Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'internazionale milano'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

25 résultats trouvés

  1. Arrivé ce mercredi après-midi avec la délégation belge, Romelu Lukaku s’est livré en conférence de presses à quelques heures du match opposant la Belgique au Danemark. Un match où en accord avec l’ensemble des deux délégations, un hommage sera rendu à Christian Eriksen, victime d’un malaise cardiaque qui aurait pu lui être fatal face à la Finlande. Hommage "Je veux aller saluer Christian à l’Hôpital, j’en ai parlé avec mon entraineur et il est entièrement d’accord. A la dixième minute de jeu, nous allons arrêter de jouer pour lui rendre hommage avec des applaudissements. Demain, après la rencontre, j’enverrai un message à Eriksen, il doit rester à présent avec sa famille." La réactivité de Kjaer a été fondamentale pour sauver la vie d’Eriksen…. "Ce qu’il a fait a été très important pour lui sauver la vie. Avec un cours de secourisme, tous les joueurs devraient être capable de savoir comment se comporter dans ce type de situation." Quelle est l’importance d’avoir un coach mental dans ce type de situation ? "Les danois avaient le droit à un coach mental et c’est normal, mais nous n’en avons pas besoin de notre côté. Cela étant dit, cette rencontre sera un vrai défi surtout mentalement. Les danois restent un adversaire formidable, regardez-les en Nations League." Croissance "En Italie, je me suis amélioré dans le jeu, j’ai une meilleure vision et je cherche toujours à être plus constant, du début à la fin." Maturité "Je suis devenu plus détendu après être devenu père. Après trois années à Manchester, j’ai su me poser en deux années à l’Inter. Je gère mieux les critiques, elles glissent sur moi à présent." Vous êtes un Leader dans le groupe belge…. "Vincent Kompany a été notre Leader, celui de cette génération. A présent, il a été remplacé par plusieurs joueurs, je reste toujours à la disposition de tous, mais je ne suis pas le seul Leader, ce rôle est partagé par nous tous." Validez-vous cette hommage envers notre numéro 24 danois ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Outre l’aspect sportif, la Serie A 2020/2021 a mis en avant un verdict également géographique : Pour la première fois depuis 2005, et pour la seconde fois dans l’absolu, 4 équipes du Nord de l’Italie se sont qualifiées ensemble pour la prochaine Ligue des Champions Lors de la saison 2021/2022, l’Italie va être représentée, dans la plus prestigieuse des Coupes d’Europe par l’Inter, le Milan Ac, l’Atalanta et la Juventus. Soit : Deux milanais, un bergamasque, et un turinois. Il faut remonter en 2005 pour retrouver trace d’’une situation similaire avec l’Udinese de Luciano Spalletti qui s’était invité à la table des trois clubs italiens les plus titrés, celle-ci étant parvenu à arracher la quatrième place à la Sampdoria. Les Friulani, quatrième en Championnat, avaient été reversé en préliminaires et ils étaient parvenu à prendre le meilleur sur le Sporting Lisbonne pour accéder à la phase de groupe de l’édition 2005/2006. En 2008/2009, les trois grands d’Italie s’étaient qualifiés également pour la saison suivante tous ensemble, mais cette-fois-là, ils furent accompagné par une équipe du Centre de l’Italie : La Fiorentina qui s’était qualifié en prenant le meilleur, sur base des confrontations directes, sur le Genoa. La Viola s’était aussi offerte le Sporting de Lisbonne pour se qualifier à la phase de groupe lors de la saison 2009/2010 Après la saison 2009/2010, la tendance commence à changer : si Turin reste une base fixe, grâce à la Juventus, qui a participé à chaque édition depuis la saison 2012, Milan s’était effondré dès 2014 : L’Ac Milan n’ayant plus participé à la compétition depuis 2014, alors que l’Inter retrouvait la Coupe aux Grandes Oreilles à partir de 2018 aux dépens de la Lazio L’absence des milanais fut compensé par les deux grandes équipes du Centre-Sud, soit la Roma (remplacée à une seule reprise par la Lazio) et le Napoli, qui se classait régulièrement en étant second, voir troisième. Le tout avant la prodigieuse ascension de l’Atalanta, et la renaissance de Milan! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Nous pouvons enfin le hurler, après l’avoir rêvé, après l’avoir tenu enfuit au fond de notre cœur, en le conservant comme un rêve précieux que nous ne voulions pas gaspiller. A présent, nous pourrons le porter ce Scudetto. Beau, escompté, bien mérité, tant attendu et soupiré: Siamo noi, siamo Campioni d’Italia. On ne fatiguera jamais de le crier, de le répéter Une équipe au nom de tout un peuple, le Nerazzurro : Une équipe qui a gagné, qui a dominé, avec un seul et grand regret : Celui de ne pas avoir pu partager cette joie sur le terrain avec les Tifosi. Qu’aurait été cette soirée au Meazza le jour d’Inter Juve ? Quel aurait été le rugissement lors de l’accolade de l’équipe suite au but de Matteo Darmian contre Cagliari et l’Hellas Vérone? 19 Ce chiffre est la signification aussi de la domination citadine que représente les titres nationaux. C’est une récompense pour une saison débutée à la fin septembre à la suite d’un final d’été amer, de matchs après match disputé dans l’effort, dans la difficulté, mais également dans une générosité et une détermination en continue. Aucune force n’a été épargnée Siamo noi, siamo Campioni d’Italia e nous le devons aussi grâce à la victoire hier sur Crotone et au match nul d’aujourd’hui de l’Atalanta face à Sassuolo. Il reste encore 4 journée à disputée d’ici à la fin de la saison, mais le haut du classement est désormais inaccessible pour tous les autres, nous étant hissé à 82 points. Siamo Campioni d’Italia et nous tenons à remercier nos joueurs: Samir Handanovic, Achraf Hakimi, Roberto Gagliardini, Stefan de Vrij, Alexis Sanchez, Matias Vecino, Romelu Lukaku, Lautaro Martinez, Aleksandar Kolarov, Stefano Sensi, Andrea Ranocchia, Ivan Perisic, Ashley Young, Arturo Vidal, Nicolò