Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'michele criscitiello'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

5 résultats trouvés

  1. Écrivant dans sa chronique pour TuttoMercatoWeb, Michele Criscitiello estime qu'il y a encore beaucoup de doutes autour de notre équipe après les arrivées du mercato estival. Criscitiello a particulièrement noté la situation du gardien de but Andre Onana comme une situation exceptionnelle qui persiste malgré la fermeture du mercato. "L'Inter a fait face à de graves problèmes en raison de l'incapacité à identifier le remplaçant de Handanovic au fil des ans et a fini par en faire le premier choix chaque saison." "Cordaz, Radu, Padelli, au fil du temps, le club aurait dû travailler pour trouver de vrais remplaçants, et à la place, ils ont juste amassé une collection de gardiens de troisième choix." "Maintenant, ils doivent juste accorder une confiance inconditionnelle à Onana. Sinon il restera assis sur le banc pendant 35 matches et s'épuisera avant de vraiment commencer." "Inzaghi a ses défauts, bien sûr, mais cette équipe a trop de points d'interrogation qui sont traînés depuis le mercato. Soit vous prolongez les joueurs, soit vous les trouvez en train de jouer leurs contrats et prendre la porte à mi-chemin." Cependant, tout mettre sur le dos d'Handanovic serait simpliste. En effet, la Gazzetta dello Sport pointe que l'Inter a souffert d'erreurs défensives graves et d'absences de concentration. Le journal met en lumière les moments bâclés et les manques de concentration de Stefan de Vrij et Samir Handanovic en particulier. De Vrij était en partie responsable des deux premiers buts des Rossoneri, pris dans un no man's land lors du contre qui a mené au premier but, et un défaut de réaction sur leur deuxième but. Sur le troisième but, de Vrij et Alessandro Bastoni se sont éteints, la Gazzetta affirmant que seul Milan Skriniar a réagi pour éviter les buts. Le capitaine Handanovic est également critiqué par la Gazzetta, car même si le joueur de 37 ans n'a commis aucune erreur majeure, le sentiment était qu'il n'a pas réagi rapidement à l'un des deux premiers buts du Milan, contrairement à Mike Maignan qui a semblé être en mesure de nous contrarier. Traduction alex_j via Sempreinter.
  2. Michele Criscitiello, journaliste et Directeur de Sportitalia s’est livré sur la défaite de l’Inter face à Sassuolo: "Des périodes compliquées, dans une saison, tout le monde en connaît. Il faut savoir se montrer bon pour qu’elles puissent durer le moins de temps possible. Inzaghi s’est compliqué la vie toute seule." "L’Inter dépense tellement d’énergies, déjà avant et après Liverpool, pour rentrer à la maison avec honneur, mais également dans le même temps avec un point sur neuf lors des trois dernières journées, c’est une situation compliquée." "Il y a deux problèmes à régulariser: Lautaro s’est perdu et manque des buts absurdes." Handanovic en a fini avec sa ligne de crédit, il est actuellement devenu un sérieux problème entre les poteaux. Je vous dis une chose folle, mais pour moi, il mériterait d’être mis sur le banc: Le temps d’Handanovic est fini, dans le vestiaire c’est un leader, mais il faut avoir le courage de le mettre hors du onze de base : Oui au respect, mais il existe aussi la méritocratie." "Ses erreurs commencent à devenir de plus en plus régulières et dans le même temps décisives : Seul l’Inter peut envoyer valser ce Scudetto. Je le dis depuis des mois, mais Inzaghi ne nous écoute pas : Le perdre serait suicidaire."