contre Séville, pas d'article concernant une analyse post-mortem. Au lieu de cela, nous vous proposons un retour dans le passé avec une présentation de la méthode déployée par Helenio Herrera, le Catenaccio. Considéré comme l'un des meilleurs entraîneurs de tous les temps, Helenio Herrera est synonyme de "Catenaccio". La tactique utilisée par Herrera, en particulier à l'Inter Milan entre les années 1960 et 1968, est considérée comme notoire, négative et cynique par beaucoup, encore maintenant ! La Serie A est considérée principalement comme un
  4. Notre club favori affronte Séville ce soir pour un quatrième trophée en C3. Pour mémoire, voici la finale de 1991, Inter - Roma, racontée par notre légende Walter Zenga. Lorsque nous parlons des Inter vs Roma, nous pensons immédiatement à des matchs spectaculaires pleins de buts, de remontées et de drames jusqu'à la dernière minute. Les deux équipes se sont affrontées dans six finales au total ! Cinq en Coppa Italia (trois gagnées par l'Inter) et une fois en Coupe UEFA. Cette finale en 1991 a apporté aux Nerazzurri leur première Coupe UEFA de l'histoire après deux matchs aller et retour :
  5. Un rêve débuté il y a 28 ans dans la périphérie de Nankin avec en poche quelques économies et dans sa tête des ambitions infinies pour accomplir quelque chose qui semblait impossible... Voilà les débuts du Suning, avec notre propriétaire qui est parvenu à devenir l'un des hommes les plus riches au monde, et ce à partir d'un petit magasin de climatiseurs... Voici l'histoire de la clairvoyance et la capacité d'un homme capable de créer un empire à partir de rien... Suning est né comme cela, alors que personne ne s'y attendait, que personne ne pensait que c'était possible et au moment où tous ont catégorisé de "vrai fou" notre bon Jindong. De la folie à la gloire Cette folie de la part de Jindong Zhang, ce coup de poker, l'a fait devenir l'entrepreneur à succès actuel. En 2016, cet "ovni" se fait connaitre en Italie en s'offrant l'Inter et en souhaitant faire grandir pas après pas son entreprise familiale. Dans le courant du mois d’août 2018, Zhang s'est livré à cœur ouvert, en s'exprimant sur l'année 1990, une année où tout a débuté. C'est un fait Jindong Zhang est un homme toujours autant passionné, un homme qui a la volonté de continuer à grandir continuellement. La Naissance du Suning "En 1990, il y a 28 ans, j'étais âgé de 27 ans, j'ai alors quitté un emploi sûr et j'ai loué une petite salle de moins de 200 mètres carrés sur Nanking Ninghai Road afin d'y créer un patchwork de 100 000 yuans (soit un peu plus de 12 000 euros). Quand j'ai décidé de créer une entreprise de vente au détail spécialisée dans les climatiseurs, les gens pensaient que j'étais fou." "Mais je savais ce que je faisais et ce que je voulais faire. A cette époque, en raison de la main-d'œuvre limitée, j'ai dû gérer un peu seul le groupe dans tous les secteurs du commerce. Mais je n'ai aucun regret car de toute façon, vous ne savez jamais quel sera le prix du succès." Activités diversifiées "Quand je me suis embarqué dans cette aventure, mon objectif était de faire en sorte que ma famille puisse vivre une très belle vie. Aujourd'hui, Suning travaille dur pour offrir une vie heureuse à ses 250 000 employés et à ses centaines de millions d'utilisateurs." "Au début de son activité, Suning, comme d'autres entreprises de vente au détail en Chine, ne pouvait être considérée que comme une entreprise à forte intensité de main-d'œuvre, loin derrière les entreprises technologiques. Mais aujourd'hui, nous sommes engagés dans de nombreux domaines, tels que l'intelligence artificielle, le e-commerce,... Nous reconcevons l'industrie et nous essayons d'avancer technologiquement sans négliger la vente au détail." Réforme "Au cours de ces quarante dernières années, la Chine s'est lancée dans une voie de réforme et d'ouverture au monde. C'est dans ce contexte que l'esprit d'innovation et d'entrepreneuriat du peuple a été fortement stimulé, ce qui a également donné vie à la recherche et au développement de nouvelles technologies." "Cette voie nous a permis de grandir, de marcher aux côtés des gens et à présent nous sommes parvenu à diriger ce monde. Je suis reconnaissant de ces années, lorsque j'observe le développement du Suning au cours des 30 dernières années, je ressens fortement toute l'énergie qui a découlé de cette poussée de technologie, qui a été la force motrice derrière nos ambitions." Les Services "J'ai toujours dit à mes employés : "Il