Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mehdi taremi'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Annonces & Support
    • Présentations
    • La Curva du Forum
    • Vos Déplacements
    • Questions
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Contact et inscriptions de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers
  • Football

Catégories

  • Gardiens
  • Défenseurs
  • Milieux
  • Attaquants

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Inter Women
  • Dates clés
  • Super Coupe d'Italie

Fonctionnalités

Catégories

  • Carte du Monde des Nerazzurri

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Ville


Joueurs

21 résultats trouvés

  1. Beppe Marotta s'est exprimé à Sky Sport quelques minutes avant le match Inter-Salernitana : "Piero Ausilio et Dario Baccin surveillent les opportunités des agents libres. Pour Taremi et ZIelinski il y a beaucoup d'attention, nous verrons de manière transparente si cela peut être annoncé ou non." Le Paris Saint-Germain sur Lautaro ? ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  2. Sergio Conceiçao, ancien joueur de l’Inter et entraineur du Porto où évolue justement Mehdi Taremi, a tenu à venir au secours de l’attaquant iranien qui s’est promis à l’Inter. En effet, Mehdi fait face à un déluge de critiques suite à l’annonce de sa visite médicale à Milan! Une visite qui a été repoussée à cause de la réaction des Tifosi Biancoblù. Plus de doute sur son arrivée ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. C'est une information de Fabrizio Romano en personne: Mehdi Taremi va rejoindre le Milan Nerazzurro! "L'Inter a planifié les tests médicaux pour que Mehdi Taremi la rejoigne en tant qu'agent libre en juin: Il y a un accord verbal avec Taremi en vigueur depuis un mois. L'accord porte sur un contrat jusqu'en juin 2026 avec possibilité de prolongation d'une année supplémentaire." Selon FCInter1908 : "Ce mardi, le joueur, qui vient d'être éliminé de la Coupe d'Asie avec l'Iran, passera ses examens médicaux pour le compte des Nerazzurri, avant de signer le contrat qui le liera au nouveau club pour les prochaines années." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Aujourd'hui Pasquale Guaro précise : Visite médicale reportée, pour l’instant. Trop de battage médiatique autour de son arrivée à Milan et il reste encore une partie de la saison à jouer avec Porto.
  5. En direct sur Kick, Matteo Moretto expert international du Mercato s’est livré sur le mercato estival de notre Inter : Klaassen et Sensi OUT, Zielinski IN : Vous validez ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Si L'Inter a bloqué Mehdi Taremi pour le mois de juillet, Marko Arnautovic dispose de quatre mois pour parvenir à convaincre la Direction Nerazzurra de compter sur lui pour la saison prochaine. En effet, une clause bien particulière entre Bologne et l'Inter devrait déjà être activée ce week-end Révélation de la Gazzetta Dello Sport: Un seul point après le 5 février et le rachat de Marko Arnautovic par l'Inter sera officiel. Comprenez: En cas de match nul ou d'une victoire à Rome, l'Autrichien sera définitivement un joueur Nerazzurro à 100 % " Si toutes les parties attendaient certainement mieux de l'avant-centre longtemps convoité cet été, l'Inter a décidé d'engager Mehdi Taremi pour le mois de juin. Face à ce constat l'Autrichien a désormais quatre mois pour faire remonter sa cote de popularité pour sa première saison à l'Inter." "Il a également quatre mois pour façonner son avenir, car si son temps de jeu est déjà très limité, (392 minutes en 15 matches de Serie A, soit une moyenne de 26 minutes par match), il pourrait l'être encore plus en 2024-2025, raison pour laquelle l'Inter envisagerait déjà de le transférer." Pourquoi maintenant ? Il convient de s'attarder sur la négociation entre Bologne et l'Inter, avec également une notification reprise dans le bilan consolidé des Nerazzurri au 30 juin 2023, le "premier point obtenu après la date du 5 février 2024" fera de Marko Arnautovic un joueur 100% Nerazzurro via un achat obligatoire: "Alors que Marko continue de galérer, l'Inter s'apprête à cracher les 8 millions d'euros plus 2 millions d'euros de bonus prévus dans l'accord entre les clubs. Il suffit de ne pas perdre samedi contre la Roma ou éventuellement contre la Salernitana le vendredi suivant pour que la carte de l'avant-centre se retrouve définitivement lié au Club de la Viale della Liberazione. Et, paradoxalement, on finit déjà par parler d'un nouveau transfert ailleurs, avant même que le joueur ne soit officiellement acheté ici". ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Le Directeur Sportif de l’Inter, Piero Ausilio, s’est livré devant le parterre de journalistes présents en marge de l’évènement "Amico dei Bambini" A quoi rêve cette Inter ? Que manque-t-il pour prolonger Lautaro ? Il a dit qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter, êtes-vous confiant ? A présent, vous rencontrez Dybala et Lukaku qui comme une pomme empoisonnée… Est-ce que le discours pour Lautaro est aussi valide pour la prolongation de Barella ? Qu’aimez-vous le plus dans cette Inter ? Luciano Spalletti a aussi sa part… Où en êtes-vous avec Taremi et Zielinski ? Qu’est-ce qui vous marque le plus chez Inzaghi ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Après Mehdi Taremi, l’Inter est donc sur le point de finaliser son second transfert de la saison 2024/2025 : Piotr Zielinski Il reste à présent l'étape bureaucratique menant à l’arrivée de Piotr Zielinski à l'Inter. L’accord sera finalisé techniquement d’ici à une vingtaine de jours, mais le club de Steven Zhang a déjà informé Naples des négociations en cours avec le milieu de terrain. Il s'agit de la même démarche que celle effectuée ces derniers jours avec Porto pour Mehdi Taremi. Ce geste, selon le règlement, précède les examens médicaux et la signature effective d'un joueur en fin de contrat. Lorsqu’une telle communication a lieu, cela signifie que l'accord est déjà conclu. Les échanges téléphoniques entre l'agent du milieu de terrain et le club Nerazzurro ont déjà eu lieu et ont aussi abouti à un accord car Piotr sera Nerazzurro pour une période de quatre ans, reste à définir la formule : Soit une fin de contrat directe pour 2028 soit un contrat courant jusqu’en 2027 avec une option pour une date ultérieure encore à définir. Le salaire versé sera de 4,5 millions d'euros nets plus les bonus. Au final, bonus compris, le Polonais percevra un peu plus de 5 millions d’euros et la signature du contrat aura lieu dans le courant du mois de février, probablement juste après le match aller des huitièmes de finale de la Ligue des Champions contre l'Atletico Madrid: "Une compétition que ne devrait plus jouer Zielinski, car le Polonais devrait en fait être exclu de la liste européenne de Naples aujourd'hui", nous relaye la Gazzetta Dello Sport. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. L’Administrateur-Délégué de l’Inter, Giuseppe Marotta, s’est livré en exclusivité au programme "Super Tele" de DAZN. L’impact de la Direction Italienne sur le classement Débutons par le Mercato hivernal : L’Inter a programmé, pour son futur, Mehdi Taremi et Piotr Zielinski. Pour parvenir à attirer de tels joueurs en fin de contrat, qu’avez-vous mis en avant ? Vous attendiez-vous à un tel Marcus Thuram ? Mais comment signe-t-on des transferts gratuits ? La prolongation de Lautaro, et ensuite… Parlez-nous de vos expériences personnelles et de votre aventure à l’Inter… Massimiliano Allegri ? Pour le retour en Italie d’Antonio Conte ? Combien a coûté Benjamin Pavard ? Avez-vous quitté la Juve suite à "L’histoire Ronaldo" ? Si l’on vous donnait un budget illimité, quel joueur aimeriez-vous offrir à l’Inter ? L’Inter de Simone Inzaghi est une version améliorée de l’Inter de Conte ? Vous attendiez-vous à un groupe aussi uni ? Les Tifosi de l’Inter souhaitent que vous restiez à l’Inter le plus longtemps possible : L’Inter est-elle votre dernière expérience en Club ? Comment célèbres-t -on le lendemain d’une Victoire sur la Juventus ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. L’Inter est très active pour la saison prochaine ! Notre Beneamata après avoir officiellement contacté le Fc Porto suite à son accord verbal avec Mehdi Taremi est en passe de faire de même avec le Napoli, à une petite différence ! La situation est différente pour le Polonais dont Aurelio De Laurentiis a pratiquement annoncé son transfert pour l’Inter la semaine dernière, mais le temps de la traditionnelle visite médicale et de la formalisation de l’accord sera plus long que pour Taremi. La raison est simple, le garçon doit terminer sa saison avec le Napoli et il n’y a aucune volonté de sa part de créer des tensions avec la Piazza Azzurra, qu’il s’agisse du joueur en lui-même, de son entourage, que de l’Inter. La fin de l’Histoire sera, quoiqu’il arrive, la même que celle de Taremi. Et le tout pour zéro