Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'jorge antun'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

10 résultats trouvés

  1. C’est une information en provenance de la Gazzetta Dello Sport, une offre sur laquelle on retrouve la Marotta Touch qui anticipe toujours tout: "La troisième offre de l’Inter à Paulo Dybala est encore valable, mais avec des détails bien différents de ce qui a circulé dernièrement dans la presse." "Sur papier, il y a une offre à hauteur de 6 millions d’euros par saison, avec un million d’euros que le club tient à lier au nombre de présences effectives du joueur sur le terrain. En vrai, la proposition est donc la suivante : 5 millions d’euros de base et l’activation d’un bonus d’un millions d’euros dès l’instant où le joueur a au moins disputé 50% des matchs de son club." "D’autres bonus sont eux liés aux objectif personnels et de victoire de l’équipe. Cette proposition a été rejetée avec fermenté par Jorge Antun qui a fait savoir qu’il n’était pas intéressé. Mais le dialogue entre les parties ne s’est jamais interrompu à tel point qu’à présent, il est mis à l’étude la possibilité d’insérer une clause libératoire activable dès la fin de la première année du quadriennal." "La somme, inconnue pour le moment, ne serait pas exagérée, mais il s’agirait d’une protection pour le club, qui en cas de départ après un an, réaliserait tout de même une plus-value assez intéressante pour un joueur arrivé gratuitement. C’est aussi une garantie pour le joueur, une sorte de monnaie d’échange : Pour faire simple : Dybala pourrait raisonner de la sorte : "D'accord, j'accepte une partie fixe plus faible, mais tout repose sur moi et si j’explose après un an, j'aurai la possibilité d'évaluer toute offre pour une somme raisonnable." "Une nouvelle réunion est attendue pour ce week-end et lundi mais pour l'instant, l'Inter est incapable de finaliser la transaction suite aux injonctions de Steven Zhang : Marotta et Ausilio doivent d'abord transférer deux joueurs entre Sanchez, Dzeko et Correa pour dégraisser l'attaque et diminuer la masse salariale." Comprenez-vous le raisonnement du Padrino ? Jugez-vous cette proposition valable et viable? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport : Après l’arrivée confirmée de Romelu Lukaku, nombreux ont affirmé que la négociation pour parvenir à Paulo Dybala était partie en fumée, mais est-ce la vérité ? "D'ici la fin de la semaine, Beppe Marotta rencontrera à nouveau l'entourage de la Joya, en particulier l'intermédiaire Fabrizio De Vecchi, tandis que la présence de Jorge Antun n'est pas certaine, personnalité avec qui il y a quelques coins à arrondir. Actuellement, le parc offensif des Nerazzurri compte Lautaro, Dzeko, Correa, Sanchez, Pinamonti et, à présent, Lukaku. Ce qui est Trop." "Et si les départs de Sanchez et Pinamonti sont acquis, pour faire venir Dybala, il manque encore un départ. Il ne faut pas s'attendre à une rencontre décisive, mais la nouvelle réunion servira peut-être à briser la glace d'une négociation qui est en stand by depuis quelques jours. L'Inter veut prendre du temps, ce sera le sens de la réunion car les Nerazzurri ne peuvent pas faire autrement en ce moment : Il y a des chiffres qui ne collent pas, au niveau de la masse salariale et l’idée la plus plausible semble celle de sacrifier Dzeko, plus que Correa, mais il n'est pas facile de trouver des acheteurs pour le Bosniaque." "Dybala, lui, attend: "Avec Marotta, il a un pacte, il ne faut pas l'oublier. Et il reste compliqué, malgré la pause de réflexion en cours, de penser que l'Administrateur-Délégué puisse abandonner son protégé au plus beau moment. Jusqu'à quand ce pacte durera-t-il ? Difficile de répondre. Il est certain que cette impasse peut pousser d'autres clubs à réfléchir au nom de Dybala." Le Saviez-Vous ? Les coins à arrondir qui posent problèmes en ce moment seraient relatif à la Commission que cherche à percevoir Jorge Antun, celui-ci se montrerait un peu trop gourmand…. Et selon le Corriere Dello Sport "Il a été question de l'intérêt du Milan, mais les rumeurs ont déjà été démenties: De Via Aldo Rossi, ils