Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'inter-sassuolo'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

8 résultats trouvés

  1. Les Nerazzurri ont battu Sassuolo pour passer onze points d'avance sur le Milan .Il y a des après-midi de printemps où le soleil brille, le ciel est bleu et il y a une balle avec laquelle jouer. Il y a aussi des après-midi de printemps qui sont froids, qui commencent avec un soleil brillant mais se terminent par l'obscurité qui prend le dessus. L'étrange après-midi d'avril d'aujourd'hui a commencé avec un but de Lukaku et, près de deux heures plus tard, s'est terminé par des rugissements de soulagement. Parce qu'il semblait que l'Inter avait tout sous contrôle. En effet, les Nerazzurri menaient 2-0, mais Traoré en mis un pendant quelques secondes chaotiques (Skriniar était soigné sur la ligne de touche). Le vent en poupe, Sassuolo a commencé à avancer, tandis que l'Inter gaspillait les occasions (Romelu avait également un but refusé). C'était nerveux et frénétique, mais Irrati a sifflé: Inter 2-1 Sassuolo, dixième victoire consécutive des Nerazzurri et une avance de onze points au sommet. L'Inter était sans Bastoni et Brozovic: la dernière fois qu'ils ont joué avec aucun de ces deux-là dans leur onze de départ, c'était en mai 2019. Un événement étrange, alors, avec le patron de Sassuolo De Zerbi devant lui aussi faire avec plusieurs absences. Néanmoins, les Neroverdi ont pris le terrain de la même manière qu'ils le font toujours, en gardant le ballon au sol et en faisant preuve de beaucoup d'intention offensive. L'entraîneur de Sassuolo a choisi la même équipe qui a commencé contre la Roma, tandis que Darmian et Gagliardini sont venus pour le duo suspendu. À vos marques, prêts, partez. Sassuolo a commencé par garder le ballon dans la moitié de terrain des Nerazzurri. Les Neroverdi ont pressé très haut sur le terrain, Marlon et Chiriches surveillant de près Lukaku à l'arrière. Quant à l'Inter, ils étaient compacts, descendant profondément pour attirer Sassuolo mais, en même temps, ne leur permettant pas de créer des chances. En attaque, les Nerazzurri utilisaient constamment Ashley Young, qui passait une excellente journée sur le flanc gauche. Les courses de l'Anglais ont causé toutes sortes de problèmes et ont conduit au premier but de l'Inter après dix minutes seulement. En effet, son centre précis a été rencontré par Lukaku, qui a placé une belle tête et la balla va au fond du filet. Ce n'était pas un objectif de faire sauter le jeu. En fait, le rythme du match ne décollerait qu'en deuxième mi-temps, le ballon apparemment collé aux pieds des Neroverdi: l'équipe de De Zerbi contrôlait les choses pendant de longues périodes, développant le jeu devant les Nerazzurri mais presque jamais capables passer derrière. Leurs tentatives venaient principalement de loin, et tous les trous dans la défense étaient presque tous couverts par une terrible concentration: Skriniar a bloqué Boga à une occasion, alors qu'il y avait peu d'autres occasions à se mettre sous la dent. Même la ligne d'attaque de l'Inter manquait de son aiguillon mais a réussi à en faire assez. La seconde mi-temps a été un peu moins studieuse et un peu plus ouverte: Barella a poussé plus haut, Sassuolo a chargé tête baissée à la recherche d'un but égalisateur mais s'est laissé exposé aux contre-attaques. Comme cela s'est produit avec le coup mortel à la 67e minute. L'insaisissable Lukaku s'est échappé par la droite avant construire pour son partenaire Lautaro: son contrôle parfait et son pied gauche électrique ne laissaient à Consigli aucune chance. Un score de 2-0 qui apportait du réconfort et mettait