Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'inter tv'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Ivan Perisic, Samir Handanovic, Stefan De Vrij, Alessandro Bastoni, Matteo Darmian et Lautaro Martinez se sont livrés à Inter TV Ivan "J’ai toujours cru à la victoire, même lorsque nous étions mené 2-1, j’étais convaincu que nous pourrions l’emporter, nous avion bien réagi. Lorsque tu es dans une équipe aussi forte, tout devient facile, nous avons encore deux match à disputer, à gagner et à attendre." Y croyez-vous ? "Toujours." Samir "Je suis très fier, c’était une très belle partie, les Tifosi aussi sont heureux, nous avons bien joué, mis à part un passage à vide où nous avons pris deux buts, mais nous l’avons remporté avec mérite." Le doublé de Perisic ? "Je joue avec lui depuis des années, je sais très bien que je peux me fier à lui comme aux autres, même lorsque nous vivions des périodes délicates. Lorsque j’ai vu son second but, j’ai éprouvé un sentiment spécial." EPIC FAIL DE BROZO! Stefan "Il y a tant de satisfaction pour cette Coupe, pour cette victoire, nous sommes si heureux. En première période, nous avions commencé à souffrir un peu, mais nous étions rentré avec l’avantage au score, en seconde mi-temps, ils ont inscrit deux buts, c’était devenu difficile, mais nous sommes parvenu à rentrer à la maison en empochant la Victoire." Alessandro "Je me sens bien, c’était important pour moi d’être ici, nous repartons avec une grande victoire et je suis heureux, c’est une belle saison jusqu’à présent et je veux objectivement la terminer de la meilleure des façons. Nous savons que cela ne dépend pas que de nous, mais nous verrons ce qu’il se passera et nous donnerons le maximum." Lautaro "Après la rencontre face à Empoli, j’ai immédiatement pensé à cette Coupe, nous avons réalisé un travail incroyable, nous la méritons. Je la voulais à tous les coups, pour les Tifosi, pour nous, pour le Club, pour tous ceux qui travaillent au quotidien pour cette équipe. Le Courage ne manque pas à cette équipe, nous voulons porter l’Inter au sommet, je pense à ce soir, et à faire la fête, puis nous penserons aux deux derniers matchs du championnat. Nous sommes boosté même si nous devons reprendre nos forces." Le fait que je n’ai pas marqué ? "L’important, c’est que l’Inter gagne." Fier de vous les Gars ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV à quelques heures du coup d’envoi de la 36ème journée de Serie A Empoli est déjà sauvé, à uel sera le type de match faut-il s'attendre ? "Ce sera une rencontre dangereuse car l’Empoli est une équipe de qualité qui a déjà atteint son objectif. Nous devrons être très attentif car nous ferons face à une équipe organisée qui viendra ici pour jouer son match." Face à l’Udinese, une victoire importante est née avec la démonstration d’une mentalité de grande équipe, est-ce un bon signal pour cette fin de saison ? "Nous avons gagné une rencontre qui était loin d’être simple, je suis très content de la prestation à Udine car l’équipe a démontré une grande personnalité et de la détermination. Nous tenions à cette victoire et nous l’avons obtenue avec la concentration qui caractérise les grandes équipes." Est-ce le moment-clé de la maison avec deux titres en jeu ? A quel point l’aspect mental sera fondamental ? "Pour ces quatre derniers matchs, les aspects technico-tactiques seront un peu moins visible, je pense que ce sera la motivation qui fera la différence. J’ai la chance d’avoir une équipe qui a toujours trouvé de quoi se motiver, nous nous donnerons face à Empoli à 120%, nous serons devant notre public face à une équipe de qualité qui sait bien jouer au football." Est-ce différent de joueur avant le Milan ? "Mon job, comme celui de mon Staff, est de faire avec ce que nous avons entre les mains, en nous basant sur notre équipe, sans devoir penser à ce que font les autres : Nous devrons faire notre parcours pour nous-même et nous donner à 120%." Nous nous dirigeons vers un Meazza Sold-Out, cela peut-il vous donner un coup de pouce ? "Nous avons eu toute la saison un public merveilleux, demain, il sera à nouveau comble et je suis sûr que les Tifosi nous donnerons ce petit quelque chose en plus pour réaliser un match avec notre cœur, comme nous l’avons tous déjà connu cette année au Giuseppe Meazza, on a aussi pu le ressentir dimanche à Udine, c’était comme-ci nous évoluions à domicile même si nous étions à l’extérieur." Le Saviez-Vous ? Le permier but de Marcelo Brozovic en Serie A a eu lieu le 31 mai 2015, lors de la victoire 4-3 des Nerazzurri sur.... l'Empoli! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Il ne faut jamais contrarié une femme et le moins que l’on puisse dire, c’est que Madame Lautaro Martinez va dans le même sens que son mari qui, lors d'une intervention sur Inter TV, déclarait se concentrer exclusivement sur les objectifs des Nerazzurri Intervenu via Instagram, Madame Martinez qui se déplace régulièrement au Stade avec Nina pour soutenir Papa, s’est livrée de façon subtile : Il y a quelques heures, Agustina a partagé une photo sur la Piazza Duomo. Un cliché qui pourrait ressembler à de nombreux autres déjà publiés, si ce n'était la déclaration affichée : "Milan est toujours plus belle". Les Tifosi ont saisi la balle au bon pour lui répondre également : "Si tu restes ici, elle sera encore plus belle". Pensez-vous que l’influence d’Agustina est bien meilleure que celle de Madame Icardi sur notre ancien capitaine ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Milan - Denzel Dumfries a réalisé une performance fantastique contre la Roma samedi, avec des courses incessantes, de l'engagement et un vrai but d'attaquant. Il s'est entretenu avec DAZN et Inter TV au sujet de la prestation de l'équipe. "Ce n'était pas un match facile. La Roma est en grande forme en ce moment. Cependant, nous savions à quel point il était important de remporter la victoire aujourd'hui et nous sommes restés concentrés, en jouant très bien en défense aussi." Le Néerlandais a beaucoup progressé cette saison et aujourd'hui, il a inscrit son cinquième but de la saison en championnat : "Je me sens maintenant chez moi ici. J'aime l'équipe et les supporters. Je me sens vraiment bien. J'ai pu m'intégrer dans l'équipe grâce surtout à mes coéquipiers qui m'ont beaucoup aidé depuis mon arrivée. J'ai marqué mon premier but lors du match retour, je suis donc heureux d'en avoir marqué un autre aujourd'hui, mais le plus important est d'obtenir la victoire." La victoire 3-1 de l'Inter contre la Roma est sa quatrième d'affilée en championnat. "Nous prenons un match à la fois et nous nous concentrons toujours sur le prochain. Nous sommes une équipe avec de l'expérience et nous savons que nous devons prendre chaque match comme il vient." ©Internazionale.fr, via sempreinter.com - Traduction Oxyred
  5. Simone Inzaghi a remporté son premier Derby Della Madonnina. Si celui-ci est bien évidemment heureux par l’excellente performance de ses hommes, il n’oublie pas ce qu’il a vécu ses dernières semaines Son interview à Mediaset "Les garçons ont, pour moi, été fantastiques : Nous voulions remporter ce Derby et disputer cette finale, il y a eu d’autres Derby mais celui-ci était importantissime, nous l’avons mérité sur le terrain." L’Inter de ce soir sera-t ’elle celle de cette fin de saison ? "Nous y travaillons depuis le 8 juillet et c’est ce que j’espère : Nous devons continuer à aller de l’avant : Nous avons remporté la Super Coupe d’Italie, à présent,nous disputerons une autre Finale et aussi le Final du Championnat qui devra être géré de la meilleure des façons." L’équipe semble être plus en jambes... "Nous avons tous été bons pour rester lucide durant ce mois et demi où nous étions confronté à un calendrier très dense avec la Finale de la Super Coupe, Liverpool en Ligue des Champions, nous avons dépensé tant d’énergie et nous avons aussi perdu quelques points en cours de route : Nous avons tout encaissé, tout le monde s’est donné au travail et à présent nous obtenons cette accès à la Finale, une finale à laquelle nous tenions à tout prix. Le parcours est encore long, Milan est en tête du championnat, mais nous nous battrons fino alla fine”. Vous avez aligné Correa... "J’ai 5 attaquants qui se sentent bien, quotidiennement un entraîneur doit prendre énormément de décisions : Les 5 changements en Super Coupe d’Italie m’ont permis de gagner un titre. Ensuite, durant un mois et demi un débat a eu lieu sur mes changements : J’accepte les critiques constructives, pas celles montées de toute pièces. Je suis allé de l’avant et je suis en Finale après avoir gagné un Derby. Il nous manque un match pour remporter la Coupe et nous