Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'inter tv'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Simone Inzaghi a déclaré que la victoire contre l'Atalanta était importante après que l'équipe n'ait pas abordé le match de la meilleure façon. Voici ses interviews accordées à Sky Sport Italia, Inter TV, DAZN ainsi que la conférence officielle. Sky Sport Italia Mauvaise entame. Victoire importante ? "Très importante. Il intervient avant le Mondial et dans une période où, dans les sept derniers matchs de championnat, nous en avons remporté six. Ici à Bergame toujours des matchs difficiles. Nous avons mal abordé le match, encaissant un but sur une de nos erreurs, mais ensuite nous avons bien fait en égalisant et très bien joué en deuxième mi-temps." Par rapport à l'année dernière, comment vous vous situez ? "L'an dernier, à ce stade, nous avions quatre points de plus. Maintenant, Naples maintient un rythme difficile, mais il faut continuer comme lors de la dernière période. Aujourd'hui, nous avons gagné en équipe, nous savions l'importance du match." Sale victoire ? "Vous ne pouvez pas encaisser de but sur un corner. Mais le problème est que tout le monde piétine sauf le Napoli. Le championnat est long, il reste 23 matchs à disputer et nous avons 45 jours pour rattraper tout le monde et corriger les défauts." Comment allez vous gérer cette période ? "C'est une chose nouvelle pour tout le monde, cette longue pause. Nous allons continuer à travailler cette semaine avec ceux qui restent, pas si nombreux. Ensuite, on fera cinq ou six jours à Malte avec deux matches amicaux et puis les joueurs de la Coupe du monde reviendront. Espérons-le le plus tard possible car cela signifiera qu'ils seront loin dans la compétition." "On a pesé les différentes hypothèses, mais beaucoup iront en équipe nationale, même ceux qui ne feront pas la Coupe du monde. Donc, ceux qui restent à Appiano travailleront et ensuite nous nous reverrons tous le 2 Décembre, d'abord à Appiano puis à Malte." Belle performance de Dzeko ? "C'est une grande valeur ajoutée. L'année dernière, nous avons été confrontés au départ de Lukaku et le premier nom que j'ai mentionné était Dzeko." Conférence officielle "En plus de parler, nous devons faire. Nous avons gagné six de nos sept derniers matches, nous devons nous améliorer mais ce ne sera pas facile. Notre désir est de toujours nous améliorer et de travailler pour le faire chaque jour, en maintenant mentalement un environnement propre comme nous avons toujours su le faire." "Nous avons eu une phase de groupes de Ligue des champions extraordinaire et nous avons quatre points de moins qu'au même moment la saison dernière, avec le même nombre de victoires mais plus de buts encaissés. Maintenant, nous devons nous améliorer et travailler sur nous-mêmes dans la deuxième partie de la saison. Nous jouons toujours pour gagner, alors personne n'aurait pu penser que Naples aurait une saison comme celle qu'ils ont." "J'accepte toujours les critiques constructives. Une personne ne devrait jamais s'arrêter pour s'améliorer et nous, avec le staff, le faisons régulièrement. Nous aurions dû avoir plus de points." "J'avais des doutes quant à savoir s'il fallait ou non commencer avec Brozovic aujourd'hui, c'est son rôle. Nous avons Asllani qui m'a fait réfléchir au vu des résultats et j'ai décidé d'aller avec le joueur le plus expérimenté de Calhanoglu. Maintenant, nous allons mettre les joueurs dans leurs bons rôles, Brozovic aidera Asllani et nous avons quatre mezz'ale." Inter TV "L'espoir est qu'ils reviennent frais. Maintenant que les joueurs partent pour la Coupe du monde, je souhaite qu'ils reviennent le plus tard possible car cela signifierait qu'ils auraient beaucoup progressé avec leurs équipes nationales. J'espère les avoir tous dans le meilleur état possible. Mis à part Lukaku, nous avons dû nous passer de D'Ambrosio ainsi que de Darmian, et ce sont tous des joueurs importants pour nous." "Un match important gagné malgré des périodes de souffrance, comme à chaque match. Nous n'avons pas bien abordé le match pendant les 25 premières minutes, ce qui est également dû au fait que nous étions face à un adversaire fort, bien entraîné et fort physiquement. Nous avons bien joué et resté dans le match. Nous avons ensuite égalisé puis de gagné à juste titre. En deuxième mi-temps, il y avait plus de mobilité de notre part, nous avons fait mieux techniquement." "Nous avons très bien fait en Ligue des champions, nous avons perdu trop de points en championnat. À ce stade de la saison dernière, nous avons quatre points de plus que maintenant, à seulement deux points de la première place. Nous parlons d'un championnat équilibré mais nous n'avons qu'à nous regarder dans la glace. Si nous faisons cela, nous voyons que nous avons remporté les six derniers des sept derniers matchs que nous avons joués. Nous savons que nous pouvons continuer à nous améliorer." DAZN "Je m'attendais absolument à une saison comme celle d'Edin. C'est un grand joueur qui aide l'équipe dans les deux phases de jeu, il a offert une belle valeur ajoutée et le fait toujours. Je prolongerais absolument son contrat mais ces questions ne sont pas celles que vous devriez me poser. J'ai de grands managers avec les connaissances qui savent quelle est la meilleure chose à faire." "Les deux derniers matches, notre approche était mauvaise, aujourd'hui nous avons joué contre une grande équipe d'Atalanta, nous avons beaucoup souffert dans les 25 premières minutes, puis nous avons égalisé et les choses se sont améliorées. C'est une victoire importante, notre sixième victoire sur nos sept dernières. Il faut continuer comme ça, comme les autres équipes." "La saison dernière, à ce stade, nous avions 34 points avec quelques buts encaissés en moins, et nous étions troisièmes derrière Naples et le Milan. La Serie A va dans une direction différente pour tout le monde sauf pour Naples, où tout le monde, y compris nous, a eu des dérapages." "Sur nos sept derniers matchs, nous en avons gagné six, nous devons continuer comme ça. Nous savons que venir à Bergame n'est jamais facile, nous avons surmonté de nombreux obstacles aujourd'hui. Nous avons encaissé deux buts. Je préfère concéder lorsque votre adversaire crée des jeux dangereux. Le premier sur penalty qui n'aurait jamais dû être concédé et le second sur corner." "D'habitude, nous abordons mieux ces matchs, mais nous ne l'avons pas fait contre Bologne et l'Atalanta. Aujourd'hui, il faut rendre hommage à l'Atalanta qui nous a fait jeu égal sur le terrain. Nous étions lents et commettions des erreurs techniques. Je voudrais rejouer les cinq matches que nous avons perdus. La saison dernière, nous avons eu quatre nuls et une défaite, c'est la principale différence par rapport à la saison dernière." Traduction alex_j via FCInternews et Sempreinter.
  2. L’Inter a fouetté Bologne ce mercredi 9 novembre, une victoire 6-1 certes, mais une victoire plus compliquée qu’il n’y parait Simone Inzaghi "Je suis satisfait car nous nous présentions avec la défaite de dimanche dernier. J’ai vu l’équipe très concentré, nous avons réagi en équipe après ce but chatteux." L’Atalanta "Ce sera notre septième match en vingt-et-un jour et nous chercherons à le jouer du mieux possible. Nous avons besoin de tous, des titulaires et des remplaçants, de tous en nombre." Le retour de Brozovic ? "On l’a vu avec Lukaku, les retours se doivent d’être graduel, il revient de la meilleure des façons et je verrais dimanche s’il pourra débuter la rencontre. Lors d’autres matchs, j’avais moins de solutions." Est-ce que tout est encore ouvert ? "Cela ne fait aucun doute : A part le Napoli, tout le monde a été confronté à quelques problèmes, nous ne devons pas nous pencher sur le classement mais sur les prestations en match, il nous reste enfin le dernier à disputer." Qu’avez-vous dit à Lautaro ? "Nous avons parlé du pénalty. Vous les avez vu Lui et Çalhanoğlu, se mettre d’accord, nous sommes une équipe. Je suis content car c’est aussi quelque chose que je leur ai demandé." Federico Di Marco "Vu comment nous sommes partis, en étant assez contracté, on tenait à une telle réaction, surtout après la Juve." Mes buts ? "L’important est que l’équipe gagne, l’important c’était la victoire. Je suis content d’avoir marqué, mais l’important était de réagir après la défaite face à la Juve: A présent on attend l’Atalanta, ce sera une rencontre très difficile." En quoi vous êtes-vous amélioré ? "Un peu dans tout, je cherche à m’entrainer en me donnant au maximum, en plus le fait de jouer avec continuité apporte de la confiance. Je pourrais encore m’améliorer ultérieurement." Mes célébrations ? "C’est une chose que je voyais, avec mes amis, dans le sketch "I soliti ignoti”, un sketch dans lequel quelqu’un au supermarché se comporte de la sorte, et j’ai décidé d'en faire cette célébration." Edin Dzeko Un But Titanesque "Le ballon m’est arrivé, de je ne sais où, je l’avais donné à Denzel et je m’attendais à un centre. Ensuite, je me suis dit que j’allais tenter le coup et tout s’est bien passé." Est-ce votre plus beau but ? "C’est l’un des plus beau sincèrement." Est-ce une réponse à la Juve ? "Je pense que nous avons mal débuté le match, mais la défaite à Turin y a contribué, chaque match est différent et nous savions que nous aurions à disputer une rencontre difficile car Bologne a des joueurs de qualité: En plus, ils ont marqué chanceusement, tu avais tout qui tournait contre nous et il nous a fallu ce but pour nous réveiller." La passe décisive à Gosens? "Je pense que c’est normal, lorsque quelqu’un est en difficulté, de lui venir en aide. Aujourd’hui c’est moi, demain c’est un autre : La saison est encore longue. Je suis content pour le but marqué par Robin, c’est un garçon qui se donne toujours au maximum. Lorsque tu ne joues pas, c’est difficile de retrouver la forme, mais les buts te donnent confiance." Il reste un match..... "Il faut bien s’y préparer, se reposer et chercher à bien finir cette première partie de saison." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Simone Inzaghi s’est livré en conférence de presse, mais également à Sky Sport, Amazon Prime et Inter TV suite à la qualification "inattendue" de l’Inter en huitième de finale de la Ligue des Champions avec une journée encore à disputer dans le Groupe de la Mort Simone à Inter TV "C’était une rencontre jouée sérieusement, bien organisée, nous savions ce qu’il y avait en jeu ici. Je dois féliciter les garçons, ils ont réalisé une phase de groupe incroyable. Cela nous apportera de l’auto-estime pour les prochains match et c’est juste de profiter de ce succès devant nos Tifosi. Dès demain, nous penserons à la prochaine rencontre. C’était un match où nous avions tout à perdre, dont l’issue était à l’avance connue. En Ligue des Champions, tu dois aborder toutes tes rencontres de la meilleure des façons." "J’applaudis nos garçons qui ont réalisé une grande rencontre : L’équipe a interprété les différentes périodes de celle-ci de la meilleure des façons : Lorsqu’il fallait attaquer nous le faisions bien, de même lorsqu’il fallait défendre. Lukaku? "C’est un Homme important qui nous a énormément manqué, je suis content aussi bien pour lui que pour Gaglia qui était aussi forfait. J’attends à présent Brozo, il ne reste plus trop à attendre. Lorsque tu as tout le monde à ta disposition, tu te dois ensuite de faire les bons choix." Simone en conférence de presse "Lukaku sera extrêmement important, nous l’avions perdu durant deux mois, c’est un joueur important connu de tous, il revient en forme et il a une envie folle, pendant que dans le même temps, les autres donnent tout : Je suis content pour Correa qui a délivré une délicieuse passe décisive, Lautaro a réalisé un match extraordinaire et Dzeko a été génial dans la gestion du ballon et pour nous permettre de remonter. J’ai toujours dû jouer avec deux attaquants, à présent je devrai être bon pour les choisir." "Marotta avait dit ce soir que nous pourrions réaliser un petit rêve après un tel tirage au sort : Nous avons été excellent et, pour la seconde année de suite, nous sommes en huitième de finale avec une journée encore à jouer. Je suis content pour les garçons, pour le Club et pour les Tifosi : Voir un Meazza comme ça, c’est si beau. En Ligue des Champions, les garçons ont fait quelque chose de totalement inattendu! : Nous avons tous remonté les manches pour toucher le Bayern et Barcelone et Cette qualification doit nous apporter énormément d’auto-estime, nous avons atteint le premier objectif de notre saison, nous l’avons atteint avec des prestations toujours plus performantes." "En championnat, nous avons du retard, mais j’estime que nous travaillons pour le réduire, je suis confiant et j’ai de l’espoir avec le retour des joueurs blessés qui vont me venir en aide : Nous devrons fournir de derniers efforts jusqu’à la trêve, nous avons réalisé une emprise qui te donne de l’estime en toi, c’est juste d’en profiter en ce moment, ensuite nous serons à nouveau de retour ici pour le championnat, nous devrons nous réorganiser pour faire face à une rencontre importante face à la Sampdoria." "Dimarco et Bastoni ont été excellent et parler de Perisic ne me va pas : Ils ont été excellent, Gosens est en reprise continue. En ce moment, Dimarco et Bastoni, qui ont été écarté face à la Salernitata pour choix technique et à Florence car ils avaient quelques pépins, ont réalisé un excellent match. J’ai vu une équipe qui avait tout à perdre dont on attendait d’elle une victoire attendue, et nous avons été très bon sur le terrain, les gars ont été très sérieux pour remporter une rencontre fondamentale." Steven Zhang? "J’ai d’excellents rapport avec le Président et nous allons de l’avant depuis le jour de ma signature, il y a une très grande estime réciproque, et elle s’est renforcée entre nous car nous traversons une période importante. Je sais ce que représente la Champions pour l’Inter, je voulais lui offrir une suite à ce que nous avons vécu l’année dernière : Nous avons donné de très belle satisfaction au club et au Tifosi qui ont été ce soir, notre véritable moteur." Simone à Sky Sport "Je suis très fier de mes joueurs, pour le club et pour ces merveilleux tifosi. Lors du tirage au sort, nous n’étions pas heureux, mais nous avions de l’espoir. Nous avions la possibilité de couronner ce petit rêve et nous y sommes parvenu. C’est juste de profiter de la soirée ce soir car cela fait deux saisons de suite que nous nous qualifions pour les huitième de finale de la Ligue des Champions, c’est quelque chose qui n’était plus arrivé depuis longtemps à l’Inter." "Je suis heureux pour mes garçons qui ont réalisé un match sérieux, ordonné, dans lequel nous avions tout à perdre mais notre équipe a fait preuve de maturité. Ce type de match est difficile à jouer, dans le passé nous en souffrions, et déjà lors du match aller nous avions fait preuve de maturité. Nous ne pouvions également pas laisser s’échapper cette possibilité après les deux rencontres face au Barça." Le Championnat ? "En ce moment, profitons de ce résultat, dans 48 heures, nous serons de nouveau sur le terrain. Nous savons que nous avons du retard mais nous allons chercher à nous relancer via le retour des joueurs importants et à coup de victoire." Lukaku? "Je suis très heureux pour lui et pour Correa avec sa passe décisive, je suis content pour Lautaro qui dimanche avait été extraordinaire et qui ce soir aurait mérité de marquer. Dzeko, au-delà des deux buts qu’il a inscrits a été l’auteur d’un match extraordinaire. Ce sont des signaux excellent et nous avons atteint notre premier objectif, nous allons de l’avant avec confiance." Simone à Amazone Prime "Nous avions l’espoir de nous qualifier dans un groupe extrêmement difficile : Barcelone et le Bayern sont extrêmement fort, mais nous avions de l’espoir. Nous voulions réaliser une très grande phase de groupe et nous sommes allés au-delà de nos attentes, je dois vraiment encenser les joueurs." "Je suis satisfait du jeu exprimé, nous avons atteint le premier objectif de la saison en parvenant à réaliser quelque chose de spécial. Le début face au Bayern était très dur, mais nous avons grandi de match en match, surtout lors de la double confrontation face à Barcelone: C’est une récompense pour le Club et pour nos merveilleux Tifosi." Çalhanoğlu Play-Maker "Il réunit la qualité et la quantité, l’année passée, il était discret à ce poste. Asllani s’exprime très bien, mais nous étions dans une période vraiment délicate et j’ai retesté Hakan qui s’améliore continuellement." Les retours importants "Lorsque Brozovic et Lukaku seront de retour à plein régime, nous serons dans de bonne conditions, car nous jouons tous les trois jours et j’aurais plus de choix et de possibilité pour alterner. C’est une période de match très rapproché, et ce ne sera pas facile de les mener tous à bon terme." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Interviewé sur SkySport, DAZN et Inter TV après la victoire face à Salernitana, Lautaro Martinez analyse ainsi le match d'aujourd'hui au Meazza. Sur Sky Sport "Une victoire ça veut dire beaucoup. Ça veut dire qu'on a grandi, mûri. Après le moment difficile, on va bien maintenant et il faut continuer comme ça. On est sur la bonne voie après avoir perdu des points importants. On a tourné la page et cela se voit. Est-ce que je marque toujours ? Il en est ainsi. Aujourd'hui j'ai donné un coup de pied, j'ai essayé, peut-être que le gardien s'est trompé, je ne sais pas, mais c'est comme ça le football. Pour nous les attaquants c'est comme ça. Une discussion dans le vestiaire est-elle importante ? Nous avons beaucoup parlé, mais restez là. Je dis juste que ça se voit sur le terrain." Sur DAZN "Semaine parfaite, nous sommes sur la bonne voie, nous avons joué un grand match au Camp Nou et aujourd'hui nous devions confirmer. L'attitude devait être la même et je pense que nous l'avons prouvé. Peut-être que les premiers jours on a perdu des points importants, les choses ne se sont pas passées comme on le voulait, on a encaissé beaucoup de buts. On a parlé, on s'est tous réunis et maintenant les choses reviennent. Inzaghi m'a beaucoup aidé, il me donne toujours confiance, comme mes coéquipiers. J'essaie toujours de marquer et quand je ne peux pas j'essaie d'aider tout le monde, j'essaie d'être le premier défenseur, je fais le reste du travail. Parfois c'est bien de se parler, on l'a fait et nous avons compris les erreurs et nous avons commencé à travailler. Maintenant vous pouvez voir sur le terrain. Soixante buts comme Milito ? Ça me donne du bonheur, de la fierté. Je travaille la tête baissée tous les jours pour élever le niveau et je suis très content, je dédie le but à ma femme et ma mère en Argentine. Aujourd'hui c'est la fête des mères là-bas." Sur Inter TV "C'était une semaine importante pour nous, nous avions beaucoup de matchs difficiles devant nous. Après une bonne performance contre Barcelone à Milan, nous avons dû répéter au Camp Nou et je pense que nous l'avons fait, nous avons mérité le bon résultat de Mercredi et d'aujourd'hui." En deuxième mi-temps, vous avez poussé en phase défensive. "C'est certainement très important, il fallait mettre quelque chose en plus parce que ce qu'on faisait n'était pas suffisant, les choses n'allaient pas comme on le voulait. On a beaucoup parlé ces dernières semaines et aujourd'hui on l'a vu sur le terrain. Chacun essaie d'aider les compagnons et de fermer les espaces. C'est important dans une équipe. Parfois ça se perd, mais on rattrape." Vous avez atteint le nombre du bets de Milito avec le maillot Nerazzurri. "Je vais certainement l'entendre, nous irons dîner dans les prochains jours puisque il est ici à Milan. Il me donne toujours beaucoup de conseils, c'est une personne formidable et il suit toujours l'Inter." Traduction alex_j via FCInterNews.
