Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'inter media and communication'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

6 résultats trouvés

  1. Inter Media and Communication est le groupe dans lequel transitent les revenus des médias et des sponsors du CLub. Celui-ci a publié ses résultats pour le semestre clôturé au 31 décembre 2021. En prenant lecture de ce document, on retrouve une partie faisant référence au Fair-Play-Financier et à l'ensemble des règles de l'UEFA qui régissent la participation des clubs aux compétitions européennes, au niveau économique et au niveau financier. Le Communiqué du Club "En octobre 2021, a été remis à l'UEFA nos calculs relatif au seuil de rentabilité du fair-play financier au 30 juin 2021. Ces calculs ont démontré que nous ne remplissions pas l'exigence d'équilibre telle qu'elle est actuellement établie, et par conséquent, l'UEFA a demandé des informations supplémentaires en novembre 2021. Le 17 décembre 2021, l'UEFA a officiellement communiqué que l'examen effectué par la première section du CFCB, relative aux exigences d'équilibre que nous avons présenté, a fait état d’un déficit global significatif sur une période de surveillance reprenant les années 2018, 2019, 2020 et 2021 et il nous a été demandé de fournir les informations relative au retour à l’équilibre financier prévu pour le 30 juin 2022. Nous avons transmis la documentation en notre possession jusqu’au 20 janvier 2022." "Le 14 février, l’UEFA a publié le communiqué à l’attention du club faisant état de: La décision d'ouvrir une procédure à l'encontre de l’Inter conformément à l'article 12 (1) des Règles de procédure régissant le contrôle financier des clubs de l'UEFA La nomination d'un membre rapporteur chargé d'établir les faits et de rassembler tous les éléments de preuve pertinents (y compris un plan d'affaires pour la période FY23-FY25) conformément à l'article 12, paragraphe 2, du règlement de procédure Une invitation à assister à une audience devant la première section CFCB en mars 2022 (date à confirmer) à la Maison du Football Européen (Casa del Calcio Europeo) à Nyon (Suisse), une fois que le membre rapporteur aura rendu ses conclusions sur le cas du club." Les règles pour les saisons liées au Covid "La période de référence indiquée se réfère aux nouvelles règles établies par l'UEFA pour le fair-play financier suite à la pandémie liée au Coronavirus. Comme le soulignait à l'époque l'UEFA elle-même, "La période de contrôle évaluée lors de la saison 2021/22 couvre les périodes de déclaration se terminant en 2020 et 2021 qui seront considérées comme une seule période (considérée comme la période de déclaration T), la période de déclaration se terminant en 2019 (considérée comme la période de déclaration T-1), et la période de déclaration se terminant en 2018 (considérée comme la période de déclaration T-2)". "Pour simplifier, l'UEFA a modifié le système qui consiste à analyser les comptes des trois saisons précédant la saison en cours pour établir la conformité avec les paramètres imposés par le fair-play financier. L'Association européenne a donc limité l'analyse pour 2020/21 à deux saisons (2017/18 et 2018/19) et étendu l'analyse pour 2021/22 à quatre saisons pour éviter que le Covid ne ruine tout." "Pour la saison actuelle et pour définir le respect de la règle du seuil de rentabilité, les saisons 2017/18 et 2018/19 ont de nouveau été prises en compte, auxquelles ont été ajoutées celles affectées par l'urgence liée à la pandémie sanitaire (2019/20 et 2020/21), mais avec une particularité fondamentale: En cas de déficit, les déficits au 30 juin 2020 et au 30 juin 2021 sont additionnés ensemble pour être divisés en deux par la suite, afin de soulager les clubs qui peuvent ainsi essayer de revenir plus facilement dans les paramètres." Le club des 30 Comme le révèle la Gazzetta Dello Sport, si le Champion d’Italie est sous les projecteurs du Fair-Play-Financier suite à la communication du semestre en cours par Inter Media and Communication, et si celui-ci s’est vu notifié l'ouverture d'une procédure par l'UEFA pour le non-respect des exigences d'équilibre financières, cette situation n'inquiète pas le club, puisque la procédure de l'UEFA est standard et que l'intention de l'UEFA n'est pas de sanctionner à tout va." "Si l’Inter est concerné, en plus de