devons poursuivre de la sorte en Championnat : Avant nous étions favori, puis écarté, il y a tellement de mouvements mais ce sont des équipes très fortes qui se battrons jusqu’au bout." Qu’est-ce qui a changé comparé au match aller ? "Nous avons travaillé sur la construction du jeu après la Spezia, surtout avec beaucoup de vidéso. Nous avions bien joué lors des deux Derby en Serie A, mais au match aller, nous étions dans une période où nous venions de disputer énormément de rencontres, où nous étions moins lucides, où nous ne parvenions plus à nous exprimer comme avant. Nous avons travaillé sur les phases de possession et de non-possession du ballon." Que ressentez-vous avec cette première victoire du Derby de Milan ? "Cela me fait plaisir pour tous nos tifosi qui sont merveilleux, il y avait un tel monde et je suis fier de leur avoir donné cette si belle satisfaction : Nous sommes là et nous voulons nous battre : Nous sommes en course dans toutes les compétitions : Ils nous ont aidé ce soir et ils nous aideront samedi : Toutes les rencontres sont difficile dans notre championnat." En conférence de presse Place au frissons! "Nous ne pouvions aller en Finale qu’en l’emportant, pour arriver à soulever la Coupe, il nous reste une rencontre, mais nous avons envoyé un message important, face à une équipe de valeur qui, aussi ce soir nous a posé quelques problèmes. Je pense qu’il faut distinguer les compétitions, il y a le Championnat et la Coupe d’Italie : Il est normal qu’un tel résultat peut t’apporter énormément de confiance et d’estime de soi, ce qui me conforte le plus ce soir, c’est d’avoir vu mon équipe, avec ses remplaçants, bien entrer dans le match : Nous savons que pour cette fin de saison, en plus du match à retard, que nous devrons nous montrer bon pour récupérer physiquement et mentalement." On ne peut pas, ne pas parler de Lautaro Martinez... "Il a été excellent ce soir et il n’a jamais été un problème : Il a toujours eu des possibilités, il y a des périodes où tu arrives toujours à marquer et d’autres moins, mais je pense qu’avec ses buts, il est d'ailleurs dans sa moyenne : Il ne devait pas abdiquer et continuer à travailler comme il l’a toujours fait." La victoire appelle les Victoires... "Sans aucun doute et c’est notre désir : Nous savons ce que nous avons donné durant cette compétition et nous tenions à la Finale, à présent nous y sommes, mais nous y repenserons dans une vingtaine de journées." Pioli se plaint du but annulé... "Je ne l’ai pas encore visionné, je n’ai vu qu’une image arrêtée, je vois Handanovic bouger son cou parce que sa vision était bloquée par un joueur du Milan AC. Je dois encore tout revoir, je n'ai même pas vu nos buts." Vous avez gagné votre premier Derby : Que ressentez-vous ? "Ce sont de très belles émotions : j’ai attendu que nous puissions avoir un stade comble car c’est la première fois que nous pouvions le disputer avec 100% de notre tifoserie : Ils nous ont transcendé du début à la fin : Je pense que nous avons offert de très belles satisfactions à nos tifosi, comme nous étions parvenu à le faire déjà en Super Coupe : Il nous reste six matchs de championnat et la Coupe d’Italie." Quel cote donnez-vous à votre équipe ? "Très élevée, nous savons d’où nous venons, d’où a commencé notre parcours avec la problématique des joueurs partis : Il y a toujours eu de la confiance et j’ai trouvé une très grande disponibilité chez les garçons : Nous devons continuer à nous battre en Serie A, car le Milan est devant est que nous devons continuer à les chasser." A Inter TV "Nous avons disputé un match important en faisant preuve d’intelligence et de qualité. C’est juste de profiter de cette victoire avec nos magnifiques tifosi qui nous ont soutenu. Mais pour soulever la Coupe, il reste encore un match. Nous avions bien joué lors des deux premiers Derby en Championnat mais nous n’avions pas été primé au tableau d’affichage. Ce soir nous avons disputé un match d’une très grande importance et nous tenions à cette finale." Quel bilan faites-vous de votre saison ? "Il faut attendre avant de l’établir, nous avons très bien travaillé tous ensemble, Staff et Club, c’est un long travail qui a débuté le 8 juillet et il me semble prématuré de déjà faire un discours." Comment caractériser cette Inter ? "Qualité et Humilité : Lorsqu'il le fallait, nous avons mis de la qualité et quand il le fallait, nous avons été humbles. Les cinq remplaçants sont entrés en jeu de la meilleure façon possible: Vidal, à 3-0 par exemple, a très certainement mis des coups de lattes pour que Milan ne revienne pas." Lautaro ? "Les attaquants traversent des périodes, lui et les autre réalisent tous un très gros boulot : Je leur demande aussi de participer en phase de non-possession. Aujourd’hui, il était en pleine fraîcheur et lucide . Nous tenions à cette finale, nous la disputerons dans une vingtaine de jouer avec la conviction de la jouer de la meilleure des façons possibles." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Simone Inzaghi, s’est livré à la veille de la réception de l’Hellas Verona au Stade Giuseppe Meazza, une rencontre fondamentale pour mettre la pression sur le Milan Ac Voici ses déclarations à Inter TV Vous retrouvez le terrain après votre succès face à la Juventus, est-ce que cette victoire vous booste pour cette fin de saison ? "C’était une victoire importantissime à tout points de vue, car nous l’avons obtenu face à une équipe très forte dans une confrontation directe, c’est un succès qui nous permet de rester au contact des premiers et de jouer cette fin de saison de la meilleure des façons." Face à la Juve, l’Inter a prouvé qu’elle était capable de gagner aussi des matchs d’une façon dégueulasse. Est-ce un signe supplémentaire de croissance pour cette équipe ? "Cette équipe est capable de gagner n’importe quel type de rencontre: A Turin, nous avons été bon. Lorsque nous devions souffrir, nous l’avons fait tous ensemble et cela nous a donné l’opportunité de gagner, c’était une rencontre fondamentale pour notre parcours." L'Hellas Verona est une des surprises du championnat, c’est une équipe très diverse de celle affrontée au mois d’août. A quel type de match faut-il s’attendre ? "Ce sera un match très important pour nous, il sera très difficile car nous ferons face à une équipe qui propose une très grande intensité, qui a des joueurs de qualité. Nous devrons proposer une grande partie, Da Vera Inter." En voiture Simone! Lautaro Martinez est suspendu, mais les options ne manquent pas. A quel point vous est-il important d’avoir plusieurs alternative à disposition ? "Demain, Lautaro nous manquera, mais j’ai la chance d’avoir Edin Dzeko, Joaquin Correa, Felipe Caicedo et Alexis Sanchez qui sont tous bien et à disposition, ils s’entraînent tous de la meilleure des façon possibles. Mais au-delà des attaquants, il faudra que toute l’équipe réalise une rencontre importante." Il y aura des milliers de Tifosi, quelle est leur importance pour cette fin de saison ? "Ils sont si nombreux et je ne finirais jamais de les remercier: Ils sont fondamentaux pour nous, ils l’ont été toute l’année et je suis certain qu’ils seront encore présenter à nous côtés pour nous soutenir à chaque instant." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Le Derby d’Italie en poche, Simone Inzaghi, Milan Skriniar, Samir Handanovic et Alessandro Bastoni se sont livrés en après-match à Inter TV En voiture Simone "C’était une étape fondamentale car, en ce moment, nous sommes dans la position du chasseur et nous voulions rester au contact du Milan et du Napoli. Nous avons perdu des points, nous en sommes conscient et nous chercherons à les reprendre lors des prochains matchs. Ce n’est pas une question de pression car nous sommes plus loin que ce que l’on pensait et à l’Inter c’est normal d’être toujours sous pression : Je n’oublie pas ce que l’on disait déjà sur notre parcours l’été dernier." "Les favoris sont les autres, ils diront peut-être que ce sera encore nous : Je me souviens de ce qu'on disait au début et que cela faisait 11 ans qu'on n'avait pas gagné ici. Cette victoire nous rend fier mais nous n’avons rien fait. "Il nous a manqué les résultats lors des derniers matchs, mais nous avons dû faire aussi avec l’absence de joueurs importants, comme cela arrive aussi dans d’autres équipes. Chez nous, on a parlé de dispositif erroné et d’autres choses : La route est encore longue, c’est seulement une étape qui nous permet d’être proche du Napoli et du Milan." Le penalty ? "Il y avait faute, et le but aurait déjà dû être validé. Lorsque j’ai jeté ma chemise au match aller, j’ai été expulsé, ici je n’ai rien dit, j'ai fait un match nul silencieux et j'ai