Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'maroc'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

15 résultats trouvés

  1. Auteur d’une très belle Coupe du Monde, Azzedine Ounahi, le joueur d’Angers a tapé dans l’œil de l’Inter, et le duo formé par Piero Ausilio et Dario Baccin a tenté de prendre de l’avance sur tout le monde en sondant le club de Maine-et-Loire. Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Pour eux Azzedine Ounahi, est le cerveau et l’homme à tout faire du "Maroc des miracles" preuve en est, une rencontre a immédiatement eu lieu : Il s'agissait d'une démarche visant à anticiper la concurrence croissante, mais elle s'est avérée infructueuse au vu de la montée en flèche de la valeur du joueur âgé de 22 ans. Un simple contact avec Angers a permis de clarifier la situation : Ceux-ci ont informé l’Inter que Leicester avait déjà déposé 45 millions d’euros sur la table, rendant cette route impraticable." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Notre ancien entraîneur Ottavio Bianchi, qui a remporté une Coupe du monde avec Maradona, parle à Adnkronos des deux numéros 10 argentins ainsi que de Didier Deschamps. "De nos jours, il y a beaucoup de comparaisons entre Maradona et Messi, ayant vécu avec Diego, je suis partial. Je pense qu'ils sont tous les deux dans l'Olympe du football, des champions absolus pour lesquels il est impossible de faire des comparaisons. C'est comme se demander si c'est Mozart ou Beethoven le meilleur." Ce sont les premiers mots d'Ottavio Bianchi qui avec le "Pibe de oro" a remporté le premier championnat historique de Naples lors de la saison 1986-1987. "Comme analogies je vois, en plus du fait qu'ils sont tous les deux argentins, qu'ils sont tous les deux gauchers, pas avec un physique incroyable mais avec une grande classe et une intelligence footballistique. Dans le football médiocre d'aujourd'hui, les jeux individuels sont importants, il y a des matches dans lesquels on attend un coup de génie du champion pour sortir de l'ennui." Bianchi évoque également Didier Deschamps qui en cas de victoire en finale de Qatar 2022 contre l'Argentine égalerait la suprématie de Vittorio Pozzo qui a remporté deux Coupes du monde consécutives en 1934 et 1938. "C'était un excellent demi-arrière, excellent entraîneur de club, capitaine, entraîneur, calme et froid, un entraîneur de premier ordre. C'est un entraîneur peu médiatisé, qui travaille en silence, se plaint peu et respecte ses adversaires." Le jugement sur la Coupe du monde, dans son ensemble, est clair. "Cela a été un championnat du monde médiocre d'un point de vue technique et tactique, mais avec de nombreuses circonstances atténuantes compte tenu de la période de l'année à laquelle nous jouons. J'ai aimé la demi-finale France-Maroc, ce fut un vrai match, ils se sont battus sur le terrain mais au final tout le monde était content. Ils ne se sont pas désunis et ont continué à jouer. J'ai aimé le comportement correct et le respect dans les tribunes et sur le terrain dans cette édition de la coupe du monde." Traduction alex_j via FCInter1908.
  3. Après la qualification de l'Argentine en finale, ce soir place à France-Maroc. Pour parler de la Coupe du monde, la Gazzetta dello Sport a interviewé Marco Materazzi. Marco, si tu devais affronter cette équipe de France quelle serait ta première pensée ? "Leur force. Ils ont tout : la technique et le physique, comme en 2006. Il faut donc essayer de les limiter, résister, allonger le match et peut-être profiter du moment où ils peuvent concéder quelque chose." On ne sait pas si Aguerd et Saiss pourront jouer. Quel serait l'impact sans les deux ou même un seul d'entre eux ? "Dans ces cas-là, le banc parvient toujours à donner le meilleur de lui-même. Mais Saiss est aussi le capitaine : son absence serait plus impactante, c'est lui le leader. En 2006, sans Cannavaro, cela aurait été encore plus difficile." Au lieu de cela, Nesta avait été blessée et tu as pris sa place. "Contre la République tchèque, je suis entré assez froid et j'étais aussi inquiet. Puis j'ai tout de suite fait un bon arrêt sur Nedved et je me suis calmé." Pourquoi les défenseurs-buteurs sont-ils si rares ? "Parce qu'il y a une tendance, notamment en Italie, à défendre par secteur et avec l'aide de milieux de terrain, dans la conviction que cela aide à gagner. Chez les jeunes, nous devrions faire plus de un-contre-un : ce serait utile pour les attaquants et les défenseurs." Tu supportes qui pour la Coupe du monde ? "Aujourd'hui pour le Maroc, mais je pense que c'est le moins fort des quatre. J'espère que l'Argentine gagnera, je serais content pour Messi : il a ravi le football pendant de nombreuses années, il le mérite." Traduction alex_j via FCInterNews.
  4. Après la qualification du Marco et de la France en demie, Hakimi a envoyé un message à MBappé. Mercredi 14, le Maroc partira à la recherche de son plus grand rêve. En effet, contre la France championne en titre, les Lions de l'Atlas ne joueront rien de moins qu'une participation en finale de la Coupe du monde. Un rendez-vous historique pour tout le pays maghrébin qui comptera également un match entre les deux coéquipiers du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi et Kylian Mbappé. L'ancien joueur de l'Inter donne rendez-vous à la star des Bleus : "A bientôt, mon ami." Notons que le Maroc avait été la première équipe d'Afrique à franchir les phases de pool en coupe du monde et c'était en 1986 après une victoire contre le Portugal. En 2022, 36 ans plus tard, le Maroc devient le premier pays africain à atteindre les demies après avoir battu... le Portugal. Traduction alex_j via FCInterNews
  5. Achraf Hakimi est l'homme du moment : Avec son Maroc, il impressionne tout le monde, preuve en est l’élimination retentissante de l’Espagne en huitième de finale de la Coupe du Monde. Et si les Tifosi de l’Inter ont pu admirer leur ancien voltigeur, celui-ci semble s’être lancée dans une opération reconquête Révélation du Corriere Dello Sport "Le Nerazzurro est encré en lui : À ce jour, ce n'est qu'un rêve qu’il à rangé dans un tiroir, mais après ce qui s'est passé cet été avec Lukaku, Hakimi a commencé à nourrir l'espoir de le réaliser. Il l'a même avoué à certains anciens équipiers de l'Inter avec lesquels il est resté en contact, dont Lautaro. Et il l'a également répété à quelques amis communs avec l'attaquant argentin, qu'il avait invité à Paris pour un match de Ligue des Champions : "Si je pouvais, je n'hésiterai pas un seul instant, je reviendrais à l'Inter". "Penser toutefois qu’Hakimi est triste à Paris est erroné car il y est un titulaire indiscutable : Maintenant avec Galtier, avant avec Pochettino sur le banc : Mais il s'agit plutôt d'une question de relations internes. Le vestiaire de l'équipe française est particulièrement agité, tant les prima donnas y sont nombreuse: L'équipe s'est rangée à Mbappé et n'a rien contre les autres stars." "Toutefois, à l’Inter, il y avait cette harmonie, ce sentiment d’unité et le désir de revenir "est remonté dans les pensées d’Hakimi, surtout