Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'marco tronchetti provera'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

22 résultats trouvés

  1. Marco Tronchetti provera s'est exprimé aux micros de La Politica del Pallone et il a parlé de l'Inter qui est de retour en première place de la Serie A. "C'est difficile, le championnat est long et les situations imprévisibles. En tant que tifoso depuis plus d'une dizaine d'année, je me divertis beaucoup à voir l'Inter jouer ainsi, c'est une équipe qui produit du beau football grâce à Inzaghi qui a la passion du ballon rond, il produit le jeu que l'on veut voir. L'Inter est parfaitement en place sur le terrain, nous verrons comment cela finira". "Nous sommes dans une bonne position mais il faut dire que c'est aussi beau de voir quatre équipes dans la lutte", ajoute-t'il, "l'Atalanta aussi joue un bon football et ils font peur dans la course au scudetto, ils peuvent se concentrer sur le championnat et ce sera un motif de soucis supplémentaire pour toutes les autres équipes". L'AD vice-président de Pirelli poursuit en parlant de l'enquête relative aux plus-values irrégulières qui anime actuellement le football italien: "L'enquête sur les plus-values s'insère dans un contexte vraiment complexe. Le football a du mal à trouver un équilibre financier. Il faut repenser le fonctionnement pour le faire redevenir compétitif et permettre aux équipes italiennes d'évoluer sur la scène internationale sans occasionner d'énormes pertes. Il faut changer des choses et aider ce sport à redevenir viable, si certains ont des bilans qui tiennent la route et d'autres non, il faut comprendre pourquoi", explique-t'il. Enfin, il a abordé la question de l'Italie et de la qualification au Mondial: "Il y a tout le temps pour remettre sur pieds une Italie forte, Mancini est un grand entraîneur et il a à disposition des bons joueurs donc je reste optimiste. L'équipe est forte et a du potentiel. Le football italien a récupéré en qualité ces derniers temps. Des fois il y a des baisses de tension mais nous avons le temps de revenir". Internazionale.fr ~ © Samus
  2. Marco Tronchetti Provera s’est livré sur l’Inter au cours de l'émission de "La Politica nel pallone" diffusée sur Gr Parlamento. L’Inter ? "La situation était déjà compliquée avant et elle s’est adjugé un Scudetto. Inzaghi fait bien jouer ses équipes, il aime le beau football. L’Inter vient d’une très belle saison, elle a de grands champions et une base de jeu solide, je pense que l’équipe peut encore viser des succès qu’elle mérite." La vente d’Hakimi ? "C’est une déception pour tous, mais Marotta sait bien se mouvoir sur le Mercato, je pense qu’il peut offrir quelques surprises positives, qu’il pourra maintenir la compétitivité de l’équipe, il trouvera quelqu’un qui pourra dignement lui succéder." Calhanoglu? "C’est un beau joueur, c’est un signe que l’Inter mise encore sur la qualité." Le projet Interspac? "C’est une initiative louable et courageuse, attendons de voir quels seront les décisions des propriétaires actuels. Beaucoup de choses doivent encore se produire afin qu’elle fasse partie d’une solution bien plus globale." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Ce vendredi 22 mai 2021, une page d’histoire a été tournée avec l’officialisation du retrait de Pirelli en sa qualité de Main Sponsor des maillots de l’Inter. Toutefois un nouveau rôle a été accepté par la marque pneumatique Communiqué officiel "Pirelli va rester aux côtés de l’Inter, mais avec un nouveau rôle : A dater de la saison à venir et jusqu’au terme de la saison 2023/2024, la société va devenir le Global Tyre Partner, après 26 années de présence sur le maillot Nerazzurro." "Les saisons passées ensemble, avec celles à venir, font de ce partenariat, l’un des plus long dans le monde du football : Ce nouveau rapport est le témoignage d’une confiance réciproque entre Pirelli et l’Inter, qui s’est construite à travers tant d’année de passion commune." "Dans ce nouveau rôle qui prend en considération les exigences liées aux stratégies de l’entreprise, en définissant de nouvelles priorités d’investissements en regard aux parts de marchés, d’audience et de pays, Pirelli continue à alimenter les valeurs partagées qui la lie à l’Inter et à valoriser sa propre marque et ses propres produits grâce à la collaboration avec l’équipe. Le partenariat signé prévoit également le développement d’actions communes de marketing et de communication, afin de promouvoir les produits et services de Pirelli, pour les voitures, les motos et les deux roues." "Une longue histoire de passion sportive se transforme et continue. Ensemble, nous avons traversé des périodes difficiles, mais nous avons surtout célébré de très grands succès. Nous sommes fier de pouvoir poursuivre notre rapport avec l’une des équipes de football parmi les plus importantes et les plus connue au Monde, nous sommes fier de rester proche de l’équipe et des Tifosi pour partager de nouvelles périodes de succès et de passions." - Andrea Casaluci, General Manager Operations Pirelli "Nous sommes fier d’annoncer la poursuite du rapport entre l’Inter et Pirelli, une collaboration historique et conquérante qui dure depuis 26 ans. Pirelli fait parti de la Famille Nerazzurra et nous nous souhaitons que ce nouvel accord de partenariat puisse nous permettre d’atteindre, ensemble, de nouveaux objectifs importants." "Le 27 août 1995 Pirelli et l’Inter sont montés, pour la première fois, ensemble sur le terrain. Depuis lors, 26 années de partages sur des valeurs communes et de succès se sont écoulés, en partant par la conquête du premier trophée international conquis sous cette sponsorisation : La Coupe de l’UEFA, au Parc des Princes de Paris, en mai 1998." "Un lien qui a fait le tour du Monde comme le spot iconique de Pirelli en 1998 avec la présence d’Il Fenomeno Ronaldo, dans la pose du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro ou par le biais de la présence de caractères chinois reprenant le nom des joueurs sur le maillot lors des célébrations du nouvel-an chinois." "Au total, 14 titres nationaux et 3 titres internationaux, parmi lequel une Coupe du Monde des Clubs et le Triplé….Tels ont été les succès qui caractérisent ce partenariat qui outrepasse le simple objectif de la victoire, il s’agit d’un témoigna de la fiabilité et de la force d’une union indéfectible." - Alessandro Antonello, CEO Corporate du FC Internazionale Milano“ Le saviez-vous ? Marco Tronchetti Provera a remercié Oaktree, tout en encensant la gestion de Steven Zhang à "La politica nel pallone " diffusée sur Gr Parlamento : "Steven Zhang a prouvé qu’il était une personne très sérieuse et très compétente : Il a choisi les bonnes personnes avec, en tout premier lieu l’Administrateur-Délégué Giuseppe Marotta et l’entraineur Antonio Conte : Les résultats ne sont pas arrivé par hasard." Oaktree ? "Le financement américain est une bonne nouvelle. Les difficultés financières sont derrière lui et Zhang s’est montré bon dans l’étude de l’observation et de l’écoute, avant de choisir le meilleur pour l’Inter. Même si nous ne serons plus le Main Sponsor de l’Inter, nous resterons comme partenaire minoritaire de l’Inter pour un lien qui restera dans le temps." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. C’est le temps des nouveautés à la Casa Inter : après la nouvelle armoirie, le nouvel Hymne sera diffusé ce samedi à l’occasion de la réception de la Sampdoria. Si pour l’instant rien ne filtre concernant le prochain sponsor, Marco Tronchetti Provera a déjà acté un premier départ. Révélation de la Gazzetta Dello Sport L'inscription Driver qui est liée à la marque Pirelli, et qui se situe sous le numéro de maillot va disparaitre. En lieu et place apparaitra un sponsor déjà bien connu à l’Inter : Lenovo. Celui-ci est déjà présent sur le dos des maillots d’entrainement des joueurs ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. L'Inter espère pouvoir utiliser son futur Scudetto pour obtenir plus d'argent du sponsoring, et cela inclura un nouveau sponsor principal de maillot pour remplacer Pirelli et peut-être prendre Adidas au lieu de Nike. Selon Calcio e Finanza, le contrat de 26 ans de Pirelli avec les Nerazzurri expirera le 30 juin, mais l'Inter n'a pas encore obtenu de remplaçant. Elle poursuit actuellement ses recherches et souhaiterait un accord d'une valeur de 25 à 30 M€ par saison de la part du nouveau sponsor. L'article avertit que ce serait une somme difficile à obtenir à cause de l'impact financier de la pandémie de COVID-19, mais l'Inter vise à conclure un accord dans un proche avenir. Pirelli mettra fin à son mandat en tant que sponsor principal du maillot du club, mais ils pourraient continuer leur collaboration avec un rôle de parrainage plus modeste. CF a suggéré que le fabricant de pneus italien pourrait être au dos du maillot à la place Driver. Ils pourraient se retirer complètement également. Pirelli a enregistré un bénéfice net de 42,7 M€ à la fin 2020, en baisse par rapport aux 457,7 M€ enregistrés en 2019. Le PDG de la société, Marco Tronchetti Provera, a récemment déclaré aux journalistes qu'ils "entretiendraient une relation'' avec l'Inter, mais toutes les options restent sur la table pour le moment. Dans le même temps Il Giorno a révélé que les Nerazzurri envisageaient de conclure un accord avec Adidas lorsque leur accord avec Nike, qui est notre fabricant de kits depuis plus de 20 ans, expire en 2022.