pensé à l’après-match. La Juventus nous a mis peu en difficulté : leur barre transversale provenait d’ une faute manifeste, en seconde période mes joueurs ont peu concédé peu à une grande Juve." Ma prolongation ? "J’ai un contrat de deux ans et le club a déjà hypothéquer de le prolonger, mais j’ai demandé à en parler en fin de saison. Nous sommes l’Inter et une période de sept mois s’est retrouvée assombrie par une série de match nuls. Je ressens la grande confiance du Club et des Tifosi, hier aussi ils étaient venu à Appiano pour nous encouragé avant le départ pour Turin. Nous nous divertissons depuis sept mois et nous savons comment cela se passe dans le football : Il faut seulement se concentrer sur des critiques constructives." Alessandro Bastoni "Gagner ici n’est pas facile, c’était une belle partie, disputée depuis la première minute de jeu: Ils nous ont donné du fil à retordre." La défense ? "A la différence des autres matchs où nous avons moins subi, ici nous savons bien plus subi, mais cela s’explique aussi par la qualité des attaquant de la Juve. Mais c’est aussi grâce à Samir que nous sommes parvenu à garder la cage inviolée et nous en sommes ravis." Milan Skriniar "Nous savions tous à quel point cette partie était importante, nous sommes fier de notre équipe, nous avons combattu jusqu’à la dernière minute et ces trois points valent leur pesant d’or. Nous tenions à cette victoire qui est le fruit de sacrifice. Je pense que cela nous donnera coup de boost pour les prochaines rencontres. Les rencontres se gagnent comme cela, le plus important est de faire des points, pas le jeu. Nous connaissions l’importance de ce match, nous l’avons remporté et tout est encore possible." Samir Handanovic "Ce sont de très belles sensations, c’est la victoire qu’il nous fallait en ce moment, c’était la bonne partie. Elle était aussi décisive pour la suite du championnat, je suis impatient de jouer le prochain match. C’est une victoire de caractère, c’était important de gagner, ce n’est jamais un match normal lorsqu’il s’agit de défier la Juventus au Stadium: Nous profitions de cette victoire et de la façon dont nous avons gagné." Mes 359 présences titularisations à l’Inter en Serie A ? En effet, Samir est le 7ème joueur au classement de tous les temps de l’Histoire de l’Inter en Serie A : "Je ne pense pas autant aux statistiques, j’y penserais surement lorsque je raccrocherai les crampons. Je pense que c’est un bel objectif." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Simone Inzaghi s’est livré à Inter Tv dans le cadre de la préface du match opposant l’Inter à la Fiorentina, rencontre qui se tiendra au Stade Giuseppe Meazza, ce samedi 19 mars 2022 à 18h00! "C’est sans aucun doute la période où il y a la sensation que nous avons récolté moins que ce nous aurions mérité d’avoir, mais la volonté est la bonne. Ces derniers jours les garçons ont énormément et bien travaillé, il y a énormément d’envie de retrouver le terrain et nous devrons nous y présenter en faisant preuve d’une très grande intelligence et de lucidité." Depuis le début de l’année, l’Inter a disputé 15 matchs, le fait d’avoir plus de temps pour préparer chaque match à présent sera-t-il important en vue de cette fin de saison ? "Avoir plus de jours pour préparer une rencontre est bénéfique c’est évident, cela te permet de travailler sur les situations qui se sont mal passées, de détailler le tout, mais c’est tout aussi vrai que Nous sommes l’Inter : Nous sommes allé de l’avant en Ligue des Champions, nous sommes toujours en course pour la Coupe d’Italie. Le désir est donc de jouer souvent, car cela signifie que nous sommes toujours compétitif tout au long de l’année." Les prestations d’équipe n’ont jamais fait défaut, est-ce un signe de la Force du groupe ? "Je serais plus préoccupé en tant qu’entraîneur, si je voyais l’équipe ne pas se créer du jeu et des occasions. C’est normal également de tout faire pour aborder les matchs de la bonne façon, nous devons faire en sorte que les faits de jeu soient en notre faveur pour essayer d’avoir un meilleur contrôle du match." A quel type de rencontre vous attendez-vous ? "Nous allons faire face à une équipe en forme qui réalise une bonne saison, qui a un entraîneur qui a d’excellentes idées et qui donne une identité précise à ses équipes. Nous avons travaillé ces derniers jours afin d’être prêt à faire face à un adversaire d’une valeur absolue." Il vous reste 11 match d’ici à la fin de la saison, 6 se disputeront à domicile, en face de votre public, est-ce un facteur qui pourrait s’avérer déterminant ? "Les Tifosi, durant toute la saison, ont toujours été à nos côtés, toujours très nombreux à domicile et à l’extérieur. Notre objectif est de les rendre fier et orgueilleux lorsqu’ils voient l’équipe sur le terrain." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. La traditionnelle conférence de presse d’avant-match, à l’occasion d’Inter-Fiorentina, programmée ce samedi 19 mars 2022 à 18h00 n’aura pas lieu. S’il s’agit d’une rencontre quasiment décisive pour le Scudetto, Simone Inzaghi ne se livrera, que très brièvement seulement, cet après-midi à une interview officielle de la chaîne du club, Inter TV ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. L'Inter n’y parvient plus, si à présent elle parvient à inscrire des buts, elle en concède toujours d’une façon anormale pour un club digne de son rang. Partant de ce constat, Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV Que vous laisse ce match nul en vu de la course au Scudetto ? "Je suis mécontent, je voulais remporter cette rencontre, même si je savais qu’il s’agissait d’un match difficile. Nous aurions pu faire mieux en première période. Nous avons fait face à un adversaire de valeur et nous aurions mérité d’égaliser lors des 25 premières minutes de la seconde période, nous aurions pût à ce moment-là aussi remporter la rencontre." Les buts dévorés "J’ai revu les images et sur les deux occasions franches de la première période, le portier du Toro a réalisé deux parades incroyables, sensationnelles, il a même pris le meilleur sur Dimarco : Nous aurions dû faire mieux. Je prends conscience que l’égalisation est arrivée in extremis, nous avons ralenti en championnat, nous nous devons de faire plus car notre esprit compétiteur nous impose d’y aller franco." Sanchez? "Il fait de bonnes prestations en ce moment et il faisait de belles choses jusqu’à son expulsion à Anfield, même s’il y a été averti et qu’il a dû quitter le terrain. Je suis aussi content de l’assist de Dzeko, ils ont inscrit un but important pour nous." S’agit-il d’une fatigue mentale ? "Il peut y avoir un peu de fatigue mentale et physique, nous avons énormément joué et il y a eu le match très engagé en Ligue des Champions. Le Torino a inscrit un but sur un corner dégueulasse, nous avions eu deux occasions en première période pour égaliser, mais Berisha a été excellent." Selon vous, y-a-t’ il le feu avec Simone aux commandes ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. Simone Inzaghi s’est livré sur l’une des plus belles prestations de l’Inter, sur la scène européenne, depuis de très nombreuses années : Sa déclaration à Sky Sport “Il y a un grand regret car nous tenions vraiment à ce huitième de finale, nous avons hérité de l'une des meilleurs équipes du tournoi, mais lors de cette double confrontation, nous avons joué à armes égales face à adversaire beaucoup plus fort. Nous payons au prix fort le dernier quart d’heure du match aller : Au Meazza, vu ce que l’équipe avait proposé lors des premières 75’, nous aurions mérité mieux. Nous avons encaissé un but sur une phase arrêté et nous ne l’avons pas bien pris : Le second but nous avait coupé les jambes." "Nous étions venus à Anfield pour jouer de la meilleure des façons et nous en repartons sûr de notre force, mais avec tellement de regret : Au meilleur moment pour nous, il y a eu aussi l'expulsion de Sanchez, dont nous n'avions pas besoin. Je ne regrette absolument pas de ne pas l'avoir remplacé, Je suis habituellement très prudent à ce sujet, mais il était en condition et était très utile sur le terrain." "En fin de match, nous avons connu des problèmes physique, mais je tenais à préserver Dzeko qui venait de disputer trois rencontres consécutives, il sera fondamental à Turin. Nous n’avons pas cherché à préserver le 0-1, mais à tenir la rencontre vive jusqu’au bout, car on aurait pu avoir une possibilité d’égaliser même à 10. Je regrette l’expulsion, car Liverpool était sonné par le but de Lautaro." Sa déclaration en conférence de presse Combien de temps y avez-vous cru après le but de Lautaro ? "Je pense que l’équipe a disputé un excellent match, il y