avec l'exemple de Lukaku". Son intention est également alimentée par les rumeurs autour de Dumfries." Mais peut-on imaginer que le club français renvoie un joueur pour lequel il a investi une telle somme et qui ne joue certainement pas un rôle secondaire dans l'équipe ? "Contrairement à Lukaku, dont la valeur, après une saison cauchemardesque Chelsea, avait chuté, celle du Madrilène, en revanche, est en hausse. De plus, l'Inter, suivant précisément l'exemple de Big Rom, ne pourrait reprendre Hakimi que par un prêt bon marché: Il est donc permis de rêver, mais il faut toujours tenir compte de la réalité. La fin de la saison aura lieu dans plusieurs mois et cela signifie qu'Hakimi pourrait travailler sur ce dossier avec le Paris-Saint-Germain tandis que le Club Nerazzurro, conscient des désirs du Marocain, ne peut qu'attendre" Valideriez-vous un échange même monétisé entre Denzel Dumfries et Achraf Hakimi ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Le Vice-Présidence de l’Inter et Parrain d’Internazionale.fr s’est livré à la Gazzetta Dello Sport directement du Qatar où il assiste à la Coupe du Monde : "Nous sommes comme ça les argentins, lorsque nous sommes dans le dur, sans aucune possibilité d’erreurs, c’est là que nous donnons le meilleur." Qu’avez-vous ressenti sur ce but de Messi ? "Une libération, pour moi et pour tout mon pays : En première période, nous n’étions même pas parvenu à réaliser un tir cadré, nous flirtions avec la possibilité d'être éliminés, ce qui aurait été un coup très dur à encaisser, surtout après que tout le monde nous ait donnés comme favoris. Ce but nous a permis de de tout débloquer, notre jeu et notre mental, car inconsciemment, la Vérité est que notre équipe nationale est inconsciemment dans l’obligation de l’emporter." "Ce discours aurait aussi été de mise pour l’Italie si elle avait été présente : L'objectif n'est jamais seulement de participer pour les grandes équipes. A présent, notre Coupe du Monde a commencé avec le but de Leo. Après cet épisode lié au but, l’équipe a commencé à jouer et a mérité sa victoire." Qu’y-avait-il derrière cette célébration de Messi ? "Le visage, regardez son visage, il semblait en transe, c’était incroyable : Leo a égalé Diego pour le nombre de buts inscrit en Coupe du Monde le lendemain du jour de l’anniversaire de sa mort : Tout semblait vraiment écrit de là-haut, tout était décidé à l'avance". Peut-être que Maradona lui a vraiment donné un coup de main… "C’est comme si Diego n’était jamais partie : Diego est l’essence même du football, il est toujours avec nous, il suffit d’écouter les chants des Tifosi argentins au stade qui nomment Messi, Maradona, le père de Maradona, la mère de Maradona pour pousser tout le monde vers la Victoire. Là, dans ce refrain, se trouve tout ce que la Seleccion représente pour le peuple argentin". Scaloni a déclaré ces derniers-jours : "Endosser le maillot de l’Argentine est une chose de totalement différente comparé à celui d’autres équipes nationales". Qu’est-ce que cela signifie ? "C’est assez simple : On ne se contente pas d'aller sur le terrain avec nos maillots et nos chaussettes et notre short, ce n’est pas suffisant pour nous. Nous portons en nous Diego à chaque fois, comme lors de la finale de 78, de la finale de 86. Nous avons sur nos épaulses l’espoir de tant de supporters à chaque match. Avez-vous vu combien d'Argentins sont présents à Doha, malgré la situation difficile de mon pays ? C'est incroyable. Il en va aussi de notre responsabilité qui se doit d’être importante : Car ils nous poussent, nous encouragent, nous soutiennent et c’est tout à fait normal : Ils veulent voir aussi des résultats et il ne faut pas croire que les joueurs ne le ressentent pas du tout." Qui est pour vous l’Homme de cette Coupe du Monde ? "Mbappé : Il l’a déjà prouvé lors des premières rencontres, il casse les matchs, il les brise. Il est si rapide avec le ballon au pied alors que d’autres ne le sont que sans le ballon. Et le