font savoir que les paramètres de l'accord ne sont pas viables maintenant" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Il n’y a plus l’ombre d’un doute, La Joya est en passe de devenir un joueur de l’Inter. Preuve en est la déclaration de la Gazzetta Dello Sport: "Paulo Dybala veut l’Inter, il a choisi l’Inter et il jouera à l’Inter. La fin de l’Histoire n’est plus remise en discussion, la route est déjà tracée et il n’y a plus aucun obstacle devant lui qui pourrait envoyer tout balader et qui pourrait être considéré comme insurmontable entre les différents protagonistes" "Encore plus à partir du moment où le joueur a communiqué son "oui" au projet sportif et a mandaté son agent pour finaliser le tout. Il y a même déjà bien plus que des simples confirmations lassantes : Dybala a déjà parlé avec Simone Inzaghi de son futur rôle, à l’Inter, la saison prochaine. Pour l’annonce officielle, il faudra attendre le retour du joueur en Italie, qui est tout sauf imminent." "Toutefois, il n’est plus qu’une question de jours pour acter le tout: Ce lundi, l’Administrateur-Délégué de l’Inter, Giuseppe Marotta et Jorge Antun ont à nouveau échangé par téléphone, ce n’était pas uniquement pour se saluer, mais surtout pour définir la durée du contrat de l’attaquant argentin : Il s’agira d’un quadriennal. Dybala sera Nerazzurro jusqu’au 30 juin 2026, l’hypothèse d’un contrat 3+1 de la semaine dernière a donc été écartée et aujourd’hui ou au grand maximum demain, Marotta et Antun iront encore plus loin dans le détail pour peaufiner les derniers détails permettant de sortir le Champagne du frigo." "Il y aura encore une rencontre, reste à savoir si elle sera virtuelle ou physique vu le nombre important d’engagements des différents protagonistes, mais la thématique salariale n’est plus remise en discussion : Dybala percevra 6 millions d’euros net par saison. A cela il faut ajouter des bonus qui lui permettront d’atteindre les 7 millions d’euros. Il ne reste plus qu’à définir les différentes modalités pour activer ces bonus, sans oublier la prime à la signature que l’Inter devra débourser: Tout devrait être systématiser pour cette fin de semaine." L’aval de la Mamma "Dybala à l’Inter est une Affaire qui a convaincu toutes les composantes du Club, Qu’il s’agisse de la Direction avec Giuseppe Marotta et Piero Ausilio, de l’aire Technique avec Simone Inzaghi, qu’au plus haut niveau, avec Steven Zhang qui a donné son consentement pour donner la voie libre à cette opération." Mondovision "Dybala en Nerazzurro, entendons-nous, est également une acquisition importante en termes d’images : Il ne faut pas douter un seul instant qu’il y aura différentes initiatives médiatiques qui seront liées au nom de Dybala. Paulo a donné sa Parole à l’Inter, il l’a également fait sur base des conseils reçu ces derniers temps par sa maman, Alicia, qui est une personnalité très importante dans la vie et les choix sportif de la Joya: Le OUI est total, l’Inter en ce sens est convaincue de l’issue positive, surtout après avoir pris en charge tous les moindres détails permettant de finaliser positivement cette négociation." Une MasterClass de Marotta qui, en plus d’avoir envoyé Icardi au Paris-Saint-Germain, est parvenu à signer la Joya, sans verser le moindre centime ni renforcer le noyau de la Vieille Dame ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. "Paulo Dybala et l’Inter se sont dit leur premier oui." Telle est la révélation de la Gazzetta Dello Sport qui s’est livrée sur la réunion qui s’est tenu entre l’agent du joueur, Jorge Antun, et Giuseppe Marotta qui ont convenu la base d’un accord Place aux chiffres Un salaire de base de 6 millions d’euros net par saison plus des bonus pour atteindre 7 millions, dont la moitié sont facile à atteindre. Il y a encore une marge de négociation sur la durée du contrat : il s’agira soit d’un quadriennal, soit d’un triennal avec option. A confirmer, bien qu'ici les démentis soient de rigueur, le fait que le joueur puisse bénéficier d'un bonus à la signature, comme c'est fondamentalement le cas pour tous les grands joueurs qui expirent. Bientôt la signature