Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'ivan zazzaroni'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Contact et inscriptions de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers
  • Football

Catégories

  • Gardiens
  • Défenseurs
  • Milieux
  • Attaquants

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Inter Women

Fonctionnalités

Catégories

  • Carte du Monde des Nerazzurri

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Ville


Joueurs

11 résultats trouvés

  1. Dans son éditorial du Corriere dello Sport, Ivan Zazzaroni est revenu sur l' affaire Lukaku. "Je parle de Big Rom qui, à ses 30 ans en Mai 2023, a découvert qu'il était jeune et important pour l'Inter et vieux et inutile pour la Juve. Je n'aime pas trop le fait que l'avant-centre puisse se retrouver à la Juve et il le fait savoir continuellement par tous les moyens à sa disposition. Lukaku a été traité d'ingrat, de traître en série, de repenti. J'ai même lu que l'Inter ne l'aurait pas racheté alors que la décision de ne pas continuer avec le joueur a été élaborée en Mars et prise en Juin. On se rappelle aussi qu'un jour il a dit 'jamais à la Juve'." "Je trouve absurde de lire que ce footballeur est une racaille sans âme car, après avoir professé un amour éternel pour les couleurs interistes, il s'enfuit, généralement pour quelques dollars de plus. Dans tous les mariages, surtout dans les plus importants d'une union sportive à durée déterminée, il y a des moments où tout est roses et fleurs et l'on vit comme au paradis en racontant les merveilles de l'un ou de l'autre. Mais parfois, les choses changent, les relations s'usent et l'un des deux prend d'autres chemins. Ce n'est pas un hasard si la loyauté absolue, dans le football comme dans la vie, est une valeur cultivée par peu." Ben, dans ce cas, le Kaku, il ne peut pas juste la fermer ? Traduction alex_j via FCInter1908.
  2. Dans le cadre du Pressing, Ivan Zazzaroni a commenté l'épisode controversé de l'Inter-Juventus qui a conduit au but de Kostic : " C'est une ligue d'imperfections, Naples mis à part. Neuf défaites en 27 matchs, c'est un drame pour une équipe comme l'Inter. Il me semble qu'on est opéré ici. On a vu 200 images et on n'a toujours pas compris. si c'est une main de Rabiot ou non. Cependant, il faut garder à l'esprit que tout s'est passé au milieu de terrain et qu'avant que le ballon n'atteigne Kostic, il y a eu trois passes. Cela me semble de la pure folie. Je suis d'accord avec les arbitres. Pour moi la faute de main de Vlahovic est plus importante que celle de Rabiot, car il contrôle le ballon" . Comment peut-on dire qu'il y n'y a pas main? Traduction Lindt1908 Via Fc Inter1908
  3. Ivan Zazzaroni est un personnage unique, fou dans sa tête, mais celui-ci a lancé un pavé dans la marre aux allures retentissantes, surtout en cas de concrétisation ! "Beppe Marotta, Alex Del Piero et un Directeur Sportif choisi par l'actuel Administrateur-Général de l’Inter…Et par la suite, Massimiliano Allegri "le permettant" Antonio Conte qui, selon les intimes de l'entraîneur de Tottenham, a hâte de rentrer chez lui: Ce ne sont pas des idées sensationnelles, elles ne brillent certainement pas par leur originalité, mais à la Juve, qui veut et doit sortir de la Tempête, également sportivement, le temps des paris est terminé". La Stratégie Bianconera Ivan persiste et signe, alors même que l'enquête menée par le Parquet de Turin pourrait projeter la Juve en Serie B, mais sans Andrea Agnelli: "Marotta de retour à la Juve ? À l'Inter, il se débrouille bien, dit-on, mais ceux qui le fréquentent le décrivent comme épuisé par les trop nombreuses montagnes russes auxquelles la propriété le contraint." "Les difficultés financières du Groupe Suning sont connues de (presque) tout le monde, et bien plus encore par Marotta lui-même et le Directeur Sportif Piero Ausilio qui sont depuis trop longtemps condamnés à trouver de l'argent rapidement pour assurer la compétitivité de l'équipe: D'où l'idée de retourner à Turin." Et sinon, avec quelle thune à Turin mon poto ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. Ivan Zazzaroni peut avoir le sourire : Dans les colonnes du Corriere Dello Sport, Tullio Tinti, l’agent d’Alessandro Bastoni a ouvertement critiqué l’Inter suite au comportement de celle-ci dans le cadre de la prolongation de contrat de l’international italien La thématique des salaires "Je me sens responsable de mes joueurs : Ranocchia, Darmian et Bastoni, et je ne pense pas qu’un procédé similaire se soit déjà produit : Les clubs sont des entreprises privées:. Lorsqu’ils génèrent des bénéfices, ils ne partagent pas le produit avec leurs employés et lorsque tu fais face à une perte, ceux-ci appartiennent à la propriété. J’ai lu que la Famille Zhang avait voulu vendre et qu’il y avait un fond qui avait présenté une offre importante." Suning en voulait plus… "C’est légitime car le club est à eux. A présent, ils ne peuvent pas demander des fonds à des joueurs qui ont fait tout ce qui leur avait été demandé : Non seulement ils ont remporté le Scudetto, mais ils ont aussi accepté de repousser le versement des mensualités aussi bien en 2019-2020 que celles de novembre et de décembre, afin d’éviter toute pénalisation au classement: Une telle demande me semble inopportune, hors de toute logique." La prolongation "Autre surprise : Cela fait quatre mois que j’ai un accord avec Marotta, Ausilio et Antonello : Il y avait la promesse de lui offrir un salaire à un niveau correct et l’accord était établi en février, avant tant d’échanges de mails de confirmation. Il ne manquait que le retour du Président, de Chine, pour formaliser le tout." "Pas plus tard que vendredi, il m’a été fait part que la négociation n’a pas capotée, mais qu’il faudrait attendre que le prêt qui est en cours de négociation soit signé. Honnêtement, ce sont des choses qui ne me sont jamais arrivées." Futur "Bastoni conserve le maillot sur lui car c’est un Interiste : Il va respecter les accords car il a encore un contrat et moi aussi, lorsque je suis sous contrat, je suis habitué à le respecter. Si le club veut le prolonger à des chiffres adéquats, ok. Mais autrement, à partir du premier juillet, voire plus, les choses changeront : Que les choses soient claires : Bastoni et son agent sont heureux de rester à l’Inter, mais il est important que les choses se déroulent normalement, comme dans tous les autres clubs. C’est une période difficile, je le sais, mais ce comportement n’est pas le bon." Eder "Lorsque j’ai lu cette demande de ne pas verser deux mois de salaire, je suis resté choqué, mais ce n’est pas tout. J’avais déjà connu une situation nébuleuse avec Eder, lorsqu’il militait dans le Club du Suning en Chine. J'avais compris que la situation était inextricable et j’avais demandé la résolution anticipée, des six mois de son contrat, car il y avait eu une possibilité pour qu’il puisse revenir en Italie." "Ils ont tiré en longueur pour finalement, et après la victoire du championnat, ne lui reverser aucun salaire ni cotisation. Il n’a également pas pu transférer encore ses fonds reçu en Chine. Le club ensuite n’a pas été inscrit au championnat : C’est quelque chose d’insensé." Pensez-vous que cette sortie puisse mettre en péril l’avenir d’Alessandro à l’Inter ? Attendre de disposer du prêt pour renouveler ses joueurs cadres: Bonne ou mauvaise idée de la stratégie interiste ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Est-ce qu’un jour, nous saurons ce qu’Ivan Zazaroni a contre les Nerazzurri ? En effet, lors du match opposant l’Inter à l’Hellas Verona, le but de l’ancien interiste Marco Faraoni a été annulé à la suite d’une charge avec Samir Handanovic. Selon le Corriere Dello Sport, l’arbitre Rosari Abisso a favorisé l’Inter Voici la reconstitution de l’épisode "Le ballon est en cloche vers le but de l’Inter, Handanovic s’approche en bâclant trop sa sortie, Faraoni est le plus vif et parvient à le mettre dans le but. Abisso refuse le but." Le replay démontre que Il n’y a pas eu de contact Faraoni saute dans sa propre zone Le ballon retombe entre les deux. Si Faraoni touche l’avant-bras d’Handanovic, il n’est pas possible à Abisso de l’avoir vu, le corps de l'italien cachant l’angle de vue du ballon: Le coup de sifflet fait surtout suite au fait que le gardien ne peut pas être touché dans le petit rectangle. Il y a de sérieux doutes qui persistent. Voici l’avis que Nicola Rizzoli se devra d’expliquer selon le quotidien romain "Le fait que Faraoni semble effleurer l’avant-bras gauche d’Handanovic met l’arbitre en condition de devoir siffler, étant donné que le gardien de but, dans son petit rectangle, ne peut être touché. Rizzoli devra très certainement faire respecter cette règle à chaque contacts." "Pour le reste Abisso n’a commis que peu d’erreur : En avertissant Barak qui a longtemps tenu Barella. Il a correctement considéré les faits de jeu Lautaro-Ceccherini et Bastoni-Magnani comme non-punissable." L’avis de Luca Marelli Contacté à la radio sur Tutti Convocati, l'ancien arbitre Luca Marelli a justifié l’annulation du but de Marco Faraoni à la suite de son contact avec Samir Handanovic: "Nous devons nous baser sur la légende que le gardien ne peut pas être touché dans le petit rectangle : Il y a un contact du bras gauche de Faraoni qui empêche l’intervention du numéro un interiste : Annuler ce but, selon moi, n’est pas une erreur." Maurizio Pistocchi enfonce le clou A travers une vidéo de l’action Maurizio Pistocchi confirme la bonne décision d’Abisso: "Faraoni contre Handanovic qui se prépare à sa parade, et il touche le gardien avec son bras : Il y a faute." Etant donné qu’il s’agit d’une phase de but, si celui-ci aurait dû être validé, la Var serait intervenu non ? Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. L'Inter serait en tête "grâce" à son élimination de la C1, du moins, c'est ce qu'avancent Eraldo Pecci et Marco Tardelli. Néanmoins, le journaliste Ivan Zazzaroni a une vision différente. Apparu sur la chaîne de télévision Rai Sport, Pecci a déclaré que: "Conte a récolté les fruits des fondations posées l'année dernière. L'Inter a également eu la "chance" d'être éliminée en Europe et cela a psychologiquement donné à l'équipe la conviction de continuer et de remporter le championnat. Il y avait moins de matches à disputer pour eux. L'Inter a gagné parce qu'il a l'équipe la mieux équipée dans toutes les positions. Milan a bien fait mais a moins de potentiel." Toujours sur Rai Sport, Tardelli a déclaré que: "Le fait d'être hors des coupes a donné confiance à l'Inter, ils ont une équipe fantastique et la possibilité de tourner sans subir de baisse de qualité. Elle reste toujours la même. Les autres équipes sont plus fatiguées, c'est assez évident. On aurait pu prédire que cela se produirait et maintenant le Scudetto est à eux." Écrivant dans le Corriere dello Sport, le rédacteur en chef Zazzaroni a affirmé que la domination de la Juventus en Serie A était maintenant terminée et a félicité l'Inter pour continuer à creuser son avance même lorsque ses rivaux ont patiné. "La première information n'est pas une nouvelle, celui qui mettra fin à la longue séquence enviée de la Juve sera celui qui l'a lancée, Conte. Son Inter a toujours été le lièvre qui s'enfuit depuis des semaines, devenant de moins en moins effrayé. Elle se retourne et ne trouve plus les chiens qui l'ont poursuivie. Même hier, ils n'ont pas joué un grand match mais à la première occasion ont trouvé le moyen d'obtenir trois points grâce à Lukaku. Après tout, Antonio est le gourou de l'insistance et le résultat est l'excellence."
  7. Le Directeur du Corriere Dello Sport, Ivan Zazzaroni, est revenu sur la présumée avance faite par la Juve pour Nicolò Barella Intervention à Tiki Taka "Quand j’ai parlé avec Paratici de Barella, il m’a toujours nié cela, même avec des termes colorés. Il ne lui plaisait déjà pas lorsqu’il était à Cagliari. Je me refuse de penser que la Juve à songer à Barella." "De plus, la Juve ne peut pas se permettre de s’approcher de lui, lui qui vaut plus de 50 millions d’euros. Je ne connais pas l’intérêt de la Juve." Comme s’il allait te dire la vérité ?! Cela aurait été reconnaitre ce qu’il s’était passé dans les vestiaires…. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Ivan Zazzaroni n’y va pas avec le dos de la cuillère dans les colonnes du Corriere Dello Sport à la suite de la polémique entourant le dernier Derby d’Italie: "Antonio Conte ne sera pas le prochain entraineur de la Juventus, les certitudes ont pris fin ici." "Passons aux hypothèses : Ce n’était pas la première fois qu’Antonio affrontait, en tant qu’ancien, la Juve d’Andrea Agnelli. Je présume donc que quelque chose ou que quelqu’un a dû se montrer provocateur de façon insupportable pour déclencher sa réaction (le majeur montré à deux reprises aux dirigeants), on peut considérer comme provocateur également les mots de Bonucci lorsque l’entraineur a contesté la décision de Mariani: "Respecte l’arbitre." Pour moi, il n’y a pas de sous-entendu ou de motif futile : qu’a-t-il reçu comme offenses intolérable ?" "Reste toutefois que ce mardi soir, nous avons assisté à un extraordinaireet renonçable moment de vérité, un moment grâce auquel le prophète de l’exaspération constructive Conte, a coupé le cordon ombilical qui le lait depuis 30 ans à la Juve : Une authentique frange idiote prétend, à présent, à retirer son ’étoile." "Dès aujourd’hui, Il Feroce Salentino est un peu plus interiste, et ce à travers l’épisode qui s’est produit en Coupe d’Italie, que je retiens comme le tournoi le plus chaud de la saison...La preuve définitive lié trouve l'origine de cette rixe remonte au stage de présaison le 15 avril 2014 : La Famille n’aime pas qu’on l’abandonne!" La résonance apportée à cette querelle mérite une étude plus poussée: En premier lieu, ce n’est pas vrai que l’on soit imperméable à tout : à la mauvaise éducation et à la grossièreté lorsque l’on est pris par surprise. En second lieu : la Pandémie a provoqué la fermeture des stades, s'ouvrant de la sorte à une saison qui révèle des grossièretés dans un silence assourdissant, des événements que beaucoup saluent de façon béate sans tenir compte de l’esprit qui anime le football depuis ses origines : Ce qui se passe sur le terrain doit rester sur le terrain .e. L’avis de Marcello Lippi "J’ai tant suivi Conte, même quand il était en équipe nationale. Pareil pour Pirlo. J’ai trouvé que Pirlo faisait preuve d’une grande sérénité tandis qu’Antonio était égal à lui-même : Une personne qui transcende, un exemple comme lorsqu’il était joueur et maintenant qu’il et entraineur. Rappelez-vous que l’entraineur qui l’emporte est celui qui est le meilleur pour entrer dans la tête de ses joueurs." Le saviez-vous ? Eder est dans la tourmente, sous contrat avec le Jiangsu Suning, le demi-frère de l’Inter, celui-ci, à l’Instar de Mauro Icardi, Joao Mario et Gary Medel à liké le post Instagram de Cristiano Ronaldo se félicitant de la qualification en finale de la Coupe d’Italie Un comportement qui passe mal vis-à-vis de la propriété! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Que vaut la demi-finale de la Coupe d’Italie ? Certainement pas mal d’animations sur le tableau de Tiki Taka L'entrainement proposé par Antonio Conte à ses troupes Massimo Mauro a lancé la polémique : "Pour la Juve, la demi-finale contre l’Inter est un match entrainement très important, je le pense comme ça." Réponse directe de Francesco Graziani : "La présomption des Juventines." Ivan Zazzaroni a immédiatement réagi : "Mais pourquoi défendre Mauro ? Il a raison sur un point, La Juve a la Ligue des Champions comme objectif, le championnat en suite. Ce n’est pas un match d’entrainement mais le troisième objectif." Giuseppe Cruciani enfonce le clou : "Mauro a tort, pour la Juve affronter l’Inter et se qualifier est fondamental, surtout vu les choses qui ont été dite sur l’inexpérience de Pirlo." Et pour conclure Zazzaroni: “Ce n’est pas le cas, vous verrez qui il va aligner." Chaude ambiance…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Ivan Zazzaroni est revenu sur le litige qui lie son quotidien, le Corriere Dello Sport, à l'Inter et plus précisément à Antonio Conte. Voici sa déclaration à Radio 1 Avez-vous été en contact avec Conte ? "Non, je ne pense pas que la paix avec Conte sera aussi simple, cela revêt un caractère particulier. Nous nous sommes échangés des messages "affectueux". Je lui ai écrit et il m'a répondu. Ce que l'on s'est dit, je le garde pour moi, mais ce n'était pas quelque chose de particulièrement plaisant." "Je ne peux pas faire la paix avec quelqu'un qui fuit et encore moins avec quelqu'un qui extrapole le cas Mihajlovic, ce qui n'avait pas lieu d'être, ce n'était même pas à en parler." Zazzaroni est revenu sur l'interview qui a eu lieu ce mercredi de Salvo24, le tifoso de Bologne "à l'origine" de tout "En réalité, il se nomme Franco et c'est un ami de Fabio Canino, juge dans Danse avec les Stars. Je n'ai pas encore compris ce qu'il a fait de mal. Il a un langage de supporter, je ne crois pas que c'était une raison pour annuler la conférence de presse. C'était un moment de grande tension pour Conte et il a très probablement fait usage de cette situation comme prétexte." Le Black Friday "La dernière chose à laquelle je songeais, c'est que cela prenne une ampleur internationale. J'ai reçu des messages de soutien dont celui d'Alessadro Di Battista. Un appel très sympathique alors que je ne le connais pas personnellement. Cela m'a agréablement surpris et il m'a exprimé toute sa solidarité car il a lui aussi été victime d'attaque de ce genre." "Salvo2410" s'exprime Il se nomme en réalité Salvatore Francesco: "Salvo2410 c'est moi et j'ai 70 années de football. Je vis à Rome, mais je suis sicilien de Catane. Je l'ai quitté à l'âge de 13 ans lorsque mes parents ont déménagé pour travailler. J'ai fêté mes 70 ans le 24/10, cela explique mon pseudo.." Sur votre photo de profil, WhatsApp vous faites beaucoup plus jeune...... "C'est une photo récente en plus. J'en suis à ma troisième épouse, j'ai connu deux autres femmes et j'ai un fils de 17 ans." Vous êtes à l'origine du mail qui a fait décoller, et c'est un euphémisme, Antonio Conte et l'Inter. "Je ne comprends toujours rien. Je ne voulais pas offenser Conte en le disant dépassé. Peut-être que j'aurais du le qualifier de tarentule vu comment il se bouge sur le terrain. Mais pour un tifoso, dépassé a une signification bien différente. Cela n'a pas été interprété correctement." "Lorsque je l'ai remarqué, je me suis excusé auprès de Cucci, le Maestro, pour tout ce qui en a découlé. Je le répète: je n'aurais jamais imaginé une telle réaction en chaîne. Je me suis dit que la réponse de Cucci a du déranger la Direction, vu que le problème est passé de l'entraîneur au club, suite au clin d'oeil français d'Icardi." Êtes-vous vraiment un tifoso de Bologne? "Bien sûr. Et je garde la carte "Bologna Rossoblù Club" de Rome. Je me suis inscrit en '92 -'93 grâce à l'honorable Monsieur Fini ". Que voulez-vous dire ? "Je lui ai vendu une voiture, j'ai travaillé chez un concessionnaire important et sachant qu'il était fan de Bologne je lui ai parlé de ma passion pour la même équipe, et il m'a parlé du club. Après quelques mois, j'étais parmi les membres les plus fidèles et les plus actifs. Mon fils, par contre, est pour la Roma, pour qui j'y ai un peu de sympathie." "J'ai écrit plusieurs fois à Cucci pour critiquer Pallotta et comparer sa gestion à celle de Saputo. Qu'à Bologne, chaque fois qu'on parle du club, on y parle de développement pour le stade, une approche différente de l'américain." Combien de fois avez-vous écrit à "Post", la rubrique de Cucci dans le Corriere dello Sport? "Le Corriere a toujours été mon journal. J'achète chaque matin deux journaux, le sportif et le Corriere della Sera. J'ai du déjà envoyer une trentaine de courriels à mon Maestro, le premier c'était lorsqu' Inzaghi était à Bologne. Je me demande encore comment ils ont pu penser qu'un professionnel du niveau de Cucci, et avec son histoire professionnelle, aurait pu inventer ce mail." Ils ont également affirmé que votre adresse n'existait pas...... "C'est du Bullshit. La première fois, Cucci a supprimé les deux derniers chiffres pour m'éviter de recevoir des commentaires désagréables. Barbano m'en a envoyé un avec des "xxxx". Peut-être qu'il voulait vérifier mon existence ... J'ai joué au niveau semi-pro. J'aime discuté avec ceux qui comprennent quelque chose et je continuerai à le faire." Allez-vos faire plus attention ? Mais oui, vous ne méritez pas tout ce gâchis, je tiens à vous le dire. Crédible ou pas ? Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. L'information est à prendre avec des pincettes, toutefois celle-ci émane du Directeur du Corriere Dello Sport, Ivan Zazzaroni. Lorsque Mauro Icardi a perdu son brassard de Capitaine, la situation a dégénéré au sein du couple. "Maurito est rentré à la maison déstabilisé, il a regardé Wanda dans les yeux et lui a dit: "C'est ta faute s'il m'ont retiré le brassard, la faute à ce que tu as dit à la télé." Son épouse l'a très mal pris, elle s'est emportée en répondant que s'il pensait que c'était elle qui lui avait causé un tel tort, qu'elle rentrerait en Argentine avec ses enfants. Et ce pour lui permettre de retrouver de la sérénité et de reprendre son brassard." "Suite à cela, Mauro l'a immédiatement pardonné, lui qui ne peut pas se passer aussi bien de Wanda que des enfants." "Depuis janvier dernier, j'ai toujours pris la défense des Icardi ou j'ai tenté de le faire. Aujourd'hui, je ne suis plus capable de maintenir une telle position. J'ai compris beaucoup de choses. Je comprends que déplacer cinq enfants, tous mineurs de Milan à Naples n'est pas chose aisée. Ce mois-ci, Wanda a tenté de convaincre son mari d'accepter un tel changement, mais elle fait face à un mur infranchissable." Réintégration, vraiment ? Le Corriere Dello Sport nous informe que Mauro Icardi a pris part hier à toutes les sessions d'entrainement. La lettre qu'a donc reçu l'Inter à la mi-août a au moins donné un résultat. Toutefois l'avenir de l'argentin ne changera pas. Le Président Steven Zhang étant intervenu en personne pour l'inviter à trouver un nouveau club. L'Inter, en agissant de la sorte, évite donc d'être confronté au Collège arbitrale (à court terme) et à la Fifa (en fin de saison). Icardi fera partie de la liste des joueurs pour la Serie A et la Coupe d'Italie, mais il sera exclu de la liste des joueurs autorisés à disputer la Ligue des Champions. L'intégration complète de Mauro Icardi peut être temporaire. Hier, Conte l'a autorisé à participer à tout. Aujourd'hui, la situation peut être différente. Il ne sera d'ailleurs pas convoqué pour faire face à Cagliari Présent que pour la Coppa Italia ? Afin de ne pas le perdre gratuitement avant la fin de son contrat, l'Inter le fera jouer en Coupe d'Italie, et uniquement en fin de saison, afin qu'il puisse atteindre le seuil de 10% de matchs réalisés. Comprenez, dans des matchs sans enjeux. Si l'Inter piège donc le joueur, celui-ci pourrait tout de même s'adresser au Collège arbitral et exiger : soit une réintégration complète dans le groupe. La déclaration d'amour d'Icardi pour l'Inter serait donc confirmée soit une résiliation de son contrat, avec des suspicions qui tomberaient sans hésitation sur la Juventus Pour l'heure, la demande d'Icardi est "d'être traité comme tous ses équipiers..." Le Saviez-Vous ? Icardi ne sera pas le vice-Lukaku. Selon Tuttosport, l'agent de Fernando Llorente a été aperçu au Siège interiste. Mardi Beppe Riso défendait les intérêts d'Andrea Petagna. Deux autres joueurs sont aussi cités : Wilfried Bony et Seydou Doumbia. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...