fait qu’il le soit avec est une toute autre histoire et cela fait toute la différence. A quelques détails près, le français me rappelle Ronaldo il Fenomeno". En général les Stars répondent présent à l’appel... "Ce mondial sera décidé par leurs prestations : Je n’imagine pas de rencontres décisive où ils ne seront pas protagonistes : Mbappé est au rendez-vous. Il y a Ronaldo, Messi aussi: Celui qui aura la plus grande capacité à transcender ses équipiers emportera avec lui la Coupe à la Maison." Qui peut aller jusqu’au bout ? "Je vois trois équipe en meilleure position : Le Brésil, la France et nous l’Argentine." Pourtant, le fond de jeu de la Seleccion n’est pas visible... "En fait, je dirais que l’Argentine est entrain d’améliorer son fond de jeu : l’intensité augmente et la condition physique se doit d’augmenter également, sinon ce serait difficile de pouvoir aller de l’avant." Que se passe-t ‘il avec Lautaro ? "Cette Coupe du Monde peut encore être la sienne : Il va se débloquer rapidement, c’est garanti, peut-être même déjà face à la Pologne. Lauti ne doit pas s’inquiéter car c’était deux rencontres loin d’être simple à gérer pour un attaquant, cela ne l’aurait été pour personne et je ne vois pas de problème, j’ajouterai quelqu’un d’autre." Je vous en prie... "Di Maria : Pour l’Argentine il est devenu absolument décisif : C’est quelqu’un qui sait inventer le geste pour débloquer la rencontre, épouser les équilibre, sa condition physique est en augmentation, il est arrivé ici très limite, il ne peut que s’améliorer." Qui vous a le plus surpris, jusqu’à présent, dans le tournoi ? "En terme d’équipe, je dirais le Maroc : Compacts, concentrés, je ne les attendais pas à ce niveau, et contre la Belgique j'ai été impressionné. J’ai aussi été surpris par déclarations de De Bruyne après leur premier match où il dit que la Belgique ne fera certainement pas aussi bien qu'en 2018. Comment pouvez-vous dire cela, après une victoire ? C’est étrange..." Etrange comme l’exclusion d’André Onana du Cameroun... "On cherche à comprendre, et je vais bien discuter avec le joueur, ce qui est certain, c’est qu’il y a eu une discussion." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport : Suite aux récentes déclarations de Roberto Martinez, le Sélectionneur des Diables Rouges, Romelu Lukaku, même s’il est optimiste, risque de manquer la Coupe du Monde Qatarie "Après les propos de Roberto Martinez, la situation est encore plus évidente : il n'y a aucune certitude que Big Rom puisse participer à la compétition qui débutera bientôt au Qatar. L'attaquant travaille dur pour y être et demain une première réponse arrivera quand Martinez publiera la liste des joueurs convoqués: Si l'Interiste y apparaitra, il n’y a aucune certitude qu’il fait partie des choix définitifs. La véritable deadline est fixée par la FIFA à dimanche soir et il n'y aura pas de retour en arrière possible." "Son rendez-vous le plus important, son match dans le match, Lukaku le jouera demain, quand il effectuera de nouveaux examens instrumentaux pour comprendre l'état du fléchisseur et avoir une image plus précise sur son temps de récupération: Le début de la Coupe du Monde pour la Belgique est prévue pour le 23 novembre face au Canada. Celui-ci sera suivi par le Maroc d’Achraf Hakimi le 27 novembre et par le "Derby Nerazzurro" avec la Croatie de Marcelo Brozovic le 1er décembre." Ce qui se cache derrière les déclarations de Roberto Martinez "Roberto Martinez l'a dit, il lui suffit d'être disponible pour un match de la phase de groupe pour s'envoler vers le Qatar. Lukaku attend et la Belgique espère: Big Rom travaille au quotidien pour être présent et il continuera à agir de la sorte lors des 20 prochains jours à venir." "Pour le moment, il se limite à la thérapie et aux exercices du haut du corps, afin de ne pas perdre complètement sa condition athlétique, qui de toute façon est inévitablement affectée par les quelques minutes jouées (environ 30 jouées) entre le 28 