Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mercato'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Ce topic est dédié à l'ensemble des membres du site/forum. Vous pouvez parler des rumeurs en cours et des transferts, sur base de sources sérieuses. Ne manquez jamais de respect et à présent ce topic est le votre, je vous fait confiance. Le premier qui me déçoit, il prends sévère
  2. Gianfelice Facchetti s'exprimait sur les fréquences de Radio Sportiva à propos de Milan Skriniar, Kristjan Asllani et San Siro. Milan Skriniar. "J'espère que l'histoire liée à Skriniar aura une fin heureuse. Il me semble qu'il y a un peu trop de spéculations sur l'Inter. Cet été, tout a été dit par tout le monde et ils étaient tous convaincus qu'il partirait. Quand il reste, après un mois il est reparti. A Milan, en revanche, ils sont sûrs que Milan restera. Cela me semble être la réalité de notre football avec lequel il faut maintenant apprendre à vivre, avec des contrats des joueurs qui sont sur le point de expirer c'est toujours comme ça." Kristjan Asllani. "J'espère que ça pourra être son moment, l'année dernière on l'a peu vu mais il s'est fait remarquer. Ceux qui l'ont entraîné en parlent très bien. C'est peut-être le moment de tenter sa chance et d'avoir un peu plus de courage." San Siro. "Si San Siro est un problème, alors tous les stades italiens le sont. Je ne nie pas qu'ils ont besoin d'un stade actif 7 jours sur 7 et H24 qui offre également d'autres services. Bien sûr. Cela aurait été bien de le rénover comme pour le Camp Nou et Santiago Bernabeu. C'est un ingénieur qui a donné les raisons pour lesquelles vous ne pouvez pas le faire avec San Siro. Un stade plus petit dans une ville en pleine croissance, c'est bien gentil. Une petite place ne conduit pas à voir grand. Je ne pense même pas ça peut apporter des avantages. Regardez, la Juventus a des difficultés économiques malgré le stade qu'elle possède." Traduction alex_j via FCInterNews.
  3. L'Inter a bercé le rêve d'avoir à la fois Romelu Lukaku et Paulo Dybala dans l'équipe. La Gazzetta dello Sport le dévoile aujourd'hui le pourquoi du non. L'Inter avait nourri le rêve d'avoir à la fois Romelu Lukaku et Paulo Dybala en attaque. La Gazzetta dello Sport retrace les doux jours d'été où la Joya était vraiment à un pas de porter le maillot Nerazzurri. Voici les raisons du non à l'Argentin, libéré après la fin de son contrat avec la Juventus. Monsieur 31 millions est une étiquette désagréable et difficile à porter, bien sûr. Joaquin Correa a du mal à l'enlever car les performances n'étaient et ne sont pas à la hauteur de l'investissement, les attentes envers lui étant très élevées. Comme toujours en fait. Ils le sont notamment pour Simone Inzaghi qui était le principal soutien de Tucu. Correa n'est pas le premier Argentin à arriver dans l'histoire de l'Inter avec le poids des attentes difficiles à porter. Dans son cas, il n'y a pas que les fameux 31 millions à peser. Parce que c'est comme si Inzaghi l'avait acheté deux fois, pas une seule fois. La seconde était il y a quelques mois à peine, entre juin et juillet, où l'Inter tenait Paulo Dybala entre ses mains. L'accord n'était que déposé et le choix de l'ancien joueur de la Juventus était fait. Puis Lukaku est arrivé. Mais ce n'est pas tout. Car même après l'arrivée du Belge, il y avait la possibilité d'amener la Joya à Appiano. Une vente aurait été nécessaire, en plus de celle de Sanchez. L'Inter avait reçu des sondages pour Correa : pas de négociations approfondies, mais quelque chose avait bougé de côté de la PL; on ne parlait probablement pas de West Ham par hasard. Même dans ces situations, comme déjà quelques semaines auparavant, Inzaghi a retenu cette possibilité. Il n'a pas accéléré, on peut le dire. Pas même face à l'opportunité de faire entrer Dybala dans notre maison. Le coach est allé au fond des choses, il s'est renseigné sur l'ancien numéro 10 de la Juventus. Et il a fait confiance au jugement de certaines personnes proches de lui, des connaissances de longue date, qui l'ont mis en garde sur la condition physique de Joya. Ces mises en garde ont réduit considérablement les chances de voir Dybala à l'Inter, avant de s'éteindre définitivement. Traduction alex_j via FCInter1908.
  4. FCInter1908 donne les dernières nouvelles concernant le renouvellement du contrat de Milan Skriniar. Il faut faire vite pour tenter de contenir la menace parisienne. Le dribble n'est certainement pas son geste favori, il sera donc difficile d'esquiver longtemps les questions des journalistes et la pression des fans concernant son avenir. Milan Skriniar sait très bien que le thème sera récurrent et, au fil des semaines, on ne parlera presque plus que de ça chez les Nerazzurri, du moins jusqu'à ce que cette énigme soit résolue. Le Slovaque restera-t-il à l'Inter ? Difficile de faire des pronostics car le scénario a forcément changé par rapport à il y a quelques mois et il faut en tenir compte. Inutile de prétendre que ce n'est pas le cas ou de nier cela. La flatterie du Paris Saint-Germain est parvenue jusqu'à l'oreille du défenseur des Nerazzurri qui aura sans doute déjà eu l'occasion de réfléchir à un choix qui aurait pu, cet été, donner un nouvel élan à sa carrière. Pour les ambitions mais aussi sur le plan économique. Et si en ce moment il n'est pas possible d'écarter ce problème comme ces fameuses nombreuses rumeurs de mercato qui se sont évaporées, c'est précisément parce qu'il est certain que les parisiens reviendront frapper à la porte avec plus d'insistance en janvier. Inutile de dire que pour l'Inter, ce sera encore plus fatiguant et difficile de fermer la porte. A ce moment-là, seule la volonté du joueur peut faire la différence. L'Inter, de son côté, sait très bien qu'elle ne peut rivaliser avec les moyens financiers des Parisiens. Par conséquent, il ne reste plus qu'à jouer à l'avance. Marotta et Ausilio ont déjà organisé une rencontre avec Skriniar et son entourage après son retour de la pause internationale. Puisqu'il n'y a pas de temps à perdre, les Nerazzurri vont immédiatement mettre sur la table ce qu'ils jugent la meilleure offre possible : un renouvellement de contrat à 6,5 M€. Ils ne pourront pas faire plus et Skriniar aura alors quelques semaines à sa disposition avant de lever ses réserves. Le délai fixé par l'Inter servira aux dirigeants des Nerazzurri pour avoir une marge de sécurité pour trouver un remplaçant d'ici janvier si le renouvellement n'aboutit pas. Cela donnera une ouverture pour la vente lors du mercato d'hiver. Resterait alors à savoir le montant que le PSG serait prêt à mettre à quelques mois de l'échéance. Mais l'Inter espère ne pas en arriver là. Ceci dit, pour éviter les écueils il faudra aller vite : le compte à rebours a déjà commencé. Comme rappelé par Tuttosport, Skriniar a été considéré par le club comme un pion sacrifiable, à contrecœur il est vrai, sur l'autel du sacro-saint budget, étant donné que le Suning avait et a demandé à sa direction de boucler le marché à l'équilibre pour l’année 2022-2023 avec au moins 60 M€ d'actifs. Marotta, Ausilio et Baccin ont réussi à convaincre les