Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'mino raiola'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

21 résultats trouvés

  1. 250 millions d'euros à investir lors du prochain triennal: Tel est le budget que Newcastle pourra dépenser sur le mercato suite à son transfert de propriété. Si cet investissement est possible par le biais de son nouveau propriétaire en provenance du Royaume d’Arabie Saoudite, cette somme trouve également son origine grâce aux état financiers actuels Révélation de Tuttosport "Les Magpies sont prêts à investir d’importantes sommes sur le Mercato et ils pistent deux joueurs Nerazzurre : L’Inter négocie actuellement la prolongation du contrat de Marcelo Brozovic et comme quasi tous les "clubs normaux" elle est confrontée à une certaine perplexité face à certaines demandes économiques. Newcastle suit avec intérêt cette situation […] Attention également à Stefan De Vrij qui est un autre joueur pour lequel Raiola est toujours en mouvement." Pensez-vous que l’Inter doit craindre le Newcastle estampillé Pif ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. En effet, c’’est une information de la Gazzetta Dello Sport, après être parvenu à s’offrir les services d’Edin Dzeko en attaque, notre Administrateur-Délégué a décidé de passer à l’offensive pour s’offrir les services de l’international néerlandais, en poste au PSV Eindhoven " L’offre de Giuseppe Marotta est sur le point de partir : Il s’agit de 12 millions d’euros plus bonus. Il y a une grande confiance quant à l’issue de la négociation." En effet, Le PSV s’est toujours montré disponible à un transfert, pour autant que la somme de 15 millions d’euros soit posée sur la table, gageons que les trois millions d’euros manquant sont repris dans les bonus. L’envie de Denzel "L’optimisme est de mise pour les Nerazzurri étant donné que le joueur a envie d’Italie, il a choisi l’Inter depuis longtemps, et ce, en ayant conscience des difficultés du club. Son seul objectif, après avoir écarté la piste Everton, consiste à revêtir le maillot Nerazzurro." Preuve en est que la situation est sur le point de trouver une issue favorable : "Le joueur continue à s’entraîner seul en Hollande, prêt à monter dans le premier vol à destination de Milan dès que le PSV ou son agent, Mino Raiola lui feront part de la bonne nouvelle." Selon la Rosea, le joueur paraphera un contrat de 4 ans à hauteur d’un salaire de 2,5 millions d’euros par saison ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. En bon agent qu’il est, Mino Raiola a flairé le "bon coup" : A savoir contacter l’Inter pour proposer l’un de ses poulains : Moise Kean. Toutefois la réponse de Giuseppe Marotta n’est pas celle envisagée..... Révélation du Corriere dello Sport “Raiola a proposé Kean, qui est revenu à Everton, car le Paris-Saint-Germain ne l’a pas racheté." "Mais Marotta, qui a très bien connu le joueur, sur et hors du terrain, à la Juventus, a répondu qu’il n’était pas intéressé." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Vous y aviez-cru ? Si en effet Don Balon fait référence à l’intérêt de Ronald Koeman pour son compatriote Stefan de Vrij, il est hors de question de voir notre hollandais volant quitter le club "Ces derniers jours, Ronald Koeman, l’entraîneur du Fc Barcelone a aussi tenté sa chance, mais il a dû se résigner face à la prise de position de l’Inter : Il avait demandé l’ancien joueur de la Lazio à sa Direction, convaincu du fait de pouvoir placer le joueur au cœur du projet catalan. Mais après un premier sondage, Laporta, le Président de Barcelone, s’est vu refouler avec fermeté par le mur dressé par l’Inter qui n’a aucune intention de s’asseoir autour de la table pour négocier." Stefan De Vrij est et restera un pilier de l’Inter, n'en déplaise à cette ordure de Raiolaè ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. “Le danger le plus important pour l’Inter, au niveau de son mercato, est de perdre un nouveau joueur de son Onze de base titulaire, après le départ d’Achraf Hakimi"- Tel est l’annonce du quotidien turinois Tuttosport qui fait référence au comportement de Mino Raiola, vis-à-vis de son poulain Nerazzurro : Stefan De Vrij! Raiola travaille dur pour parvenir à amener Stefan De Vrij en Premier League : Le puissant agent a parlé de son client à plus d’un Directeur Sportif afin de sonder le Marché que pourrait représenter l’Angleterre. Il reste toutefois difficile d’imaginer que cela se réalise à l’insu de l’Inter qui est en contact permanent avec lui dans le cadre du dossier Denzel Dumfries. Ce qui est sûr, c’est que la volonté de la Direction Nerazzurra est de conserver l’ensemble de ses Top Players. Simone Inzaghi, qui l’a entraîné à la Lazio connait la valeur et l’importance que pourrait avoir De Vrij au sein de son Inter L’impact financier au cas où Selon le quotidien, l’opération ne coûterait "que" 7,3 millions d’euros en commission d’agent. De Vrij, au 30 juin 2021, ne "pesait que" 2,9 millions d’euros. En juin prochain, il ne représentera "plus qu’une charge" de 1,5 millions d’euros. Cela veut