faut investir dans les services et construire un système de services professionnels propre au Suning, cela lui permettra de se construire en disposant d'une compétitivité forte. La tendance de la société actuelle est de remplacer un bien précis et d'en confier sa destinée à une entreprise que l'on ne peut éviter, c'est un avantage." "Les entreprises peuvent décider de soit s'adapter à cette tendance, soit d'y résister. Ma décision était de "changer cette tension" et d'anticiper le temps en travaillant sur le commerce en ligne. Suning devait devenir une véritable entreprise de haute technologie et elle était appelée à devenir le plus grand fournisseur de gestion de détail intelligent en Chine et dans le monde." La Silicon Valley "J'ai promu l'établissement d'un Institut de recherche à la Silicon Valley, faisant de la sorte que le Suning soit un membre de ce lieu. A présent, celui-ci absorbe les meilleurs talents de technologie informatique du monde. Cette pensée était dans mon cœur depuis tant d'années, mais elle a toujours été repoussé car ce n'était pas encore le bon moment." "Le 20 novembre 2013, le Suning Silicon Valley Research Institute a été officiellement présenté. Nous visons toujours à avoir une balance entre la tradition et l'innovation, qui est le cœur du développement des affaires." La croissance "Au cours de ces 28 années, j'ai vu le Suning grandir, passer d'une petite boutique à une grande entreprise, d'une seule opération à des opérations diversifiées, d'une entreprise nationale à une entreprise qui réalise des opérations transnationales. L'esprit de Suning est de toujours innover et de se chercher de nouveaux défis. La concurrence ne manque pas, mais nous sommes confiants dans notre volonté de grandir toujours plus." "Notre philosophie de la vente au détail ne changera pas et elle restera toujours au sommet de nos préférences, quel que soit le visage de l'entreprise à l'avenir. A présent, nous allons vivre des années cruciales jusqu'en 2020, pour notre vente au détail sur Internet. Et nous n'en sommes qu'au début de notre Ère." Extrait de l'article publié en octobre 2018 : >> Voir plus d'articles sur le Suning : https://www.internazionale.fr/forums/tags/suning/
  6. Après sa victoire 2-1 contre le Bayer Leverkusen, l'Inter peut espérer remporter une quatrième C3. Retour sur un match d'anthologie, le 7 Novembre 1990, 16e de finale de la coupe UEFA, Inter vs Aston Villa. Prélude On dit qu'après un coucher de soleil, c'est toujours l'aube. Il en a toujours été ainsi, pour tout, et la conscience de pouvoir regarder le soleil se lever nous fait espérer que tôt ou tard ce soleil se lèvera vraiment. Mais il y a deux éléments essentiels pour que tout cela se produise : l'un est la certitude du coucher de soleil précédent, l'autre est le sentiment
  7. Cette série d'articles nous rappelle les joueurs dont nous avons (peut-être) oubliés, qu'un jour, ils ont porté notre maillot noir et bleu. A travers eux on refait l'histoire, on discute et on dissèque leur temps à l'Inter ainsi que le reste de leur carrière. Retrouvez l'ensemble des articles de cette série ici : Les visages oubliés de l'Inter. Comment un joueur qui a terminé finaliste du Ballon d'Or, vainqueur de la Coupe du Monde avec son pays et triple vainqueur de la Ligue des Champions avec le Real Madrid a-t-il pu avoir un séjour si anonyme à l'Inter ? Comme beaucoup de gra
  8. Dans cette longue lettre, Roy Hodgson évoque, avec nostalgie, son passage à l'Inter de Milan. Il parle de sa solide amitié avec notre légende Giacinto Facchetti, la haute estime qu'il a de Massimo Moratti, des débuts d'un certain Javier Zanetti ainsi que des spécificité de la Serie A et culture italienne. Roy Hodgson a entraîné des équipes comme Malmö, Neuchatel Xamax, Grasshoppers Zurich, Fulham et Liverpool et a également managé les équipes nationales de Suisse et d'Angleterre. Suite à sa défaite contre l'Islande (2-1) lors de l'Euro 2016, il entraîne le club de Crystal Palace. J'étais
  9. Roy Hodgson, manager de l'Inter Milan de 1995 à 1997 livre ses impressions sur la Serie A de l'époque ainsi que sur notre équipe. Lors de ma première saison en tant que manager de l'Inter, la Premier League était encore à ses balbutiements. C'était en 1995, et l'Italie était la destination de tous meilleurs joueurs... et c'est aussi où l'argent était. Il n’y avait pas alors de joueurs touchant 1M£ en Angleterre, mais il y en avait certainement en Italie. De nombreuses stars mondiales y jouaient. Les meilleurs internationaux néerlandais, allemands et brésiliens sont tous venus en Italie. À