propriétaires de reporter cet objectif au 30 juin, mais ils ont clôturé la session d'été à environ 30 M€ et devront trouver une solution d'ici la fin de la saison sportive. Pour comprendre le pourquoi de la menace parisienne concernant le défenseur central slovaque, il faut revenir à la blessure de Presnel Kimpembe ce samedi contre Brest. Comme écrit dans l’Equipe, c'est peut-être un moment important de la saison parisienne qui s'est joué à la 90e minute de PSG-Brest (1-0), samedi. Depuis dimanche, le staff parisien sait que l'absence pour une lésion aux ischios de Presnel Kimpembe va peser lourd sur la suite de la phase aller. Le communiqué médical publié mardi précise une absence d'environ six semaines. Même si les délais sont régulièrement raccourcis, il pourrait donc manquer neuf matches de compétitions et ne réapparaître que quatre rencontres avant la Coupe du monde. Dans un secteur quantitativement faible, cette absence prolongée pourrait avoir des conséquences importantes. Christophe Galtier va devoir se montrer habile. Si le passage à deux centraux n'est pas tabou, il n'est pas privilégié pour l'instant. L'animation à 3 centraux a été travaillée depuis plusieurs semaines. Repasser à quatre demanderait de nouveaux ajustements et ne permettrait pas aux Parisiens de progresser dans l'animation dans laquelle ils veulent s'inscrire. Dans les dernières heures du mercato, alors que la piste Milan Skriniar s'éteignait peu à peu, Luis Campos a surveillé d'autres profils que celui du slovaque. Mais le conseiller foot a vite tranché : dans son esprit, c'était le Slovaque sinon rien. Depuis, des joueurs libres ont été proposés mais sans succès. Malgré la blessure de Kimpembe, le PSG ne recrutera pas de défenseur d'ici janvier. Campos souhaite pousser jusqu'au mercato hivernal en attendant de pouvoir relancer la piste prioritaire menant au défenseur de l'Inter Milan. Nous sommes prévenus. Traduction alex_j via FCInter1908 et source l’Equipe.
  5. Alors que Milan Skriniar reste chez nous après moultes rumeurs de départ au PSG, Foot sur 7 nous livre une petite analyse sur le plan machiavélique que préparerait Luis Campos. L'avenir de Milan Skriniar aurait pu déjà se jouer au PSG à la fin du mercato estival. Le club de la capitale et son directeur sportif Luis Campos ont tenté sans succès de convaincre l'Inter Milan pour un transfert direct. Beppe Marotta a dit non aux offres parfois mirifiques du club de Nasser Al-Khelaïfi et s'en invente sans soupçonner le plan en préparation au Paris SG. En effet, le dirigeant italien a affirmé dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport qu'il avait renvoyé à sa copie le PSG "Notre bilan du mercato foot est assurément positif, mais le travail le plus important a été de garder la main sur nos joueurs clés. Nous étions catégoriques à propos de Milan Skriniar. Il était invendable malgré les offres du PSG ". Pour les dirigeants de l'équipe italienne, le fait d'avoir retenu Milan Skriniar lors de la dernière période des tractations est un signe de victoire. Seulement, le joueur n'a plus que quelques mois de contrat à honorer avec nous. Tant qu'il n'a pas prolongé son bail, difficile de donner raison à Beppe Marotta sur la célébration de ce qu'il considère comme une victoire sur le Paris Saint-Germain. En réalité, le défenseur central de 27 ans pisté par Luis Campos demeure dans les plans mercato PSG. Au prochain marché des transferts, Christophe Galtier devrait lancer une nouvelle tentative. Et sur ce coup-là, l'Inter Milan aura forcément gros à perdre puisque le chèque qui pourrait lui être signé pour les 6 mois de contrat restants de Skriniar ne sera plus de la même importance. Ces dernières années, le PSG s'est fait une réputation de terreur des clubs de haut niveau en matière de négociations. Le club parisien arrive presque toujours à ses fins et le second round avec les Nerazzurri en janvier pourrait le confirmer. Estimé à 65 M€, Skriniar ne vaudra que la moitié lors du prochain marché des transferts. À ce moment-là, l'Inter sera dans l'obligation de vendre au risque de le perdre gratuitement à la fin de la saison. Enfin, Skriniar devrait recevoir une offre directe de la direction parisienne. Le Paris SG n'avait pas le droit de parler directement avec lui sans l'accord de son club. Les choses seront différentes au mercato hivernal puisque la durée qu'il restera de son engagement autorise d'autres clubs à lui parler. Beppe Marotta pourrait à ce moment-là réaliser qu'il a fait perdre beaucoup d'argent à son équipe sur ce joueur à qui Luis Campos a songé et qui est toujours dans ses plans. Avec des joueurs comme Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé dans son équipe, le Paris SG n'a pas de mal à convaincre ses cibles de rejoindre le Parc des princes. Avec Seko Fofana du RC Lens, le Slovaque devrait bel et bien recevoir les nouvelles de l'équipe de la capitale française. Conclusion: Beppe Marotta n'y connait rien Source foot sur 7: https://www.foot-sur7.fr/476123-mercato-psg-campos-inter-milan
  6. Écrivant dans sa chronique pour TuttoMercatoWeb, Michele Criscitiello estime qu'il y a encore beaucoup de doutes autour de notre équipe après les arrivées du mercato estival. Criscitiello a particulièrement noté la situation du gardien de but Andre Onana comme une situation exceptionnelle qui persiste malgré la fermeture du mercato. "L'Inter a fait face à de graves problèmes en raison de l'incapacité à identifier le remplaçant de Handanovic au fil des ans et a fini par en faire le premier choix chaque saison." "Cordaz, Radu, Padelli, au fil du temps, le club aurait dû travailler pour trouver de vrais remplaçants, et à la place, ils ont juste amassé une collection de gardiens de troisième choix." "Maintenant, ils doivent juste accorder une confiance inconditionnelle à Onana. Sinon il restera assis sur le banc pendant 35 matches et s'épuisera avant de vraiment commencer." "Inzaghi a ses défauts, bien sûr, mais cette équipe a trop de points d'interrogation qui sont traînés depuis le mercato. Soit vous prolongez les joueurs, soit vous les trouvez en train de jouer leurs contrats et prendre la porte à mi-chemin." Cependant, tout mettre sur le dos d'Handanovic serait simpliste. En effet, la Gazzetta dello Sport pointe que l'Inter a souffert d'erreurs défensives graves et d'absences de concentration. Le journal met en lumière les moments bâclés et les manques de concentration de Stefan de Vrij et Samir Handanovic en particulier. De Vrij était en partie responsable des deux premiers buts des Rossoneri, pris dans un no man's land lors du contre qui a mené au premier but, et un défaut de réaction sur leur deuxième but. Sur le troisième but, de Vrij et Alessandro Bastoni se sont éteints, la Gazzetta affirmant que seul Milan Skriniar a réagi pour éviter les buts. Le capitaine Handanovic est également critiqué par la Gazzetta, car même si le joueur de 37 ans n'a commis aucune erreur majeure, le sentiment était qu'il n'a pas réagi rapidement à l'un des deux premiers buts du Milan, contrairement à Mike Maignan qui a semblé être en mesure de nous contrarier. Traduction alex_j via Sempreinter.
  7. L'Inter devrait entamer des discussions avec les défenseurs Milan Skriniar et Stefan de Vrij concernant les prolongations de contrat pendant et après la prochaine pause internationale. Selon un article paru aujourd'hui dans le Corriere dello Sport, les Nerazzurri ont fixé un calendrier pour commencer à négocier de nouveaux accords pour la paire de défenseurs, dont les contrats actuels expirent fin juin 2023. Skriniar et de Vrij ont tous deux entamé la saison sans avoir quitté l'Inter pendant le mercato estival, bien qu'ils aient été liés à de potentiels départs. Désormais, le club cherchera à prolonger les accords des deux joueurs pour éviter de les perdre à cause de transferts gratuits à la fin de la saison. En conséquence, les Nerazzurri ne voudront pas que la situation de l'un ou l'autre traîne trop longtemps. N'oublions pas la menace fantôme du PSG concernant Skriniar. Ils prévoient d'entamer les discussions avec les deux joueurs et leurs représentants pendant la pause internationale qui aura lieu ce mois-ci. En résumé: on planifie pour commencer à débuter les négociations Traduction alex_j via Sempreinter.
  8. Le mercato est enfin terminé, Dario Canovi, spécialiste du mercato chez Tuttomercatoweb, nous donne son avis. Sur le mercato estival. "C'était un mercato animé mais avec peu d'argent." Les transferts les plus intéressants ? "Dybala à Roma, ainsi que Lukaku à l'Inter." De qui attendiez-vous plus ? "Vérone et Spezia. Ils ont fait des transferts importants et je ne pense pas que les partants aient été remplacés correctement." En novembre, il y a la Coupe du monde… "En Italie, on parlera surtout du mercato. Mais aussi en Coupe du monde, qui même sans les Azzurri, reste une compétition importante." Le championnat aura cependant des rythmes différents. "Ce sera un championnat de type argentin (en deux sessions, ouverture et fermeture, ndlr). J'augure que la session des transferts démarre en décembre, il faudrait une bonne réflexion? de la Fifa." Skriniar aurait pu aller au PSG… "C'est reporté. Ils le feront en Janvier 2023. Quand l'Inter pourra le remplacer." Curieux de voir Fabregas à Côme ? "C'était plus une opération de marketing et d'investissement. À Côme, beaucoup d'argent a été investi." Traduction alex_j et Antony Gilles via FCInter1908.
  9. S'exprimant lors d'une interview avec DAZN avant le match contre le Milan, Beppe Marotta a déclaré qu'il s'agissait d'un mercato difficile pour les Nerazzurri et que le Sunig était catégorique sur le fait de ne pas vendre Milan Skriniar. "C'était un marché très difficile parce que d'une part nous devions combiner le besoin de stabiliser le club et d'apporter du soutien et de la durabilité, et d'autre part de garder l'équipe compétitive. Nous l'avons fait en gardant de nombreux joueurs de la saison dernière, la propriété influença lorsque les demandes sont arrivées. Vous connaissez tous Skriniar, et le club a été catégorique. Avec Ausilio et Baccin, nous avons créé des opportunités, nous avons finalisé ce que nous voulions. Certains se sont concrétisés, d'autres non, mais c'est la dynamique du marché du football." "Le derby est certainement un match très important car vous savez que lorsque vous jouez un derby, vous n'avez jamais à regarder la position au classement mais le contexte du match. Les émotions et la motivation sont particulières. Dans le cadre d'un calendrier serré, les grands clubs y sont de toute façon habitués, donc on va le traiter comme d'habitude." "Nos ambitions sont énormes. On parle de l'Inter, on parle d'un club avec une histoire importante et une salle pleine de trophées donc c'est le chemin tracé par notre histoire et on est obligé de le poursuivre là où on peut, en respectant clairement nos adversaires." "Le match d'aujourd'hui est important car il apporte avec lui un côté romantique du football qui risque de disparaître, mais le derby est le derby, tout comme la Ligue des champions et la Coppa Italia sont des rendez-vous que nous voulons honorer car notre histoire fait partie de celui-ci." Traduction alex_j via Sempreinter.
  10. S'exprimant lors de sa conférence de presse au Suning Training Center avant le Derby della Madoninna, Simone Inzaghi a déclaré qu'il prendrait une décision concernant Alessandro Bastoni aujourd'hui et qu'il est satisfait du mercato. Alessandro Bastoni présent demain ? "Il manque l'entraînement d'aujourd'hui, demain matin nous ferons l'échauffement musculaire. Bastoni n'était pas à 100% avant Cremonese, sa fièvre était montée. J'ai préféré le laisser sur le banc, il a eu une maladie ces deux derniers jours ; il sera de retour avec le groupe aujourd'hui et je déciderai." Qui sera le partenaire de Lautaro Martinez en attaque ? "Pareil pour l'attaque, il y en aura trois sans Lukaku : il faudra que je choisisse le partenaire de Lautaro. En ce qui concerne les ailiers, j'espère que Bastoni pourra être drafté, nous aurons 19 joueurs plus trois gardiens de but." Satisfait du mercato ? "Absolument oui, le club a bien fonctionné, réussissant à garder des joueurs importants sachant qu'il y avait beaucoup en jeu. Je suis très satisfait de l'équipe, après deux marchés financièrement positifs, l'équipe est compétitive et nous le prouverons encore cette année." Quel genre de match ce sera samedi soir ? "Les duels seront très importants, on sait tous ce que représente un derby. L'équipe avance bien, nous avons récupéré mentalement et physiquement. Aujourd'hui, nous aurons l'avant-dernière séance d'entraînement, demain il y aura un match important." Le rôle de Hakan Calhanoglu et Lautaro Martinez dans le dernier derby. "Nous avons gagné le dernier derby 3-0, nous savons ce qui s'est passé lors du match retour en championnat." "J'ai des gars avec beaucoup d'envie et de personnalité, on affronte les deux premiers du championnat de la saison dernière, avec leurs propres principes de jeu. Les quatre matches de la saison dernière ont tous été très équilibrés, il va falloir diriger le match." Sur l'absence de Romelu Lukaku. "L'espoir est de le récupérer avant la pause internationale. Cela prendra du temps mais le staff médical travaille pour le mettre à notre disposition au plus vite." L'équipe la plus forte de l'Inter qu'il ait entraînée ? "Cela sera dit par ceux qui sont sur le terrain. Comme je l'ai déjà dit, nous avons bien travaillé avec le club en gardant des joueurs importants. C'était un mercato intelligent, avec un mélange de joueurs jeunes et expérimentés qui nous aideront beaucoup." Sur la médiatisation de l'Inter par rapport au Milan. "Je l'ai dit à la fin du match contre Cremonese, la défaite contre la Lazio a été évoquée dans l'actualité. C'est normal car nous sommes l'Inter. Je sais que nous pouvons améliorer notre situation car nous avons de grands joueurs, plus nous jouons, mieux c'est." Sur la signature de Francesco Acerbi. "On le connaît, c'est un joueur avec beaucoup d'expérience et qui a déjà travaillé avec moi. C'est un joueur important, un joueur de l'équipe nationale, il nous sera d'une grande aide." "Il peut jouer en tant que défenseur central et en tant que capitaine, il peut être aussi important que Ranocchia l'était l'année dernière, faisant de nombreuses apparitions. Ranocchia a été inestimable pour nos trophées." Sur l'importance de battre Cremonese. "C'était un match important, au-delà du derby, car on sortait de trois jours où on parlait trop de la défaite à Rome. Je voulais la réaction qui est venue, nous avons joué un match sérieux contre un adversaire qui a récolté moins que ce qu'il méritait." Une chance que Robin Gosens ait pu rejoindre le Bayer Leverkusen ? "Je ne savais rien, le joueur est concentré à 100% sur l'Inter. Après six mois d'inactivité il travaille avec envie et détermination, en ce moment je préfère le faire sortir du banc. Sur ce côté, je peux le choisir, Darmian et Dimarco. Il y a beaucoup de matchs, les minutes vont augmenter pour tout le monde." Sur les contre-attaques du Milan. "Nous analysons ces choses de temps en temps, je pense que la différence dans des matches comme celui-ci se fait par la motivation et les attitudes. Nous sommes les mêmes que l'an dernier, nous devons probablement améliorer notre condition. Quand vous concédez des buts, je ne parlerais pas seulement des défenseurs." Sur les célébrations du titre du Milan. "Chacun fait ce qu'il veut avec les célébrations, je me souviens personnellement des nuits des deux trophées avec nos fans le 22 mai. Les fans nous ont applaudis pour la saison que nous avons eue, alors nous savons que demain est important." La plus renforcée cet été ? "Les équipes se sont toutes renforcées, mais on a vu à quel point il est difficile de gagner les différents matches qui sont peut-être considérés comme faciles. C'est normal qu'il y ait 6-7 équipes qui se battent pour le Scudetto, clairement au final une seule gagnera." Traduction alex_j via Sempreinter.
  11. Comme nous le savons tous, Milan Skriniar reste à l’Inter malgré la pression haute exercée par le PSG. Alors que le transfert était bouclé selon la presse française, voici quelques infos intéressants sur sa non-venue. Le jour de la fermeture du mercato, l’Equipe écrivait "Échec de la piste Skriniar, frustration du duo Campos-Galtier, départs en rafale : le dernier jour du mercato parisien a été plutôt terne, mais riche en enseignements..." Effectivement, il y a de quoi être frustré, surtout quand on est persuadé de la venue d’un joueur. Ereinté avec les traits tirés par deux mois de mercato intenses, Luis Campos rêve encore de Milan Skriniar. Dans son esprit qui rêvait d'un mercato plus clinquant avec des moyens plus importants, Skriniar apparaissait comme la pièce manquante de son animation défensive. Le téléphone de Christophe Galtier chauffe. Lui aussi, comme il l'avait indiqué la veille en conférence de presse "On a besoin d'un défenseur". Il espère une arrivée du géant slovaque. Cependant, devant l’entêtement interiste, l’épicentre s’est déplace à Doha là où Nasser al-Khelaïfi se trouve. C’est lui qui prend personnellement en main l'avenir du Milanais, enfin, il le croit. D’après Le Parisien, NAK aurait voulu prendre son jet pour Milan afin de discuter en tête à tête avec Steven Zhang. Hé oui car en coulisses, ça ferraille très dur : pour Beppe Marotta et Piero Ausilio restent sur leurs positions et repoussent les offres parisiennes. Mais pour le PSG et surtout NAK, l'Inter ferma la porte et définitivement. Un vrai Catenaccio dont Hélénio Herrera aurait rêvé ! Le patron parisien avait laissé entendre qu'il n'augmenterait pas son offre et patienterait jusqu'au 1er janvier 2023 pour avoir Skriniar sans verser la moindre indemnité puisqu'il serait libre six mois plus tard. Un affront pour Zhang et il voulait 80 M€, une grosse somme pour un défenseur central. Antero Henrique est, à cette heure, loin de ces questions-là car il dégraisse l’effectif parisien. Mais, il commence à s’inquiéter car le dossier patine, patine et patine. Et Campos s'inquiète auprès de ses proches d'un dossier Skriniar qui, plus que jamais, patine, craignant qu'aucune de ses pistes majeures n'aboutisse. A la fin, l’univers parisien va tomber de haut. Un peu avant 18 h 30, les dirigeants parisiens actent, trois mois après avoir ouvert le dossier qui était, rappelons-le quasiment fait, la fin de la piste Skriniar. Trois offres, dont la dernière à 50 M€ + 10 de bonus, pour racheter la dernière année de contrat du Slovaque, et la prise en main d'Al-Khelaïfi n'auront pas suffi. Zhang n'a pas craqué. Chez le duo Campos-Galtier, l'heure est à l'amertume. Si les options d'achat sont levées sur la vingtaine de départs actée, ce sont plus de 180 M€ qui tomberont dans les caisses parisiennes. Le Portugais va se coucher, l'esprit léger. La fin d'une journée parisienne à part laissera des traces voire des cicatrices. En effet, voici ce que Campos reproche à Henrique après le mercato du PSG. Comme rappelé par l’Equipe, c'est une cohabitation qui devait permettre au Paris Saint-Germain d'être plus efficace. Luis Campos et Christophe Galtier devaient dicter la politique sportive du club, sous la supervision de NAK. Antero Henrique devait appliquer ces décisions. Mais très vite, au coeur de l'été, des tensions sont apparues. Reste désormais des interrogations sur la suite. Luis Campos et Christophe Galtier ne sont pas pleinement satisfaits du mercato parisien, et de la manière dont il a été mené. Les reproches visent Antero Henrique qui n’aurait pas tenu ses engagements sur les ventes. Plusieurs sources proches du club assurent qu'Antero Henrique avait édicté une règle simple au début du marché : "on vend d'abord des joueurs pour ensuite procéder aux achats grâce à l'argent généré". Règle motivée par la nécessité de respecter le fair-play financier et avec un objectif clair : 150 M€ de ventes cumulées. La direction sportive se retrouve déçue des résultats (49 M€ d'indemnités de transferts ont été obtenus). De l'autre côté, on assure que ces 150 M€ correspondent à une liste de ventes établie en début de mercato, avec des prix espérés et donc, pas forcément finaux. Paris n'aura tout de même pas pu profiter de cet argent dès cette fenêtre de mercato. Preuve est que la direction sportive espérait avoir des recrues rapidement, le club avait fait une demande de visa au Japon pour... Milan Skriniar, parce qu'on assurait en interne que l'argent allait rentrer et donc offrir la surface financière pour le faire ; ceci a était publié dans l’Equipe le 12 Juillet 2022. Du côté d'Antero Henrique, on rétorque qu'il y a une réalité de marché. Sur ce point, Henrique a raison. Mais comment expliqué le nombre incroyable d’articles sur la venue de Milan Skriniar au PSG. En effet, une simple recherche sur Google nous sort un nombre pléthorique d’articles du style "Martin Skriniar au PSG, c’est fait". Nous pouvons encore trouver sur le net: "Transferts L1 : Martin Skriniar, Sven Botman et Malo Gusto visés par le PSG", avec comme intro: "Le PSG a prévu une enveloppe de 80 millions d'euros pour recruter cet été. Dans le viseur de Luis Campos figurent Martin Skriniar, Sven Botman et Malo Gusto." https://www.lequipe.fr/Football/Article/Transferts-l1-psg/1337369 Alors la question à 1 M€ et après le coup raté en été, doit-on s’attendre à un retour à la charge du PSG lors du mercato hivernal ? Cela ne fait aucun doute que Luis Campos et Nasser Al-Khelaïfi continueront à chercher une brèche dans la muraille de l’Inter, mais cela pourrait bien se révéler plus compliqué que prévu. Selon Il Corriere dello Sport, les Nerazzurri auraient d’ores et déjà commencé à poser les bases de futures négociations avec Milan Skriniar et son entourage, afin de prolonger son contrat… et c’est un facteur très important !!! En effet, puisque si les Nerazzurri demandaient 70M€ cet été, notre position sera encore plus forte en cas de nouveau contrat et le montant réclamé sera donc beaucoup plus important. Du côté de Milan Skriniar on ne semble d’ailleurs pas forcément regretter ce départ raté au PSG, ni d’ailleurs avoir véritablement envie de quitter l’Inter pour le moment. Et toc ! Et Galtier dans tout ça ? S'exprimant lors de sa conférence de presse avant le prochain match en Ligue 1 du PSG, Christophe Galtier a refusé de se laisser entraîner dans de nombreux détails lorsqu'il a été interrogé sur la non venue de Martin. "Le plus important est que ce mercato soit terminé. On fera avec l'effectif que j'ai à ma disposition, qui est de qualité. Puisqu'on en parle, je ne veux pas changer le système, une des qualités qu'un entraîneur doit avoir, c'est l'adaptation. Il est préférable de commencer par l'organisation sur laquelle nous travaillons depuis deux mois, mais il faudra peut-être s'adapter car il manquera un joueur." "Vous savez, pour un entraîneur, la fenêtre de janvier est loin, en ce sens j'ai une confiance totale en Luis Campos qui joue à l'avance. Je dois rester concentré sur les nombreux matchs." On sent une petite pointe d'amertume. Tout ceci résulte d'une stratégie hasardeuse que nous avons déjà expliquée sur Internazionale.fr Les parisiens pensaient que le dossier Skriniar était facile car il serait libre dans 6 mois. La preuve est qu'ils n'ont pas vraiment chercher un autre défenseur central. Skriniar est-il l'unique DC dans le monde? Non! ®alex_j. - Internazionale.fr via l'Equipe, Le Parisien et FCInter1908.
  12. Fabrizio Romano confirme que Milan Skriniar reste. Francesco Acerbi ferme le marché de l'Inter. Pas d'entrée et surtout pas de sortie dans ces dernières heures du mercato. Malgré les assauts du PSG, Milan Skriniar reste chez nous comme le confirme Fabrizio Romano : "L'Inter insiste sur le fait que désormais leur marché peut être considéré comme clôt. Pas d'entrée, pas de sortie. Milan Skriniar attendu pour rester, comme le club l'a toujours dit, incluant hier." Note: ceci est confirmé par l'Equipe via l'Equipe de Greg où les "journalistes" ragent. En effet, à la fin, même en France, ils ont dû hisser le drapeau blanc! Malgré les derniers assauts menés personnellement par Nasser Al-Khelaifi, Milan Skriniar restera à l'Inter. Loïc Tanzi, journaliste de L'Equipe, a assuré que Milan Skriniar resterait à l'Inter. L'affaire est close et le Slovaque, priorité du PSG depuis le début du mercato, ne signera pas avec le club parisien ce soir. Traduction alex_j via FCInter 1908.
  13. Selon Tuttosport, via FCInter1908, l'Inter ferme la porte pour le transfert de Skriniar, Zhang dit non aux 65 M€ du PSG. Mais selon l'Equipe, Nasser Al-Khelaïfi insiste toujours. Récit de ce feuilleton à H-11 de la fermeture. Steven Zhang dit non. Cette fois, c'est un refus qui fait sourire les supporters de l'Inter. Selon Tuttosport, notre président a rejeté la nouvelle offre présentée ce mardi par le PSG pour le transfert de Milan Skriniar, 65 M€ sur la table (en fait 50 M€ +10 de bonus pour racheter la dernière année de contrat de Milan Skriniar). Mais Zhang "l'a rejetée au nom de la promesse faite à Simone Inzaghi et aux responsables de la zone technique." A Paris, pourtant, ils ne semblent pas avoir baissé les bras. Donc, à moins d'un revirement orchestré par les étages supérieurs du Suning à Nanjing et du Qatar, Skriniar restera à Milan. En effet, face aux refus répétés de la direction sportive interiste, Nasser al-Khelaïfi discute désormais en direct avec Steven Zhang. Le patron parisien avait, dans un premier temps, laissé entendre qu'il n'augmenterait pas son offre et patienterait jusqu'au 1er janvier 2023 pour avoir Skriniar sans verser la moindre indemnité puisqu'il serait libre six mois plus tard. Ceci avait vexé Steven. Une nouvelle offre pourrait tomber en milieu de journée. C'est désormais entre les deux boss que la négociation se joue sachant que Zhang veut 80 M€. Rien que ça... Ceci dit, le PSG semble avoir choisi une stratégie peu efficace car il s'est concentré sur le fait que le contrat expire en 2023. Il n'a donc pas fait d'offre au prix demandé par l'Inter tout au long de l'été. Le PSG a probablement supposé que l'Inter accepterait un accord de leur part pour éviter de perdre gratuitement le slovaque l'été prochain. Mais, ce qu'ils n'ont pas pris en compte, c'est le fait que le joueur est extrêmement bien installé à l'Inter et qu'il est prêt à signer un nouveau contrat tant qu'il répond à ses nouvelles exigences. Traduction via FCInter1908 et source l'Equipe alex_j.