dire que, même "sans une offre pharaonique" qu’au niveau comptable, l’international néerlandais offrirait une bien plus importante plus-value que celle obtenue via la cession d’Achraf Hakimi Toutefois, si De Vrij devrait rester, comme tout le monde le souhaite, à l’Inter, cela voudrait dire que Suning serait parvenu à respecter son pacte en engrangeant des recettes ailleurs. Dans un tel cas, la prolongation du contrat du néerlandais qui périme en 2023 avec un salaire de 4,2 millions d’euros, serait automatique. Une thématique qui a d’ailleurs déjà été abordée entre l’Inter et Raiola L’héritier L’Inter est un club qui ne laisse rien au hasard, surtout depuis l’arrivée de Giuseppe Marotta et comme nous le révèle également Tuttosport, le joueur qui présente l’identikit parfait pour reprendre le poste de Stefan De Vrij se trouve déjà l’Inter : Zinho Vanheusden, qui a été envoyé en prêt sec cette saison au Genoa afin d’engranger de l’expérience après son aventure réussie au Standard de Liège où il en était devenu le Capitaine La seule inconnue pour le belge est liée à un physique de cristal, lui qui s’est déjà fait les croisés à deux reprises. Mais son talent reste indiscutable, comme le prouve le fait que s’il ne s’était pas blessé, qu’il aurait rejoint Romelu Lukaku disputer l’Euro. L’Inter compte sur lui et lui a établi un parcours à la Bastoni qui lui permettra, à l’avenir, de se révéler à la Pinetina en tant que protagoniste: "Vous pouvez être sûr que le 007 Ausilio sera également présent lors du prochain championnat, aussi bien au Marassi, qu’à Monza pour superviser également la bonne croissance de Pirola." Pensez-vous que Mino Raiola pourrait convaincre Stefan de quitter l’Inter ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Le club champion d’Espagne a envoyé l’une de ses délégations, chez le Champion d'Italie, dans le cadre du recrutement de Lautaro Martinez. Révélation de Tuttosport En plus de Simone Inzaghi, l’Atletico Madrid s’est présenté hier à Milan. Une accélération décidée par le nouveau Champion d’Espagne visant Lautaro Martinez, après une tournée exploratrice dans la capitale espagnole de Piero Ausilio et Alejandro Camano, l’agent du Toro et l’agent d’Achraf Hakimi. La position de l’Inter Hier, Marotta, Ausilio et Baccin ont rassuré Simone Inzaghi sur le fait que le noyau restera compétitif et que l’argentin ne partira qu’en cas d’offre considérée impossible à refuser. Ce concept d’offre à un prix : 90 millions d’euros, soit la même somme qui fut évoquée pour Martinez lors des échanges, il y a un an, avec le Fc Barcelone. Cette somme, en temps de pandémie, serait exceptionnelle et il faut se rappeler que l’Inter devra, en cas de vente, en reverser 10% au Racing Avellaneda. En cas de vente l’Inter devrait donc reverser quelques millions d’euros en plus des 25 millions d’euros qui avaient été déboursés lors de son acquisition. Actuellement, Lautaro "pèse" sur les comptes que 11,6 millions d’euros. L’après Lautaro ? Si l’équipe coachée par Diego Simeone vient à faire sauter la banque, Ausilio et Baccin ont coché deux noms pour succéder au numéro 10 Nerazzurro : Luis Muriel qui a été l’auteur de 26 buts la saison dernières, dont 22 uniquement en championnat Donyell Malen qui présente un profil différent du colombien, mais qui rappellerait Lautaro pour son âge (22 ans) Soit un joueur prometteur qui pourrait aussi devenir, dans le futur l’Homme de la plus-value. Le fait qu’il soit représenté par Mino Raiola est, en ce sens, une certitude. Céderiez-vous Lautaro pour 90 millions d'euros ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Un véritable tsunami : le départ plus que probable d’Antonio Conte pourrait avoir des répercussions quasiment immédiate sur le futur proche de l’Inter, à commencer par les très nombreux joueurs qui ont grandi de façon exponentielle sous les ordres du natif de Lecce: En effet, un lien extrêmement important liait Conte a ses joueurs Nouvelles révélation de la Gazzetta Dello Sport Il n’y a pas 13 millions de raisons qui séparent Antonio Conte et l’Inter : Son salaire n’est pas remis non plus en discussion, il y aura un accord légale sur la prime de reconnaissance. Ce nombre effrayant de 100 est relatif à une tout autre histoire. Car il est très massif, il s’agit des millions de plus-values à réaliser par l’Inter, lors de son prochain mercato. Cette somme doit être obtenue via une session d’auto-financement Plus personne n’est intransférable La question clé : Combien de titulaire, de cette Inter Tricolore vont devoir être cédés ? Il n’y a pas de réponse pour l’instant car il n’y a pas d’offre. Mais l’information négative est qu’il n’y a plus de nombre minimal : Partiront les joueurs qui seront capable de régulariser les comptes, donc probablement deux Top Players. Il aurait été souhaitable, même sous l’ère Conte, de faire recettes en cédant Marcelo Brozovic et Christian Eriksen Mais il est plu facile de voir arriver des offres pour d’autres joueurs : Lautaro est bankable en Espagne : L’Atletico étant plus séduisant que le Real. La prolongation