a du regret pour le match du Meazza, sur la double confrontation, nous avons joué à armes égale face à une équipe aussi forte qu’est Liverpool et à l’instant où l’on venait de marquer, il y a eu, hélas, l’expulsion de Sanchez." Est-ce que votre équipe grandi à l’international ? "Ce match me laisse sur le fait que l'équipe, après 11 ans, a réussi son huitième de finale. Nous avons défié probablement l'équipe la plus forte d'Europe. Nous avons réalisé deux grandes performances, et parfois les matchs se décident sur des détails. Ce soir, nous avons beaucoup souffert et à notre meilleur moment, Sanchez a été expulsé. Nous avons parcouru un long chemin mais il y a un goût amer dans la bouche pour le match du Meazza." L’expulsion de Sanchez ? "Cette partie nous apporte tant d’estime en nous. Nous devons voir comment nous sommes sorti: Je fais face à une paire de blessé, j’espère qu’il n’y a rien de grave. Il y a de la déception pour une expulsion qui arrive au moment où nous prenions le match en main. Les regrets sont surtout pour le match aller : Nous sommes venu ici à Anfield défier une équipe extrêmement forte, technique, physique, mais nous avons joué à armes égales. Nous payons au prix fort l’expulsion, je ne sais pas encore m’y attarder car je n’ai pas revu les images." À Inter TV "Nous avons disputé une grande rencontre, il y a de l’amertume pour le match aller. Nous devrons être bon pour reprendre des forces et de l’énergie, des rencontres importantes nous attendent. Nous avons tout donné contre l’une des meilleures équipes, parmi les plus forte d’Europe. Nous avons joué à arme également face à une très grande équipe. Notre futur s’appelle Torino, une rencontre qui s’annonce importante." Lautaro? "Son but est magnifique mais il s’était déjà débloqué en championnat, il doit continuer ainsi, comme tous les autres attaquants à ma disposition et qui font de belles choses." Son interview à Sport Mediaset "Nous avons réalisé un très grand match dans un stade très difficile contre une grande équipe. Je regrette le 2-0 pris au match aller et que nous ne méritions pas. Liverpool avait été sonné par le but, et il y a eu l’expulsion, l’équipe était bien dans le match, je préparais aussi quelques changements. Nous avons bien souffert, mais s’il reste le gout de l’amertume, nous rentrons avec la victoire." "C’est un pas en avant pour une équipe qui, après 11 ans, a joué à armes égales face une équipe beaucoup plus forte : Nous n’étions pas inférieur à Liverpool. Dimanche nous aurons un autre match compliqué et je devrai évaluer les conditions des joueurs comme De Vrij et Brozovic, j’espère qu’ils vont récupérer rapidement car ce sont deux joueurs fondamentaux." Spalletti et Pioli vous voient favori pour le titre… "Je pense à mon équipe, nous devons récupérer de l’énergie physique et mentale : Nous venons de disputer deux excellents matchs." Comment jugez-vous l'Inter de Simone Inzaghi sur ces cette double confrontations... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Milan Skriniar a fêté, face au Milan Ac, son 200ème match sous les couleurs de l’Inter, un palier important, qui est amené à continuer à s’élever : "Je suis fier d’avoir déjà collectionné 200 matchs avec l’Inter, j’espère pouvoir continuer à en jouer tellement d’autre avec ce maillot." "Le Derby est toujours une partie particulière, avec des occasions et énormément de pressions entre les équipes. C’est vrai qu’il nous manque de la fraîcheur et la clairvoyance que nous avions depuis quelques parties, car nous ne parvenons plus à marquer, nous créons moins de jeu, mais nous sommes l’Inter, nous sommes la même équipe qu’auparavant, j’ai confiance. Nous allons retrouver nos forces et pour l’instant, je me félicite de ne pas avoir encaissé de buts lors de ce match." "Nous avons besoins d’une victoire pour courir à nouveau, je suis impatient de jouer vendredi face à la Salernitana, ce ne sera pas un match facile car ils cherchent à prendre des points pour se sauver." Robin Gosens "Mes débuts ont eu lieu dans un match vraiment difficile : Le Milan est une équipe de qualité, qui tient la ligne haute et qui te presse avec vigueur. Nous aurions dû mieux profiter des espaces, mais ce n’est pas toujours aussi simple. L’équipe a énormément joué de matchs, il y a un peu de fatigue. Cette confrontation se joue en aller-retour : Nous n’avons pas pris de buts, nous jouerons donc la qualification, confiant, en avril." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Edin Dzeko s’est livré à Inter TV dans le cadre de l’émission Careers: Enfance "J’étais en Italie, près de Cantú pour un tournoi, c’était en 1998, je me souviens de cette année car il y avait la Finale à Paris de l’Inter face à la Lazio, j’étais avec deux gamins italiens qui regardaient la Finale de la Coupe de l’UEFA et qui étaient interiste. Quand j’étais enfant, à six ans, la guerre a commencé, c’était une période difficile, mais ensuite mon père m’a fait jouer au ballon, j’ai toujours été avec un ballon, c’était mon premier amour." Premier Titre "En 2009, j’ai remporté le championnat avec Wolfsburg, c’était une année importante car la Bundesliga n’avait jamais été aussi forte et c’était une grande emprise, nous étions une équipe jeune avec certains qui avait plus d’expérience que d’autres et un entraîneur qui nous formait à la dure, ce sont des souvenirs qui marquent. Grafite et moi avions inscrit ensemble 54 buts, nous étions le meilleur duo de la Bundesliga: Il nous manquait encore 2 ou 3 buts et à la dernière journée, nous avions battu le Werder Brême 5-1, lui inscrivait un doublé et moi un but pour établir ce record." Le City de Mancini "Nous l’avons remporté en gagnant 3-2 le dernier match, et nous avons été titré, le premier titre en 44 ans : je me souviens que j'ai fait une belle frappe, c'était un match incroyable, nous avons marqué deux buts dans les deux dernières minutes. Avant la rencontre, tout le monde nous voyait déjà champion, mais le football est parfois étrange. Nous avons souffert jusqu’à la fin, mais nous l’avons gagné: Après ce but, la libération était incroyable, sachant qu'avec ces buts nous sommes entrés dans l'Histoire." L’équipe nationale "Je n’ai disputé qu’une seule et unique Coupe du monde, j’espère qu’elle ne restera pas la première et que nous pourrons en disputer d’autres. Les gens attendent toujours beaucoup, surtout de moi et de Pjanic qui sommes les plus expérimentés, quand je vais en équipe nationale j’y vais avec mon cœur, et je donne toujours tout." L’arrivée à l’Inter "J'ai vu cette photo après mon arrivée à l'Inter et elle m'a beaucoup plu. Le cygne et le serpent qui s'unissent ? C'est peut-être le destin, ça aurait pu arriver plus tôt mais je dis toujours qu'il n'est jamais tard, il faut tout donner et atteindre nos objectifs importants ensemble." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Robin Gosens, qui a pris le numéro 18, s’est livré à chaud à Inter TV Quelle émotion ressens-tu d’arriver à l’Inter et que représente pour toi, cette équipe ? "C’est une grande fierté d’arriver dans l’une des équipes parmi les plus importantes d’Europe, je suis trop content d’être ici et j’ai tellement envie de commencer." As-tu déjà parler avec Simone Inzaghi ? Que vous êtes-vous dit et à quel point as-tu l’envie de travailler avec lui ? "Oui, on en a parlé hier soir en Visio, il m’a dit ce qu’il attendait de moi et je lui ai raconté un peu mes propres idées, il y a une grande volonté de travailler ensemble et je suis impatient d’être sur le terrain avec lui et avec l’équipe." Ici, tu vas retrouver Alessandro Bastoni avec qui tu as déjà joué à Bergame, t’a-t-il déjà dit ce que cela signifie jouer pour l’Inter ? Est-ce qu’il t’a aidé dans ton choix de venir ici ? "Nous discutons quasiment quotidiennement, pas seulement maintenant, cela fait déjà 2 à 3 ans qu’il m’a dit que c’est un grand club, que c’est une fierté de jouer pour l’Inter, mais pour moi ce n’était pas un choix difficile, il n’a pas dû me convaincre car je sais moi aussi que l’Inter est une grande équipe. Il m’a raconté l’histoire du Club, comment on bosse ici et je suis content d’avoir déjà parlé avec lui." L’Inter est un club à forte tradition allemande et elle entretient un lien spécial avec l’Allemagne, A quel point est-tu fier de marcher dans les traces de certains joueurs, parmi les plus forts du football allemand ? "C'est aussi une grande fierté, il y a eu de grands champions ici qui ont écrit l'histoire avec ce club. J'espère pouvoir continuer à écrire cette histoire, c'est une ambition que j'ai, je suis venu avec une grande envie de continuer cette tradition de joueurs allemands et je suis impatient." L'année dernière, tu as inscrit 11 buts en championnat et 9 l'année précédente. Le record du plus grand nombre de buts par un défenseur en Serie A appartient à Marco Materazzi qui en a marqué 12, avant lui c’était Giacinto Facchetti qui en avait marqué 10. Pourrais-tu écrire un nouveau chapitre dans l’histoire des défenseurs goleador de l'Inter ? "Je l'espère, c'est certainement une belle caractéristique que j'ai en moi et j'espère marquer beaucoup de buts au Giuseppe Meazza car c'est une émotion incroyable et j'espère aider l'équipe avec beaucoup de buts et continuer cette histoire." As-tu une message pour les Tifosi de l’Inter ? Ciao les Tifosi Nerazzurri, je suis vraiment trop fier d’être et trop content d’être ici, je suis impatient de vous voir tous au Meazza et de donner tout ce que j’ai sur le terrain pour L’Inter." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV suite à la qualification des Nerazzurri sur l’Empoli au terme des prolongations "Toutes les rencontres en huitième de finale étaient serrées et nous savions que nous faisions face à une équipe de qualité. En première période, nous aurions dû inscrire quelques buts supplémentaires, mais leur gardien a réalisé des arrêts miraculeux. En seconde période, nous avions perdu un peu sur la distance et un peu en lucidité. Après l’égalisation, nous avions soufferts, mais les garçons ont été très bons pour ne pas abandonner, car nous voulions nous qualifier de toutes nos forces pour les quarts de finale." Stefano Sensi "C’est normal que les autres équipes s’intéressent à Stefano, car il a toujours démontré de grandes qualités, mais tant qu’il portera le maillot de l’Inter je me le garderai. Il méritait de vivre une soirée comme celle-ci car ces derniers mois, s'il n’avait pas eu énormément de temps de jeu, il s’est toujours entraîné de la meilleure des façons. Je l’ai, jusqu’à présent, toujours considéré comme un joueur fort, de qualité." "Si Stefano veut rester, je le garderai volontiers car c’est une grande arme en plus à notre disposition. Il doit faire des évaluations et, étant un garçon intelligent, il saura quoi choisir. Je suis heureux pour lui." La blessure de Joaquin Correa remplacé par Alexis Sanchez "Sanchez est une importante valeur ajoutée qui, lors de ces derniers match, a obtenu un grand temps de jeu qu’il s’est mérité en réalisant des belles prestations. La blessure de Tucu est l’unique point négatif de la soirée, Il n'en avait vraiment pas besoin car il était sur le retour et allait enfin bien. Nous espérons le voir revenir rapidement, mais il semblait faire face à un sérieux problème." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV pour ce dernier match de l’année 2021, avec un titre de Champion d’Hiver conquis avec 43 points, la meilleure attaque et la seconde meilleure défense L’Inter se prépare à disputer son dernier match de l’année, à quel point êtes-vous satisfait par le travail réalisé par l’équipe ? "C’est normal que je sois satisfait, nous sommes très heureux de ce titre de Champion d’Hiver mais nous savons qu’il ne se retrouve pas dans les livres d’Or. Nous sommes tout de même contents, c’est une belle sensation et il doit devenir une stimulation pour faire encore plus." Quel est le secret qui vous permet d’exprimer un jeu avec une telle qualité ? "Nous vivons une belle période, les garçons sont toujours concernés et nous avons la chance pour pouvoir toujours très bien travailler malgré le fait que nous avons dû disputer tellement de parties. Nous savons aussi très bien que notre parcours est encore très long : Nous pouvons remarquer que sur ces 18 premières journées que le haut du classement peut rapidement changer." "Nous sommes toutefois en adéquation avec les demande du Club, qui était de se qualifier en huitième de finale de la Ligue des Champions et de maintenir l’équipe dans le top 4 en championnat, nous sommes donc heureux. L’équipe travaille très bien et c’est une stimulation pour continuer à poursuivre notre parcours, tout en sachant qu’il sera toujours semé d’embûches." Le Scudetto de l’Inter se joue-t ‘il lors des deux prochains mois ? "Il reste encore 20 matchs d’ici à la fin de la saison et c'est très long: Nous avons conscience du calendrier, mais ma préoccupation reste le match de demain car nous ferons face à une équipe en bonne santé et très bien organisée." Quelle est la meilleure caractéristique du Torino d’Ivan Jurić ? "Il a des joueurs de qualité et de quantifié. Lors de ces quatre derniers matchs, il l’a remporté à deux reprises et fait deux match nuls, c’est une série positive. C’est un entraîneur très bien préparé que j’estime énormément, il parvient à tirer le meilleur de ses équipes." Face au Torino, Barella sera absent, est-ce déjà un premier test en vue de Liverpool ? "Il reste tellement de temps avant de jouer Liverpool, nous savons que nous devrons nous y présenter dans le meilleur état possible. Nous avons déjà vu, lors de ces quatre premier mois où il y a eu des blessures et des suspensions que nous disposons toujours de solutions différentes, car l’équipe est en constante et quotidiennement en évolution." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Simone Inzaghi, Marcelo Brozovic, Arturo Vidal et Milan Skriniar se sont livrés suite à la victoire, avec la manière, de l’Inter, sur le terrain du Sheriff Tiraspol Simone Inzaghi "Nous avons rétabli le classement du groupe, à présent nous avons notre destin en main et nous devrons faire face, avec la bonne attitude, aux deux derniers matchs. Après 13 tirs au buts lors de la première période, il y avait le risque de perdre en lucidité. Toutefois, nos garçons se sont montrés bon pour rester dans le match et pour se rendre la vie simple dans une rencontre qui était loin de l’être. Nous avons fait face à une équipe qui avait battu le Real à Madrid, cette victoire nous donne conscience en nos moyens." Le Derby ? "Je sais quel type de match nous fait face; Une rencontre très attendue par les tifosi et le club, je sais ce qu'elle représente pour tous dans la ville. Nous devrons être bons pour bien la préparer lors de ces trois jours et demi." "Voyager ici n’était pas simple, c’était un long et dangereux déplacement à l’extérieur, mais j’aime jouer ce type de rencontre et nous chercherons à récupérer de la meilleure des façons l’énergie physique et l’influx nerveux." Marcelo Brozovic "A présent, nous sommes maître de notre destin, seule la victoire comptait. Nous avons vraiment bien joué, sans rien concéder en contre, c’est pour ces raisons que nous sommes tous content. Je le répète, le prix d’homme du match ne compte pas pour moi, l’important reste que l’équipe fasse une belle prestation." "L’entraîneur nous a demandé, à la mi-temps, de faire preuve de patience et de faire circuler le ballon encore plus vite : Ce n’était qu’en procédant de cette façon que nous allions trouver le but. Place à présent au Derby où seule la victoire comptera et je me donnerai à plus de 100%, je suis impatient de le jouer." Milan Skriniar "Je m’attendais exactement à ce type de match, et nous sommes rentrés en seconde période en nous montrant plus incisifs. Nous avons pris patience et nous sommes parvenu à débloquer la rencontre pour ensuite la terminer. Nous voulons aller de l’avant en Ligue des Champions et ce soir, c’était fondamental de gagner, ces trois points pèsent très lourd." "Nous nous sommes montrés bons pour trouver l’équilibre en faisant un meilleur marquage préventif: A présent toute l’équipe défend mieux et c’était très important : Je suis heureux de mon but, je le dédie à ma fille et à ma Famille." "Nous avons le Derby face à nous et le succès de ce soir va nous aider à préparer le match. Il s’agira, objectivement, d’une rencontre complètement différente: Elle sera compliquée." Arturo Vidal "Nous avions besoin d’une rencontre de ce type, d’une victoire avec la manière et la détermination. Ces trois points nous placent sur la bonne route pour passer la phase de groupe. J’ai bien joué, j’ai bien aimé mes sensations sur le terrain, comment j’ai évolué. A présent, place au Derby, c’est une rencontre importante à affronter de la meilleure des façons." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Simone Inzaghi, Edin Dzeko, Arturo Vidal, Stefan De Vrij et Marcelo Brozovic se sont livré en conférence d’après matchs, soit auprès d’Inter TV, soit auprès de Sky Sport Simone Inzaghi à Inter TV "Nous avons réalisé le match que nous devions faire, ils sont venu ici avec enthousiasme et nous savions que la rencontre allait être compliquée. Nous nous sommes comportés comme une équipe en créant tellement, nous avons touché deux fois les poteaux, une fois la transversale en plus de nos trois buts. Nous avons pratiqué un très bon football et nous devons seulement comprendre quand il ne pas se tromper car nous avons pris quelques contres trop dangereux." "Il y a encore énormément de travail, mais c’est un plaisir de voir jouer cette équipe. Ce discours vaut également lors des défaites que nous avons subies face au Real Madrid et à la Lazio. C’est aussi un plaisir de pouvoir retrouver autant de tifosi dans le stade, c’est une arme supplémentaire pour nous, nous avons actuellement disputé tant de match à l’extérieur. Je suis en train de récupérer tous les joueurs et c’est fondamental car j’aurai besoin de tout le monde, vu que l’on joue tous les trois jours." "Nous devons nous améliorer et concéder moins d’occasions, car les contre étaient dangereux, nous devons être plus précis techniquement car nous avons concédé quatre à cinq contre. Nous savons que nous devons nous améliorer sous cet aspect, j’y travaille." "Nous avons marqué très peu de buts vu les occasions que nous nous sommes créés." Vidal? "Arturo s’entraine avec l’enthousiasme d’un jeunot, il veut toujours se montrer disponible, c’est une valeur ajoutée: Lui et Sanchez, malgré le fait qu’ils sont rentrés dans la nuit de samedi, se sont mis à disposition pour être présent à Rome. Mais j’ai préféré les laisser se reposer car je savais qu’ils pourraient s’avérer important pour ce soir, ce qui a été le cas." Simone Inzaghi qui a décidé de ne pas trop se fouler à Sky Sport "Nous avons réalisé le match que nous devions faire, ils sont venu ici avec enthousiasme et nous savions que la rencontre allait être compliquée. Nous nous sommes comporté comme une équipe. Nous nous sommes créé énormément mais selon mois, il y a encore tant à améliorer. Techniquement, nous devons comprendre quand il ne faut pas se tromper car nous avons pris quelques contre trop dangereux." "Comme entraîneur, je peux vous dire que c’est un plaisir de voir jouer cette équipe, mais nous jouons malheureusement trop peu à domicile avec ce public merveilleux qui nous transcende. Nous avons conscience que notre public est une arme supplémentaire, nous savons que nous devons nous améliorer, mais je me diverti comme entraîneur lorsque je vois évoluer l’équipe." "Tous sont sur le retour même si j’ai encore quelques joueurs mis à l’écart comme Correa qui n’est pas encore à 100%. Gagliardini est un autre joueur important qui est bien rentré dans le match, j’attends tout le monde, en jouant tous les trois jours, j’aurai besoin de l’aide de toute l’équipe." "Quand nous faisons face à des équipes comme celle du Sheriff, nous devons être plus concentré techniquement, ma sensation est que nous avons concédé 4 à 5 contres trop dangereux et je sais que l’on doit s’améliorer, nous n’avons pas inscrit assez de but vu les occasions créé. Nous avons, sincèrement développé un bon football, mais nous aurions dû inscrire plus de buts." Le but du Sheriff ? "Je dois le revoir, toutefois Samir est notre Capitaine et il peut aussi se planter, comme les autres se plantent aussi." Vidal ? "Arturo s’entraîne avec enthousiasme, il veut toujours se montrer disponible: Je lui ai dit, tout comme à Sanchez de rester dimanche à la maison, que je préférais les avoir pour ici. Arturo mérite d’avoir du temps de jeu avec son travail, c’est une valeur ajournée pour cette équipe, il a l’enthousiasme d’un jeunot." Edin Dzeko à Sky Sport "Nous étions furieux car nous aurions mérité bien mieux à Rome, mais lorsque tu perds une partie, l’important est de relever immédiatement la tête et de tout donner, comme nous l’avons fait aujourd’hui. Ce soir, nous avons fait une bonne prestation de la première à la dernière minute et c’était fondamental vu que nous n’avions qu’un seul point dans le groupe. Nous sommes toujours en course et ce soir c’était un match “ça passe ou ça casse”." "Le Sheriff a six points et personne ne s’y attendait, ce soir, ils ont prouvé qu’ils étaient très dangereux en contre. Nous avons, de notre côté, bien joué et nous méritons la victoire." Mon but? "Cela peut arriver parfois de rater un but facile et d’inscrire les plus difficiles, l’important est d’avoir trouvé le but et d’avoir récolté les trois points. L’Inter est encore forte, mais nous devons prendre moins de buts, c’est dommage que l’on s’en soit pris un ce soir, avec une telle prestation. Nous nous améliorons et nous ferons mieux à chaque match." Arturo Vidal à Inter TV "Cette victoire était utile, ces trois points nous donnent confiance pour la suite de la Ligue des Champions, mais aussi pour la rencontre face à la Juventus. Nous devons continuer à travailler de la sorte, pour toujours faire mieux." "Je dédie ce but à ma Fille, Elisabetta: Je lui avais promis avant le match d’en inscrire un, elle me regarde du Chili et cela me rend fier d’y être parvenus. Cela me fait aussi plaisir pour les Tifosi qui attendent énormément de moi: Je cherche toujours à donner le maximum, je travaille durement. Ce soir, nous avons réalisé un bon match, c’était important de relever la tête." Stefan De Vrij à Inter TV "C’était comme une finale pour nous et cela s’est vu dans notre façon d’aborder la rencontre, il y avait une grande envie de l’emporter et nous y sommes parvenu. Nous avons eu tant de coups de pieds arrêtés et nous avons de très bons tireurs: Nous sommes parvenu à inscrire deux buts sur ces phases arrêtées. C’était beau de marquer et j’ai remercié Denzel pour la passe décisive, nous étions dans un moment important du match. A présent, nous profitons de cette victoire et nous penserons ensuite à la rencontre face à la Juve." Marcelo Brozovic à Sky Sport "C’était une victoire utile pour aller de l’avant. A présent, une autre partie importante nous attend, mais je suis content de ce que nous avons proposé aujourd’hui. Toutefois, en première période nous avons concédé trop de contre et c’est un aspect du jeu qui ne me plait pas énormément. Nous ne devons pas nous prendre de buts à chaque match, nous nous devons de nous améliorer." Ma prolongation? "Nous verrons dans les prochains jours ce que le Club me proposera" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. L’Inter dispute ce soir la seconde journée de la Ligue des Champions. Une victoire sera fondamentale pour se relancer dans la phase de groupe. Pour l’occasion, Simone Inzaghi et Stefan De Vrij se sont livrés à Inter TV Simone : "C’est une rencontre importante face à une équipe qui a d’importantes individualités et qui pratique un excellent football. Je pense que les deux équipes vont vouloir faire le jeu, nous devrons être bon pour les repousser et à chercher à proposer notre jeu." Stefan : "Cette partie a une valeur très importante vu que nous avons perdu le premier match, à domicile. C’est important de réaliser un bon résultat. Le Shakhtar est une équipe que nous connaissons bien, nous l’avions déjà rencontré l’année dernier et nous connaissons aussi très bien son nouvel entraîneur." "Ce sera une rencontre dangereuse, mais nous sommes prêts. Nous nous améliorons, nous travaillons énormément sur les phases offensives, sur la façon de nous créer des occasions, de marquer des buts, nous voulons continuer sur cette voie. Ce sera une partie différente de celle de l’année dernière où nous n’étions pas parvenu à marquer. Il sera important de marquer cette fois. Nous avons énormément marqué jusqu'ici et nous voulons continuer aussi le faire ici." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. A la fin du mois de juillet, Romelu Lukaku se disait être content de son retour à l’Inter. Pourtant derrière cette interview officielle à Inter TV se cache une toute autre réalité. Celle d’un joueur qui, à peine de retour de vacances, a exigé son départ du Club. Reconstitution de la situation Si nous sommes, à présent, à quelques heures de la conclusion du retour de Romelu Lukaku à Chelsea, ce qui représente, sportivement parlant un séisme à Appiano Gentile, il y a lieu également de dévoiler les coulisses de cette négociation. Comme nous en informe la presse transalpine, dont nous relayons l’article de nos confrères de Fcinternews.it qui est la plus condensé, l’Inter n’a jamais eu l’intention de trahir ses supporters : Elle ne comptait pas vendre son attaquant vedette "Le départ du belge ne trouve pas son origine lors de ces trois derniers jours, comme pouvait le suggérer les classiques rumeurs estivales. En effet, on retrouve, à la base de cette situation, le retour de vacances du joueur qui a parlé avec Simone Inzaghi, Piero Ausilio et Beppe Marotta: Il a admis avoir reçu une offre importante de Chelsea, soit 12 millions d’euros plus bonus, et il a reconnu qu’il avait l’intention de l’accepter. Il s’agissait d’une authentique douche froide pour l’ensemble de la