août et aujourd'hui. Demain, un nouveau contrôle de sa cicatrice devrait être effectué afin de comprendre l'évolution du "trouble" dont il a souffert lors de son entrée sur le terrain face à la Sampdoria le 29 octobre." "Il est clair qu'à partir de son retour sur le terrain, Lukaku aura besoin d'au moins deux semaines de travail pour retrouver une forme acceptable et surtout ne pas risquer une troisième rechute qui compromettrait le reste de sa saison." Aucun risque pour les Diables, mais aussi pour l’Inter ! "Voir des jours sans que l'interiste puisse recommencer à s'entraîner, au moins en salle, diminuent ses chances de le voir s'envoler pour le Qatar avec ses coéquipiers et si nous ne sommes pas encore à la limite, nous en sommes très proches: Le joueur ne voudrait pas manquer une Coupe du monde à laquelle il arrive au sommet de sa maturité footballistique, mais sans présenter dans le même temps se présenter sa meilleure condition athlétique, qui plus le tout en n’ayant joué que trois matchs depuis le début de la saison, ce qui lui fait courir un certain risque." Compte-t’il le prendre ? ou, à un moment donné dans les prochains jours, après avoir parlé avec son sélectionneur, ses proches et l'Inter, fera-t-il un choix similaire à celui de Pogba ? "Ce serait une décision douloureuse, mais elle lui permettrait de travailler afin de résoudre son problème de santé une bonne fois pour toute avant la reprise du 4 janvier, soit la date de la reprise du championnat: Il ne reste plus qu'à attendre : En Belgique, tous espèrent que Lukaku embarquera sur le charter pour Doha, mais il doit donner des garanties pour être appelé. Une situation compliquée que le numéro 90 des Nerazzurri n'imaginait certainement pas en début de saison" La "Nationale" ou l’ "Internazionale" ? Quoiqu’il arrive son choix impactera la seconde partie du championnat et, peut-être, aussi une éventuelle saison 2023/2024 sous les couleurs Nerazzurra... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Le partenaire d'Inter Campus au Maroc a fait preuve d'une générosité exemplaire avec leurs dons de kits de premiers secours. MILAN - Neo Apotek, partenaire d'Inter Campus au Maroc a une nouvelle fois démontré sa solidarité, avec une douzaine de trousse de premiers secours (si peu ?), distribuées pour des missions à l'étranger. Andrea Riva et Domenico Rizzitelli, respectivement directeur général et chef de l'approvisionnement de la compagnie basée à Milan, et leader de l'industrie pharmaceutique, ont rendu visite au quartier-général, à la Viale della Liberazione, pour remettre les kits de premiers secours. Ceux-ci contiennent les fournitures essentielles telles que des bandages, de la gaze, des pansements et du désinfectant. Derrière les usages généraux, les kits seront également utiles pour la pratique du sport en terrain difficile, où il est important d'avoir accès à de bons équipements médicaux, qui pourraient être nécessaires sur le terrain. Le partenariat avec Neo Apotek, qui a démarré la saison dernière, supporte le développement et la consolidation du projet Inter Campus Maroc, qui a déjà aidé des centaines d'enfants et promu l'intégration dans la banlieue de Casablanca depuis 2005. Avec cette gestion, Neo Apotek a une fois de plus montré son support pour l'Inter et les efforts sociaux du club, ainsi que sa considération de la société au sens large et de la durabilité. ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via Inter.it