en évidence un fait intéressant: deux tirs cadrés, deux buts. Des tireurs d'élite. Les changements ont fourni un sursaut d'énergie: l'Inter a amené Sensi et Vecino, pour amener des jambes fraîches pour bloquer et contrer. Sassuolo est allé à son banc à la recherche de buts, avec une envie d'attaquer malgré leur désavantage de deux buts. À la 85e minute, il y a eu un tournant. Avec l'Inter temporairement réduit à dix hommes, Traoré est venu avec un but extraordinaire. Sassuolo sentit le sang et poussa à toute vitesse à la recherche d'une égalisation. L'Inter, quant à elle, utilisait chaque goutte d'énergie pour se défendre et contrer. Deux contre-attaques se sont estompées à leur point culminant: Sanchez a raté son lob sur Consigli, et Hakimi n'a pas pu produire la passe finale sur un trois contre deux. Lukaku a marqué, mais était hors-jeu. Après avoir géré la pression jusqu'à la 94e minute, le coup de sifflet final a sonné pour signaler la victoire. Tableau récapitulatif Résumé Vidéo Inter 2-1 Sassuolo Buteurs : 10 'Lukaku (I), 67' Lautaro (I), 85 'Traoré (S) Inter (3-5-2) : 1 Handanovic; 37 Skriniar, 6 de Vrij, 36 Darmian; 2 Hakimi, 23 Barella, 24 Eriksen (12 Sensi 59 '), 5 Gagliardini (8 Vecino 70'), 15 Young; 9 Lukaku, 10 Lautaro (7 Sanchez 77 '). Suppléants : 27 Padelli, 97 Radu, 13 Ranocchia, 22 Vidal, 33 D'Ambrosio, 99 Pinamonti. Entraîneur : Antonio Conte. Sassuolo (4-2-3-1) : 47 Consigli; 22 Toljan (27 Haraslin 75 '), 21 Chiriches (26 Karamoko 90'), 2 Marlon, 6 Rogerio (77 Kyriakopoulos 75 '); 14 Obiang, 8 Maxime Lopez; 23 Traoré, 10 Djuricic, 7 Boga (30 Oddei 80 '); 18 Raspadori. Suppléants : 56 Pegolo, 63 Turati, 4 Magnanelli, 13 Peluso, 24 Artioli, 35 Piccinini, 72 Saccani, Entraîneur : Roberto De Zerbi. Arbitre : Irrati. Assistants : Vivenzi, Mondin. Quatrième arbitre : Abisso. VAR : Banti. Assistant VAR : Cecconi. Averti(s): Consigli (S), Barella (I), Traoré (S), Young (I) Expulsé(s): / ®Alex_J - Internazionale.fr
  2. L'Inter a battu Sassuolo 2-1 avec deux buts de Lukaku et Martinez contre un de Traoré. Malgré cela, l'Inter n'a enregistré que 30% de possession contre les Neroverdi au Meazza, le plus bas jamais enregistré depuis que la société de statistiques Opta a commencé à collecter ces données en 2004. Moralité: on peut gagner sans posséder.
  3. Voici les déclarations de Lautaro Martinez à DAZN après la victoire de l'Inter contre Sassuolo. "C'était un match extrêmement important pour nous de creuser l'écart. Nous avons eu une discussion à mi-saison et maintenant nous faisons tout ce que l'entraîneur veut." Lautaro a maintenant marqué 15 buts pour l'Inter en Serie A cette saison, ce qui signifie qu'il a déjà dépassé son total de l'année dernière (13). "Pour moi, c'est un rêve d'être ici, dans un grand club. J'essaie toujours de m'améliorer et je fais bien les choses. J'ai besoin de continuer comme ça; J'ai la confiance de mes coéquipiers et je dois les récompenser avec mes performances." Sur Antonio Conte et Romelu Lukaku. "Je me suis beaucoup amélioré grâce à Conte, mentalement et tactiquement. Je dois le remercier ainsi que mes coéquipiers. Je dois aussi remercier Lukaku, c'est vrai, et je tiens à féliciter Sassuolo qui avait beaucoup de possession aujourd'hui. Nous sommes heureux du travail que nous faisons." Interrogé sur le Scudetto. "Nous devons continuer à faire comme nous le sommes maintenant. Nous sommes en tête du classement maintenant parce que nous sommes l'Inter et nous faisons tout ce pour quoi nous travaillons pendant la semaine. Nous sommes heureux d'être là-haut, mais nous devons continuer, dimanche, nous aurons un autre match (contre Cagliari) où nous devrons cravacher."