Barella, Christian Eriksen, Daniele Padelli, Danilo D’Ambrosio, Filip Stankovic, Matteo Darmian, Milan Skriniar, Marcelo Brozovic, Alessandro Bastoni, Ionut Radu, Andrea Pinamonti. Pour leurs sacrifices et leurs dévotions pour notre maillot, pour leurs très grande qualité technique et humaine qui nous ont permis d’atteindre cet objectif extraordinaire Siamo Campioni d'Italia et nous remercions aussi Antonio Conte, notre Mister, qui avec sa Grinta, sa détermination, avec son travail et sa dévotion a désigné les étapes de ce parcours menant au triomphe ; Ensemble, avec son staff et avec la précieuse contributions de tous, sur et hors du terrain, qui travaillent quotidiennement pour la croissance du Club, à commencer par le Président Steven Zhang qui a contribué à amener l’Inter exactement là où il voulait qu’elle soit E siamo Campioni d’Italia grâce à l’affection de tous les interistes du Monde, qui n’ont jamais manqué de nous soutenir, de nous appuyer, de faire entendre leur amour à l’équipe. De leur proximité malgré cette absence forcée, cette proximité à fait la différente et elle se doit d’être remboursée avec cette récompense extraordinaire qu’est le Scudetto A présent c’est le moment de faire la fête, la fête de tous les intersites Mais une fête, une célébration qui doit véritablement s’exprimer de la façon la plus responsable possible : Car là aussi nous sommes les Champions I M SCUDETTO ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. La Repubblica confirme l’information parue dans le Sun britannique : "Le fonds d’investissement arabe Pif a abandonné Newcastle pour investir dans l’Inter." Modalités "Le fonds souverain saoudien dispose de plus de 370 milliards d’euros de fonds, et donc d’une capacité financière suffisante pour assumer les 770 millions d’euros de dettes de l’Inter : Initialement, il pourrait accepter d’acquérir une part minoritaire du club avec un accord qui lui consentirait, dans le temps, de grimper dans le capital." "Cette formule serait celle qui séduirait Suning qui a acquis le Club à l’été 2016 et qui vise à conserver le contrôle jusqu’à la fin de la saison sportive. La détermination du fond saoudien, dans l’investissement à l’étranger a été mise en valeur dernièrement, avec l’obtention de différents prêts monétaires pour une somme totale de 15 milliards d’euros globaux." "Les prêts destinés à investir ont été octroyés par des institutions bancaires hors du pays : Elles se trouvent en Asie, au Moyen-Orient, aux Etats-Unis et en Europe: Ce plan d’expansion du Fond est de devenir ,de façon graduelle, indépendant des entrées en provenance du pétrole." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. C’est une information à prendre avec des pincettes, étant donné qu’elle émane du Sun : Pif, le Fond d’Investissement de son Altesse Royale Mohammed Bin Salman, aurait mis un terme à la négociation menant à l’acquisition de Newcastle pour se concentrer sur l’acquisition du Club Nerazzurro. " Les saoudiens se sont rapprochés de l’Inter, il y a environ une semaine. Il n’est pas possible pour eux d’acquérir en même temps deux clubs et ils semblent avoir renoncé à Newcastle. Ils disposent d’une puissance économique qui est capable d’absorber les dettes de l’Inter." "Le Club Nerazzurro est en tête de Serie A et disputera la prochaine Ligue des Champions : Tout semble bien s’emboiter." Pensez-vous à une montée en puissance du fonds saoudien dans les négociations à venir ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. "Avec lui, il ne fallait jamais critiquer ou mal parler de l'Inter, il ne le supportait pas". Interviewé par Il Corriere della Sera, Gianfelice Facchetti a abordé la relation qu'il avait avec son père. Une relation d'abord compliquée qui s'est ensuite resoudée avec le temps. "Quand j'ai décidé d'aller vivre tout seul, à mes vingt ans, pour mon développement personnel plutôt qu'avec un quelconque problème avec mes parents, mon père ne l'a pas spécialement bien pris. Et comme souvent, lorsque quelque chose altérait le cours de sa vie, il se murait dans le silence. Il essayait et se donnait du mal mais avait toujours des difficultés à dialoguer. Il lui a fallu plusieurs jours pour digérer le changement et tourner la page. Mais nos "confrontations", bien que toujours très fortes ont toujours été loyales. Nous connaissions nos défauts et nos qualités et nous jouions franc-jeu l'un avec l'autre", se rappelle Gianfelice. Il raconte ensuite l'apparition du nom de son père dans le cadre du Calciopoli: "Je suis intervenu publiquement pour la première fois quand son nom a été cité sans aucun fondement dans le scandale du Calciopoli". "J'ai vécu une belle enfance dans notre maison à Cassano d'Adda où il avait déménagé, après avoir été à Treviglio sa province natale, juste après son mariage avec ma mère, j'y habite encore. Ca avait toujours été son rêve. Une maison qui le rapporte à ses origines paysannes, à la terre. C'est pourquoi, d'un déménagement à l'autre, il n'arrivait pas à s'empêcher d'y revenir, même pour un séjour très court, juste pour pouvoir poser les pieds sur le sol qu'il considérait le sien". "Ma mère, au contraire, espérait, qu'à sa retraite, ils seraient partis ensemble à la découverte d'autres pays. Lui, est devenu dirigeant sous Pellegrini puis président avec Moratti, il a continué à être engagé et il n'arrêtait plus de reporter les vacances à une date ultérieure. A la fin, ma mère a pris l'habitude de partir toute seule". "Une fois, ma mère étant partie en Inde, il est resté un mois tout seul à la maison. Il m'a fait la surprise de venir me trouver dans le bar où je travaillais. C'était la première fois que ça m'arrivait. Il désapprouvait le métier de barman. J'ai encore l'émotion de le voir entrer dans la pièce. Au bar, comme d'habitude, en guise de protection pour mon père comme pour moi, j'avais dit que je n'avais aucun lien avec lui et que je m'appelais Facchetti mais juste en homonyme". "Ainsi, quand la patronne m'a demandé comment ça se faisait que je le connaissais, mon père est resté stupéfait. Mais il a trouvé ça plutôt drôle. Quelques jours après, j'ai mis en place un stratagème pour manger tout seul avec lui, sans mes frères. Et c'est ainsi que notre rapport est devenu plus adulte, des fois même à rôles inversés. C'était une confrontation ouverte, pleine de curiosité, d'estime et de soutien dans mon travail. Lorsqu'il est décédé, il ne restait plus de choses non dites ou que nous nous étions cachés. Simplement la tristesse de ne pas avoir eu plus de temps ensemble". ®Samus – Internazionale.fr
