Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'lucien agoumé'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

20 résultats trouvés

  1. Intervenu dans Le Télégramme, Lucien Agoumé affirme n'avoir aucun regret et estime faire encore partie du projet intériste. En deux ans il n'a joué que quinze matchs en Serie A dont la plupart à la Spezia, en prêt la saison dernière. Une situation difficile, que le français ne regrette absolument pas : "Je ne pense pas être parti trop tôt pour Milan, à mes yeux ça reste encore la bonne décision. Et si c'était à refaire, je le referais". Le Français prêté à Brest, juge avoir beaucoup appris aux côtés de Stefan de Vrij, Arturo Vidal et Edin Dzeko. "Côtoyer de tels joueurs et entraineurs depuis deux ans m'a permis d'apprendre énormément, tant sur le plan tactique que physique ou j'ai pris quelques kilos. Le club et moi on a un projet commun, il y a cette année de prêt dedans, on va essayer de faire en sorte qu’elle se passe bien et qu’on atteigne nos objectifs communs". @KarimGipuzcoa - Internazionale.fr
  2. Intervenu aux micros de TMW, Crescenzo Cecere, agent de joueur et intermédiaire sur le marché des transferts a abordé quelques sujets concernant l'Inter. Vers qui l'Inter devrait-elle se tourner pour remplacer Lukaku? "Un joueur entre Correa et Vlahovic. Je miserai sur Vlahovic, il a une belle marge de progression et avec Lautaro, il pourrait former un superbe duo". Lautaro qui pourrait aussi quitter l'Inter d'ailleurs. "C'est un moment compliqué pour l'Inter, les effets du Covid se font toujours ressentir. Certaines offres seront impossibles à refuser". Quel mercato voyez-vous pour l'Inter d'ici la fermeture? "Lorsque l'Inter encaissera un pactole pour Lukaku, le club en investira une partie. Je pense qu'il y aura un gros côté Juve". Et l'avenir d'Agoumé dans tout cela? "Avec son agent, nous sommes entrain de discuter avec l'Inter pour comprendre sa position par rapport au joueur. La semaine prochaine, nous nous assiérons pour décider de son futur". Internazionale.fr ~ © Samus
  3. La Gazzetta Dello Sport s’est penché sur le milieu de terrain Nerazzurro. A l’aube d’une nouvelle saison qui verra l’Inter défendre son Scudetto, ce secteur est celui qui présente le plus d’éléments : Qui doit être titularisé, qui peut se retrouver sur le banc, qui doit plier bagages ? Les titulaires Les titulaires, sur papier du moins, seront Barella, Brozovic et Calhanoglu. Les deux premiers devront se livrer au combat et garantir l’équilibre à la manœuvre, tandis que le turc sera appelé à se mettre en lumière. Dans les plans d’Inzaghi, la hiérarchie au milieu est plutôt bien définie avec comme seul "doute" le relayeur qui devra être Calha ou Sensi, pour autant que l’ancien de Sassuolo démontre une fiabilité physique après deux saisons loupées en Nerazzurro Les joueurs en balance Plus que définie, la situation reste compliquée pour Gagliardini, Vecino, Agoumé et Perisic, qui sont tous appelés à convaincre le nouvel entraîneur de faire partie du projet technique. Et en ce sens, leurs permanences sont loin d’être actées, même si aujourd’hui aucune offre n’est parvenue. Il n’est également pas exclu que certains fassent l’objet d’une résolution de leur contrat. Dans un tel cas, la situation se compliquerait en regard aux dossiers les plus épineux et les plus urgents : Les joueurs à remercier. Les joueurs à remercier L’Inter se concentre actuellement sur leurs départs depuis plusieurs jours, mais les difficultés ne manquent pas: Les exubérants se nomment Vidal, Lazaro et Nainggolan. Les concernant et avec la complicité des comptes, la séparation représente un scénario inévitable, avec qui plus est le consentement total de la part d’Inzaghi. Toutefois, en cas de séparation à l'amiable, une prime "de départ" devra encore être définie Pour l’instant, Vidal ne fait pas l’objet d’offres concrètes alors que Lazaro et Nainggolan sont respectivement convoités par le Benfica et Cagliari. Les ailes L’Inter est à la recherche de l’héritier d’Achraf Hakimi sur son flanc droit, avec Nahitan Nandez qui reste toujours en pole position. Dans le même temps, le club monitore le mercato pour le flanc gauche Les courses latérales restent le point le plus épineux: Car le nombre de joueurs disponibles actuellement pour Inzaghi semble actuellemen faible : Actuellement, le natif de Piacenza peut compter sur le duo Dimarco-Kolarov à gauche, avec la possibilité d’aligner Perisic selon les circonstance. De l’autre côté, l’on retrouve à droite le binôme Darmian-D’Ambrosio, mais le Club se cherchent des profils de meilleures qualités. Il s’agit d’ailleurs de la priorité du Mercato Nerazzurro : Après avoir un digne successeur à Hakimi, le club devra faire l’effort nécessaire pour aussi renforcer l’aile opposée et l’éventuelle arrivée de Nandez, le nom le plus cité de ces dix derniers jours permettrait à Inzaghi de combler ce vide sur l’aile droite, tout en ayant une alternative valide également pour le milieu du terrain Christian Eriksen La situation est tout autre et est totalement différente pour Christian Eriksen victime d’un sérieux malaise lors de l’Euro. Si l’Inter est prête à l’accueillir à bras ouvert, la priorité absolue reste sa santé, son futur sportif passant en second plan: "La situation particulière relative à Christian Eriksen semble être la plus compliquée : Lorsqu’il reviendra en Italie, le danois se soumettra à de nouveaux tests et ce n’est qu’à ce moment-là que sera évaluée son avenir sportif. Toutefois, comme