  9. Voici comment Inter Campus utilise le football pour le développement des territoires ruraux en Afrique subsaharienne et Neo Apotek s'investit pour le développement du projet au Maroc. Décoré avec l'enthousiasme d'Inter Campus, le projet African Black'n Blue ne s'arrêtera pas. L'Angola et la RD du Congo ont déjà parlé de leurs expériences de football social qui s'est développée au fil des années en relation avec les besoins des enfants: Égalité des genres et santé en Angola; intégration et éducation au Congo. Aborder les problèmes de la vie sur le terrain, apprendre en jouant, cela a toujours été la philosophie de l'Inter. Le parcours de formation, développé sur un fil conducteur de résilience et animé par les techniciens d'Inter Campus, vise à valoriser les compétences locales, en plaçant au centre la figure du coach. Qui connaît mieux qu'eux les problèmes de leur pays, en effet, pour avoir appris à les affronter en faisant une vertu de nécessité? Aujourd'hui, c'est au Cameroun de parler d'inclusion ethnique et de développement des zones rurales, en disant à tous combien le football, même à Douala et Yaoundé, représente un instrument de rédemption pour les jeunes générations. Trouver des solutions à partir des besoins, éduquer les plus jeunes aux valeurs du sport. Le projet, en collaboration avec la Fondation UEFA, se déroule en Angola, au Cameroun, au Congo et en Ouganda et s'étale sur une période de 24 mois. Grandir et être ensemble sur et en dehors du terrain est un aspect très important pour les enfants d'Inter Campus. Ensemble, ils apprennent des valeurs telles que le respect des règles et l'importance du groupe, ils apprennent à socialiser et à partager des expériences qui représentent de véritables moments d'épanouissement et de joie. Pour les coachs Inter Campus aussi, la croissance du groupe est une valeur irremplaçable, et c'était la base du cours qui s'est tenu conjointement il y a quelques semaines entre des coachs marocains et des coachs tunisiens. Ce fut un moment d'apprentissage et de croissance pour le personnel local des deux projets nord-africains, une opportunité de se connaître, même virtuellement, et de partager les expériences qu'ils ont acquises au cours de la première année au sein du projet social des Nerazzurri. La présence d'Émilie et Abdeljalil, responsables organisationnels des partenaires locaux respectifs qui ont illustré le travail de leurs associations à Tunis et Casablanca, a également permis de faciliter l'échange d'idées et le dialogue entre les personnes présentes. Une réunion importante, et certainement pas la dernière, et peut-être que la prochaine fois tout le monde sera assis autour d'une même table. De plus, Neo Apotek, leader du secteur pharmaceutique, apportera un soutien concret au développement du projet au Maroc, où, depuis 2005, Inter Campus intervient à Casablanca pour venir en aide à 100 enfants en favorisant l'inclusion et l'intégration. Depuis le tout début de leur parcours, Neo Apotek s'est distingué par son intégrité éthique et son engagement dans la sensibilisation. Tout comme Inter Campus, Neo Apotek croit fermement aux valeurs positives du sport, non seulement pour ses bienfaits pour la santé, mais aussi comme mesure du changement social, capable d'unir la culture à la diffusion des droits de l'homme. Le projet nord-africain bénéficiera de ce partenariat dans les années à venir car il repose sur une vision commune et des idéaux partagés.
  10. La vie de Christian Eriksen a été bouleversée, entre peur d’une issue dramatique et la "joie" de le savoir tiré d’affaire, le Monde du Football a été marqué au fer rouge. Si plusieurs clubs ont fait part de leur soutien, l’amour et l’affection des Tifosi, interiste ou pas, a été comparable à un véritable Tsunami. Ce week-end, l’Inter a pris le temps de rédiger un courrier à l’attention de son international danois. "Forza Chris, toutes nos pensées sont pour toi!" "Ce n’était plus des jours normaux, ceux qui se sont décomptés depuis samedi dernier, ceux qui nous ont paru si long et sans aucun sens, ceux que nous aurions souhaité n’être qu’un mauvais rêve. Par chance, on se réveille même des cauchemars les plus laids." "Dans un silence respectueux de ces derniers jours, nous avons voulu condensé toutes nos pensées, toutes prières, tous nos soupirs, ceux du soulagement pour les photos et les communiqué en provenance d’un lieu qui, il y a encore quelques jours, a été pour nous inconnu, le il Rigshospitalet de Copenhague." "Ce mardi matin, le