  7. Dans son édition américaine, le Magazine FourFourTwo a établi le classement des 10 sponsorisations les plus iconiques dans le monde eu Football. En première place de ce classement, on retrouve l’historique partenariat signé en 1995 entre l’Inter et la marque Pirelli, qui, si elle est destinée à s’éteindre à la fin de cette saison, restera immortelle aux yeux des sportifs. Motivation Pirelli et l’Inter forment un couple inséparable depuis 1995, une vie dans le monde du football. Durant cette période, l’Inter a remporté beaucoup de championnats et une Ligue des Champions. Des joueurs tels que Paul Ince, Javier Zanetti, Francesco Toldo, Wesley Sneijder, Adriano et Romelu Lukaku ont représenté les deux institutions jusqu’à présent. Mais Pirelli ne se distingue pas uniquement par sa longévité. L’esthétique est également l’une des principales raison de sa présence dans la légende de la sponsorisation des maillots. Les iconiques rayures noires et bleues ont été délicieusement associées à un Logo propre, élégant, et immédiatement reconnaissable aussi longtemps que notre mémoire peut nous le permettre. Nous nous souviendrons tous de ce "P" allongé avec les autres caractères plus petit qui s’abritent en dessous. Presque toujours de coloris blanc sur le maillot, il s'est également prêté aux changements occasionnels de couleurs : En Noir, en Bleu, même en dorée lorsque les modèles dominants exigeaient une adaptation. Pirelli vient de conclure son contrat avec l’Inter, qui est à la recherche d’un nouveau partenaire. Espérons juste que l’avidité ne lui apporte pas, entre ses mains, une marque peu attrayante. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Tout ou rien, il n'y a pas de seconde chance. Ce soir les nerazzurri connaîtront leur destin en coupe d'Europe. S'il y aura une participation en phase à élimination directe de Champions League, en Europa League ou rien de tout cela, cela dépendra de la rencontre qui verra l'Inter affronter le Shakhtar mais aussi du match entre le Real et le Borussia Monchengladbach. Le manager a été accompagné de Danilo D'ambrosio. Danilo D’Ambrosio Etes-vous déçu de ne plus être l’arbitre de votre propre destinée ? "L’amertume est que le résultat de demain ne dépendra pas que de nous, mais nous devrons tout faire pour récolter les trois points et ne pas avoir de regrets." Quelle sera votre position sur le terrain ? "L’année dernière, j’ai plus souvent évolué sur la ligne de 5 qu’en défense à trois, mais l’entraîneur, avec sa façon d’entraîner, peut proposer différentes solutions, ce n’est pas un problème pour moi de savoir où évoluer, l’objectif est que ce soit pour le bien du groupe." Est-ce que cette Inter est la plus forte parmi toutes celles où vous avez évolué ? "Selon moi, ce n’est pas correct de faire des comparaisons sur les années écoulées et les équipes. Par rapport au passé, je dirais que la façon de travailler à changer, la façon de s’approprier ce maillot aussi et ce sont des choses qui continuerons à grandir car il y a une mentalité de conquérants." Précédents avec le Shakthar "Demain, ce sera une rencontre pleine d’obstacles et à chaque fois que nous avons fait preuve d’un manque de concentration, nous avons été mis en danger. Nous devrons donner le meilleur de nous-mêmes pour ne pas avoir de regrets." Antonio Conte Match arrangé à Madrid "Nous devons prendre les faits en compte, tout ce qui compte c'est que nous devons gagner le match, nous avons des problématiques de formation et pour ces raisons nous devrons réussir à nous exalter dans la difficulté. Une semaine auparavant nous étions presque morts, à présent nous avons vu un rayon de lumière et nous devons tout faire pour gagner, je ne suis pas préoccupé par ce qui va se passer à Madrid. Ce n'est pas une compétition d'amateurs, j'espère que personne n'utilisera cette situation parce que c'est déprimant pour nous d'entendre ce genre de chose, chacun jouera son match". Qualification "Pourquoi nous méritons de passer? Je vous donne rendez-vous après le match pour répondre à cela". L'Inter récolte moins que ce qu'elle a produit "Danilo a répondu à cette question à ma place. Nous avons commencé un parcours dans lequel nous devons chercher à nous améliorer et nous avons de belles marges de progression". Le match aller "La rencontre était disputée, nous connaissons le Shakhtar, une équipe bien entraînée avec de bons éléments, de la qualité technique et individuelle. Ce n'est pas facile de jouer contre eux, chaque match à son histoire propre, nous voulons bien faire parce que nous n'avons plus d'autre choix, nous n'avons qu'un seul résultat possible, comme contre le Borussia". Vidal "Il n'est pas disponible, nous ne pouvons pas nous permettre de prolonger sa durée d'indisponibilité, il ne sera pas content mais nous avons gagné sans Arturo et nous jouerons en ayant la certitude d'avoir une bonne équipe, nous irons au-delà des absences pou encore plus se motiver et ce sera encore plus beau". Les sensations d'avant-match "Comme je l'ai dit, il est important de s'entraîner correctement à la veille du match pour pouvoir faire les derniers réglages et tests avant la rencontre, nous avons des indisponibilités importantes et nous serons touchés dans un certain secteur de jeu mais les difficultés doivent nous motiver et si nous arrivons à le faire malgré ces difficultés, l'histoire sera belle".