  5. C’est un Simone Inzaghi heureux, mais conscient d’être passé à côté d’un exploit Historique, qui s’est livré à la presse, suite à l'excellente performance Nerazzurra en Catalogne! En conférence de presse Un exploit ? "Il y a de l’amertume vu ce que nous avons proposé : Avec la victoire, nous aurions clos le discours de la qualification avec deux journées encore à disputer, cela aurait été importantissime vu le calendrier : Nous avons fait deux rencontres pleine de course, d’intensité et de détermination face à Barcelone." Cette victoire peut-elle sonner la révolte ? "Nous avons réalisé un grand match, nous voulions l’emporter et entrer dans l’Histoire car, en Ligue des Champions, l’Inter ne s’est jamais imposée ici: Cela aurait été un exploit qu’en cas de victoire, à présent, il nous rester la dernière marche, mais avant tout, nous aurons deux matchs de championnat à disputer de la meilleure des façons. La saison peut être relancée mais il nous manque la dernière étape à franchir." "Nous nous devons d’offrir, avec cette qualification, de la satisfaction à nos tifosi, comme nous l’avons fait l’année dernière, après onze années de disette. Ce serait la seconde année de suite, j’espère que nous franchirons ce petit pas devant nos tifosi." Barcelone avait beaucoup de problèmes... "C’est une très grande équipe avec un grand entraineur. Leur problème, c’est qu’ils ont trouvé une Inter à la hauteur de son Histoire et qui a réalisé techniquement une grande prestation positive. Nous avons fait circuler le ballon de la meilleure des façons, nous sommes parvenus à nous créer tellement d’occasions, la latte de Dzeko aurait pu nous débloquer bien plus tôt." Votre mérite en revient au fait d’avoir joué à visage découvert…. "Nous jouons toujours à visage découvert, j’avais pensé à n’aligner qu’un seul des deux attaquants et j’aurais pu faire montrer quelqu’un, mais j’aurai envoyé un mauvais signal à l’équipe : Dzeko et Lautaro ont été très bon pour jouer avec leurs équipiers et réaliser un excellent match, ils sont parvenus à limiter leurs adversaires en évoluant en groupe et en compacité." Est-ce une représailles ? "Je n’ai aucune raison d’avoir des représailles avec quelqu’un : Ici, en en Espagne, ils apprécieront car ils savent que Barcelone n’avait réalisé qu’un seul partage en championnat et ne s’était incliné en Ligue des Champions que face au Bayern : A présent, ils se souviendront pour très longtemps de l’Inter. Il nous reste une étape à franchir." Les rencontre disputées l’année dernière face au Grands d’Europe ont-elles aidé l’Inter ? "L’année dernière, nous avions rencontré le Real Madrid et Liverpool qui ont été de grands adversaires, face à Barcelone, nous avions deux rencontres très rapprochée et nous avons réalisé deux bons matchs qui nous ont permis de nous placer dans une très bonne position." A Amazon Prime "Je dois féliciter les garçons, ils ont réalisé un très grand match face à un adversaire d’une valeur absolue : Nous avons tant créés, souffert, et en gagnant ce match nous aurions mis un terme à la phase de groupe. A présent, nous avons deux matchs de championnats et Plzen devant nos Tifosi, j’espère leur offrir cette satisfaction." "Je savais que nous allions devoir faire preuve de courage et l’équipe n’a jamais renoncé à jouer, en première période nous nous sommes parlés après le but, je leur ai dit de rester serein et de jouer car je savais que nous étions capables de nous créer des occasions importantes. Lautaro et Dzeko ont tant donné, ils ont réalisé une excellente rencontre et nous avons une grande chance de nous qualifier dans le groupe le plus difficile de la Ligue des Champions devant nos Tifosi." Le Meazza ? "Je m’attends à ce qu’il soit plein, je n’ai aucun doute: Cela fait 15 mois que je suis ici et notre Stade nous a toujours accompagné et ce sera toujours le cas contre Plzen, mais avant tout, nous devons penser à la Salernitana et à la Fiorentina". Simone à Inter TV "Je suis très satisfait, j’ai félicité les garçons, ils ont réalisé un grand match face à un adversaire très très fort, il nous reste une dernière étape à franchir face au Viktoria, devant nos Tifosi et dans notre Stade." "C’est normal que l’on ressente une grande satisfaction vu ce que nous sommes parvenus à faire face à Barcelone, en tant qu’entraineur cela te donne beaucoup de fierté. Vu ce que nous avions créé, nous aurions pu aussi en finir avec la phase de groupe, je savais quel type de match nous allions devoir proposer, nous nous sommes montrés agressif, déterminé, courageux, tu dois faire preuve d’un grand courage lorsque tu viens ici." Simone à Sky Sport "C’est un partage de point important, mais vu le déroulement de la rencontre, il y a un peu d’amertume, nous avons réalisé un grand match, je suis satisfait, mais pas complètement, il nous reste une d dernière étape à franchir qui peut avoir lieu face à Plzen, mais nous devons disputer deux matchs de championnat important auparavant." Avez-vous été marqué positivement par l’équipe ? "Absolument pas, cette équipe sait faire des choses importantes et je n’ai pas besoin de vous rappeler ce que nous savons tous : Nous avons joué contre une très grande équipe de qualité, nous méritions d’être devant, c’était une belle soirée, mais elle n’était pas optimale, avec un 3-4 nous aurions pu en terminer avec cette phase de groupe avec deux journées encore a disputer, là on aurait pu parler d’exploit, nous sommes bien placés, mais il reste une ultime marche." Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? "De la satisfaction, mais l’année dernière nous étions également parvenu à atteindre les huitièmes après tant d’années…Nous sommes habitué à présent et que ce soit face au Bayer ou face au Barça, nous nous devions de réaliser un exploit." Lukaku sera-t ’il disponible dimanche ? "Il y a de l’espoir aussi bien pour lui que pour Correa, moins pour Brozovic qui travaille tout de même très bien. Je me souhaite qu’ils reviennent car ce sont trois joueurs importants." Jouer l’offensive au Nou Camp, personne ne l’a vu venir en Catalogne ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. En effet, s’il est vrai que le football proposé au mois d’août met plus l’accent sur la prestation d’équipe que sur le résultat, à 7 jours de la reprise, Simone Inzaghi peut nourrir quelques doutes, surtout au niveau défensif. L’Inter est donc repartie de l’Adriatico avec un sale 2-4 du Villarreal d’ Unai Emery, une formation qui, contrairement au Paris-Saint-Germain, a récité à la perfection le jeu de l’entraineur et qui a produit un récital offensif à la limite de l’insolence : 5 tentatives 4 buts, le club ibérique termine d’ailleurs invaincu sa tournée estival, lui qui a mieux gérée la rencontre que les Nerazzurri, des Nerazzurri qui doivent impérativement redresser la barre surtout défensivement. Si Simone Inzaghi dresse le mur pour conserver, à juste titre, Milan Skriniar, André Onana a pu assister au spectacle avec un œil bien avisé : Son concurrent direct, Samir Handanovic, est loin d’apporter la sérénité attendue pour un Capitaine : Avec quatre buts encaissé, et si sur le 0-1, rien ne peut lui être reproché, sur le centre droit de Coquelin, il manque franchement de réactivité pour s'opposer à un ballon qui est loin d'être inatteignable. Il ne fait pas meilleure impression à l'occasion du troisième but, toujours signé Pedraza. A Simone Inzaghi de prendre ses responsabilités, car l'Inter a besoin d'un gardien qui intervient de manière décisive les rares fois où il est sollicité, car tout le monde est "bon" pour encaisser des buts normaux. Les seules notes positives côté interiste sont : La montée en puissance de Robin Gosens, Romelu Lukaku qui marque en ayant que très peu de ballon, et Danilo D’Ambrosio qui répond toujours présent Le Saviez-vous ? Cette correction aurait pu ne jamais voir le jour car le terrain était à la limite du praticable: Il y avait même un risque de ne pas jouer, selon Inter TV ! Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Inter 2-4 Villarreal Buteur(s): 29', 48' Pedraza (V), 36' Lukaku (I), 43' Coquelin (V), 66' D'Ambrosio (I), 81' Jackson (V) Inter: 1 Handanovic; 37 Skriniar (62' 33 D'Ambrosio), 6 De Vrij, 95 Bastoni (54' 36 Darmian); 2 Dumfries (62' 12 Bellanova), 23 Barella (69' 5 Gagliardini), 14 Asllani, 20 Calhanoglu (54' 22 Mkhitaryan), 8 Gosens (54' 32 Dimarco); 90 Lukaku (69' 9 Dzeko), 10 Lautaro Martinez (69' 11 Correa) Banc: 21 Cordaz, 24 Onana, 46 Zanotti, 47 Fontanarosa, 50 Casadei T1: Simone Inzaghi Villarreal: 13 Rulli; 8 Foyth, 3 Albiol (70' 22 Mandi), 4 Pau Torres (70' 25 Cuenca), 24 A. Pedraza (61' 12 Estupinan); 19 Coquelin (61' 20 Morales), 6 Capoue, 5 Dani Parejo; 21 Yeremy (61' 11 Chukwueze), 17 Álex Baena (79' 2 Morlanes), 18 N. Jackson Banc: 1 Reina, 35 G. Cassaro T1: Unai Emery Arbitre: Rapuano Averti(s) : Ammoniti: Calhanoglu (I), Jackson (V), D'Ambrosio (I) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. 