Il ne s’agissait pas du passage à l’acte hier, mais il ne manque plus grand-chose, soit le passage nécessaire de voir Antun parler directement avec Dybala pour lui expliquer, dans les moindres détails, ce qu’il s’est passé hier. Les deux parties se sont fixées un nouveau rendez-vous dans quelques jours, il n’y en aura pas énormément, peut-être une semaine car faire perdurer n’est dans l’intérêt de personne Ce n’est pas dans l’intérêt de la Joya qui s’est engagé à 100% dans le projet Nerazzurro car dans le cas contraire, il ne se serait même pas mis à table pour écouter cette proposition. Ce n'est pas non plus dans l'idée du club de faire traîner les choses en longueur. Chaud patate Durant ce sommet, l'entourage du joueur n'a jamais fait référence aux propositions d'autres clubs : une attitude constructive qui a été appréciée par l'Inter. Mais au début de la réunion, les chiffres demandés par Antun n'ont pas plu aux dirigeants des Nerazzurri, des chiffres qu'Antun lui-même connaissait depuis des semaines alors que l'offre de l'Inter à Dybala ne datait pas d'hier. Des "grands" mots ont également fusé à un certain moment de la réunion : certains ont même craint que la table ne saute. Mais la diplomatie l'a emporté. Et cette montée de tension s'est vite transformée en descente, aidée par le travail de tous les participants. A tel point qu'au final, les deux parties concernées, soit l'entourage de Dybala et l'Inter, ont fait part d'un "grand optimisme" sur la définition de la négociation". Selon le Corriere Della Sera, le club a également tout mis en œuvre pour que Paulo se sente aimé et au centre du projet technique : Simone Inzaghi s'est présenté durant quelques instants à cette réunion, tout comme Javier Zanetti, qui avait déjà "choyé" la Joya lors du match de charité organisé par Samuel Eto'o et à l'occasion d'Italie-Argentine. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport, Steven Zhang n’en a que faire du comportement, peu orthodoxe, d’Arturo Vidal et d’Alexis Sanchez! "Une rencontre entre la Direction de l'Inter et l'agent du joueur, Jorge Antun, est prévue dans les prochaines heures. Dybala et l'Inter se cherchent depuis longtemps, ils sont tombés amoureux l'un de l'autre ". Les prémisses sont toutes là, le moment est venu car si l'on fait traîner les choses en longueur, on court le risque de perdre un peu l'enthousiasme. L'Inter l'a compris et veut aller à l'autel. C'est pourquoi la prochaine réunion entre Giuseppe Marotta et Jorge Antun est une étape importante. Elle aura lieu dans les prochaines heures, voir même déjà aujourd'hui.' Le thème de la rencontre "Des messages filtrent de la part de Dybala: Le désir de rester en Italie, les refus en série de clubs intéressés comme Dortmund, Newcastle, Arsenal et Séville, et même l'Atletico Madrid, qui ont tous été mis en veilleuse face à la possibilité de rejoindre l'Inter comme pour dire "Je suis là, prêt à signer". L'Inter a également le sentiment de disposer d'un potentiel jeu ascendant, mais en un clin d'œil à d'autres destinations étrangères possibles." "Comprenez le Fc Barcelone qui s'est manifesté hier. Toutefois, l'Inter estime avoir fait toutes les démarches nécessaires pour parvenir à signer l'ancien de la Juve. Marotta a déjà déposé, il y a déjà quelques temps, sur la table de Dybala, une offre de contrat: 6 millions par saison pour un contrat de quatre ans, avec des bonus qui porteraient la Joya à 7. La proposition a été soumise il y a plusieurs semaines aux intermédiaires travaillant sur l'opération. Un oui total n'est jamais arrivé, ou du moins pas de la part de toutes les parties mais Dybala et l'Inter ont fait un pacte sur le timing, et le moment est venu: . La prochaine réunion sera décisive car à présent tous les acteurs de la négociation, y compris l'agent Antun, se sont rencontrés directement." La Grande Nouveauté "S'il n'y a pas d'urgence à boucler le transfert, clarifier la situation est prioritaire: . Si d'autres clubs autour de Dybala sont vraiment là, l'Inter le comprendra lors de cette prochaine réunion, mais pour dire la vérité, elle ne voit pas de grands obstacles se dresser