  9. Interviewé par la Gazzetta dello Sport, Rainer Bonhoff, ex-joueur du Borussia Monchengladbach et actuel vice-président du club allemand est revenu sur la fameuse soirée de Borussia-Inter d'Octobre 1971. Le fameux match où une canette fut jetée su Boninsegna, le contraignant à être remplacé. " Aujourd'hui encore il y a des reconstructions différentes, l'une est celle de Boninsegna et l'autre est la nôtre. Chacun analyse de manière". La décision de l'UEFA fut prise notamment du fait de la différence de stature politique des deux clubs? "Nous avons toujours eu la certitude d'être jugés sur le même pied d'égalité, mais nous avons reçu la décision comme une plaisanterie de mauvais goût. Dans les annales, le 7-1 n'est même plus cité. Le match a été joué, nous ne l'oublierons pas". De quoi vous souvenez-vous? "La canette était vide, je pense que Boninsegna a voulu faire ce qui était mieux pour son équipe. Aucun de nous ne lui en veut". Qu'est-ce qui s'est passé par la suite? "Il y a eu des spéculations avant la décision de l'UEFA, nous avons perdu de la concentration et ça a influé sur nos matches suivants. L'arbitre, hollandais avait récupéré la canette et offert au Vitesse. Nous l'avons récupéré, il y a quelques années et l'avons mise dans notre musée. Et je peux vous dire qu'aujourd'hui, elle est vide comme elle l'était à l'époque". Le Borussia était meilleur que l'Inter? "Ce jour-là oui. Je crois qu'ils nous ont sous-estimé à l'époque, peut-être parce qu'ils ne trouvaient même pas notre ville sur la carte". C'est donc vrai que plus tard vous avez aussi refusé un transfert à l'Inter à cause de cet épisode? "Ce furent des négociations avec le Milan, mais j'ai décidé d'aller à Valence parce que Netzter et d'autres de mes amis étaient en Espagne. Il y a une chose qui m'a déplu...". Quoi donc? "Lorsque j'ai organisé mon jubilé, j'ai invité Boninsegna pour qu'il puisse faire la paix avec Ludwig Muller à qui il avait cassé la jambe lors du match retour. Roberto était malade et il n'est pas venu". Vous attendiez-vous à être à la première place du groupe cette année? "Le bilan est encore partiel. Tout peut arriver. Quand on parle de l'Inter on ne parle que de l'attaque, surtout de Lukaku mais toute l'équipe est forte. Ils peuvent encore revenir". Un pronostic pour le match? "Un match équilibré. Ce qui est sûr c'est qu'il n'y aura pas de jets de canettes. Avec un peu de chance".
  10. Diego Milito, ex attaquant de l'Inter et protagoniste du Triplete historique, a décidé de quitter son poste de secrétaire technique du Racing Avellaneda à cause de certaines divergences avec les membres du conseil administratif, en particulier Victor Blanco. Il l'a annoncé lui-même par le biais d'une vidéo: "Je souhaite vous annoncer ma décision de mettre un terme à mon expérience de secrétaire technique. Le motif est simple, je ne partage pas les idées du président. Cela peut sembler un choix fort pour certains mais ce n'est pas le cas. Je n'ai rien de personnel contre Victor, je le respecte et je sais qu'il donne tout pour l'institution. Je ne partage juste pas ses idées sur la manière de gérer le club".
  11. Intervenu aux micros de MatchDay Programme avant Inter - Real Madrid, Lautaro Martinez, attaquant de l'Inter a révélé quelques curiosités sur sa vie privée: "Mon idole a toujours été Falcao, quand j'étais petit, je l'admirais lorsqu'il jouait à River Plate. Je l'ai croisé en Copa America en jouant contre la Colombie et je lui ai demandé son maillot. L'une de mes plus grandes passions est le basket, j'aime le regarder et j'y jouais aussi quand j'étais plus jeune avec mon frère Jano. Je suis né dans la même ville que Manuel Ginobili (ancien joueur de basket, ndlr.), lui aussi j'ai fait sa connaissance. Mon premier tatouage a une signification importante et je l'ai fait très tôt, c'est le nom de mon grand père, ma mère m'a permis de le faire parce que c'était son père". "En cuisine, je suis le roi de l'asado. Mon plat préféré c'est le 'Pastel de papa', une recette classique argentine avec de la pomme de terre, de la viande et pleins d'autres ingrédients". "Lorsque je marque et que l'équipe gagne, je suis vraiment content. Concernant ma vie privé, je sais que ma plus grande joie sera la naissance de ma fille Nina. " "L'Inter de mes rêves? Une équipe qui comprendrait Julio Cesar, le gardien du Triplé, Samuel, un mur infranchissable en défense, Zanetti en capitaine exemplaire, Cambiasso l'entraîneur sur le terrain ainsi que Milito, un attaquant impitoyable, je luis dois beaucoup en plus" a-t-il conclu.
