Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'kwadwo asamoah'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. En effet, à travers le profil officiel Instagram de l’Inter, Nicolò Barella a répondu aux demandes des tifosi Quel est ton plus beau but ? "Celui face à la Fiorentina, en Coupe d’Italie car il était le plus difficile vu la coordination à avoir, je suis content qu’il soit allé dans le coin." Bare où es-tu ? "Comme je le dis toujours à Brozo, je suis ici: Il ne me laisse jamais tranquille." Quel type de musique écoutes-tu ? "J’écoute un peu de rap, certains en italien et d’autres. Comme je suis aussi le père de trois enfants, des chansons pour enfants." Comment est né ton rapport avec Brozovic ? "C’est venu tout naturellement, nous sommes deux personnes directes, vraie: On aime bien être ensemble, rire, faire les cons et nous divertir." Ton film préféré ? "Plus qu’un film, ma série préférée est Vikings." Pourquoi le numéro 23 ? "J’ai toujours eu le 18, mais lorsque je suis arrivé à l’Inter, il appartenait à Asamoah. J’ai donc décidé d’opter pour un autre numéro et j’ai pris le 23 car c’est celui de mon idole Lebron." De quelle légende interiste t’inspires-tu ? "Une de mes idoles est Dejan Stankovic. Il m’a toujours plu comme joueur et j’ai toujours cherché à prendre le meilleur de lui, je cherche a faire aussi bien que lui, aussi bien que ce que lui a fait avec l’Inter." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Kwadwo Asamoah Informations Générales : Nom : Asamoah Prénom : Kwadwo Poste : Défenseur Gauche Date de naissance : 09/12/1988 Lieu de naissance : Accra Pays : Ghana Taille : 178cm Poids : 78 kilos Numéro de maillot : ? Au club depuis : Ouverture du mercato 2018 Position sur le terrain : Biographie Kwadwo Asamoah, né le 9 décembre 1988 à Accra, c'est un footballeur international ghanéen évoluant, au poste de défenseur latéral à la Juventus FC. Asamoah débute sa carrière au Torino FC mais n'y joue aucun match. Il s'engage alors en faveur de l'Udinese Calcio où il devient un pilier du milieu de terrain. Ses performances convainquent la Juventus de le recruter à l'été 2012. Au sein du club turinois, Asamoah remporte le championnat à quatre reprises et atteint la finale de la Ligue des champions en 2015. Convoqué en 2009 avec le Ghana, Asamoah intègre rapidement les Black Stars. Il atteint lors de la Coupe du monde 2010 les quarts de finale. Asamoah prend part à quatre Coupes d'Afrique des nations et deux Coupes du monde. Ayant choisi de quitter libre la Juventus, à la fin de son contrat en juin 2018, il est annoncé à l'Inter Milan à paramètre zéro. Carrière En 2008, Asamoah rejoint l'Udinese Calcio et débute, en Serie A, le 11 janvier 2009 en remplaçant Fernando Tissone contre la Sampdoria. Lors de la saison 2010-2011, il aide son équipe à accéder au tour préliminaire de la Ligue des champions. Le 2 juillet 2012, Asamoah rejoint la Juventus de Turin à peine sacrée championne d'Italie, en compagnie de son coéquipier Mauricio Isla. Le 11 août 2012, en finale de la Supercoupe d'Italie, Asamoah égalise grâce à une frappe de 25 mètres contre le SSC Naples et gagne d'emblée son premier titre avec la Juventus. Séduit par la forme du ghanéen, Antonio Conte le fait débuter fin août en ouverture du championnat contre Parme. Asamoah réalise à nouveau un match convaincant et délivre une passe pour un succès 2-0 à domicile. Le 16 septembre, il ouvre son compteur en championnat contre le Genoa. Carrière en Club Parcours junior: 2005-2006: Kaaseman F.C. 2006-2007: Liberty Professionals 2007-2008: AC Bellinzone Parcours professionnel: 2007-2008: Torino FC (Aucun Match) 2008- 2012: Udinese Calcio 2012- 30 juin 2018: Juventus Turin 01 juillet 2018: Internazionale Milano Carrière internationale: Depuis 2008: Ghana Palmarès: En club Juventus Football Club: Championnat : 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018. Coupe d'Italie : 2015, 2016, 2017 et 2018. Finaliste : 2014-15, 2016-17 Supercoupe d'Italie : 2012, 2013 et 2015. Finaliste : 2014, 2016 et 2017 Ligue des champions : Finaliste : 2015 et 2017 En équipe nationale: Coupe d'Afrique des nations : Finaliste : 2010. Troisième : 2008. A voir sur le site : ® Wikipedia.fr
  3. Une faillite, un contrat non-respecté, une honte…L’Inter a dit adieu à la Ligue des Champions de la pire des façons ce mercredi…. Recruté afin de faire passer un cap à l’Inter, Antonio Conte aura réussi à déclencher la fureur du Suning : Si à l’heure d’écrire ces lignes, le poste de l’entraîneur n’est pas encore remis en question, l’Inter va payer au prix fort sa prestation Révélation de Tuttosport "Pas de victoire, plus de Ligue des Champions, ni même l’Europa League : La Campagne en Coupe d’Europe de l’Inter s’est très mal terminée et Nankin ne le prend absolument pas bien. Si ces dernières années, Suning semblait déjà lassé par les éliminations, cette année, il l’encaissera avec encore plus de difficultés." Attentes trahies "On ressent un certain agacement en Chine suite à ce qu’il s’est passé en Coupe d’Europe, avec une seule victoire en six matchs et la dernière place d’un groupe considéré comme complexe, mais surmontable étant donné que l’on retrouvait le pire Real Madrid de ces dernières années. On retrouvait également le Shakhtar qui avait été battu 5-0 en demi-Finale de la Ligue Europa en août dernier et le Borussia Mönchengladbach, actuel septième de Bundesliga." "Le tout après avoir investi en deux saisons plus de 230 millions d’euros, ventes exclues et avoir recruté un entraîneur à hauteur de 12 millions d’euros par saison…. La Famille Zhang s’attendait à quelque chose de mieux." Pas de Mercato "Cette élimination va avoir des répercussions sur le Mercato. Si en septembre Marotta et Ausilio ont dû acquérir des joueurs à bas prix, seulement après avoir réalisé des ventes: Soit moins de 5 millions d’euros pour s’offrir Kolarov, Vidal et Darmian, via les départs de Godin, Asamoah, Dalbert et Candreva." "Il est à présent difficile de penser que Suning va ouvrir le portefeuille : La désillusion est immense et les comptes du club, comme ceux de tous les autres de la planète, ont plongé dans le rouge à cause du Covid. La qualification en huitième de finale aurait permis à l’Inter d’engranger 15 millions d’euros." "Avec seul le championnat a disputer, la propriété s’attend à un résultat important, peu importe ce qui a été dit lors de la fameuse confrontation à la Villa Bellini, et la Coupe d’Italie, il est plus que certain que Zhang n’autorise aucun investissement." Cautionneriez-vous ce comportement de la part de Suning ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. La fin du mercato, c'est ce lundi 5 octobre. Tout s'accélère donc pour caser, trouver un point de chute, sauver la face, refourguer, se renforcer... Vous avez saisi et nous ne sommes pas en reste à l'Inter. Petit aperçu des dernières rumeurs nous concernant. MARCOS ALONSO Les relations entre le joueur et Frank Lampard se sont totalement détériorées après son remplacement à la fin mi-temps contre West Bromwich Albion. Les blues étaient alors menés 3-0, remplacé par un efficace Azpilicueta, Chelsea a arraché le nul en fin de rencontre. Cependant l'accord est loin d'être finalisé puisque la seule solution envisagée par l'Inter reste le prêt avec droit de rachat, une formule jusqu'ici toujours rejetée par Chelsea. PIROLA Alors que des contacts le concernant avec Sassuolo était en vue pour amortir le transfert de Sensi (20M€), il semblerait que le jeune défenseur va rejoindre la Serie B et le club tout proche de