devant elle. La nouveauté la plus importante est la façon dont l'accord va se boucler." "Précédemment, l'arrivée de Paulo était toujours liée aux départs de Vidal et Sanchez, pour libérer de la masse salariale dans l'effectif du club. A présent, les deux joueurs concerné sont hors-sujet. Comprenez: les deux Chiliens sont sur le départ, ils ne joueront pas pour l'Inter la saison prochaine, ils attendent juste que les négociations existantes se concrétisent, Flamengo pour Arturo et Séville (plutôt que Galatasaray) pour Alexis." Mais surtout, il n'est maintenant plus nécessaire qu'ils partent avant l'arrivée de Dybala. L'Inter peut immédiatement lui ouvrir les portes d'Appiano Gentile et remercier ensuite les chiliens. En effet, ces derniers jours, Steven Zhang a de toute façon compris que les départs des sud-américains, avec ou sans indemnités de départ, deviendront une réalité". ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. La presse sportive s’est enflammée suite à la révélation de la Gazzetta Dello Sport sur la future arrivée de Paulo Dybala à l’Inter. Place à présent à deux articles détaillés en provenance de la péninsule Pour Tuttosport Comment est-ce possible d’arriver à Paulo Dybala à l’Inter, avec la thématique de la soutenabilité, comme étoile polaire dans les plans de Suning ? "Pour l’expliquer, il faut se concentrer sur Giuseppe Marotta qui s’est jeté sur sa proie à peine les papiers du divorce entre la Juve et l’argentin actés. Celui-ci a demandé à Jorge Antun, son agent, quel était le délai qu'ils avaient donné pour trouver une équipe. La réponse "Nous ne sommes pas pressés" était ce que l'Inter voulait entendre, car le Mercato des Nerazzurri sera quoiqu’il arrive marqué de départs." "Suning a d'ailleurs défini les palettes nécessaires pour maintenir la soutenabilité des comptes : Le Mercato devra présenter un solde positif de 60 millions d’euros et la masse salariale devra diminuer de 15% avec une épargne de 20 millions d’euros. Les objectifs fixés à Simone Inzaghi seront les mêmes que ceux de l’été dernier : Terminer dans le Top 4 et atteindre les huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Pour ces motifs, Steven Zhang lui-même est le premier à savoir que son Inter devra rester compétitive." "Marotta, qui connaît bien le tempérament de Dybala, sait pertinemment qu'il a le oui du joueur dans la main, surtout par le fait qu’il désir se sentir comme un centre de gravité dans le projet, cela influera sur sa décision. C'est aussi pour cette raison que, par exemple, Marcelo Brozovic a choisi de prolonger l’aventure avec l'Inter malgré une offre bien plus importante du Real Madrid. L'Argentin, tout comme son futur équipier, serait l'étoile la plus brillante au firmament à Milan, car l’équipe ne possède également pas d’autre profils de ce type dans son noyau." "Il s’agit donc du meilleur tremplin pour mettre sur pied les bases d’un accord salarial. Dybala, qui gagne 7,3 millions d'euros à Turin et qui avait conclu un accord pour 8 millions plus 2 millions de bonus avant de consommer cette rupture, sait bien quels sont les paramètres du club Nerazzurro et que pour se lier les parties devront toutes les deux sacrifier quelque chose". Pour la Rosea, les futures flèches de l'Inter seront argentines "Les routes de Lautaro Martinez et de Paulo Dybala devraient converger à l’Inter après s’être tant de fois croisées en équipe nationale lors de ce dernier quadriennal. Si Marotta et ses adjoints parviennent à mettre la main sur la Joya et, en même temps, à résister aux avances des grands clubs européens vers le Toro, la "Dyla" pourrait prendre vie à Milan, elle qui a été testée à de très nombreuses reprises par le sélectionneur national Lionel Scaloni" "En effet, Lautaro et Dybala ont joué 8 fois ensemble en équipe national pour trois buts inscrits par Lautaro dont deux via une passe décisive de Paulo. L’entente entre les deux s’affineraient et ils pourraient tranquillement coexister: Les caractéristiques de l'un et l'autre sont également bénéfique dans le cadre d’une possible alternance impliquant trois attaquants. L'amitié et le sentiment qui les unissent également en dehors du terrain seraient l'ingrédient supplémentaire d'une paire capable de faire rêver les Nerazzurri." Pour Marco Barzaghi, le recrutement est certain "Les chances s’élèvent à 90%, elles sont très élevées mais pas à 100% : Je conserve une prudence de 10%, car tout n'est pas fait ou signé. Ce n'est qu'à ce moment-là que je me donnerai entièrement, car tout peut arriver avec les joueurs en fin de contrat. En fait, nous pouvons même baisser un peu le pourcentage car un démenti est arrivé d'Antun, et la Viale Della Liberazione est irritée par ces rumeurs, vu que l’'entourage du joueur joue pour négocier de meilleures offres." "Il y a aussi beaucoup d'irritation car une telle rumeur avant la rencontre face à Empoli et la Finale de la Coupe d’Italie peut déstabiliser aussi les attaquants actuels de l'Inter. Il faut donc comprendre s'il s'agit de démentis de façade ou si autre chose peut se produire." Javier Zanetti, Diego Milito, Estéban Cambiasso pour ne citer qu’eux, l’Inter et l’Argentine cultivent une histoire d’amour qui n’est pas prête de s’arrêter, qu’en pensez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. En effet, Selon Tuttosport, Giuseppe Marotta aurait déjà reçu le feu vert de Suning, le propriétaire de l’Inter Est-ce vraiment une bonne idée de vendre Lautaro ? "Dans le meilleur des mondes possibles, ce serait à Simone Inzaghi de construire une attaque qui ferait rêver les Tifosi, mais plus que probablement cette démarche se veut fonctionnelle pour éviter le risque que "l'effet du temps qui passe" cité à plusieurs reprise puisse revenir comme un boomerang dans le visage interiste." "Il est tout aussi vrai que lors du premier échange avec Jorge Antun, l’Inter a eu confirmation que Paulo n’était pas pressé. Toutefois, il est également impossible de penser que Dybala songe un seul instant à être sans équipe d’ici à la mi-août, soit à un jour près, la même période où Romelu Lukaku avait été vendu l’été dernier." "De plus avec l’arrivée de Dybala, il serait bien plus facile de prendre en considération les demandes entourant Lautaro Martinez, surtout que le tout aurait déjà fait l’objet d’une validation de Suning." Cette fois-ci même Fabrizio Biasin confirme qu’il y a des contacts "L’entourage de Dybala et Giuseppe Marotta "discutent". L’Administrateur-Délégué cherche le cadre idéal car il ne veut pas que son éventuelle arrivée débouche sur le départ d’un cadre important : Oui ce sera encore un été comble de calculs mathématique complexe. Si l’affaire est très difficile, les parties restent en contact." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. L’aventure turinoise de Paulo Dybala arrive à sa fin : L’argentin ne prolongera pas avec la Vieille Dame, qui l’a fracassé par l’intermédiaire d’Arrivabene, le tout pour le plus grand bonheur de Giuseppe Marotta! Révélation de Tuttosport "Dybala à l’Inter n’est plus une suggestion mais un projet concret car Beppe Marotta et Piero Ausilio ont rencontré dans le plus grand secret Jorge Antun, l’agent de la Joya, pour faire part de ll’intérêt Nerazzurro sur le joueur. Cette acte a pu être posé suite au divorce acté de façon unilatéral par la Juventus. Si les parties ne sont pas encore entrées dans le vif via l’aspect économique de la négociation, l’Inter s’est insérée officiellement dans la course à l’argentin, en cherchant à savoir quel serait le timing apprécié par Dybala. En retour, la Direction a reçu une réponse qui peut être considérée comme très favorable pour les Nerazzurri : "L’argentin n’est pas pressé." "L’Inter doit également faire preuve de patience car si elle est intéressée par Dybala, elle n’est pas encore rentré dans les étapes décisives. Giuseppe Marotta et Piero Ausilio doivent en premier lieu prendre connaissance des intentions de Suning et de ce qu'il octroiera comme budget pour le prochain mercato, il conviendra également de connaitre les nécessités et les requêtes de Simone Inzaghi." L’autre raison qui motive cette stratégie est la conviction que Dybala, avec le temps qui s’écoulera, abaissera ses exigences économiques : Il sera plus malléable, à la condition