  10. Cette série d'articles nous rappelle les joueurs dont nous avons (peut-être) oubliés, qu'un jour, ils ont porté notre maillot noir et bleu. A travers eux on refait l'histoire, on discute et on dissèque leur temps à l'Inter ainsi que le reste de leur carrière. Retrouvez l'ensemble des articles de cette série ici : Les visages oubliés de l'Inter. Le tour est venu à Gabriel ‘Batigol’ Batistuta. Le grand argentin est un homme connu pour avoir passé des années à déchirer la Serie A avec la Fiorentina et la Roma, alors quand il est venu à l'Inter après des passages dominants avec ces deux clubs
  11. Les plus grandes victoires ne doivent pas nécessairement déboucher directement sur un trophée. En ce qui concerne l'Inter, il y a eu des soirs qui ont servi de prélude au succès de la C1, des soirées inoubliables qui sont entrées dans l'histoire en raison de l'importance de l'occasion et de l'exploit réalisé. Et celle du 12 mai 1965 restera à jamais l’une des soirées les plus magiques et uniques de l’histoire du Club. Il y a 55 ans, ce 12 mai s'est terminé sur un 3-0 contre Liverpool. Pour vraiment avoir une idée de l’ampleur de cette victoire, des mots ne sont pas suffisants, veuillez regarde
  12. Si le 22 mai est la date que tous les fans de l'Inter associent à l'inoubliable Triplete en 2010, le 27 mai restera à jamais un jour béni. En seulement deux ans, l'Inter a remporté deux coupes d'Europe consécutives le 27 mai : en 1964 contre le Real Madrid et en 1965 contre Benfica. 27 Mai 1964 Un Real Madrid de Di Stéfano, Puskás et Gento, une équipe qui avait remporté cinq Coupes d'Europe ! Mais même s'il était difficile de penser que l'Inter pourrait renverser la situation, ce n'était nullement impossible pour la troupe du magicien Herrera. Vienne, le Praterstadion.
  13. Les moments fondamentaux de Kiev à Londres, les séances d'entraînement à intensité maximale, la bataille contre la Roma en finale de la Coppa Italia, la course pour le Scudetto et ce soir-là à Madrid. Tant de moments ont fait la saison 2009-2010. Chivu et Cordoba les ont traversés pour nous dans une édition spéciale # Timeless2010 d'Inter Calling. La première balle est allée au début de la saison et aux nouveaux arrivants à l'Inter, comme Chivu l'a rappelé : "Ceux qui sont arrivés l'été ont ajouté quelque chose à l'équipe, nous avions transféré de grands joueurs comme Milito et Sa
  14. Lorsque Zanetti et Milito se retrouvent face à face, quelque chose de spécial est toujours à prévoir. Et cela s’applique en particulier lorsque c'est le dixième anniversaire du Triplete. Lors d'un événement live sur le compte Instagram officiel du Club, le capitaine historique et El Principe ont parlé de l'incroyable épopée qui a abouti au triomphe en Ligue des Champions à Madrid grâce à un Milito en forme : "C'était un rêve pour moi de rejoindre un club comme l'Inter, j'ai rejoint une famille. C’est ce que l’Inter est pour moi et je suis fier d’en avoir fait partie. Ce 22 mai est
  15. "Papa, pourquoi tu te tiens à l'arrière comme ça ? Sur toutes les photos, on te voit à peine". Mon fils Leandro me pose toujours cette question. Je venais de marquer deux buts au Bayern Munich, il avait 3 ans : je l'ai mis sur mon épaule et j'ai descendu les marches vers la coupe, vers la gloire. Sur cette scène, il y avait beaucoup d'agitation et j'étais donc là, au fond dans un coin, à moitié couvert, avec Leandro qui me tenait les mains au-dessus de la tête, presque au-dessus des yeux, pendant que Pupi soulevait la Ligue des Champions. Il avait une position privilégiée. Leandro a m
  16. De toutes les images durables du triomphe de l'Inter en finale de la Ligue des Champions 2010, une se démarque des autres. Voici l'histoire de la fascinante Inter de Mourinho... À l'intérieur du Santiago Bernabeu, une victoire 2-0 sur le Bayern Munich a provoqué des scènes de joie : Diego Milito courant vers les fans les bras tendus. Esteban Cambiasso faisant des tours d'honneur avec le vieux historique de Giacinto Facchetti. Javier Zanetti mettant le trophée en équilibre sur sa tête. À l'extérieur cependant, une histoire différente va se raconter. Les joueurs de l'Inter étan