  14. L'Inter a démenti la venu de Jordi Alba et se pourrait se focaliser sur Dan-Axel Zagadou. L'Inter a démenti une information selon laquelle ils auraient convenu des conditions d'un accord de prêt pour l'arrière gauche Jordi Alba avec Barcelone. Ceci selon AS qui rapporte que des sources au sein des Nerazzurri contactées démentent le rapport du journaliste espagnol Gerard Romero selon lequel ils auraient convenu d'un prêt pour le joueur de 33 ans qui verrait les Blaugranas couvrir une partie de son salaire. Romero a rapporté dans un tweet que l'Inter et Barcelone ont convenu des conditions d'un accord de prêt pour Alba qui verrait l'Espagnol se joindre à un prêt d'une saison avec les Blaugranas couvrant 60% de son salaire et les Nerazzurri couvrant les 40% restants, pour auxquels s'appliqueraient les avantages fiscaux du Décret Croissance. Cependant, selon AS, cela a été démenti par une source au sein de l'Inter qui a été contactée au sujet de la rumeur d'un accord pour la signature d'Alba et a déclaré qu'un tel accord n'existait pas. Romerto a tweeté: "Il y a un accord de principe entre Barcelone et l'Inter pour un transfert de Jordi Alba. Accord entre clubs mais le joueur n'a pas encore donné son accord." L'Inter pourrait signer le défenseur du Borussia Dortmund Dan-Axel Zagadou sur un transfert gratuit si Steven Zhang n'est pas convaincu pour la signature de Francesco Acerbi en prêt. Ceci selon Gianluca Di Marzio qui a rapporté en direct que les Nerazzurri pourraient se focaliser sur le joueur de 23 ans comme alternative à Acerbi et qu'il serait même disponible après la fin du mercato. Beppe Marotta, tente toujours de convaincre Zhang d'approuver la venue d'Acerbi avec un accord de prêt déjà conclu, sur le principe, avec la Lazio et avec le joueur de 34 ans et son agent. Cependant, il n'y a pas beaucoup de temps pour conclure l'accord et le président reste sceptique. Cependant, Zagadou pourrait représenter une opportunité de transfert gratuit et pourrait être signé même après la date limite de transfert étant donné qu'il est hors contrat avec Dortmund. Traduction alex_j via Sempreinter.
  15. L'Inter n'écoutera aucune offre du PSG pour Milan Skriniar au cours des deux derniers jours du marché des transferts et s'efforcera plutôt de prolonger le contrat du Slovaque. Ceci selon l'expert du marché des transferts de Sky Sport Italia, Gianluca Di Marzio, qui rapporte sur sa page web que les Nerazzurri n'ont absolument aucune intention de vendre le joueur de 27 ans avant demain soir. Le PSG considère toujours Skriniar comme une cible, Nasser Al-Khelaifi intervenant personnellement dans les négociations. Cependant, selon Di Marzio, les Nerazzurri n'ont pas bougé d'un iota, à savoir qu'ils n'ont absolument aucune intention de vendre Skriniar, quelle que soit l'offre des qataris (jaunes?). Il rapporte sur sa page web : "L'Inter ne s'ouvre pas, sa position reste rigide : Milan Skriniar ne quittera pas l'Inter dans les dernières heures du mercato. Les Nerazzurri ont précisé leur position en réponse à certaines rumeurs qui ont circulé aujourd'hui. Le Slovaque restera à Milan (bravo le jeu de mots, ndlr) et ne sera pas vendu par les Nerazzurri, qui se mettront plutôt au travail pour essayer de prolonger son contrat." Traduction alex_j via Sempreinter.
  16. S'exprimant lors d'une conférence de presse après la victoire 3-1 contre Cremonese, Simone Inzaghi a réagi aux rumeurs autour de l'Allemand, tout en admettant qu'il espère que le défenseur Francesco Acerbi pourra être signé avant la date limite du mercato. Sur Gosens. "En ce qui concerne Gosens, je ne sais rien. Mon plus gros problème aujourd'hui a été de battre Cremonese. Gosens travaille très bien, il retrouve sa meilleure forme. Maintenant, j'ai décidé de le mettre pendant le match et j'ai vu sa condition physique s'améliorer." Sur les déclarations de Christophe Galtier. "Je ne parle généralement jamais des joueurs des autres équipes, je n'étais pas au courant de ses déclarations." "En ce qui concerne le mercato, j'en ai parlé il y a quinze jours. Aujourd'hui, nous avons besoin d'un défenseur, le club en est conscient, il reste deux jours et demi et j'espère que je suis satisfait de ce qui se passe." Sur Acerbi. "Absolument, oui. Dans ce calendrier extrêmement difficile, nous avons besoin de rotations d'équipes." "En jouant autant, nous avons encore besoin de la condition physique pour s'améliorer, et des blessures peuvent survenir. Nous devons être prêts à tout, nous savons que tout jusqu'à la pause de novembre sera un énorme test." Traduction alex_j via Sempreinter.
  17. Notre ailier Robin Gosens serait prêt à accepter un transfert au Bayer Leverkusen, et les Nerazzurri ont choisi Borna Sosa de Stuttgart comme premier choix pour le remplacer. Ceci selon Sky Sport Italia qui rapporte que le joueur de 28 ans a donné son feu vert après des discussions entre les clubs, en partie parce qu'il espère se voir garantir un temps de jeu plus régulier. Leverkusen a proposé un accord de prêt pour Gosens qui inclurait une option d'achat sous certaines conditions, les clubs discutant d'un éventuel accord aujourd'hui. L'allemand a donné son accord pour le prêt, et il pourrait donc être terminé avant la fermeture du mercato. Les Nerazzurri chercheront à signer immédiatement son remplaçant, l'ailier de Stuttgart Sosa serait la priorité. Cependant, ils devront agir rapidement pour signer l'international croate de 24 ans. Traduction alex_j via Sempreinter.