  12. José Boto, c'est un peu le dénicheur de talents du Shakhtar Donetsk, prochain adversaire de l'Inter en Champions League. Le DS des ukrainiens a parlé à TuttoMercatoWeb.com Le Shakhtar va rencontrer l'Inter après l'exploit contre le Real Madrid. "Un vrai choc, sans aucun doute. C'est encore plus spécial quand on considère que nous sommes allée en Espagne avec 11 joueurs en moins, mais les gars ont été fantastiques, ils ont montré leurs qualités et le futur radieux qui les attend". Vous êtes maintenant un habitué de la Ligue des Champions. Que dites-vous de vos chances de sortir de cette poule avec notamment le Real et l'Inter? "C'est difficile, c'est sûr, mais nous devons jouer le coup à fond". Le Shakhtar est une équipe de 'scouting'. Êtes-vous d'accord avec cette idée? Quel est votre secret pour dénicher tant de jeunes pépites? "C'est ainsi depuis avant mon arrivée, ça a toujours été comme ça. Le Shakhtar travaille bien sur le plan de la découverte de nouveaux talents". Cet été cependant, vous n'avez pas fait de recrutement. "C'est dû à plusieurs facteurs. La situation sanitaire, et puis aussi le calendrier, beaucoup de matches et la quasi impossibilité de laisser un temps d'adaptation convenable aux nouvelles recrues. Et puis surtout un motif au dessus des autres". Lequel? "Nous avons déjà énormément confiance en l'effectif actuel". Une équipe qui va donc affronter l'Inter. "Une équipe très forte, rigoureuse, une des meilleures sur le plan tactique". Pensez-vous qu'ils arriveront à passer devant la Juventus en Italie? "Le niveau du championnat italien a progressé, ce sera sans aucun doute plus difficile pour la Juventus. Des équipes comme l'Inter, l'Atalanta, le Milan peuvent les faire souffrir, mais s'il y'a bien une équipe que j'aime voir jouer en Italie, c'est Sassuolo, les idées tactiques qu'ils développent, leur manière brillante d'interpréter le football". ®Samus - Internazionale.fr
  13. A la suite du match nul contre la Colombie, Alexis Sanchez a lancé une petite pique envers l'ANFP, l'association en charge du football chilien, leur demandant d'accélérer leur travail dans le développement des jeunes talents: "Nous devons vite changer, il n'y a plus de temps à perdre. L'équipe nationale doit faire passer un cap sur beaucoup de plans, y compris sur celui du développement des joueurs. Nous devons faire des efforts dans la formation des jeunes, l'ANFP doit intensifier son travail avec les jeunes parce qu'actuellement je n'en vois aucun prêt à arriver en équipe première. La presse doit aussi donner un coup de main dans ce sens". Le joueur de l'Inter a aussi voulu rassurer les supporters après le coup subi durant le match sur un contact avec James Rodriguez: "Je vais bien, ce n'est rien de grave." Le derby? Je suis toujours prêt à jouer, j'aime mon travail." ®Samus - Internazionale.fr
  14. A l’occasion de la prochaine sortie de FIFA21, prévue le 09 octobre 2020, EA Sport a décidé de rendre hommage à l’Inter et au Milan à travers l’œuvre du célèbre Street Artist Jorit Agoch. La fresque sera exposée et admirable jusqu’au 25 octobre 2020: Communiqué officiel de l’Inter "Sur la fresque de Murales, on retrouve deux très jeunes tifosi de l’Inter et du Milan qui nous observent : Deux visages symétriques, divisé entre deux camps, opposé mais aussi complémentaire. Séparé par une saine rivalité sportive, celle de la passion pour le football qui brise toutes les barrières de différences. Avec eux, Milan qui est l’une des capitales du plus beau jeu du monde, l’emporte." Electronic Arts, qui est l’éditeur du jeu vidéo sportif le plus joué à travers le monde sur Play Station est également le sponsor des deux clubs. Il a tenu à rendre hommages aux tifosi vivant à Milan et à transmettre cette valeur de soutien aux nouvelles générations ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. A travers les réseaux sociaux, l'Inter a communiqué l'intégralité des numéros de maillots des joueurs, pour la saison 2020/2021: Avez-vous une préférence ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Ce lundi, au siège du Milan Ac, une rencontre "historique""s’est tenue en présence d'Ivan Gazidis pour le Milan Ac, Paolo Scaroni, du Président de l’Inter, Steven Zhang accompagné de Alessandro Antonello son Directeur-Général et du Président de la Juve, Andrea Agnelli: Résumé de l’article paru dans la Gazzetta Dello Sport Les clubs ont décidé de s’unir et de faire front ensemble, sur la nécessité d’ouvrir la Serie A à l’entrée de fonds financier. Face à eux, on retrouvait des les représentants des deux consortiums intéressés par ce partenariat. La réunion a été longue, près de trois heures. Et cela a permis à Cvc et Bain de proposer, par vidéoconférence - leurs projets structurels. De son côté, l’Assemblée de la Lega a déjà voté à l’unanimité pour un changement, en donnant son aval au Private Equity. Plusieurs rendez-vous ont été programmés pour approfondir les deux projets d’entreprises. Mais hier, les trois Grands d’Italie se sont unis et ont décidé d’aller plus loin : Leur lauréat est le Cvc Capital Partners Les présentations des projets définitifs ont été postposés au vendredi 2 octobre 2020. L’Assemblée de la Lega qui était prévue le mardi 6 a été repoussée également. Les clubs vont se retrouver le vendredi 9 octobre, date à laquelle ils passeront à de nouveaux votes. La collaboration avec le lauréat débutera officiellement dès l’instant ou l’actionnaire minoritaire sera officiellement constitué à 10%. L’offre proposée par le consortium CVC, Advent et Fsi représente 1,625 milliard d’euros. Son rival, celui composé de Bain Capital et Neuberger Berman et qui a dernièrement été rejoint par Mediapro est de 1,35 milliard d’euros. CVC était le premier groupe à