Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'nicola rizzoli'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

7 résultats trouvés

  1. Est-ce qu’un jour, nous saurons ce qu’Ivan Zazaroni a contre les Nerazzurri ? En effet, lors du match opposant l’Inter à l’Hellas Verona, le but de l’ancien interiste Marco Faraoni a été annulé à la suite d’une charge avec Samir Handanovic. Selon le Corriere Dello Sport, l’arbitre Rosari Abisso a favorisé l’Inter Voici la reconstitution de l’épisode "Le ballon est en cloche vers le but de l’Inter, Handanovic s’approche en bâclant trop sa sortie, Faraoni est le plus vif et parvient à le mettre dans le but. Abisso refuse le but." Le replay démontre que Il n’y a pas eu de contact Faraoni saute dans sa propre zone Le ballon retombe entre les deux. Si Faraoni touche l’avant-bras d’Handanovic, il n’est pas possible à Abisso de l’avoir vu, le corps de l'italien cachant l’angle de vue du ballon: Le coup de sifflet fait surtout suite au fait que le gardien ne peut pas être touché dans le petit rectangle. Il y a de sérieux doutes qui persistent. Voici l’avis que Nicola Rizzoli se devra d’expliquer selon le quotidien romain "Le fait que Faraoni semble effleurer l’avant-bras gauche d’Handanovic met l’arbitre en condition de devoir siffler, étant donné que le gardien de but, dans son petit rectangle, ne peut être touché. Rizzoli devra très certainement faire respecter cette règle à chaque contacts." "Pour le reste Abisso n’a commis que peu d’erreur : En avertissant Barak qui a longtemps tenu Barella. Il a correctement considéré les faits de jeu Lautaro-Ceccherini et Bastoni-Magnani comme non-punissable." L’avis de Luca Marelli Contacté à la radio sur Tutti Convocati, l'ancien arbitre Luca Marelli a justifié l’annulation du but de Marco Faraoni à la suite de son contact avec Samir Handanovic: "Nous devons nous baser sur la légende que le gardien ne peut pas être touché dans le petit rectangle : Il y a un contact du bras gauche de Faraoni qui empêche l’intervention du numéro un interiste : Annuler ce but, selon moi, n’est pas une erreur." Maurizio Pistocchi enfonce le clou A travers une vidéo de l’action Maurizio Pistocchi confirme la bonne décision d’Abisso: "Faraoni contre Handanovic qui se prépare à sa parade, et il touche le gardien avec son bras : Il y a faute." Etant donné qu’il s’agit d’une phase de but, si celui-ci aurait dû être validé, la Var serait intervenu non ? Qu'en pensez-vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. La Justice sportive de Serie A a tranché sur la rixe entourant l'après-match d'Udinese Inter en la personne de Monsieur Gerardo Mastrandrea. Celui-ci a décidé de suspendre Antonio Conte pour deux matchs à la suite de ses déclarations à l’encontre de l’arbitre Maresca à la fin du match opposant l’Inter à l’Udinese. L’entraineur devra également s’acquitter d’une amende de 20.000€ La motivation "Pour avoir, à la 45’ de la seconde période continué à protester de façon véhémente et pour avoir proférer des phrases irrespectueuses à haute voix à la suite de son avertissement envers l’arbitre de la rencontre et ce également après son expulsion avant de quitter le terrain de jeu. Pour avoir également, au terme du match, rejoint l’arbitre dans le tunnel menant au vestiaire pour faire face à l’arbitre du match en se comportant de façon menaçante et en faisant usage d’une expression gravement offensante. Cette dernière infraction a été actée également par le collaborateur du Procureur Fédéral." "De son côté, Gabriele Oriali a été suspendu pour un match et devra s'acquitter d'une amende de 5.000€ pour avoir hurlé sur le terrain des propos irrespectueux envers l'arbitre du match." Fabio Maresca n’arbitrera plus l’Inter En effet, si Conte a pété les plombs face à Maresca, l’allusion de l’entraineur italien était recevable et a été prise en considération par Nicola Rizzoli, le désignateur des arbitres. En effet, lors du match opposant l’Inter à Parme en octobre dernier, la performance de Maresca était également au cœur du cyclone, avec notamment un pénalty qui aurait dû être sifflé suite à la faute reprise ci-dessus... Hé Fabio....Ma va fan….! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Daniele Orsato, l’arbitre international de la Section de Schio et représentant des arbitres italiens en activité a été élu Meilleur arbitre au monde pour l’année 2020! Ce titre lui a été décerné par l’IFFHS (International Federation of Football History and Statistics). Il recevra très prochainement le World Awards 2020. Communiqué de Gabriele Gravina - FIGC "C’est une reconnaissance extraordinaire pour les qualités personnelles de Daniele Orsato et pour le niveau général de l’école arbitrale italienne. C’est un prix qui a aussi une signification particulière, car il conclu une année difficile, arbitres compris, qui ont tous été marqué par les souffrances et les difficultés générée de cette terrible pandémie." "Orsato, que je tiens à féliciter au nom de la Fédération représente la tête de proue d’un secteur, caractérisé par le sacrifice, la justesse et la passion dont la FIGC est fière." Le Saviez-Vous ? Après Pierluigi Collina (1998 à 2003), Roberto Rosetti (2008) et Nicola Rizzoli (2014 and 2015), Daniele Orsato est la quatrième arbitre italien à remporter le "World's Best Man Referee Of The Year" Rafinha Likes This..... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. C’est une information en provenance de Tuttosport, Gianluca Rocchi se déplacera à la Pinetina à la suite des dernières sorties entre Giuseppe Marotta et Nicola Rizzoli En effet, l’Inter est actuellement victime de plusieurs situation en sa défaveur Ce mardi, en Ligue des Champions, Mendy avait commis une faute sur Hakimi sur l’occasion qui a amené à l’ouverture du score. Là encore, pas d’appel à la Var, ni même d’intervention directe de Clément Turpin.....Mais cette situation n’est pas un cas isolé A Gênes, où arbitrait Davide Massa, le contact Bani-Lukaku n’a pas amené à un penalty, malgré tout l’Inter s’était imposée A Kiev, le placage que n’aurait pas renié le Tournoi des six nations a vu Bondar commettre une faute non sanctionnée sur Romelu Lukaku. Face au Shakhtar, une faute a donc été ignorée par l’arbitre bulgare Georgi Kabakov Dernièrement, face à Parme au Meazza, Balogh a visé l’Homme et non le ballon en la personne d’Ivan Perisic… Piccinini n’a pas sifflé faute et n’a pas consulté la Var. S’il est clairement évident qu’avoir un penalty n’est pas synonyme de but, car il faut tout de même le convertir, cela n’empêche pas qu’il aurait s'agi d’une occasion franche qui pourrait renverser complètement la physionomie d’une rencontre "Gianluca Rocchi, consultant en relation institutionnel de la Can, se rendra à la Pinetina après le 23 novembre pour analyser les erreurs d’arbitrage en Italie. Il s’y présentera lorsque tous seront rentré à Appiano, joueurs internationaux y compris." La citation du jour En regard à la rencontre entre l'Inter et Parme: "J'ai vu la rencontre de l'Inter, il y avait un penalty net pour l'Inter. Il n'y avait pas besoin de la Var, c'était un penalty net mais personne n'a rien dit et la Var n'est pas intervenue...Ensuite, elle intervient pour rien au milieu du terrain. Il faut se mettre d'accord car on ne comprend pas à quoi elle sert" - Sinisa Mihajlovic Pensez-vous que la Classe Arbitrale sera plus attentive lors des prochains matchs de l'Inter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Giuseppe Marotta était amer et furieux à la suite de la très gravissime erreur d’arbitrage qui aura vu l’Inter être privée d’un retentissant pénalty face à Parme. En conséquence: L’Administrateur Délégué de l’Inter ne compte pas rester sans rien faire Aucun Alibi "L’entraîneur parlera du match. Je vous fais une promesse : Ma démarche n’est pas une intervention dans le but de créer un alibi, car ce n’est pas une façon de faire qui m’appartient et parce que je pense que pour gagner vous devez tirer au but. Cette promesse étant faite et c’est mon devoir comme dirigeant de l’Inter, je dois exprimer le ressenti au regard aux arbitrages reçus." Erreurs "Je trouve qu’il y a un vide réglementaire, car la Var ne peut intervenir uniquement qu’en cas clair d’erreur arbitrale. Mais cela ne peut pas justifier le fait qu’il faut assister àdes décisions aussi mauvaises. Et aujourd’hui, il y en avait une évidente : Ou l’arbitre doit être plus attentif, ou la Var doit être utilisée. Autrement, cela créer des situations fort dommageable qui pèsent sur le résultat finale." "Notre prestation n’était certainement pas la plus belle, mais après six matchs de suite, cela peut arriver. Nous sommes tous en faveur d’une technologie qui limite les erreurs. Mais une erreur de ce style est le parfait d’exemple qui prouve que la technologie doit aider." Plainte "Parler de penalty net est d’une simplicité. Je suis ici pour déposer plainte sur ce vide réglementaire. C’est juste que les critiques, comme celles qui nous tombent dessus, arrivent également à la classe arbitrale, qui doit se montrer plus attentive. La pénalisation est la même pour tous les clubs, mais lorsque l’erreur se répète…. Il y avait aussi un penalty qui n’a pas été accordé lors de Benevento-Inter. Ce n’est pas un alibi et je comptais également intervenir sur cet épisode de toute façon." Echanges "Les échanges entre la classe