Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'luigi de servio'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Annonces & Support
    • Présentations
    • La Curva du Forum
    • Vos Déplacements
    • Questions
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Contact et inscriptions de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers
  • Football

Catégories

  • Gardiens
  • Défenseurs
  • Milieux
  • Attaquants

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Inter Women
  • Dates clés
  • Super Coupe d'Italie

Fonctionnalités

Catégories

  • Carte du Monde des Nerazzurri

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Ville


Joueurs

5 résultats trouvés

  1. Les droits TV pour la Serie pourraient atteindre 5 milliards d'euros pour 2030. Dans le même temps, Lorenzo Casini évoque un All-Star Game pour le football. 5 milliards d'Euros d'ici 2030 ? La Serie A a des projets très importants pour l'avenir. En effet, la ligue italienne doit tripler ses revenus de droits TV internationaux d'ici 2030, contre une croissance plus modérée du marché des droits TV nationaux. Après avoir lu un document interne, Reuters écrit que le désir de la Serie A est de réduire l'écart financier avec les ligues de football européennes rivales. Dans un scénario émis par le PDG Luigi De Siervo, la ligue italienne pourrait voir les revenus des diffusions internationales potentiellement augmenter jusqu'à environ 1,1 B€ sur le cycle 2024-2027, pour atteindre 1,9 B€ sur la période 2027-2030. Quant aux projections pour les droits nationaux, elles indiquent une augmentation des revenus pouvant atteindre 3,2 B€ sur la période 2024-2027, en légère hausse par rapport aux 2,9 B€ garantis par l'accord actuellement en vigueur. Les revenus des droits TV pour la Série A issus des droits nationaux pourraient alors légèrement à 3,4 B€ sur la période 2027-2030. Si tel est le cas, pour le cycle 2027-2030, la Serie A pourrait récolter jusqu'à 5,3 B€. Vers un All-Star Game ? Lorenzo Casini, président de la Lega Serie A, est le protagoniste du nouvel épisode de 'Politics in the Ball' sur GR Parliament. Au centre du débat se trouvent les réformes du système footballistique, à commencer par des innovations plus dédiées au football de spectacle comme l'introduction du All Star Game. "Un projet que nous examinons. Il peut être judicieux de mettre le jeu et le plaisir au centre. La première objection concerne les blessures, mais cela peut être l'occasion d'essayer de nouvelles règles telles que des changements en vol comme au basket-ball. La Lega Serie A travaille sur un ensemble de réformes, telles que la valorisation des jeunes. D'ici la fin du mois de Novembre, nous prévoyons d'avoir une série de points à apporter à la discussion. Les idées concernent l'organisation des championnats, la liste des 25 par rapport aux jeunes qui y participent, la valorisation des jeunes Italiens, jusqu'aux infrastructures. Il y avait aussi une proposition intéressante de concentrer les finales jeunes en un seul lieu et sur une semaine qui créent également un moment d'agrégation et de valorisation des catégories jeunes." Sur l'idée d'un match de Serie A à l'étranger, Casini a déclaré que "nous devons en discuter avec l'UEFA et la FIFA. Ce serait un nouveau modèle NBA, c'est une question qui intéresse les équipes et qui a été discutée. Mais c'est certainement n'arrivera pas dans ce championnat." On parle aussi de la candidature de l'Italie pour accueillir l'Euro 2032, définie comme "une énorme opportunité pour régler la question des stades. Et ce d'autant plus que les organisations internationales, lorsqu'elles demandent une candidature, ne demandent pas seulement des infrastructures, mais veulent qu'elles soient accompagné d'un projet d'inclusion, avec un impact socio-économique très articulé. Cependant, les Euros ne doivent pas être la seule opportunité car les stades doivent être mis à jour et ajustés régulièrement. En tant que Lega Serie A, nous attendons du gouvernement qu'il aide les ligues et les équipes à rationaliser et à simplifier toutes les procédures bureaucratiques." Traduction alex_j via FCInterNews.