de son contrat a été mise au placard, comme celle de Bastoni : Un défenseur qui présente des caractéristiques qui sont capable de faire se lever toutes les plus grandes équipes. Cette promesse de prolongation fut aussi présentée à Nicolò Barella en 2019 qui s’était contenté d’accepter un salaire moins important car il était fasciné par l’Inter et ensorcelé par Conte. Il se murmure également que Mino Raiola nomme Stefan De Vrij lors de ses tournées de mercato. Cette mise en lumière est également valable pour Achraf Hakimi : Le Paris-Saint-Germain a déjà frappé à la porte, mais tout dépendrait du futur type de football qui serait proposé par le nouvel éventuel entraineur de l’Inter Romelu Lukaku! Le départ de Conte pourrait ouvrir la porte à un scénario impensable : Le départ de Romelu Lukaku! Le Belge avait révélé au Corriere Della Sera le message qu’il avait envoyé à Antonio Conte, lors de l’arrivée du natif de Lecce à l’Inter : Le lien entre les deux est extrêmement fort : Aujourd’hui, Romelu Lukaku est un avant-centre de classe mondial : Sa revente pourrait valoir un encaissement à trois chiffres. L’Inter devra se montrer bonne pour arriver à le motiver sans Antonio Conte Pour la Rosea, l’objectif de Suning est de mettre en sécurité l’Inter : Avec ou sans l’un des meilleurs entraineurs au Monde : Le parcours des ambitionnes les plus folles pourra être repris plus tard, lorsque les comptes auront retrouvé un équilibre L’Inter reste et restera toujours un club à déconseiller aux cardiaques ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Moise Kean et Moise Ken également, après avoir replacé le malade imaginaire parisien, là où il le mérite, c’est-à-dire sur le banc, le jeune international italien devrait faire l’objet d’un derby d’Italie lors du prochain mercato estival. En effet, Giuseppe Marotta a une carte à jouer pour satisfaire aux exigences d’Everton. Révélation de Tuttosport Pour la saison à venir, et surtout pour éviter qu’en cas de blessure de l’un de ses deux Tops, l’Inter reste bredouille, il y a la nécessité de s’attacher les services d’un quatrième attaquant de valeur: Parmi les options évaluées, il y a celle menant à Moise Kean La Garantie du Padrino Marotta le connait bien, il connait ses qualités comme ses défauts : Le joueur a grandi rapidement à Paris, lui qui est auteur de 18 buts en 36 matchs. Il a également conquis Mancini qui songe à le convoquer pour l’Euro. De son côté, le Paris-Saint-Germain est engagé dans différentes négociations dont les renouvellements des contrats de Kylian Mbappé et de Neymar. L’intention ne serait donc pas de racheter le joueur appartenant à Everton, mais celui-ci ne devrait toutefois pas le rapatrier Sur Moise Kean, on retrouve en premier lieu, la Juventus, qui est l’équipe qui l’a vu grandir et explosé. Les rapports avec Raiola sont optimaux, ce qui ouvre un canal préférentiel. Mais l’Inter y pense car elle propose Matias Vecino qui dispose d’un bon de sortie et qui est un vieil objectif de Carlo Ancelotti. L’équipe qui proposera la bonne offre à Everton et qui garantira les meilleurs garanties techniques au joueur, l’emportera. Aujourd’hui l’Inter est spectatrice, mais Kean a le profil, technique et personnel qui pourrait se révéler idéal pour la croissance de l’équipe Valideriez-vous l’arrivée du jeune international italien ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. Selon un rapport du média italien FCInterNews.it, le manager de l'Inter, Antonio Conte, souhaiterait qu'Andrea Pinamonti soit remplacé par un attaquant fiable et expérimenté qui présente des caractéristiques différentes de celles déjà dans l'équipe. Pinamonti est le quatrième attaquant de choix de l'Inter cette saison et a beaucoup de mal à jouer régulièrement, sa présence sur le terrain ayant été limitée à quelques entrées en jeu en tant que remplaçant. L'Inter a demandé à l'agent de Pinamonti, Mino Raiola, de trouver à son client un nouveau club au sein de la Serie A où il pourrait jouer plus souvent. La solution idéale pour l'Inter serait un accord d'échange avec un autre club qui cherche à rafraîchir son secteur offensif. L'Inter pourrait essayer d'échanger Pinamonti contre Gervinho de Parme, ce qu'il n'a pas réussi à faire lors du dernier mercato. L'alternative serait d'échanger Pinamonti contre le coéquipier de Gervinho, Andreas Cornelius. L'Inter pourrait aussi chercher à échanger Pinmonti contre Kevin Lasagna de l'Udinese ou Simone Zaza du Torino. Malgré toutes ces possibilités, l'article ajoute que le premier choix de Conte reste Olivier Giroud. Jusqu'à il y a quelques semaines, il semblait certain que Giroud quitterait Chelsea en janvier mais il a joué plus régulièrement ces derniers temps et il n'est plus pressé de quitter les Blues de Chelsea. Cependant, le Français aimerait savoir à quel point il jouera dans les prochains matchs avant de décider s'il souhaite ou non demander un déménagement loin de Stamford Bridge. Dans l'état actuel des choses, il est plus susceptible de rester à Chelsea, mais la situation peut changer à tout moment.
  10. C’est un fait, Antonio Conte va retrouver le joueur qui lui a fait cruellement défaut face à la Fiorentina : Stefan de Vrij. L’international néerlandais, suite à sa suspension obtenue lors du dernier match de la saison 2019/2020 face à l’Atalanta, fera son grand retour. Irremplaçable & Top Player Stefan est un joueur irremplaçable pour l’Inter, ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il a d’ailleurs été honoré par la Serie A du titre de Meilleur Défenseur de l’année. Partant de ce constat d’intouchable, Mino Raiola, son agent, souhaite débuter les négociations en vue d'une revalorisation du contrat de son poulain qui est valide jusqu’en juin 2023 Selon Tuttosport, la première demande du célèbre agent est de traiter De Vrij comme un Top Player : " L’autre match, De Vrij le disputera à la fin du mercato et il aura un spécialiste en la matière en la personne de Mino Raiola, son agent, qui a déjà envoyé des signaux à l’Inter, en informant le club de la nécessité de traiter son assistant comme un Top Player." "Sur la table, la prolongation du contrat qui est valide jusqu’en 2023 où il sera demandé une adaptation importante de son salaire, fruit des optimales prestations du néerlandais sous la Direction de Conte. En ce sens, Raiola, profitant de la rencontre qui a permis le retour d’Andrea Pinamonti à Milan, n’a pas hésiter à souligner : "Ce n’est pas pour rien que De Vrij a été élu Meilleur Défenseur d’Italie, il faudra parler du futur de Stefan et de l’Inter en toute sérénité." "Il est facile de penser que Mino fera peser de tout son poids le rôle d’indiscutable de son poulain, comme il l’avait démontré lors de ses années à la Lazio. Stefan qui propose un bon rendement dans la défense à 4, excelle dans la défense à 3. Il est également un joueur irremplaçable pour Antonio Conte." Pensez-vous que le Hollandais Volant mérite une revalorisation ? Cautionnez-vous le comportement de Mino Raiola ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. C’est une confirmation de la Gazzetta Della Sport : Andrea Pinamonti, courtisé en son temps par la Juventus, est de retour à la Maison. L’offre conclue avec le Genoa prévoit un prêt onéreux de 5 millions d’euros accompagné d’une obligation de rachat de 14 millions d’euros, soit un total de 19 millions d’euros. Andrea devient donc le 4ème attaquant de l’Inter de Conte aux côtés de Romelu Lukaku, Lautaro Martinez et Alexis Sanchez. Depuis une première visite qui s’est tenue déjà hier, et la traditionnelle visite médicale qui se déroule en ce moment-même, l’italien rejoindra l’Inter pour s’y entraîner Le Saviez-Vous ? Fallait même pas oser y rêver Giuseppe Marotta et Piero Ausilio sont extrêmement réactifs : En fin de contrat en 2022, un nouveau contrat devrait être proposer immédiatement au joueur représenté par Mino Raiola Appréciez-vous ce retour à la maison ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Daniele Faggiano, directeur sportif du Genoa, révèle que les deux clubs travaillent sur le futur du buteur Italien Andrea Pinamonti. Pinamonti fût vendu aux Rossoblu l'été dernier, une des closes du deal étant que l'Inter aurait la possibilité de racheter l'international espoir Italien l'été suivant. Plusieurs sources évoquent la volonté de l'Inter de ramener le joueur de 21 ans au bercail pour occuper le rôle de 4ème attaquant dans l'équipe d'Antonio Conte. Sommes-nous proche du dénouement ? "Je ne crois pas. Nous travaillons avec l'Inter mais ce n'est pas facile.. J'essaye de travailler, je peux comprendre que certains puissent croire que nous somme dans une impasse mais c'est un mercato particulier. Ce n'est pas facile, je ne veux pas faire d'erreur et j'attends la signature de plusieurs joueurs." déclare Faggiano à TeleNord. Au sortir d'une réunion avec les dirigeants de l'Inter, Mino Raiola, l'agent de Pinamonti s'est également exprimé au sujet de l'avenir de son joueur: "Nous discutons. L'Inter a un accord avec le Genoa mais pour en savoir plus il vous faudra parler avec les 2 clubs. Dans le football, les situations définitive n'existent pas, tout change tout les jours. Nous cherchons la bonne solution. C'est un très bon joueur, il est un des attaquants de la Nazionale du futur et il y a plusieurs offres le concernant sur la table. L'Inter nous fait une faveur et vice versa, nous parlons d'un vrai bon joueur." Un transfert à la Juventus ? "Déteste le péché, aime le pécheur." En conclusion, Raiola mentionne un autre de ses clients bien connus des Nerazzuri, le défenseur Stefan De Vrij: "Comme vous le savez Stefan a était élu meilleur défenseur d'Italie. Je peux vous dire calmement qu'il y aura un futur pour lui avec l'Inter." ®Trent_FCI - Internazionale.fr