Monza. Comme Antonio Conte a bloqué le transfert d'Andrea Ranocchia, il devrait trouver plus de temps de jeu ailleurs. ERIKSEN D'après le site fcinternews.it, le Paris Saint-Germain a présenté il y a peu une offre concrète pour Christian Eriksen. Leonardo a d'abord contacté l'agent du joueur, Martin Shoots, pour tenter de comprendre la situation du joueur. La proposition du club parisien comprenait une contre partie en la personne d'Idrissa Gueye, et un montant pas particulièrement significatif (toujours selon le site, ndlr). Après tout le PSG doit aussi faire attention à son budget. La réponse fut négative, Eriksen n'est pas à vendre. Une décision soutenue par Conte lui-même, qui malgré ceux qui le jugent allergique au danois et face à la possibilité de façonner Gueye, un profil qui semble plus adapté à son modulo tactique, s'oppose à cet échange. Même résultat aussi pour d'autres intermédiaires qui ont proposé à l'agent d'Eriksen la possibilité de passer en Bundesliga, notamment au Borussia Dortmund. Un signal fort donc envoyé par Conte et la direction qui considèrent Eriksen comme une pierre angulaire de l'Inter cette saison. De plus le joueur lui-même souhaite continuer et tenter de se tailler un rôle important dans l'effectif. ASAMOAH & VECINO Selon le Corriere dello Sport, plusieurs franchises de Major League Soccer ont sondé le club pour le ghanéen. En Angleterre, Reading semble aussi fortement intéressé. Pour ce qui est de Matias Vecino, rien à l'horizon alors que le joueur est toujours à l'infirmerie après son opération du ménisque. ®gladis32 – internazionale.fr
  5. Selon l'édition du jour de la Gazzetta dello Sport, l'Inter serait prête à écouter toutes les offres pour ses joueurs... Ou presque. Les Nerazzuri affiche actuellement complet et doivent impérativement laisser partir des joueurs pour en voir arriver des nouveaux. Le club serait prêt à écouter toutes offres concernant n'importe lequel de ses joueurs, à l'exception d'Alessandro Bastoni, Stefan de Vrij, Nicolo Barella et Romelu Lukaku. Les 7 qui seraient les plus susceptible de partir sont Diego Godin (quasiment fait avec Cagliari), Dalbert, Kwadwo Asamoah, Antonio Candreva, Matias Vecino, Joao Mario et Marcelo Brozovic. Si l'Inter réussit à V.E.N.D.R.E les 7 joueurs cités, elle disposerait des fonds pour signé 5 nouveaux joueurs qui viendraient complétés l'équipe. Les premiers noms serait Arturo Vidal (comme Godin, signature imminente) et Matteo Darmian. En plus du Chilien et de l'Italien, le club voudrait un nouveau latéral gauche, un quatrième attaquant et un milieu de terrain. Pour ce dernier poste, le favoris de Conte reste toujours N'Golo Kante de Chelsea. ®Trent_FCI - Internazionale.fr
  6. L’Inter a, comme prévu, transmis sa liste des joueurs inscrits pour disputer la phase finale de l’Europa League 2019-2020, à l'Uefa. A noter, l'absence de Kwadwo Asamoah malgré la blessure de Mattias Vecino. Liste A 1 Samir Handanovic 2 Diego Godin 5 Roberto Gagliardini 6 Stefan de Vrij 7 Alexis Sanchez 9 Romelu Lukaku 10 Lautaro Martinez 11 Victor Moses 12 Stefano Sensi 13 Andrea Ranocchia 15 Ashley Young 20 Borja Valero 23 Nicolò Barella 24 Christian Eriksen 27 Daniele Padelli 32 Lucien Agoume 33 Danilo D'Ambrosio 34 Cristiano Biraghi 37 Milan Skriniar 77 Marcelo Brozovic 87 Antonio Candreva 95 Alessandro Bastoni Liste B 30 Sebastiano Esposito 31 Lorenzo Pirola 35 Filip Stankovic 36 Thomas Schirò 38 Giacomo Pozzer 41 Jacopo Gianelli ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. C’est de cette façon que le Corriere Dello Sport annonce le retour de Kwadwo Asamoah dans le noyau interiste. En effet, le ghanéen aura connu l’une des pires saisons de sa carrière, suite à des persistants problèmes aux genoux et il semble à présent être opérationnel... "L’Inter va lancer l’assaut à l’Europa League avec une nouvelle recrue, il s’agit de Kwadwo Asamoah qui va être réintégré dans la Liste de l’Uefa de laquelle il avait pourtant été retiré début février." Le fait de le voir toujours sur le banc montre qu'Asamoah est disponible et qu’il s’est préparé pour être appelé par Conte en Coupe d’Europe. La nouvelle liste des joueurs sera transmise lundi à Nyon Qui va-t-il remplacer ? "Mattias Vecino a été opéré au genou, il ne sera donc plus disponible." Préférez-vous Asamoah, Biraghi ou Young pour arpenter l’aile gauche Nerazzurra ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Telle est l’analyse de la Gazzetta Dello Sport, l’Inter de la saison 2020/2021 devra apporter certaines garanties, et pour ce faire, les déceptions de cette saison, seront priées d’aller voir ailleurs: Antonio Conte, voulant avoir, à juste titre, des joueurs proches de ses idées et des joueurs adaptés à ses schémas de jeu Analyse de la Gazzetta Dello Sport "On comme par deux "Bigs", des points fermes de la formation actuelle, deux joueurs que l’Inter est disposée à vendre : Milan Skriniar est le premier : Le slovaque ne s’est jamais adapté dans le fond à la défense à trois. Conte lui a toujours fait confiance, mais c’est lui le sacrifiable parmi les sacrifiables, lui qui pourra apporter les fonds nécessaires à la refonte de l’équipe." L’adieu est-il certain ? "Objectivement non, tout dépend des offres et pour l’instant personne ne s’est manifesté. "Cela vaut aussi pour Marcelo Brozovic qui voit aujourd’hui sa clause libératoire de 60 millions d’euros échoir . Le cas du permis de conduire et la sanction qui en a découlé, ont renforcé une conviction déjà préexistante, renforcé certains doutes déjà visible. Celui-ci est cité aussi pour des raisons tactiques. En cas de 3-4-1-2, il y aura deux milieu de terrain devant la défense, ceux-ci devront proposer des caractéristiques différentes de celle du croate." "Celui qui partira avec certitude au milieu de terrain se nomme Vecino. Ses problèmes au genou ont conditionné son rendement. Conte n’a jamais eu de feeling avec lui et déjà en janvier son départ était pratiquement consommé: Il est surtout resté par nécessité, l’opération menant à Kessié n’ayant pas abouti. Cette séparation aura lieu d’ici un mois." "Avec lui, l’Inter a inséré Gagliardini: Su au début sa présence n’était pas malvenue, vu ses caractéristiques, tant de choses ont changé depuis le début de saison." "Cela vaut aussi pour Asamoah qui était une source de friction entre l’entraîneur et la Direction ces derniers mois. En début de saison, Conte n’était pas au courant des problèmes physique du ghanéen, il ne l’a appris qu’en cours de route. Il quittera donc l’Inter avant la fin de son contrat en 2021." "Esposito, qui devrait officialiser très prochainement la prolongation de son contrat valide jusqu’en juin 2025 quittera l’Inter en prêt. Parme était cité. Berni ne sera plus le troisième gardien de l’équipe et Biraghi ne sera pas racheté." "En défense, la seul incertitude reste le nom de Godin. Avec Conte sur le banc, il semble difficile d’imaginer une permanence de l’uruguayen en en Nerazzurro." "Parmi les joueurs transférables, on retrouve deux piliers du vestiaire Ranocchia et D’Ambrosio: Le premier a prolongé jusqu’en juin 2021, le second jusqu’en 2022. Il pourrait donc, le cas échéant partir, dans ce contexte de révolution." Validez-vous ce vent de révolte made in Conte ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. C’est une affirmation du Corriere dello Sport : la défaite face à Bologne aura été la goutte d’eau qui aura fait déborder le vase. Conséquence directe, il y aura plusieurs retouches à apporter dans chaque secteur. En défense L’idée est d’insérer un défenseur central gaucher : Jan