  18. L'Inter a fait une offre au VFB Stuttgart pour signer l'ailier Borna Sosa pour un prêt rémunéré contenant une option d'achat. Ceci selon Gianluca Di Marzio qui rapporte sur sa page web que les Nerazzurri ont pris contact avec l'équipe allemande concernant éventuellement la signature du joueur de 24 ans pour remplacer Robin Gosens, tandis que l'Atalanta est également intéressée par sa signature. L'Inter pourrait laisser Gosens partir avant la fermeture du mercato avec le Bayer Leverkusen intéressé. Dans le cas où le joueur de 28 ans partirait, son remplaçant désigné serait Borna Sosa. Les Nerazzurri ne perdent pas de temps avec seulement quelques jours restants dans ce mercato estival bouillantissime en ayant déjà proposé un prêt rémunéré contenant une option d'achat à Stuttgart. L'Atalanta est également intéressée par la signature du Croate dans les deux derniers jours de la fenêtre de transfert et serait prête à rivaliser avec nous pour sa signature. Traduction alex_j via Sempreinter.
  19. La réticence à signer Francesco Acerbi en prêt suggère que le Suning reste tatillon quant à l'application des objectifs financiers et n'hésiteront pas à forcer une grosse vente en juin prochain. En effet, selon un article paru dans aujourd'hui Tuttosport, nos propriétaires semblent être prêts à exiger qu'au moins un, voire deux, joueurs de renom soient vendus d'ici la fin juin prochain, donc au sein de la année financière. On s'attendait à ce que l'Inter fasse une grande vente cet été afin d'atteindre l'objectif d'un bénéfice net sur le marché des transferts. Les plans ont changé avec les circonstances et il a été largement rapporté qu'ils avaient repoussé la vente à juin prochain; fin juin 2023 étant la date de clôture de l'exercice et doc la date limite réelle pour un bénéfice net. Le club semble avoir donné la priorité à une saison aussi forte que possible, afin de faire un gros effort pour remporter le titre de Serie A, même si cela signifie terminer ce mercato estival sans avoir atteint les objectifs financiers fixés au début de l'été. Cependant, les propriétaires semblent avoir opposé leur veto à l'idée de signer Francesco Acerbi en prêt car ils ne souhaitent pas voir le joueur de 34 ans alourdir davantage la masse salariale. Cela suggère que le Suning est prêt à user de son influence en tant que propriétaire du club pour limiter les dépenses même si cela va à l'encontre des souhaits de l'entraîneur et des directeurs de club. Pour l'avenir, cela semblerait préfigurer les intentions du Suning pour l'été prochain: il semble peu probable qu'ils hésitent à s'assurer qu'une grosse vente soit effectuée et ce, d'une manière ou d'une autre. Traduction alex_j via Sempreinter.
  20. Le Bayer Leverkusen s'apprête à nous faire une offre de 30 M€ pour signer Robin Gosens avant la fermeture du mercato estival. Ceci selon l'expert du marché des transferts de Sky Sport Italia Gianluca Di Marzio qui rapporte sur sa page web que les Allemands préparent une offre pour signer le joueur de 28 ans sur un prêt payé de 2 M€ avec une option d'achat de 28 M€ qui devient une obligation l'été prochain sous certaines conditions. Leverkusen a pris contact avec les Nerazzurri, montrant un intérêt à signer Gosens. Selon Di Marzio, leur intérêt pour l'Allemand est assez sérieux pour qu'ils soient prêts à faire une offre significative. L'équipe de Bundesliga proposerait de prêter initialement Gosens pour 2 M€. Mais l'accord proposé contiendrait une obligation de le signer de manière permanente pour 28 M€. Le principal obstacle à la conclusion d'un accord serait le fait que les Nerazzurri devraient alors chercher un remplaçant pour Gosens à signer avant la fermeture de la fenêtre de transfert estivale. Selon Di Marzio, Marcos Alonso de Chelsea est une possibilité qu'ils ont sondée au cours des deux derniers jours. Cependant, l'Espagnol semble plutôt sur le point de partir à Barcelone. Traduction alex_j via Sempreinter.
  21. Selon un article paru d'aujourd'hui dans la Gazzetta dello Sport, Steven Zhang ne donnera pas son feu vert pour le transfert de Francesco Acerbi et ce, même si de nouveaux clubs signeraient nos milieux Lucien Agoume et Eddie Salcedo en prêt. Zhang a fait ce qui semble être un brusque revirement hier en décidant de ne pas donner son feu vert pour le prêt d'Acerbi, un accord qui semblait être sur le point d'être conclu. Les directeurs de club ont été surpris par cette décision. Il semble qu'elle découle d'une priorité donnée à la réduction de la masse salariale, d'autant plus qu'il n'y a pas eu autant de départs que prévu à ce stade du mercato. Il a été suggéré que les jeunes Agoume et Salcedo pourraient partir pour inclure Acerbi dans la masse salariale sans l'alourdir. Malheureusement, leur salaire net s'élève à 700 000 € pour la saison, alors que le salaire net du défenseur de la Lazio est de 2,1 M€. Donc cela ne serait toujours pas suffisant. Dans le même temps, Inter FR a relayé sur son compte Twitter un "scoop" de footmercato. Nasser Al-Khelaïfi envisagerait de discuter personnellement avec Steven Zhang. Il est intéressant de noter que l'Equipe a plus ou moins relayé une info similaire. En effet, le journal affirme ce mardi que Luis Campos n’aurait toujours pas abandonné la piste menant à Milan Skriniar. En interne, il ferait partie d’un groupe de personnes qui militeraient pour qu’en défense centrale, le PSG mise tout sur l’international slovaque. De plus, la piste menant à Axel Disasi aurait été abandonnée par la direction du PSG car le défenseur central de l’AS Monaco, côté à 50M€, ne ferait pas partie des plans de Luis Campos. Affaire à suivre! Traduction alex_j via Sempreinter.
  22. L'expert du marché des transferts de Sky Sport Italia, Gianluca Di Marzio, rapporte sur sa page d'accueil que Steven Zhang n'est pas convaincu par la venue d'Acerbi et pourrait décider de ne pas investir dans le salaire d'un renfort défensif avant la fermeture du mercato. A quelques heures de la fin du mercato estival, l'Inter n'a toujours pas terminé pour compléter la défense notre équipe. La principale cible, du moins jusqu'à aujourd'hui, était Francesco Acerbi, né en 1988 en quittant la Lazio (avec qui l'Inter avait déjà un accord). Cependant, l'affaire risque de ne pas se concrétiser et Inzaghi pourrait ne pas obtenir le renfort souhaité. Ce qui freine la concrétisation est le point de vue du président Steven Zhang. Il est ni convaincu par le joueur ni pour réaliser une transaction supplémentaire afin d'acheter un défenseur (ce qui entraînerait une augmentation de la masse salariale). Dans ces heures, on comprendra si la vision du président est ferme ou si la direction et l'entraîneur sauront le convaincre de donner son feu vert. Pour le moment, les marges de manœuvre semblent peu nombreuses. Traduction alex_j via Sempreinter.
  23. Selon Gianluca Di Marzio qui a rapporté à l'antenne que Steven Zhang n'avait pas encore donné son feu vert à un transfert pour Acerbi alors que Simone Inzaghi, Beppe Marotta et Piero Ausilio travaillaient. pour le convaincre. Cependant, Frabizio Biasin a expliqué que les discussions sont toujours ouvertes. L'Inter semblait sur le point d'achever un transfert d'Acerbi en prêt mais Zhang a décidé qu'il ne voulait pas donner le feu vert étant donné que cela impliquerait d'ajouter le salaire du joueur de 34 ans à la masse salariale de la saison. Étant donné que les Nerazzurri ont encore des joueurs qu'ils cherchent à se décharger avant la fin du mercato, notre président hésite à valider le transfert d'Acerbi même s'il arrive en prêt sans frais. Rapportant dans un tweet, Frabizio Biasin a expliqué que pour le moment, le transfert d'Acerbi ne se concrétisera pas encore. L'Inter semble être sur le point de conclure un accord pour Acerbi depuis un certain temps, mais ils n'ont pas encore mis la touche finale. Il ne reste plus que quelques jours avant la fermeture du mercato, mais pour l'instant, les Nerazzurri attendent de conclure un accord pour le défenseur de la Lazio. Selon Biasin, Zhang n'a pas encore donné le feu vert décisif car il n'est pas entièrement convaincu par Acerbi. Il a tweeté : "Le président de l'Inter Zhang n'est pas convaincu de la signature d'Acerbi. Le transfert du défenseur de la Lazio à l'Inter est toujours une discussion ouverte." Traduction alex_j via Sempreinter.
  24. Alors que Christophe Galtier réclame le renfort d’un autre défenseur central, le Paris SG pourrait terminer son été avec un dernier gros coup selon Téléfoot repris par foot-sur7. Malgré la récente déclaration de Beppe Marotta, assurant que Milan Skriniar va finalement rester et recevoir prochainement une proposition pour prolonger son contrat qui expire à l’issue de la saison en cours, le PSG n’aurait pas renoncé à l’idée de recruter coûte que coûte notre défenseur central durant cette dernière ligne droite du mercato estival. Ce dimanche, Téléfoot assure que les dirigeants parisiens espèrent toujours recruter le défenseur intégriste de 27 ans. Skriniar pourrait ainsi débarquer à la Factory dans les derniers moments du mercato estival. Même si l’affaire est loin d’être une partie de plaisir pour Nasser Al-Khelaïfi et les siens. Après avoir échoué à convaincre l’Inter Milan durant plus de deux mois, le PSG voudrait tenter une dernière offensive pour Milan Skriniar dans les derniers instants du mercato. Toutefois, selon les informations de Téléfoot, le PSG devra signer un gros chèque pour espérer faire changer d’avis l'Inter puisque les Nerazzurri continuent de réclamer 80 M€ pour laisser partir leur défenseur. Déjà d’accord avec le PSG sur les termes d’un contrat de quatre à cinq ans avec un salaire de 9 M€ par saison, Skriniar attend une entente entre les deux clubs, mais ne forcera pas son départ de l’Inter. Reste donc à savoir si Luis Campos et les décideurs parisiens parviendront à convaincre la formation italienne de laisser filer le capitaine de la sélection de la Slovaquie. Source Téléfoot reprise par foot-sur7 Sur parisfans, voici ce qu'on peut lire: Le Paris Saint-Germain n’a pas lâché l’affaire pour Milan Skriniar, défenseur de 27 ans de l’Inter Milan. C’est en tout cas ce qu’annonce Téléfoot, ce dimanche matin. Le club parisien croit encore en un dénouement positif, mais le club italien réclamerait toujours 80 M€. Il se murmure donc encore que la piste Skriniar n’est pas totalement éteinte à en croire l’émission Téléfoot. Pourtant, le club italien a été assez clair, ces derniers jours. On est évidemment prudent avec ce dossier qui n’a peut-être pas fini de faire suer les supporters. On sait que le mercato se joue beaucoup dans les ultimes heures. Chacun revoit ses positions et tente d’obtenir le meilleur deal possible. Dans le cas de Skriniar, l’Inter Milan, ne semble plus vendeuse. Sauf certainement, si le PSG donne la somme désirée. Affaire à suivre. Alex_j
  25. S'exprimant lors d'une interview avec DAZN avant le match contre la Lazio, Beppe Marotta a évoqué les spéculations sur le transfert autour de Milan Skriniar. Il a confirmé que Steven Zhang le vendrait pas malgré le Paris Saint-Germain. "Je peux dire que Steven Zhang a clairement indiqué la semaine dernière qu'il ne serait pas convaincu par les offres du PSG. Skriniar est très important pour nous et il restera certainement." "Milan est un très bon gar, nous allons entamer un dialogue dès que possible pour le lier à l'Inter pendant de nombreuses années. Je suis confiant dans sa concentration. Cette menace voilée de le signer gratuitement ne changera pas la loyauté de ce joueur." Il a confirmé qu'ils évaluaient Francesco Acerbi. "Il nous manque cette dernière pièce pour compléter l'effectif. Il y a plusieurs options et nous les évaluons, dans les prochains jours nous arriverons à une conclusion. Acerbi nous a été proposé, nous évaluons le joueur qui sera notre achat final." Une course à trois avec Manuel Akanji et Trevoh Chalobah? "Certainement oui, pour l'instant." D'autres options n'ont pas encore été pleinement explorées? "Je pense que oui, nous avons de la chance d'avoir mis en place une équipe complète. Mais j'entends parler de joueurs qui cherchent encore des clubs, cela fait partie d'un marché atypique car jouer en open market est difficile pour les entraîneurs, les clubs et les joueurs eux-mêmes. Mais d'ici la fin du marché, des mesures seront prises." Un groupe de Ligue des champions très difficile. "Ce sera un tour très difficile, mais nous devons compter sur nos forces et notre expérience acquise l'an dernier." "Nous avons affaire à des adversaires très respectés, mais nous ne devons pas les craindre. On connaîtra le calendrier demain, il faut gérer pas mal de matches avec le groupe qui va fermer en novembre et puis il y aura une série de matchs assez longue et dense." "Nous devons vérifier la préparation des joueurs, ce sera une année unique." Traduction alex_j via Sempreinter.
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...