  2. L'Arabie Saoudite a proposée une offre de 138 M€ à la Serie A pour confirmer l'accord concernant l'accueil de la Super Coupe au sein du royaume. Cela a été rapporté par MF-Milano Finanza expliquant que le renouvellement prévoit une durée de six ans, jusqu'en 2028-2029, pour un montant de 23 M€ net par saison, le pays hôte assumant les frais de voyage et d'hébergement. Une valeur pratiquement triplée par rapport à celle du contrat actuel, environ 8 M€. La proposition a été améliorée car le nouveau format du tournoi prévoit la présence de quatre équipes, comme sur le modèle de celui organisé en Espagne, où se rencontrent les deux premiers classés du championnat et les deux finalistes de la Coupe. La compétition se déroulerait donc en trois matchs, deux demi-finales et une finale. De plus, l'équipe gagnante ou l'un des autres participants affronterait le club vainqueur de la Supercoupe d'Arabie saoudite. Dans les prochains jours, une délégation de la Lega Serie A, dirigée par le PDG Luigi De Siervo, se rendra à Riyad pour négocier avec les représentants de Sela (l'agence de Riyad) dans le but d'améliorer les conditions de Contrat. Traduction alex_j via FCInterNews.
  3. C’est une révélation du Corriere Dello Sport, si l’intention première est de terminer cette saison à la régulière, la seconde vague du Covid-19 pourrait redistribuer les cartes : "Plus l’alarme Covid prend de l’ampleur, plus l’hypothèse des Play-offs en Serie A se concrétise : Cette solution est évaluée avec attention, non seulement à la Via Allegri, mais aussi à la Via Rosellini où sont soumis à l’étude deux différents modèle pour l’éventuel "Post Season." Selon le quotidien, Paolo Dal Pino et Luigi De Servio sont d’accord sur le fait d’arriver à la fin du tournoi à la régulière, afin de ne pas devoir discuter de coupes financières avec les diffuseurs qui ont acquis les 380 rencontres. La FIGC et la Lega concordent qu’avant des play-offs, toute la phase aller de la compétition doit avoir été disputée, toutes les équipes devront avoir disputée le même nombre de match, et chaque équipe doit s’être affrontée une fois. Une des deux formules que la Lega étudie est, qu’après la phase aller, les 12 premiers au classement se retrouvent séparés dans deux groupes de 6 équipes qui se disputeront le Scudetto. Les 8 derniers joueront pour le maintien. Dans ses deux groupes de 6, une phase aller et retour sera prévue comme c’est le cas lors de la phase de groupe de la Ligue des Champions. A la fin de cette phase de groupes, les deux premiers de chaque groupe se qualifieraient pour les "Demi-Finales du Scudetto", dans des matchs à élimination directe, tout comme la finale. "Si beaucoup de points encore être finalisés, ce n’est pas un hasard si l’hypothèse ci-dessous sera présentées aux clubs lors d’une prochaine assemblée." Si cela s’avère impératif pour le bon déroulement de la compétition : validez-vous cette idée ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. La Serie A TIM et la Tim Cup ont vécu! Cette dernière qui a repris ses droits la semaine dernière aura donc connu ses derniers faits d’armes avec les clubs les plus importants d’Italie: L'Inter, Naples, Juve et le Milan. En effet, à partir déjà de ce mercredi 17 juin 2020 et pour la saison 2020/2021, Coca-Cola sera le sponsor officiel des deux compétitions italiennes de football Always Coca Cola Voici le communiqué officiel de la Lega Serie A: "Il s’agira d’une Finale riche d'initiatives à travers les réseaux sociaux, digitaux et de Gaming qui toucheront un public à domicile avant, durant et au terme de la rencontre. Cela consolidera également la relation débutée en décembre dernier après la Coca Cola Super Cup. Coca Cola devient le Title Sponsorphip de la Coupe d’Italie 2019-2020. La marque mondiale emblématique va aussi devenir l’Official Partner de la Lega Serie A 2020/2021." "Ce partenariat s’inscrit dans un processus de stratégie et d’internationalisation qui ont été définis comme prioritaires par la Lega Serie A et qui réaffirme la position de Coca-Cola dans le monde du Football avec des valeurs de positivités, d’inclusion et d’égalité, qui ont toujours inspiré la marque." Réactions à chaud des principaux intéressés "Nous sommes enthousiastes. Coca Cola est l’une des marques parmi les plus importantes du Monde. Cette collaboration est la