Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'massimo cellino'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

9 résultats trouvés

  1. Giancarlo Inzaghi, est le père de Simone Inzaghi et de Filippo Inzaghi. Celui-ci s’est livré dans une interview au Corriere Dello Sport Rituel "Lorsque les équipes de mes garçons jouent, je ne vais pas au stade, je m’enferme dans ma chambre avec les volets fermés, la télé à fond et ma femme va dans une autre pièce. Je suis loin d’être un Lord anglais : Je suis colérique et je m’énerve lorsque cela ne se passe pas bien. Du lundi au vendredi, je prends zéro cigarette, mais le week-end j’en fume et un paquet et durant le week-end, je bois de la liqueur." Vu les résultats obtenus cette saison de Simone à la Lazio, le rituel a fonctionné…. "Il y a remporté trois titres, il a permis à la Lazio d’atteindre les huitièmes en Ligue des Champions et il a valorisé tellement de joueurs, il a vécu une aventure importante. Un autre à sa place serait resté 30 ans, vu comment il était estimé et comment on lui voulait du bien, mais il avait envie de se mettre à l’épreuve avec une réalité encore plus importante." Et il a dit oui à l’Inter..... "Je suis très fier qu’il ait trouvé une grande équipe et un grand Club. Pour Simone, c’est une étape très importante après 22 saisons passée à Rome, mais l’Inter est…l’INTER. Il a fait bien de se lancer à la rencontre d’un nouveau et si beau défi, je suis sur qu’il sera à la hauteur." Avez-vous aimé la lettre qu’il a écrit au Corriere Dello Sport, pour saluer les Tifosi de la Lazio ? "Je l’ai trouvé très belle et j’ai reçu 400 messages via WhatsApp par les Tifosi. Il a pensé à "comment partir correctement" en faisant preuve d’une sensibilité remarquable. Je crois qu’il va laisser un beau souvenir à Rome." Simone arrive-t ’il à l’Inter au meilleur moment de sa carrière ? "Il va reprendre l’héritage d’un entraîneur talentueux tel que Conte qui a remporté le Scudetto mais qui n’a rien fait en Coupe d’Europe. Il aura un banc plus profond que celui qu’il avait à la Lazio, il donnera tout de lui-même pour prouver ce qu’il vaut." "Je connais bien mon fils : S’il est actuellement en vacances avec la Famille ; il va déjà penser à comment faire jouer son équipe dans quelques jours." Vous sentez vous capable de prononcer, vous, le mot Scudetto ? "Non, par l’amour de Dieu…(il rit). Il faudra voir ce qu’il se passera lors du mercato car je lis qu’il y a tant de clubs qui ont besoin de vendre avant d’acheter.Pour parler d’objectif, mieux vaut attendre le début du mois de septembre." "Il y a deux ans, lors de la mise au vert de la Lazio, j’avais prédis qu’elle allait marquer le coup et ce fut le cas, du moins, jusqu’à l’arrêt du tournoi à cause du Covid. Peut-être qu’il parviendra encore à faire encore mieux qu’à cette saison-là, je l’espère." En tant que père, comment pourriez-vous nous décrire Simone, l’entraîneur ? "C’est une personne qui sait sourire et qui a de bons rapports avec ses joueurs, mais s’il s’énerve, il peut faire trembler les tables du vestiaire. Il a du caractère, envie de travailler, de l’ambition et il dispose d’un staff de collaborateur bien préparé." "A l’Inter, il retrouvera des professionnels tout aussi sérieux, et un Centre Sportif, la Pinetina, qui lui a fait une impression incroyable." Après avoir aidé Immobile à remporter le classement des meilleurs buteurs et le Soulier d’Or européen, parviendra-t ’il à faire pareil avec Lukaku ? "Je sais qu’il a déjà parlé avec Lukaku et qu’il l’estime tellement comme attaquant, selon moi, Simone va le tenter." Pour clore, votre avis sur le choix de Filippo de rejoindre Brescia ? "Il a dit oui à Cellino car il le voulait à tout prix et parce que le programme est intéressant. Brescia dispose d’un entraîneur qui est présent dès 9h du matin et qui étudie ses adversaires et ses joueurs durant la nuit. Filippo est un maniaque, je lui souhaite de pouvoir défier à nouveau Simone en Serie A, lors de la saison 2022-2023." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. C’est un fait, Sandro Tonali qui avait été courtisé depuis de nombreux mois à l’Inter, a fini par rejoindre le Milan Rossonero, son club de cœur. Mais pour quel motif ? Massimo Cellino avait promis à son joyau de le libérer cet été, outre l’Inter, l’Ac Milan s’était dernièrement inséré dans les transactions en proposant une offre légèrement supérieure à celle interiste. De son côté, Sandro Tonali et Giuseppe Bozzo (son agent) avaient promis de ne pas rompre le pacte mis en place, un pacte qui voyait Sandro rejoindre le Milan Nerazzurro. Toutefois, dans le contexte actuel, l’Inter de Beppe Marotta se devait de vendre certains de ses indésirables afin de libérer une place physique et également financière pour le milieu de terrain de la Rondinelle. A cette fin, Giuseppe Marotta avait demandé une prolongation de l’accord établi jusqu’au 10 septembre pour débroussailler l’entre-jeu. Cette fois-ci, Cellino a décidé de ne plus offrir de nouveau délai à l’Inter et a accepté l’offre milanaise soit 38 millions d’euros bonus compris contre celle de 35 millions d’euros. Sandro Tonali, rassuré par Paolo Maldini sur le projet du Milan, a décidé d’accepter cette offre, une décision loin d’être douloureuse étant donné que le milieu de terrain est tifoso depuis sa plus tendre enfance du Milan. Vidal, Kanté et ... La réalité pourrait également être tout autre. En effet, selon les dernières informations en notre possession, Antonio Conte aurait demandé à avoir des joueurs déjà apte. En conséquence, il semble "facile" de comprendre qu’il est bien plus intéressant de conserver presque 40 millions d’euros pour recruter un joueur du calibre de N’Golo Kanté, plutôt que de miser sur une jeune promesse italienne. Concernant Arturo Vidal, un Derby d’Italie semble se profiler, reste à savoir s’il préférera rejoindre la Juventus ou l’Inter de Conte. Il ne faut pas oublier qu’il serait possible d’ajouter Tanguy Ndombele dans le cadre d’un éventuel échange avec Tottenham et l’insertion de Milan Skriniar ou de Marcelo Brozovic. Cautionnez-vous et validez-vous cette interruption des négociations ? Est-ce plus intéressant de recruter Kanté que Tonali ? Exprimez-vous ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Depuis quelques jours règne un chaos indescriptible autour de Sandro Tonali. Les dernières informations viennent de l'AC Milan, convaincu d'habiller le joueur en rossonero, et aussi bien amusé de s'immiscer dans une négociation avec Brescia alors que l'agent Beppe Bozzo ainsi que Tonali lui-même, semblent avoir un accord depuis des semaines avec l'Inter (contrat de cinq ans à 2.5M€ + bonus). Dans cette affaire, Massimo Cellino le président de Brescia joue le rôle principal et tente légitimement de tirer le meilleur parti d'une vente désormais budgétisée notamment après la relégation en Serie B. Voici la situation actuelle du côté de l'Inter. Beppe Marotta sait qu'il y a un accord entre le joueur et le club, il se concentre donc sur d'autres dossiers. En particulier sur le secteur de Tonali, le milieu de terrain, en plein embouteillage avec les retours de prêts de Perisic, de Joao Mario et de Nainggolan. Dans ce contexte, après la tentative ratée de la Juventus via Pirlo, c'est aujourd'hui l'AC Milan qui tente le coup en augmentant l'offre. Cette pression n'est bénéfique qu'à Cellino, car il pourrait forcer l'Inter a accélérer certains dossiers. Mais le principal allié de Marotta reste Bozzo, qui veut rester fidèle à l'accord. Au cours des dernières heures il a reçu l'assurance de la direction, qui n'a demandé qu'à être patient et attendre une sortie d'un milieu de terrain. Un allié de taille qui permet au club une certaine sérénité. Un pacte qui rassure et qui permet aussi de ne pas se précipiter malgré tout. Une situation qui rappelle l'affaire David Suazo, alors à Cagliari présidé à l'époque par... Massimo Cellino. ®gladis32 - internazionale.fr