l’a rappelé un membre du Comité Technique Scientifique de la FIGC, il sera refusé à Christian Eriksen d’évoluer en Italie, en conservant le défibrillateur." Pensez-vous que l’Inter parviendra à proposer un milieu de terrain digne de ce nom pour la saison 2021/2022 ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. C’est une information de la Gazzetta Dello Sport, qui fait également suite à la déclaration de Giuseppe Marotta à l’occasion de l’évènement organisé lors de la présentation du Calendrier de Serie A 2021/2022 qui catégorise le milieu de Cagliari "comme un bon joueur." Vu les bons rapports entre le club sarde et le Champion d’Italie, les deux parties tentent de convenir d’un accord qui permettrait de transférer Radja Nainggolan qui est impatient de retrouver son île, accompagné de Lucien Agoumé, voire d’Andrea Pinamonti. Le problème de Cagliari reste la masse salariale brute que représente le belge : 8 millions d’euros brut. Mais l’Inter pourrait « aider » le club sarde: "Nandez, vu sa résistance, sa vélocité et son habitude à offrir des passes décisives est considéré parfait pour le 3-5-2 naissant d’Inzaghi. Il pourrait combler un trou au milieu de terrain en cas de défection, voir même occuper un poste sur l’aile. Si Cagliari ouvre la négociation sur la base d’une obligation d’achat après une saison, ou sur la possibilité de payer en plusieurs tranche, la marge de concrétisation pourrais s’avérer meilleur." "Il ne faut pas non-plus sous évaluer la possibilité de transférer Andrea Pinamonti qui plait depuis longtemps à Cagliari, qui devra toutefois libérer un slot dans son secteur offensif, tout comme Lucien Agoumé qui est rentré de la Spezia. Ce sont des idées bouillantes qui sont explorées : L’Inter et Cagliari continuent à collaborer." Quoiqu'il en soit, Dalbert sera déjà présent en Sardaigne étant donné que celui-ci a marqué son accord pour rejoindre le club du Président Tommaso Giulini sur la base d’un prêt accompagné d’un droit de rachat à 7 millions d’euros. Valideriez-vous les ventes de Radja Nainggolan, Lucien Agoumé et Andrea Pinamonti pour parvenir à acquérir "que" Nahitan Nandez ? Celui-ci dispose d'une clause libératoire de 36 millions d'euros qui est actuellement inaccessible pour l'Inter ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. C’est une information de nos confrères de Fcinter1908.it qui s’est penché sur la situation de de la pépite française : Lucien Agoumé En effet, l’Inter de Simone Inzaghi sera différente de celle proposée par Antonio Conte. En effet, l’objectif déclaré de Steven Zhang n’est pas le Scudetto, ce qui pourrait offrir du temps de jeu à certains jeunes joueurs prometteurs méritants. Selon Fcinter1908, l’Inter a confirmé à l’agent de Lucien, Djibril Niang, quel est le plan mis en place pour son poulain: "Sauf en cas d’offre indécente, le joueur débutera la mise au vert sous les ordres de Simone Inzaghi qui analysera s’il pourra faire du jeune Nerazzurro, le Vice-Brozovic. Ce sera à l’entraineur à définir s’il lui sera possible de l’intégrer dans un système de rotation." Si tel est le cas, Agoumé restera à Milan car l’Inter est certaine de disposer d’un jeune joueur différent de ceux dont elle dispose dans son vivier. Pour l’Inter "Lucien est le jeune le plus talentueux, un joueur spécial à faire grandir à la maison… le tout avec l’aval d’Inzaghi." Si l’objectif annoncé n’est qu’une façade pour la presse, pensez-vous que Lucien Agoumé a les épaules assez solide pour intégrer le milieu de terrain Nerazzurro ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Le Corriere dello Sport a confirmé que Simone Inzaghi avait signé sont contrat et sera annoncé d'ici deux jours. Tuttosport nous indique qu'il examinera les cas de Federico Dimarco, Lucien Agoume et Zinho Vanheusden. Le Corriere dello Sport a confirmé qu'Inzaghi avait déjà signé son contrat de deux ans avec les Nerazzurri avec un salaire de 3,5 M€ plus des bonus après impôts chaque saison. Inzaghi est sous contrat avec la Lazio jusqu'au 30 Juin, mais l'Inter pourra quand même l'annoncer car une nouvelle règle sur le point d'être introduite permet des accords préliminaires pour les entraîneurs dont les contrats sont sur le point d'expirer. Cela permettra à Inzaghi de commencer à travailler pour l'Inter de suite sans avoir à attendre le mois prochain, date à laquelle il quittera officiellement les Biancocelesti. L'Inter n'a pas besoin de l'approbation de Claudio Lotito pour l'annoncer, donc Inzaghi devrait rejoindre Milan Jeudi ou Vendredi pour commencer son aventure au club. Inzaghi amènera son assistant Massimiliano Farris avec lui, ainsi que l'expert en fitness Fabio Ripert, les entraîneurs techniques Mario Cecchi et Riccardo Rocchini, l'entraîneur des gardiens Gianluca Zappala et l'analyste de match Ferruccio Cerasaro. Tuttosport indiquait que Federico Dimarco, Lucien Agoume et Zinho Vanheusden reviendraient tous à Appiano Gentile, mais que leur avenir respectif restait incertain. Dimarco pourrait être sacrifié si l'Inter recevait une offre de l'ordre de 10 à 12 M€, compte tenu des problèmes financiers du club, mais il sera évalué par Inzaghi avant qu'une décision finale ne soit prise. Vanheusden pourrait rejoindre le Standard de Liège en prêt après avoir subi deux blessures graves au cours des dernières années. Mais encore une fois, Inzaghi examinera d'abord le défenseur central. En ce qui concerne Agoume, l'Inter renouvellera son contrat jusqu'en 2024 puis décidera ensuite de son avenir.