." Confirmation statistique relayée par Fcinter1908.it Lors des quatre dernières journées de championnat, l’Inter a enregistré le pire score du nombre de tirs au but/buts encaissés, parmi les quatre premiers de chaque championnat européen: La statistique la plus inquiétante pour les Nerazzurri est celle de 6 buts encaissés sur 15 tirs cadrés, une donnée qui doit donner à réfléchir et qui doit mettre en évidence non seulement un problème de rendement défensif, mais également de Samir Handanovic qui se retrouve à nouveau dans l’œil du cyclone après Inter-Sassuolo Prendriez-vous le risque d’aligner Ionit Radu jusqu’à la fin de la saison, dans l’attente de l’arrivée d’André Onana ou faut-il continuer avec le Capitaine Nerazzurro ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Michele Criscitiello, journaliste à Sportitalia et Directeur de TMW, a dévoilé le plan d'action de la Direction de l’Inter en vue de la saison prochaine "Place à l’Inter, place au Mercato : Le joyau Dybala fait l’objet d’une lente réponse à la Juve, plus négative que positive : Il y a une fracture et un jour Dybala en parlera, mais pas maintenant. La Juventus, semble-t-il, a fait une omelette en cassant ses œufs et en serait peut-être même contente, car en mettant de côté les fonds destinés à la prolongation de Paulo Dybala, elle pourrait les employer pour signer Vlahovic." "C'est un fait, le jeu de dupe a débuté, mais il est grave que le numéro 2 du club bianconero, avant même la rencontre de Supercoupe, tire sur son attaquant le plus fort. Ce n'est pas digne de la Juve, mais beaucoup de choses, depuis trois ans, ne sont pas digne de la Juve. Cependant, pour Dybala, il y a Marotta qui est derrière cette situation, qui fait son travail et qui le fait bien." "Cela semble être une opération à la Higuain. Mais à cette époque, il fallait payer les 90 millions d’euros de la clause libératoire du Napoli. A présent, pour le prendre à la Juve, il ne faudra rien débourser, ce qui rend plus belle l’opportunité pour le Beppone. Voilà ce qui arrive lorsque tu pers ton Administrateur-Délégué avec trop de simplicité et lorsque tu ne songes pas à ajouter une clause libératoire pour le prochain triennal à tes joueurs pour éviter de les voir rejoindre un club rival, c’est le bordel." "A présent, Marotta qui connait bien les agents de Dybala, prépare le terrain à la Pinetina : Alexis Sanchez s’en ira en fin de saison, et avec lui, un salaire imposant de 7 millions d’euros. Marotta en ajoutant un million par saison + une série de bonus pour arriver à dix millions d’euros, obtiendrait Dybala pour rien. Avec le même argent que le Chilien, il pourrait plus ou moins s'offrir l'Argentin, un fameux coup de p*te." "S’il le signe, ce serait un belle finition : Car vous conservez Lautaro Martinez, heureux de rester dans un club gagnant et qui serait rejoint à la Maison par son ami Paoletto, tout en confirmant Edin Dzeko, il serait possible d’ y ajouter Scamacca pour former un quatuor complet. Correa pourrait être cédé au moins de juin. De plus, mis à part le secteur offensif, Marotta est prêt à faire un seul voyage à Sassuolo où il y retrouvera son ami Carnevali qui mettrait Frattesi dans sa voiture, ainsi que Scamacca. Une image déjà figée pour l'été. Le tout, sans faire l’objet d’un contre-temps, car la route reste encore longue." Pensez-vous réellement que Giuseppe Marotta puisse être à la base de la situation entourant Paulo Dybala ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Dans leurs journaux respectifs, Alessandro Vocalelli, Gennaro Gattuso et Michele Cristcitiello s'expriment sur l'arrivée de Simone Inzaghi. Si les deux premiers semblent emballés, le dernier est plus mitigé. Écrivant dans sa chronique dans la Gazzetta dello Sport, Alessandro Vocalelli a donné son avis sur le projet naissant de Simone Inzaghi. "On serait prudent, avouons-le, sinon sceptique sur les chances de l'Inter la saison prochaine, précisément à cause du choix de l'ancien entraîneur de la Lazio. Et s'il est compréhensible qu'Antonio Conte ait laissé sa marque, il est néanmoins franchement incompréhensible pourquoi la qualité du choix de Marotta et Ausilio n'est pas pleinement appréciée. Car, et c'est le maître mot, l'Inter était un choix, et non un parachute. Il y avait d'autres entraîneurs libres, mais l'Inter voulait Inzaghi, à cause de son style de jeu et plus encore." ''L'Inter ne continuera pas à jouer comme ils l'ont fait avec