conséquence d’un processus de repositionnement de la marque Serie A et de la valorisation de nos actifs commerciaux qui ont été construits ces derniers mois, en parfaite collaboration avec les 20 clubs associés." "Notre Coupe nationale, assumera encore plus ces valeurs grâce à de nombreuses initiatives de marketing et de communications qui seront proposés durant une finale qui s’inspirera toujours des valeurs de la marque." - Luigi De Servio, Administrateur Délégué de la Serie A "Depuis de nombreuses années, Coca-Cola soutient le sport et le football à travers le monde, et je crois que la Coupe d’Italie peut être une occasion supplémentaire pour unir les personnes à travers la célébration du sport le plus populaire au monde. Nous voulons recommencer à vivre de ces émotions du football comme jamais auparavant." - Alex Zigliara, General Manager de Coca Cola Prôner des valeurs égalitaires et de positivités avec la Juventus (sponsorisée par Coca-Cola) en Finale d'une compétition italienne...Comment dire.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Voici la dêpeche de l'AFP parue ce mardi 17 décembre: "La Ligue italienne de football a annoncé lundi plusieurs mesures visant à lutter contre le racisme, mais le message a été brouillé par l'utilisation d'une peinture représentant trois singes, qui a suscité l'incompréhension de l'AS Rome ou de l'association anti-discriminations FARE." "L'AS Rome est très surprise de voir aujourd'hui sur les réseaux sociaux des singes peints sur des tableaux dans ce qui semble être une campagne de lutte contre le racisme lancée par la Serie A. Nous savons que la Ligue veut combattre le racisme, mais nous ne croyons pas que cela soit le bon moyen de le faire", a écrit le club de la capitale sur Twitter. Plus tôt dans la journée, l'administrateur délégué de la Lega Serie A Luigi De Servio avait présenté un plan de lutte contre le racisme, qui prévoit notamment la signature d'une charte par chacun des 20 clubs de Serie A, qui ont tous choisi un joueur devant les représenter dans ce combat contre le racisme. Mais le message de la Ligue a été parasité par la présentation d'un tableau de l'artiste italien Simone Fugazzotto, qui doit être exposé au siège de l'instance à Milan. Il s'agit d'un triptyque représentant trois singes en gros plan, le visage marqué de traits de couleur. Selon la Ligue, l'oeuvre "a pour objectif de défendre les valeurs d'intégration, de multi-culturalisme et de fraternité." "Avec ce triptyque, j'ai essayé de raconter que nous sommes des créatures complexes et passionnantes, que nous pouvons êtres tristes ou heureux, catholiques, musulmans ou bouddhistes, mais que au fond, ce qui détermine ce que nous sommes, ce sont nos actions et pas la couleur de notre peau", a de son côté déclaré l'artiste. Mais alors que les stades italiens sont le théâtre d'incidents racistes récurrents, notamment des cris de singe à l'adresse de joueurs noirs, le message a été mal perçu par plusieurs observateurs. L'association FARE, qui lutte contre les discriminations, a ainsi parlé de "mauvaise blague." : "Une fois de plus, le football italien laisse le monde sans voix. Dans un pays où les autorités restent incapables semaine après semaine de s'occuper du racisme, la Serie A lance une campagne qui ressemble à une mauvaise blague", a écrit le groupe sur Twitter. Réaction de l'Inter "Il n'existe aucune bonne excuse pour être raciste, il n'y a pas de place pour le racisme dans le Calcio. Nous sommes des frères universellement unis, telle est notre façon de combattre toute forme de discrimination #BUU #BrothersUniversallyUnited #NoToDiscrimination #FCIM”. Rock Nation Sport monte au créneau Suite à la gaffe de la Lega Calcio sur sa campagne contre le Raciste, Michael Yormark, l'Administrateur-Délégué de Roc Nation Sport, qui représente lesd intérêts de Romelu Lukaku est monté au créneau "J'ai eu une conversation avec l'Administrateur-Délégué de la Lega Calcio. Il m'a contacté et je lui ai répété que tout ce qui a été fait est pour tous inapproprié et insensible. Les excuses sont déjà un pas vers la bonne direction. A présent, nous versons quel sera leur plan de travail pour voir s'il sont vraiment sérieux."
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...