  4. Après la victoire 2-1 contre Sassuollo, Antonio Conte s'est exprimé à DAZN pour son interview d'après-match. "Je n'ai pas oublié à quel point beaucoup de personnes ont fait la moue lorsque nous avons signé Lukaku et dit qu'il était surcoté. Mais j'ai toujours dit qu'il était arrivé ici avec son potentiel et que s'il travaillait dur, il pourrait faire des choses extraordinaires. Lukaku a apporté des améliorations exceptionnelles et peut en faire encore plus, tout comme Lautaro. Nous sommes bien placés en termes d'attaquants, ces deux-là sont jeunes alors qu'Alexis Sanchez est plus mature, mais ils peuvent tous continuer à s'améliorer. Ils ne jouent pas seulement pour marquer mais pour l'équipe, car ils savent que s'ils jouent comme ça, les buts viendront des situations que nous créons. Ils sont plus qu'heureux de faire le sale boulot pour nous." Sur ce qui a été dit lors de leur rencontre avec Conte à mi-saison. "Nous avions encore un pas à faire si nous voulions vraiment être des joueurs clés cette saison et devenir des prétendants au Scudetto. Nous devions augmenter notre niveau de détermination et de concentration dans chaque situation, ainsi que notre résilience. Il y a des équipes comme Sassuolo aujourd'hui qui viennent l'esprit libre et veulent faire bonne impression, mais si nous sommes meilleurs qu'eux et chirurgicaux, nous pouvons marquer cinq ou six buts. Félicitations à Sassuolo qui est venu ici pour jouer le jeu selon ses propres conditions, ce sont des matchs importants pour nous qui démontrent notre croissance en tant qu'équipe. Nous serions toujours en C1 si nous avions toujours joué avec cette attitude." A propos de la performance de Christian Eriksen. "Je pense qu'Eriksen est encore en train de développer une partie de son jeu dont il ne soupçonnait pas. Nous savons que le championnat italien est très tactique mais Christian s'améliore; il peut encore donner plus mais nous comptons sur lui. Aujourd'hui, il a fait ce que je lui avais demandé dans un match très difficile, où nous savions que nous devions concéder la possession. La saison dernière, on a terminé à 3-3 mais nous aurions pu marquer beaucoup de buts ici. Je suis déçu d'avoir concédé un but parce que nous avons eu Milan Skriniar hors du terrain, mais nous sommes plus équilibrés et plus mûrs maintenant. Si vous voulez gagner des titres, la solidité est importante." L'Inter s'était rendu la vie difficile vers la fin? "Non, non, il reste encore beaucoup de matchs et chaque victoire vaut six points. En gagnant, nous mettons la pression sur les autres et nous indiquons clairement que nous serons des prétendants jusqu'à la fin. Chaque match que nous gagnons nous donne satisfaction, vous pouvez le voir dans les yeux de tous. Nous voulons faire quelque chose de grand pour un club qui n'a pas gagné depuis 10 ans. Ce serait bien si c'était nous qui mettions fin au règne de ceux qui gagnent depuis neuf ans (Juventus). Il y aura de la tension à partir de ce moment, peut-être que le ballon nous semblera plus lourd alors que pour nos adversaires, ce sera moins lourd s'ils n'ont pas d'objectifs à atteindre."