réagir et il s’est montré le plus convaincant par la formule plus riche proposée, mais d’ici à la fin de la semaine, les deux concurrents auront la liberté de soumettre des meilleurs offres. Au niveau de l’Assemblée de la Serie A, la majorité des 2/3 sera suffisante pour signer l’accord. Le lauréat devra obtenir 14 voix sur les 20 disponibles, sinon tout capotera. Outre une disponibilité financière immédiate, l’objectif de la création de ce fond est de garantir une autre tranche de 1,5 millions d’euros dans le flux des trois années à venir, et de doubler les recettes des cycles suivants. Ce système prévoit également de nouveaux système de promotions et de sponsorisation, avec une vision planétaire du développement de la marque Serie A. Le cœur du programme est la vente des droits télé, avec en tout premier lieu la création de la Media Company Lega, une société qui produira et distribuera ses propres contenus. Le Private Equity, sur base de son management spécifique pourra aider la vente d’une pluralité de plateformes. En conséquence, la Gouvernance de la Serie A est appelée à changer L'objectif de l'association du "Triangolo del Nord" est clair: Obtenir une relance de l'offre déjà soumise. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. La suprématie de la Juventus commence à battre de l’aile. Si l’Inter est la candidate au titre la plus sérieuse pour cette saison 2020/2021, la valeur globale du noyau guidé par Antonio Conte fait à son entrée dans le Top 10 européens. Solo l’Inter Si l’Inter est la seule équipe italienne du Top 10 avec une valeur globale de 745,10 millions d’euros, le classement est dominé sans contestation possible par le Liverpool de Jurgen Klopp et son 1,10 milliard d’euros. Le Champion d’Europe 2019 est suivi au classement par Manchester City et le Fc Barcelone. On peut également noter la suprématie de la Premier League qui classe 5 clubs dans les 10 premières places, devant l’Espagne (2 clubs). Le Bayern Munich, champion d’Europe en titre, représente seul l'Allemagne et culmine à 830 millions d’euros. Et les Italiens ? L’Inter, 10ème, est désormais l’équipe qui dispose du meilleur patrimoine dans la Botte bien devant la Juve 12ème et ses 696 millions d'euros. A la 15ème place on retrouve le Napoli (590 millions d’euros) et le Milan, 19ème (427 millions d’euros) Lorsque l’on sait que l’Inter, contrairement à la Juventus, a longtemps été écarté de la Ligue des Champions, cette prise de pouvoir est d’autant plus remarquable! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Si pour l’instant, le mercato relatif aux joueurs reste très calme, des nouvelles personnalités ont rejoint le Staff d’Antonio Conte: Le préparateur physique Stefano Bruno est arrivé en provenance de Parme : Sa fonction sera axée sur la récupération des blessures. Le médecin Claudio Sprenger est promu de la Primavera vers l’équipe première pour remplacer numériquement Alessandro Corsini. A noter l'arrivée également du physiothérapeute Davide Lama. Trois nouvelles recrues ont également été engagées dans l’Area Match Analysis gérée par Gianluca Conte: Roberto Merella, Stefano Castellani Filippo Nardi: Ce dernier est un adepte des performances des joueurs Benvenuto a tutti! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. C’est une information en provenance de de l’Ansa, si la Juve conserve l’avantage en ce début de saison, l’écart s’est considérablement réduit face à l’Inter, dans le cadre de la Course au titre. En effet, selon les analyses de la Snai, le Dixième Scudetti turinois consécutif est estimé à 1,95. Le 19ème Scudetto de l’Inter vaut 2,60. Mais la réelle surprise est la troisième force partagée de la Serie A : L’Atalanta vaut une cote de 15. Il s’agit donc et à présent d’une réalité solide dans le panorama de la Serie A. Le Napoli de Gennaro Gattuso accompagne la Dea. Le club qui ne convainc personne est le Milan Ac malgré le recrutement de Sandro Tonali, de Brahim Diaz et la confirmation de Zlatan Ibrahimovic. Et même si les négociations avancent en regard à Tiemoue Bakayoko, les bookmakers évaluent la cotation des Rossoneri à 20, une évaluation similaire à celle de la Lazio qui, si elle avait bien gérée la première partie de la Serie A, s’est effondrée à la reprise de celle-ci Si la lutte pour le Scudetto devrait se limiter à la Juve et l’Inter, le scénario devrait être différent pour la qualification à la Ligue des Champions : Mis à part les équipes entraînée par Andrea Pirlo et Antonio Conte, sur de leurs positions, pour la Snai, la lutte sera très serrée. En effet, la lutte pour la troisième et quatrième place se verra disputée entre quatre équipes. La qualification en Ligue des Champions pour la troisième fois consécutive de l’équipe entraînée par Gian Piero Gasperini est estimée à 1,85, comme pour le Napoli. La côte est légèrement plus élevée pour la Lazio et le Milan, ensemble à une cote de 2,00. Il ne faut également pas oublier le retour de la Roma de Friedkin estimée à 3,50. En regard à la relégation, les premières cotations visent, sans avoir débuté, la compétions les néo promus : Qui se maintiendra cerné cette année entre Spezia, Crotone et Benevento ? Selon les spécialistes de la Snai, aucun des trois, les clubs étant respectivement côtés à 1,60, 2,50 et 4,50. Les pensionnaires classiques de la Serie A, qui pourraient chuter en fin de saison pourraient être le Genoa (15,00), Sampdoria, Parma et l’Udinese (25,00). Le Hella Verona (33,00), Cagliari (50,00) e Bologna (100,00) semblent eux destinés à vivre une saison en alternant les hauts et les bas. Validez-vous cette analyse ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Le troisième maillot de l’Inter a été présenté ce matin par Nike sur le site officiel. Comme