Vertonghen est au sommet de la liste, mais il n’est pas le seul. Au milieu Sandro Tonali devrait arriver. Arturo Vidal est fortement désiré par Antonio Conte... Mais attention à Radja Nainggolan, la Direction serait entrain de songer à convaincre l’entraîneur de prendre en considération sa réintégration, excluant de la sorte l’arrivée du chilien. Sur les ailes Après Achraf Hakimi, l’Inter mise tout sur Emerson Palmieri. Les négociations sont très avancées. Emerson est préféré à Marcos Alonso au niveau du coup du transfert (20 à 25 millions pour recruter l’italien contre 35 pour l’espagnol), du salaire (3,5 millions contre 6 millions d’euros) et au niveau de l’âge (26 ans contre quasi 30 ans). En attaque Conte continue à réclamer Edin Dzeko qui présente le profil retenu comme "idéal" au niveau des caractéristiques techniques et de l’expérience, et ce indépendamment de la situation relative à Lautaro. Cunha de l'Hertha Berlin est sous observation et Alexis Sanchez fait l’objet d'une discussion interne. Le Club est convaincu, Conte un peu moins. You’re Fired Les départs à acter seront les suivants et la liste est longue : Tomasso Berni, Diego Godin, Roberto Gagliardini, Matias Vecino, Victor Moses, Kwadwo Asamoah, Borja Valero, Cristiano Biraghi et Sebastiano Esposito (en prêt) Validez-vous cette refonte et cette liste de départ ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer un petit débrief de l'actu mercato Nerazzurro à venir en vue de la saison 2020/2021. Avec le départ de Matteo Politano en janvier, le retour d’Alexis Sanchez à Manchester et l’éventuel prêt de Sebastiano Esposito afin d’engranger de l’expérience, sans oublier le pressing du Fc Barcelone sur Lautaro Martinez, l’attaque de l’Inter sera très différente de celle proposée cette année. En tout état de cause, la Gazzetta Dello Sport s’est penché sur les cibles prioritaires que sont Olivier Giroud et Dries Mertens qui ont, en commun, un départ compliqué vers la Lombardie. Giroud et Mertens sont considérés comme des profils intéressants pour augmenter la qualité et l’expérience du noyau. Ce sont des joueurs profondément différents et donc non-alternatif au niveau technico-tactique, mais aussi au niveau économique. Il est donc difficile de penser que Marotta et Ausilio puissent penser à les recruter ensemble. Les prendre tous les deux ne ferait pas parti du projet et de la politique du club. Mais ils pourraient représenter une valeur ajoutée, ça oui. Jusqu’à aujourd’hui, la transaction la plus avancée était celle du français. Mertens qui perçoit actuellement 4 millions d’euros en souhaiterait 5 et il est très lié à la ville de Naples, ce qui, en cas de départ, pourrait l’inciter à opter pour l’étranger. Toutefois, de l’autre côté de la balance, il lui serait possible de continuer à évoluer dans un championnat où il s’est très bien adapté et de jouer en compagnie de son ami et équipier en équipe nationale : Romelu Lukaku. Pour le Corriere Dello Sport, ce sera le milieu de terrain qui sera synonyme de chantier Le milieu de l’Inter changera de nombreux interprètes pour la saison prochaine : Roberto Gagliardini, Kwadwo Asamoah et Borja Valero quitteront le club et Matias Vecino devrait suivre en cas d’offre sérieuse proposée. Le contrat de Borja Valero, qui se termine cette saison, ne sera pas prolongé. Concernant Gagliardini il fait l’objet de très (trop) nombreuses interrogations. Asamoah, victime de problèmes récurrents au genoux devrait partir pour Fenerbahce. Vecino est courtisé par la Premier League avec l’Everton d’Ancelotti qui est prêt à l’enrôler, le Milan AC était également sur sa piste il y a quelque mois. En cas de départ, l’uruguayen est estimé à 20 millions d’euros, une somme qui permettrait à l’Inter d’éviter toute moins-values. Selon le Corriere Rosea, l’arrivée de Sandro Tonali offrirait un bon de sortie à Marcelo Brozovic ou pourrait le forcer à un changement de rôle. Courtisé par Liverpool, le croate dispose d’une clause libératoire de 60 millions d’euros. Si l’idée était de le replacer en Mezzala, pour Conte, il est nécessaire de disposer d'un profil fort physiquement, un critère auquel ne répond pas le vice-champion du Monde. Les rumeurs sur une négociation de contrat d'Epic Brozo seront un très bon indicateur. Selon Tuttosport, l’Inter compte aussi faire le ménage sur ses ailes Les seules certitudes se nomment actuellement Ashley Young (35 ans) et Antonio Candreva (33 ans). Giuseppe Marotta est disposé à satisfaire Conte sur ses ailes afin de lui garantir des personnalités capables de tenir l’ensemble des 90 minutes de jeu. L’idée est de recruter un ailier offensif et de l’équilibrer avec "un spécialiste des rôles" Le joueur le plus courtisé se nomme Federico Chiesa. Le club Nerazzurri est le seul à pouvoir défier la Juventus en vue d’enrôler le joueur et de présenter un investissement conséquent. Pour l’anecdote, il se dit qu’à la vue de l’historique entre les deux clubs que Rocco Commisso, en cas de demande de départ de l’italien, serait plus enclin à l’envoyer à Milan plutôt qu’à Turin. L’alternative se nomme Filip Kostic, qui évolue à l’Eintracht Francfort et qui peut aussi évoluer en second attaquant. Le "spécialiste" se trouverait à Chelsea avec Marcos Alonso et Emerson Palmieri, qui représentent les deux choix idéaux pour Antonio Conte. L’espagnol était déjà pisté en janvier, avant la demande de 45 millions d’euros de la part des Blues. Concernant l’Italo-Brésilien, qui séduit aussi la Juve, son arrivée ne poserait aucun problème. Cette situation pourrait être mise entre parenthèse si Barcelone parvient à attirer Lautaro Martinez en sacrifiant soit Nelson Semedo, soit Junior Firpo. Quoiqu’il en soit, l’Inter aurait mis de côté une enveloppe de 100 millions d’euros pour renforcer ses ailes. Au niveau défensif, selon Fabio Parisi, agent FIFA, l’unique option de voir Mauro lcardi signer à la Juve, serait d’insérer dans l’échange Alex Sandro, le tout bien évidemment si Paris ne rachète pas l’argentin. Au niveau des transferts gratuit, Jan Vertonghen pourrait rejoindre les Nerazzurri et Diego Godin pourrait déjà se voir offrir un bon de sortie. Le Saviez-Vous ? Selon Opta, l’intérêt du Fc Barcelone pour Lautaro Martinez n’est pas anodin. Dans une projection, l’agence de statistiques avait misé sur 14 buts du Toro sur l’ensemble de la saison. L’éclosion est totale étant donné que le numéro 10 de l’Inter a inscrit 16 buts en 31 matchs. Cette statistique le rend encore plus efficace que Suarez. Il est en duel avec d’autres attaquants : il a inscrit 5 buts en plus que Firmino, 2 de moins que Gabriel Jesus, et 3 de mois que Benzema. Ses statistiques lui permettent de côtoyer les plus grands. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. L'Inter est prête à révolutionner sa batterie de milieux latéraux gauche. Si cette saison Antonio Conte a pu compter sur Kwadwo Asamoah, Cristiano Biraghi et Ashley Young à partir de janvier, la situation va changer dans les prochains mois. Pour le moment, le seul assuré de faire partie de l'effectif nerazzurro la saison prochaine est bien le dernier cité. Young a fait voler en éclat les doutes liés à son âge (35 ans en juillet) et la direction interiste a décidé de le récompenser en lui proposant un renouvellement d'une autre saison. Le discours est cependant tout autre pour ses compères Asamoah et Biraghi. Le ghanéen, en proie à de multiples blessures n'est plus en état de garantir quelque continuité de rendement que ce soit et pourrait donc être vendu, permettant en plus d'enregistrer une plus-value, bien que très petite. Concernant l'italien formé au club, son rachat à la Fiorentina reste hypothétique et en tout cas très difficile surtout aux chiffres prévus par l'accord entre les deux clubs l'été dernier (12M d'euros). En recrue, on parle donc d'Emerson Palmieri. L'italo-brésilien de Chelsea, cible notamment de la Juve vaudrait environ 30M d'euros et l'Inter est sur ses traces depuis un moment, ayant pris des contacts avec son entourage pour saisir la marge de manœuvre dont elle disposait. Toujours chez les Blues, une autre cible est présente, Marcos Alonso, le favori de Conte pour lequel les londoniens ne feront sans doute pas de concession, demandant un pactole de 40 millions. Les pistes menant à Layvin Kurzawa semblent, elles, se refroidir. Le français semblant destiné à rejoindre Arsenal et dans l'arrière-plan, la candidature de Filip Kostic de l'Eintracht Francfort reste une possibilité. ®Samus - internazionale.fr