  5. La lutte au Scudetto, le report d’Inter-Sassuolo en passant par la résurrection footballistique de Christian Eriksen et Ivan Perisic…C’est un fait, Christian Vieri, le "Roi" de Milan s’est livré à la Gazzetta Dello Sport Une Juve impossible à regarder: Dites-nous Christian Vieri, est-ce que Lapo Elkann a exagéré ? "Elle l’a été face à Benevento, mais je pars de plus loin : Si tu gagnes neufs Scudetti de suite, tôt ou tard, tu vas le perdre. Cela aurait pu se produire l’année dernière, comme l’année à venir, mais cela allait arriver, et c’est ce qui arrive à Pirlo." Ce n’est pas tout à fait comme ça pourtant… "Regardez : Liverpool a dominé, mais à un moment donné, elle est tombé dans le désarroi. Ici, c’est pareil même si tu as Ronaldo, car l’Inter est bien plus forte et car elle a une rage de victoire." Ce manque d’appétit correspond-il au fin de cycle de la Juve ? "Buffon et Chiellini joue moins ou plus comparé à il y a dix ans, et c’est physiologique. Mais je dis stop à ceux qui critique : Je les appellent "Ceux qui ne savent pas, Ils ne voient pas certaines choses : La Juve a recruté en pensant à demain : Chiesa est le futur, Kulusevski, Mc Kennie et Arthur représente le futur De Ligt, Demiral, Bentancur également" Tout le monde se doit de penser à l’avenir et pas uniquement au présent, et cela ne concernant pas que la Juve." Une future Juve sans Pirlo serait-elle une erreur ? "Je le vois encore sur le banc : Je ne vois pas la Juve changer pour la troisième fois d’entraineur en trois ans. Il ne peut pas être un Maestro depuis Barcelone, comme un inexpérimenté après un autre match." "Je crois encore au Scudetto" : Pirlo l’a déclaré car il se devait de le faire ? "Il l’a dit car un entraineur a le devoir d’y croire, moi en revanche je n’y crois pas : La Juve ne remportera pas ce Scudetto." L’Inter l’a déjà remporté ? "Elle est bien plus structurée, déterminée, prête et depuis peu elle est plus belle. C’est comme le Milan : Il y a du jeu et du football, tout peut arriver en dix matchs." Ibrahimovic y croit en fait..... "Aujourd’hui, Milan a six points de retard, soit deux parties, il a bien raison d’y croire. Après une raclée, il faut toujours se relever : Il a été battu par Manchester jeudi soir mais il a obtenu une grande victoire à Florence." "Ils sont en train de s’effondrer…" mais il est possible qu’il ne s’effondrera jamais : Y-a-t ’il des raisons d’être pessimistes sur le club ou Milan est plus fort que ce que l’on aurait pu penser ? "Ils ont aussi une grande faim : Milan mérite d’être là où d’autres s’effondrent : Ils sont libre dans leurs têtes et à présent, ils disputeront un match par semaine." Vous divertissez-vous en voyant l’Inter ? "Dites-moi s’il est possible de bien jouer les 38 matchs. Et même lorsqu’ils jouent couci-couça elle est difficile à battre : Allez le demander à l’Atalanta. Il y a aussi des sales victoires qui pèsent pour un Scudetto." Est-ce que le fait de rejouer, 20 jours après la dernière rencontre, peut-il peser dans la balance ? "On dit que le report d’Inter-Sassuolo l’a avantagé, mais ce serait plutôt le contraire : Trois semaines c’est beaucoup." Eriksen et Perisic ont plus d’espace : L’Inter joue-t’elle mieux ? "Elle joue bien mieux, et est plus décisive : Conte a compris qu’il avait tort car Eriksen a des qualités et Perisic se sacrifie, je rajouterai aussi Sanchez. Ils se sont montrés bons pour répondre présent et Conte a changé d’idées." Quelle est l’équipe qui joue le mieux en Italie ? "Je mettrai toujours en premier l’Atalanta : Elle est rapide, forte, agressive et pense qu’à attaquer. Regardez comment Muriel est dévastant. C’est tout sauf un intrus comme l’a dit Gasp : Il ne lui manque que le Nom, mais elle a un statut similaire à celui de la Juve, l’Inter et du Milan. Et maintenant