euros d’indemnité de transfert ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. C'est l'information parue dans la soirée de ce 29 janvier : Tout est fait entre l'Inter et Medhi Taremi ! Porto a reçu un mail officiel des Nerazzurri, notifiant l'accord, comme l'exigent les règles pour les joueurs dont les contrats expirent. L'accord est donc dans sa dernière ligne droite, il ne manque que la signature du contrat de trois ans entre l'Inter et l'attaquant. Les parties devant finaliser le tout à la fin de la Coupe d'Asie. Par respect pour Porto, il n'est pas exclu que les tests médicaux soient effectués pendant la prochaine trêve internationale du mois de mars, période à laquelle les derniers "détails" seront réglés. Par "détail", il faut comprendre la signature du contrat ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. Présent en conférence de presse d’avant-match dans le cadre de la Coupe d’Asie des Nations, Mehdi Taremi a été questionné sur son arrivée à Milan "La première rencontre de chaque tournoi est considéré comme la plus difficile, mais nous sommes parvenu à l’emporter. A présent, notre objectif le plus important est la rencontre face à Hong Kong, et comme l’a dit l’entraineur : Je suis prêt pour ce match." Avez-vous déjà signé à l’Inter ? "Ce n’est pas le bon moment pour en parler. Je suis ici au Qatar pour mon équipe nationale et je pense que l’équipe nationale est bien plus importante que tout." Selon Tuttosport, le Club est passé à l’offensive en lui proposant un contrat biennal de 3 millions d’euros par saison avec une troisième année en bonus, suivi d’une très généreuse prime à la signature destinée à son entourage. Mehdi est considéré comme l’acquisition idéale pour renforcer l’attaque car il lui est possible de jouer en premier ou second attaquant. Son statut d’agent libre renforce le rapport qualité/prix mais pas que : "Son désir de porter un maillot historique connu dans le monde entier, accompagné d’un meilleur salaire que celui perçu à Porto, s’est avéré fondamental, raison pour laquelle les contacts de ces derniers jours ont été fructueux. La poignée de main définitive aura lieu au terme de la Coupe d’Asie avec laquelle il est engagé en équipe nationale. Si le transfert n’est pas encore finalisé, nous en sommes très proches." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Bien plus qu’une stratégie, les transferts gratuits sont devenus un vrai et véritable dogme à l’Inter. Retour sur les plus beaux coups réalisés, mais aussi sur les échecs et les perspectives à venir de notre Bien-Aimée via la Gazzetta Dello Sport. L’Inter est entrée des deux pieds et des deux mains dans une nouvelle ère, bien différente de sa grandeur d’antan : Elle doit faire face à un monde où il est vital de faire les comptes et de travailler avec imagination, un monde dans lequel cibler les joueurs en fin de contrat est devenu la règle, et non plus une exception. Personne n’est donc surpris qu’au QG de l'Inter, on sème déjà les prémices du futur avec le double coup Taremi-Zielinski qui viendrait à s’inscrire dans cette politique d’entreprise consolidée. Après tout, dans les joueurs indiscutables, on retrouve trois joueurs arrivés gratuitement : Çalhanoğlu (2021), Mkhitaryan (2022) et Thuram (2023). Un cadeau low cost annuel et saisonnier pour Simone Inzaghi. Il est également bon de se souvenir qu’André Onana était arrivé en agent libre également la saison dernière, avant d’être revendu pour 52 millions d’euros à Manchester United. Non seulement l’Inter économise de l’argent, mais elle réalise parfois d’excellentes reventes ! Cette tendance avait déjà débuté avant l’arrivée en décembre 2018 de Giuseppe Marotta : Piero Ausilio étant parvenu, lors de l’été 2018 à s’offrir les services de Stefan De Vrij qui quittait la Lazio de…Simone Inzaghi ! A présent, cette tendance est devenue systématique et ce même si tous les transferts gratuits ne se couronnent pas de succès; à l’instar de Diego Godin, recruté gratuitement en juillet 2019 en provenance de l’Atletico, mais qui a connu les pires difficulté dans la défense à trois d’Antonio Conte. Mais à la Viale Della Liberazione, tous se souviennent de l’arrivée et de l’éclosion actuelle de Çalhanoğlu, ancien ennemi Rossonero devenu une idole Nerazzurra en l’espace de quelques heures à l’été 2021, sans oublier la saison suivante de Micki, qui quittait la Roma pour rejoindre l'équipe de Simone. Si l’arrivée et le départ d’André Onana peut être perçu comme un