  12. Comme de coutume, l’Inter a transmis à l’UEFA sa liste de joueurs destinés à disputer la phase à élimination directe de l’Europa League 2019-2020. Liste A 1 Samir Handanovic 2 Diego Godin 5 Roberto Gagliardini 6 Stefan de Vrij 7 Alexis Sanchez 8 Matias Vecino 9 Romelu Lukaku 10 Lautaro Martinez 11 Victor Moses 12 Stefano Sensi 13 Andrea Ranocchia 15 Ashley Young 20 Borja Valero 23 Nicolò Barella 24 Christian Eriksen 27 Daniele Padelli 33 Danilo D’Ambrosio 34 Cristiano Biraghi 37 Milan Skriniar 77 Marcelo Brozovic 87 Antonio Candreva 95 Alessandro Bastoni Liste B 30 Sebastiano Esposito 31 Lorenzo Pirola 35 Filip Stankovic 36 Thomas Schirò 38 Giacomo Pozzer 41 Jacopo Gianelli ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Voici le communiqué dernièrement paru sur le site officiel de l’Inter qui propose un compte rendu des joueurs actuellement sur la touche…… Kwadwo Asamoah – Après trois semaines de travail personnalisé, à cause d’une surtension au genou gauche, il est rentré dans le groupe cette semaine. Nicolo’ Barella – Mercredi dernier, il a été examiné et a fait l’objet d’une arthroscopie au genou droit pour ôter le fragment du cartilage de la rotule. Il a débuté la phase de réhabilitation. Alexis Sanchez – Après l’intervention chirurgicale du mois d’octobre, il a effectué un contrôle à Barcelone. Le professeur Ramon Cugat a confirmé les bons signaux ressorti de la phase de réhabilitation. Sanchez pourra reprendre l’activité agnostique après les fêtes de fin d’année. Stefano Sensi – La blessure dans la région des adducteurs de sa jambe droite perdure. Il a été décidé de passer à la consultation d’un spécialiste. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Nouvelle tuile à l’Inter, qui parvient tout de même à garder la tête hors de l’eau : Antonio Conte doit faire face à la sixième blessure récente de l’Inter suite à la sortie de Nicolò Barella. Une vraie tuile étant donné que l’Inter joue son avenir européen, dès demain soir face à Prague, ensuite face à Barcelone à Milan… La blessure de Barella s’additionne à celle d’une liste qui est représentée avant tout par Sanchez et Politano, Tous devraient être de retour en 2020. Alexis est absent depuis l’avant-dernière trêve internationale, lui qui avait dû être opéré à la cheville a déjà manqué 9 rencontres Nerazzurre. Derrière lui, on retrouve Stefano Sensi qui a sauté 8 matchs depuis sa blessure face à la Juve. Politano, lui n’en a manqué que 2 jusqu’à présent. Monté au jeu face à Dortmund, il avait été victime d’une sérieuse agression impunie. Asamoah fait face à une inflammation à gérer, il est également absent depuis 4 matchs. Pour pallier son absence, Biraghi alterne avec Candreva. Lazaro sachant occuper l’aile droite Gagliardini, absent depuis trois matchs pourrait faire son retour ce mercredi soir. D’Ambrosio a, lui, fait son grand retour face au Torino, suite à la blessure au pied dont il avait été victime en compétition internationale avec l’Italie. Ces six-sept joueurs très importants ont manqué et manquent encore à Conte. Lui qui, lorsqu’il les récupérera, devra les gérer du mieux possible. L’objectif de l’Inter est de parvenir à surmonter cette période délicate, tout en maintenant le pas de la Juve en Championnat, tout en tentant de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions Après le match contre le Torino, Conte a déclaré "Je suis certain que nous ferons tout pour n’avoir aucun regret." Même s’il venait déjà de récolter trois points fondamentaux, Conte, comme à son habitude, s’était déjà projeté vers l’avenir. Sensi absent face à Prague Andrea Paventi, journaliste à Sky Sport, est revenu sur la douche froide de la 13ème journée, à savoir la sortie sur blessure de Nicolo Barella. Son absence sera combinée à celle de Stefano Sensi qui n’a pas encore récupéré de la blessure dont il a été victime en octobre dernier lors de la réception de la Juventus à Milan. Antonio Conte devra donc composer son 3-5-2 en ayant que quatre joueurs pour trois postes : Brozovic, Vecino, Borja Valero et Gagliardini, qui même s’il n’est pas encore au meilleur de sa forme, pourrait être titularisé dès la première minute. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Francesco Guidolin a eu sa petite carrière de joueur, mais c'est surtout en tant qu'entraîneur qu'il s'est fait connaître. Connu pour ses relations compliquées avec l'ex-dirigeant de Palerme et pour ses belles performances avec Udinese, il reste un spécialiste reconnu pour son goût pour l'ancienne école italienne fondée sur la tactique comme Ancelotti, Mancini, Sarri et ... Conte. Comme eux, il aura été recruté en Angleterre. Guidolin se livre ainsi à Tuttosport et revient sur les dernières emplettes de l'Internazionale Milano, en commençant par un joueur qu'il a bien connu. Guidolin, quel type de joueur était Alexis il y a 9 ans ? "J'ai de très bons souvenirs de lui parce que cette saison, avec la suivante, ont été palpitantes pour l'Udinese. Alexis a marqué 12 buts et fait 10 passes décisives et ils faisaient un duo dévastateur avec Toto Di Natale, sa contribution pour arriver 4ème fut déterminante. Mais Sanchez, j'avais déjà eu l'occasion de le voir à la TV et en vrai en tant qu'adversaire dans le championnat quand j'étais à Parme. J'avais remarqué qu'il était prometteur, qu'il avait un potentiel, mais qu'il n'avait pas encore explosé. Quand je l'ai connu à Udine et que j'ai pu travailler avec lui de façon quotidienne, j'ai eu l'intuition de le placer sur un autre poste, en tant que numéro 10 et pas en tant qu'ailier. Lui meneur de jeu-seconde pointe derrière Di Natale qui avait le numéro 10 sur son maillot, mais qui jouait en 9. Dans ce rôle Sanchez était plus vif dans le jeu, il pouvait mieux exprimer ses capacités. Je dirais que ça s'est bien passé, à nous en tant qu'équipe, mais aussi pour Alexis". Comment était Alexis en dehors du terrain ? "Quelqu'un de bien. Je le décris avec trois mots : travailleur, humble et généreux". On imagine que vous avez suivi sa carrière les années suivantes, entre Barcelone, Arsenal et Manchester United. En quoi s'est-il amélioré ? "Il y a 9 ans, Sanchez était un garçon avec beaucoup de talent et qui avait très faim, la volonté d'émerger, mais bien entendu il lui manquait l'expérience qu'il a accumulé par la suite à Barcelone avec Guardiola et Arsenal avec Wenger, où il s'est exprimé à son maximum. On s'est vus une fois à l'Emirates et nous avons discuté. Je l'ai suivi après et je n'ai pas compris ce qui n'a pas fonctionné à Manchester United. Je pensais qu'il aurait continué sur sa lancée, qu'il aurait passé une nouvelle étape à Old Trafford, mais il s'est arrêté. Mais je répète, je ne connais pas le motif, je sais seulement que je n'ai pas vu le Sanchez que tout le monde connaissait". Que peut-il apporter à l'Inter ? "Regardez, selon moi, dans sa période entre Barcelone et les débuts à Arsenal, Sanchez était parmi les 10 meilleurs joueurs du monde et avec Conte il peut revenir à ce niveau. Sanchez est le joueur qu'il manquait à l'Inter parce qu'il est habile entre les lignes, il sait sauter le joueur en face et créer la supériorité numérique. En plus, il sait dialoguer avec les joueurs comme un milieu de terrain et aider en phase de non-possession. Il est complet, mais il doit redevenir celui qu'il était il y a deux ans". A l'Inter il retrouvera Lukaku, qui lui aussi a connu une saison mi-figue mi-raisin à Manchester. "Sanchez est en plein dans sa maturité athlético-physique, il a 30 ans, je m'attends encore à de grandes choses de lui et avec le Chili il a démontré d'être encore bien. Le Sanchez que j'ai connu moi, avec les expériences qu'il a eu ces dernières années, devrait faire de grandes choses à l'Inter, voire extraordinaires. Avec Lukaku selon moi, il peut former un duo exceptionnel pour notre championnat. Nous verrons, je suis très curieux". Conte pour l'instant a joué avec un 3-5-2 et a réaffirmé de vouloir continuer comme ça pour les caractéristiques techniques des milieux de terrain. Selon vous avec Sanchez, il pourrait essayer le 3-4-3 grâce à des joueurs comme Politano et Lazaro qui peuvent également jouer sur le côté droit du trident ? "Sanchez peut tout faire, il a les jambes pour jouer meneur de jeu derrière deux pointes, en reculant presque comme un mezzala. Il est polyvalent. Je l'ai connu qui jouait ailier d'une attaque à 3, mais pour moi il est mieux en seconde pointe. Conte à Chelsea jouait souvent un 3-5-2 déguisé en 3-4-2-1 avec deux meneurs derrière une pointe, mais des fois l'un des deux était Fabregas, un milieu qui revenait à son poste en phase défensive. Pour moi le 3-5-2 est idéal pour l'Inter et aussi pour Sanchez, mais clairement Conte est le mieux placé pour évaluer ce qui est le mieux pour son équipe". En dehors de Lukaku, Sanchez trouvera à Milan Lautaro Martinez. Parfois le belge devra souffler, comment voyez vous ensemble les deux sudaméricains ? "Bien, car quand on parle de joueur de talent et de qualité, on se trompe rarement. Lautaro me plaît, il est jeune et comme Sanchez d'il y a 10 ans il doit évoluer, mais déjà lors de la dernière saison il s'est grandement amélioré. Le temps joue en sa faveur et il trouvera sa place, j'en suis certain". En élargissant votre analyse sur toute l'Inter, il y a un joueur qui plus que les autres vous a attisé votre curiosité et vous a surpris en ce début de saison ? "Je serai banal, mais je vais répondre Sensi, pour ce qu'il a montré et pour sa place sur le terrain. Je pensais, en l'ayant suivi ces dernières années, qu'il serait plus un constructeur de jeu reculé, une sorte de vice-Brozovic et peut être que l'Inter l'a pris pour cette raison. Mais on voit ici que la patte d'un grand entraîneur comme Conte qui, travaillant avec lui, a découvert ses qualités et a su les exploiter au mieux. Sensi est un excellent mezzala, il a la technique, l'inspiration, la capacité à jouer 20 mètres plus haut que la ligne de milieu de terrain dans une zone où il est plus difficile d'émerger parce qu'il y a moins d'espaces, et où tu es pris en tenaille entre les milieux et les défenseurs. Mais le garçon a montré son agilité, son dribble, son ancrage avec les joueurs et un bon tir lointain". Pour vous aussi ce sera une lutte à 3 entre la Juventus, Naples et Inter ? "Si je devais donner le tiercé de fin de championnat, oui, je dirais ceux-là, mais tout peut arriver, nous ne sommes qu'au début. Selon moi les deux romaines sont fortes, et peuvent essayer de s'insérer : la Lazio a un schéma qui peut donner de la continuité au parcours et au projet créé par le club ces dernières années, la Roma s'est renforcée et a un gros effectif". Ce samedi à San Siro, ce sera l'Udinese, votre Udinese. Quel championnat pour les friulani ? "Contrairement à ce qui est arrivé ces dernières années, quand sont partis les meilleurs en échange de jeunes pleins de belles promesses, cette année l'Udinese a pris des joueurs plus matures, comme Jajalo qui me plaît beaucoup ou Nestorovski, et De Paul est resté. L'Udinese est connue pour avoir lancé tellement de jeunes, mais je vous assure que ce n'est pas simple chaque année de sortir des joueurs de qualité, prêts immédiatement pour apporter quelque chose à l'équipe. J'espère et je pense que l'Udinese cette année finira mieux classée, de façon plus sereine que l'an passé". L'Inter alignera Handanovic, Asamoah et Sanchez, trois anciens de l'Udinese. Ils étaient plus jeunes, mais ils faisaient partie d'une très bonne équipe arrivée 4ème et l'année suivante, sans Sanchez, troisième, en jouant deux fois les playoff de Champions League, même s'ils n'ont pas eu le succès par la suite. Handanovic déjà à l'époque était une assurance, Asamoah a gagné en personnalité. J'espère les voir tous jouer samedi parce que je serai là pour Dazn (chaîne de télévision italienne). Ils ont mis en valeur mon travail, je les remercierai toujours. Ils ont été très très bons humainement, et splendides comme joueurs".
  16. Parmi les Interistes actuels, Kwadwo Asamoah est celui qui connait le mieux Antonio Conte, lui qui l’a connu comme entraîneur sous la vareuse turinoise. Le Ghanéen s’est livré à Gary Al Smith. "Conte est très agressif, il n’abandonne jamais, et cela même si nous ne faisions que gagner, même si nous étions déjà Champions et que la saison était terminée. Lors de ma seconde année, nous avions remporté le Scudetto avec 6 journées d’avance et tout le monde s’était relâché un peu à l'entraînement. Nous voulions quelques jours de repos en plus, mais lui ne voulais pas s’y soumettre." "Il voulait gagner tout les match pour parvenir à atteindre un niveau qui ne pourrait jamais plus être rejoint en Italie. C’est un entraîneur qui sait comment bien te motiver dans certaines situation, il n’abandonne jamais. Les joueurs qui l’ont connu vous diront qu’il était aussi comme cela lorsqu’il était joueur. Lorsqu’il avait droit à des journées libres, il allait s’entraîner et cet état d’esprit, il l’a transposé dans sa façon d’entraîner. Avec lui, il faut toujours se donner au maximum." "Chaque entraîneur a sa propre philosophie. Avec Conte, peu importe qui tu es, que tu sois titré l’année précédente ou que tu ais remporté plusieurs titres. Lui veut gagner, toujours gagner, c’est son unique but, il s’en tape de ce qu’il s’est passé dans le passé. Tu ne rentrera jamais sur le terrain, si tu n’es pas préparé." "Pour Conte, peu importe que tu sois un jeune joueur ou un confirmé, il te dira toujours en face ce qu’il pense, il le fera devant tout le monde. Ce n’est pas un problème pour lui d’agir en ce sens. Allegri, était différent, il préférait ne pas s’exprimer devant tout le monde mais s’entretenir avec les Sénateurs du vestiaire." Son départ de la Juventus ? "Il a décidé de quitter les Bianconeri, pour moi, c’était une décision difficile car depuis tant d’années de titres, il disposait d’une relation optimale avec l’équipe, les tifosi et avec tout l’environnement." "Cela m’a été aussi dur de dire à tout le monde que j’allais aussi partir. Je n’ai pas su dormir à cause de cela. Mais je me devais de prendre cette décision importante, pour ma famille et pour ma carrière. De plus ma situation n’avait plus rien à avoir avec celle de mes