de percevoir des bonus. Marotta et Ausilio ont, en effet, parfaitement conscience que Dybala percevait à la Juve 7,3 millions d’euros, bonus compris et que l’accord convenu mais qui n’a jamais été signé, faisait état d’un contrat de 8 millions d’euros plus 2 millions d’euros de bonus." Paulo comme Stefan ? En effet, le Derby d’Italie de ce dimanche sera particulier pour Paulo Dybala, il sera son dernier, du moins sous le maillot Bianconero, comme le révèle la Gazzetta Dello Sport: "Place à Alessandro Bastoni et au revirement de Dybala, qui depuis des années, s'illumine lorsqu'il voit les Nerazzurri. Ses excellentes performances coïncident d'ailleurs avec la première aventure d'Alessandro à l’Inter: En effet, depuis que la ligne à quatre de Spalletti a laissé sa place au trio composé de l'ancien joueur de l'Atalanta, de Milan Skriniar et de Stefan De Vrij, la Joya a toujours marqué contre l’Inter en Serie A. » "La défense de l'Inter est prévenue : Qu'il débute en première mi-temps ou en cours de match, cela change peu au niveau de la performance de Dybala. Simone Inzaghi profitera de l’occasion pour l’étudier attentivement et qui sait pour se mettre au travail : Peut-être qu’en été, il aura le plaisir de supprimer toutes ses notes relatives à Paulo l’adversaire." Pour les bookmakers, l’Inter est la grande favorite Agipronews rapporte que les bookmakers considèrent l'Inter comme l'option la plus probable, à 2,75 sur Snai, avec deux équipes espagnoles en concurrence : Le FC Barcelone et l'Atletico Madrid, à 6,50. Le Tottenham du couple italien Antonio Conte-Fabio Paratici monte à 7,50, tandis qu'un transfert au Paris-Saint-Germain, appelé à un été de renouveau, vaut 10 fois la mise, comme le Milan Ac. Les autres grands d'Europe sont encore plus loin : un transfert de Dybala à Liverpool est proposé à 15, tandis que les deux clubs de Manchester sont à 20. Mieux encore le Real Madrid et le Bayern Munich s’envolent à 25 fois la mise, car ils ne sont pas convaincus de la valeur de l'opération malgré le fait qu'il s'agisse d'un transfert à coût zéro." Pensez-vous qu’à l’instar de Stefan De Vrij, la Joya réalisera une prestation en demi-teinte ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport, Giuseppe Marotta, tel un prédateur prêt à sauter sur sa proie, observe dans l’ombre le sommet tant attendu entre la Juve et Jorge Antun, l’agent de Paulo Dybala, qui est programmé à ce jeudi ! Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Le Club turinois est prêt à déposer sur la table un triennal de 7 millions d’euros accompagné de bonus liés aux buts, aux présences et aux résultats. Il s’agit d’un accord bien différent de celui proposé en automne dernier : 8 millions d’euros plus 2 millions d’euros de bonus à percevoir jusqu’au 30 juin 2026. Le club bianconero a des doutes sur le physique de Dybala qui, cette saison, a déjà raté 12 matchs et qui ne sera également pas disponible face à la Sampdoria." Pour la Rosea, la pensée initiale de Paulo était de rester à la Juve et, si possible, d’y terminer sa carrière de haut niveau. En cas d’offre similaire, son choix serait celui de ne pas changer. Sur Dybala, on retrouve l’intérêt d’un très grand nombre de clubs : L'Atletico Madrid, Manchester City et d’autres clubs anglais : "Mais Il est encore trop top pour comprendre ce qui sera conseillé à Dybala, mais cette semaine, plus d’un club a pris contact avec Antun pour obtenir des informations. Et l’appel le plus intéressant et le plus attendu est arrivé de l’Inter : "Une tentative sera faite avait récemment" dit Beppe Marotta." "La priorité de Dybala est de trouver un club qui a un projet pour lui, où il pourrait y ressentir un rôle central aussi bien pour le présent, que pour le futur. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’argentin patiente de de savoir ce que veut faire la Juve…Avec l’Inter qui veille et qui est prête à lancer l’assaut." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. C’est une information en provenance de la Gazzetta Dello Sport et, ce n’est finalement une surprise pour personne : Giuseppe Marotta, l’Administrateur-Délégué Sport de l’Inter se prépare à lancer pour Paulo Dybala, l’argentin ayant toujours connu une relation particulière avec le meilleur dirigeant de la Botte, est en fin de contrat au 30 juin 2022! "Le coup de théâtre serait de voir Dybala évoluer la saison prochaine à l’Inter. Il ne faut pas perdre de vue ce scénario, car le club Nerazzurro est prêt à s’insérer dans les difficultés entourant le numéro 10 turinois et son club dans le cadre de la procédure de renouvellement : Il n’est d’ailleurs pas juste de considérer cela comme une manœuvre de déstabilisation, il y a quelque chose de plus, c’est une réelle idée." "Dybala et la Juventus s’étaient entendu depuis le mois d’octobre pour procéder à un renouvellement quinquennal à hauteur de huit millions d’euros plus deux de bonus par saison. Ensuite, la machine s’est enrayée à l’instant fatidique, celui où il devait prendre le style en main : L’Inter est au courant de tout, Marotta est parfaitement informé de la situation, il connait le moindre mouvement relatif à l’argentin." "L’Administrateur-Délégué Nerazzurro sait également que le numéro 10 a donné à la priorité à la Juve jusqu’à la fin de ce mois de janvier, il ne veut pas échanger avec d’autres clubs, car oui, plusieurs appels sont déjà arrivé chez son agent, Jorge Antun. De son côté, Paulo ne s’explique pas ce revirement de situation de ses dirigeants, avec lesquels, il était pourtant parvenu à définir un vrai et propre accord, actuellement. A présent, ils veulent rediscuter des termes de celui-ci, aussi bien au niveau de la durée que de l’offre salariale." "L’Inter, raisonne sur des possibles interventions à réaliser pour renforcer son attaque l’année prochaine et le nom de Gianluca Scamacca est en première ligne, mais attention aussi à l’Idée Dybala, car elle peut être l’opportunité dont parlaient certains et bien sûr Marotta en personne. Le Club de Zhang ne peut pas intervenir sur base de l’accord conclu au mois d’octobre, les dix millions d’euros globaux sont hors de portée pour le club qui a prolongé Lautaro à six millions d’euros plus bonus et qui compte en faire tout autant pour Marcelo Brozovic." "Toutefois, si le niveau des enjeux vient à diminuer sur une base inférieure, alors l’assaut à Dybala est une guerre dans laquelle l’Inter veut s’inscrire, avec de très bonnes raisons de pouvoir le ramener à la maison: Il a déjà été courtisé, il se dit même qu’il y a déjà eu une approche, précoce, mais pas trop, car les comptes de la Viale Della Liberazione le savent parfaitement." "Comprenez : Si le nouveau contrat de Dybala ne diffère pas énormément de celui en cours avec la Juve, l'Inter sera au rendez-vous. Et l'Argentin lui-même en est conscient. En juin, la masse salariale des Nerazzurri sera moins bien imposante que l’actuelle avec deux joueurs qui arriveront en fin de contrat au 30 juin 2022 : Arturo Vidal et Matias Vecino : La somme totale épargnée s’élèvera à environ 16 millions d’euros bruts par an sur les caisses de l’Inter et ces 16 millions seront suffisants pour planifier l'assaut sur Dybala." "Après lui avoir fait la cour, l’Inter disposerait des fonds pour tenter le coup et observe la situation: Marotta attend le bon moment pour tenter l'assaut car un Dybala gratuit est un plat trop délicieux pour ne pas tenter l'Inter. Marotta a déjà essayé de se l’offrir à l'été 2019, lorsqu'il a proposé un échange avec Mauro Icardi. L'estime envers le joueur est toujours intact 30 mois plus tard et paradoxalement, l’opération est plus réaliste aujourd’hui qu’à l’époque." "L’Inter est prête, mais Marotta ne veut pas faire de vagues et personne n’aime perdre des combats car finalement, plus que la Juventus, c’est bel et bien Paulo Dybala qui a tout entre les mains, il suffira donc d’attendre encore quelques semaines pour découvrir quels sont les cartes en sa possession : L’Inter est aujourd’hui considérée comme un Cheval de compétition qui pourrait peut-être l’emporter "Di Corto Muso"." Etes-vous si surpris que cela, du comportement de Giuseppe Marotta ? Entre un Scamacca payant et un Dybala gratuit, lequel recruteriez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...