anticipé, ce maillot est un clin d’œil à celui porté par la Bande de Ronaldo lors de la saison 1997-1998. Communiqué de Nike "La troisième vareuse de l’Inter est inspirée d’un des modèles Air Max parmi les plus iconiques : le Air Max 97 “Silver Bullet”. L’Inter portera des rayures noires et argentées dans le cadre de la collection 2020-2021 qui s’additionne encore plus dans le cœur de la ville la plus élégante d’Europe." Communiqué officiel de l’Inter "Le Fc Internazionale Milano et Nike ont présenté le troisième kit caractérisé par un design de rayures horizontales de couleurs noirs et gris foncé pour la saison 2020-2021. Le kit sera endossé lors des matchs de Coupes d’Europe pour la saison à venir, en célébrant la "Jersey Culture" des années 90. Le maillot, outre les rayures noires et grises foncées, offrira un logo de l’Inter d’un doré raffiné au centre de celui-ci." "Une étiquette portant l’inscription "Inter Milano" apparaît sur la nuque pour sceller le lien entre la ville et l’équipe qui est, depuis toujours, inspiré par le style et la tendance. La forme du col et la finition bleu de l’encolure et des manches finalisent parfaitement le maillot. Le short et les chaussettes noires complètent le look." "Ce kit fait partie de la plus importante collection de troisième maillot Nike inspiré des légendaires archives d’Air Max. En réalité ce troisième maillot s’inspire de l’Air Max 97 Silver Bullet, ce qui confirme le lien unissant Inter et Air Max qui continue aussi dans la production de l’Air Max 270 inspiré des couleurs du maillot de l’équipe." "Le troisième Kit du Fc Internazionale Milano sera disponible sur Nike.com, store.inter.it et au sein du Nike Milano – Corso Vittorio Emanuele II et de l’Inter Store Milano – Galleria Passarella à partir du 23 septembre. Dans les premières semaines, il se verra réservé aux Nike Members et aux titulaires de la Tessera Siamo Noi, aux tifosi des Inter Club, aux Membres et aux abonnés de la saison 2019-2020." "A partir du 30 septembre et sans limites imposées, il sera disponible auprès des principaux revendeurs autorisés." Comptez-vous vous acheter ce maillot ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Internazionale.fr a le plaisir de vous dévoiler le calendrier de la saison 2020/2021 paru à l’instant sur le site officiel de la Lega Serie A A cocher dans votre calendrier: La Lazio le week-end du 4 octobre Le Milan Ac le week-end du 18 octobre 2020 L'Atalanta le week-end du 08 novembre 2020 Le Napoli le week-end du 16 décembre 2020 La Roma le week-end du 10 janvier 2021 La Juventus le week-end du 17 janvier 2021. Il s'agira également de l'avant-dernière journée de Serie A ! La dernière journée verra l'Inter recevoir l'Udinese au Giuseppe Meazza. Comment jugez-vous le calendrier de cette nouvelle saison ? ®Antony GIlles - Internazionale.fr
  22. Tuile pour la sélection néerlandaise entraînée par Dwight Lodeweges, mais également pour l’Inter d’Antonio Conte : Stefan De Vrij a dû quitter le stage de son équipe nationale à Zeist pour rejoindre Milan. En effet, Stefan est victime d’une légère entorse de la cheville. Une visite est également prévue demain en compagnie du Docteur Nerazzurro Piero Volpi. Réaction de Lodeweges "Stefan était très déçu de devoir quitter le stage, c’était sa chance pour jouer. Il s’est toujours bien comporté en équipe nationale, même s’il n’était plus titulaire. C’est un garçon très intelligent et avec une grande expérience. Tout ceci est vraiment très triste." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Calcio&Finanza s’est penché sur la future composition des différents groupes qui composeront la prochaine édition de la Ligue des Champions 2020/2021: "La Juventus grâce à son succès en championnat sera tête de série. La Lazio est reversée dans le troisième chapeau. L’Inter et l’Atalanta sont actuellement reversées dans le quatrième chapeau." Toutefois, comme le souligne la Gazzetta Dello Sport, tout dépendra également du parcours des équipes italiennes durant les phases finales des Coupes d’Europe de cette saison: "La situation pour le premier chapeau est quasiment une cause déjà entendue : Si le Champion d’Europe est l'une des équipes figure déjà dans le premier chapeau, le Fc Bruges, Champion de Belgique y sera également intégré. On y attend également le Champion d'Europe de l’Europa League." "Pour le second chapeau, tout dépendra des semaines à venir et des résultats des Final Eight, sans oublier les préliminaires." Situation provisoire (au net du résultat des compétitions actuellement en cours) 1er chapeau : Champion d’Europe de la Champions League 19/20 Champions d’Europe de l’ Europa League 19/20 Real Madrid (134.000) Bayern Munich(123.000) Juventus (115.000) PSG (105.000) Liverpool (99.000) Zenit Saint-Pétersbourg (64.000) Chapeau 2 Atletico Madrid (126.000) Fc Barcelone (124.000) Manchester City (112.000) Manchester United (95.000) Fc Séville (88.000) Borussia Dortmund (85.000) Chelsea (83.000) Shakhtar Donetsk (80.000) Chapeau 3 Porto (75.000) Leipzig (44.000) Lazio (41.000) Chapeau 4 Borussia Mönchengladbach (26.000) Basakeshir (21.500) Inter Atalanta Les équipes encore en lice en Coupe d’Europe L’Inter et l’Atalanta disposent actuellement d’un coefficient de 36.000 et 32.500 unités. Pour intégrer directement le troisième chapeau sans devoir attendre le résultat des tours préliminaires, ils devront atteindre au moins les demi-finales et les finale de la Ligue Europa et de la Ligue des Champions, en s’imposant à la 90e. Parmi les clubs qui peuvent prétendre à surclasser les équipes italiennes et bouleverser les groupes actuels, on retrouve les Champions nationaux : L’Ajax (69 500), Salzbourg (53 500), L’Olympiakos (43 000), Le Celtic (34 000) Le Dinamo Zagreb (33.500) Pour les équipes qui n'ont pas été sacrées Champion dans leurs pays: Benfica (70 000), Le Dynamo Kiev (55 000), Besiktas (54 000), Gand (39 5000) Krasnodar (35 500) Viktoria Plzen (34 000) Il va de soit que la situation actuelle peut être remise en question! Tout dépend du parcours européens des écuries italienne et du préliminaire des autres équipes en compétitions Une raison de plus de remporter le titre avec la manière ! Le saviez-vous ? L’Italie aurait pût compter 5 équipes en Ligue des Champions : il aurait fallu que le Napoli soit sacré et que la Roma remporte l’Europa League! Dans pareille situation, L’équipe qui aurait été pénalisée aurait été la Lazio qui se serait retrouvée reversée en Europa League. ®Antony Gilles- Internazionale.fr