321 jours après son départ houleux de l’Inter, Romelu Lukaku est de retour à Appiano Gentile. Après avoir passé sa traditionnelle visite médicale, Big Rom s’est livré à Inter TV Bienvenue Romelu, quelle émotion ressens-tu à l’idée de retourner à l’Inter ? "C’est une émotion forte, je pense que ce que j’ai vécu avec cette équipe, il y a plus d’un an, était une belle histoire. Pour l’équipe, pour les tifosi, mais aussi pour moi personnellement. L’Inter m’a tant donné et j’espère, à présent, parvenir à faire mieux qu’avant. Il est maintenant arrivé le moment de tous travailler ensemble, en espérant faire mieux que précédemment." Tu as passé beaucoup de temps avec le Président, vous avez parlé et vous êtes accosté. Vous sembliez très fier, quel effet cela t’as fait de le revoir ? "Nous avons parlé d’énormément de choses, de comment cela semblait impossible pour moi de revenir ici, mais nous l’avons fait et je dois aussi le remercier pour cette raison, car il a continué à pousser à croire que cela pouvait être possible : Finalement nous y sommes parvenu et j’en suis très heureux." Tu retrouves aussi une Ville qui t’a accueilli et où tu t’étais intégré à la perfection. C’est comment d’être de retour à nouveau à Milan ? "C’est comme revenir à la maison, je pense que Milan est, pour moi et ma famille, un lieu où nous nous sentons vraiment bien grâce au peuple, aux tifosi, à mes équipiers. Du premier jour où je suis arrivé, ils m’ont tous tant aidé, je suis vraiment très heureux. Je n’avais même pas laissé "ma maison" en partant suis parti en Angleterre, cela montre à quel point je suis heureux de revenir, à présent je veux seulement revoir les gars sur le terrain." Qu’est-ce qui t’a convaincu de redevenir Nerazzurro ? "L’affection des Tifosi et aussi de mes équipiers, tout comme l’opportunité de travailler avec le Mister. Je suis resté en contact avec lui durant toute la saison écoulée. Je pense qu’il a fait de très belle choses avec l’équipe. Je peux apporter ma contribution et faire de belles choses pour ce club." Un sourire retrouvé! L’année dernière, tu as eu un aperçu de la façon de travailler avec Simone Inzaghi, a-quel point as-tu l’envie de travailler avec lui ? "J’en ai très envie, j’ai aussi vu l’équipe jouer à un très hautniveau la saison dernière, je suis déçu qu’elle ne soit pas parvenue à remporter le Scudetto, mais elle a remporté deux titres vraiment important. Tant de joueurs ont pris de l’expérience de façon importante, nous devons continuer de la sorte. A présent, nous sommes dans la position de défier tous les autres : Je tiens à bien me préparer pour la nouvelle saison et à continuer sur le parcours que nous avons déjà emprunté." As-tu déjà échangé avec tes anciens et nouveaux équipiers ? "Avec pratiquement tout le monde, la majorité. Je les remercie tous car je voulais revenir ici mais eux aussi ont poussé pour mon retour... Je dois les remercier car pour moi, ils sont comme ma famille, ce sont mes frères." 95 matchs et 64 buts avec l’Inter. Ta nouvelle aventure reprend sur base de ces statistiques..... "Je ne suis pas individualiste, je pense toujours à l’équipe, je veux que l’Inter gagne. Je ferai tout mon possible, aussi bien à l’entrainement que sur le terrain, pour faire gagner l’Inter." As-tu un message pour les Tifosi Nerazzurri qui sont déjà prêt à te revoir au Giuseppe Meazza ? "Je suis content d’être de retour ici, je donnerais tout, au quotidien, pour vous rendre de nouveaux heureux vous, et mes équipiers." Il n’y a plus qu’à Romelu ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Steven Zhang, Le Président de l’Inter a pris la parole à Inter TV pour tirer un bilan sur la saison qui vient de s’écouler et pour l’Inter du Futur Président, une saison d’émotion et riche de satisfaction s’est conclue pour l’Inter et les Tifosi "C’était une belle saison durant laquelle nous avons ajouté deux trophées dans notre vitrine, nous sommes aussi allé de l’avant à l’Internationale en nous qualifiant pour les huitième de Finale de la Ligue des Champions..Dans le même temps, nous ne sommes pas parvenu à remporter le Scudetto mais nous nous sommes battu jusqu’à la dernière journée. Je félicite naturellement le Milan et je présente mes compliments à tous nos autres adversaires du championnat." "Je suis heureux d’avoir vu nos tifosi faire la fête, content pour nous, mais aussi pour eux, c’est une saison que nous retiendrons tous historiquement parlant." Vous avez rencontré, aujourd’hui, l’entraîneur Simone Inzaghi et la Direction pour programmer la saison à venir, c’est un signe que ce partage des tâches est la clé du succès pour le club? "Cette saison vient à peine de se terminer mais nous ne faisons pas un pas de côté, nous continuons à travailler en pensant déjà à la saison prochaine. Comme équipe de football, notre objectif est de rester compétitif et de nous battre pour les titres les plus importants, nous regardons droit devant nous et nous voulons le maximum. La rencontre d’aujourd’hui nous a permis de planifier la prochaine saison, car nous nous efforcerons à faire mieux que celle écoulée, je veux toujours le maximum." En parlant de cette rencontre, cela veut dire que l’Inter restera compétitive pour continuer à poursuivre le cycle conquérant débuté par Suning ? "Nous l’avons débuté, il y a déjà six ans, et nous avons enfin remporté le Scudetto l'année dernière. Cette année, nous avons ajouté deux autres coupes dans notre salle des trophées, c’est la preuve que nous sommes sur la bonne voie. Ces dernières années, nous avons réussi à améliorer notre classement, surtout lors de ces trois dernières années: Le nombre de points récolté est impressionnant. Cela montre que les joueurs et Staff à Appiano vont dans la bonne direction." "Je tiens aussi à remercier tous les employés travaillant dans les bureaux, c'est un travail d'équipe. Le travail des employés ainsi que le soutien des Tifosi nous ont permis d'atteindre ces résultats au cours des six dernières années. Il y a eu des hauts et des bas, mais nous pensons être sur la bonne voie. La saison prochaine, nous aurons toujours cette même motivation pour aller de l'avant." Président, tout le monde met en avant votre rapport particulier avec Simone Inzaghi, quelles sont les grands mérites du Coach ? "J’ai dit, il y a quelques mois au Mister que travailler avec lui m’apportait de la sérénité, c’est un plaisir de travailler avec une personne telle que lui dans ce secteur. C’est un homme intelligent, un excellent entraîneur comme le prouve les résultats, il a réussi à maintenir un climat serein, aussi bien dans les bureaux que dans les vestiaires. Nous continuerons donc à aller très certainement ensemble de l’avant : Je vois à quel point il est attaché au Monde Nerazzurro, il y notre soutien total et celui des tifosi." Quel est le plus beau souvenir à retenir de cette saison et comment analysez-vous la saison à venir ? "La prochaine saison, selon moi, sera encore plus compétitive, bien plus que par le passé. L’objectif est de toujours nous améliorer, les résultats sportifs sont l’objectif principal du club, tout le reste coule de source. De plus, en tant que l'un des clubs de football parmi les plus importants au monde, nous devons être perdurer dans le temps et à tous les niveaux : Employés, dirigeants et joueurs, en tenant compte de la structure et de l'organisation des coûts, de la culture d'entreprise, des aspects marketing et commerciaux. Cela passe par le soutien de nos partenaires, et de nos sponsors, tout en apportant de la joie à nos Tifosi à travers le monde entier." "En ce qui concerne la saison qui vient de s'achever, le plus beau moment a été le retour des Tifosi au stade : les voir soutenir nos joueurs, c'était le moment le plus mémorable de la saison, qui, je l’espère, nous continuerons à voir et à vivre la saison prochaine." Le Saviez-vous ? Steven Zhang ne veut absolument pas redimensionner l'équipe. L'objectif est de toujours viser plus haut avec Inzaghi à la barre: "Après une période de six mois à Milan, Steven pourrait quitter l'Italie dès la fin du mois de mai mais parmi les nombreuses consigne qu'il laissera derrière lui, il y a surtout ceci : "S'il faut trouver une soixantaine de millions à travers les ventes et, si cela passe par un sacrifice important, à son retour, Steven Zhang exige de retrouver une Inter toujours aussi forte, si pas plus. Et avec la présence d'un "joyau" argentin dans la Cour de Simone II" nous révèle la La Gazzetta dello Sport. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Ivan Perisic, Samir Handanovic, Stefan De Vrij, Alessandro Bastoni, Matteo Darmian et Lautaro Martinez se sont livrés à Inter TV Ivan "J’ai toujours cru à la victoire, même lorsque nous étions mené 2-1, j’étais convaincu que nous pourrions l’emporter, nous avion bien réagi. Lorsque tu es dans une équipe aussi forte, tout devient facile, nous avons encore deux match à disputer, à gagner et à attendre." Y croyez-vous ? "Toujours." Samir "Je suis très fier, c’était une très belle partie, les Tifosi aussi sont heureux, nous avons bien joué, mis à part un passage à vide où nous avons pris deux buts, mais nous l’avons remporté avec mérite." Le doublé de Perisic ? "Je joue avec lui depuis des années, je sais très bien que je peux me fier à lui comme aux autres, même lorsque nous vivions des périodes délicates. Lorsque j’ai vu son second but, j’ai éprouvé un sentiment spécial." EPIC FAIL DE BROZO! Stefan "Il y a tant de satisfaction pour cette Coupe, pour cette victoire, nous sommes si heureux. En première période, nous avions commencé à souffrir un peu, mais nous étions rentré avec l’avantage au score, en seconde mi-temps, ils ont inscrit deux buts, c’était devenu difficile, mais nous sommes parvenu à rentrer à la maison en empochant la Victoire." Alessandro "Je me sens bien, c’était important pour moi d’être ici, nous repartons avec une grande victoire et je suis heureux, c’est une belle saison jusqu’à présent et je veux objectivement la terminer de la meilleure des façons. Nous savons que cela ne dépend pas que de nous, mais nous verrons ce qu’il se passera et nous donnerons le maximum." Lautaro "Après la rencontre face à Empoli, j’ai immédiatement pensé à cette Coupe, nous avons réalisé un travail incroyable, nous la méritons. Je la voulais à tous les coups, pour les Tifosi, pour nous, pour le Club, pour tous ceux qui travaillent au quotidien pour cette équipe. Le Courage ne manque pas à cette équipe, nous voulons porter l’Inter au sommet, je pense à ce soir, et à faire la fête, puis nous penserons aux deux derniers matchs du championnat. Nous sommes boosté même si nous devons reprendre nos forces." Le fait que je n’ai pas marqué ? "L’important, c’est que l’Inter gagne." Fier de vous les Gars ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV à quelques heures du coup d’envoi de la 36ème journée de Serie A Empoli est déjà sauvé, à uel sera le type de match faut-il s'attendre ? "Ce sera une rencontre dangereuse car l’Empoli est une équipe de qualité qui a déjà atteint son objectif. Nous devrons être très attentif car nous ferons face à une équipe organisée qui viendra ici pour jouer son match." Face à l’Udinese, une victoire importante est née avec la démonstration d’une mentalité de grande