  4. C’est une information du Corriere Dello Sport, immédiatement après la Ligue Europa, l’Inter se lancera dans le recrutement de Sandro Tonali, laissé en "stand-by". Après Achraf Hakimi et Alexis Sanchez, le milieu de terrain italien devrait être la troisième recrue Nerazzurra. Cela vaut bien plus qu’une promesse : Tonali a choisi l’Inter et a demandé à Bozzo, son agent, de définir la transaction avec Marotta. Tonali est en vacances, mais sa vision est déjà établie clairement au niveau priorité et projection. Il suit avec intérêt l’épopée de l’Inter en Europa League et attend avec impatience le retour à la négociation avec Brescia afin de boucler la boucle. Sur les autres courtisans : L’Inter n’est pas préoccupée, sauf coup de scène, quant à une insertion du Milan, de la Juve ou du Paris-Saint-Germain. Tonali a exprimé sa préférence : il veut travailler avec Conte, il s’imagine avec la vareuse Nerazzurra et il est convaincu que Milan peut représenter la solution idéale pour le saut de qualité. Contrat déjà préparé Un contrat quinquennal valide jusqu’en juin 2025 et un salaire de 3,5 millions d’euros (bonus compris) attend le milieu de terrain de 20 ans, auteur de 35 matchs, d’un but et de 7 passes décisives pour sa première expérience en Serie A. L’offre qui sera soumise à Cellino est la suivante : un prêt payant de 10 millions d’euros couplé à une obligation d’achat de 25 millions d’euros à débourser en juin 2021. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. C’est une information en provenance de la section de Brescia du Corriere della Sera, Sandro Tonali est attendu ce lundi à Milan, la tentative du Milan Ac sur le fil a finalement échoué. Selon le quotidien, le coût du transfert est défini à 35 millions d’euros. Beppe Marotta et Massimo Cellino sont entrain de finaliser les derniers détails Il s’agira d’un transfert à la Barella : un prêt payant de 10 millions d’euros avec obligation d’achat à l’été 2021. Ce lundi 3 août 2020, Sandro qui avait donné sa parole à l’Inter, est attendu au Quartier Général du club. L'Inter et le joueur sont déjà tombés d’accord sur le contrat qui devra être paraphé et qui a été validé par Beppe Bozzo, l’agent de Tonali : Un contrat de 4 ans à 2,5 millions d’euros par saison. "La tentative du Milan Ac a été infructueuse étant donné que les deux parties étaient déjà en phase trop avancées." Vous validez ? Bien sûr que vous validez... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Samus

    Combien vaut Tonali ?

    Le président de Brescia, Massimo Cellino s'exprime au sujet de la pépite Sandro Tonali, objectif de l'Inter et de la Juve. "J'ai d'excellents rapports avec Marotta comme avec Agnelli et Paratici mais il y a aussi d'autres clubs sur Tonali, italiens comme étrangers. Il souhaite rester en Italie et nous le lui accorderons mais il doit d'abord bien finir le championnat". "Je n'ai encore approfondi les contacts avec aucune équipe. Je veux juste que le joueur finisse bien son championnat", ajoute-t'il au micros de La politica nel pallone sur Gr Parlamento. "Combien vaut Tonali ? Son prix, c'est l'offre et la demande qui le font. A l'heure où je vous parle, il y a eu des coups de téléphone mais rien de particulier, je n'ai pas forcément envie de parler de ce genre de choses vue la situation actuelle. Je veux qu'il joue bien au ballon comme il sait le faire et qu'il recommence à prendre du plaisir sur le terrain comme avant, je ne veux pas que les rumeurs apportent de nouvelles polémiques et que nos chances de maintien en soient affectées. L'Inter et la Juve? Ce sont deux clubs intéressés, d'autres clubs m'ont aussi contacté mais il veut rester en Italie, nous ferons tout pour le satisfaire". La rumeur parle de 50 millions d'euros pour l'arracher à Brescia, Cellino lui, ne laisse rien filtrer, il précise cependant qu'il n'acceptera pas d'échange: "Les échanges ne nous intéressent pas, nous ne sommes pas venus demander l'aumône".