  6. L’Inter est, comme tout le monde, en difficulté économique. Mais elle garde tout de même la capacité, malgré la période actuelle, d’attirer des nouveaux sponsors et de conserver ses alliés. Révélation de la Franco Vanni de La Repubblica "Les marques suivantes ont conclu des accords commerciaux avec le club interiste : Ea Sport, le site de paris sportif StarCasinò.sport. Le groupe spécialisé dans les chaudières Riello qui souhaite s’étendre sur le marché asiatique et LD Sports qui a son siège à Shangaï et qui est spécialisé dans les contenu sportif, le marketing et le divertissement. "D’autres sponsors ont débuté une collaboration cette année, pour la première fois, avec le club italien de Suning, tel que le SDY Sports, qui est actif dans les jeux de hasards en Asie." "On retrouve finalement des renouvellement de contrats avec des groupes qui ont déjà collaboré tel que Volvo qui offre ses véhicules à toute l' équipe, en passant par le marché Nilox. Il y a également Gatorade, Gattinoni, Technogym, Snaipay et Cashback World (qui est spécialisé dans le paiement électronique), sans oublier Lenovo et La Gazzetta Dello Sport." Main Sponsor "En ce qui concerne le sponsor maillot, cela fait quelque temps que l’on sait qu’il ne s’agira plus de Pirelli. La marque de pneumatique, sponsor de l’Inter depuis 1995, réduira ses investissements sur le club dès le 30 juin prochain. Pirelli restera un sponsor, mais un nouveau sponsor sera présent sur le maillot." "Il n’y a toujours pas de nouveautés en ce qui concerne celui qui remplacera l’entreprise gérée par Tronchetti Provera. On pensait que Samsung, Lenovo ou Henghi allait remplacer Pirelli, mais à la suite de la mise en vente d’une partie des actions de Suning, il semble que ces Aziendas n’ont plus l’intention de devenir Main Sponsor." La Dental Pro de BC Partners "Ces dernier jours, on a entendu parler de Dental Pro comme sponsor, la marque publicitaire qui est liée à BC Partners. Celle-ci est en pleine négociation avec le propriétaire chinois de l’Inter. Il est déjà visible a Meazza : Mais le Club Nerazzurro a fait savoir qu’il s’agissait d’une ancienne sponsorisation et que celle-ci n’a pas été renouvelée." Croissance Il y a lieu de noter dans cet article, une croissance des recettes en provenance des Sponsors et des droits télés via Suning (+ 25,7%) comparé à l’année dernière, soit 202,3 millions d’euros. Pour la saison en cours, la croissance des sponsors est de +2% (164,2 millions d’euros). Mais il y a encore 55,7 millions d’euros qui n’ont pas été perçu par les sponsors asiatiques : "Ce sont des crédits à risques, celui qui va acquérir l’Inter devra chercher à les exiger." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Marco Tronchetti Provera, l’Administrateur-Délégué de Pirelli, l’Historique Main Sponsor de l’Inter s’est livré à Sky Sport sur le duel entre l’Inter et le Milan Ac en Serie A "Le Calcio divise durant le week-end, durant les matchs, puis il te laisse quelque chose en commun et si tout va pour le mieux pour les deux clubs, on peut en être content. C’est une très bonne nouvelle que les deux milanais soient en tête : Il nous a fallu quelques semaines pour les rattraper. Et ensuite, c’est mieux si on peut être devant." Y-a-t ’il plus de chance de l’emporter pour Luna Rosa ou pour l’Inter ? "Le mieux est de ne pas faire de comparaisons : Pour Luna Rosa, c’est un défi d’un niveau mondial, ce serait positif pour tout les italien si l'on venait à l’emporter." Le Saviez-Vous ? Selon Calcio&Finanza, Pirelli a clôturé l’année 2020 avec un bénéfice net de 42,7 millions d’euros contre les 457 millions de 2019 tandis que son chiffre d’affaire a calé de 14,1%, soit pour 4,302 milliards d’euros. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Marco Tronchetti Provera estime que l'équipe actuelle de l'Inter dirigée a le même esprit et la même mentalité que celle du Triplete dans une interview publiée dans Il Foglio. "Je m'attendais à ce que les résultats viennent car l'équipe est bonne et l'entraîneur est un homme de succès qui a gagné partout, de la Juventus à l'équipe nationale italienne en passant par Chelsea (trophées nationaux, ndlr). J'ai été frappé par le développement de certains joueurs qui ont dépassé les attentes. Même si je savais qu'il était très bon, je n'attendais pas grand-chose de Romelu Lukaku. Il est incroyable dans l'utilisation de sa puissance non seulement pour avancer, mais aussi dans la façon dont il fait les connexions avec ses coéquipiers. C'est un joueur extraordinaire qui a beaucoup progressé, mais Ronaldo aura toujours une place spéciale dans notre cœur, fans de l'Inter." "Je pense aussi à Nicolo Barella ou à Alessandro Bastoni. Christian Eriksen est également de retour, et en forme. Conte était doué pour trouver la bonne motivation et la bonne configuration pour exprimer un bon football. J'ai été frappé par Ivan Perisic récemment, et j'ai vu l'équipe continuer à pousser à la 90e minute en menant. Elle a l'esprit de celle du Triplete. Ce sont les caractéristiques d'une équipe performante, capable de maintenir le même niveaux pendant 90 minutes." "Mourinho était spécial pour ces moments. Il est arrivé dans une équipe déjà prête à gagner. Il était 100% Inter et nous l'avons vu souffrir avec l'équipe et aussi vivre les joies. Conte est un professionnel compétent et nous verrons que son succès n'a pas encore commencé. Pour le moment, le bilan de Mourinho à l'Inter est meilleur." Sur les stades vides et l'élimination de la C1. "Pour un amateur de football, ne pas aller au stade est douloureux, tout comme voir la Serie A continuer dans un stade vide. Il y a des moments où le sport offre une grande satisfaction. L'Inter joue actuellement un bon football, avec des joueurs forts sur le terrain. On s'amuse. Quand nous avons été éliminés de la C1, j'étais sûr que Conte réagirait avec un élan de fierté. Vous pouvez voir sa réaction à l'époque, d'un homme qui souffrait et devait faire quelque chose. Il n'y avait que deux options, pour quitter ou pour gagner." Sur la fin du partenariat avec l'Inter. "Après 27 ans, il était normal de partir. La décision a été un processus de longue haleine et il était naturel qu'il y ait d'autres sponsors intéressés et potentiellement disposés à investir plus que nous. Quoi qu'il en soit, nous nous sentons comme faisant partie de l'histoire de l'Inter et nous conserverons toujours ce lien." Sur l'avenir de l'Inter. "D'après ce que j'ai lu, le Suning entend soutenir l'Inter en recherchant des partenaires. L'Inter est toujours attractives pour des investisseurs, on verra s'il s'agit d'une participation minoritaire ou non. Il existe différents types d'actionnaires populaires, comme au Bayern Munich, bien qu'ils aient Allianz qui offre une solide garantie pour la ticketerie. Il y a un besoin d'investisseurs solides qui fournissent des montants importants pour gérer un club de football. Au cours des années précédentes, je me suis senti superstitieux et que l'Inter puisse perdre alors qu'elle domine (faisant référence à notre côté looser, ndlr). Cette année, je serais très surpris si cela soit le cas. Si je regarde le staff, la Juventus est bien structurée, Milan a une forte motivation et le désir de gagner le championnat. Mais si l'Inter évite un moment "pazza", il n'y a qu'un seul gagnant."
  9. Marco Tronchetti Provera s’est livré sur l’Inter lors de l’émission "La politica nel pallone" diffusée sur la Rai Gr Parlamento. "L’Inter est en train de non seulement se montrée équilibrée, mais elle a une rage de vaincre qui la rend agressive jusqu’à la dernier minute, c’est un signal hautement positif." "Lukaku grandi match après match, il a conscience en ses capacités et j’ajouterais qu’il dispose d’une agressivité sereine qu’il lui manquait en début de saison. Il est formidable, non seulement comme buteur, mais aussi comme délivreur de passe décisive. C’est difficile de le comparer aux grands du passé, car on parle d’un très puissant attaquant qui est également un joueur qui est un point d’appui pour ses équipiers. Je le vois même supérieur à nos plus grand attaquants." "Le duo Lukaku-Lautaro est extraordinaire, mais toute l’équipe est en grande forme. Il suffit de voir comment Eriksen est devenu un élément fondamental au milieu du terrain, c’est une transformation importante, il a fait ressortir toutes les meilleurs qualités qu’il avait en lui : J’en félicite Conte qui a réalisé avec lui un travail extraordinaire." "Il y a aussi Marotta qui est un très grand professionnel et qui abat, avec Conte, un travail formidable. L’équipe qui brillait ces dernières années par volatilité est à présent solide dans tous ses remparts." Le Suning ? "Il y a besoin de rester sur les déclarations officielles, il y a eu une injection de liquidités en ce qui concerne la Holding qui détient l’Inter. Le groupe a confirmé son engagement et il devrait suivre un chemin normal, ensuite il y a des proposition de tiers intéressés pour entrer dans le Capital. Il me semble que la volonté est de maintenir le soutien à l’Inter." Pirelli et l’Inter ? J’en ai parlé avec Antonello, Marotta et avec les autres. Pirelli ne sera plus le sponsor du maillot, mais nous il restera une continuité de rapports, nous maintiendrons le lien." Une chose est sûre, d’ici à la fin du mois de mars, la situation devra être totalement éclaircie ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Marco Tronchetti Provera s’est livré sur les débuts de l’Inter version 2020/2021, tout en confirmant le retrait de Pirelli en qualité de Main Sponsor du club lors de son interview dans le cadre de "La Politica nel Pallone" diffusée sur Gr Parlamento, émission conduite par Emilio Mancuso. "Il est trop tôt pour dire si la géographie de la Serie A a changé, il y a une file comparée à la saison dernière. La Juve est une équipe qui a changée et dont nous ne connaissons pas encore son évolution finale, il est bien trop tôt pour émettre un jugement. Pirlo a le Calcio dans son ADN et il sera un atout de qualité : J’analyserai ce long parcours." Inter-Fiorentina "Il y avait de l’engagement jusqu’à la dernière minute. De plus, c’est une équipe composée de joueurs d’expérience, ce n’est pas une surprise en soi. Elle a un banc plus important qui lui offre de meilleurs options de compétitivité." Retrait de Pirelli "Le rapport entre l’Inter et Pirelli continuera d’une certaine façon, l’équipe cette année est forte : Il y a le retour de Sensi associé à la croissance de l'attaque, où l’insertion de Sanchez y offre de la créativité et de l'aide. Il y a aussi des alternatives en défense: C’est déjà en soi une équipe forte." Pazza Inter "Cela ne me déplaît pas que Cette Inter reste un peu folle : Je comprends que cela ne séduit pas un entraîneur car le stress continu n’est pas l’idéal, mais en tant que spectateur, cela nous renforce encore plus le lien qui nous unit à l’équipe." Messi et Kanté "Conte a toute l’expérience nécessaire et il sait plus que quiconque que le championnat se gagne avec une défense de qualité." Messi ? "C’est un rêve qui semble s’éloigner, mais il ne faut jamais dire jamais." Kanté ? "Il finalisera la construction du jeu et il soutiendra les attaquants qui sont formidables. Je suis convaincu que l’Inter disputera le championnat jusqu’au bout du bout, elle dispose de la structure d’une équipe et d’un groupe pour le gagner." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Ce lundi, Marco Tronchetti Provera, l’Administrateur-Délégué de Pirelli, a été clair sur les intentions de son industrie envers le monde interiste : "Si je consentirai à un effort pour aider le Club s’il me le demande ? Honnêtement, investir plus que ce nous le faisons dans le sport actuellement, n’est pas faisable." Révélation de la Gazzetta Dello Sport "La Direction continue à travailler pour trouver le nouveau Sponsor principal vu que l’Historique marque Pirelli, entrée en 1995 avec Massimo Moratti à la présidence, quittera les maillots de l'Inter à la fin de la saison prochaine. Une collaboration restera toutefois en place avec l’Azienda milanaise." Suning vise à signer un nouvel accord qui offrira aux caisses du Club, une somme importante qui lui permettra de se rapprocher des Top Clubs européen. En effet, lors de la saison 2018-2019, grâce à d’importants bonus découlant de la qualification à la Ligue des Champions, Pirelli avait versé 19 millions d’euros. La somme de base ne s’élevant qu’à 12 millions d’euros. L’objectif, avant la pandémie du Covid-19 était de parvenir à atteindre les 25 à 30 millions d’euros. Un niveau toujours accessible étant donné que le nouveau sponsor devrait être asiatique : "Evergrande et Samsung sont des possibles partenaires en vue d’une collaboration stratégique déjà actée avec Suning." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Ce lundi, Marco Tronchetti Provera s’est livré sur le nouveau rapport à définir entre Pirelli et l’Inter du Suning. Comme le confirme la Gazzetta Dello Sport, deux prétendants au titre de Main Sponsor se profilent à l’horizon. Le club et Pirelli, qui est le sponsor principal depuis 1995, travaillent pour le futur. Le but est de potentiellement conserver la marque sur les maillots d’entraînements qui sont griffés actuellement "Suning". Mais pour le "vrai" sponsor, la Famille Zhang veut hausser le niveau, en se rapprochant du Top Clubs Européens. Au cours de la saison 2018-2019, via les bonus octroyés dans le cadre de la Ligue des Champions, Pirelli a versé dans les caisses Nerazzurre la somme de 19 millions d’euros. L’objectif de la direction est de viser les 25-30 millions d’euros, pour ne pas se retrouver trop éloigné des 42 millions d’euros par saison qui lie la Juve et Jeep. Les démarches sont déjà avancées et il est plus que probable que le nouveau sponsor sera d’origine chinoise. On parle de Samsung qui est déjà présent sur le maillot du Jiangsu, mais également d’Evergrande, un groupe qui a tissé des liens stratégiques sur les marchés avec Suning. Êtes-vous plus Pro-Pirelli, Pro-Samsung ou Pro-Evergrande ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Intervenu sur Radio Rai dans le cadre de “La Politica nel Pallone”, Marco Tronchetti Provera, l’Administrateur-Délégué de Pirelli, l’Historique Sponsor de l’Inter, s’est livré sur le futur de l'Inter. "Pour Pirelli, un lien restera avec l’Inter. Il faudra voir lequel, mais avec Suning, les projets resteront ambitieux. Nous avons quitté un monde et nous entrons dans un autre, et nous ne savons pas comment sera l’Inter en juin." "Nous, passionnés, sommes anxieux car le football est surprenant. Nous nous sommes quittés avec une Inter qui découvrait son Regista (Eriksen) qui offre un grand potentiel. Nous devrons comprendre si ce grand potentiel a mûri et s’il peut devenir l’un des piliers fondamentaux pour le futur de l’équipe." "Conte aura très certainement les idées claires sur le visage que présentera l’Inter en juin. II n’a pas de besoin d’être mis à découvert, il a des qualités extraordinaires, c’est un très grand entraîneur, il a su saisi une opportunité et gérer une équipe forte." Cavani ? "C’est un joueur qui a réalisé des saisons extraordinaires. S’il vient à l’Inter, j’espère qu’il pourra rééditer ses exploits. Dans notre championnat, nous avons des joueurs d’expérience comme Cristiano Ronaldo qui a démontré être un grand champion malgré son âge." "Tous les choix du club et de l’entraîneur doivent être respectés, c’est un engagement pour les succès futur de l’Inter et il faut avoir confiance en eux. Il est aussi évident que la vente de Lautaro serait douloureuse. Avec Cavani et Werner nous pourrions être plus fort qu’avec Lautaro et Icardi, surtout si Eriksen redevient celui qu’il était à Tottenham." Les Playoff et les Playout ? "Je ne suis pas partisan de ces solutions, le championnat reste le championnat. Pour divertir le public, tu peux faire beaucoup d’autres choses, mais cela serait différent, je ne lierai jamais championnat et coupes à un système de Play-Off et de Play-Out." Le Meazza "J’ai un grand lien affectif pour ce stade qui nous a offert tellement d’émotions, même si je comprends les intérêts du club." La Super League Européenne "Je comprends aussi l’envie de ne voir que des grandes équipes, mais je pense qu’il est essentiel que d’autres équipes aient aussi le rêve de se qualifier pour certaines compétitions." Luigi Simoni "C’était un gentil-homme, galant qui a connu l’Inter dans une période de transformation. Ronaldo venait d’arriver et il a remporté immédiatement la Coupe de l’Uefa en passant si près du Scudetto." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Interviewé par l’Ansa, l’Administrateur-Délégué de Pirelli, Marco Tronchetti Provera, s’est livré sur la période actuelle de la saison Nerazzurra Est-ce que l’Inter sort redimensionnée de sa défaite contre la Lazio ? "L’Inter ressort avec une nécessité de travailler énormément car elle fait face à une guerre compliquée face à des adversaires qui sont fort. L’Inter a les mêmes opportunités que les autres, je ne vois personne avoir la main sur le Scudetto, tous peuvent encore le remporter." "Objectivement, j’espère que celui qui le soulèvera sera Nerazzurro, il y a trois équipes en compétitions et il faudra redoubler d’efforts." Eriksen ? "Nous n’en sommes qu’au début, Eriksen est un champion et il se donnera énormément pour l’Inter." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Suning n’est pas un enfant de chœur, tous l’ont compris, qu’il s’agit du simple tifosi comme des sponsors, du dernier arrivé au plus emblématique, le Main Sport : Pirelli. Se sachant en fin de contrat, Marco Tronchetti Provera s’est livré à Sky sur le partenariat historique: "Nous maintiendrons notre rapport avec l’Inter, qui sera concret, comme je le voudrais" Un futur de Main Sponsor ? En effet, l’Inter veut augmenter ses recettes et les 19,1 millions d’euros versés annuellement par Pirelli, la somme plus importante, perçue l’année dernière, est très faible. La Juve reçoit 42 millions d’euros de Jeep, Le Real perçoit 70 millions d’euros, Manchester United perçoit 66 millions d’euros, Barcelone perçoit 55 millions d’euros, Paris perçoit 50 millions d’euros Chelsea perçoit 48 millions d’euros… Ce fossé trop important est impératif à colmater. Le souffle d’Evergrande Si par le passé, Tronchetti pouvait la ramener. En fin de saison, il sera en concurrence direct avec Xu Jiayin, le patron d’Evergrande qui se montre extrêmement intéressé dans l’idée d’investir dans l’Inter. Preuve en est, il avait fait le déplacement à Milan lors de la première journée de la Ligue des Champions, cette saison. Si Pirelli casque, seriez-vous pour le conserver ou fait-il parti du passé ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. En effet, selon la presse transalpine et asiatique, l’Inter pourrait parapher un contrat de 100 millions d’euros avec Hengda Hengchi. Derrière cette marque automobile écologique électrique, nous retrouvons le Colosse chinois de l’immobilier, Evergrande, qui pourrait devenir le Main Sponsor de l’Inter, soit le sponsor maillot. La semaine dernière, à l’occasion du premier match de Ligue des Champions, le propriétaire d’Evergrande, Xu Jiayin, était présent au Meazza. Ce dernier s’était également entretenu avec Jindong Zhang en personne, la veille lors d’un dîner. Le propriétaire du Suning et d’Evergrande ont échangés des discussions exploratoires avec le club leader actuellement de de Serie A. La thématique portait sur un potentiel partenariat. À présent, par le biais de cet accord, qui doit encore être confirmé, le revenu en provenance du Main Sponsor sera tout simplement exceptionnel, passant de 10 millions d'euros à 100 millions d'euros. Selon Titan Sports, le Suning Holdings Group, a déjà commencé à diffuser des publicités mettant en vedette des voitures Hengda Hengchi sur ses chaînes PPTV, ce qui laisse présager qu'un accord est imminent. L’accord actuel prévoit que Hengda Hengchi deviendra le nouveau sponsor automobile du club Nerazzurro. Il ne reste qu’à présent qu’à obtenir confirmation que la marque automobile appartenant à Evergrande remplacera bel et bien Pirelli à l’échéance de son contrat en 2021. Pourquoi changer ? L’Inter perçoit "seulement" 10,5 millions d’euros via son partenariat avec Pirelli. Un partenariat historique vu la longévité de celui-ci, qui date de 1995. Toutefois, Jindong Zhang recherche de meilleures opportunités de revenus, lui qui voit les autres grands clubs européens, signer des accords de sponsorisations toujours plus lucratif Qui plus est, le Suning et Evergrande, continuent à discuter, ensemble de futurs partenariats. Pourquoi Evergrande ? Evergrande collabore depuis 2017 avec le Suning Holdings du groupe, l’actionnaire majoritaire de l’Inter, l’actionnaire "minoritaire" étant le groupe d’investissement asiatique de la LionRock Capital. LionRock entretient également d’excellent rapports avec le Groupe présidé à la Famille Zhang, preuve en est de l’importante d’un tel propriétaire au cœur même du projet Nerazzurro Evergrande est déjà connu dans le monde du football, après l’achat de l’équipe chinoise de Super League, le Guangzhou Evergrande en 2010, actuellement dirigée par l’ancien défenseur de l’Inter, Fabio Cannavaro. Pirelli déjà sur le départ ? C’est ce qu’annonce la Repubblica, l’Inter se prépare à un changement radical pour son Main Sponsor. Le fait est que la marque Pirelli ne garanti que des standards extrêmement peu élevé, comparé aux standard européens que la Beneamata souhaite obtenir pour continuer à grandir La marque de Marco Tronchetti Provera, historique ami de la Famille Moratti, l’ancien président de l’Inter, pourrait disparaître également avant 2021, date de la fin de son contrat. Les 100 millions d’euros proposés dans l’accord avec Hengchi seront donc extrêmement bénéfique pour les comptes Nerazzurre. Pirelli pourrait également rester le Main Sponsor de l’Inter, mais pour ce faire, il ne lui resterait qu’une seule et unique solution : Proposer une offre similaire ou supérieure à celle d’Evergrande… Où passer d’un restaurant à 10M€ à un restaurant à 100M€ Le Saviez-Vous ? Alors que l’Inter performe sur ses finances, la situation semble être diamétralement opposé du côté turinois. L’effet Cristiano Ronaldo n’ayant pas répondu aux attentes. La présence du portugais pèse énormément sur les finances : Le titre de la Juventus, vendredi dernier s’est effondré à la Bourse. Il a même été suspendu après une chute de 8%. Pourtant, ce jour-là, le club bianconero avait annoncé une augmentation de capital de 300 millions d’euros sur le prochain quinquennal. Toutefois, la publication du bilan 2018-2019 a confirmé le déficit de 39,9 millions d’euros. Exlor, qui contrôle la Juve a également connu une chute de 2% de son titre. Fabio Ravezzani enfonce le clou "À présent, nous avons la confirmation définitive que l’opération CR7 a été négative pour les comptes juventines, bien plus que sur les résultats sportifs ; Pour parvenir à se rétablir, la Juve devra atteindre au moins la demi-finale de la Ligue des Champions cette saison." Un impact sur les saisons à venir ? "Pour les prochaines saisons, il faudra réaliser des investissement utiles toute en maintenant une compétitivité sportive. Cela devra passer par une augmentation des recettes et un renforcement de la structure patrimonial du club. Les dettes actuelles au net atteignent les 50%, soit 463,5 millions d’euros." N’est pas Suning qui veut! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Marco Tronchetti Provera, le mister Pirelli, s’est livre à la "Politica Nel Pallone" sur GR Parlemento. Ce dernier s’est livré sur les ambitions de l'Inter en vue de la saison à venir. Comment célébrer les 25 ans de sponsorisation de Pirelli ? "Le meilleur moyen est de proposer un résultat qui rendra les tifosi encore plus passionnés par leur équipe, qui depuis tant d’années ne parvient plus à proposer ce à quoi elle nous avait habitué. Le résultat est fondamental, nous devons jouer pour la gagne, ce qui compte c’est d’avoir l’esprit d’équipe." Antonio Conte ? "L’entraîneur sait comment motiver les joueurs, tout est mis en œuvre pour redevenir compétitif. Conte a prouvé à la Juve, en Nazionale et à Chelsea qu’il était un grand entraîneur. Il n’a plus rien à prouver à personne, mais il doit continuer à réaliser de belles choses." "Avec lui, l’Inter va retrouver de sa splendeur. Conte propose une grinta qui peut être comparée à celle de Mourinho, ce sont des hommes qui travaillent sérieusement à tous les niveaux, en disposant d’un leadership important." Le Mercato ? "Je m’attends à voir une Inter plus agressive, je m’attends à des choix qui renforceront le milieu de terrain et l’attaque qui a proposé un rendement mitigé ces dernières saison. Je m’attends à des changements importants pour profiter au mieux de notre force défensive." Le duel Sarri-Conte ? "Ils disposent tous les deux d'une grande expérience, ils ont tous deux connu le succès. La Juve a démontré sa force, à présent, l’Inter doit démontrer qu’elle est capable de la battre." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Marco Tronchetti Provera, propriétaire de Pirelli, s’est livré sur la 25ème année de partenariat avec l’Inter. Voici ses déclarations à la Gazzetta Dello Sport "Comme quoi… Ce qui est sûr c’est que nous avons débuté en 1995-1996. Ce lien est né de la constatation d’une logique de marketing, une marque mondiale comme peut l’être Pirelli se devait inévitablement de rentrer dans le marché international, et le football est l’un des sports qui proposait une telle exigence." Pirelli a été lié au maillot nerazzurro avec l’arrivée de Massimo Moratti, ce n’est pas qu’une coïncidence… "Disons que l’amitié qui me lie à Massimo nous a certainement permis de rentrer plus aisément dans le club. Nos rapport personnels et notre passion commune ont facilité notre intégration. Cela explique aussi le fait que nous ayons réalisé un si long parcours ensemble." Sans contrôle, la puissance n’est rien. C’est le slogan phare de Pirelli, le fait qu’il ait été inspiré par des champions tels que Carl Lewis et Ronaldo était-il un must ? "C’est vrai, et chaque fois que nous tentions de le modifier, il était toujours en position de force sur les alternatives. Il veut dire tellement pour nous, c’est impossible d’y renoncer. La team qui a en est à l'origine a réalisé un beau travail." Le 5 mai 2002, malgré Ronaldo et d’autres très grands champions, l’Inter a vu s’envoler le Scudetto à l’Olimpico. Les photographes l’ont immortalisé avec vous, aux cotés de Moratti : Vous sembliez incrédules, anéanti... "C’est sans aucun doute ma période la plus cruelle. J’aurais préféré que l’on ait à faire directement au 5 mai 2010, le jour de la victoire de la Coupe d’Italie remportée à l’Olimpico face à la Roma, c’était la première pierre du Triplé. Si j’en avais eu la possibilité, j’aurais aussi supprimé ce jour du calendrier Pirelli." La saison est à peine terminée...Vous-a-t’elle laissé un autre gout d'amertume ? "Disons que Spalletti avait une mission, nous qualifier en Ligue des Champions, mission accomplie et pour cela on doit lui en être reconnaissant. Ce qui est certain, c’est que ce ne fut pas une saison facile, même si elle s’est terminée sur une note positive." L’objectif atteint n’a pas permis à Spalletti de conserver son poste. A présent, on retrouvera sur le banc Antonio Conte, qui a commencé à gagner avec la Juve…comme l’avait fait Trapattoni… "Conte a aussi obtenu de très bons résultats en qualité de Sélectionneur de la Nazionale et à Chelsea. Nous parlons d’un excellent professionnel qui sera accueilli comme tel par les Interistes." Parlons de Marotta, qui a fait le parcours inverse d’Italo Allodi, le "Super Manager" de la Grande Inter... "Ce qui est sûr, c’est que Marotta a toujours démontré, durant sa carrière, qu’il était un très bon professionnel. Il travaille à l’Inter avec scrupule et habilité." Pensez-vous qu’il y ait beaucoup à faire sur le Mercato ? "Quelque chose doit être fait au milieu et en attaque. La défense est forte, elle est au niveau des compétitions internationales. Toutefois, le milieu de terrain et l’attaque se doivent d’être renforcés. Il n’en faut pas beaucoup pour diminuer notre écart avec la Juve, lorsque tu fais preuve d’une forte croissance personnelle." Il se dit que Conte a conseillé à l’Inter de céder Icardi, qu’en pensez-vous ? "Je ne me base que sur le terrain, et sur celui-ci Icardi est un attaquant de haut niveau, c’est incontestable." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. L'Administrateur de Pirelli, Marco Tronchetti Provera, s'est livrée sur l’arrivée d'Antonio Conte : "Antonio Conte est un grand entraîneur. Il a toujours fait de belles choses partout où il est passé. Spalletti est parvenu à replacer l'équipe en Ligue des Champions. Nous avons donc les bases pour construire le futur." Icardi ? "Ce seront des décisions qui seront à prendre par le club." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Marco Tronchetti Provera, l’Administrateur Délégué de Pirelli et grand tifoso de l’Inter s’est livré sur la défaite Nerazzurra à Wembley : "C'est une une équipe, elle a besoin de continuer sur ce chemin, de rester déterminée, je suis confiant : L’Inter se qualifiera pour les huitième de finale de la Ligue des Champions." Barcelone battra-t ’il Tottenham ? "Le football est toujours imprévisible, mais j’y crois." Qu’a-t ’il manqué à Londres ? "Nainggolan a manqué, c’est un joueur capable de faire la différence. Les bonnes relances ont aussi fait défaut, tout comme la détermination, c’est la loi du football. Ce qui compte, par contre, c’est l’esprit d’équipe : C’est sur cela que tout peut se construire par-dessus tout, j’espère qu’il leur viendra en aide." Le Scudetto ? "C’est nécessaire de jouer tous les objectifs jusqu’à preuve du contraire. Ensuite, c’est le terrain qui rendra son verdict." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. C’est évidemment l’heure à la fête à l’Inter avec le retour en Ligue des Champions, après six années de disettes. Parmi les plus ravis, on y retrouve Marco Tronchetti Provera, fidèle tifoso et Président de notre sponsor historique : Pirelli "Pour toute personne qui est un interiste passionné, il s’agit d’une grande satisfaction. Tout le monde s'est bien battu et s'est engagé à atteindre cet objectif" a déclaré le numéro un de Pirelli en marge d'une cérémonie à l'Université Bicocca. En ce qui concerne le contrat de parrainage qui lie Pirelli à l’Inter, il a fait part qu’un upgrade est possible, grâce à l'accès à la prochaine édition de la Ligue des Champions : "Oui, le contrat est lié aux résultats, il y aura une remise à niveau supplémentaire. Nous sommes une société internationale et il y aura donc plus de valeur dans la sponsorisation vu le contexte européen." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  22. Milan – A l’occasion de la journée des inscriptions à l’Université de Milan-Bicocca, Marco Tronchetti Provera, le Ceo de Pirelli, sponsor historique du club, s’est livré sur la vie actuelle de notre club et confirme que tout "roule" entre l’Inter et la marque de pneumatique: "L’Inter réalise des résultats car elle a un très grand entraîneur : Luciano Spalletti. Il apporte de la grinta. Pour la qualité du jeu, on repassera, mais pour le moment, cela me convient. L’équipe a aussi été chanceuse en ce début de saison, mais sans chance, c’est difficile de faire des résultats." "Avec la grinta de Spalletti, la qualité dans le jeu se verra prochainement. Pour le Derby du 15 octobre, je préfère ne jamais en parler, avant le match. Il y a un accord, pour deux nouvelles années, entre Pirelli et l’Inter, nous irons ensemble de l’avant." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...