équipe, est-ce un bon signal pour cette fin de saison ? "Nous avons gagné une rencontre qui était loin d’être simple, je suis très content de la prestation à Udine car l’équipe a démontré une grande personnalité et de la détermination. Nous tenions à cette victoire et nous l’avons obtenue avec la concentration qui caractérise les grandes équipes." Est-ce le moment-clé de la maison avec deux titres en jeu ? A quel point l’aspect mental sera fondamental ? "Pour ces quatre derniers matchs, les aspects technico-tactiques seront un peu moins visible, je pense que ce sera la motivation qui fera la différence. J’ai la chance d’avoir une équipe qui a toujours trouvé de quoi se motiver, nous nous donnerons face à Empoli à 120%, nous serons devant notre public face à une équipe de qualité qui sait bien jouer au football." Est-ce différent de joueur avant le Milan ? "Mon job, comme celui de mon Staff, est de faire avec ce que nous avons entre les mains, en nous basant sur notre équipe, sans devoir penser à ce que font les autres : Nous devrons faire notre parcours pour nous-même et nous donner à 120%." Nous nous dirigeons vers un Meazza Sold-Out, cela peut-il vous donner un coup de pouce ? "Nous avons eu toute la saison un public merveilleux, demain, il sera à nouveau comble et je suis sûr que les Tifosi nous donnerons ce petit quelque chose en plus pour réaliser un match avec notre cœur, comme nous l’avons tous déjà connu cette année au Giuseppe Meazza, on a aussi pu le ressentir dimanche à Udine, c’était comme-ci nous évoluions à domicile même si nous étions à l’extérieur." Le Saviez-Vous ? Le permier but de Marcelo Brozovic en Serie A a eu lieu le 31 mai 2015, lors de la victoire 4-3 des Nerazzurri sur.... l'Empoli! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Il ne faut jamais contrarié une femme et le moins que l’on puisse dire, c’est que Madame Lautaro Martinez va dans le même sens que son mari qui, lors d'une intervention sur Inter TV, déclarait se concentrer exclusivement sur les objectifs des Nerazzurri Intervenu via Instagram, Madame Martinez qui se déplace régulièrement au Stade avec Nina pour soutenir Papa, s’est livrée de façon subtile : Il y a quelques heures, Agustina a partagé une photo sur la Piazza Duomo. Un cliché qui pourrait ressembler à de nombreux autres déjà publiés, si ce n'était la déclaration affichée : "Milan est toujours plus belle". Les Tifosi ont saisi la balle au bon pour lui répondre également : "Si tu restes ici, elle sera encore plus belle". Pensez-vous que l’influence d’Agustina est bien meilleure que celle de Madame Icardi sur notre ancien capitaine ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Milan - Denzel Dumfries a réalisé une performance fantastique contre la Roma samedi, avec des courses incessantes, de l'engagement et un vrai but d'attaquant. Il s'est entretenu avec DAZN et Inter TV au sujet de la prestation de l'équipe. "Ce n'était pas un match facile. La Roma est en grande forme en ce moment. Cependant, nous savions à quel point il était important de remporter la victoire aujourd'hui et nous sommes restés concentrés, en jouant très bien en défense aussi." Le Néerlandais a beaucoup progressé cette saison et aujourd'hui, il a inscrit son cinquième but de la saison en championnat : "Je me sens maintenant chez moi ici. J'aime l'équipe et les supporters. Je me sens vraiment bien. J'ai pu m'intégrer dans l'équipe grâce surtout à mes coéquipiers qui m'ont beaucoup aidé depuis mon arrivée. J'ai marqué mon premier but lors du match retour, je suis donc heureux d'en avoir marqué un autre aujourd'hui, mais le plus important est d'obtenir la victoire." La victoire 3-1 de l'Inter contre la Roma est sa quatrième d'affilée en championnat. "Nous prenons un match à la fois et nous nous concentrons toujours sur le prochain. Nous sommes une équipe avec de l'expérience et nous savons que nous devons prendre chaque match comme il vient." ©Internazionale.fr, via sempreinter.com - Traduction Oxyred
  13. Simone Inzaghi a remporté son premier Derby Della Madonnina. Si celui-ci est bien évidemment heureux par l’excellente performance de ses hommes, il n’oublie pas ce qu’il a vécu ses dernières semaines Son interview à Mediaset "Les garçons ont, pour moi, été fantastiques : Nous voulions remporter ce Derby et disputer cette finale, il y a eu d’autres Derby mais celui-ci était importantissime, nous l’avons mérité sur le terrain." L’Inter de ce soir sera-t ’elle celle de cette fin de saison ? "Nous y travaillons depuis le 8 juillet et c’est ce que j’espère : Nous devons continuer à aller de l’avant : Nous avons remporté la Super Coupe d’Italie, à présent,nous disputerons une autre Finale et aussi le Final du Championnat qui devra être géré de la meilleure des façons." L’équipe semble être plus en jambes... "Nous avons tous été bons pour rester lucide durant ce mois et demi où nous étions confronté à un calendrier très dense avec la Finale de la Super Coupe, Liverpool en Ligue des Champions, nous avons dépensé tant d’énergie et nous avons aussi perdu quelques points en cours de route : Nous avons tout encaissé, tout le monde s’est donné au travail et à présent nous obtenons cette accès à la Finale, une finale à laquelle nous tenions à tout prix. Le parcours est encore long, Milan est en tête du championnat, mais nous nous battrons fino alla fine”. Vous avez aligné Correa... "J’ai 5 attaquants qui se sentent bien, quotidiennement un entraîneur doit prendre énormément de décisions : Les 5 changements en Super Coupe d’Italie m’ont permis de gagner un titre. Ensuite, durant un mois et demi un débat a eu lieu sur mes changements : J’accepte les critiques constructives, pas celles montées de toute pièces. Je suis allé de l’avant et je suis en Finale après avoir gagné un Derby. Il nous manque un match pour remporter la Coupe et nous devons poursuivre de la sorte en Championnat : Avant nous étions favori, puis écarté, il y a tellement de mouvements mais ce sont des équipes très fortes qui se battrons jusqu’au bout." Qu’est-ce qui a changé comparé au match aller ? "Nous avons travaillé sur la construction du jeu après la Spezia, surtout avec beaucoup de vidéso. Nous avions bien joué lors des deux Derby en Serie A, mais au match aller, nous étions dans une période où nous venions de disputer énormément de rencontres, où nous étions moins lucides, où nous ne parvenions plus à nous exprimer comme avant. Nous avons travaillé sur les phases de possession et de non-possession du ballon." Que ressentez-vous avec cette première victoire du Derby de Milan ? "Cela me fait plaisir pour tous nos tifosi qui sont merveilleux, il y avait un tel monde et je suis fier de leur avoir donné cette si belle satisfaction : Nous sommes là et nous voulons nous battre : Nous sommes en course dans toutes les compétitions : Ils nous ont aidé ce soir et ils nous aideront samedi : Toutes les rencontres sont difficile dans notre championnat." En conférence de presse Place au frissons! "Nous ne pouvions aller en Finale qu’en l’emportant, pour arriver à soulever la Coupe, il nous reste une rencontre, mais nous avons envoyé un message important, face à une équipe de valeur qui, aussi ce soir nous a posé quelques problèmes. Je pense qu’il faut distinguer les compétitions, il y a le Championnat et la Coupe d’Italie : Il est normal qu’un tel résultat peut t’apporter énormément de confiance et d’estime de soi, ce qui me conforte le plus ce soir, c’est d’avoir vu mon équipe, avec ses remplaçants, bien entrer dans le match : Nous savons que pour cette fin de saison, en plus du match à retard, que nous devrons nous montrer bon pour récupérer physiquement et mentalement." On ne peut pas, ne pas parler de Lautaro Martinez... "Il a été excellent ce soir et il n’a jamais été un problème : Il a toujours eu des possibilités, il y a des périodes où tu arrives toujours à marquer et d’autres moins, mais je pense qu’avec ses buts, il est d'ailleurs dans sa moyenne : Il ne devait pas abdiquer et continuer à travailler comme il l’a toujours fait." La victoire appelle les Victoires... "Sans aucun doute et c’est notre désir : Nous savons ce que nous avons donné durant cette compétition et nous tenions à la Finale, à présent nous y sommes, mais nous y repenserons dans une vingtaine de journées." Pioli se plaint du but annulé... "Je ne l’ai pas encore visionné, je n’ai vu qu’une image arrêtée, je vois Handanovic bouger son cou parce que sa vision était bloquée par un joueur du Milan AC. Je dois encore tout revoir, je n'ai même pas vu nos buts." Vous avez gagné votre premier Derby : Que ressentez-vous ? "Ce sont de très belles émotions : j’ai attendu que nous puissions avoir un stade comble car c’est la première fois que nous pouvions le disputer avec 100% de notre tifoserie : Ils nous ont transcendé du début à la fin : Je pense que nous avons offert de très belles satisfactions à nos tifosi, comme nous étions parvenu à le faire déjà en Super Coupe : Il nous reste six matchs de championnat et la Coupe d’Italie." Quel cote donnez-vous à votre équipe ? "Très élevée, nous savons d’où nous venons, d’où a commencé notre parcours avec la problématique des joueurs partis : Il y a toujours eu de la confiance et j’ai trouvé une très grande disponibilité chez les garçons : Nous devons continuer à nous battre en Serie A, car le Milan est devant est que nous devons continuer à les chasser." A Inter TV "Nous avons disputé un match important en faisant preuve d’intelligence et de qualité. C’est juste de profiter de cette victoire avec nos magnifiques tifosi qui nous ont soutenu. Mais pour soulever la Coupe, il reste encore un match. Nous avions bien joué lors des deux premiers Derby en Championnat mais nous n’avions pas été primé au tableau d’affichage. Ce soir nous avons disputé un match d’une très grande importance et nous tenions à cette finale." Quel bilan faites-vous de votre saison ? "Il faut attendre avant de l’établir, nous avons très bien travaillé tous ensemble, Staff et Club, c’est un long travail qui a débuté le 8 juillet et il me semble prématuré de déjà faire un discours." Comment caractériser cette Inter ? "Qualité et Humilité : Lorsqu'il le fallait, nous avons mis de la qualité et quand il le fallait, nous avons été humbles. Les cinq remplaçants sont entrés en jeu de la meilleure façon possible: Vidal, à 3-0 par exemple, a très certainement mis des coups de lattes pour que Milan ne revienne pas." Lautaro ? "Les attaquants traversent des périodes, lui et les autre réalisent tous un très gros boulot : Je leur demande aussi de participer en phase de non-possession. Aujourd’hui, il était en pleine fraîcheur et lucide . Nous tenions à cette finale, nous la disputerons dans une vingtaine de jouer avec la conviction de la jouer de la meilleure des façons possibles." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Simone Inzaghi, s’est livré à la veille de la réception de l’Hellas Verona au Stade Giuseppe Meazza, une rencontre fondamentale pour mettre la pression sur le Milan Ac Voici ses déclarations à Inter TV Vous retrouvez le terrain après votre succès face à la Juventus, est-ce que cette victoire vous booste pour cette fin de saison ? "C’était une victoire importantissime à tout points de vue, car nous l’avons obtenu face à une équipe très forte dans une confrontation directe, c’est un succès qui nous permet de rester au contact des premiers et de jouer cette fin de saison de la meilleure des façons." Face à la Juve, l’Inter a prouvé qu’elle était capable de gagner aussi des matchs d’une façon dégueulasse. Est-ce un signe supplémentaire de croissance pour cette équipe ? "Cette équipe est capable de gagner n’importe quel type de rencontre: A Turin, nous avons été bon. Lorsque nous devions souffrir, nous l’avons fait tous ensemble et cela nous a donné l’opportunité de gagner, c’était une rencontre fondamentale pour notre parcours." L'Hellas Verona est une des surprises du championnat, c’est une équipe très diverse de celle affrontée au mois d’août. A quel type de match faut-il s’attendre ? "Ce sera un match très important pour nous, il sera très difficile car nous ferons face à une équipe qui propose une très grande intensité, qui a des joueurs de qualité. Nous devrons proposer une grande partie, Da Vera Inter." En voiture Simone! Lautaro Martinez est suspendu, mais les options ne manquent pas. A quel point vous est-il important d’avoir plusieurs alternative à disposition ? "Demain, Lautaro nous manquera, mais j’ai la chance d’avoir Edin Dzeko, Joaquin Correa, Felipe Caicedo et Alexis Sanchez qui sont tous bien et à disposition, ils s’entraînent tous de la meilleure des façon possibles. Mais au-delà des attaquants, il faudra que toute l’équipe réalise une rencontre importante." Il y aura des milliers de Tifosi, quelle est leur importance pour cette fin de saison ? "Ils sont si nombreux et je ne finirais jamais de les remercier: Ils sont fondamentaux pour nous, ils l’ont été toute l’année et je suis certain qu’ils seront encore présenter à nous côtés pour nous soutenir à chaque instant." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Le Derby d’Italie en poche, Simone Inzaghi, Milan Skriniar, Samir Handanovic et Alessandro Bastoni se sont livrés en après-match à Inter TV En voiture Simone "C’était une étape fondamentale car, en ce moment, nous sommes dans la position du chasseur et nous voulions rester au contact du Milan et du Napoli. Nous avons perdu des points, nous en sommes conscient et nous chercherons à les reprendre lors des prochains matchs. Ce n’est pas une question de pression car nous sommes plus loin que ce que l’on pensait et à l’Inter c’est normal d’être toujours sous pression : Je n’oublie pas ce que l’on disait déjà sur notre parcours l’été dernier." "Les favoris sont les autres, ils diront peut-être que ce sera encore nous : Je me souviens de ce qu'on disait au début et que cela faisait 11 ans qu'on n'avait pas gagné ici. Cette victoire nous rend fier mais nous n’avons rien fait. "Il nous a manqué les résultats lors des derniers matchs, mais nous avons dû faire aussi avec l’absence de joueurs importants, comme cela arrive aussi dans d’autres équipes. Chez nous, on a parlé de dispositif erroné et d’autres choses : La route est encore longue, c’est seulement une étape qui nous permet d’être proche du Napoli et du Milan." Le penalty ? "Il y avait faute, et le but aurait déjà dû être validé. Lorsque j’ai jeté ma chemise au match aller, j’ai été expulsé, ici je n’ai rien dit, j'ai fait un match nul silencieux et j'ai pensé à l’après-match. La Juventus nous a mis peu en difficulté : leur barre transversale provenait d’ une faute manifeste, en seconde période mes joueurs ont peu concédé peu à une grande Juve." Ma prolongation ? "J’ai un contrat de deux ans et le club a déjà hypothéquer de le prolonger, mais j’ai demandé à en parler en fin de saison. Nous sommes l’Inter et une période de sept mois s’est retrouvée assombrie par une série de match nuls. Je ressens la grande confiance du Club et des Tifosi, hier aussi ils étaient venu à Appiano pour nous encouragé avant le départ pour Turin. Nous nous divertissons depuis sept mois et nous savons comment cela se passe dans le football : Il faut seulement se concentrer sur des critiques constructives." Alessandro Bastoni "Gagner ici n’est pas facile, c’était une belle partie, disputée depuis la première minute de jeu: Ils nous ont donné du fil à retordre." La défense ? "A la différence des autres matchs où nous avons moins subi, ici nous savons bien plus subi, mais cela s’explique aussi par la qualité des attaquant de la Juve. Mais c’est aussi grâce à Samir que nous sommes parvenu à garder la cage inviolée et nous en sommes ravis." Milan Skriniar "Nous savions tous à quel point cette partie était importante, nous sommes fier de notre équipe, nous avons combattu jusqu’à la dernière minute et ces trois points valent leur pesant d’or. Nous tenions à cette victoire qui est le fruit de sacrifice. Je pense que cela nous donnera coup de boost pour les prochaines rencontres. Les rencontres se gagnent comme cela, le plus important est de faire des points, pas le jeu. Nous connaissions l’importance de ce match, nous l’avons remporté et tout est encore possible." Samir Handanovic "Ce sont de très belles sensations, c’est la victoire qu’il nous fallait en ce moment, c’était la bonne partie. Elle était aussi décisive pour la suite du championnat, je suis impatient de jouer le prochain match. C’est une victoire de caractère, c’était important de gagner, ce n’est jamais un match normal lorsqu’il s’agit de défier la Juventus au Stadium: Nous profitions de cette victoire et de la façon dont nous avons gagné." Mes 359 présences titularisations à l’Inter en Serie A ? En effet, Samir est le 7ème joueur au classement de tous les temps de l’Histoire de l’Inter en Serie A : "Je ne pense pas autant aux statistiques, j’y penserais surement lorsque je raccrocherai les crampons. Je pense que c’est un bel objectif." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. Simone Inzaghi s’est livré à Inter Tv dans le cadre de la préface du match opposant l’Inter à la Fiorentina, rencontre qui se tiendra au Stade Giuseppe Meazza, ce samedi 19 mars 2022 à 18h00! "C’est sans aucun doute la période où il y a la sensation que nous avons récolté moins que ce nous aurions mérité d’avoir, mais la volonté est la bonne. Ces derniers jours les garçons ont énormément et bien travaillé, il y a énormément d’envie de retrouver le terrain et nous devrons nous y présenter en faisant preuve d’une très grande intelligence et de lucidité." Depuis le début de l’année, l’Inter a disputé 15 matchs, le fait d’avoir plus de temps pour préparer chaque match à présent sera-t-il important en vue de cette fin de saison ? "Avoir plus de jours pour préparer une rencontre est bénéfique c’est évident, cela te permet de travailler sur les situations qui se sont mal passées, de détailler le tout, mais c’est tout aussi vrai que Nous sommes l’Inter : Nous sommes allé de l’avant en Ligue des Champions, nous sommes toujours en course pour la Coupe d’Italie. Le désir est donc de jouer souvent, car cela signifie que nous sommes toujours compétitif tout au long de l’année." Les prestations d’équipe n’ont jamais fait défaut, est-ce un signe de la Force du groupe ? "Je serais plus préoccupé en tant qu’entraîneur, si je voyais l’équipe ne pas se créer du jeu et des occasions. C’est normal également de tout faire pour aborder les matchs de la bonne façon, nous devons faire en sorte que les faits de jeu soient en notre faveur pour essayer d’avoir un meilleur contrôle du match." A quel type de rencontre vous attendez-vous ? "Nous allons faire face à une équipe en forme qui réalise une bonne saison, qui a un entraîneur qui a d’excellentes idées et qui donne une identité précise à ses équipes. Nous avons travaillé ces derniers jours afin d’être prêt à faire face à un adversaire d’une valeur absolue." Il vous reste 11 match d’ici à la fin de la saison, 6 se disputeront à domicile, en face de votre public, est-ce un facteur qui pourrait s’avérer déterminant ? "Les Tifosi, durant toute la saison, ont toujours été à nos côtés, toujours très nombreux à domicile et à l’extérieur. Notre objectif est de les rendre fier et orgueilleux lorsqu’ils voient l’équipe sur le terrain." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. La traditionnelle conférence de presse d’avant-match, à l’occasion d’Inter-Fiorentina, programmée ce samedi 19 mars 2022 à 18h00 n’aura pas lieu. S’il s’agit d’une rencontre quasiment décisive pour le Scudetto, Simone Inzaghi ne se livrera, que très brièvement seulement, cet après-midi à une interview officielle de la chaîne du club, Inter TV ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. L'Inter n’y parvient plus, si à présent elle parvient à inscrire des buts, elle en concède toujours d’une façon anormale pour un club digne de son rang. Partant de ce constat, Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV Que vous laisse ce match nul en vu de la course au Scudetto ? "Je suis mécontent, je voulais remporter cette rencontre, même si je savais qu’il s’agissait d’un match difficile. Nous aurions pu faire mieux en première période. Nous avons fait face à un adversaire de valeur et nous aurions mérité d’égaliser lors des 25 premières minutes de la seconde période, nous aurions pût à ce moment-là aussi remporter la rencontre." Les buts dévorés "J’ai revu les images et sur les deux occasions franches de la première période, le portier du Toro a réalisé deux parades incroyables, sensationnelles, il a même pris le meilleur sur Dimarco : Nous aurions dû faire mieux. Je prends conscience que l’égalisation est arrivée in extremis, nous avons ralenti en championnat, nous nous devons de faire plus car notre esprit compétiteur nous impose d’y aller franco." Sanchez? "Il fait de bonnes prestations en ce moment et il faisait de belles choses jusqu’à son expulsion à Anfield, même s’il y a été averti et qu’il a dû quitter le terrain. Je suis aussi content de l’assist de Dzeko, ils ont inscrit un but important pour nous." S’agit-il d’une fatigue mentale ? "Il peut y avoir un peu de fatigue mentale et physique, nous avons énormément joué et il y a eu le match très engagé en Ligue des Champions. Le Torino a inscrit un but sur un corner dégueulasse, nous avions eu deux occasions en première période pour égaliser, mais Berisha a été excellent." Selon vous, y-a-t’ il le feu avec Simone aux commandes ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. Simone Inzaghi s’est livré sur l’une des plus belles prestations de l’Inter, sur la scène européenne, depuis de très nombreuses années : Sa déclaration à Sky Sport “Il y a un grand regret car nous tenions vraiment à ce huitième de finale, nous avons hérité de l'une des meilleurs équipes du tournoi, mais lors de cette double confrontation, nous avons joué à armes égales face à adversaire beaucoup plus fort. Nous payons au prix fort le dernier quart d’heure du match aller : Au Meazza, vu ce que l’équipe avait proposé lors des premières 75’, nous aurions mérité mieux. Nous avons encaissé un but sur une phase arrêté et nous ne l’avons pas bien pris : Le second but nous avait coupé les jambes." "Nous étions venus à Anfield pour jouer de la meilleure des façons et nous en repartons sûr de notre force, mais avec tellement de regret : Au meilleur moment pour nous, il y a eu aussi l'expulsion de Sanchez, dont nous n'avions pas besoin. Je ne regrette absolument pas de ne pas l'avoir remplacé, Je suis habituellement très prudent à ce sujet, mais il était en condition et était très utile sur le terrain." "En fin de match, nous avons connu des problèmes physique, mais je tenais à préserver Dzeko qui venait de disputer trois rencontres consécutives, il sera fondamental à Turin. Nous n’avons pas cherché à préserver le 0-1, mais à tenir la rencontre vive jusqu’au bout, car on aurait pu avoir une possibilité d’égaliser même à 10. Je regrette l’expulsion, car Liverpool était sonné par le but de Lautaro." Sa déclaration en conférence de presse Combien de temps y avez-vous cru après le but de Lautaro ? "Je pense que l’équipe a disputé un excellent match, il y a du regret pour le match du Meazza, sur la double confrontation, nous avons joué à armes égale face à une équipe aussi forte qu’est Liverpool et à l’instant où l’on venait de marquer, il y a eu, hélas, l’expulsion de Sanchez." Est-ce que votre équipe grandi à l’international ? "Ce match me laisse sur le fait que l'équipe, après 11 ans, a réussi son huitième de finale. Nous avons défié probablement l'équipe la plus forte d'Europe. Nous avons réalisé deux grandes performances, et parfois les matchs se décident sur des détails. Ce soir, nous avons beaucoup souffert et à notre meilleur moment, Sanchez a été expulsé. Nous avons parcouru un long chemin mais il y a un goût amer dans la bouche pour le match du Meazza." L’expulsion de Sanchez ? "Cette partie nous apporte tant d’estime en nous. Nous devons voir comment nous sommes sorti: Je fais face à une paire de blessé, j’espère qu’il n’y a rien de grave. Il y a de la déception pour une expulsion qui arrive au moment où nous prenions le match en main. Les regrets sont surtout pour le match aller : Nous sommes venu ici à Anfield défier une équipe extrêmement forte, technique, physique, mais nous avons joué à armes égales. Nous payons au prix fort l’expulsion, je ne sais pas encore m’y attarder car je n’ai pas revu les images." À Inter TV "Nous avons disputé une grande rencontre, il y a de l’amertume pour le match aller. Nous devrons être bon pour reprendre des forces et de l’énergie, des rencontres importantes nous attendent. Nous avons tout donné contre l’une des meilleures équipes, parmi les plus forte d’Europe. Nous avons joué à arme également face à une très grande équipe. Notre futur s’appelle Torino, une rencontre qui s’annonce importante." Lautaro? "Son but est magnifique mais il s’était déjà débloqué en championnat, il doit continuer ainsi, comme tous les autres attaquants à ma disposition et qui font de belles choses." Son interview à Sport Mediaset "Nous avons réalisé un très grand match dans un stade très difficile contre une grande équipe. Je regrette le 2-0 pris au match aller et que nous ne méritions pas. Liverpool avait été sonné par le but, et il y a eu l’expulsion, l’équipe était bien dans le match, je préparais aussi quelques changements. Nous avons bien souffert, mais s’il reste le gout de l’amertume, nous rentrons avec la victoire." "C’est un pas en avant pour une équipe qui, après 11 ans, a joué à armes égales face une équipe beaucoup plus forte : Nous n’étions pas inférieur à Liverpool. Dimanche nous aurons un autre match compliqué et je devrai évaluer les conditions des joueurs comme De Vrij et Brozovic, j’espère qu’ils vont récupérer rapidement car ce sont deux joueurs fondamentaux." Spalletti et Pioli vous voient favori pour le titre… "Je pense à mon équipe, nous devons récupérer de l’énergie physique et mentale : Nous venons de disputer deux excellents matchs." Comment jugez-vous l'Inter de Simone Inzaghi sur ces cette double confrontations... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. Milan Skriniar a fêté, face au Milan Ac, son 200ème match sous les couleurs de l’Inter, un palier important, qui est amené à continuer à s’élever : "Je suis fier d’avoir déjà collectionné 200 matchs avec l’Inter, j’espère pouvoir continuer à en jouer tellement d’autre avec ce maillot." "Le Derby est toujours une partie particulière, avec des occasions et énormément de pressions entre les équipes. C’est vrai qu’il nous manque de la fraîcheur et la clairvoyance que nous avions depuis quelques parties, car nous ne parvenons plus à marquer, nous créons moins de jeu, mais nous sommes l’Inter, nous sommes la même équipe qu’auparavant, j’ai confiance. Nous allons retrouver nos forces et pour l’instant, je me félicite de ne pas avoir encaissé de buts lors de ce match." "Nous avons besoins d’une victoire pour courir à nouveau, je suis impatient de jouer vendredi face à la Salernitana, ce ne sera pas un match facile car ils cherchent à prendre des points pour se sauver." Robin Gosens "Mes débuts ont eu lieu dans un match vraiment difficile : Le Milan est une équipe de qualité, qui tient la ligne haute et qui te presse avec vigueur. Nous aurions dû mieux profiter des espaces, mais ce n’est pas toujours aussi simple. L’équipe a énormément joué de matchs, il y a un peu de fatigue. Cette confrontation se joue en aller-retour : Nous n’avons pas pris de buts, nous jouerons donc la qualification, confiant, en avril." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Edin Dzeko s’est livré à Inter TV dans le cadre de l’émission Careers: Enfance "J’étais en Italie, près de Cantú pour un tournoi, c’était en 1998, je me souviens de cette année car il y avait la Finale à Paris de l’Inter face à la Lazio, j’étais avec deux gamins italiens qui regardaient la Finale de la Coupe de l’UEFA et qui étaient interiste. Quand j’étais enfant, à six ans, la guerre a commencé, c’était une période difficile, mais ensuite mon père m’a fait jouer au ballon, j’ai toujours été avec un ballon, c’était mon premier amour." Premier Titre "En 2009, j’ai remporté le championnat avec Wolfsburg, c’était une année importante car la Bundesliga n’avait jamais été aussi forte et c’était une grande emprise, nous étions une équipe jeune avec certains qui avait plus d’expérience que d’autres et un entraîneur qui nous formait à la dure, ce sont des souvenirs qui marquent. Grafite et moi avions inscrit ensemble 54 buts, nous étions le meilleur duo de la Bundesliga: Il nous manquait encore 2 ou 3 buts et à la dernière journée, nous avions battu le Werder Brême 5-1, lui inscrivait un doublé et moi un but pour établir ce record." Le City de Mancini "Nous l’avons remporté en gagnant 3-2 le dernier match, et nous avons été titré, le premier titre en 44 ans : je me souviens que j'ai fait une belle frappe, c'était un match incroyable, nous avons marqué deux buts dans les deux dernières minutes. Avant la rencontre, tout le monde nous voyait déjà champion, mais le football est parfois étrange. Nous avons souffert jusqu’à la fin, mais nous l’avons gagné: Après ce but, la libération était incroyable, sachant qu'avec ces buts nous sommes entrés dans l'Histoire." L’équipe nationale "Je n’ai disputé qu’une seule et unique Coupe du monde, j’espère qu’elle ne restera pas la première et que nous pourrons en disputer d’autres. Les gens attendent toujours beaucoup, surtout de moi et de Pjanic qui sommes les plus expérimentés, quand je vais en équipe nationale j’y vais avec mon cœur, et je donne toujours tout." L’arrivée à l’Inter "J'ai vu cette photo après mon arrivée à l'Inter et elle m'a beaucoup plu. Le cygne et le serpent qui s'unissent ? C'est peut-être le destin, ça aurait pu arriver plus tôt mais je dis toujours qu'il n'est jamais tard, il faut tout donner et atteindre nos objectifs importants ensemble." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  22. Robin Gosens, qui a pris le numéro 18, s’est livré à chaud à Inter TV Quelle émotion ressens-tu d’arriver à l’Inter et que représente pour toi, cette équipe ? "C’est une grande fierté d’arriver dans l’une des équipes parmi les plus importantes d’Europe, je suis trop content d’être ici et j’ai tellement envie de commencer." As-tu déjà parler avec Simone Inzaghi ? Que vous êtes-vous dit et à quel point as-tu l’envie de travailler avec lui ? "Oui, on en a parlé hier soir en Visio, il m’a dit ce qu’il attendait de moi et je lui ai raconté un peu mes propres idées, il y a une grande volonté de travailler ensemble et je suis impatient d’être sur le terrain avec lui et avec l’équipe." Ici, tu vas retrouver Alessandro Bastoni avec qui tu as déjà joué à Bergame, t’a-t-il déjà dit ce que cela signifie jouer pour l’Inter ? Est-ce qu’il t’a aidé dans ton choix de venir ici ? "Nous discutons quasiment quotidiennement, pas seulement maintenant, cela fait déjà 2 à 3 ans qu’il m’a dit que c’est un grand club, que c’est une fierté de jouer pour l’Inter, mais pour moi ce n’était pas un choix difficile, il n’a pas dû me convaincre car je sais moi aussi que l’Inter est une grande équipe. Il m’a raconté l’histoire du Club, comment on bosse ici et je suis content d’avoir déjà parlé avec lui." L’Inter est un club à forte tradition allemande et elle entretient un lien spécial avec l’Allemagne, A quel point est-tu fier de marcher dans les traces de certains joueurs, parmi les plus forts du football allemand ? "C'est aussi une grande fierté, il y a eu de grands champions ici qui ont écrit l'histoire avec ce club. J'espère pouvoir continuer à écrire cette histoire, c'est une ambition que j'ai, je suis venu avec une grande envie de continuer cette tradition de joueurs allemands et je suis impatient." L'année dernière, tu as inscrit 11 buts en championnat et 9 l'année précédente. Le record du plus grand nombre de buts par un défenseur en Serie A appartient à Marco Materazzi qui en a marqué 12, avant lui c’était Giacinto Facchetti qui en avait marqué 10. Pourrais-tu écrire un nouveau chapitre dans l’histoire des défenseurs goleador de l'Inter ? "Je l'espère, c'est certainement une belle caractéristique que j'ai en moi et j'espère marquer beaucoup de buts au Giuseppe Meazza car c'est une émotion incroyable et j'espère aider l'équipe avec beaucoup de buts et continuer cette histoire." As-tu une message pour les Tifosi de l’Inter ? Ciao les Tifosi Nerazzurri, je suis vraiment trop fier d’être et trop content d’être ici, je suis impatient de vous voir tous au Meazza et de donner tout ce que j’ai sur le terrain pour L’Inter." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV suite à la qualification des Nerazzurri sur l’Empoli au terme des prolongations "Toutes les rencontres en huitième de finale étaient serrées et nous savions que nous faisions face à une équipe de qualité. En première période, nous aurions dû inscrire quelques buts supplémentaires, mais leur gardien a réalisé des arrêts miraculeux. En seconde période, nous avions perdu un peu sur la distance et un peu en lucidité. Après l’égalisation, nous avions soufferts, mais les garçons ont été très bons pour ne pas abandonner, car nous voulions nous qualifier de toutes nos forces pour les quarts de finale." Stefano Sensi "C’est normal que les autres équipes s’intéressent à Stefano, car il a toujours démontré de grandes qualités, mais tant qu’il portera le maillot de l’Inter je me le garderai. Il méritait de vivre une soirée comme celle-ci car ces derniers mois, s'il n’avait pas eu énormément de temps de jeu, il s’est toujours entraîné de la meilleure des façons. Je l’ai, jusqu’à présent, toujours considéré comme un joueur fort, de qualité." "Si Stefano veut rester, je le garderai volontiers car c’est une grande arme en plus à notre disposition. Il doit faire des évaluations et, étant un garçon intelligent, il saura quoi choisir. Je suis heureux pour lui." La blessure de Joaquin Correa remplacé par Alexis Sanchez "Sanchez est une importante valeur ajoutée qui, lors de ces derniers match, a obtenu un grand temps de jeu qu’il s’est mérité en réalisant des belles prestations. La blessure de Tucu est l’unique point négatif de la soirée, Il n'en avait vraiment pas besoin car il était sur le retour et allait enfin bien. Nous espérons le voir revenir rapidement, mais il semblait faire face à un sérieux problème." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV pour ce dernier match de l’année 2021, avec un titre de Champion d’Hiver conquis avec 43 points, la meilleure attaque et la seconde meilleure défense L’Inter se prépare à disputer son dernier match de l’année, à quel point êtes-vous satisfait par le travail réalisé par l’équipe ? "C’est normal que je sois satisfait, nous sommes très heureux de ce titre de Champion d’Hiver mais nous savons qu’il ne se retrouve pas dans les livres d’Or. Nous sommes tout de même contents, c’est une belle sensation et il doit devenir une stimulation pour faire encore plus." Quel est le secret qui vous permet d’exprimer un jeu avec une telle qualité ? "Nous vivons une belle période, les garçons sont toujours concernés et nous avons la chance pour pouvoir toujours très bien travailler malgré le fait que nous avons dû disputer tellement de parties. Nous savons aussi très bien que notre parcours est encore très long : Nous pouvons remarquer que sur ces 18 premières journées que le haut du classement peut rapidement changer." "Nous sommes toutefois en adéquation avec les demande du Club, qui était de se qualifier en huitième de finale de la Ligue des Champions et de maintenir l’équipe dans le top 4 en championnat, nous sommes donc heureux. L’équipe travaille très bien et c’est une stimulation pour continuer à poursuivre notre parcours, tout en sachant qu’il sera toujours semé d’embûches." Le Scudetto de l’Inter se joue-t ‘il lors des deux prochains mois ? "Il reste encore 20 matchs d’ici à la fin de la saison et c'est très long: Nous avons conscience du calendrier, mais ma préoccupation reste le match de demain car nous ferons face à une équipe en bonne santé et très bien organisée." Quelle est la meilleure caractéristique du Torino d’Ivan Jurić ? "Il a des joueurs de qualité et de quantifié. Lors de ces quatre derniers matchs, il l’a remporté à deux reprises et fait deux match nuls, c’est une série positive. C’est un entraîneur très bien préparé que j’estime énormément, il parvient à tirer le meilleur de ses équipes." Face au Torino, Barella sera absent, est-ce déjà un premier test en vue de Liverpool ? "Il reste tellement de temps avant de jouer Liverpool, nous savons que nous devrons nous y présenter dans le meilleur état possible. Nous avons déjà vu, lors de ces quatre premier mois où il y a eu des blessures et des suspensions que nous disposons toujours de solutions différentes, car l’équipe est en constante et quotidiennement en évolution." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. Simone Inzaghi, Marcelo Brozovic, Arturo Vidal et Milan Skriniar se sont livrés suite à la victoire, avec la manière, de l’Inter, sur le terrain du Sheriff Tiraspol Simone Inzaghi "Nous avons rétabli le classement du groupe, à présent nous avons notre destin en main et nous devrons faire face, avec la bonne attitude, aux deux derniers matchs. Après 13 tirs au buts lors de la première période, il y avait le risque de perdre en lucidité. Toutefois, nos garçons se sont montrés bon pour rester dans le match et pour se rendre la vie simple dans une rencontre qui était loin de l’être. Nous avons fait face à une équipe qui avait battu le Real à Madrid, cette victoire nous donne conscience en nos moyens." Le Derby ? "Je sais quel type de match nous fait face; Une rencontre très attendue par les tifosi et le club, je sais ce qu'elle représente pour tous dans la ville. Nous devrons être bons pour bien la préparer lors de ces trois jours et demi." "Voyager ici n’était pas simple, c’était un long et dangereux déplacement à l’extérieur, mais j’aime jouer ce type de rencontre et nous chercherons à récupérer de la meilleure des façons l’énergie physique et l’influx nerveux." Marcelo Brozovic "A présent, nous sommes maître de notre destin, seule la victoire comptait. Nous avons vraiment bien joué, sans rien concéder en contre, c’est pour ces raisons que nous sommes tous content. Je le répète, le prix d’homme du match ne compte pas pour moi, l’important reste que l’équipe fasse une belle prestation." "L’entraîneur nous a demandé, à la mi-temps, de faire preuve de patience et de faire circuler le ballon encore plus vite : Ce n’était qu’en procédant de cette façon que nous allions trouver le but. Place à présent au Derby où seule la victoire comptera et je me donnerai à plus de 100%, je suis impatient de le jouer." Milan Skriniar "Je m’attendais exactement à ce type de match, et nous sommes rentrés en seconde période en nous montrant plus incisifs. Nous avons pris patience et nous sommes parvenu à débloquer la rencontre pour ensuite la terminer. Nous voulons aller de l’avant en Ligue des Champions et ce soir, c’était fondamental de gagner, ces trois points pèsent très lourd." "Nous nous sommes montrés bons pour trouver l’équilibre en faisant un meilleur marquage préventif: A présent toute l’équipe défend mieux et c’était très important : Je suis heureux de mon but, je le dédie à ma fille et à ma Famille." "Nous avons le Derby face à nous et le succès de ce soir va nous aider à préparer le match. Il s’agira, objectivement, d’une rencontre complètement différente: Elle sera compliquée." Arturo Vidal "Nous avions besoin d’une rencontre de ce type, d’une victoire avec la manière et la détermination. Ces trois points nous placent sur la bonne route pour passer la phase de groupe. J’ai bien joué, j’ai bien aimé mes sensations sur le terrain, comment j’ai évolué. A présent, place au Derby, c’est une rencontre importante à affronter de la meilleure des façons." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...