  7. 7 mois après avoir rejoint Nankin, Steven Zhang est de retour à Milan où il va retrouver une équipe qui a gagné en maturité, qui s’est compacté dans la difficulté et qui est gérée de main de maitre par une Direction italienne qui fait preuve d’une totale fiabilité : C’est un fait, malgré toutes les embuches, la Créature du Suning est lancée vers le succès Ceci étant dit, Steven Zhang mise sur une Inter rajeunie. Si aujourd’hui, il rencontrera l’équipe, son objectif principal sera de peaufiner le noyau à sa disposition Comme le révèle Tuttosport, il est fort peu probable de parvenir à réaliser un excellent coup sur le mercato sans devoir toucher "aux champions" qui sont à la disposition d’Antonio Conte: De plus, Steven souhaite conserver la Direction à sa disposition dirigée par le duo Giuseppe Marotta, Alessandro Antonello et complétée par Piero Ausilio. Si conserver ce groupe de travail est réaliste, il y aura lieu également de ne pas oublier le travail colossale réalisé par le Docteur Piero Volpi, le Responsable du Staff médical qui s’est montré décisif en ces mois de pandémie. Comme le confirme également la Gazzetta Dello Sport, le onze de base ne sera pas impacté: Pour diminuer la masse salariale et rajeunir l’équipe, les "anciens" disposent d’un bon de sortie : Kolarov, Young Nainggolan, Vecino. Le tout en tenant à l’œil l’avenir incertain d’Arturo Vidal et Alexis Sanchez Pour le Mercato en entrée, Antonio Conte mise toujours sur Emerson, Alonso et Kostic, mais il est possible de faire appel aux anciens : Attention à la candidature de Dimarco qui rentrerait parfaitement dans les paramètres du club au niveau du cout et des projections. Cela vaut aussi pour Vanheusden qui devrait revenir à la base, en étant racheté au Standard pour grandir derrière Skriniar. Il faudra également raisonner sur le futur de Pirola et d’Agoumé. Il y a surtout Thiago Almada à garder à l'oeil, le jeune milieu de terrain offensif brillant du Velez né. En 2001 et qui totalise déjà 72 titularisation en équipe première : Ayant un contrat courant jusqu’en 2023, il sera difficile de l’obtenir pour un prix abordable et de descendre sous le palier des 20 millions d’euros. Toutefois, l’Inter reste attentive : "Si les comptes le permettent, l’assaut sera donné car « un tel joueur vaut bien un sacrifice." Validez-vous l’idée de notre Président : Miser sur les jeunes joueurs prometteurs et remercier les anciens "grands" nom du milieu et leurs salaires excessif pour permettre à l’Inter de retrouver un certain équilibre financier ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Lucien Agoumé et Sebastiano Esposito ont tout deux été prêtés cet été avec un objectif, emmagasiner un maximum de temps de jeu. Raté. Le club espérait beaucoup de ces deux prêts mais rien ne va dans le bon sens. Aucun des deux n'est un protagoniste essentiel au sein des effectifs respectifs. L'absence de minutes est inestimable pour eux, mais aussi pour l'Inter qui tablait les retrouver cet été avec le plein d'expérience. Lucien Agoumé, actuellement prêté à Spezia, cumule 290' de jeu en quatre matchs avec trois petites titularisations (inclus une prolongation en Coppa, ndlr). Certainement pas ce que l'Inter espérait pour le français. Petit fait inutile, Spezia n'a jamais perdu lorsque Agoumé est sur le terrain. Lecce et Cremonese ont sondé le club mais le joueur souhaite rester dans l'élite. Dernièrement, Parme a approché le club pour voir ce qu'il en était. Affaire à suivre. Sebastiano Esposito avait plutôt bien commencé avec la SPAL mais depuis mi-novembre, il n'a joué que 65 minutes en huit rencontres. 110 si l'on rajoute la Coppa. Pour un joueur qui doit gagner en expérience... L'entraineur de la SPAL (4è de Serie B), Pasquale Marino : "Je ne préfère ne pas parler des individualités. Comme Esposito il y en a beaucoup qui ne jouent pas. C'est normal qu'il y ait des joueurs plus utilisés et d'autres moins. Je pense à Murgia par exemple. Pour moi ce sont tous les mêmes et je ne regarde pas les minutes jouées. Je m'intéresse au club. Je dois regarder qui fait le mieux et le moins d'erreurs possible. Il est inutile de donner les notes maintenant, ce sera fait en fin d'année. Pour le moment le plus important est de se racheter de la dernière défaite." Il n'est pas exclu que Sebastiano Esposito puisse quitter le SPAL dès janvier. Une hypothèse que l'Inter semble voir de manière positive. Les admirateurs du jeune attaquant ne manquent pas ; Pescara, Cremonese ou encore Brescia suivent toujours le développement du joueur. ®gladis32 - internazionale.fr