moment le plus beau : Une photo, un sourire, un pouce levé et un message libérateur : "Bonjour à tous, mille merci à vous pour vous pour vos messages à travers le monde, cela signifie beaucoup pour moi et pour ma famille, je vais bien" - Christian Eriksen." "Vendredi, nouvelle étape : Une opération, une sortie et une visite chez ses équipiers de son équipe nationale : "C’était incroyable de voir la quantité de message qui m’ont été dédié. L’opération s’est bien déroulé et étant donné les circonstances, je vais bien. C’était si beau de revoir mes équipiers depuis cette grande rencontre disputée hier soir. Objectivement, je ferai le supporter, lundi, face à la Russie." - Christian Eriksen." "Nous n’avons jamais cessé, ne fut qu’un seul instant, de penser à Christian, nous avons souhaité respecter un moment de silence dans une période aussi délicate et personnelle. Dans le même temps, de nombreuses manifestations d’affections, de très belles marques d’affections, ont été spontanées." "Alors que le match reprenait samedi à Copenhague entre le Danemark et la Finlande, Romelu Lukaku et Achraf Hakimi, qui jouaient respectivement pour la Belgique et le Maroc, ont dédié leur buts : Ce "Chris, I Love You" hurlé par Romelu à la caméra a été un message qui a retenti à travers le monde. Des hommages ont eu lieu à travers le monde, jusqu’en Corée du Sud où Son Heung-min, équipier de Christian lorsqu’il était à Tottenham, lui a été dédié." "Les frissons de la peur se sont transformés en soulagement, durant ces journées. Et au milieu de tout cela : L’énorme maillot numéro 10 dévoilé avant Danemark-Belgique, dans le même stade que celui du samedi, avec un temps d’arrêt, à la 10ème minute, accompagné par un applaudissement général des tifosi et des joueurs sur le terrain, Romelu Lukaku compris. Les banderoles, les maillots montrés par les Tifosi, les équipes nationales, tous ont dédiées leurs pensées à notre numéro 24." "Tous ces moments composent l’étreinte la plus forte et la plus entendue pour Christian Eriksen: Forza Chris, l’Inter et tous les interistes sont avec toi." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. C’est une question de principe, plus que de pratique : L’Inter va désormais devoir faire les comptes avec le cas des sélections nationales. En Effet, la Gazzetta Dello Sport révèle que l’Ats de Milan, à travers le Ministère de la Santé, a reçu des demandes formelles de la part de quatre fédérations pour autoriser leurs joueurs à rejoindre la sélection : La Croatie pour Marcelo Brozovic et Ivan Perisic Le Danemark pour Christian Eriksen La Belgique pour Romelu Lukaku La Slovaquie pour Milan Skriniar Il est vraisemblablement possible d’y ajouter : Le Maroc pour Achraf Hakimi La Roumanie qui a pré-convoqué Ionut Radu Révélation de la Gazzetta Dello Sport “L’Ats a répondu à toutes en donnant carte blanche, car elle a transposé une règle internationale qui s’applique à tous les travailleurs, selon celle-ci une personne qui a entamé une période de quarantaine à l’étranger à le droit de retourner dans son pays d’origine pour terminer sa période d’isolement. Mais l’autorisation est liée à l’issue des tests qui ont été réalisé hier. S’il vient à y a voir une positivité entre les joueurs et le staff, l’Ats ne donnera pas son aval." Dans tous les cas, l’Ats n’adaptera pas la décision de jeudi et concèdera un retour en patrie, à la condition que trois conditions soient respectées : Déplacement par le bais de moyens privé Quarantaine obligatoire jusqu’au 31 mars comme retranscrit dans le Protocole Déclaration d’une adresse de résidence à partir de laquelle les déplacements sont interdits, si ce n’est que pour effectuer le trajet jusqu’au centre d’entrainement "L’Inter est spectatrice, car les internationaux Nerazzurri ne seraient uniquement autorisé à s’entrainer que dans des centres sportifs. Mais toutes les équipes ont une rencontre à disputer à l’étranger. Le doute subsiste car si l’autorisation est valide pour que les joueurs puissent retourner dans leur patrie en cas de quarantaine, est-ce que cette autorisation à une valeur similaire pour rejoindre un pays tiers ?" En effet, une fois que les joueurs partent à l’étranger, ils seront soumis aux normes nationales relatives au Covid-19, les indications préconisées par l’Ats de Milan perdraient leurs valeurs Et la FIGC ? "Concernant les Italiens, la FIGC a décidé d’attendre les résultats des tests d’aujourd’hui afin de trouver une voie d’accès avec l’Inter pour libérer Bastoni, Barella et Sensi qui sont pour l’instant bloqués à Appiano." Antonio Conte prévient ses troupes En effet, la Rosea confirme également que les joueurs ont été bien informé des risques que représentent ces voyages: "Deux par-dessus-tout : Les déplacements ne peuvent jamais garantir à 100% l’isolement fiduciaire. Le fait de rentrer en contact avec une personne différente du groupe équipe d’origine. Ce qui est sûr, c’est que la Bulle demandée par l’Ats à l’Inter sera rompue : En Italie, des sanctions pénales et sportives sont prévues." "Antonio Conte espère ne pas devoir le payer comme cela fut le cas par le passé, lorsque Milan Skriniar, Marcelo Brozovic, Alessandro Bastoni et Aleksandar Kolarov s’étaient révélés positif après les stages internationaux." "Et sur ce point, il a été très clair avec le Club : Le Scudetto passe aussi par ces détails et il l’a clairement dit à ses joueurs aussi." Pensez-vous qu’Antonio Conte a suffisamment la main ferme sur son groupe pour convaincre les joueurs de rester à Milan ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. La pandémie liée au Covid-19 continue à conditionner le monde du football, preuve en est l’arrivée toujours plus proches les engagements internationaux qui se doivent d’être respecté pour un joueur de football et qui, à présent, posent problèmes surtout en Europe. Mais les conséquences liées aux transferts des joueurs à l’étranger sont connu de tous, et donc les différentes écuries européennes club et selon le quotidien Al-Araby Al-Jadeed/The New Arab, un groupe de club européen aurait déjà demandé respectivement à leurs joueurs marocains de ne pas rejoindre le stage de préparation des Lions de l’Atlas Les demandes auraient été formulée de façon telle qu’il n’y aurait aucune ouverture de la part de ces derniers. On retrouve deux clubs italiens : La Fiorentina et l’Inter qui ont demandé respectivement à Sofyan Amrabat et Achraf Hakimi de ne pas répondre à la convocation de Vahid Halilhodzic. Les clubs originaires de cette fronde se trouvent en Angleterre : Chelsea et Wolverhampton ne souhaitent pas se passer des services d’Hakim Ziyech et de Roman Ghanem Saiss, avec également la crainte d’un possible retour des joueurs blessés Le Saviez-Vous ? La Confédération sud-américaine de football (Conmebol) a annulé les dated des éliminatoires de la Coupe du monde à la fin du mois de mars en raison de la résistance des clubs européens à abandonner leurs joueurs en raison de l’obligation de se conformer aux quarantaines à leur retour. Comprenez-vous le comportement des clubs européens et en particulier de l’Inter ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. A travers un communiqué officiel sur son site, la Fédération de Football du Maroc a confirmé la positivité au Covid-19 du joueur Nabil Dirar. "Durant le premier jour de stage, tous les joueurs ont été soumis aux tests. Ce test a révélé un seul cas positif : Il s’agit de Nabil Dirar, qui a été soumis immédiatement à la procédure défini par le protocole et confié aux autorités compétentes. Le joueur a été remplacé par Achraf Lazaar qui évolue à Newcastle” Après Bastoni et Skriniar, l’Inter pourrait à présent perdre un troisième élément de taille en la personne d’Achraf Hakimi, si celui-ci vient à être confirmé positif également….. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Qui, pour vous, va se qualifier pour le tour suivant ? Votez et Commentez!
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...