  13. C'est une information à prendre avec des pincettes, mais selon Fcinter1908.it qui relaye Panorama.it, l'Inter compte se venger de l'insertion de la Juventus dans le dossier de Kulusevski. Après Christian Eriksen et Pierre Emerick Aubameyang, un nouveau joueur en provenance de Premier League est cité : Paul Pogba ! Selon Panorama.it, le fait que Mino Raiola soit l'agent du français pourrait jouer en faveur des Nerazzurri. "Il y a des rumeurs sur une possible arrivée de Pogba en Nerazzurro. Il est vrai que le français est en pleine rupture avec Manchester United, mais un départ en hiver ne semble pas se profiler. En effet, Pogba a décidé de se faire opérer à sa cheville, une blessure qui a conditionnée son rendement." "Cet été, on en saura plus. La demande du joueur est élevée, 12 millions d'euros, tout comme la demande de Manchester United 80 à 90 millions d'euros, mais avec Mino Raiola, il ne faut jamais dire jamais." Valideriez-vous une telle arrivée pour une telle somme ? Pensez-vous plus à un fantasme de journaliste ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Depuis la blessure d’Alexis Sanchez, l’Inter est revenue sur la thématique de renforcer son rempart offensif. Dans le même temps, Zlatan Ibrahimovic, qui arrivera en fin de contrat en décembre 2019 au Los Angeles Galaxy, a envoyé Mino Raiola en éclaireur. Voici ce que révèle Il Giornale "Cela fait trois semaines que Mino Railo, l’agent du suédois, frappe à la porte Nerazzurra : "A la fin décembre, ne pourrait-il pas vous être utile ?" Le "bon Mino" l’a déjà fait avec d’autres équipes. Toutefois à la Viale Della Liberazione, la porte ne s’est pas refermée." "Les considérations sont entremêlées de doutes, la sensation étant qu’il serait possible de réaliser une belle affaire. Le doute objectif restant l’âge avancé du joueur : 38 ans. La volonté du joueur est toujours la même : Celle d’un gamin, le physique l’est "quasi" tout autant." La mire est donc réglée ""Le plus de l’affaire" est que Zlatan est encore un nom vendeur au niveau international, il est toujours capable de faire la différence face à ses adversaires, via son expérience. Sur et hors du terrain, il pourrait renforcer un secteur offensif âgé de 17 à 25 ans." Comprenez d’Esposito à Lukaku. Ibra reste Ibra Partant de ce constant, les discussions sont ouvertes. L’égo du Champion est telle qu’il a demandé un contrat de 2 ans et demi, la logique interiste correspond plus à un an et demi, une prolongation de bail étant à définir par la suite. Au niveau salarial, Zlatan partirait sur une base de 6 millions d'euros avec une possible révision, comparé à ce qu’il percevait aux Galaxy. L’Inter, après avoir défié la Juve et le Barça, a également compris que la barre était encore un peu elevée. Et la blessure d’Alexis Sanchez, à la cheville lors d’un match international amical, a laissé un beau vide en attaque. En effet, si la question d’Ibrahimovic se pose, lui, qui sera opérationnel au 1er janvier. Alexis sera-t’il déjà en condition physique à cette même date ? Le retour d’Ibra à l’Inter pourrait être fantastique, voir un très beau cadeau aux tifosi, le coût du transfert étant de zéro euro. Mais seule une personne détient déjà la réponse à toutes ces interrogations : Giuseppe Marotta est le premier à le savoir. Tout comme il fut le premier à connaitre et à se murer dans le silence lorsqu’il s’agissait de recruter Conte ou Lukaku. A présent la liste pourrait s’allonger... Valideriez-vous le retour du Z au Meazza ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. Selon le Quotidiano.net, Zlatan Ibrahimovic se serait mis en contact avec l’Inter pour l’informer de son imminente disponibilité. Le géant suédois, 38 ans, est actuellement lié au LA Galaxy, mais celui-ci compte quitter le club au terme de son contrat, en décembre 2019. Ibra a passé trois saisons avec l’Inter, entre 2006 et 2009, avant de rejoindre le Fc Barcelone, l’année du Triplé Historique Nerazzurro. Il a proposé ses services à son ancien employeur qui est actuellement confronté à une situation des plus complexes vu la blessure d’Alexis Sanchez qui le privera des terrains durant trois mois. Il est pour l’heure difficile de savoir si la proposition d’Ibra est actuellement prise au sérieux par l’Inter, club qui d’après la presse transalpine sonde également d’autres joueurs pour le mercato hivernal, Olivier Giroud de Chelsea et Kevin Lasagna d’Udinese en tête. Toutefois, contrairement au suédois gratuit, il faudra payer pour