chef-d'œuvre, Marcus Thuram pourrait aussi devenir un Succès dont on se souviendra pour longtemps et ces deux opérations porte la griffe du Directeur Sportif Piero Ausilio qui a longtemps suivi les joueurs avant de passer à l’offensive. Il les a courtisé surtout quand ils étaient en difficultés et a récolté les fruits de son travail, au bon moment. Mieux vaut également oublier l'arrivée de Juan Cuadrado, et dans une certaine mesure aussi Alexis Sanchez, pour qui l'Inter est même une récidiviste, en se l’offrant déjà sans payer. La première fois à l’été 2019, via un prêt accordé par Manchester United et la libération du joueur l’année suivante, la seconde fois cette saison, en provenance de Marseille. Taremi et Zielinski en perspective La nouvelle de la journée est que l'attaquant de 31 ans a confirmé sa priorité au Milan Nerazzurro en refusant toutes les offres se présentant à lui via un amical "non, merci". Cette arrivée est loin d’être une fatalité qui met tout sur la voie du déclin car cette saison, plus que jamais, il est possible de se rendre compte à quel point il est vital de disposer d’une alternative crédible à la ThuLa. L'Iranien prendrait la place d'Alexis Sanchez, destiné à partir à la fin de son contrat. En plus d'une prime à la signature, habituelle dans ce genre de cas, un contrat de trois ans et 3 millions par an serait prêt pour Taremi, avec la possibilité de "partir" une saison à l'avance. Il s’agirait, pour l’attaquant d’un salaire multiplié par trois étant donné que le sien dépasse à peine le million d’euro à Porto. En l’absence du Décret Croissance, l'opération sera un peu plus onéreuse : 1,8 million brut supplémentaire par an aurait été économisé si l'ancienne taxation avait été maintenue, mais ce n'est pas un obstacle insurmontable pour l'Inter, qui ne paierait pas le prix d’un transfert pour un joueur qu’elle considère déjà comme stratégique. Taremi a également confirmé aux Nerazzurri qu'il a l'intention, dès que possible, d'entamer les démarches pour obtenir le statut de communautaire, en profitant d'une loi portugaise qui permet de faire la demande une fois que l'on est dans le pays depuis cinq ans. Arrivé au Portugal en provenance de Rio Ave le 23 juillet 2019 : la période de cinq ans sera accomplie au cours de l'été à venir. Une signature déjà actée pour Zielinski ? Si l’Inter s’efforce d'ajouter Taremi à la liste des attaquants, elle envisage également d'embellir un milieu de terrain déjà superlatif avec la perle Zielinski. Le tout sur une base gratuite, comme le veut la coutume. Dans le cas du Polonais, le chemin est encore plus clairement tracé que celui menant à l'Iranien car l’intense travail des Nerazzurri ces dernières semaines entre Milan et Naples a été décisif. Quoi qu'il en soit, pour l'un comme pour l'autre, tant que la signature n'est pas apposée, il vaut mieux maintenir une dose raisonnable de prudence. Le cas Djaló est un avertissement pour tout le monde à le Viale Della Liberazione. Marotta et Ausilio avaient un accord avec le Portugais pour la saison prochaine avant que la Juve ne fasse capoter les plans. Zielisnki est déjà à Riyad avec ses coéquipiers et Mazzarri, mais le temps de son renouvellement de contrat avec le Napoli a largement expiré et il s’agira très probablement d’un départ du Napoli et d'une arrivée à Milan. L’Inter a obtenu la parole du milieu de terrain polonais ces derniers jours, avec une proposition qui pourrait bientôt se transformer en un contrat noir sur blanc : Trois ans, jusqu'en 2027, 4,5 millions d'euros nets plus les bonus, avec une option pour une quatrième saison. Le fait que Zielinski ne soit pas tenté par d'autres solutions, peut-être plus lucratives, comme la Saudi Pro League est une source de garantie pour l’Inter: "Si dans le cas de Taremi, musulman chiite, il n'y a pas d'attrait particulier pour l'Arabie sunnite au départ, pour Piotr seul le désir de continuer à jouer au plus haut niveau, tant en Italie qu'en Europe, a compté." C’est Djalò en personne qui a décliné l’Inter ! Si la Juve s’était sérieusement positionnée sur Djalò, l’Inter était également disposée à l’enrôler dès cet hiver ! La Beneamata avait l’intention de le prendre dès ce mois de janvier pour l’envoyer en prêt jusqu'en juin pour lui permettre de retrouver son rythme de match et il y avait plusieurs demandes pour le Portugais en Serie A, la meilleure était sans doute celle du Genoa qui l'aurait fait jouer à la place de Dragusin, vendu à Tottenham. Mais Djalò, contacté entre-temps par la Juventus, a refusé cette option en déclarant vouloir rejoindre immédiatement un grand club et qu'il préférait un transfert immédiat à Turin. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  14. Le nom de Buchanan figure en tête de la liste des dirigeants de l'Inter pour le mercato hivernal. Le mercato arrive, il ne faut pas s'attendre à des bouleversements mais à des ajustements. L'Inter cherche un vice Cuadrado et a un nom (depuis presque un an, c'était en janvier...) en tête de liste. Il s'agit de Tajon Buchanan, promotion 1999, en provenance de Bruges, le remplaçant parfait de Juan puisqu'il peut jouer à la fois latéral et ailier. Transaction de 12 à 15 millions, il y a deux possibilités : une vente mineure pour financer l'opération ou le feu vert de l'actionnariat quoi qu'il en soit, il serait temps après les revenus d'un excellent parcours en Ligue des Champions. Buchanan est le grand favori, les autres seraient des alternatives. Quant à l'avenir, trois situations zéro devraient être suivies, confirmant ce qui avait été annoncé il y a plus d'un mois : Djalo, un nom en grandes lettres ; Zielinski, qui avait donné la priorité à Naples et qui n'attendra pas éternellement ; Taremi, d'autant plus si son mois de janvier se termine par une confirmation à Porto. D'excellents noms pour une Inter encore plus forte. Jean Idriss
  15. Pinto Da Costa, le Président de Porto, s’est livré sur l’une des cibles du Mercato de l’Inter, Mehdi Taremi : Le Milan ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. C’est l’information de Calciomercato.com : "Lorsqu’Alexis Sanchez quittera l’Inter en fin de saison, il sera utile de disposer d’un nouvel attaquant. Ce ne sera pas Joaquin Correa qui reviendra de son prêt à Marseille et qui sera de nouveau placé sur le Mercato. Piero Ausilio et Dario Baccin sont donc déjà au travail pour saisir les occasions qui se présenteront sur le Mercato avec un œil attentif aux paramètres zéro, comme cela a déjà eu lieu par le passé." "L’attaquant iranien a déjà été accosté par les Nerazzurri l’été dernier et était quasiment une acquisition du Milan: A la fin de l’été dernier, Piero Ausilio a laissé ouvert le fascicule du jouer et établi des contacts avec lui en essayant de comprendre sa disponibilité pour une éventuelle arrivée sur l’autre rive de Milan car le joueur ne restera pas à Porto à la fin de son contrat. Marko Arnautovic, blessé jusqu’à présent, et Alexis Sanchez n’ont pas été en mesure de présenter un impact important." "Dès lors, et dès le mois de janvier, les dirigeants interistes pourraient anticiper une manœuvre afin de renforcer immédiatement le noyau de Simone Inzaghi qui est en pleine lutte pour le Scudetto. C’est également la raison pour laquelle le nom de Taremi est de retour dans l’actualité même s’il n’y pas eu de pas concret allant dans ce sens. L’Inter pourra se permettre d’établir un discours clair et franc avec Porto à la condition de parvenir à un accord total avec le joueur iranien d’ici au mois de janvier, ce qui n’est pas encore le cas pour l’instant." "Mais si Taremi et l’Inter parviennent à un accord, Piero Ausilio ira au Portugal pour revenir avec l’attaquant. Taremi participant à la Coupe d’Asie des Nations, son arrivée en Italie serait attendue pour début février et un accord pourrait être conclu pour une somme avoisinant les 5 à 6 millions d’euros: Que la Direction interiste songe à un plan, pour convaincre les Portugais, est à présent une question ouverte." Est-ce une bonne idée d’investir dès janvier sur le joueur, qui sera gratuit au mois de juin, selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Giuseppe Marotta s’est livré au cours d’une longue interview à la Gazzetta Dello Sport où il n’élude aucune question : "J’ai remporté mon premier Scudetto à Turin, avec Conte, lors de la saison sans engagement européen." Juventus "L’expérience me dit que pouvoir planifier une saison juste avec un championnat et la Coupe d’Italie représente un avantage. C’est pour cette raison que je vous dis que la Juve est favorite pour le Scudetto." Mais pourquoi donc, vous Dirigeants et Joueurs, vous vous livrez énormément sur la Seconde Etoile ? "Je dis Non à l’excès de prudence et d’humilité : Si tu es à l’Inter, tu te dois d’être ambitieux, de placer la barre très haut. Nous nous devons d’y croire : Dire "Nous sommes les Meilleurs" est différent car ce serait un signe d’arrogance." Pourquoi l’Inter devrait remporter ce Scudetto ? Donnez-nous une raison... "Parce que nous nous sentons fort et que nous avons une grande considération en nos propres moyens, considération qui est le fruit de la saison dernière en Coupe d’Europe. Je sais aussi à quel point les Tifosi tiennent à ce Scudetto qui coïncide avec la Seconde Etoile." Votre avis sur le début de saison ? "C’était l’année la plus importante en termes de renouvellement du noyau avec 12 nouvelles arrivées de joueurs. Et malgré tout, nous avons très bien débuté." Il y a tout de même Sassuolo et Bologne… "Ce sont des circonstances défavorables : C’est évident qu’il y a aussi eu des erreurs de commises, mais je ne crois pas qu’il s’agisse d’un relâchement depuis le 5-1 du Derby. Nous devons, au contraire, nous entraîner et combattre les baisses d’attention et la fatigue mentale." Torino, Salzbourg et la Roma, l’Inter est prête ? "Elle se doit de l’être, avec Ausilio, nous avons composé un noyau capable de répondre à ce type de sollicitations." Est-ce votre Inter la plus complète ? "Sûrement oui, et aussi la plus homogène car nous avons des garanties à tous les postes." En attaque aussi ? "Si l’on se fie aux statistiques, le rempart a fonctionné de fort belle manière : Il n’y a pas eu un seul match où nous sommes resté à sec. Je dirais même que nous avons pris des buts évitables : Le Scudetto se remporte avec celui qui a la meilleure défense." Votre première Inter, en 2018-2019, proposait plus ou moins la même masse salariale que l’équipe actuelle : 116 millions d’euros. Cette fois-ci vous êtes en courses pour le Scudetto : Qu’est-ce que cela veut dire ? "Il a fallu raisonner de cette façon : Redimensionner les couts était un des objectifs, mais la Compétitivité n’a jamais été revue à la baisse. Je dirais mieux : Les joueurs importants, par la force des choses, sont accompagnés d'une masse salariale importante. Et plus que la réduction des couts, je m’intéresse à la façon dont valoriser aux maximum nos ressources. Si tu es dans un grand club, un club qui veut gagner, il ne te sera jamais possible de descendre sous un certain niveau en termes de masse salariale." Pour quelle raison prolonger le contrat de Lautaro ? "Il est juste que le Club soit attentif à la situation de ses joueurs. D’une part tu défends ton patrimoine et d’autre part, tu renforces ce sentiment d’appartenance. Lautaro n’est pas Skriniar : Il a manifesté sa volonté pour prolonger, une volonté qui correspond à la nôtre, et cela veut dire que nous sommes sur le bon chemin et que notre union peut continuer sur le long terme." "Avoir des joueurs fidèles est une valeur ajoutée : S’il n’a pas un sentiment d’appartenance, un joueur ne comprendre jamais ce que veut dire disputer ou rempoter un Derby. Le Top, pour un club, est d’avoir un joueur qui renonce à partir dans des clubs plus importants pour rester lié à son club." Est-ce le joueur le plus important de notre Championnat ? Baggio a-t ’il raison ? "Oui, je ne vois personne d’autre en ce moment comme lui." Lukaku est-il un regret, une désillusion ou seulement un adversaire ? "C’est le passé! Lukaku est le passé : Il n’y a plus personne au sein du club qui pense encore à lui, Personne et je dis bien personne. Ensuite en tant qu’Homme de football, il y a des dynamiques à prendre en considération, ce n’est pas comme si c’était la première fois que cela m’arrivait." Vous êtes sur ? Vous avez un exemple similaire ? "Celui d’un joueur qui a fait semblant de vouloir prolonger et qui, en réalité, se voyait déjà ailleurs." Skriniar donc… "J’ai ressenti un très fort sentiment de désillusion car lorsqu‘un joueur ne prolonge pas, il ne va pas à l’encontre de sa classe dirigeante ou de son président, mais il va justement à l’encontre de l’Histoire et de la Valeur du Club : Il a fait du tort à l’Inter et non à quelqu’un. Il aurait pu prolonger, nous lui avions proposer tant de solution du genre comme celle de fixer une clause libératoire qui répondait aussi bien à ses exigences qu’à celles de l’Inter : Mais il a toujours dit non." Pour quelle raison l’Inter, à un moment l’été dernier, a déplacé le budget prévu pour l’attaque sur la défense ? "Car nous avons eu, dans le même temps, l’opportunité de recruter un profil de joueur important pour notre présent et pour le futur : Pavard représente une valeur patrimoniale très importante indépendamment de son rôle." Est-ce vrai que Thuram vous rappelle son père ? "Par l’Humilité, le Courage et la persévérance : Marcus a les même valeurs que Lilian, des valeurs qui sont à la base de son succès personnel." Croyez-vous-en une autre nouvelle Finale de la Ligue des Champions ? "Oui, j’y crois, car à la différence du Scudetto où c’est toujours le plus fort qui le gagne, la Ligue des Champions est un peu comme le Milan-Sanremo cycliste : Les circonstances favorables comptent." Votre avis sur Inzaghi ? "Son bilan est très positif, le Club est très content de lui: Il est arrivé à l’Inter avec une seule expérience professionnelle à son actif, à la Lazio : Il est jeune comparé à la moyenne des entraineurs de notre championnat, il peut encore se renforcer. Il est différent des autres entraîneurs que j’ai connu par le passé et c’est juste de de le définir de la sorte : Il est pour un football ouvert, spectaculaire qui diverti : Nous, nous sommes aussi l’Inter, le Spectacle doit se conjuguer avec les victoires, autrement bien jouer ne servirait à rien." Serez-vous actif sur le mercato hivernal ? On parle de Taremi comme objectif ? "Je ne crois pas. Toutefois, nous sommes l’Inter, et nous devons tours rester attentif à chaque situation et je tiens à dire une chose : Avant, les joueurs étaient réticent à accepter de rejoindre l’Inter, à présent, ils sont nombreux ceux qui veulent venir, et l’été dernier nous avons dû dire non à pas mal de personnes. Thuram, Sommer et Pavard avaient le choix : Cela veut dire que l’Inter est considéré comme crédible." A quel point a-t ‘il été difficile de clôturer le mercato estival dans le respect de l’équilibre des entrées et des sorties ? "L’Inter est aujourd’hui un modèle de soutenabilité. C’est inadmissible qu’une propriété doive continuellement injecter des fonds. Zhang l’a fait pour une somme avoisinant les 900 millions d’euros. Nous comme Managers avons un avantage, celui d’avoir la possibilité de travailler en toute sérénité et ce mérite à Zhang se doit d’être reconnu. Il n’y a plus un club actuellement qui peut se permettre de se passer du Player Trading. Un joueur important doit être vendu par an et le Tifoso a dû s’en faire une raison. Et bien plus que perdre un joueur, il faut se préoccuper de s’assurer une vie péréenne à l’équipe, en lui garantissant un présent et un futur." Où se situera l’Inter lors de la prochaine trêve hivernale à la mi-novembre ? "Je ne le sais pas, mais c’est bien mieux actuellement d’être dans la position du chasseur que du lièvre, tactiquement, c’est quelque chose que je préfère." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. D'après la Gazzetta Dello Sport, il y a de grandes chances que Mehdi Taremi quitte Porto l'été prochain. Le joueur de 31 ans a été clair dans le fait qu'il n'a aucune intention de prolonger son contrat. Celui-ci expire au mois de juin prochain. D'un côté l'attaquant de Porto pourrait être une cible pour le prochain mercato d'été. Il serait disponible en agent libre après que son contrat avec Porto soit terminé. Mais d'un autre côté, la Gazzetta rapporte que l'Inter est sérieuse dans son intention de signer Taremi durant la période de transfert de Janvier. Et dans le même temps, la Gazzetta note que Taremi n'est pas réellement pressé de partir. L'Iranien réfléchit à rester jusqu'à la fin de la saison pour ensuite évaluer ses options. Étant donné que Taremi aura 32 ans l'été prochain, il est probable que ce soit son dernier gros contrat. Par conséquent, l'attaquant ne veut pas se précipiter pour décider de son prochain club. Et bien sûr, si Taremi part en transfert gratuit, cela pourrait lui permettre de gagner plus d'argent dans son prochain club. Mais dans le même temps, si Porto sortait dès la phase de groupe de Ligue des champions, l'Iranien pourrait décider de partir six mois plus tôt. Naturellement, Taremi voudrait jouer dans un top club européen. Et si Porto est éliminé, il pourrait leur mettre la pression pour le vendre à une équipe qualifiée pour les phases finales. En conséquence : le Shakhtar pourrait aider l'Inter. Il est hautement improbable que Barcelone échoue à se qualifier pour les phases finales de leur groupe après avoir amassé six points sur six possible. Et Anvers, avec tout le respect qui leur est dû, semble dans l'incapacité de se qualifier pour les huitièmes de finale. En conséquence, il apparaît que le Shakhtar et Porto lutteront pour une place en phase finale. Si les ukrainiens arrivaient à finir devant les portugais, alors, cela pourrait être une étape décisive dans les efforts de l'Inter pour signer Taremi. ®Zanetti63 - Internazionale.fr
  19. C’est l’information de la journée signée Marco Barzaghi : "Il y a une rumeur en provenance du Portugal à propos de l'Inter qui serait toujours tenté de s'offrir Mehdi Taremi et qui pourrait essayer, en janvier, de se l’offrir à bas prix l'Iranien. Taremi ,qui est en fin de contrat ,fait partie de ces joueurs qui seront libres prochainement et que l'Inter suit, tout comme Tiago Djalò, qui n'est pas encore remis de sa rupture des ligaments croisés, mais qui reste une cible." Vers une Marcus Bis ? Comme le révèle calciomercato.com: "Taremi a caressé jusqu'à l'avant-dernier jour du Mercato, la possibilité d'arriver en Italie, pour porter le maillot de Milan. Mais les commissions exigées par les intermédiaires mandatés par Porto avaient fait capoter une affaire pratiquement bouclée." Et maintenant ? "Les Rossoneri restent intéressés par l'ancien joueur de Rio Ave, mais n'ont pas encore décidé s'ils allaient tenter un nouvel assaut en janvier. Le contrat de l'attaquant expire le 30 juin 2024, ce qui en fait non seulement une solution technique mais aussi une solution économique très intéressante. En plus de l’Ac Milan, l'Inter a son nom sur sa liste depuis des mois et pourrait maintenant accélérer car Mehdi pourrait occuper le poste de Marko Arnautovic, blessé, dans l'effectif." "Porto, de son côté, ne pourrait donner son feu vert à la vente de son numéro 9 que face à une offre de plus de 10 millions d'euros." On remet ça les amis ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. C'est l'information de la Gazzetta Dello Sport de la journée: Si Marko Arnautovic est sur la liste, le premier nom sur celle-ci reste celui de Mehdi Taremi Les deux candidats qui se sont manifestés ces dernières heures ne sont cependant pas superposables, par le coût et le parcours. Il est clair que l'un, l'Iranien, serait un choix 'supérieur' plus en phase avec une équipe qui a failli ne pas se qualifier pour la Ligue des Champions il y a deux mois. Ce n'est pas un hasard si, en cas de perte réelle de Harry Kane, Tottenham pourrait se tourner vers Taremi. De toute façon, traiter avec le Président Pinto da Costa a toujours été une opération complexe. L'Inter a repris contact avec lui hier pour respecter une demande précise du Portugais qui voulait attendre de jouer la Supercoupe perdue contre Benfica. Pour Mehdi, les dirigeants interistes donneront le maximum des possibilités des fonds disponible Si l'on parlait déjà d'une première offre de 20 millions, la Direction Nerazzurra est prête à monter jusqu'à 25 millions d'euros, sachant que la requête de Porto est encore à 30 millions d'euros. ®Jean Idriss - Internazionale.fr
  21. Le tirage au sort des huitièmes de finale de la Ligue des champions a eu lieu aujourd'hui à Nyon. L'Inter a tiré le Porto de Conceiçao. Résultats en C1 L'Inter a tiré le Porto de Conceiçao qui s'est classé premier du groupe B avec 12 points. Voici les résultats des Portugais dans le groupe de la Ligue des Champions : Atlético Madrid-Porto: 2-1 Porto-Club Bruges: 0-4 Porto-Bayer Leverkusen: 2-0 Bayer Leverkusen-Porto: 0-3 Club Bruges-Porto: 0-4 Porto-Atlético Madrid: 2-1. Formation Le Porto de Conceiçao joue habituellement en 4-3-3. Diogo est entre les poteaux. Pepe et Sanusi sont les deux latéraux avec Fabio Cardoso et David Carmo pour compléter la défense. Au milieu, nous avons Uribe, Otavio et Estaquio. Enfin, Taremi, Evanilson et Galen sont les deux avants. Mehdi Taremi le bombardier L'Iranien a déjà marqué 5 buts dans cette Ligue des champions en 5 matchs disputés jusqu'à présent. Un but toutes les 88' pour l'attaquant de Porto. Deux des cinq buts ont été marqués par des penalties, Taremi a également fait deux passes décisives dans le groupe. D'autre part, Taremi a marqué six buts dans le championnat portugais en 12 matchs joués. Sergio Conceiçao l'entraîneur L'entraîneur, ancien joueur de l'Inter, est à la tête de Porto depuis 2017. A la tête des Lusitaniens, il a remporté trois championnats du Portugal, une Super Coupe et deux Coupes du Portugal. Les précédents avec l'Inter Il y a eu 4 matchs entre l'Inter et Porto, tous en Ligue des champions. En 2005, l'Inter a battu les Portugais en huitièmes de finale, faisant match nul 1-1 à l'extérieur puis s'imposant 3-1 à domicile. La saison suivante, les deux équipes se sont à nouveau affrontées dans les groupes, l'Inter a perdu 2-0 à l'extérieur, puis s'est imposé 2-1 au Meazza. Traduction alex_j via FCInter1908.
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...