  9. Calcio&Finanza s’est lancée dans l’analyse de l’état financier de l’Inter en cette fin de mercato estival. Si le club recherche à finaliser son mercato, il y a lieu de constater qu’il y a eu beaucoup d’arrivées, pour très peu de vente. Achraf Hakimi, Arturo Vidal et Aleksandar Kolarov représentent les trois principaux coups d’éclat de l’été Nerazzurro, mais le club, en cette dernière semaine de mercato souhaite offrir à Antonio Conte, son milieu de terrain rêvé, si les ventes le permettent... Le "Calciomercato" se terminera le lundi 5 octobre 2020 et l’analyse ci-dessous tient à mettre en évidence l’élargissement des coûts du noyau Nerazzurro (salaire + amortissement + coûts des joueurs en prêt) pour la saison 2020/2021, en tenant compte des opérations conclues actuellement, afin de comprendre la marge de manœuvre encore disponible pour l’Inter Point de départ de l'analyse: le noyau 2019/2020 Le point de départ de cette analyse est le coût du noyau de la saison 2019/2020 qui a été publié par Calcio&Finanza à la clôture du mercato hivernal du mois de janvier, une session caractérisée par le recrutement de Christian Eriksen en provenance de Tottenham. Selon les calculs effectués l’hiver dernier par le site spécialisé italien, les coûts du noyau 2019/2020 ont tourné autour de 228,3 millions d’euros. Après l’officialisation des coûts relatif au Mercato, de Lukaku à Eriksen compris, les nouvelles analyses ont livré le verdict d’un coût de 232 millions d’euros. Les Ventes Jusqu’à ce jour, l’Inter a conclue 4 ventes, sans oublier deux joueurs qui sont arrivés en fin de contrat Les trois opérations en sortie analysées sont: Diego Godin à Cagliari. Vendu à titre définitif à la suite d’une dévaluation de sa valeur au bilan qui devrait être repris dans le bilan du 30 juin 2020 Antonio Candreva à la Sampdoria : Prêté avec une obligation de rachat fixée à 2,5 millions d’euros Valentino Lazaro au Borussia Mönchengladbach sous la forme d’un prêt onéreux Lucien Agoumé à Spezia, sous la forme d’un prêt sec Les joueurs en fin de contrat qui ont été libérés sont Tommaso Berni et Borja Valero. Ces transactions, dans l’immédiat, n’apportent pas de recettes particulière au club, si ce n’est à un niveau mineur des amortissements pour 3,5 millions d’euros. Pour Candreva, le coût de son amortissement annuel est à hauteur de 4,5 millions d’euros, l’effet voulu sera donc actif lorsqu’il sera officiellement racheté par la Sampdoria. A ces opérations, au niveau du bilan et des épargnes sur le coût du noyau, il y a lieu d’ajouter les ventes de Mauro Icardi, Matteo Politano et Gabriel Barbosa. Les plus-values seront retranscrites au bilan du 30 juin 2020, mais l’impact sera également positif sur le bilan 2021 avec une épargne de 7,5 millions d’euros entre amortissements mineurs et salaires mineurs L’économie, en regard aux autres dépenses s’élève à 25,4 millions d’euros. Parmi celles-ci, on retrouve Victor Moses et Cristiano Biraghi, deux joueurs qui sont reparti dans leurs clubs respectifs à la fin de la saison écoulée. Globalement, l’impact positif des opérations en sortie s’élève à 37,7 millions d’euros Les achats Cinq opérations ont été conclue en entrée à titre définitif: Achraf Hakimi en provenance du Real Madrid ; Aleksandar Kolarov en provenance de la Roma ; Arturo Vidal en provenance du Fc Barcelone Andrea Pinamonti en provenance du Genoa Alexis Sanchez en provenance de Manchester United. L’impact de ces nouvelles acquisitions s’élève à 38 millions d’euros, réparti comme suit : 26,9 millions d’euros pour les salaires bruts et 11,1 millions d’euros d’amortissements A ceux-ci, il y a lieu d’ajouter : Le rachat de Stefano Sensi en provenance de Sassuolo pour 20 millions d’euros. Les retours des joueurs en prêt : Andrei Radu, Dalbert, Ivan Perisic, Radja Nainggolan et Joao Mario. L’opération pour le milieu de terrain né en 1995 est celle qui entraîne le plus d’amortissement, tandis que son salaire reste le même. Les autres joueurs proposent seulement des salaires plus importants que ceux de la saison écoulée. En effet, ceux-ci étaient pris en charge par les clubs emprunteurs. L’impact des opérations en entrée représente un coût plus important : 67,8 millions d’euros réparti comme suit : 51,7 millions d'euros de salaire bruts et 16,1 millions d’euros d’amortissement Les coûts liés au noyau 2020/2021 Selon l’étude présentée, en date du 28 septembre 2020, les coûts relatifs au noyaux pour la saison 2020/2021 s’élèvent à 257,8 millions d’euros. Soit une croissance de 25,7 millions d’euros (+11,1%) par rapport aux estimations de l’étude relative aux coûts liés au noyau 20192021. Ci-dessous le détail des coûts liés par joueurs Coûts liés au noyau de l’Inter 2020/2021 au 28 septembre 2020 Conclusions Les dépenses sont donc bien supérieures, si l'on se compare à la dernière saison écoulée, le tout fait suite à une absence de ventes. C’est également la raison pour laquelle la Direction Interiste a décidé d’agir en s’axant d’abord sur les opérations en sortie, afin de pouvoir renforcer le noyau par la suite. Les joueurs indésirables, mis à part Andrea Ranocchia, dont la Direction a jugé bon son maintien au club, ne sont pas les seuls joueurs destiné à quitter l’Inter. A titre d’exemple, la vente d’un joueur tel que Milan Skriniar pourrait représenter une plus-value importante étant donné que sa valeur net au 30 juin 2020 tourne aux alentours des 15 millions d’euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Suite au départ de Diego Godin, l’Inter devrait continuer à dégraisser. Voici un résumé de la situation : Après Godin , Cagliari pourrait retrouver Radja Nainggolan. Selon SportItalia, l’Inter refusera toute offre de prêt. La mise à prix du joueur est de 12 millions d’euros. Antonio Candreva a déjà la valise à la main : L’Inter et la Sampdoria sont parvenu à un accord. Un contrat triennal de 1,5 millions bonus inclus lui a été proposé. Il ne manque plus "que" l’accord du joueur. Lucien Agoumé rejoint Spezia en prêt. Son départ, confirmé par son agent Djibril Niang, va permettre l’arrivée de Matteo Darmian en provenance de Parme qui a déjà trouvé son remplaçant en la personne du Monégasque Giulian Biancone. Avant de quitter Milan, Lucien paraphera une prolongation de contrat le liant à l’Inter jusqu’à l’été 2023. Selon la presse lusitanienne "Desporto ao Minuto" Valence, le Betis, Newcastle, Leeds United, West Ham et Galatasaray sont intéressés par Joao Mario. L’Inter souhaite le vendre et exclu catégoriquement un nouveau prêt. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Lucien Agoumé devrait rejoindre La Spezia en prêt selon Sky Sports Italia. Les 2 clubs seraient parvenus à un accord pour le jeune international espoir Français qui le verrait disputé la saison 2020/21 en Ligurie. Souvent comparer à son compatriote Paul Pogba, le très côté milieu de terrain avait rejoint l'Inter en septembre 2019 en provenance de Sochaux. Sous contrat jusqu'en 2023, plusieurs sources attestent qu'une prolongation jusqu'en 2025 serait dans les tuyaux. La saison passée Agoumé s'est presque toujours retrouvé parmi les convoqués en équipe première et a pu faire 3 apparitions officielles, en rentrant en cours de jeu à chaque fois. ®Trent_FCI - Internazionale.fr
  12. Mercredi dernier l'entourage de Lucien Agoume ainsi que nos dirigeants se sont rencontrés pour faire le point sur la situation du joueur. Et c'est très positif car ces derniers ont tenu à exprimer pleinement leur satisfaction pour le natif de Yaoundé. Il s'est fortement amélioré sur le plan footballistique, à tel point qu'il fait désormais partie intégrante de l'équipe première et a même obtenu deux entrées en jeu, contre Sassuolo et Brescia. Mais c'est aussi hors du terrain qu'il s'est fait remarquer de manière positive, avec une excellente mentalité et un désir de s'améliorer rapidement. Des qualités qui ne sont pas passées inaperçues au sommet du club. L'avenir devant lui A la fin de la saison il y aura une nouvelle rencontre entre les deux parties pour savoir ce qui est le mieux pour le jeune milieu. Son contrat court jusque 2022 et dernièrement le site fcinternews.it parlait de discussions sur un renouvellement jusqu'en 2025. Pour l'immédiat, l'hypothèse d'un prêt est bien évidemment fortement évoqué. Le Hellas Vérone est intéressé, il pourrait rentrer dans d'éventuelles opérations avec eux (Kumbulla). Mais le chemin d'une confirmation à l'Inter n'est pas à écarter pour celui qui rêve un jour de devenir un titulaire indiscutable en nerazzurro. ®gladis32 - internazionale.fr
  13. C’est un Antonio Conte désabusé s’est livré à la presse. Comme tous, il aura subi la foudre de la Pazza Inter Son interview à Sky Sport "Je pense que l’on aurait mérité bien plus, nous nous sommes créés tant d’occasions et nous avons fait face, à chaque fois, à un brave Consigli. Pour d’autres actions, nous nous sommes montrés imprécis." "Je n’ai pas souvenir d’une parade d’Handanovic, mais nous avons pris trois buts. Nous n’avons pas su capitaliser les occasions que nous nous sommes créés, c’est un problème qui se répète et nous l’avons payé au prix fort." "Il y a énormément de déception me concernant et concernant les joueurs, car malgré les défections au milieu du terrain, nous avions la possibilité de gagner et nous ne l’avons pas fait. Cela me dérange car nous aurions pu obtenir les trois points. Nous avons balancé ces points et nous devons en comprendra la raison, et comprendre pourquoi ils ont été perdus d’une façon aussi stupide." "Je pense qu’il est très important de permettre aux joueurs de tirer au but, il y a des situations où il est nécessaire de marquer, de mettre un terme au match. Nous avions marqué à 4 minutes de la fin et nous avons ensuite pris un but à la 89’. Je travaille énormément avec ces garçons, je ne sais pas les forcer plus, je suis content de leur prestations, ils ont tout donné, mais les détails ont fait la différence. Nous devons encore nous améliorer sur cet aspect." Que peut-il arriver à l’Inter qui est à 8 point de la tête ? "Je n’en sais rien. Ce que je veux, c’est que nous remportions les 11 matchs restant. C’est la mentalité que je cherche à leur transférer : Si ensuite, il y a d’autres équipes qui sont meilleures que nous, ce ne sera pas la peine de s’arracher les cheveux. Il faut chercher à toujours obtenir le meilleur sans regret et ce soir, il y a des regrets." Son interview à Dazn "C’est un match nul qui fait mal, nous avions eu tant d’occasions pour mettre un terme définitif au match. Nous étions parvenues à revenir au score et à marquer à quatre minutes de la fin pour ensuite terminer par un match nul." "Il y a beaucoup d’amertume, dans le football tu as besoin de marquer des buts lorsque tu en as la possibilité. Nous ne devions rien concéder en défense, il y a tant à revoir, tant d’erreurs, même individuelle. Je suis déçu, mais j’en prends acte." Gagliardini ? "C’est difficile d’en parler en après-match, la désillusion touche tout le monde, il y a eu des efforts importants. Nous avions des défections au milieu du terrain, mais nous aurions pu l’emporter à domicile. Cela me déçoit, car nous avons capitalisé peu lors de nos trois dernier matchs, nous avons encaissé aussi trois buts, il faut faire plus attention." "Les détails font la différence, je répète cela à l’infini, cela peut changer le résultat d'une rencontre et nous en payons les conséquences. L’unique chose que je peux faire, c'est de continuer à travailler pour faire grandir de groupe, mais ces détails ne peuvent pas influencer négativement le score." "Nous allons continuer à travailler d’ici jusqu’à la fin de la saison. Les garçons ont montré leur force mais Sassuolo est une équipe difficile.. J’ai vu les statistiques et malgré les difficultés en début de matchs, nous les avions contenus et créés tant. Je n’ai aucun souvenir d’un arrêt d’Handanovic et il a pris trois buts." "Consigli a réalisé une très grande partie, et nous n’avons pas su capitaliser nos occasions, nous avons balancé ces points, nous devons nous concentrer sur nous-même et chercher à comprendre comment nous avons été capable de perdre de points aussi stupidement." "Tu mènes à 4 minutes de la fin du match et tu te prends un but, cela s’est déjà passé à Florence. Nous devons travailler et élever le niveau. Jusqu’où nous pourrons aller, je n’en sais absolument rien, ce que je veux c’est que nous remportions les 11 derniers matchs restants, c’est la mentalité que je souhaite inculquer, celle de la victoire. Si ensuite, il y a d’autres équipes qui sont meilleures que nous, ce ne sera pas la peine de s’arracher les cheveux. Nous devons chercher à faire notre maximum pour ne pas avoir de regret et ce soi, il y a quelques regrets." Son interview à Inter Tv "Je dois travailler sur le terrain mental. Le travail que je dois réaliser et que le staff doit proposer se doit d'être complet. On ne peut pas travailler uniquement au niveau technico-tactique, il faut aussi travailler sur le mental." "Il faut se nourrir de la faim et de la colère, les garçons sont talentueux, attentif et veulent s’améliorer. Ensuite, il faut comprendre qu’un match comme celui de ce soir te donne de l’amertume. Le travail que nous abattons n’a tant de fois pas été récompensé par le résultat. Sassuolo a une idée de jeu, et de très bon joueurs offensif. Ce sont des joueurs rapide, doué et qui savent attaquer les espaces." "C’était une partie difficile, mais nous savons posé les bases pour l’emporter et nous aurions dû l’emporter. Il doit rester dans nos cœur cette désillusion. Lucien est un brave garçon, il a de bonnes capacités. Ce n’est pas simple de rentrer dans un match et de faire ce qu’il a fait, je suis content de sa prestation. Il doit continuer à travailler, il a de bonnes bases et il va apprendre tellement avec ses équipiers" Se reprendre ? "Au-delà du discours relatif au classement, notre objectif doit de toujours penser à faire le maximum, penser à gagner tous les matchs. Il peut arriver que cela ne se produise pas pour x raisons, mais il faut avoir cette mentalité. Nous devons avoir l’envie de réaliser quelque chose d’extraordinaire. Nous devrons apprendre à être plus prudent et plus précis, nous ne pourrons plus encaisser trois buts." Selon vous, est-ce n mal pour un bien en vue de la saison prochaine ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Seconde apparition et 28 minutes de jeu pour Lucien Agoumé, entré en jeu hier lors du nul 3-3 contre Sassuolo. Voici sa réaction d'après match : "Je suis content d'être entré aujourd'hui même si le résultat n'est pas bon. Nous avons bien joué et nous aurions dû gagner pour rester avec les deux équipes de tête. J'essaie toujours de travailler comme il faut pour être disponible pour l'entraineur. J'espère continuer comme ça. Je ne suis pas inspiré par un seul joueur, je tente d'apprendre de tous. Dans mon rôle il y a Brozovic, Borja et Eriksen, je peux apprendre de tout le monde pour m'améliorer. Les conseils ? Ils m'ont dit d'être calme et de jouer sans hâte comme je savais le faire. C'est ce que j'ai essayé de transmettre en entrant sur le terrain." ®gladis32 - internazionale.fr
  15. "La question est délicate mais pas encore épineuse. Il y a une distance à colmater et un projet de croissance à partager ensemble, durable et riche de satisfaction possible." Telle est l'analyse déclaration de la Gazzetta Dello Sport en regard à la situation entourant l’avenir, à l'Inter, de Sebastiano Esposito. "Le 2 juillet, le joueur fêtera son 18ème anniversaire et il souhaiterait le célébrer avec un contrat important. Fin février, la signature de l’accord semblait être une simple formalité. Mais à présent, la situation s’est compliqué et pas qu’un peu, à tel point que la Famille du jouer s’est séparé de l’agent Carpeggiani qui avait trouvé un accord avec l’Inter, retenu comme incongru par ces derniers. Et la chasse à commencé au sein des agents pour enrôler le talent du baby, avec Pastorello en position de chef de file et de favori sur les autres." Le point de la situation "Lors de la toute dernière réunion, une divergence de point de vue a été mise en évidence. L’Inter envisage et a envisagé un parcours à la Agoumé, le jeune de 18 ans de la Primavera qui a prolongé son contrat jusqu’en 2025 pour un salaire annuel de 450.000€." "Esposito, qui a déjà débuté en Serie A s’attend à un traitement différent car il totalise déjà 11 présences en équipe première et qu’il se considère à l’heure actuelle, comme un joueur de l’équipe première. Seba voudrait un salaire quasiment doublé que celui qui est garanti à Agoumé. La discussion s’est interrompu dès cet instant." Eviter une Zaniolo Bis "A présent la situation entre Esposito et l’Itner est bloquée et certaines équipes se sont déjà informées auprès de l’Inter afin de s’assurer de se mettre en pole position pour s’adjuger les services du joueur né en 2002 en prêt pour la saison prochaine." "Toutefois, Espositio et l’Inter "restent uni dans la volonté d’aller ensemble de l’avant" et les rumeurs relatives à une éventuelle cession à l’Atalanta ou un autre club ne sont pas fondées. Le Président Steven Zhang ne souhaite pas revivre un nouveau cas Zaniolo et personne à l’Inter, à l’heure actuelle, n’évalue comme hypothèse qu’une éventuelle cession en prêt." Caprice de Baby-Star.....Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Après Lorenzo Pirola, l’Inter a décidé de protéger et de prolonger également Lucien Agoumé. Les dernières formalités bureaucratiques sont actées et la prolongation court jusqu’en juin 2025. L’Inter tient donc sa parole, elle qui avait battu la concurrence de la Premier League : Manchester City, Newcastle et Manchester United. Et de la Liga : Barcelone pour s’attacher les services du jeune français né en 2002. Mineur au moment de son recrutement, il ne pouvait pas disposer d’un contrat supérieur à trois ans. Devenu majeur peu avant le Lockdown, les Nerazzurri sont passés à l’acte: Lucien a brillé cette année en Primavera, en méritant de ce retrouver quelque fois convoqué et sur le banc de l'Equipe-Première, par Antonio Conte. Le natif de Lecce l’apprécie et le suit avec un certain intérêt L’année prochaine, le "nouveau Pogba" comme il a été surnommé dans les médias transalpin, pourrait compléter son processus de croissance par le biais d’un prêt : Saint-Etienne et Parme étant intéressés. Validez-vous cette prolongation ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. La saison 2019/20 de la « nouvelle Inter » d’Antonio Conte a enfin commencé. Après la conférence de presse pour la présentation d’Antonio Conte, l'équipe est partie pour Lugano, site de la retraite d'avant-saison, où elle a déjà tenu sa première journée de séances d'entraînements. Parmi les 28 appelés, il y a aussi beaucoup de jeunes : un 2000 (Colidio), deux 2001 (Ntube et Vergani) et un « Wonder Five » de 2002 (Stankovic, Pirola, Persyn, Agoumé et Esposito). Une année, celle de 2002, sur laquelle l'Inter vise et qui a donné satisfaction et triomphes au cours des deux dernières saisons. Elles ont consacré les champions italiens (d'abord chez les moins de 16 ans, puis chez les moins de 17 ans), et plusieurs garçons ont déjà eu la chance de se montrer avec la Primavera d'Armando Madonna. Un fait en particulier fait réfléchir... Parmi ces jeunes, trois éléments ont fini dans le « Top 11 » du dernier Euro-17 (Pirola, Agoumé et Esposito) et sont désormais sous le commandement d'Antonio Conte. Voici le top 5 des -17 de Conte présents au stage : 1/ Filip Stankovic Fils du légendaire Dejan Stankovic, Filip Stankovic est un gardien réactif à la personnalité affirmée : capitaine des champions italiens des moins de 16 ans en 2017/18 et des champions italiens des moins de 17 ans au cours de la saison qui s'achève, il a déjà fait ses débuts avec la Primavera d'Armando Madonna le dernier jour de la saison contre Palerme. 2/ Lorenzo Pirola Défenseur central gaucher, Lorenzo Pirola est considéré comme l'un des tout meilleurs dans son rôle au niveau international, de manière à intégrer le top 11 lors du dernier Euro-17. Titulaire depuis deux saisons avec les moins -17, il a été intégré à plusieurs reprises à la Primavera d’Armando Madonna, sans toutefois commencer titulaire. 3/ Tibo Persyn Arrivé à l'Inter l'été dernier en provenance de Bruges, Tibo Persyn a été immédiatement associé à la Primavera, alors qu'il était âgé de moins de 17 ans. Milieu droit, bénéficiant de solides qualités offensives, Madonna a augmenté son champ d’action devenant un ailier et jouant souvent à la droite du trident offensif. À sa première saison en Italie, il a joué 27 fois, marquant 3 buts. 4/ Lucien Agoumé Un des premiers coups du marché estival de l'Inter : Lucien Agoumé a choisi les Nerazzurri malgré les offres de nombreux grands européens. Tiré de Sochaux, où il a déjà eu l'occasion de faire ses débuts en Ligue 2, il est considéré comme l'un des meilleurs talents de la scène internationale, comparé à son compatriote Paul Pogba. Capitaine de l'équipe France lors du dernier match européen des moins de 17 ans, il a été inclus dans la formation idéale du tournoi. 5/ Sebastiano Esposito La mégastar de notre pépinière, le joyau le plus brillant de la jeunesse Inter. Protagoniste d'une saison extraordinaire entre les -17 ans, la Primavera et les Azzuro -17 ans, en plus d'avoir fait ses débuts dans la première équipe à l'occasion du match de la Ligue Europa contre l'Eintracht Francfort, Sebastiano Esposito a signé sa prolongation jusqu'au 30 juin 2022, démontrant à quel point l'Inter mise sur lui. Meilleur buteur du dernier Euro -17 ans, meilleur attaquant du tournoi, il a également été inclus dans le Top 11 de la compétition. Vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, l’avenir de l’Inter s’annonce prodigieux ! Rédigé par Davis_Bloom - Internazionale.fr
  18. C’est une certitude, Lucien Agoumé est très proche de devenir un nouveau joueur interiste. Le milieu de terrain de Sochaux sera donc la seconde recrue de l’Inter de Conte, après l’arrivée de Diego Godin. Il ne manque que l’officialisation. Etoile des U-17 de la France, le joueur aurait coûté aux Nerazzurri 4,5 millions d’euros plus bonus. Même si l’annonce officielle n’a pas encore été communiqué, l’agent d’Agoumé à vendu la mèche à sa façon : ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. L'Euro U17 se jouait récemment en Irlande. Un tournoi qui a vu briller deux joueurs du club, le défenseur Lorenzo Pirola et l'attaquant Sebastiano Esposito, tous deux dans l'équipe type du tournoi. C'est notamment grâce à un but de ce dernier que l'Italie a pu éliminer la France en demi-finale. Parmi les français il y avait un joueur sur les radars de l'Inter depuis plusieurs semaines. Le club se serait décidé à faire le pas décisif pour le faire signer. Il s'agit de Lucien Agoumé, milieu central de Sochaux. Le joueur né en 2002 a été supervisé maintes et maintes fois par les scouts de l'Inter et il est, aujourd'hui, très proche d'avoir un accord avec le club français à hauteur de 5M€ selon la Gazzetta dello Sport. ®Samus - internazionale.fr
  20. Après Diego Godin, l’Inter semble vouloir se renforcer également au niveau qualitatif. En attente de renforts plus importants pour composer le onze de base, l’Inter de Conte devrait accueillir Lucien Agoumé, milieu de terrain français de Sochaux né en 2002. Ce dernier était courtisé par les plus grands d’Europe. Voici l’annonce du Corriere Dello Sport "Conte aura à l‘Inter son… Pogba. Il s’appelle Lucien Agoumé, mais en France, il est considéré comme l’héritier de l’ancien juventine qui a justement été entraîné par Conte très jeune, lorsqu’il était à Turin." Vecino sur le départ Selon Calciomercarto, Matias Vecino devrait quitter l’Inter à la fin de la saison. Héros de la qualification en Ligue des Champions, il y a un an et buteur décisif face au finaliste de l’édition actuelle, à Milan. L’Uruguayen n’est pas considéré comme intransférable. L’Inter est disposée à le laisser partir contre une somme avoisinant les 25-30 millions d’euros. En Janvier 2019, Tottenham était prêt à le recruter, mais l’Inter n’avait pas cette volonté de le vendre. Les cartes sont à présent redistribuées vu l’arrivée annoncée d’Antonio Conte. ®Antony Gilles - Internazionale.fr