l’Inter, on retrouve 29 autres écuries : Le Milan et la Roma ont déjà reçu une notification par écrit à ce sujet et il est probable que la Juventus emprunte ce même chemin très bientôt. D'après Calcio&Finanza, aucun écart n'a été détecté pour les Rossoneri, et il ne s'agirait que d'une procédure de bonnes pratiques." "Il convient de rappeler qu'en 2020, l'UEFA a déjà adapté les paramètres de contrôle : La période de trois ans pour respecter le déficit de 30 millions au total est devenue une période de quatre ans, combinant 2020 et 2021, en donnant ainsi aux clubs la possibilité d'étaler les pertes. Un geste qui n'a visiblement pas suffi à soulager totalement les difficultés financières des clubs." "A leur niveau, les clubs italiens n'attendent pas de sanctions de ces audits, mais un cheminement pour accompagner la période de transition qui mènera aux nouvelles règles du fair-play financier, qui seront dévoilées cet été et entreront qui définitivement en vigueur à partir de la saison 2024/2025." Quelles sont les conséquences directes pour l’Inter ? "Comme indiqué ci-dessus, il s’agit d’une procédure standard, une notification formelle qui n’a aucunement l’objectif de sanctionner le club suite au manque de respects des paramètres du Fair-Play-Financier. L’UEFA est consciente que les dernières saisons ont été influencées par la pandémie liée au Covid-19 et que de nombreux clubs, italiens inclus, n'ont pas été en mesure de satisfaire aux exigences de rentabilité, même avec les nouvelles règles "adoucies" après l'apparition de la pandémie." "Le fair-play financier tel que connu actuellement n'existera bientôt plus et sera remplacé par de nouvelles règles qui entreront définitivement en vigueur lors de la saison 2024/2025. C'est la raison pour laquelle, l'UEFA demande à l'Inter, mais aussi aux autres grands clubs européens, des informations sur les résultats financiers des dernières saison, comme l'exigent les règles actuelles, en prévision de la saison 2021/22." "L'UEFA souhaite collecter des données sur les bilans clôturés au 30 juin 2021 et des informations de projection sur l’année en cours afin de consolider les informations dont elle dispose sur le football européen et de définir une période transitoire qui accompagnera tous les clubs jusqu'à l'entrée en vigueur du nouveau fair-play financier en 2024/25. Pour les Nerazzurri, il n'y a donc pas de risque d’une quelconque sanctions à l'horizon, mais les informations communiquées par le club à l'UEFA seront utiles pour définir l'implication progressive du club dans le nouveau système de contrôle du futur Fair-Play Financier." Pour faire simple, fallait bien trouver quelque chose pour s’occuper à Nyon! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. C’est une révélation d’Il Sole 24 Ore, le Club Nerazzurro aurait défini la somme destinée au refinancement sa dette et a mandaté la Goldman Sachs et Rothschild pour procéder à l’émission de ces nouvelles obligations à hauteur de 425 millions d’euros: "L’objectif est de refinancer les obligations qui arriveront à échéance au 31 décembre 2022, en plus d’une ligne de crédit à hauteur de 50 millions d’euros fournies par la Goldman Sachs et Ubi Banca (renommée Intesa Sanpaolo)." Selon le quotidien, et même si Steven Zhang est présent à Milan, "les prévisions de clôtures seraient supérieur à la fin janvier. L’opération s’adresserait aux investisseurs italiens et étrangers, notamment aux grands investisseurs internationaux tels que Blackrock et Pimco. En ce qui concerne la notation, actuellement, la seule publique fournie sur l'obligation de l'Inter est celle de l'agence internationale Fitch, qui, au cours des dernières semaines, a abaissé la notation de l'obligation de l’Inter Media and Communication passant de "BB-" à "B+" avec une perspective stable." "A l’Inter, la situation financière est également liée au financement de 275 millions garantis par le fonds américain Oaktree à Suning ces derniers mois, dont au moins 50 millions ont ensuite été versés dans les caisses du club Nerazzurro." Comme le rapporte encore aujourd'hui Il Sole 24 Ore, certains détails sont apparus : "II s'agirait en fait d'un financement dit Pik, c'est-à-dire d'un "paiement en nature" avec une échéance en 2024 et des intérêts supérieurs à 10 %. Pour ce type de prêt, les intérêts sont accumulés dans le temps et le paiement est effectué au bout de trois ans : ainsi, en considérant les 275 millions d'euros de financement, la somme totale s'élèvera à 302,5 millions d'euros, dont 27,5 millions d'intérêts vu le taux octroyé : 10%." "Les intérêts seront ensuite recalculés à partir du montant total, passant ainsi de 332,75 millions d'euros puis à 366,025 millions d'euros. La conséquence est évidente: Les intérêts sont beaucoup plus chers : Et compte tenu également la prise en gage des actions du club Nerazzurro, si au bout de trois ans le prêt ne devait pas être remboursé par Suning, Oaktree deviendrait propriétaire de l'Inter." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. On commence à présent à voir l’impact d'Oaktree sur les comptes de l’Inter. A travers une note dévoilée par Inter, Media and Communication, on apprends qu'Oaktree a déjà effectué un premier versement de 50 millions d'euros au Champion d'Italie "Depuis le début de la pandémie, à la fin février 2020, des fortes pressions ont été exercées sur les recettes et sur les liquidités du Groupe. Nous avons entrepris une série d’actions pour préserver le plus possible les liquidités, à travers le report des paiements des salaires des joueurs et du staff technique. Le tout avec le plein accord des parties et dans le plein respect des normes sportives prévues par la FIGC et l’UEFA." "Le 20 mai 2021, notre actionnaire majoritaire a conclu une opération de financement, dont le but est d’aider à subvenir aux besoins de notre Groupe en améliorant la position de nos flux de trésorerie, avec l’objectif d’atteindre une opération d’équilibre." "Cette opération immédiatement conclue, nous avons reçu une injection dans notre trésorerie, de 50 millions d’euros par le biais d’’un prêt d’actions fourni à la Team Co. Nous avons également encaissé 22,2 millions d’euros à travers le versement conclu dans des contrats commerciaux avec les partenaires concernées. Les versements ont été effectué aussi bien à la Team Co qu’à la MediaCo." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Les négociations entre la propriété chinoise de l’Inter et le fond d’investissements britanniques s’intensifient Révélation de TuttoSport "Aujourd’hui, on devrait avoir une vision plus claire de la situation économique de l’Inter. A 11h,une conférence téléphonique avec les investisseurs, en regard aux résultats du premier semestre de l’exercice 2020-2021 de l’Inter Media and Communication, aura lieu". "Dans ce scénario d’extrême incertitude, dans lequel les problèmes de Suning s’ajoutent à la crise pandémique et aux restrictions politique sur le football, il apparait toujours plus irréaliste que le Président Steven Zhang parvienne à trouver une solution financière pour ne pas devoir céder l’Inter : Le crédit-pont et d’autres plan B étant difficiles à réaliser." "Selon les indiscrétions, la négociation avec la BC Partners se poursuit avec conviction. Il est difficile actuellement de trouver une meilleure offre en respect aux 800 millions d’euros plus bonus liés aux objectifs atteint par l’équipe, proposée par le fond londonien." " A présent, il s’agit d’une simple question de temps : La vente pourrait être officialisée au mois de mai pour permettre à Suning de terminer la saison avec l’Inter en tête au championnat. De plus, il y a cinq ans, le Groupe de Nankin avait racheté l’Inter à Thohir en avril, mais avec une investiture officielle à la fin juin. Avec un mois d’anticipation sur ce calendrier, le transfert de propriété entre Suning et Bc Partners devrait avoir lieu." Vu le contexte, cautionnez-vous le fait de voir l’Inter finir entre les mains de la BC Partners ? Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. L’Inter a annulé le contrat conclu avec IC Markets, comme sponsor de manche, après l’accord conclu en juin dernier. C’est le club lui-même qui a l’a confirmé à travers des documents officiels disponible au sein de l’Inter Media and Communication, documents qui ont été visionné par Fcinter1908. Dans ce rapport émanant du Club, on peut prendre lecture qu’Ic Markets n’a pas respecté ses obligations contractuelles de paiement, depuis le versement d’un acompte à la signature de 2,5 millions d’euros. Une somme qui a été retenu IC Markets a déposé plainte en justice contre l’Inter pour résolution indue du contrat et pour la restitution des 2,5 millions d’euros plus intérêts. La première audience devant le Tribunal de Milan se tiendra le 14 avril 2021. "C’est également pour cette raison que 2 millions d’euros ont été mis de côté" a tenu à confirmer le club Li Yonghong Likes This..... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Inter Media and Communication s’est livrér sur les recettes en provenance des sponsors et des droits télés. Et les chiffres sont meilleurs que prévus : 5% de perte et 46 millions d'euros d’épargnés pour 2021! L’Inter s’en tire à bon compte Voilà comment résumer le bilan officiel communiqué par Inter Media and Communication, en regard aux revenus des sponsors et des droits télés. Bien évidemment, le club a subi une contraction des recettes, comme tous les grands d’Europe, mais elle a conservé ses pertes dans les limites de l’acceptable En regard à ces chiffres officiels, le budget 2020, en ce qui concerne les sponsors et les droits télés exclusivement, s’est conclu avec une perte de 5,1% comparé à 2019 en passant de 290,991 million d’euros à potentiellement 276,076 millions d’euros. Pourquoi potentiellement ? Car l’Inter a tenu compte, sur ces 276 millions d’euros, de seulement 230 millions d’euros, en épargnant de la sorte 46 millions d’euros via la complicité de la prolongation de la saison sportive 2019/2020 qui a été au-delà de la limite du 30 juin 2020. Ces 46 millions d’euros pour 2021 sont réparti comme suit : 19 millions d’euros en provenance des sponsors 18,5 millions d’euros en provenance des droits télé de l’UEFA 8,1 million d’euros pour les droits télés de la Serie A Les sponsors dans le détail Il y a eu une augmentation des sommes perçues via Nike et Pirelli qui, en 2019, avaient proposé 29,1 millions d’euros et qui en 2020 (et sans compter l’épargne pour 2021) ont proposé 36,8 millions d’euros. Les sponsors européens et globaux ont augmenté: En passant de 12 millions d’euros à 14,9 millions d’euros. Blocage important, mais déjà connu des sponsors asiatiques qui sont passés de 89 millions d’euros à 36,6 millions d’euros. Il y a lieu de noter les bonus non-atteint payé par le Suning dans son rôle de sponsors (-9,7 millions d’euros) et la clôture des contrats passés auprès des sponsors chinois Fullshare et Kng Dawn, en plus de la résolution du contrat avec l’agence de marketing Beijing Yixinshijie. Mais l’Inter a annoncé la nouvelle sponsorisation avec SDY Sport et a fait savoir que pour les sponsors régionaux, ceux-ci ont déjà atteint pour 2021, la somme de 27 millions d’euros : Soit 2 millions d’euros supplémentaires, en plus du minimum garanti de 25 millions d’euros établi avec l’Agence I-Media. Bilan positif au niveau de la billetterie L’Inter est parvenue à récupérer une grande partie des fonds perdu, suite au manque à gagner en provenance des recettes liées au stade étant donné le contexte de pandémie Covid-19. Cette information est également confirmée par Inter Media And Communication Les estimations des pertes dues aux matchs disputées à huis-clos, c’est-à-dire la somme découlant de la billetterie lors des jours de matchs, ont culminé à 13 millions d’euros. De ces 13 millions d’euros, l’Inter en a récupéré 10 millions grâce à une assurance qui avait été signée par le club et qui était relative à une interruption d’activité. Celle-ci a donc "protégé" le Club Nerazzurro. L’effet du Covid est donc atténué financièrement parlant. Mauro Icardi, utile pour une fois Selon Marco Iara, journaliste économique à la Gazzetta Dello Sport, l’Inter a également su limiter la casse grâce au transfert de Mauro Icardi qui aura sauvé les comptes d’une retentissante perte. En effet, l'argentin a été vendu pour 58 millions d'euros (50+8 de 8 bonus), générant une plus-value d'environ 48 millions d'euros. Ce qui a permis à l'Inter de faire l'équilibre avec ce qu'elle a perdue entre mars et juin en raison du Covid-19. En conséquence, la plus-value réalisée via l’ancien numéro 9 de l’Inter a atténué le choc, en considérant que l’Inter a perdu "que" 100 millions d’euros. A titre d’information, le Milan AC en a perdu près du double : 195 millions d’euros, et la Roma 204 millions d’euros. De son côté, l’Inter, malgré vu l’absence d’accord avec l’équipe, n’avait pas proposé à une découpe salariale à la différence de la Juventus et de la Roma ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...