  24. C’est une information relayée par la Gazzetta Dello Sport et le Corriere Dello Sport, l’avenir d’Antonio Conte devrait être Nerazzurro. Cette thématique sera débattue le plus tard possible, soit après la Finale de l'Europa League. Selon la Rosea, une réunion a été fixée après la Campagne européenne en Allemagne: Steven Zhang y rencontrera Antonio Conte. Et s’il est vrai que les déclarations de Conte n’ont pas été tendres, Steven a profité d’être actuellement en Chine pour échanger sur cette situation avec son père Jindong Zhang. Last call Suning va offrir à Conte une épée de Damocles, à la base de laquelle sera définie une ligne claire à adopter suite aux déclarations publiques réalisées par Conte au cours de la saison. Il est convenu de tirer un trait sur le passé. Steven Zhang écoutera Conte, échangera avec lui sur les programmes et les contenus à établir afin de satisfaire les demandes sur le mercato. En effet, Nankin s’attend à ce que Conte présente une liste de renforts coûteuse, et associé à l’envie de victoire, Suning va donc une nouvelle fois ouvrir le portefeuille pour contenter l’entraîneur. Une exigence précise, qui est considérée comme une condition essentielle, va être imposée à Conte pour continuer à travailler : il lui sera interdit de réaliser de nouvelles déclarations aussi fracassantes sur la propriété ou sur la Direction. Suning ne tolérera plus certaines attaques ou certains comportements de défiance. Le club et Suning sont donc claire. Un Mercato au top et une pierre tombale sur ce qu’il s’est passé en échange d’un comportement plus en adéquation avec l’ordre régnant à l’Inter. Si nous devrions arriver à un accord, il n’est pas exclu que Conte claque la porte après cette rencontre entre quatre yeux. En cas d’accord à l’amiable sur un éventuel divorce entre les deux parties, ce sera Massimiliano Allegri qui prendra immédiatement la relève. Confirmation du Corriere Dello Sport Toute la direction s’est assise autour de la table dans l’hôtel où résident les joueurs : Conte, Marotta, Zanetti, Ausilio, Baccin et Oriali. Le climat semblait bien plus serein que ce week-end. En effet, un Diktat a été imposé par le Président. L’objectif est de remporter l’Europa League et de trouver une solution pour que tous aillent de l’avant. Si Conte sera un peu plus "présent" dans un pouvoir de décision, Zhang qui est en contact constant avec ses deux Administrateurs-Délégués a été clair : "Il ne sera concédé à Conte aucune carte blanche ni sur le mercato, si sur un contrôle "militaire" du Club. " Steven est disposé à faire de son mieux pour le contenter via une importante campagne de recrutement, "mais les comptes du club devront être préservés. Pour Suning, Conte doit continuer à être l’entraîneur et le Club continuer à être ce qu’il est." Validez-vous cette vision des choses et la tournure des événements ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  25. Une nouvelle rencontre a eu lieu ce mardi 23 juin 2020 entre l’Inter, le Milan et l’Administration Communale de Milan pour discuter du projet de construction du nouveau quartier de San Siro sur les cendres de l’actuel Scala du Calcio Pour la première fois depuis des semaines, et à travers une vidéo conférence, les différentes parties sont tombées d’accord: Qu’il s’agisse du Président du Milan Paolo Scaroni, de l’Administrateur-Délégué de l’Inter, Alessandro Antonello, et des échevins de l’Urbanismes Pierfrancesco Maran et Roberta Guaineri. Lors de cette réunion qui a trouvé une issue positive, la thématique était de définir les indices volumétriques souhaité par les clubs afin de pouvoir construire des espaces commerciaux et récréatifs. L’accord final semble donc très proche, étant donné que les équipes ont accepté d’abaisser leurs prétentions volumétrique en passant à 0,65 comme point de départ, contre les 0,35 qui avait été établi par le Conseil Communal Réaction d’Alessandro Antonello "C’est le signe que les deux clubs veulent du bien à Milan et que les deux investisseurs étrangers croient fermement en cette relance de la Ville dans un moment aussi difficiles. Nous sommes confiant, nous allons dans la bonne direction." Aval également de Giovanni Malago Le Président du Coni s’est livré sur cette issue positive, Les Jeux Olympiques de Milano-Cortina de 2026, étant directement concernés “Nous avons présenté un dossier dans lequel la cérémonie d’ouverture est planifiée à San Siro. Celui-ci prenait en considération l’enceinte actuelle sans partir dans des discours virtuels. Et J’ai également soutenu cette idée, avalisé par le CIO : La cérémonie se déroulera bien à San Siro même s’il cela doit passer par la construction d’un nouveau stade." "Je suis très heureux qu’après la lecture des journaux, de constater qu’un accord a été trouvé sur la Cubature tout en sauvegardant l’aspect romantique du quartier en proposant une nouvelle enceinte qui prenne en considération les exigences des équipes du Calcio." ®Antony Gilles - Internazionale.fr