  17. Cette série d'articles nous rappelle les joueurs dont nous avons (peut-être) oubliés, qu'un jour, ils ont porté notre maillot noir et bleu. A travers eux on refait l'histoire, on discute et on dissèque leur temps à l'Inter ainsi que le reste de leur carrière. Retrouvez l'ensemble des articles de cette série ici : Les visages oubliés de l'Inter. Demandez à n'importe qui, quels sont les meilleurs milieux défensifs que le football allemand n'ait jamais produits et il ne fait aucun doute que Matthias Sammer sera dans la top liste. Sammer a commencé sa carrière en 1985
  18. L'Inter a partagé une lettre ouverte de notre légendaire attaquant Adriano dans laquelle l'attaquant brésilien mentionnait son passage au sein du club. Il commença cette lettre, publiée sur le site officiel de l'Inter, en évoquant son éducation dans les favelas du Brésil. "J'avais dix ans et un après-midi en apparence normal, j'ai soudain entendu des balles siffler dans la rue. L'une d'elle s'est logée dans la tête de mon père, Almir. Frappé par hasard, par accident. Si vous vivez dans une favela, vous ne voyez pas vraiment d’avenir, mais j’ai toujours essayé de me hisser un peu plus haut
  19. Dans une interview parue dans l'édition papier de Tuttosport du 12 avril 2020, l'ancien défenseur de l'Inter, Andrea Mandorlini, est revenu sur la saison 1988/89. "Et dire que la saison n'avait pas très bien commencée. En effet, nous avions été éliminés en Coppa par la Viola en septembre, sur terrain neutre, et juste après, beaucoup de controverses avaient commencé." Le tournant qui a tout lancé. "L'élimination de la Coppa a été l'un des moments clés. Les journaux attaquaient Trapattoni. Il était à la Juve depuis pas mal d'années et ils n'avaient jusqu'ici pas pu le criti
  20. Sortons de l’histoire de l’Inter et abordons un chapitre que le grand public ne connait pas forcément. Les Italiens et leurs sympathisants chantaient en 2006, après la victoire en Coupe du Monde face à la France : « 4 étoiles : 1934, 1938, 1982 et 2006 ! ». Cet article s’intéresse aux deux premières conquises dans un contexte particulier… En effet, 1934 et 1938 sont respectivement les deuxième et troisième éditions du Mondial (l’Uruguay a gagné la première édition en 1930). Avant 1929, aucun Italien n’aurait prédit ces succès dans les années 30 car la politique sportive était contre le
  21. Au détour d’une prise de bec entre tifosi d’autres équipes, vous avez certainement déjà entendu que l’Inter ment sur son passé et que le club fut repêché afin d’éviter une descente en Serie B. Voici quoi répondre à ces fausses accusations. Nous sommes 100 ans en arrière, en 1922, avant même l’instauration (1929) du championnat unique tel que nous le connaissons actuellement. Le paysage footballistique italien de l’époque est littéralement éclaté. La saison 1921-1922 comporte deux championnats parallèles : l’un mené par la C.C.I. (Confédération Footballistique Italienne) et un autre m
  22. La décennie 1960 est l’une des belles dans l’histoire de l’Inter. Les deux Ligues de Champions 1964 et 1965 sont remportées, de même que les championnats 1963, 1965 et 1966. L’année 1967 aurait pu être celle de la consécration, les nerazzurri ont 4 points d’avance sur la Juve à 4 matchs de la fin du championnat. En Europe, l’équipe d’Helenio Herrera a éliminé les tenants du titre, le Real Madrid, en quarts de finale et arrivent en finale le 25 mai 1967 avec le statut de grand favori. En face, l’adversaire est le Celtic Glasgow, une équipe totalement novice sur la scène internationale
  23. Tout supporter interiste sait que son club de cœur fut fondé en 1908 avec le nom d’Internazionale, car ses fondateurs se disaient « frères du monde ». Mais entre 1928 et 1945, sa dénomination était différente… En effet, le régime fasciste de Benito Mussolini ne voyait pas de bon œil l’appellation « Internazionale » qui pouvait s’apparenter à une ouverture aux étrangers et qui manquait d’italianité pour une équipe aussi prestigieuse. De cette manière, en 1928, l’FC Internazionale Milano fusionne avec un autre club de la ville, l’US Milanese. L’équipe prit le nom d’Ambrosiana, en s’ins
  24. Personne n’a fait mieux que lui dans l’Histoire de l’Inter. En effet, Sky Sport dévoile une statistique importante et qui montre l’impact de la légende déchu de la Juventus : dans cette ère des matchs à 3 points, aucun entraîneur n’a démarré aussi bien après 12 journées de Serie A. Qu’il s’agisse de Spalletti, Mancini, Simoni auréolé de la Coupe de l’Uefa ou mieux encore, Josè Mourinho lors de la saison du Triplé. En l’emportant face à Vérone, l’Inter a récolté 31 points sur 36 disponibles en douze journées de Serie A. Aucunes prévisions, même les plus optimistes

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter