Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'jiangsu'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

21 résultats trouvés

  1. “Un consortium guidé par Alibaba Group Holding Ltd. et par le Gouvernement provincial de Jiangsu est sur le point d’acquérir une participation de la branche du commerce de détail de l’Empire Suning, appartenant au milliardaire Jindong Zhang. Zhang ne conserverait plus le contrôle de la société après l’accord " - Selon une source proche du dossier qui a souhaité garder l’anonymat révèle Bloomberg En effet, les actions de Suning.com ont été suspendue depuis le 16 juin dans l’attente d’une annonce importante : Le titre a connu une chute historique et présente un minima datant d’il y 8 années à la Bourse de Shenzhen suite à la décision du Tribunal de de Pékin de congeler 3 milliards de yuan d’actions, soit 464 millions de dollars, détenu par Jindong Zhang, une somme qui représente 5,8% des actions de Suning.com Les créanciers ont convenu d’étendre l’obligation à hauteur de à 2,89 milliards de yuan pour Suning Appliance Group Co., qui appartient à Zhang et à son cofondateur Bu Yang: "Les négociations sont en cours et un accord pourrait arriver très prochainement, tout comme il pourrait sauter. Qu’il s’agisse de Suning, d’Alibaba ou du Gouvernement de Jiangsu, personne n’a souhaité se livrer à un commentaire." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Quel était le rôle de Steven Zhang au sein de la Super League? C’est un fait, le projet avorté de la Super League a provoqué un tsunami dépassant les frontières du monde du ballon rond. Et si l’Inter y avait adhéré, Steven Zhang ayant cru au projet, l’Inter a également été la première équipe italienne à se rétracter. Révélation de la Gazzetta Dello Sport La naissance du projet Tout a débuté en janvier, lorsque Suning était en train d’abandonner le Jiangsu, champion de Chine en titre, et qu’il considérait l’Inter comme non-stratégique. Entendons-nous, le Jiangsu n’aurait jamais disputé une Super League. C’est ainsi, lors des première semaines de 2021, que Steven Zhang avait commencé à discuter sur le projet européen mené par Florentino Perez, en Italie, avec Andrea Agnelli. Il y a eu des "Conferences-Calls" depuis la Chine avec le management italien qui, s'il était certainement au courant de ce qu’il se tramait, n’avait pas connaissance de l’état d’avancé du projet : il était tout naturel, finalement que le club se montre intéressé par l’idée de faire décoller ses revenus, lui qui dispose d’une dette s’élevant à 630 millions d’euros. La Super League n’aurait de toute façon pas changé les plans établis : Steven a continué à rechercher un partenaire capable de remplacer la LionRock. Toutefois, le dessert était appétissant et Zhang n’a jamais mis de côté son téléphone. Le rôle de Steven C’était lui qui aurait dû gérer les contacts pour tous les autres. C’était lui qui aurait dû illustrer aux 11 autres collègues un voyage qui n’a jamais commencé auparavant : celui d’une Chine, et plus généralement de ce que le marché asiatique aurait pu représenter. Par chance, Steven n’a jamais été ce guide du groupe, mais il est tout de même monté volontairement dans le train, intrigué par cette idée de changement. Et de ce wagon, Steven a été le premier à descendre, il y a deux jours. Steven était connecté lors de la réunion qui s’est tenue ce mardi soir, au moment où les 12 clubs ont décidé de sortir de ce tunnel de la manière la plus digne possible. Le Président de l’Inter avait été informé, par l’Italie, des risques futurs qui pouvaient découler d’une telle opération à la suite de l’accélération d’une affaire qui était forcément mal calculée, comme celui des retombées que cela allait causer. Et c’est ainsi qu’après le départ des six anglais, Zhang a levé la main pour dire stop. Il y a eu également une coulisse particulièrement anormale dans ce retrait au niveau des communiqués : le premier a eu lieu à 01h18 dans la nuit de mardi à mercredi, par une note adressée à l’Ansa, où il était question de faire comprendre l’intention de quitter le navire. Ensuite, il y a eu un communiqué ce mercredi matin. Pour quelle raison ? Le club Nerazzurro voulait initialement respecter un "pacte d’attente" avec la Juve et le Milan, mais il a préféré clarifier sa position immédiatement, en se libérant de ces chaines le plus tôt possible, sur base de l’exemple anglais. Une Gestion lunaire Alors que Zhang renforçait sa relation avec Agnelli en démissionnant de l’ECA, passage obligatoire pour éviter tout ennui juridique, les Administrateurs-Délégués Giuseppe Marotta et Alessandro Antonello étaient eux occupés à participer aux réunions de la Lega, dont celles relatives à la thématique des droit télé. Et eux-mêmes, lors de celles-ci, n’avaient pas connaissance de la brusque accélération du projet relatif à la Super League. Validez-vous le fait que Steven ait fait preuve tout de même d'une certaine prudence ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. C'est donc confirmé, l'équipe championne en titre de Chine, feu le Jiagnsu Suning ne participera pas à la prochaine Super League chinoise. La liste des clubs inscrits a été publié et le Jiangsu est remplacé par les Cangzhou Mighty Lions de Shijiazhuang. Malgré la cessation d'activité, le club n'est toujours pas officiellement dissous. Par contre il est à noter qu'entraineur, staff et d'autres membres du personnel ont quitté l'entreprise avec les derniers salaires impayés. ®gladis32 - internazionale.fr
  4. 1,9 milliard d’euros, soit une véritable bouffée d’oxygène pour Jindong Zhang qui a vendu 23% de Suning.com a deux sociétés contrôlées par la Municipalité de Shenzen : Kunpeng Capital et Shenzhen International, qui ont chacun absorbé 8% et 15%. La Famille Zhang, qui est propriétaire de l’Inter, continue à être majoritaire à hauteur de 21,84%. Révélation de la Gazzetta Dello Sport Pour la Rosea, il y a trois aspects positifs : De ce 1,9 milliard, 280 millions vont directement être injectés dans les caisses de la Suning Holding Group, qui, à travers une chaine de plusieurs sociétés, contrôle la Great Horizon luxembourgeoise, qui est la propriétaire de l’Inter. Steven Zhang a confirmé avec conviction son engagement à l’Inter, en répétant ce qui a été officialisé ce semestre : partir à la recherche de partenaires pour surmonter les difficultés financières. L’opération Suning.com confirme la proximité du Gouvernement chinois vis-à-vis du Colosse de la Famille Zhang et en particulier au niveau de ses activités considérées comme stratégiques. Tout bénef pour l’Inter ? La situation qui regarde la Jiangsu est totalement différente de l’Inter. L’Inter est considérée comme un marché d’affaires utile pour lier l’Orient avec l’Occident, la dissolution avec effet immédiat du club chinois est la conséquence d’une évaluation économique complètement différente de celle qui a été établie pour le Club de Milan. Le Paradoxe Hakimi Selon le Corriere Dello Sport, l’Inter disposait des fonds pour verser la première mensualité au Real, mais elle a préféré reporter le paiement. La situation est nébuleuse : la gestion du club a été gelée dans son administration ordinaire. Le rapport trimestriel a fait état que l’Administration craignait, avec légitimité, qu’elle finisse par être touchée par une responsabilité envers les organismes de crédit, avec une situation financière fragilisée et un actionnaire n’étant pas en état d’apporter un soutien financier au club. Au 31 décembre, Inter Media disposait de 65 millions en caisse, soit un trésor accumulé via des reports de paiements aux fournisseurs et aux créditeurs. Le club a, dans le même temps, reporté la tranche de paiement d’Hakimi et bloqué le mercato, même pour des transactions très modestes. Le tout en craignant des conséquences de paiement qui pourraient se configurer comme préférentielles envers des tiers, en cas de situation financière difficiles confirmée. Zhang voudra rester à la tête de l’Inter au moins jusqu’au Scudetto et il mettra tout en œuvre pour y parvenir, le problème est de comprendre comment il y parviendra. L’impact international de l’Internazionale Telle est l’analyse de Fcinternews à la suite de la faillite du Jiangsu : L’Inter reste un atout très important pour le cœur des affaires du Suning, qui n’a pas abandonné l’idée de faire usage du Calcio pour s’étendre en Europe. Pour simplifier : Gagner avec les Nerazzurri pourrait avoir un écho mondial pour le colosse chinois, une réflexion aussi à avoir sur les recettes. Il est donc possible de faire preuve d’un rétropédalage dans la cession du club milanais. Si Suning a affirmé son soutien jusqu’au terme de la saison, il a également confirmé qu’il était à la recherche d’un partenaire permettant au Club Nerazzurro d’apporter des fonds frais dans les caisses Nerazzurre. Pour Jindong Zhang, cette dernière période été très compliquée, comme en témoigne la cession de sa holding et l’entrée de l’Etat dans sa société. Il devra à présent trouver la solution idéale pour le club. Steven de son côté n’est pas seul. Jindong l’a assisté de deux managers de confiance en provenance de la Galaxie Suning afin de confirmer l’importance fondamentale de prendre les bonnes décisions. Le Saviez-vous ? Ce mardi, sont attendu à Milan, deux représentants légaux de la BC Partners ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Liker la qualification de la Juve au détriment de l’Inter a un prix, et il s’appelle le Karma : Après l’annonce de la cessation de toutes activités du Jiangsu, l’ancien attaquant de l’Inter s’est livré à l’Oriental Sports Daily : "Ce sont tous des menteurs!" "Suning ne va pas continuer à investir dans le football, il a manqué de respect à tous, aux employés, aux joueurs, ils nous ont laissé sans salaire et sans possibilité d’aller jouer pour d’autres clubs." "J’ai fait de grandes chose pour le Suning Group, mais je n’ai pas reçu le traitement et le respect que j’aurais mérité. Si le Groupe Suning vient à faire faillite, je peux le comprendre. Nous avons été reclus dans un hôtel durant des mois, nous avons défendu le nom de Suning dans le monde entier, mais recevoir un traitement de ce genre n’est pas respectueux. Le Directeur Sportif a toujours été un menteur, il n’a jamais respecté aucune promesse." Va demander aux turinois si tu peux devenir le Waterboy de service… ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. AFP - Le Jiangsu FC a annoncé dimanche la fin de ses activités, trois mois à peine après avoir été sacré champion de Chine, à cause de graves problèmes financiers. "Malgré nos réticences à nous séparer des joueurs qui ont conquis les plus grands honneurs, et des supporters qui ont montré leur solidarité avec le club, c'est avec regret que nous devons faire une annonce: à partir d'aujourd'hui, le Jiangsu Football Club met fin à l'activité de ses équipes", a communiqué le club basé à Nankin (est). Le club, qui s'est récemment séparé de son entraîneur et de plusieurs joueurs clés dans la conquête du titre, justifie sa décision par une "succession de plusieurs éléments incontrôlables". "Depuis six mois, le club a cherché un repreneur, tentant avec la plus grande sincérité de transférer son capital", assure-t-il. Le sort du Jiangsu FC inquiète particulièrement en Italie, le club étant propriété du conglomérat Suning qui possède également l'Inter Milan. Vendredi, dans ses résultats semestriels, l'Inter a assuré que Suning restait à la barre tout en confirmant qu'ils cherchaient des partenaires pour le club: "Il est raisonnable et prudent de regarder ailleurs", écrivait l'institution, alors que le patron de Suning, Zhang Jindong, avait dit sa volonté de se désengager de ses activités en dehors du commerce. Suning possède 68,55% du capital de l'Inter Milan, les 31% restants étant détenus par un fonds d'investissement basé à Hong Kong, LionRock Capital. Une autre équipe de Chinese Super League, le Tianjin Teda, pourrait également mettre la clé sous la porte dans les prochains jours, victime des difficultés économiques qui frappent le football chinois. L'ère des transferts somptuaires et des salaires mirobolants semble y toucher à sa fin, douchée par la pandémie de Covid-19 et précipitée aussi par un plus strict contrôle financier de la Fédération chinoise de football (CFA), qui vise un modèle financier plus durable et a imposé des plafonnements aux salaires des stars. Jiangsu était l'un des clubs emblématiques de cette époque. En 2016, il avait recruté coup sur coup l'attaquant brésilien Alex Teixeira pour 50 millions d'euros et son compatriote Ramires pour 28 millions. Le club avait également attiré sur son banc l'entraîneur Fabio Capello, et avait échoué de peu en 2019 à recruter le Gallois Gareth Bale en provenance du Real Madrid. ®AFP
  7. C’est une information en provenance de Sina.com et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’inquiétude peut-être de mise: Cet article fait référence au Jiangsu Suning, l’équipe chinoise détenue par le même propriétaire que celui de l’Inter. En effet, depuis la pandémie tant de rumeurs ont circulées sur un possible départ de l'Azienda asiatique Garantir le survie du Jiangsu Suning a perdu aujourd’hui la possibilité de dépenser énormément de fonds car elle est elle-même en difficulté au sein de son activité principale. Mais il ne devrait pas s’agir de la fin de l’histoire : Si pour Suning perdre l’équipe chinoise serait similaire à un coup de poignard, il s’agirait d’une perte incommensurable pour la ville. Un échec dans le sauvetage du club pourrait provoquer une révolte au niveau social, c’est pourquoi cette question ne concerne pas exclusivement que le Groupe. Toutes les équipes chinoises sont en difficulté, sur demande du gouvernement, les Aziendas ne peuvent plus associés leurs propres nom, dans la dénomination du club: "Dans la situation difficile de cette année, Suning réalise des effort importants pour trouver un nouvel acquéreur, mais le fait de ne pas pouvoir associer son propre nom dans le football chinois, n’attire pas les investisseur.." Pour Jindong Zhang, son entreprise s’est toujours exprimé sur la "Responsabilité de l’entreprise" et la question de vie ou la mort du Jiangsu pourrait être prise en considération. Actuellement, il semble difficile de trouver un acquéreur car les temps sont courts et les problèmes sont nombreux à l’intérieur du club Confirmation de Titan Sport Le club acquis pour 75 millions d’euros en 2015 est officiellement mis en vente. A tel que l’idée de déplacer l’équipe loin de Nankin, ville dans laquelle elle évolue depuis sa fondation, est sérieusement envisagée. En effet, sa situation est préoccupante au niveau sportif. Dix jours après le nouvel an lunaire, le club n’a pas encore pris le chemin de la mise au vert et les joueurs n’ont pas la moindre idée d'une reprise sportive de la saison: "Le premier match du Jiangsu FC, est normalement prévu pour le premier avril. En effet, le Jiangsu, champion en titre, devrait disputer la Super Coupe de Chine." Et l’Inter dans tout cela ? Retour sur l’article de Sina.com : "Jindong Zhang veut vendre l’Inter et a évalué le club, dettes comprises, à 1 milliards d’euros. Le fond londonien Bc Partners, après des négociations a proposé 800 millions d’euros." Suning a dit non et s’attend à une relance ou à de nouveaux investisseurs intéressés. De son côté, Steven Zhang ne voudrait pas céder la majorité des actions immédiatement, même s’il sait qu’il s’agira du scénario final. Steven joue contre le contre-la-montre pour trouver une alternative: Il cherche soit un partenaire minoritaire qui remplacerait la LionRock Capital qui détient 31,05% de l’Inter, soit un prêt d’environ 200 millions d’euros pour tenir jusqu'à la fin de saison, en soldant d’ici mars les premières échéances (dettes à rembourser, salaire…) "En cas de Scudetto, Suning pourrait également chercher à partir sur un succès tant recherché ou qui sait…continuer." L’avis de Carlo Festa "S’il (Jindong Zhang) ne vends pas l’Inter, ce n’est pas par passion pour les couleurs, mais juste pour ne pas réaliser une moins-value de 400 millions d’euros." Le Saviez-vous ? Le Tianjin Jinmen Tiger, ex Tianjin Teda, est proche de la dissolution: Il s’agit du premier club a subir de plein fouet les décisions gouvernemental chinoises Faut-il, à présent, songer à signer avec la Bc Partners ou espérer l’arrivée d’un nouveau Fonds d’investissement proposant de bien meilleures intentions pour l’Inter ?.... En effet La fin semble inéluctable. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. En effet, toutes les actions détenues par Suning Holdings, la société propriétaire qui possède le Jiangsu et la Division Suning Sport qui détient à son tour l’Inter, soit une des filiales de Suning.com a été cédée à Taobao, une filiale d’Alibaba pour la somme de 126,4 millions d’euros. Cette information a été confirmée par Titan Sport. Cet accord n’est pas le premier entre Jindong Zhang et Jack Ma, le propriétaire d’Alibaba. Pour Suning, cette transition lui permet de récupérer des capitaux. En effet, en 2016, Alibaba Group avait investi près de 28,3 milliards de Yuan, (soit 4,2 milliard d’euros) pour lever 19,99% du capital de Suning Commerce. Le 3 juin 2016, Suning Commerce Group avait levé 2,3 milliards de nouvelles actions en Taobao China Software Co. Ltd., contrôlée par le Groupe Alibaba Reste à savoir si l’Inter sera impactée par cette transition..... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. A la Casa Inter, il n’y a pas que le cas Icardi qui tient en haleine les tifosi et la direction sportive, la transaction relative au recrutement de Nicolo Barella rentre également dans le vif du sujet. Afin de pouvoir s’attacher ses services, voici ce que nous révèle La Repubblica Si le futur d’Icardi est lié à celui de Lukaku, il en va de même pour Nainggolan qui est lié avec Nicolò Barella. Les deux joueurs ont le même agent, Alessando Beltrami, qui a pris possession de la convocation du Ninja à Lugano, pour le compte du joueur. Dans l’éventualité où le milieu de terrain de la Nazionale vient à arriver à l’Inter, un club qu’il a déjà choisi, mais où il y a lieu de discuter avec Cagliari après la tentation de la Roma, les Zhang auraient pris la décision de libérer Nainggolan de l’Inter. Comment ? Radja Nainggolan pourrait continuer à percevoir son salaire de 4,5 millions d’euros net… en Chine, au Jiangsu Suning plus précisément. Une solution qui pourrait satisfaire le joueur qui ne souhaite plus rester en Italie pour raisons personnelles. Le saviez-vous ? D’autres joueurs qui partiront à Lugano sont aussi sur le départ : João Mario (Monaco), Borja Valero (son salaire pose problème) Dalbert (Lyon) et Karamoh (Parme) iront en Suisse avant de ne plus jamais revenir à Milan. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. L'Inter est maintenant derrière lui et il se concentre sur sa nouvelle aventure au Jiangsu Suning. Martins Eder est gonflé à bloc pour faire parler de lui en Chine après son transfert, comme il l'a raconté dans l'interview qu'il a accordé à la Gazzetta dello Sport. "Le Jiangsu ? Ici ils courent comme des fous, ils vont à 200 à l'heure. Peut-être jouent-ils avec moins de qualité mais je dois absolument me mettre en forme sinon ça sera difficile. À l'aéroport j'ai eu un accueil fantastique et Zhang m'a envoyé un message. Les installations du club sont au top, la société m'a déjà trouvé une maison et au début du mois d'août j'amènerai toute ma famille ici." De quel point repartez-vous ? "Après trois ans avec l'Inter, que je n'oublierai jamais, ce n'était pas facile de partir et d'abandonner la Ligue des Champions, mais j'ai fait le bon choix. J'ai eu la chance d'arriver en Chine. Le club me voulait déjà il y a deux ans, après le Championnat d'Europe. J'avais dit non ce n'était pas le moment. Maintenant, c'est différent, je voulais changer d'air et je n'ai aucun regret." Tu l'as vécu de l'intérieur, même si c’était seulement pour quelques séances d'entraînement, mais quelle Inter est en train de naître ? "Une équipe solide, qui la saison dernière a créé une base importante pour l'avenir. Tout le monde rame dans la même direction. Dans un vestiaire il y a des discussions c’est sûr, mais l'objectif final est partagé." Où peut arriver l’Inter ? "Je vais vous le dire, l’Inter a le scudetto en tête. Spalletti veut le gagner il n'y a aucun doute. Et l'Inter se doit de rapidement soulever un trophée. Je suis sûr que l'équipe se battra au sommet. Des joueurs forts sont arrivés, Nainggolan et Asamoah sont la démonstration d'un club qui a de grands objectifs." Est-ce que Lautaro Martinez est vraiment fort ? "Il a l’envie, la force physique, les qualités techniques et un fort caractère acquis dans un championnat compliqué comme celui de l'Argentine. In fine il a tout pour devenir un homme important pour le futur de l'Inter. Et puis il a Icardi à ses côtés pour apprendre. Je connais Mauro depuis l'époque de Samp, c'est incroyable, il s'améliore saison après saison." Cette année pour le classement du meilleur buteurs Mauro n’aura pas un rigolo pour rival... "Cristiano Ronaldo est un coup énorme et pas seulement pour la Juventus, mais aussi pour l'ensemble de la Serie A. Mais il faut jouer à onze et l'Inter n'est pas inférieure. Il suffira de ne pas répéter l'erreur des dernières années. Je pense que la saison dernière nous avons perdu trop de points contre les moyennes et petites équipes. C'est la vraie différence avec la Juventus. Si Spalletti parvient à éliminer ce défaut, l'Inter sera capable de jouer à armes égales." Qu'est-ce que Spalletti vous a donné ? "J'ai appris de tous les entraîneurs, je n'oublie même pas Iachini. Luciano est au niveau de Conte. Il est celui qui enseigne le football sur le terrain. Je jouais peu avec lui, mais cela ne change pas mon jugement sur lui, je dois rester cohérent." Je vais te donner un coup de main, que penses-tu d'Antonio Conte ? "Il est différent des autres. C'est un maniaque. Rappelez vous le premier but contre la Belgique en Championnat d'Europe. Pendant toute la semaine avant le match, il avait expliqué cette action et le but est arrivé exactement comme ça. Ce sont des choses qui rendent admiratif un joueur. Tout se passe toujours de la même façon. En sélection il m’a engueulé et une minute plus tard il s’en est pris à Buffon de la même façon. Je ne peux que le remercier, il m'a fait vivre un rêve. Tout le monde nous a massacré et ils disaient : "Mais où peut aller l'Italie avec Eder et Pellé". Et pourtant..." Cependant Ventura nous a enlevé à tous le rêve du mondial ? "Je dis seulement qu'avec Conte sur le banc, l'Italie serait allée en Russie avec une cigarette à la bouche. Ce qui s'est passé dans le vestiaire avant l'Italie-Suède n'aurait pas eu lieu." Avez-vous déjà regretté d'avoir choisi l'Italie ? "Jamais, c'est le pays qui m'a fait devenir footballeur après des années d'apprentissage. J'ai eu la chance de pouvoir aussi choisir le Brésil mais je n'ai jamais eu de doutes. Dans ce vestiaire, j'ai été très bien accueilli par Buffon, Pirlo, De Rossi. Après l'Italie Suède je les ai tous remerciés, un par un." Combien de buts marquera Eder en Chine ? "Eh voyons ... ici aussi de grands attaquants d'Italie ont joué et ils n'ont pas fait de ravages, cela signifie que le niveau n'est pas non plus trop bas. En tout cas je te reverrai en novembre, nous pourrons en discuter." Excusez-moi ? «Oui j'ai déjà tout programmé. Je serai de retour en Italie et j'irai à San Siro en tant que fan." ®JY DS – internazionale.fr
  11. L’Inter a finalisé le transfert d’Eder qui a accepté de signer au Jiangsu, le « demi-frère » de l’Inter. Cette transaction permet à l’Inter d’engranger 6M€. Luxury Tax Pourquoi l’Inter a-t-elle acceptée une offre "si basse" ? La réponse se trouve en Chine où une Luxury Tax existe pour tous les clubs de la Chinese Super League, cette dernière exige de débourser la même somme qui a été utilisée pour l’acquisition d’un joueur. Pour l’Inter, il s’agira d’une plus-value minimale, mais le risque est calculé. L’Italo-Brésilien percevra 27M€ sur deux ans. De plus, le départ d’Eder libère un poste en attaque, mais il libère également une place pour la prochaine Ligue des Champions. Est-ce un signe pour montrer à Dembélé qu’il est possible pour les deux clubs de traiter ensemble ? En effet, la somme devrait être utilisée pour trouver un accord avec l’Atlético Madrid pour Vrsaljko, qui disputera la Finale du Mondial face à la France ou Bordeaux pour Malcom, la formule de la transaction reste toutefois à définir. Dans deux jours le mercato se clôturera en Chine et sauf surprise, l’opération menant au transfert du demi-finaliste du Mondial, Mousa Dembélé, devrait s’accélérer. Le joueur ayant marqué son accord pour rejoindre l’Inter. Les discussions restent intenses entre l’Inter et Tottenham. Mauro Icardi La clause libératoire pour Icardi est sur le point d’expirer. Après le 15 juillet, le club procèdera à une revalorisation salariale. D’ici au 15, si un club propose les 110M€, Icardi aura le dernier mot, mais vu le comportement de notre Capitaine, cela laisse peu de place au doute… Le duel avec Cristiano Ronaldo, pour le titre de futur meilleur buteur, pourrait aussi être un challenge pour notre Capitaine. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Un retournement de situation important dans le mercato de l’Inter. Eder pourrait quitter les nerazzurri pour s'installer en Chine et plus précisément au Jiangsu qui appartient au Suning. Par le passé, l'Italo-Brésilien avait dit non à la solution chinoise, mais maintenant la situation a changé, le mercato en Chine ferme vendredi (attention à Dembelé toujours dans l'orbite des nerazzurri). Le Jiangsu a recommencé à faire de l’œil à Eder. L’Inter a décidé de laisser l’attaquant choisir son futur et l’intéressé a des chances d’accepter. La décision pourrait être prise dans la journée. Reste un possible retour à la Samp mais il s’agit seulement d’une solution de repli si le transfert en Chine venait à capoter (Defrel est le choix préféré pour succéder à Duvan Zapata qui va s’engager avec l’Atalanta). Tout sera donc plus clair dans quelques heures. ®JY DS - internazionale.fr
  13. Parfois, pour trouver de bonnes infos, il ne faut pas se concentrer qu'en Italie...Et la Gazzetta Dello Sport a eu la bonne idée d'interviewer, Cosmin Olaroiu , l'entraîneur roumain du Jiangsu et successeur de Fabio Capello sur le banc du club chinois. Ce dernier a révélé la stratégie du Suning et de son propriétaire, Zhang Jindong, qui est prêt à tout mettre en place pour ramener l'Inter au sommet du football italien et européen. Jindong Zhang "J'ai dîné avec Zhang avant de partir pour l'Italie. Nous avons parlé du Suning. Quand je suis arrivé, le club était en zone de relégation: maintenant, avant la trêve, nous sommes presque en Ligue des Champions. Nous avons également parlé de l'Inter. Il a tellement confiance en Spalletti." "Il m'a dit: "Monsieur, l'Inter ne peut pas passer de zéro à cent en une fraction de seconde. Même les investissements doivent être faits progressivement et cela a été notre philosophie, lors de notre entrée dans le football italien. Dans deux ans, l'Inter sera prête à gagner. C'est la façon de penser de notre propriétaire." Si Zhang est un expert du football ? "Avec moi, il n'est jamais rentré dans les aspects tactiques. Mais il m'a offert d'excellents joueurs sur le Mercato. Il a aussi accepté le fait d'en rejeter car je ne pensais pas qu’ils étaient juste pour le projet que j'avais en tête. En somme, il est compétent, et il a aussi un grand respect pour ceux qui occupent nos postes." Spalletti ? "Je n'ai jamais eu l'occasion de discuter avec lui et j'aimerais le faire. Son Inter joue un football moderne. Spalletti est un excellent entraîneur et l'année prochaine, les Nerazzurri seront aussi protagonistes en Ligue des Champions ". Ramires ? "Je n'étais pas l'entraîneur du Jiangsu à l'époque où l'Inter voulait le voir. Et je ne sais pas si Ramires intéresse toujours les Nerazzurri." Perisic ? "Si je pouvais voler un jouer à l'Inter, ce serait Perisic, j'aime vraiment ce joueur. J'ai beaucoup d'affection pour Spalletti aussi. Ensuite, il y a d'autres joueurs forts. Je pense à Icardi, à Miranda." Capello ? "J'étais allé l'observer quand il entraînait la Juventus. A cette époque, il y avait aussi mon ami Mutu. Le problème est qu’entraîner une équipe en Chine n'est pas facile. Et ce n'est pas parce que tu es un Top Manager que cela fonctionne. Tu dois tout reprendre à zéro, prendre conscience que vous ne faites pas face à des joueurs techniquement et tactiquement prêts. Mon travail était plus que psychologique. Je ne comprenais pas pourquoi, par exemple, la première balle touchée était lancée vers l'avant. La réponse des joueurs était: "Monsieur, nous n'avons pas de qualité pour jouer la possession". J'ai répondu: "Et qui a dit ça? De toute façon, nous travaillerons sur la qualité ." "Les footballeurs chinois, même les meilleurs, doivent lutter contre leurs insécurités. Mais ce sont des athlètes incroyables. Voulez-vous un exemple? Un des jeunes de mon équipe a des données cardiaques, que je n'ai jamais connu depuis que je suis dans le monde du football. Il pouvait courir sans jamais s'arrêter pendant 90 minutes. Et même au-delà.“ Yonghong Li ? "Que sait-on de lui en Chine ? Rien. De Milan, je n'ai d'informations que de mon fils Antonio et de mon épouse Claudia, car se sont fans des Rossoneri depuis l'époque d'Ancelotti sur le banc et Kaka sur le terrain. Carlo est une personne fantastique. Je l'ai rencontré. Mon fils Antonio est très en colère à propos de l'affaire Donnarumma." Paletta ? "Quand je suis arrivé, il n'avait presque jamais joué. Pour nos recruteurs, c'était un mauvais achat. A présent, il est devenu comme moi, intouchable." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Milan - Le Jiangsu Suning a présenté son nouveau maillot pour la saison à venir en Chine. L'équipe "jumelle" de l'Inter est de plus en plus similaire aux Nerazzurri, et cela va même jusqu'aux couleurs du maillot. Hormis le logo, tout pourrait faire croire qu'il s'agit d'un maillot de l'Inter. Ce dernier a été présenté par l'Administrateur Délégué Liu Jun. Qu'en pensez-vous ?! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Milan – L’Inter travaille dure actuellement pour satisfaire Luciano Spalletti dans sa recherche d’un nouveau joueur au milieu de terrain. Frederic Massara le bras droit de Sabatini suit Axel Witsel, international belge du Tianjin. Le joueur aurait été observé hier à Marbella, à l’occasion d’un match amical opposant le Sparta Prague au Tianjin Quanjian de Paulo Sousa. Witsel, une nouveauté pour l’Inter mais pas pour notre coach ! En effet, ces deux derniers se sont connus en Russie et plus précisément au Zenit. D’après les premières indiscrétions, il semblerait que Witsel soit plutôt une cible pour le mercato estival que dans l’immédiat. Il faut également analyser cette situation d’un autre point de vue, car le recrutement de Ramires à l’Inter est étroitement lié à une arrivée d’un milieu de terrain de qualité au Jiangsu. Et vu sous cet angle, le Diable Rouge pourrait aussi bien satisfaire l’équipe de Fabio Capello, que celle de Luciano Spalletti... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Milan – Douche froide hier pour l’Inter sur le dossier Ramires. En effet, selon PPTV Sports, qui appartient au Suning Group, le brésilien ne quittera pas le Jiangsu. Pourtant, Ramires veut l’Inter, Capello ne semble plus mettre de bâtons dans les roues, d'autant plus que les deux clubs appartiennent à la Famille Zhang. Objectivement, cette situation semble compliquée, car elle ne parvient pas à aboutir et il faut également se diriger vers un prêt onéreux suite aux exigences de l’UEFA. De plus, et c’est tout à son honneur également, Fabio Capello a souligné que le mercato du Jiangsu est similaire à celui de l’Inter, il ne décolle pas… Luis Carlini, agent de Ramires annule son arrivée prévue pour ce mardi Il semble que ce dernier se déplacera uniquement demain ou jeudi à Marbella, lieu du stage hivernal du Jiangsu, mais une entrevue reste planifiée avec Sabatini qui espère que la situation se débloquera, dans un sens ou dans l’autre, en contactant directement le Suning. Ce changement de cap serait à imputer à la Direction du Jiangsu. La raison invoquée serait d’éviter de voir les tifosi du club perdre leur calme en cas de départ de ce dernier. De fait l’arrivée de Ramires risque de ne pas se faire, si le Jiangsu obtient gain de cause auprès du Suning. La situation devrait s’éclaircir dans les prochains jours et Sabatini saura également s’il doit trouver, pour le Jiangsu, un remplaçant à Ramires… L’Inter anticipe Afin d’éviter toute mauvaise surprise, l’Inter continue sa recherche d’un autre milieu de terrain, présentant des caractéristiques similaires à celles de Ramires. Les joueurs listés sont Cristante, Baselli et Jankto. Concernant ce dernier, son agent Riso, s’est entretenu hier soir avec Piero Ausilio. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Milan – Ramires est annoncé proche de l’Inter en Italie, il ne s’agirait que d’une question d’heures. Pourtant, l’importante chaîne sportive PPTV Sports, très connue en Chine et qui fait partie du Suning Group, confirme le contraire ! En effet, cette dernière suit le Jiangsu Suning à Marbella et d’après elle, il semblerait que l’ancien Blues ne quittera pas l’équipe entrainée par Fabio Capello pour rejoindre la cause Nerazzurra. Cette information émane du chroniqueur Chen Kangyiduo et elle a été relayée et confirmée par des proches du Jiangsu. Pour ces journalistes locaux, les nouvelles que les sources italiennes ont communiqué sur le possible et imminent départ du joueur, seraient basée sur des informations sans fondement. Le Suning va devoir s’expliquer Un nouveau chapitre s’ouvre dans le dossier Ramires, lié à l’Inter et annoncé plusieurs fois pour Luciano Spalletti. Plusieurs rendez-vous ont d’ailleurs eu lieu, mais le joueur n’est pas encore interiste. Le Suning va devoir prendre ses responsabilités et expliquer la nature de cette situation et clarifier si cette situation est dictée sur base de faits ou sur base d’une logique suivie par la politique du Suning Group en personne. En effet, il est grand temps de savoir ce qu’il se passe, vu le nombre de communiqués parus dans la presse chinoise, qui confirment le fait que le Brésilien ne rejoindra pas Milan. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Selon le journal italien Corriere dello Sport, l'option la plus facile pour renforcer le milieu de terrain Nerazzurri en janvier reste le milieu de terrain brésilien du Jiangsu Suning, Ramires. "L'Inter et Spalletti le veulent, le joueur a déjà fait savoir qu'il ne veut pas retourner en Chine, et ne veut pas assister au camp d'entraînement de pré-saison du Jiangsu à Marbella (Espagne) en janvier, parce qu'il veut porter le maillot de l'Inter." "Étant donné que les deux clubs sont sous le même pavillon, les conditions financières de l'accord seront facilement définies, mais le feu vert de l'équipe de direction est requis en premier et le Suning ne veut pas donner cette impression de favoriser l'Inter au détriment du Jiangsu". L'ancien milieu de terrain de Chelsea n'est cependant pas la seule option envisagée par l'Inter, les autres alternatives restent celles d'Henrikh Mkhitaryan et de Javier Pastore, sans oublier Donsah et Verdi de Bologne. Il va se passer des choses à priori cet hiver
  19. Milan - Fabio Capello était présent à Milan à l’occasion de la sortie du livre dédié à la Famille Moratti. Le célèbre technicien italien s’est livré sur le Jiangsu, le Suning et l’Inter, extraits : Le Jiangsu ? "Nous étions derniers, j’ai eu des difficultés au départ, car je devais comprendre la valeur de l’équipe et il s’agissait d’un championnat tout nouveau pour moi. Nous avons réalisé une belle phase retour et pris 23 points, depuis les 8 récoltés lors de la phase aller. C’est une expérience intéressante footbalistiquement parlant, tout comme la vie en Chine. En Chine, tout va plus vite, au niveau des technologies par exemple, il y a un vrai plus. Je compte continuer mon expérience pour une année, nous sommes en discussion." Le Mercato ? "Il est encore un peu confus, il faut définir une ligne de conduit. Nous sommes ambitieux car il y a le Guangzhou qui domine depuis plusieurs années et qui dispose des meilleurs joueurs chinois." Ramires ? "Il faut s’adresser au grand chef, pas à moi." Le Suning ? "C’est un propriétaire très fort, très ambitieux et qui a de la cervelle. Ils évaluent toutes les possibilités qu’ils ont pour investir sur base des règlements en vigueur. Je peux vous assurer qu’il s’agit d’un très grand propriétaire, je peux vous l’affirmer, car j’en ai connu d’autres. J’ai parlé avec Cannavaro et d’autres entraineurs lors d’un meeting à Shanghai et tous sont heureux de ce propriétaire qui est très solide au niveau financier." Le Milan ? "Je n’ai pas envie de répondre à cette question." Si l’Inter peut rester en tête jusqu’au bout ? "Spalletti a fait un travail formidable depuis son arrivée. Ça arrive de rater un match, ils se sont beaucoup donné en première période, tellement qu’on ne les a pas revus en seconde. C’est durant cette première période que l’Inter aurait dû tuer le match, mais cela ne n’est pas passé comme prévu. Dans le Calcio, si tu commets une erreur, tu te retrouves dans une phase de confusion et tout devient plus difficile. Mais la valeur de l’Inter est indiscutable, elle se battra jusqu’au bout pour remporter le championnat." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan – Jindong Zhang n’a pas du tout apprécié la dernière saison réalisée par notre demi-frère et des conséquences vont s’en faire ressentir : La première : Fabio Capello L’entraîneur italien pourrait quitter la Chine, un an avant la fin de son contrat. Ce dernier vit actuellement des jours "particuliers" avec le Suning. Notre propriétaire, qui est également le propriétaire du Jiangsu a décidé d’opérer à une révolution générale chez notre demi-frère : Cette année, l’équipe était en zone de relégable, et ce n’est que grâce à Don Fabio, engagé le 11 juin dernier, que l’équipe a retrouvé ses esprits et a débuté son championnat. Rien n’est encore défini, mais il se dit que les relations entre l’entraîneur et la Direction soient devenue plus que compliquées. Ce qui est clair, c’est que le Jiangsu va se montrer actif lors du prochain Mercato. La seconde : Répercussion sur l’Inter Notre club est surveillé comme du lait sur le feu, le Mercato de janvier approche et Spalletti a un besoin cruel de renforts, limite dans chaque secteur. Pourtant le Suning a prévenu, il faudra recruter par le biais de l’autofinancement. Pour l’heure, Joao Mario et Marcelo Brozovic disposent d’un bon de sortie, mais personne ne frappe à la porte, avec une offre à la hauteur de nos attentes. L’Inter travaille donc sur les prêts et s’apprête à recruter Ramires, qui s’il retrouve ses sensations anglaise, pourrait s’avérer décisif dans la course à l’Europe. Pour l’heure, rien n’a encore été planifié pour bien accueillir le brésilien du Jiangsu. Ce dernier a vécu un an et demi en chine et il faudra voir quel est son niveau actuellement. La Troisième : Que va faire Jindong Zhang ? Du côté du Jiangsu, l’objectif serait d’alléger le noyau d’ici au mois de mars, date du début de la nouvelle saison de la Chinese Super League. Est-ce que quelqu’un aurait le portable de notre propriétaire afin de lui soumettre de transférer au Jiangsu nos deux interistes ? Cela pourrait contenter tout le monde…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Milan – L’Inter a l’intention de renforcer le noyau qu’elle a à sa disposition, lors du mercato hivernal. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Suning n’a pas perdu de temps. En effet, Ramires devrait arriver en Italie, dès le mois de décembre, afin que Spalletti prenne le temps de "l’éduquer" au championnat italien. Objectif du club : Être en zone Champions League. C’est une évidence, le noyau actuel est trop court et le mois de janvier devrait permettre à Spalletti de voir un défenseur et un voire deux milieux de terrain. Pour le rôle de meneur de jeu, l’objectif de l’Inter est Pastore. Néanmoins, via le Jiangsu, Ramires signera à l’Inter, sous la forme d’un prêt de 6 mois, avant de revenir en Chine, après la Coupe du Monde en Russie. Ramires est actuellement blessé au genou, ce n’est pas une blessure grave car les ligaments ont été touchés, mais pas les croisés. Il est actuellement en phase de rééducation pour une période de trois semaines où il pourra se reposer, ensuite direction Milan. Attention, l'ancien joueur de Chelsea arrive un mois avant l’ouverture du mercato en Europe, cela veut dire qu’il va s’entrainer à l’Inter, faire la connaissance du championnat italien, de ses équipiers, mais il ne pourra être opérationnel, qu’à partir du 01 janvier 2018. ®Antony Gilles - Internazionale.fr