Direction, ainsi que pour le nouvel entraîneur qui objectivement, ne s’attendait jamais à un tel virage de la part de Lukaku, qui s’était toujours montré très lié à Milan et aux couleurs Nerazzurre." "Big Rom n’avait jamais été placé sur la liste des transferts et il portait, bien évidemment sur le dos, l’étiquette de joueur intransférable. Jamais l’Inter n’aurait pris en considération une offre pour lui, malgré sa critique situation financière : L’intention était de récolter des fonds par le biais d’autres ventes de joueurs. Au lieu de cela, la décision du numéro 9 a éclaté le tout à la Viale Della Liberazione et, une fois l’information absorbée, la propriété a été mise au courant de l’évolution de la situation et il a été ordonné d’optimiser au mieux la vente du joueur." Le reste est connu avec les deux premières offres refusées par les Nerazzurri car considérés comme trop faible. La première, pour l’anecdote, a eu lieu directement après la demande de départ de Lukaku. Le Génie de Giuseppe Marotta est à souligner dans le cadre de cette négociation, car comme nous le révèle le Corriere Della Sera : Lui et Piero Ausilio ne souhaitaient pas satisfaire Romelu Lukaku, ils étaient contre sa vente. Toutefois Steven Zhang, flegmatique, a compris qu’il ne servait à rien de conserver un joueur qui n’avait plus la motivation nécessaire pour défendre les couleurs de l’Inter. Là où le génie du Padrino intervient, c' est dans la négociation : Chelsea, fort du consentement de son ancien joueur, auraient pu jouer la carte de proposer des offres au rabais. Toutefois, aussi bien le club anglais que le joueur ont été informé qu’il fallait une offre "choc" pour que le numéro 9 puisse rejoindre la Premier League à nouveau. De fait, une fois les 130 millions d’euros exigés présentés, l’histoire du belge à l’Inter sera acté. Si la majorité des Tifosi ont décollé hier, en apprenant que l’Inter était disposée à céder son joueur, il est important de souligner et de contextualiser que le club n’avait jamais eu cette intention et qu’il ne l’aurait jamais eu : L’Inter, tout comme les tifosi, s’est retrouvée "trahie" par le Diable Rouge et son agent, Federico Pastorello, qui avait négocié le tout à l’abri des regards. Lukaku retrouvera donc la Premier League après avoir été la vente la plus importante de l’Histoire de la Serie A et de l’Inter. Chelsea a décidé de jouer gros et de prendre le risque de rapatrier dans son club et pour un transfert record, un joueur qui, déjà par deux fois, étaient très loin de répondre aux attentes exigées à ce poste. Bon vent à toi! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Ferruccio Cerasaro est le collaborateur technique de Simone Inzaghi. Dans le cadre d’une présentation de l’ensemble du Staff, Inter TV a tenu à également mettre à l’Honneur cet homme de l’ombre Quelles sont les caractéristiques principales de votre travail ? "Mon travail est divisé en deux parties, l’une d’elle est sur le terrain comme collaborateur depuis toujours de Mister Inzaghi: Nous avons débuté ensemble en Allievi, l’autre aspect est la préparation des parties par le biais d’analyses vidéo afin de définir la tactique, les coups de pieds arrêtés et les autres phases de jeu." Quel est le secret de votre entente avec Simone Inzaghi ? "Nous collaborons ensemble depuis les Allievi Régionaux de la Lazio, il y a une synergie par-dessus tout au niveau humain, ensuite nous nous sommes toujours bien retrouvé dans le travail. Il y a une très bonne relation de travail et humaine que nous avons transmise aux gars de l'époque et ensuite à toutes les équipes que nous avons eues." Après de très nombreuses satisfactions professionnel, l’arrivée à l’Inter. Que signifie pour vous le fait de faire partie de ce Club ? "C’est un grand honneur, c’est la parole la plus juste pour exprimer mon concept : C’est un Club historique, l’Inter a toujours été pour moi une équipe qui fait rêver, et depuis mon arrivée ici, je vis ce rêve." Est-ce vrai que vous êtes un passionné de musique ? Que parmi vos chanteurs et groupe préféré l’on retrouve les Nerazzurri Max Pezzali et Ligabue ? "Oui, c’est la vérité, c’est la musique qui me suit depuis mes vingt ans et j’ai toujours été très lié à eux." Qu’attendez-vous de cette saison ? "Tellement d’engagement : à 110%! De notre part et de celle des garçons." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Massimiliano Farris est l’entraîneur adjoint de Simone Inzaghi. Entre deux séances d’entraînements, celui-ci s’est livré sur l’arrivée du natif de Piacenza et de son staff à la Pinetina à Inter TV Comment se déroule la préparation ? "Très très bien, pour nous le premier contact avec l’équipe était important, on a lu un peu partout comment s’était déroulé l’approche de Mister Inzaghi avec le groupe, déjà avant la mise au vert, je pense que les joueurs ont apprécié la volonté de l’entraîneur et de son staff de connaitre le groupe. Nous avons connu des journées de travail assez intense qui nous ont servir pour connaitre surtout les qualités humaines des garçons car les qualités athlétiques et footballistiques sont déjà connus vu que nous avons intégré le groupe des Champions d’Italie, c’est nous qui nous devons d’entrer dans cette nouvelle réalité." Vous entretenez un rapport qui vous lie depuis des années avec Simone Inzaghi, un rapport qui a débuté à la Lazio et qui vous suit à l’Inter "Je dois sincèrement beaucoup à Simone comme à la Lazio, c’étaient des années intenses où nous avons obtenu de très grands résultats, ils étaient même très probablement inattendus, mais ils nous ont conduit jusqu’ici. La Lazio restera un très beau souvenir, de par les victoires obtenues. Mais être ici est particulier pour moi, je joue à domicile, c’est une saveur particulière." Sur quels aspects vous confrontez-vous le plus ? "Sur tous les aspects, de la préparation au match, en passant par la condition mentale et psychologique des joueurs. Il y a aussi l’aspect technico-tactique. A présent, nous nous connaissons tous dans le staff depuis tant d’années. Nous préparons les parties ensemble et le travail hebdomadaire, comme c’est d’ailleurs le cas pour cette préparation, tous en groupe." Quels sont vos souvenir de joueurs? "Le tout premier qui me vient est celui que, très jeune, j’ai été refoulé par l’Inter. Plus sérieusement, j’ai débuté ma carrière ici à Milan, chez les jeunes de l’ancienne Bariviera. J’ai eu la chance aussi de jouer en Serie A avec le Torino et j’ai disputé ensuite de très nombreux match en Serie B et Serie C. C’est le parcours d’entraîneur qui m’a permis d’atterrir ici, et c’est sans l’ombre d’un doute, le moment le plus important de ma carrière." Les ailiers ont un rôle fondamental dans le 3-5-2, à quel point ce poste a-t ’il évolué durant ces dernières années ? "Oui, c’est un poste fondamental, il y a certainement eu une évolution athlétique car, initialement, il y avait deux façon de l’interpréter: Soit défensivement, soit offensivement, mais ces dernières années, on s’est bien plus dirigé vers la recherche d’une couverture de toute l’aile." Quels sont les aspects sur lesquels vous insisté en regard au rempart défensif et à l’équipe ? "Le défenseur se doit de présenter de très grandissime qualités: Il doit rester concentré durant 96 minute de jeu, soit la durée moyenne des parties d’aujourd’hui, je le dis et je le répète toujours aux garçons. Un attaquant peut ne pas en toucher une pour ensuite marquer le but décisif de la rencontre, mais un défenseur qui reste attentif durant 89 minutes de jeu, peut ensuite se toiler et commettre l’erreur à la 90’." "C’est pour cella que j’exige de la concentration et que je le répète à l’entrainement: Il faut être attentif à la préparation tactique. J’insiste énormément sur ces thématiques : Concentration et détermination." Vous êtes revenu à Milan après tant d’années, Comment a-t ’elle évoluée ? "Je suis de retour à la maison après 34 années. La ville a tellement changé, en mieux, et je suis très fier car j’avais commencé ici à Milan mon parcours en tant qu’enfant, s’il est ensuite interrompu, je me retrouve aujourd’hui à défendre le maillot de l’équipe dont je suis le supporter." "Mon père m’avait amené au Meazza voir l’Inter pour mon tout premier match au stade et, à une certaine distance en année, je me retrouve ici sur ce banc en tant que membre du staff, c’est un motif de très grande fierté." Qu’attendez-vous de cette saison ? "De poursuivre le chemin qui nous est présenté, et donc si possible de continuer à rester le Leader du championnat italien. Ce ne sera pas facile car en Italie, c’il est difficile d’y parvenir. Toutefois, l’Inter est parvenu à briser l’hégémonie turinoise qui existait depuis tant d’années. Et nous voulons également réaliser un pas de plus en Europe." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. Le prochain match amical de l'Inter a été officialisé et il aura lieu ce mercredi 28 juillet 2021! L'équipe qui se déplacera à la Pinetina sera Crotone qui évolue à présent en Serie B. La rencontre aura lieu à 18h00 "Le match sera diffusé en direct sur Sky Sport et sera rediffusé sur Inter TV à minuit" nous confirme Inter.it ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Après avoir infligé une sévère correction à la Sampdoria, l’Inter recevra ce mercredi soir l’AS Roma dans le cadre de la 36ème journée de Serie A. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer les déclarations de l’entraineur Champion d’Italie à Inter TV : "Nous avions disputé une très belle partie à Rome, il y avait eu un peu d’amertume pour le fait que nous avions été rejoint au score en fin de match, sur un corner où nous avions été inattentif, alors qu’eux s'étaient montrés réactifs pour le botter immédiatement. C’était donc une prestation optimale face à un adversaire optimal." Même lorsque le score était de 5-1, l’équipe a continué à insister… "L’objectif est celui de toujours donner le maximum, d’être concentré pour l’ensemble des 90 minutes plus les arrêts de jeu. Je pense que les garçons, face à la Sampdoria, ont réalisé une très belle prestation et je les ai félicité. J’ai vu de très belles phases de jeu et la reproduction de situations réalisées à l’entrainement. Malgré les nombreux changements, il y a eu un résultat optimal et une prestation optimale, ces garçons sont d’un grand professionnalisme." Le Scudetto étant remporté, devez-vous vous fixer d’autres objectifs pour les prochains matchs ? "Il est juste d’honorer la victoire en championnat de la meilleure façon possible, en cherchant à jouer les matchs en faisant preuve d’un très grand sérieux et d’un très grand professionnalisme. La victoire est enracinée dans nos cerveaux. Il reste trois matchs face à des équipes importantes, nous voulons honorer le Scudetto en donnant le maximum sur le terrain." Il y a une amélioration constante des joueurs, même dans les mécanismes… "Lorsque des résultats sont obtenus, les statistiques viennent toujours exprimer quelque chose : soit une croissance, soit une décroissance. Nos statistiques sont positives, surtout en cette seconde partie de championnat ou nous avons réalisé des choses importantes. Nous devons continuer jusqu’à la dernière seconde de cette saison, en cherchant à nous améliorer. "L’année dernière, nous étions la meilleure défense et la seconde meilleure attaque. Cette année nous le sommes également. Nous voulons chercher à obtenir le maximum, même au niveau de ces statistiques." Quel type d’adversaire vous attendez-vous à affronter ? "C’est une équipe de qualité qui veut bien terminer la saison. Elle disputera son derby après notre match, elle n’a aucune intention d’abdiquer ou de venir ici se balader. C’est une grande équipe dirigée par un grand entraineur, je m’attends à une belle rencontre. Il n’y a eu que des partages de points lors de mes deux saisons ici, ce sera une rencontre équilibrée. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  25. Antonio Conte s’est livré à Inter TV suite à la punition infligée par son Inter à la Sampdoria: 5-1 Que ressentez-vous en ce moment ? "C’est une satisfaction immense, l’Inter n’avait pas remporté le Scudetto depuis 11 ans et c’est normal qu’il y ait autant d’envie de faire la fête de notre côté et de la part de nos tifosi : Ils ont attendu depuis trop longtemps. Nous sommes heureux de leur offrir cette joie . Nous continuons à réaliser des choses exceptionnelles : Nous avons 85 points et nous n’avons plus perdu depuis le match aller face à la Sampdoria : Les garçons continuent à donner satisfaction et c’est un plaisir de les voir jouer. On doit profiter de ce Scudetto, car nous avons durement travaillé et souffert pour en arriver jusqu’ici. Nous avons fait vraiment quelque chose de beaux en deux ans, en restituant de la crédibilité au Club." Y-a-t ’il encore de la place pour améliorer ces joueurs ou la mission est-elle accomplie ? "Le travail réalisé ces deux dernières années a donné un résultat optimal : Le noyau a grandi, pas seulement sur le terrain mais également au niveau de la valeur économique du groupe. C’est un groupe qui présente aujourd’hui, à une valeur plus importante comparée à celle de départ. Je crois que l’investissement qui y a été consenti a été remboursé." "Avec ma présence, il y a toujours énormément d’attente, et je pense que finalement, on peut en être satisfait. Il y a tellement de jeunes joueurs qui disposent encore d’une marge d’amélioration, mais à présent ce sont des gagneurs, ils connaissent le parcours à suivre." "Nous n’avons jamais abandonné, ne fut-ce qu’une seconde, et nous l’avons aussi démontré aujourd’hui : La victoire est entrée dans les cerveaux, au-delà de la conquête du Scudetto : Elle est devenu une obsession pour celui qui veut être un gagnant." Vous attentiez-vous à la haie d’honneur de la part de l’adversaire ? "Je m’attendais à faire une prestation optimale. Je pense à présent à la rencontre face à la Roma et je chercherai à l’aborder de la bonne façon, comme nous l’avons fait aujourd’hui." Quel est le mérite principal que se reconnait Antonio Conte ? "Celui de n'avoir rien abandonné durant ces deux années à l’Inter. Je pense même m’être surclassé moi-même car j’ai donné tout ce que j’avais en mois pour faire face à ce parcours semé de difficultés. C’est certainement mon ’emprise la plus difficile, celle d’avoir gagné ici, et cela me donne une très très grande satisfaction." Tous les joueurs semblent satisfaits et semblent tous aller dans la même direction, sans aucune exception, est-ce le cas ? "Ils le font tous, mais cela s’est aussi produit l’année dernière. "Quel est le joueur qui a le plus grandi" que je cite Andrea Pinamonti qui a pourtant eu peu de temps de jeu: Il a eu la possibilité de travailler avec de grands champions et c’est devenu un joueur plus complet. Vous l’avez vu aujourd’hui, il a été bon dans la conservation du ballon et pour attaquer les espaces. C’est un joueur prometteur optimal et il doit continuer à travailler s’il veut devenir un joueur important dont on entendra parler dans le futur." Ionut Andrei Radu "Je dois dire que rien de mal n’a été fait cette saison : Je suis vraiment fier, j’attendais ce moment depuis tant de temps : Je suis ici, au milieu de tant de champions et je m’efforce à apprendre d’eux, pour devenir comme eux." "Je me suis beaucoup amélioré cette saison, grâce au travail du staff et à ma proximité avec Handanovic et Padelli : J’ai appris à devenir bien plus agressif psychologiquement. Je me suis toujours préparé à répondre présent. Je suis à l’Inter depuis huit ans et c’est une Fierté énorme pour moi d’avoir remporté un Scudetto tout en m’étant remis en question." Dimanche dernier ? "J’étais devant la télé à regarder la rencontre de l’Atalanta avec ma fiancée : J’ai exulté lors de la parade de Consigli sur le pénalty de Muriel, c’était le début de la fête." Andrea Pinamonti "C’est une émotion indescriptible, cela semble simple de le dire comme ça, mais c’est le vraiment le cas. Remporter déjà ce Scudetto était pour moi une émotion incroyable, et je suis arrivé à couronner cette année fantastique avec ce but." "Il y a tellement de champions et de leaders dans ce groupe de garçons fantastique : Il y a toujours des échanges et nous sommes toujours monté sur le terrain avec le bon état d’esprit. Je crois que cette saison est l’année où j’ai le plus grandi, même en jouant moins, vu que j’ai eu la possibilité d’être aux côtés de ces champions. C’était vraiment une année fantastique." L’accolade avec Skriniar ? "Je lui avais dit, avant de monter, que je sentais que j’allais marquer et il m’avait promis de réaliser une accolade spéciale." Roberto Gagliardini "Je suis content, même si je ne suis pas parvenu à tenir jusqu’à la fin du match suite à un problème musculaire que je traine depuis quelques semaines. L’emprise que nous avons réalisé est visible aux yeux de tous. Le regret est de ne pas pouvoir partager ces émotions avec nos tifosi, vu la situation particulière que nous vivons: Ce sont des sensations uniques et je cherche à en profiter au maximum." Quel a été la rencontre marquante de la saison ? "Nombreuses ont été décisives, mais je dirais certainement le déplacement sur le terrain de Sassuolo, un match où j’étais parvenu à marquer. Nous avons changé un peu d’attitude ensuite avec les victoires sur la Juventus et le Milan qui elles ont été fondamentales ®Antony Gilles – Internazionale.fr