  7. L’Inter est très proche de signer la jeune pépite italienne Sandro Tonali, courtisé par de nombreux clubs européens, le Derby d’Italie aura tourné en faveur des Nerazzurri. Fcinternews.it nous propose un résumé de la situation Prémices "Le coup de cœur a eu lieu, il y a deux ans, à l’occasion de la rencontre Brescia-Cosenza, suite à la réaction plus qu’enthousiasmante de Giuseppe Baresi pour ce jeune joueur, un milieu de terrain qui rappelait un certain Andrea Pirlo. Depuis lors, il fut l’objet d’un monitoring constant. Recommandé avec brio par l’ensemble du secteur technique et les recruteurs, l’Inter a décidé de défier la Juve ces derniers mois, dans le but de parvenir à s’attacher ses services." Juventus "En janvier, les Bianconeri avait proposé 30 millions d’euros plus bonus et deux jeunes joueurs Tourè et Nicolussi Caviglia à Brescia pour bloquer immédiatement Tonali. Offre immédiatement rejeté par Massimo Cellino qui n’entend encaisser que 50 millions d’euros cash pour la vente de son étoile. Fabio Paratici avait mis sur pied un quinquennal à 2 millions d’euros plus bonus pour le joueur." Base du contrat "L’Inter a retouché l’offre et l’a amélioré en proposant 2,5 millions d’euros plus bonus pour atteindre facilement les 3 millions d’euros. Cette démarche accélérée a écarté les invités de dernières minutes qui étaient Paris, Manchester City et l’Atletico Madrid, ce dernier ayant suivi Tonali depuis très longtemps." Le facteur Conte "La conviction et le pressing de l’Inter ont séduit Tonali, ce dernier ayant reçu des signaux importants également de la part d’Antonio Conte. L’entraîneur Nerazzurro a visionné avec attention les prestations du jeune né en 2000 durant le Lockdown." "Milieu combatif et maître d’œuvre, il pourrait réaliser ce saut de qualité tant attendu en compagnie du natif de Lecce, ce saut qui ferait de lui un champion et un point de référence pour la Nazionale. C’est également pour ces raisons que l’Inter l’a placé en priorité de sa campagne de recrutement estival. Sandro représentant un élément important pour le futur et dont sa destinée est celle de devenir un joueur fondamental." Aval du joueur "Sandro Tonali a dit oui à l’Inter. Le club négocie à présent avec Brescia. Le oui est aussi dû au précieux travail de l’agent Beppe Bozzo, un des spécialistes dans le dénouement des négociations les plus compliquées." Massimo Cellino "L’Inter a mis en place l’offre suivante 35 millions d’euros plus bonus et l’insertion d’un ou deux jeunes pour contenter la Direction Bresciane. Cellino tient la ligne dure pour l’instant et ne compte pas voir sa prétention de 50 millions d’euros revue à la baisse." "Dès lors, l’Inter songe à proposer un prêt onéreux estimé entre 8 et 10 millions d’euros accompagné d’une obligation de rachat estimé entre 30 et 35 millions d’euros. Cellino serait contenté et l’impact du coût de ce transfert serait modéré sur le bilan Nerazzurro 2020/2021." "Pour l’heure, Brescia continue à exiger la somme en cash immédiatement, mais les deux clubs échangent afin d’établir la bonne formule, l’Inter ayant l’avantage de disposer de l’aval du joueur." Si Cellino jouera ses dernières cartes pour monétiser au mieux ce transfert, ce qui est compréhensible pour un club du calibre de Brescia, la route menant Tonali à l’Inter semble toute tracée... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. À la suite de la vente de Mauro Icardi, l’objectif principal de l’Inter est de renforcer son milieu de terrain. Ainsi, le duo Beppe Marotta-Piero Ausilio a décidé de passer à l’offensive afin de signer Sandro Tonali, le bijou de Brescia qui est en position d’être relégué en Serie B. Selon Sport Mediaset, Antonio Conte a déjà marqué son accord pour recruter le jeune talent de Lodi. Si Massimo Cellino est reconnu comme étant très redoutable sur le Mercato, il pourrait bien vaciller suite à la formule présentée par les Nerazzurri : 20 millions d’euros + Andrea Pinamonti estimé à 20 millions d’euros et le prêt sec de Sebastiano Esposito pour une saison. Cette formule offrirait à Brescia une ligne d’attaque Nerazzurra, pour la saison à venir,. L’avis de Cellino sur Tonali "Je suis amoureux de certains joueurs que je n’aimerais jamais vendre, mais je me rends compte également que le joueur a des objectifs personnels importants. Nasser l’aurait voulu à Paris, il m’avait écrit, mais il ne veut pas aller en France, l’Inter et la Juve sont les destinations qu’il préfère. De Laurentiis m’avait offert 40 millions d’euros, sa destiné est déjà scellé." "Barcelone avait proposé 65 millions d’euros plus deux joueurs estimés à 7,5 millions d’euros chacun, dont l’un d’entre eux était un latéral. Je crois que les dirigeants catalans n’ont pas reçu la réponse qu'ils attendaient et ce n’est pas de Tonali." "Sandro est un garçon qui s’illumine dès qu’il voit un ballon, sur le terrain, je l’ai vu réaliser des choses impressionnantes des longs ballons précis de 40 mètres, des contrastes parfaits, les ballons longs et courts sont ses points forts. Dans un milieu à trois, il peut jouer à n’importe quel poste." "Au niveau de sa personnalité, il se sacrifie pour l’équipe. Avant l’arrêt de la compétition, il souffrait d’une inflammation au quadriceps, mais il voulait tout de même donner un coup de main à ses équipiers. Lorsque je l’ai réalisé, j’ai dû intervenir pour le forcer à arrêter." Mercato "Je ne traite avec personne. Il y a encore 12 matchs à jouer et le joueur se doit de rester serein." - Toutefois, selon Sky Sport, l’Inter a obtenu le "Like" du joueur qui est donc disposé à épouser la cause Nerazzurra. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Selon Tuttosport, l’Inter a décidé d’en finir avec le recrutement de Sandro Tonali, en rentrant une bonne fois pour toute dans le vif du sujet, le joueur étant également courtisé par la Juventus. L’élément déclencheur se nomme Gaetano Castrovilli qui semble être destiné à passer la saison prochaine encore à Florence : "En Serie A, la priorité Nerazzurra était, il y a encore quelques semaines, Gaetano Castrovilli, mais la révélation de la Fiorentina ne bougera pas, du moins pas cet été." "La fermeté de la Fiorentina a incité l’Inter à se diriger, de façon décidée, vers Sandro Tonali, afin de réaliser le surpassement décisif sur la Juventus qui est également en course et de façon parallèle, à savoir convaincre Massimo Cellino et le joueur." Facteur décisif "L’Inter peut profiter de disposer de l’avantage de ne pas être encore au niveau de la Juventus : A l’Inter, la conquête d’un poste de titulaire pourrait passer à travers des duels avec des garçons un peu plus grands et plus expérimentés que lui, comme Barella, Sensi, ou Vecino." "Le plus jeune et moins expert milieu de la Juventus se nomme Bentancur, qui a déjà disputé le Mondial U-18 en qualité de titulaire et 18 matchs en Ligue des Champions." Préférez-vous recruter Tonali ou tenter de forcer le transfert de Castrovilli ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr