Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'margaritis schinas'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

2 résultats trouvés

  1. L’Atalanta, championne d’Italie 2021/2022 ? Vous n’y croyez pas ? Pourtant, la Dea a cet objectif en tête. En effet, comme le révèle la Repubblica, l’Atalanta, l’Hellas Vérone et Cagliari exigent l’exclusion de l’Inter, de la Juve et du Milan de la Serie A En effet, c’est l’Armageddon dans le monde du football européen, le choix des 12 clubs fondateurs a créé un séisme au vue de leur importance sur la carte europAtalanta En Italie, la fronde est déjà lancée. En effet, lors du dernier conseil de la Lega Serie A convoqué d’urgence, la rupture s’est matérialisé avec un impact encore à définir. Raison pour laquelle le Président Paolo Dal Pino et l’Administrateur-Délégué Luigi De Siervo se sont associé à travers un communiqué écrit noir sur blanc par l’Uefa Selon le quotidien, les clubs risquent l’expulsion des compétitions gérées par l’UEFA et la FIGC, qu’il s’agisse de l’équipe première, des équipes féminines, sans oublier les équipes de jeune. L’impact financier sera "léger" étant donné que pour adhérer à la Super League, celle-ci offrira en cadeau du bienvenue 350 millions d’euros immédiatement. Entre sponsor et droit télés, les primes peuvent atteindre les 6 milliards d’euros. Selon Tuttosport, l’Uefa et la Fifa menace également les joueurs de les suspendre pour les sélections nationales, les plaçant devant un choix d’argent ou un choix de gloire: "L’espoir reste qu’un compromis sera trouver pour contenter tout le monde" Selon la Gazzetta Dello Sport, "La Super League va tuer les championnats nationaux, les coupes nationales et les Coupes d’Europe, comme les sélections nationales au nom d’un spectacle Da NbA. 12 contre le reste du Monde : L’UEFA, les fédérations et les ligues étudient avec la Fifa des dommages s’élevant entre 50 et 60 milliards d’Euros. Et avec la Fifa, les rebelles pourraient se voir exclus." Le Scénario d’un Euro sans Ronaldo, Pogba, Ramos, De Bruyne, et d’un championnat sans la Juve, l’Inter et le Milan se profile-t ’il ? "Les bureaux d’avocats situé à Nyon ont commencé à chiffrer les dommages envers les séparatistes : Même les Gouvernements interviennent. Cet après-midi, une conférence se tiendra avec l’ensemble des Président des Clubs de Serie A pour faire le point : Toute l’Europe tente d’empêcher la fin du football que nous connaissons." JP Morgan confirme le financement La banque américaine JPMorgan a annoncé lundi qu'elle allait financer le projet de "Super League" européenne de football, porté par une poignée de clubs parmi les plus riches et qui secoue le monde de football: "Je peux confirmer que nous finançons l'opération", a indiqué à l'AFP un porte-parole à Londres de la banque, ajoutant n'avoir pas d'autre commentaire à ce stade. La Commission Européenne s’oppose au projet "Le projet de Super Ligue porté par une poignée de clubs de football parmi les plus riches en Europe est contraire aux valeurs européennes de "diversité"et d'"inclusion", a estimé lundi Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne, sur Twitter. "Nous devons défendre un modèle européen de sport fondé sur des valeurs, sur la diversité et l'inclusion. Il n'est pas question de le réserver aux quelques clubs riches et puissants qui veulent rompre les liens» avec les fédérations nationales. Rompre les liens avec ces fédérations reviendrait à renoncer à soutenir le "football amateur de base. L'universalité, l'inclusion et la diversité sont des éléments clés du sport européen et de notre mode de vie européen", insiste le commissaire grec. Emmanuel Macron réagit également "Le président de la République salue la position des clubs français de refuser de participer à un projet de Super League européenne de football, menaçant le principe de solidarité et le mérite sportif" , a expliqué l'Elysée à RMC. "L’Etat Français appuiera toutes les démarches de la LFP, de la FFF, l’UEFA, et de la FIFA pour protéger l’intégrité des compétitions fédérales qu’elles soient nationales ou européennes." Andrea Agnelli, le Judas de Ceferin En effet, la Rosea revient sur un fait qui s’est tenu en novembre dernier et sur la position du Président de la Juventus: "Le 19 novembre dernier, la Serie A avait voté à l’unanimité l’entrée des fonds d’investissement dans la Lega : Cvc, Advent et Fsi, étaient intéressés par un partenariat." Pourtant, il y a eu un volte-face du Président turinois : "Les fonds allaient devoir gérer les droits télés de la Serie A et une clause reprise dans l’accord préliminaire faisait état que les clubs devaient respecter une période de dix ans sur le fait de ne pas s’engager sur de nouvelles manifestation telle que la Super League." "Cela explique le volte-face d’Agnelli : La Super League sponsorisée viendrait en aide plus à son club, qu’aux clubs commun de la Serie A. La Super League contraste avec la tentative de restituer ses valeurs au Calcio et est encore plus en opposition avec le projet de la Nouvelle Ligue des Champions qui débutera en 2024 avec un élargissement de la compétition à 36 équipes." Ne jamais faire confiance à un Juventine En effet, comme le confirme le Corriere Della Sera: "Andrea Agnelli avait travaillé étroitement avec Alekansder Ceferin, numéro un de l’Uefa et ami personnel, sur la réalisation de la nouvelle Ligue des champions : Pour Ceferin, le comportement d’Agnelli est celui d’un traite: "Furieux le président de l'Uefa Ceferin a contacté Agnelli: un coup de téléphone orageux dans lequel il l'aurait traité de traître. Irrité par le numéro un de la FIGC Gravina et le président de la ligue de Serie A Dal Pino. Un conseil extraordinaire a eu lieu hier en Ligue: la Juve, l'Inter et Milan ne semblent pas craindre les menaces, convaincu que personne ne les chasserait jamais de A." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Selon le Guardian, des propositions concrètes pour une super ligue européenne sont discutées sérieusement par les meilleurs clubs en raison de l'impact financier de la pandémie de Covid-19. Cependant, les groupes de supporters ont fait une déclaration collective condamnant les propositions d'une super ligue européenne en la qualifiant de "projet impopulaire, illégitime et dangereux". La fameuse European Premier League Un document présentant des plans potentiels pour une compétition qui remplacerait la Ligue des champions a circulé le mois dernier. Les championnats nationaux ne sont pas traités. Cette nouvelle ligue serait limitée à 20 clubs qui partageraient des revenus de plusieurs milliards. Les pourparlers, qui ont pris de l'ampleur depuis que le Real Madrid a pris position pour la première fois en octobre, ont incité la Fifa et les six confédérations continentales de football à rejeter publiquement une telle décision. Dans une déclaration commune, ils ont déclaré qu'une super ligue européenne "séparatiste" ne serait pas officiellement ratifiée par l'UEFA ou la Fifa, de sorte que tous les joueurs et clubs qui y participeraient seraient effectivement considérés hors-la-loi. Leur déclaration, faite par les présidents de la Fifa et de l'UEFA, Gianni Infantino et Aleksander Ceferin, et ceux des cinq confédérations internationales, a déclaré: "À la lumière des récentes spéculations médiatiques concernant la création d'une super ligue européenne fermée, La Fifa et les six confédérations tiennent une fois de plus à réitérer et à souligner avec force qu’une telle compétition ne serait reconnue ni par la Fifa ni par la confédération concernée. Tout club ou joueur impliqué dans une telle compétition ne serait par conséquent pas autorisé à participer à une compétition organisée par la Fifa ou leur confédération respective." Quelques heures plus tard, l'UE a exprimé son soutien à l'UEFA, Margaritis Schinas, vice-présidente de la Commission européenne, déclarant: "Le mode de vie européen n'est pas compatible avec le football européen réservé aux riches et aux puissants." Ce document, rapporté pour la première fois par le Times, prévoit une compétition de 20 clubs à partir de la saison 2022-2023, avec 15 membres permanents, dont les "Big Six" de la Premier League: United, Liverpool, Manchester City, Chelsea, Tottenham et Arsenal. Les plans incluraient les 15 clubs fondateurs partageant une "subvention d'infrastructure" initiale de 3,1 milliards de livres sterling, qui pourrait combler les pertes causées par la pandémie. Ni United ni Liverpool n'ont fait de commentaires, mais ils sont censés examiner les propositions. Aucun des quatre autres clubs n'a fait de commentaires et, bien qu'ils auraient été consultés, on ne pense pas qu'ils soient encore aussi activement impliqués. Peu de grands clubs européens ont auparavant manifesté publiquement un intérêt pour une super ligue fermée et, via l'Association des clubs européens (ECA), ils ont engagé des discussions avec l'UEFA sur l'extension du format de la Ligue des champions en 2024. Il a néanmoins été rapporté en octobre que la banque JP Morgan avait été invitée à examiner les possibilités financières d'une "Premier League européenne", un projet qui aurait été initié par le Real Madrid. Puis le président sortant de Barcelone, Josep Maria Bartomeu, a lâché une bombe dans son discours final, affirmant que le club avait "accepté une proposition de participer à une future super ligue européenne". Ed Woodward, vice-président de l'United, est impliqué dans les discussions avec l'UEFA en tant que membre du conseil d'administration de l'ECA, et il a déclaré à un forum qu'il était "concentré sur le renforcement des compétitions de clubs de l'UEFA". Cependant, compte tenu de la crise financière causée par les restrictions liées au Covid, l'United est également censé d'être impliqué dans les discussions pour cette fameuse ligue. A l'origine, certains rapports suggéraient que la Fifa, qui réorganise son format de Coupe du monde des clubs, soutenait une décision de soutenir une super ligue européenne, bien que des sources de la Fifa aient déclaré à l'époque qu'elles ne savaient rien de l'initiative. Maintenant que la situation s'est réchauffée, l'UEFA et la Fifa ont décidé de rendre explicitement leur opposition dans le but de garantir que les grands clubs et tous les autres clubs restent dans les structures officielles de l'instance dirigeante du football. Certains clubs croient que la menace d'interdire les joueurs est nulle et non avenue en raison d'une récente affaire judiciaire européenne, mais des personnalités de haut niveau de la Fifa estiment que l'autorité des instances dirigeantes résisterait à une telle contestation. Pour tempérer la situation, Andrea Agnelli qui a dirigé les négociations de l'ECA a exprimé qu'il soutenait un "système suisse" pour la C1 après 2024. Agnelli a révélé les inquiétudes des meilleurs clubs, estimant les pertes causées par la pandémie à 7,5 milliards de livres sterling. Réactions des fans La déclaration du Football Supporters of Europe (FSE) a été signée par 139 groupes de supporters des meilleurs clubs de 16 pays. Il appelle à un partage plus équitable de l'argent face à la Covid-19 et fait valoir qu'une super ligue n'est pas la bonne réponse. Soulignant l'extrême inégalité financière avec des clubs de haut niveau "baignant dans l'argent", d'autres qui luttent avec peu et le football amateur "au bord de l'effondrement" dans de nombreux pays, le communiqué dit: "Nous sommes tous unis contre la création d'une Super League européenne, un stratagème impopulaire, illégitime et dangereux aux yeux de l'écrasante majorité des fans. Cela détruirait le modèle sportif européen qui est basé sur des principes communément acceptés tels que le mérite, la promotion et la relégation, la qualification aux compétitions européennes via le succès national et la solidarité financière. Ce faisant, cela saperait également les fondements économiques du football européen, concentrant encore plus de richesse et de pouvoir entre les mains d'une dizaine de clubs d'élite. Nous reconnaissons que le football a désespérément besoin d'une vaste réforme. Mais les propositions à cette fin doivent chercher à rétablir l'équilibre compétitif dans les compétitions européennes, à protéger les ligues nationales, à promouvoir les intérêts des supporters et à encourager une répartition plus équitable des revenus. Une Super League européenne n'atteindrait aucun de ces objectifs, bien au contraire." Les groupes de supporters, des meilleurs clubs de l'UEFA et des anciens vainqueurs de compétitions européennes, dont 15 clubs de Premier League plus Nottingham Forest, le Bayern Munich et 10 autres en Bundesliga, le Real Madrid, Barcelone et six autres clubs de la Liga, ont appelé à un partage plus équitable de l'argent pour protéger le football à tous les niveaux. "Bien qu'une réforme soit nécessaire, elle ne devrait pas prendre la forme d'un ultimatum de la part de clubs riches cherchant à profiter d'une pandémie sans précédent." Et vous, quelle est votre opinion?