Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'ivan juric'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

9 résultats trouvés

  1. L'Inter a offert le défenseur Federico Dimarco au Torino, en plus d'une certaine somme d'argent pour amener Gleison Bremer à Appiano Gentile cet été. C'est ce que rapporte le quotidien Turinois Tuttosport, qui indique que les Nerazzurri ont fait une offre incluant l'Italien Dimarco, au côté de 15 millions d'euros. L'Inter est le club qui a bougé le plus vite pour Bremer, le Brésilien étant suivi de près par la Juventus, le Milan, le Napoli, mais aussi par d'autres cadors étrangers, tels que le Bayern Munich ou bien des équipes de Premier League. Les dirigeants Interistes ont même d'ors et déjà fait une offre aux Granata, avec l'espoir de dépasser la concurrence avant que celle-ci ne puisse répliquer. De son côté, Dimarco a déjà travaillé avec l'entraîneur du Torino, Ivan Jurić, durant 2 saisons, en prêt, au Hellas Vérone. Les Nerazzurri espèrent que ces antécédents suffiront à convaincre le Toro de lâcher sa muraille Brésilienne. ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via SempreInter
  2. C’est en effet la révélation de Tuttosport : Si le joueur turinois est courtisé entre autres par le Milan Ac, la Juventus et le Napoli en Italie, il est également courtisé par le Bayern Munich et la Premier League à l'étranger Toutefois, les Nerazzurri disposent d’un atout pour remplacer l’éventuel départ de Stefan De Vrij : l’ancien latéral d’Ivan Juric à Vérone…Federico Di Marco: "Vu le peu de temps de jeu accordé, l’Inter et le joueur sont disposés à prendre en considération un éventuel échange accompagné, bien évidemment d’une compensation financière." Validez-vous cet éventuel échange ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Après avoir disputé une rencontre historique à Liverpool, l’Inter se présentait, déforcée, au Torino d’Ivan Juric : L’absence de Marcelo Brozovic n’annonçait rien de bon Et ce fut le cas, Matias Vecino fantomatique lors du match; ne sera jamais parvenu à remplacer le métronome croate dans un match qui aura vu le Toro marquer à la 12’ via Bremer via un concours de circonstance favorable sur le premier corner de l’équipe évoluant à domicile. L’Inter se montre réactive et, par deux reprises, voit Berisha, véritable homme du match, sauver les siens sur les têtes à bout portant, sur des coups-franc bottés par Hakan Çalhanoğlu, de Lautaro Martinez et Andrea Ranocchia. Dans ce match, Edin Dzeko est de loin le second maillon faible, laissé pourtant au repos en Ligue des Champions, plusieurs pertes de balles trouvent leur origine dans ses pieds. Le Cygne de Sarajevo ne parviendra également pas à cadrer un ballon repris de la tête l’une des rares fois où le portier turinois semblait battu. En seconde période, Alexis Sanchez, Robin Gosens, Joaquin Correa, Arturo Vidal et Federico Dimarco montent au jeu, et ce sont les deux derniers nommés qui se montreront les plus dangereux : la reprise d’Arturo Vidal sera repoussé par le portier turinois, tandis que Federico ratera l’immanquable lors de son face à face. Alors que l’Inter semblait se dirigeait vers une nouvelle défaite cuisante, à la 93’, Alexis Sanchez parvient enfin à faire trembler les filets malgré une parade de Berisha. Si l’Inter a perdu des plumes, elle peut remercier également l’équipe arbitrale située dans la Var qui, miraculeusement, n’a pas octroyé de penalty à Andrea Belotti sur une faute évidente d’Andrea Ranocchia. Notre Beneamata se retrouve toujours avec un match de retard, mais elle est à 4 points du Milan et voit la Juventus revenir en force à 3 points. S’imposer à Bologne et dans l’ensemble des autres matchs s’avèrera à présent fondamental. Eliminée de toute compétitions européennes, l’Inter est à présent sur le même pied d’égalité que ses adversaires et ne disputera plus qu’un match par semaine. Le calendrier s’annonce spectaculaire avec la réception ce 19 mars à 18h00 de la Fiorentina, avant le Derby d’Italie turinois le 3 avril. Le Scudetto passera, quoiqu’il arrive, par une performance au Stadium de Turin. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Torino 1-1 Inter Buteur(s): 12' Bremer (T), 93' Sanchez (I) Torino: 1 Berisha; 26 Djidji (51' 5 Izzo), 3 Bremer, 99 Buongiorno (76' 15 Ansaldi); 17 Singo (76' 13 Rodriguez) 10 Lukic (82' 28 Ricci), 38 Mandragora, 27 Vojvoda; 4 Pobega, 14 Brekalo; 9 Belotti (82' 19 Sanabria) Banc: 31 Milan, 89 Gemello, 11 Pjaca, 70 Warming, 77 Linetty T1: Ivan Juric Inter: 1 Handanovic; 37 Skriniar, 13 Ranocchia, 95 Bastoni (46' 32 Dimarco); 36 Darmian, 23 Barella, 8 Vecino (67' 22 Vidal), 20 Çalhanoğlu, (76' 19 Correa), 14 Perisic (46' 18 Gosens); 9 Dzeko, 10 Lautaro Martinez (67' 7 Sanchez) Banc: 21 Cordaz, 97 Radu, 2 Dumfries, 5 Gagliardini, 11 Kolarov, 33 D'Ambrosio, 88 Caicedo T1: Simone Inzaghi Arbitre: Guida VAR: Massa Avert(i)s: Juric (T), Bastoni (I), Ranocchia (I), Izzo (T), Dimarco (I), Gosens (I), Barella (I) Expulsé(s) : / ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Tout ce dont vous devez savoir avant le match de dimanche soir. Milan - Les Nerazzurri feront face au Torino ce dimanche à 20:45, dans le cadre de la 29ème journée de Série A. Leur dernière rencontre était le 22 Décembre, un match qui a clôturé l'année 2021 de l'Inter par une victoire, grâce à un but décisif de Denzel Dumfries à la 30ème minute de jeu à Giuseppe Meazza. Rencontres précédentes Il y a eu 155 matchs entre les deux équipes. L'Inter mène au nombre de victoire, avec 70 matchs remportés. Le Torino compte quant à lui 36 victoires. Il y a également eu 49 matchs nuls. Seule la Juventus, avec 74, a plus de victoires contre le Toro en Série A. Plus récemment, l'Inter a remporté les 5 dernières confrontations, ainsi que 12 des 17 derniers matchs à l'extérieur, perdant seulement 2 fois et concédant le nul 3 fois. Formes L'Inter arrive à Turin avec une victoire 5-0 contre Salernitana à leur actif. Ils comptent 58 points après 27 journées. Sur leur route, les Nerazzurri ont glané 3 points lors de leurs 3 derniers déplacements, faisant matchs nuls contre l'Atalanta, le Napoli et le Genoa. L'équipe de Simone Inzaghi a concédé seulement 2 buts lors de leurs 8 derniers matchs à l'extérieur en Série A. En fait, depuis début Octobre, aucune équipe dans les 5 championnats majeurs a encaissé moins de buts (6) et obtenu plus de clean sheets (6) hors de leurs stade que l'Inter. Le Torino, pendant ce temps, reste sur un match nul et vierge contre Bologne. Les hommes d'Ivan Juric n'ont pas connu la victoire lors de leurs 6 derniers matchs, avec 3 nuls et 3 défaites. La dernière fois qu'is ont connu une si longue série sans victoire, c'était en Décembre 2020, sous Marco Giampaolo : 8 matchs sans victoire. Leurs résultats contre les meilleures équipes ne sont pas plus réjouissants, ayant perdu 1-0 chacun des trois matchs qu'ils ont joués contre une équipe du top 2 cette année. Note plus positive, le Toro a trouvé le chemin des filets lors de leurs 10 derniers matchs de Série A à domicile, marquant 20 buts au total, soit environ 2 par match. Ils n'ont pas dépassé ce chiffre en une saison depuis Décembre 2018. Statistiques générales Le Torino a la plus grande différence (+14) entre les points obtenus à domicile (24) et à l'extérieur (10) en Série A cette année. La rencontre oppose l'équipe avec le record de point obtenus après avoir été menée, contre l'équipe avec le pire score. L'Inter est allé chercher 17 points depuis une position perdante, alors que le Torino n'en a pris que 4. En revanche, en ce qui concerne la défense, seul Naples (8) a encaissé moins de buts que le Torino (10) avant le coup de sifflet de la mi-temps, tandis que l'Inter (9) a le meilleur bilan défensif de la Serie A en deuxième mi-temps. Focus sur les joueurs Lautaro Martínez a été directement impliqué dans cinq buts lors des cinq derniers matches contre le Torino en championnat, avec quatre buts pour lui et une passe décisive. Il n'y a que contre Cagliari qu'il a un meilleur bilan en première division Italienne, avec sept contributions. Si l'attaquant argentin venait à marquer, il deviendrait le cinquième joueur de l'Inter (depuis le début de la victoire à 3 points) à faire trembler les filets lors de trois matchs consécutifs à l'extérieur contre un même adversaire. Il a marqué en déplacement contre le Toro du 23 novembre 2019 au 14 mars 2021. Les seuls autres joueurs à avoir réalisé cette prouesse depuis sont Christian Vieri (contre Pérouse), Álvaro Recoba (contre Empoli et contre la Reggina), Ivan Perišić (contre la Fiorentina) et Mauro Icardi (contre Cagliari). Pour Edin Džeko, en revanche, la rencontre a été moins fructueuse. De toutes les équipes qu'il a affrontées au moins 10 fois, le Torino est l'un des trois adversaires, avec la Lazio et la Juventus, où il a été impliqué dans le moins de buts (4 au total, avec 3 buts et 1 passe décisive). Nicolò Barella a le plus grand nombre de passes décisives dans le jeu (9) dans les cinq grands championnats européens cette année. Florian Wirtz, Sergej Milinkovic-Savic et Paul Pogba sont juste derrière lui, avec 8. Il pourrait devenir le premier joueur de l'Inter à atteindre les 10 passes décisives en championnat avant la 30e journée depuis 2004/05. Dans le même idée, Hakan Çalhanoğlu est le joueur qui a délivré le plus grand nombre de passes décisives sur coups de pied arrêtés, soit 6 depuis le début de la saison. Si l'on compare avec les autres gardiens de but ayant au moins 25 apparitions en Série A cette saison, Samir Handanović a le meilleur pourcentage d'arrêts, de 77 %. Vanja Milinkovic-Savic est deuxième avec 62%, et Lorenzo Montipò, qui suit de près, avec 61%. Milan Škriniar fera sa 200e apparition en Série A depuis ses débuts en championnat le 24 avril 2016 contre la Sampdoria. En défense, seul Francesco Acerbi a disputé plus de matchs de première division (205). C'est lors de la rencontre à l'aller, en Décembre, que Denzel Dumfries a inscrit son dernier but en championnat. De tous les défenseurs des cinq grands championnats européens, c'est celui qui a touché le plus de ballon dans la surface de réparation adverse (92). Le Torino est la seule équipe contre laquelle Federico Dimarco a marqué plus d'un but en Série A, les deux ayant été inscrits en 2021 pour Vérone sous la direction d'Ivan Juric (le 6 janvier et le 9 mai). Alexis Sánchez a obtenu son plus grand nombre de passes décisives contre une équipe dans cette confrontation, avec 5 en 6 rencontres. Le Chilien a également marqué lors de la rencontre du 22 novembre 2020. C'est contre le Toro que Stefan De Vrij a inscrit son tout premier but avec l'Inter, en Août 2018. Danilo D'Ambrosio, quant à lui, affrontera son ancienne équipe, avec laquelle il a fait 42 apparitions et marqué 4 buts en championnat lors des saisons 2012/13 et 2013/14. Matteo Darmian est également passé de l'autre côté du terrain, puisqu'il a disputé 100 matchs de championnat pour le Toro entre 2012 et 2015, marquant 2 buts. DÉTAILS DISCIPLINAIRES Suspendu : Torino : N/A Inter : N/A À un avertissement d'une suspension : Torino : Aina, Buongiorno, Djidji, Pobega Inter : Lautaro Martínez, Vidal ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via Inter.it
  5. Matteo Darmian s’est livré au cours d’une longue interview à la Stampa sur sa saison actuelle, et sa "rivalité" avec Denzel Dumfries Darmian, vous sera-t ’il compliqué de reconquérir le poste de titulaire ? "Dans une équipe comme l’Inter, c’est normal qu’il y ait de la compétition à chaque poste, et ce depuis le début de la saison, le leitmotiv des joueurs est toujours de mettre en difficulté l’entraîneur." Avez-vous conscience, sur le terrain, du spectacle que vous proposez ? "Nous aussi, lors des matchs, nous remarquons ce qu’il se passe autour de nous, et nous nous amusons bien ensemble, nous sommes un groupe qui est parvenu a créer quelque chose d’importants sur de nombreux aspects : La mentalité, l’envie de gagner, la capacité de souffrir lors des périodes plus délicates." Depuis votre arrivée à l’Inter, et à partir d’octobre 2020, il y a toujours eu un duel avec le Milan pour le Scudetto, l’équipe où vous avez débuté en tant que professionnel "Je dois énormément au Milan qui m’a fait grandir : J’y suis rentré enfant et j’en suis reparti comme un Homme : A 19 ans, je ressentais le besoin de jouer et nous nous sommes séparés d’un commun accord. A présent, je suis heureux d’être à l’Inter et j’aurai pu la rejoindre aussi avant. L’année dernière c’était si beau de remporter le Scudettto et nous voulons le confirmer ici." On vous reconnaissait déjà un profil de joueur sérieux qui abattait énormément de travail pour rester au très haut niveau…… "Si l’on n’a pas un talent au-dessus du lot, il faut avoir de l’ambition et de la détermination, je dois remercier les garçons qui étaient en équipe première et qui m’ont soutenu à Milanello : Il y avait des champions tel que Paolo Maldini, Genarro Gattuso et Alessandro Costacurta qui m’ont inculqué l’envie de travailler, c’était une grande école." Est-ce que le fait de jouer à deux pas de votre domicile est bénéfique ? (Ndr : Rescaldina se trouve à peine à 25 kilomètre de Milan) "C’est évident : Je ressens aussi cette proximité avec mes proches, j’ai gardé de nombreux contacts dans mon village. C’est là où j’ai commencé à jouer en étant entraîné par mon père Giovanni : Il y a mes amis de toujours, je pars souvent les retrouver." La dernière victoire de l’année 2021 était face au Torino, un club qui vous a laissé d’excellents souvenirs... "Le Torino réalise une très belle de saison avec Juric. Nous avons pu le constater au Giuseppe Meazza : C’est une équipe forte et difficile à affronter : J’aime beaucoup le fait que les tifosi granata n’ont pas oublié mes buts importants, comme à Bilbao et lors du Derby de 2015, nous y retrouvions le succès après une si longue attente. J’y ai vécu quatre années de croissance : La promotion en Serie A, le retour en Coupe d’Europe. Ces saisons m’ont permis de partir à Manchester United, ce qui m’a fait connaitre à l’international." En cette période dorée, ce qu’il vous manque reste un retour en équipe nationale… "Ce serait un honneur de retrouver l’Azzurro, je me souviens du Mondial 2014 comme d’une expérience inoubliable. A présent, il y a Roberto Mancini comme sélectionneur national et il fait des choix différents. Et ils ont tous pris la bonne décision. En repensant aux play-off face à la Suède en 2017, je me souviens avoir touché du bois et cela me reste encore en travers de la gorge. Cette fois-ci, l’Italie peut y parvenir, surtout vu sa cavalcade à l’Euro." Il se dit que lorsque vous étiez enfant, que vous aviez été primé par le bibliothécaire de Rescaldina ? "Il ne m’est plus possible d’y retourner hélas, mais je m’étais concentré sur les autobiographies des grands sportifs : J’étais très inspiré par "Open" d’André Agazzi." Vous êtes le prototype du brave gamin éduqué. Y-a-t ’il un aspect où vous ne l’êtes pas ? "Demandez à mon épouse Francesca, elle vous répondra que je suis rempli de défauts." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Simone Inzaghi s’est livré à Inter TV pour ce dernier match de l’année 2021, avec un titre de Champion d’Hiver conquis avec 43 points, la meilleure attaque et la seconde meilleure défense L’Inter se prépare à disputer son dernier match de l’année, à quel point êtes-vous satisfait par le travail réalisé par l’équipe ? "C’est normal que je sois satisfait, nous sommes très heureux de ce titre de Champion d’Hiver mais nous savons qu’il ne se retrouve pas dans les livres d’Or. Nous sommes tout de même contents, c’est une belle sensation et il doit devenir une stimulation pour faire encore plus." Quel est le secret qui vous permet d’exprimer un jeu avec une telle qualité ? "Nous vivons une belle période, les garçons sont toujours concernés et nous avons la chance pour pouvoir toujours très bien travailler malgré le fait que nous avons dû disputer tellement de parties. Nous savons aussi très bien que notre parcours est encore très long : Nous pouvons remarquer que sur ces 18 premières journées que le haut du classement peut rapidement changer." "Nous sommes toutefois en adéquation avec les demande du Club, qui était de se qualifier en huitième de finale de la Ligue des Champions et de maintenir l’équipe dans le top 4 en championnat, nous sommes donc heureux. L’équipe travaille très bien et c’est une stimulation pour continuer à poursuivre notre parcours, tout en sachant qu’il sera toujours semé d’embûches." Le Scudetto de l’Inter se joue-t ‘il lors des deux prochains mois ? "Il reste encore 20 matchs d’ici à la fin de la saison et c'est très long: Nous avons conscience du calendrier, mais ma préoccupation reste le match de demain car nous ferons face à une équipe en bonne santé et très bien organisée." Quelle est la meilleure caractéristique du Torino d’Ivan Jurić ? "Il a des joueurs de qualité et de quantifié. Lors de ces quatre derniers matchs, il l’a remporté à deux reprises et fait deux match nuls, c’est une série positive. C’est un entraîneur très bien préparé que j’estime énormément, il parvient à tirer le meilleur de ses équipes." Face au Torino, Barella sera absent, est-ce déjà un premier test en vue de Liverpool ? "Il reste tellement de temps avant de jouer Liverpool, nous savons que nous devrons nous y présenter dans le meilleur état possible. Nous avons déjà vu, lors de ces quatre premier mois où il y a eu des blessures et des suspensions que nous disposons toujours de solutions différentes, car l’équipe est en constante et quotidiennement en évolution." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Il n’y a pas que Marcelo Brozovic qui souhaite prolonger son aventure à l’Inter. Parmi les contrats en cours de prolongations, on retrouve celui de Federico Dimarco. L’international italien s’est livré à Tuttosport Est-ce mieux de marquer votre premier but au Giuseppe Meazza ou la prolongation de votre contrat ? "Honnêtement, je ne veux pas choisir: Vu que j’ai écrit ma petite lettre au Père Noël, j’espère qu’il m’apportera les deux cadeaux." Partons alors d'actualité : Que manque-t ’il pour prolonger le contrat ? "C’est à mon agent à y penser, Beppe Riso. Je préfère rester concentré sur le terrain et ne pas en être distrait." Piero Ausilio, le Directeur Sportif, a récemment expliqué que vous étiez proche de la signature. Apposer votre autographe sur cette document représenterait une sorte de "Permis de conduire Nerazzurro" vu que vous avez débuté enfant en 2004 et que vous accomplirez les 18 ans, en 2022 "Je suis sincère : Je suis impatient de signer." Imaginiez-vous qu’après vos buts à Gênes et à Empoli que vous alliez devoir attendre pour célébrer dans votre stade ? Jusqu’à présent, vous l’avez déjà fait en tant qu’adversaire avec Parme, le 15 septembre 2018. Si vous aviez la possibilité de retirer votre penalty sous la Curva Nord, face à l’Atalanta, vous présenteriez-vous à nouveau dans la surface ? "J’irais sans aucun doute, mais sans tout répéter, il rit...Ce jour-là, j’avais fait bonne figure à la fin du match en me montrant serein, mais la vérité c’est que le Monde s’est écroulé au tour de moi, il m’a fallu plusieurs jours pour m’en remettre." Le sens du but se voit dans votre façon de jouer, vous attaquez l’aile et la profondeur: Est-ce que cela provient de votre passé en tant qu’ailier offensif lorsque vous évoluiez chez les Giovanile ? "Certainement: Je dois vous dire que l’année et demie que j’ai vécu à Vérone m’a énormément à grandir sous cet aspect : Avec Juric, je partais à l’attaque, il amenait beaucoup de joueurs en phase offensive, comme cela se passe avec l’Inter cette année. Il s’agit donc d’un trait de mes caractéristiques que je porte, avec moi, depuis que je suis tout petit, et j'y tiens." Parmi vos buts, il y a celui sur coup-franc direct face à la Sampdoria : Les coups de pieds arrêtés sont l’une des armes de cette Inter: Vous entraînez-vous énormément sur cette aspect fondamental du jeu? "Dans le football d’aujourd’hui, ils sont très importants qu’ils soient ou pas en notre faveur. Je pense aux gros matchs où il suffit parfois d’un détail, comme cela peut aussi s’avérer important lorsque nous affrontons des équipes très regroupées en défense : Nous travaillons beaucoup et on voit les résultats." Inzaghi veut toujours que sur le terrain, il y ait toujours un spécialiste entre vous et Çalhanoğlu : Qui est le meilleur ? "Lui est droitier et moi gaucher, disons-le comme ça : Il y a des zones qui nous sont désignées et il n'y aucune discussion entre nous : D’un autre côté, je n’aime pas qu’il y ait de tensions pour une phase arrêtée : Je sais lorsque c’est à moi d’y aller et cela me convient bien ainsi." Milan-Napoli vous a régaler la première place au terme de la phase aller de la saison, avec une journée d’avance. Quel serait votre message pour vous, qui avait grandi à l’Inter, et qui faites partie du noyau qui pourrait remporter le championnat de la seconde étoile ? "J’en ai de très nombreux, mais je ne veux pas y penser." Vous avez également surmonté la phase de groupe en Ligue des Champions. Le tirage au sort ne vous a pas été chanceux en tirant Liverpool...... "Nous ferons face à l’une des trois équipes parmi les plus forte d’Europe, ce sera difficile, nous ne sommes pas favoris: Mais nous sommes l’Inter et nous le prouverons : Nous avons le temps pour y penser." Quel est le mérite de Simone Inzaghi ? "Ils sont nombreux : Le Mister fait vraiment de belles choses." Si vous deviez mettre en évidence une caractéristique de l’entraîneur plaicentin ? "Il a un excellent rapport humain avec tout le monde: Le groupe est très uni." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. C’est la question soulevée par la Gazzetta Dello Sport qui propose trois personnalités aux caractères bien différents pour assurer ce poste fondamental dans le Onze de base de Simone Inzaghi : Andrea Ranocchia "L’Ombrien de 33 ans a toujours répondu présent lors des trois occasions où Stefan a pu se reposer : face à Bologne, au Sheriff et face à l’Udinese. C’est évidemment un joueur qui est loin d’être rapide et qui devra faire face à la fraîcheur d’un Osimhen. Toutefois ce problème concerne l’ensemble du rempart Nerazzurro composé de joueurs coriaces mais loin d’être agiles." "De Vrij pallie son manque de rapidité par une lecture du jeu préventive. Ranocchia devra s’adapter et venir en aide à ses équipiers. Peu habitué à jouer dès la première minute de jeu, il devrait difficilement pouvoir garantir une bonne prestation face au Shakhtar, trois jours après le Napoli. Il ne serait pas étonnant que l’ancien Capitaine, qui fait parti des plus anciens dans le noyau, ne soit titularisé que lors d’un seul de ces deux matchs-clé." Federico Dimarco "L’ancien joueur de Vérone alterne souvent son poste sur toute l’aile gauche avec Ivan Perisic, un poste auquel il a appris à jouer sous la direction de Juric. Il a également joué plus bas à de nombreuses reprises en remplaçant Alessandro Bastoni. Il pourrait s’avérer être la meilleure garantie pour aller au duel face à l’ancien de la maison, Matteo Politano. Il pourrait pousser le jeu vers l’avant via son pied gauche qui pourrait parvenir à trouver de nombreuses têtes du noyau." "Le doute est lié à Bastoni, car même si Federico revient d’une légère blessure musculaire, il peut tenir physiquement, et que si l’ancien de l’Atalanta dispose d’une maturité assez intrigante pour ses 22 ans, il lui est déjà arrivé d’évoluer dans l’axe de la défense en présentant un manque de familiarité à ce poste. Toutefois, son jeu de pied et sa vision du jeu jouent en sa faveur, il peut se montrer important à la relance lorsque Marcelo Brozovic fait l’objet d’un marquage devenu quasiment habituel sur l’Homme." Danilo D’Ambrosio "Il s’agit de la possibilité la moins probable, mais certainement pas à cause d’un manque de fiabilité de Danilo D’Ambrosio. Entre Bastoni et Skriniar, le slovaque est celui qui est le plus fort au marquage et il est donc très compliqué de le placer dans l’axe. Dans un tel cas, D’Ambrosio devrait s’occuper d’Insigne." "Comme Dimarco, l’ancien du Torino est un couteau suisse qui est capable aussi de se montrer incisif en attaque. Avant d’être titularisé face à l’Empoli, il n’était monté au jeu que durant simplement quelques minutes de jeu. Au Castellani, il avait dû jouer au poste de Skriniar et il s’était montré convaincant avec un but inscrit, une habitude qui ne lui fait jamais défaut, et en réalisant une performance plutôt convaincante en défense." Entre les trois personnalités, qui a la faveur des pronostics selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Ce fut un jeudi soir compliqué pour Conte et l'Inter. Comme c'est souvent arrivé cette saison, le club a perdu des points après avoir mené la rencontre. Signe (ou pas) d'une certaine nervosité sur le banc, Antonio Conte s'est emporté contre son homologue Ivan Juric, coach du Hellas Vérone. L'échange houleux a été déclenché par une décision arbitrale en faveur de Kumbulla contre Lukaku. Le huis clos a bien entendu exacerbé la scène. Conte : « Arbitre, mais quelle faute ? » Cette protestation a déclenché la colère de Juric contre Conte, qui a alors répondu au croate : « Juric me casse pas les couilles et tais-toi ! » Juric : « Toi tais toi ! Comment oses-tu ? » L'intervention du quatrième arbitre a clos l'affaire, alors que les deux coachs étaient rouge de colère, pas loin de l'hypertension... ®gladis32 - internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...