qu’elle jouera qu’une fois par semaine, elle va carburer à du deux milles à l’heure." Place au pari : Qui remportera le Scudetto et qui ira en Ligue des Champions ? "Mais pourquoi dire des conneries ? Je dis juste que pour le Scudetto, cela ne concernera que l’Inter et le Milan, et pour la Ligue des Champion, il y a une place de libre. Je ne peux pas penser que la Juve ne s’y retrouvera pas : Cela se jouera entre l’Atalanta, Naples et la Roma." Comment expliquer le fiasco en Ligue des Champions ? "Car l’Atalanta et la Lazio ne peuvent pas concourir avec le Real et le Bayern. Et parce que la Juve et l’Inter auraient dû mieux joueur : En Ligue des Champions, cela ne sert à rien de spéculer, il faut avoir plus de qualités" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Le report d’Inter-Sassuolo est sujet à énormément de polémiques, à la suite de la décision de l’ATS de Milan d’interdire la rencontre: Nombreux sont ceux qui tirent à boulet rouge en établissant une comparaison avec Juventus-Napoli, mais la situation est différente, à telle point que la Lega a ordonné le report de la rencontre "Le Président de la Ligue Nationale Professionnelle de Serie A a ordonné le report, à une date à définir, de la rencontre Inter-Sassuolo programmée le samedi 20 mars à 20h45, valide pour la 9ème journée retour du Championnat de Serie A Tim." Mais pourquoi Juventus-Napoli et Lazio-Torino ont fait l’objet d’un jugement différent qu’Inter-Sassuolo ? Voici les explications du Corriere Della Sera: "Dans ces deux cas, il n’existait aucun accord entre les deux clubs de reporter la rencontre et la Lega n’avait pas ordonné le report. Dans le cas de Lazio-Torino, ce fut le Conseil lui-même, convoqué en urgence le jour de la rencontre (le 2 mars), qui a refusé ce report à l’unanimité." "Suite à l’absence de l’adversaire, la Juventus s’était présentée au Stadium, tout comme la Lazio, il y a 16 jours. Mais cette fois-ci, Sassuolo a déjà fait savoir qu’il ne se présenterait pas à Milan en avalisant le report." Pourquoi la Lega a-t ’elle validé le report sans exiger l’application stricte du protocole ? "En octobre, le monde industriel du ballon rond avait délibéré pour adopter cette saison, la formule proposée par l’UEFA qui voyait la possibilité de disputer un match avec 13 joueurs disponiblse, gardien inclus." "Pour déroger à cette règle, chaque club a la faculté, en cas de cluster présentant plus de dix positivités en une semaine, de faire usage d’un joker pour reporter la rencontre : Cette dérogation est admissible qu’a une seule reprise sur la saison." "Il existe toutefois une exception aux règles établie et qui a été approuvée par les clubs eux-mêmes: Cela ne doit pas porter préjudice aux mesures prises par les autorités d’état ou locale." Quand aura lieu le match ? "Dans son communiqué, la Lega a reporté la rencontre à une date à définir. Il n’y a pas d’indications précise sur le jour même si les clubs opteraient pour le 7 avril à 21h00. Un horaire où se dispute la Ligue des Champions, mais aussi des matchs en retard de Premier League et de la Liga. [….] Dans tous les cas, la rencontre opposant Bologne à l’Inter du 3 avril reste maintenue, sans si et sans mais." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Ce vendredi se tient l’Assemblée Générale des Actionnaires de l’Inter : Ceux-ci sont appelé à approuver le bilan. Vu la pandémie liée au Covid-19, cet évènement aura lieu en Vidéo-Conférence. C’est la raison pour laquelle la traditionnelle conférence d’avant-match n’aura pas lieu : Antonio Conte ne s’exprimera pas à la veille de la délicate confrontation face au Sassuolo. L’Inter, qui est actuellement en roue libre, a besoin de récolter trois points fondamentaux et par-dessus tout une continuité dans ses résultats ®Antony Gilles – Internazionale.fr