débuts à la Juve, j’étais plus en difficulté, j’avais besoin d’un nouveau défi pour relancer ma carrière." L’Inter et moi ? "L’Inter est pour moi une nouvelle Maison, une nouvelle famille et je cherche à y faire de mon mieux. Lorsque l’on m’a parlé du projet, j’étais enthousiaste à l’idée de faire partie de cette équipe. Une équipe qui va prouver qu’elle veut remporter le Scudetto." "Nous sommes une bonne équipe, nous sommes parvenu à retrouver la Ligue des Champions et je veux tout faire pour aider l’équipe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Ce samedi, un match spécial aura lieu pour Kwadwo Asamoah, lui qui a passé quatre saisons dans le Frioul s’est livré sur l’importante confrontation opposant l’Udinese à l’Inter. "C’est toujours difficile lorsque tu dois faire face à ton ancienne équipe, tu ressens une émotion particulière. Udine ne traverse pas une bonne période, ils sont un peu en difficulté, mais ils cherchent toujours à se relancer en y mettant de l’intensité." "Nous devrons être immédiatement éveillés, dès les premières seconde, car vu la période que traverse l’Udinese, ils vont vouloir tout donner immédiatement. Nous devrons rentrer à domicile avec le meilleur résultat possible, aussi pour une question de sérénité, car derrière nous, il y a beaucoup d’équipes qui peuvent nous rejoindre, nous ne pouvons pas faire du surplace." "Actuellement, il m’est plus facile de faire des passes décisives que d’inscrire un but, mais mon rôle premier est de défendre. Ensuite, si je parviens à inscrire un but, c’est toujours mieux. Mes qualités me permettent de jouer derrière et de commencer à monter. Je n’aime pas prendre le ballon pour partir immédiatement à l’attaque, j’aime construire l’action, créer l’opportunité qui nous permettra d’accélérer." "J’espère marquer d’ici à la fin de la saison, ça fait un bout de temps que je l’attends, mais ma pensée première est de défendre." La Ligue des Champions "En ce moment, c’est le grand objectif à atteindre, il reste quatre matchs à disputer et ils ne seront pas simples : Nous avons toutes les qualités et les joueurs, mais cette année, il nous a manqué cet état d'esprit d’équipe qui était trop faible. Nous étions présents lors des matchs qui comptaient, mais nous aurions dû nous comporter également de la sorte face à n’importe quelle équipe, pas uniquement face aux plus prestigieuses." "Nous devons améliorer notre mentalité, vouloir gagner chaque match, ainsi nous redeviendrons une équipe importante en Italie et en Europe." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Le recrutement d’Asamoah et de Stefan De Vrij, tous deux gratuits, ont porté leurs fruits. Un coup de maître réalisée par la Direction Nerazzurra comme le révèle Sky Sport. En effet, si l’Inter manque cruellement de liant entre son milieu et son attaque, elle peut s'enorgueillir de disposer de l’une des deux meilleures défenses d’Europe à domicile. Le duo central composé par Stefan De Vrij et Milan Skriniar fait la loi au Meazza, où elle est d’ailleurs sur la première marche en compagnie de l’Atletico Madrid d’un certain Diego Godin… futur recrue de l’Inter 2019/2020. Voici le nombre de buts encaissés, à domicile, dans les 5 grands championnats européens: Inter: 7 buts Atletico Madrid : 7 buts Lipsia : 8 Buts Paris : 8 buts Valence : 9 buts Liverpool : 10 buts Chelsea : 10 buts Juventus : 10 buts Lille : 10 buts Olympique de Marseille : 10 buts Real Madrid : 11 buts Getafe : 11 buts Arsenal : 12 buts Manchester City : 12 buts Bayern Munich : 12 buts Naples : 12 buts Qui plus est l’Inter, en ayant muselé l'Atalanta, a atteint la barre de 15 clean sheet. Elle occupe le second poste de ce classement ô combien spécial et important en Italie. Seul la Juventus fait mieux avec 18 clean sheat. Lorsque l’on sait qu’en Italie, les titres se remportent avec une bonne défense, l’Inter peut être fière de celle qu’elle a su former ces dernières années. L’arrivée d’un joueur du calibre de Godin pourra être que bénéfique pour ce secteur. Reste à présent à disposer d’un réel fond de jeu, et cela passera par le chantier relatif au milieu de terrain, sans oublier l’attaque qui devra, quoiqu’il arrive, offrir bien plus qu’un simple "attaquant-buteur". Un changement de dispositif, voir d’entraîneur, ne pourront que faire du bien. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. Le Karma ou l’alignement des planètes… Appelez cela comme vous voulez…Si en mai 2018, il était dit que l’Inter devait aller en Ligue des Champions en s’imposant face à la Lazio qui avait son destin entre les mains à plusieurs reprises, le retour de bâton s’annonce sévère pour la Beneamata. Délesté de De Vrij, Nainggolan et Lautaro Martinez, il est fort à parier que Kwadwo Asamoah soit également sur la touche. Une situation telle, qu’une victoire dans cette confrontation directe serait synonyme de miracle. En effet, Le Sélectionneur National du Ghana a récemment contacté l’Inter pour lui faire part de la situation relative à l’ancien turinois. Ce dernier n’avait pas pu prendre part au match face à la Mauritanie pour raison médicale. Voici la déclaration, assez particulière de Kwesi Appiah " Il y a des questions de natures médicales qui ne peuvent pas être exprimée en public. Mais lors de son second jour de présence ici, Kwadwo a connu une blessure. Je ne tiens pas à vous révéler la nature de cette blessure qui a été communiqué à l’Inter. J’ai pensé que la contacter et que le libérer le plus tôt possible était la meilleure chose à faire." Ou comment Spalletti peut conforter sa place en cas de victoire…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Luciano Spalletti, Stefan De Vrij et Kwadwo Asamoah ont analysé le match nul des Nerazzurri à InterTv. Luciano Spalletti "Nous aurions dû exhiber un peu plus de qualités en attaque, mais nous avons également perdu des ballons faciles qui nous coûtent en énergie. Il nous a manqué quelque chose dans la gestion, nous ne parvenions pas à donner suite aux ballons récupérés et Sassuolo pouvait se réorganiser sur sa ligne défensive. Il s’agit forcément d’erreurs découlant d’une précipitation, peut-être qu’avec une qualité attendue, cela ne se serait pas produit. Nous avions dû à chaque fois verticaliser le jeu, alors que nous aurions dû faire circuler plus le ballon." C’est le premier nul avec Sassuolo, place au Torino à présent… "Nous devrons aller, comme toujours, à Turin pour faire notre jeu et mettre en évidence notre potentiel. Nous devrons nous mettre en condition pour tenter de remporter le match face à un client qui aujourd’hui a énormément incommodé et réalisé une belle prestation à Rome. On ne pourra pas faire autrement." Comment avez-vous vécu ce Meazza envahi par les enfants ? "C’était très bien, très beau, divertissant et cela m’a diverti. Il était facile d’entendre leur cris qui sont ceux de personnes qui veulent juste s’amuser sans chercher autre chose. C’était un stade plein d’amour pour le football." Exagérons-nous lorsque nous disons qu’un tel match, il y a un an, vous l’auriez perdu ? "Oui, ce que vous dites est assez dur. J’ai dit à l’équipe qu’elle a bien travaillé mais qu’il est encore utile de grandir. Les attentes sont très élevées, dès lors tout autre résultat qu’une victoire devient une contre-performance." Stefan De Vrij "Le but nous a manqué, nous l’avons cherché, mais nous ne sommes pas parvenus à concrétiser. Nous avons aussi dû faire face à plusieurs tentatives de Sassuolo qui est une bonne équipe. Handanovic est le plus méritant car il nous a sauvé une paire de fois. Nous avons fait un bon match, mais il nous a manqué de la hargne devant le but. A chaque fois que nous perdions un ballon banal, Sassuolo partait vite en contre. On aurait dû faire mieux." Le Torino ? "C’est une rencontre importante pour renouer avec la victoire, c’est ce que nous voulons. C’est aussi une bonne équipe, nous devrons bien nous y préparer." Le Meazza avec les enfants ? "C’était beau, l’ambiance était totalement différente et ils se sont fait entendre." Kwadwo Asamoah "Il nous a manqué la dernière passe pour aller au but. Nous avons connu tant de ratés. Spalletti nous demandé de rester calme, mais nous étions trop pressés, c’est ce qui nous a fait perdre trop de ballon. Nous devons travailler sous cet aspect : Lorsque tu ne marques pas de but, il y a ce moment où tu dois avoir la possession afin ensuite d’attaquer de la meilleure des façons." La campagne de sensibilisation sur la discrimination ? "Nous sommes des frères du monde, nous devons combattre le racisme, nous ne le sommes pas." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  21. Une victoire extrêmement précieuse pour l’Inter au stade Castellani qui voit Luciano Spalletti et ses hommes creuser l’écart sur ses poursuivants dans lutte à la qualification en Ligue des Champions Luciano Spalletti "Empoli est le type d’équipe qui sait comment faire pour te mettre en difficulté et repartir sur des contres rapides. Si tu ne récupères pas bien la possession de balle, tout devient compliqué. Nous avons commis des fautes, cependant nous avons géré ce match avec une équipe d'Empoli qui était plus fatiguée à la reprise. Nous sommes parvenu à mettre notre adversaire en difficulté également via nos changements." "C’est évident que si l’on évolue avec Politano, Keita, Lautaro et Icardi on peut considérer que l’on évoluait en 4-2-4, le plus important au final reste la motivation. En fin de match, j’ai aligné D’Ambrosio qui a proposé quelques chose de différent. La pause arrive à un bon moment car nous avons gagné, lorsque tu perds, tu as tout de suite envie de remonter sur le terrain. A présent, nous pouvons attendre quelques jours supplémentaires." Kwadwo Asamoah & Keita Baldé "C’était très important pour nous car nous voulons à chaque fois l’emporter. Une telle victoire est aussi bonne pour terminer l’année." Le but de Keita ? "Il représente beaucoup, il nous permet de rentrer à la maison avec les trois points, nous aurions pu faire encore mieux, mais en fin de compte ce résultat est arrivé. Jusqu’à présent, j’ai connu des mois intenses et émotifs à l’Inter, il nous reste encore six mois pour terminer cette saison. Je veux encore m’améliorer car j’en suis capable, aussi bien individuellement que collectivement. Je sais quel genre de joueur est Keita et petit à petit il revient à son niveau." Mon meilleur moment ? "La victoire sur Tottenham." "Je suis heureux d’avoir marqué, je cherchais à aider l’équipe. La victoire d’aujourd’hui est aussi importante que celle sur le Napoli. Je cherche toujours à m’améliorer et à permettre à l’Inter d’être au haut niveau." Le moment de la saison ? "Le but de Vecino lors de la victoire sur Tottenham, c’était si beau. Pour 2019, je vais chercher à faire de mon mieux et nous devrons chercher à le faire tous, tant que les comptes mathématiques nous le permettent." Milan Skriniar "Le plus important était de ne pas prendre de but, nous aurions pu nous montrer plus gourmand et sous ce point de vue, c’est encore compliqué pour nous. Le mois de décembre est toujours une période difficile, par chance nous avons remporté nos deux derniers matchs et tout remis à plat. Nous voulons aller le plus loin possible voire gagner l’Europa League." Nainggolan ? "Je suis concentré sur tous les match, aujourd’hui il est rentré confiant et nous a donné un coup de main, j’en suis content. Cette année nous avons obtenu des bons et moins bons résultats, tous comme nos prestations. Nous voulons débuter avec force 2019. Nous l’avons enfin remporté à l’extérieur après tant de temps. J’espère que nous pourrons apporter encore beaucoup de satisfaction à nos tifosi en 2019." Giuseppe Marotta Peu avant le début de la rencontre, Beppe Marotta a tenu à replacer l’Eglise au milieu du village "C’est évident que ce qui c’est passé durant la semaine, au-delà de la mort tragique d’un tifoso, doit nous amener à réfléchir sur les comportements racistes. Mais le monde du Calcio est toujours démoniaque, il y a besoin de parler de l’approche sociale et de réfléchir à ses aspects." "Même le Parlement a reconnu que ce type de comportement est complexe et qu’il est difficile de valoriser des concepts importants. Nous allons reprendre dès aujourd’hui en se contentant de ce dont nous disposons momentanément dans l’attente de rouvrir une table de discussions pour éradiquer ce phénomène." "Suspendre le championnat aurait été hasardeux, il faut un consensus unanime, il ne faut pas oublier tout ce qu’il s’est passé. Nous avons pris acte des décisions de la Justice Sportive, je veux examiner le dispositif qui a amené à cette sanction mais je ne ferai pas appel, même si cette sanction pénalise également une grande partie des Tifosi qui n’y sont pour rien." "A présent, je suis ici pour apporter de la continuité à notre marche en avant, nous avons des objectifs importants face à nous et nous devons parvenir à les atteindre. Je suis convaincu par nos capacités, qui sont nombreuses, nous sommes capables d'atteindre les objectifs fixés en début de saison." L’après-match "J’ai besoin de dire que cette victoire revient à l’entraîneur et aux joueurs, je m’exprime de façon objective et le classement en est le reflet malgré le faux-pas du Chievo. Ces résultats sont de bonne augure pour l’année prochaine. L’aspect le plus important est le fait que le groupe exprime une bonne valeur qualitative, mais il est nécessaire d’avoir cette capacité et les motivations nécessaires sur tous les terrains. Nous devons faire grandir notre mentalité de gagnant." "Aujourd’hui nous sommes parvenu à remporter les trois points malgré une prestation qui n’était pas parfaite. Prendre des points en ne jouant pas bien signifie que l’on peut encore s’améliorer. Faire un résultat, au-delà de la prestation était le plus important aujourd’hui. Le classement nous tranquillise mais nous ne devons pas nous relâcher." "Cette prestation était un examen qui a été réussi, mais nous devons penser à notre prochain adversaire et nous préparer avec application. L’Inter peut arriver seconde, nous sommes motivé et nous tenterons de le faire "fino in fondo". "Notre prise de position vis-à-vis de Nainggolan est paru dans un communiqué de presse il y a quelques jours, il a fixé notre décision. Notre intention comme club est de recueillir les informations de l’entraîneur qui est le leader du groupe. Les dynamiques en interne sont gérées entre nous et il est juste d’agir de cette façon. Radja était présent au stade, cela montre son attachement vis-à-vis de l’équipe, du club et des tifosi. Il ne sera absolument pas sur le Mercato en janvier, une décision de ce genre ne serait pas valide vis-à-vis du choix qui a été fait en le recrutant en juillet." "Notre décision a été prise car il y a des droits et devoir à l’intérieur du groupe, à présent ce sera à l’entraîneur de décider quand le réinsérer, tout sera oublié et Nainggolan devra nous rendre des comptes de la meilleure des façons. Une équipe est composée d’hommes sains qui savent faire abstractions de leurs démons. Je sait que ce genre de situation existera toujours : Il a commis une faute, le club s’est montré vigilant, à présent ce chapitre doit être considéré comme clos." "Je remercie les tifosi pour l’amour qu’il nous ont montré durant cette année solaire et de notre côté, nous avons la volonté de leur offrir quelque chose d’important en 2019." Le saviez-vous ? "Radja Nainggolan a choisi Cagliari, la ville de son épouse Claudia Lai, où il a été connu en Serie A pour passer le Nouvel-An. Le Ninja est arrivé dimanche dans la capitale sarde, après un passage à Rome pour y saluer ses amis les plus proche. Il a également passé une soirée paisible en famille après une journée passée avec son ami barbier, Luca. Nainggolan était également présent pour un apéro sur la Piazza Yenne avec ses amis." nous relate la Gazzetta dello Sport. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Situation particulière au Ghana où le latéral gauche de l'Inter, Kwadwo Asamoah, n'a pas été repris dans la liste des joueurs convoqués en vue des matchs de qualification pour la Coupe d'Afrique des Nations 2019. Selon Angel FM, le joueur aurait demandé de lui-même au sélectionneur national, Kwasi Appiah, un code winamax ainsi que de le dispenser pour des raisons de santé. Le stage du Ghana débute dès aujourd'hui... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  23. Kwadwo Asamoah, notre nouveau latéral gauche s'est présenté à la presse ce mardi 10 juillet 2017. L'ancien joueur de la Juventus s'est livré à la traditionnelle conférence d'intronisation. Sa première déclaration a lieu via Facebook Mon envie ? "J'avais vraiment envie d'être ici, je suis heureux de recevoir des messages des tifosi, de mes équipiers, du staff, je me sens comme à la maison et j'en suis très heureux." Mes objectifs ? "Donner le meilleur de moi-même sur le terrain, à l'entraînement et en match. Mon objectif est d'être meilleur que l'année passée et d'atteindre les nouveau objectifs fixés." Ce que je peux apporter ? "Seul, je ne peux rien faire. Nous devons être unis, solides et compact, je serai là pour aider mes équipiers. Nous devons travailler ensemble." Ce qui m'a poussé à choisir l'Inter ? "Je suis heureux d'être ici, c'est une étape importante de ma carrière et c'est la raison pour laquelle j'ai décidé de revêtir ce maillot." Le joueur s'est ensuite rendu en salle de conférence de presse pour répondre aux questions des journalistes Mon expérience ? "Ce que j'ai gagné appartient au passé, je suis ici pour apprendre et travailler et faire des choses importantes avec mes nouveaux équipiers. Depuis hier j'ai commencé à travailler avec eux et je me sens déjà chez moi, je suis très heureux d'être ici. " La Juventus ? "Il y avait une chance que j'y reste, mais j'ai décidé de choisir l'Inter et l'équipe m'a recruté. Je suis heureux de vivre cette nouvelle expérience et je veux faire des choses importantes. C'est dur de quitter la Juventus, mais je suis convaincu que je peux apporter quelque chose à l'Inter, je peux aussi m'améliorer ici." Spalletti ? "Hier, avant le début du stage, nous avons parlé tous ensemble, nous nous sommes tous rencontrés, c'était une bonne chose d'agir de la sorte. A présent, nous ne sommes plus de nouveaux joueurs. Nous avons été très bien accueillis." La Champion's ? "C'est un tournoi toujours difficile. Chaque équipe que tu rencontres fait partie du gratin européen, nous sommes ici pour pour travailler et faire de belles prestations. L'Europe est différent du Championnat, nous allons travailler pour aller le plus loin possible." Cristiano Ronaldo ? "Je n'ai même pas pensé à ça, je suis ici pour jouer, travailler et aider mon équipe, je ne pense pas à jouer contre un joueur ou une équipe. Si tu veux faire de belles choses en championnat, tu ne peux pas de permettre d'agir de la sorte." Mon rôle ? "J'ai parlé avec les Directeurs du projet de l'Inter, du fait de nous améliorer par rapport au passé, c'est pour cela que je suis heureux d'être ici, j'ai envie de réaliser des choses importance avec l'Inter. Lorsque je jouais à l'Udinese, j'étais positionné en milieu de terrains, je jouais plus sur l'aile, ici tout dépendra de l'entraîneur, il peut me faire jouer sur les ailes ou dans l'axe, ce qui compte c'est que je veux tout donner pour faire de mon mieux." L'ambiance ? "L'Inter a toute les cartes en main pour faire mieux, des joueurs, un staff, avec tout ce que j'ai vu, je peux confirmer que nous sommes capables de réaliser des choses importantes." Ma condition physique ? "L'année dernière, je me suis toujours entraîné, peut-être que je n'ai pas joué tous les matchs, mais je me sentais bien... Actuellement, je me sens bien, même hier lors du stage, je n'ai ressenti aucun problème." Ce qui m'a le plus marqué ? "Je connais la rivalité entre la Juventus et l'Inter, je suis ici et j'ai choisi de porter ce maillot. Ce n'est pas quelque chose qui me dérange, je suis là pour démontrer mes capacités et me donner pour l'équipe." Le Saviez-vous ? Samir Handanovic et Kwadwo Asamoah ont passé quatre saisons ensemble à l'Udinese Voici un tableau reprenant les statistiques du duo interiste : Benvenuto Nerazzurro! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  24. Deuxième coup sur le prochain marché des transferts pour l'Inter. Les Nerazzurri ont en effet, après l'annonce quasi officielle concernant De Vrij, également complété l'arrivée de Kwadwo Asamoah de la Juventus. Le latéral ghanéen a accepté le projet nerazzurro, qui lui fournira un contrat de trois ans d'une valeur de plus de 3 millions d'euros. Asamoah, contacté en exclusivité par Fcinter1908, a été soumis aujourd'hui à des examens médicaux. La Juventus a été informée il y a quelques semaines de l'accord entre Asamoah et l'Inter, qui arrivera donc à Milan après De Vrij et en attente de Lautaro Martinez, l'autre achat achevé depuis longtemps par Piero Ausilio. L'Inter 2018/2019 est déjà en train de prendre forme. En attendant de savoir dans quelle compétition européenne elle ira l'année prochaine.
  25. Milan - Après la rencontre face au Toro, le directeur de l'Inter Piero Ausilio a déclaré qu'il essaierait de garder Rafinha et Joao Cancelo, tout en laissant entendre que Stefan de Vrij et Kwadwo Asamoah pourraient être les prochaines recrues de l'Inter. "Nous devons essayer de récolter des points à chaque match, même lors de voyages difficiles comme à Turin et Bergame, car c'est de cette manière que notre objectif sera atteint. Il y a des hauts et des bas, mais je dois dire que cette année il y a eu plus de hauts que de bas." a-t-il déclaré au micro de Mediaset Premium. Le mercato "Nous avons promis de ne pas parler du marché des transferts avant le 20 mai, et cela vaut pour les joueurs qui entrent ou sortent. Rafinha et Joao Cancelo sont des joueurs importants pour l'Inter, nous voulons bâtir l'avenir autour d'eux même s'ils possèdent clauses très élevées. Nous élaborerons nos stratégies un peu plus tard." Ausilio aurait déjà conclu un accord avec le défenseur central de la Lazio De Vrij de même qu'avec l'arrière gauche de la Juventus Turin Asamoah, qui devraient être tous les deux des joueurs de l'Inter en juin prochain. Lorsqu'on lui a demandé spécifiquement au sujet de ces joueurs, Ausilio n'a rien nié. "Le marché des transferts a lieu lors de certaines périodes mais nous travaillons tous les jours et suivons différentes situations. Nous voulons nous assurer que nous serons prêts quand on fera appel à nous et nous verrons au moment venu si nous réussissons à faire quelque chose. Nous travaillons dessus car tous les autres clubs veulent s'améliorer d'une saison à l'autre." ®Rheyou Diamweli – internazionale.fr