s’attacher les services du français ou de l’Italien. Selon la presse transalpine, Mario Mandzukic serait également dans le viseur, le croate étant un joueur qui plait à Conte, attention toutefois à la concurrence de Manchester United, sans oublier les rapports houleux entre l’Inter et la Juve. Ibra à l’Inter, mais avec quels fonds ? C’est Ibra lui-même, par l’intermédiaire de Mino Raiola, qui souhaite revenir en Italie. Preuve en est, des messages en continu sont adressés au club. Cette opération pourrait être favorisée par la vente de Gabriel Barbosa à Flamengo, un transfert estimé à 15-16 millions d’euros. Ibra Taille la Serie A Le 8 octobre, Zlatan a déclaré son amour pour la Serie A, à sa façon : Avec une personnalité excessive, une très grande certitude en ses moyens et un énooorme charisme. Voici sa réaction relayée par Sky Sport : "Suis-je prêt pour la Serie A ? A 100% ! Vu comment je me sens et comment je joue, je peux encore faire la différence en Italie et dans d’autres pays. Je ne vois pas de problème pour jouer en Italie, je ferai mieux que ceux qui y sont déjà…" Plus qu’une provocation, Zlatan veut revenir dans la place…et place ses pions : "Selon moi, la Juve réalise de grandes choses, elle est le symbole du Calcio pour son équipe et pour les joueurs qui la compose. L’Inter réalise de très grandes choses aussi, elle a un grand entraîneur et a investi énormément. Il y a d’autres équipes qui veulent se montrer, mais selon moi, elle ne sont pas au niveau de la Juve." "Tout juste derrière la Juve, il y a, selon moi, l’Inter. Je suis déçu pour le Milan car il aurait dû être un club fort, pas uniquement sur les résultats, mais aussi dans les investissements. Ils auraient dû recruter les meilleurs joueurs du monde, mais à présent, ce n’est plus le cas. Il faut investir, tout provient de la propriété." "Le Napoli ? J’ai de bons rapports avec Ancelotti qui est un grand entraîneur, mais surtout une grande personne. J’ai eu la chance de connaitre en premier la personne, puis le travailleur. Je suis déçu de ne l’avoir connu qu’une seule saison, j’en aurai voulu plus car c’était une belle période de ma carrière et selon moi, c’est pareil pour lui." L’attaque, secteur prioritaire Antonio Conte évalue cette situation très sérieusement, reste à voir s’il serait envisageable de réaliser une opération des plus sensationnelles au niveau du mercato. De plus, Conte, qui est à la recherche d’un Vice-Lukaku, a fait passer cette demande en priorité. Repoussé donc l’éventuel recrutement de Vidal, dont le Barça est peut enclin à discuter, ou celui de Matic qui pourrait être recruté gratuitement en juin 2020. An niveau du mercato estival 2020, un investissement important "à la Barella" aura lieu et deux noms sortent du lot : Tonali, courtisé par la Juve, le Napoli, le Milan et la Fiorentina et Van de Beek, courtisé par le Real Madrid. Constat final Recruter Zlatan Ibrahimovic ne sera pas possible avant début janvier. Partant de ce constat, est-ce aussi important de le recruter ? Vu qu’Alexis Sanchez arriverait en fin de convalescence Mario Mandzukic pourrait également faire l’affaire pour Conte, mais les rapports houleux avec la Juve pourrait poser plus d’un problème Keita Baldé pourrait, selon la Gazzetta Dello Sport, être une nouvelle piste à étudier. S’il est prêt à venir à Appiano, Jardim pourrait s’opposer à une cession définitive. Politano pourrait être laissé pour compte… Comment lui expliquer le recrutement d’un nouvel avant-centre ? L’idée pourrait être de ne pas remettre en discussion la hiérarchie déjà mise en place. Pour Conte, Politano est le type de joueur apte à rentrer en cours de match pour faire la différence… De là à devenir un titulaire à part entière... Sur la base de l’ensemble de ces éléments, seriez-vous pour un retour du géant suédois ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Mino Raiola a été suspendu par la FIGC pour une période de trois mois, en compagnie de son cousin, Vincenzo, qui est l’un de ses plus proches collaborateurs. Une fois cette décision encaissée, Mino a décidé de réagir, auprès de l’Ansa, en se considérant comme victime d’une injustice : "Cette suspension en Italie n’est hélas pas une surprise. Personnellement, je retiens que cette décision est inspirée d’une logique bureaucratique qui ne tient pas compte de la réalité. Je suppose que mes critiques envers la Fédération n’ont pas encore été pardonnées, des critiques que j’ai tenu envers le football italien et qui font également suite aux derniers événements racistes." "Je crois que cela a pu avoir un impact sur la décision qui a été prise à mon encontre, me mêlant à une histoire inventée dans laquelle je n’ai rien à faire. Le droit et la justice doivent toujours prévaloir et j’ai déposé un recours au civil, j’ai confiance en un éclaircissement de toute cette situation." "Je ne demande pas uniquement que justice soit rendue, mais je réclame le droit d’avoir ma liberté de penser et de m’exprimer peu importe le lieu, car j’ai voulu faire quelque chose pour le football en Italie. Je suis déterminé à me battre pour améliorer le système." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  17. Très mauvaise nouvelle pour Mino Raiola, un des agents les plus connu du football et italien et mondial. Lui et son cousin, Vincenzo, qui est l’un de ses plus proches collaborateurs ont été épinglés par la Fédération Italienne de Football. Voici le communiqué émanant de la Commissione Procuratori Sportivi, qui suspend à titre provisoire les deux intéressés pour des périodes respectives de trois et deux mois. "La Commissione Procuratori Sportivi, sur base d’exceptions, de déductions et d’une défense rejetée, condamne Messieurs Carmine Raiola et Vincenzo Raiola, de leurs qualités de représentants légaux où ils y sont représentés […] et de la suspension de l’exercice de leur activé d’agent sportif pour les périodes déterminées : Carmine Raiola, trois mois Vincenzo Raiola, deux mois." Incidences Pour les intéressés, il s’agit d’une situation assez problématique étant donné la prochaine ouverture du mercato estival où ils auraient dû jouer un rôle majeur auprès de leurs assistants, afin de leur permettre de trouver une nouvelle destination. Parmi les joueurs, on peut notamment citer Lorenzo Insigne qui a récemment fait part de son insatisfaction pour rentrer et rester à la disposition du Napoli. Massimo Diana, l’avocat des Raiola, s’est déjà dit prêt à appuyer sur l’accélérateur afin de connaitre les motivations qui ont amené cette suspension. Cette dernière n’étant pas reprise dans le communiqué. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  18. Le futur de Millan Skriniar aurait dû être écrit à l’avance. En lieu et place, nous faisons face à une situation inédite pour l’un des meilleurs défenseur d’Europe : Une guerre ouverte entre agents, avec l’Inter en spectatrice préoccupée, mais intéressée par la tournure des évènements. Prolongation bloquée Mi-janvier, l’agent historique de Milan, Karol Csonto, avait posé les bases de la prolongation du joueur avec la Direction interiste : Un salaire de 3 millions d’euros et une expiration de contrat en 2023. Ce contrat était censé marquer, au fil des années, l'importance de Skriniar au cœur projet interiste : L’accord était trouvé, il n’y avait plus qu’à signer…une signature qui aurait dû avoir lieu dans le courant des semaines suivantes, une simple formalité donc. À présent, Csonto n’est plus l’agent de Skriniar. Après Inter-Spal, une thématique a été mise en place : Celle de voir en Milan Skriniar le Capitaine de l’Inter. Dès cet instant, quelque chose s’est brisé entre le joueur et son entourage. Milan sait qu’il est pisté par les Grands d’Espagne : Le Real et le Barça et les grands de Premier League : Manchester City et Manchester United. Milan comprend donc qu’il peut percevoir un salaire bien plus important. En effet, les 3 millions d’euros plus bonus ne représentent qu’un salaire "minimal" pour un joueur de sa trempe, vu ses prestations sur le terrain et sa valeur marchande sur le Mercato. Depuis lors, il y a de la perplexité et de la confusion entre les parties. Certes, derrière le changement de route, on sous-entend qu’il y a l’ombre de Mino Raiola, mais pour Fcinternews.it, ce ne serait pas le puissant agent Italo-Néerlandais qui serait à la base de cette crise entre le jouer et son agence de joueurs. Plusieurs noms ont circulé dernièrement pour succéder à Csonto, dont le nom d’un agent qui est extrêmement influent dans la Galaxie Nerazzurra, un agent qui dispose d’un grand nombre d’agences à l’étranger comme la Stellar : Gabriele Giuffrida. L’Inter perturbée La volonté de Milan reste celle de prolonger avec l’Inter… Mais à quel prix ? Et par-dessus-tout, avec quel agent ? Ces deux interrogations n’ont, pour l’heure, pas de réponse. Étant donné la complexité de la situation, Milan était lié par un contrat avec son agence historique, il ne serait pas surprenant de voir ce dossier prendre une tournure juridique. C’est un fait, il n’est pas possible dans le monde actuel, de pouvoir changer d’agent dans un laps de temps aussi court, voir du jour au lendemain. Son agence historique va tenter de raisonner Milan, mai y parviendra-t-elle ? Les prochains jours seront décisifs, en ce sens qu’ils définiront un peu plus le futur de Skriniar. De son côté, l’Inter est attentive, mais est surtout prête à le blinder. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  19. C’est un fait, plusieurs grandes écuries Européennes ont les yeux braqué sur Milan Skriniar. Qui plus est ces derniers temps, certaines écuries ont décidé de tenter leurs chances, parmi elles, on y retrouve le Real et le Barça. "Le Real Madrid veut se l’offrir, tout comme le Barça. S’ils parviennent à convaincre l’Inter, ils pourraient le recruter déjà cet été", déclare Mithat Halis qui collabore avec Karol Csonto pour le compte de Stars & Friends, l’agence qui s’occupe des agents de joueurs. "Skriniar a un comportement très professionnel. Si le Real le veut, il devra démontrer plus pour se l’offrir, mais il y a aussi la présence d’autres agents, qui sont des cannibales et qui veulent recruter le joueur dans leurs écuries pour le faire signer où ils veulent. Il y a Mino Raiola, qui est l’agent de Pogba et d’Ibrahimovic, qui a agi exactement de la sorte. Il veut s’offrir Skriniar, mais Milan est un joueur de notre agence, nous avons un contrat ensemble." "L’Inter a payé 28 millions d’euros et 6 mois plus tard, City en proposait déjà 55. À présent, sa valeur avoisine les 100 millions d’euros. Un éventuel transfert me semble donc compliqué, même via ce genre d’intermédiaire cannibale." Le message est clair : ni l’Inter, ni son agence ne sont prêt à céder Milan Skriniar, qu’on s’appelle Madrid, Barcelone…ou Raiola ! Le chiffre du jour : 85 Il s’agit de la somme proposée par Manchester United à l’Inter pour s’offrir la Bête Nerazzurra. Une offre qui, bien évidemment, a été refusée par l’Inter : Milan Skriniar est intransférable. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. L'Inter étudierait la possibilié d'un coup "à paramètre 0" après les opérations succès De Vrij et Asamoah. Selon FcInterNews.it, les dirigeants nerazzurri ont commencé à sonder le terrain avec Mino Raiola pour Alphonse Areola qui est en fin de contrat avec le PSG. Le gardien de but français ne vit pas bien son duel avec Buffon et serait en partance. L'Italie et l'Inter représenteraient une destination de choix. Les premiers contacts arrivent, nous en reparlerons dans les prochaines semaines.
  21. Milan - Les bases du renouvellement de son contrat ont été posées, mais d'autres variables doivent être prises en compte concernant le futur d'Icardi. Par exemple, l'intrusion de Mino Raiola, qui, selon le Corriere dello Sport, veut l'emmener à Manchester United et qu’il serait prêt à proposer une des Red Devils, pour préparer son transfert en Angleterre. Une manœuvre qui vise à se rapprocher de l’argentin qui a décliné un changement d’agent, vu qu’il a résolu toutes les divergences avec Wanda Nara et qu’il ne veut pas lui enlever cette tâche : "D’après le Corriere, C’est évident que Raiola ne s'est pas arrêté à ce premier non, mais il s'est offert comme intermédiaire. Fondamentalement, il agirait comme un intermédiaire entre l’Inter, et le club qui aimerait recruter Icardi, voir Icardi lui-même, le tout sans oublier l’encaissement, en échange d’une importante commission." "Pour l’heure, Maurito n'a pas fermé définitivement la porte, il aimerait comprendre ce que l'agent a réellement entre les mains. En outre, à ce jour, le contrat comporte une clause de sortie qui, si elle était exercée, n'aurait pas besoin d'intermédiaires. Alors il est clair que, à la lumière des premiers contacts avec l'Inter club pour le renouvellement, la situation pourrait bientôt changer. Et, d'ailleurs, l'entourage d'Icardi aurait déjà ouvert quelques pistes, notamment avec le Real Madrid et le Paris Saint-Germain, pour s’assurer que tous ses scénarios soient réalistes." Tout cela en tenant compte du fait que Maurito est très proche de l'Inter, mais en cas d'échec pour se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions, il pourrait décider de jouer pour l'Europe qui compte ailleurs. De plus, l’Inter pourrait, à présent raisonner différemment : "La vente d'Icardi pour la clause actuelle de 110 millions d'euros, ou pour un montant plus élevé, après le renouvellement du contrat, réglerait définitivement les comptes du club avant la présentation de l’UEFA. Ce qui est certain, c'est qu'il faudrait alors essayer de recruter sur le mercato un autre bombardier de 20 buts par saison. A moins que Lautaro Martinez ne soit déjà considéré comme capable de devenir l'héritier de Maurito." ®Antony Gilles – Internazionale.fr