Conte, peut-être dans la forme mais avec plus de ballon, ce qui est presque tout, plus court, plus rapide, moins intense et moins agressif, et avec une idée du football si différente que les joueurs se sentent au centre d'un nouveau projet. Oui, parce que le projet, bien sûr, est de confirmer le Scudetto, de continuer à gagner." S'adressant au journal napolitain Il Mattino, Gennaro Gattuso a rendu son verdict sur les qualités de l'Inter avant la prochaine saison de Serie A. ''L'arrivée d'Inzaghi changera peu, le système tactique sera le même, même après les adieux de Conte. Inzaghi est jeune mais préparé. Il est clair qu'il y aura une certaine pression, c'est normal si vous allez entraîner les champions d'Italie.'' Écrivant dans sa chronique pour Tuttomercatoweb.com, Michele Cristcitiello a prédit que Simone Inzaghi aura du mal à succéder à Antonio Conte. ''Ce ne sera pas une année facile pour l'Inter. Si vous ne faites pas le mercato et ne remplacez pas ceux qui partent, vous ne pouvez pas penser que vous êtes plus fort que les autres simplement parce que vous avez le drapeau tricolore sur la poitrine.'' ''La vérité, c'est que l'Inter a changé ses plans et qu'en pensant à gagner pour faire grandir la marque même en Chine, ils sont passés de la réduction des coûts au fameux 'continuons à avancer'. L'année dernière, ça s'est bien passé parce que Conte a agi en tant que manager et coach psychologique, mais aussi parce qu'il n'y avait personne en mesure de s'y opposer." ''La Juventus de Pirlo était plus que moyenne et Milan a abandonné trop tôt car ils n'avaient pas les qualités pour rester à la première place. Perdre Conte et essayer de le remplacer est un désastre. Inzaghi aura du mal, on parle de gagner le Scudetto et d'être favori en Ligue des champions, on ne dit pas qu'il ne finira pas dans les quatre premiers, car reprendre le vestiaire de Conte avec les hommes de Conte n'est pas anodin.'' ''Tout en voulant faire venir des fidèles, l'ancien entraîneur de la Lazio n'est pas en mesure de le faire. Cette année, l'Inter doit tenir compte du fait que la Juventus sera la favorite au Scudetto et que le club romain aura un bon championnat.''
  5. Le mercato étant terminé, certains journalistes se livrent ou se posent des questions. Le journaliste Michele Criscitiello a donné une note de 7/10 pour le mercato estival de l'Inter pour TuttoMercatoWeb. Inter a recruté Alexis Sanchez, Achraf Hakimi, Aleksandar Kolarov, Andrea Pinamonti, Arturo Vidal et plus récemment Matteo Darmian pour se renforcer. Les Antonio Candreva, Kwadwo Asamoah et Diego Godin ont tous été autorisés à quitter définitivement le club Nerazzurri pendant que d'autres sont en prêt, Valentino Lazaro, Dalbert et Sebastiano Esposito. L'Inter a également réussi à garder Lautaro Martinez et Milan Skriniar, qui ont tous deux été donnés partants par de nombreux médias. "Qu'on le veuille ou non, c'était le mercato de Conte et pour Conte. On peut discuter sur plusieurs choses, mais c'était mercato fait dans le but de gagner immédiatement. Si Conte ne gagne pas cette année, il partira la queue entre les pattes et il ne pourra se plaindre de personne. L'Inter a un milieu de terrain supérieur, une défense en partie renforcée, mais il faut gagner pour éviter une révolution dans un an." Dans le même temps, le journaliste Paolo Condo a remis en question le fait que Christian Eriksen reste à l'Inter. Voici ses déclarations à Sky Sport Italia. "Antonio Conte analyse l'équipe adverse et décide quand faire jouer les joueurs physiques et quand faire jouer les plus créatifs. Je suis un grand admirateur de Christian Eriksen, mais je me demande pourquoi le garder dans l'équipe. Même si je veux le voir jouer sur le terrain avec des joueurs comme Nicolò Barella et Arturo Vidal, il joue généralement avec Marcelo Brozovic. Bref, si une belle fille ne te dit rien, elle ne vous dit rien, point! La situation Conte-Eriksen y ressemble."
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...