arbitrale et les clubs doivent être plus nombreux. Je suis ici pour réfléchir en toute sérénité comme homme du sport. S’il y avait plus d’échanges, cela créerait moins de tension et l’arbitrage en serait plus facile." Période difficile "Nous traversons une période très difficile. Il n’y a pas eu de repos et il y a tant d’approximation psycho-physique. Le championnat est d’une longueur et réaliser déjà ce match est, en soi, positif. Mais il doit y avoir une sérénité maximal. Être parvenu à faire ce match nul à une grande signification même si je n’aurai pas signé pour un tel résultat avant le début de la rencontre." Réponse de Nicola Rizzoli "En premier lieu, j'apprécie le ton utilisé par Marotta, car il est important de s'exprimer de façon constructive et de ne pas polémiquer, il faut être ouvert au dialogue de façon, toujours constructive." "Sur Perisic, il y avait un penalty à octroyer, car l'attaquant est en avance sur le défenseur qui se trouve derrière-lui. Si celui-ci fait usage de ses bras pour le rattraper, il doit être sanctionné d'un penalty. La VAR doit analyser les choses de façon objectives, et la dynamique présentée voit un bras qui empêche l'attaquant de sauter: Il y avait les conditions pour intervenir auprès du VAR. C'est une erreur individuelle." Pensez-vous également qu’il est temps de pousser une soufflante sur la classe arbitrale ? Cautionnez-vous cette sortie, pas très habituelle, de Giuseppe Marotta ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. Giuseppe Marotta a répondu, dans les colonnes de la Gazzetta Dello Sport, à Nicola Rizzoli: "Je revendique le mérite de cette sortie publique, suite à cette erreur macroscopique, et pour mettre en avant ce vide réglementaire vis-à-vis de l’utilisation de la technologie. Cela étant dit, cela me fait plaisir que Rizzoli a apprécié mon ton et qu’il ait confirmé, vu samedi, qu’il s’agissait d’une erreur, aussi bien de la Var, que de l’arbitre." Le rôle de Rocchi "Nous avons reçu une communication sur son nouveau rôle, seulement dans les premiers jours du mois d’octobre, on parle d’un poste de formation pour, je dirais, régler des problématiques réglementaire. Je retiens qu’il serait plutôt utile de disposer d’un éclaircissement plus officiel, peut être pris par la Lega Serie A, sur les définitions de ce poste et aussi et par-dessus tout, sur sa qualité d’interlocuteur politique." Modèle à adopter "Celui de la Premier League : En Angleterre, il y a un groupe, le PGMOL, le Professional Game Match Officials, qui est indépendant aussi bien de la Premier League que de la Fédération et où les clubs peuvent demander des éclaircissements sur les décisions arbitrales." "Il y a une différence entre le didactique, qui est important, et qui attrait aux joueurs et aux staffs techniques, et la Politique qui appartient aux dirigeants et qui, selon moi, n’est pas destinée à voir des Dirigeants faire des récriminations télévisuelles ou employer des tons excessif, mais qui nécessite un dialogue d’une transparence maximale." "Je veux être clair, j’estime personnellement Rocchi et sa valeur professionnelle, nous ne souhaitons pas donner de bulletins aux arbitres, mais nous souhaiterions un interlocuteur." Scénario idéal "Les options peuvent être si nombreuses, d’un échange à cadences fixes entre Rocchi et la Lega Serie A en passant à la création d’un rôle similaire à celui de Rocchi, mais au sein de la Lega : Soit une figure autoritaire qui analyse les demandes qui ont été présentées par les différents clubs, une figure choisie par le Président de la League et l’Administrateur-Délégué et qui serait proposée à l’assemblée." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Antonello Valentini, l’ancien Directeur Général de la FIGC s’est livré au Corriere Dello Sport à travers une longue lettre: "Je me suis confronté à Nicola Rizzoli, le désignateur des arbitres de la Serie A. L’audio de ce fait de match n’a pas disparu, comme le raconte Pecoraro. Il n’existe tout simplement pas, car ce n’était pas un cas pour la Var." "Cet audio n’existe pas m’a rappelé Rizzoli : "La Var ne pouvait pas intervenir car ce n’était pas possible de le faire, cela ne figurait pas dans l’un des quatre cas prévu dans le protocole : Echange de personne, rouge direct (Pjanic avait déjà été averti), penalty, buts." "Rizzoli a également rappelé que la Direction de l’AIA avait, en son temps, convoqué le Procureur Fédéral sur le cas Orsato. Il lui avait été expliqué pourquoi cet audio ne pouvait pas exister. Ce n’est donc pas une disparition mystérieuse comme pouvait l’insinuer l’interview de Pecoraro publié dans Il Matinno ces derniers jours." ®Antony Gilles - Internazionale.fr