Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'oaktree capital'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

8 résultats trouvés

  1. S'exprimant sur TeleLombardia, Beppe a souligné le travail de Zhang avec des choses positives à dire sur la manière dont Zhang gère le club et estime que la vision du président est au cœur de tout ce qui s'est bien passé. Il a également évoqué Maurizio Zamparini qui est décédé. "Quand un réalisateur occupe un poste de haut niveau comme le mien, il est important d'avoir une excellente diplomatie, des compétences interpersonnelles et de la confiance, c'est l'arme la plus importante dont nous disposons. Le reste vient de la prévoyance des propriétaires et j'ai de la chance de travailler avec des propriétaires avec une vision à long terme." "Je suis désolé d'apprendre le décès de Maurizio Zamparini (ancien propriétaire du Venezia, ndlr) car je l'ai rencontré en tant qu'ami avant même de le connaître en tant que président. Je l'ai exhorté à acheter Venezia. J'ai passé cinq années merveilleuses avec lui, pleines d'émotions fortes et aboutissant à une promotion. Je repense à lui avec respect et admiration. Il a également signé un noyau dur de l'équipe nationale 2006, -Toni, Zaccardo, Barzagli, Grosso. Il avait le sens du talent." La vision de Marotta semble être confirmée par la Gazzetta dello Sport qui explique que le Suning vendrait des parts minoritaires sans vendre le club intégralement. Rappelons que le Suning a déjà résisté aux tentatives d'achat des Nerazzurri, y compris à des moments où leur contrôle du club semblait être en péril financier. Désormais, avec une récente obligation de 415 M€ émise pour refinancer la dette du club et le travail effectué avec le prêt d'Oaktree Capital depuis l'été, le club peut garantir des liquidités pour les deux prochaines saisons. Ainsi, même si les propriétaires sont toujours à la recherche d'investisseurs minoritaires pour injecter de l'argent dans le club via la banque d'investissement américaine Goldman Sachs, ils n'ont aucun intérêt à vendre le club. Pour terminer, toujours selon la Gazzetta dello Sport, l'Inter vise un contrat de 25 M€ par saison avec le nouveau sponsor DigitalBits à partir de la saison prochaine. La société de banque numérique a également un partenariat bancaire avec le club, et la valeur totale du partenariat, y compris celui-ci et le sponsoring, s'élève à 12,5 M€, passant à 13,4 M€ si le club remporte le Scudetto. Cependant, avec DigitalBits prenant le relais en tant que sponsor principal du maillot cet été, le partenariat deviendra beaucoup plus lucratif et le club vise un accord d'une valeur d'au moins de 25 M€ par saison. Traduction alex_j via sempreinter.
  2. Des représentants du fond américain Oaktree Capital étaient en visite à Milan pour observer le club, dans le but de voir comment le club est géré après avoir consenti un prêt substantiel au Suning plus tôt dans l'année. Selon l'édition du jour de la Gazzetta dello Sport, les représentants d'Oaktree sont à Milan à la demande du club. Les directeurs des bureaux Londoniens d'Oaktree ne sont eux pas à Milan, principalement pour des motifs d'affaires, mais étaient présents lors du clash entre les Nerazzurri et la Juventus à San Siro ce week-end en plus d'avoir observé le terrain d'entrainement hier alors que l'équipe se préparait pour affronter Empoli. Pour l'instant, 80 des 275 millions d'euros prêtés au Suning par le fond ont été investis par les propriétaires dans le club. Le reste est toujours à venir. Le Président Nerazzurro Steven Zhang n'est actuellement pas à Milan mais sera présent demain à la réunion des actionnaires où il est attendu que le club approuve le rapport financier de l'année qui inclut 246 millions de pertes. Les propriétaires actuels restent engagés auprès du club malgré les difficultés financière en cours, et semblent visés la poursuite de la collaboration avec Oaktree alors qu'ils avancent avec l'intention de rester propriétaires sur le long terme. Un bon petit jab dans le PIF ? ©Internazionale.fr, via Gazzetta Dello Sport - Traduction Trent_FCI
  3. Malgré les différents démentis de la part de sa Direction, l’Inter reste toujours perturbée par un futur sociétal en forme de pointillés. Selon Tuttosport un scénario inattendu est sur le point de voir le jour. Oaktree au centre du projet En effet, la vente pourrait être gérée directement au terme de cette saison, non pas avec Suning qui ne serait qu’un simple spectateur, mais avec Oaktree, qui dispose de bien plus d’importance suite au prêt de 275 millions d’euros qu’il a octroyé à la propriété du club: "La situation est toujours plus intenable et il n’est pas exclu qu’il y aura des évolutions sociétal au terme de cette saison. Depuis les premiers contacts établi avec le fonds saoudien Pif, qui a finalement acquis le Newcastle, une nouvelle négociation pourrait avoir lieu." "Celle-ci ne serait pas nécessairement conduite par Suning en première ligne, il pourrait y avoir un rôle bien plus important octroyé à Oaktree Capital, le fond d’investissement californien qui a maintenu sur pied l’Inter. Une position qui lui confère une force de décision considérable, notamment dans le cadre de la vente du Club Nerazzurro." Selon vous, est-ce mieux que la vente soit gérée par Suning ou par Oaktree Capital ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. En effet, c’est une révélation de Calcio&Finanza, les versements d’Oaktree sont, en réalité, liés aux objectifs financiers de l’Inter Pour rappel, l’accord conclu en mai prévoit un versement finale de 275 millions d’euros à Suning, et le Fonds Oaktree Capital a d'ailleurs versé immédiatement 50 millions d’euros qui ont été réinjecté dans les caisses Nerazzurre. C&F qui cite Tuttosport, nous révèle également quelques indiscrétions sur la façon dont les 225 millions d’euros restant seront distribués : Ceux-ci sont liés à l’obligation d’atteindre certains objectifs financier défini! C’est la raison pour laquelle il est nécessaire dé réduire de 20% le montant des charges du club Nerazzurro et de travailler, de façon général, de procéder à une surveillance des dépenses L’impératif de la baisse des salaires est également reprise dans l’analyse de Fitch Ratings qui s’est penché sur l’analyse de la dette obligataire de l’Inter: "Il est donc logique qu’un fonds tel que Oaktree s’en tienne à ce type d’indications. Lui qui est en partie titulaire d’une partie importantes de ces obligations." Il s’agit également d’une nouvelle preuve que le Fonds d’investissement ne se comporte pas uniquement comme une agence de crédit, mais qu’il se comporte comme un futur gestionnaire du club, avec une vision qu’il se souhaite vertueuse Si les prochains versements seront donc liés aux objectifs financier fixés, la Famille Zhang se devra, dans le même laps de temps, rembourser le prêt (intérêt compris) d’ici à 2024. Dans le cas contraire, Oaktree deviendrait automatiquement le propriétaire de la majorité des actions et deviendrait donc de la sorte, le nouveau propriétaire du club ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Dans une interview exclusive avec FCInter1908, Carlo Festa décrit en détail la situation financière de la famille Zhang et explore son lien avec la situation financière actuelle de l'Inter. L'analyse de Festa est très perspicace et il explique les raisons pour lesquelles des circonstances sous et hors du contrôle du Suning ont rendu la propriété de l'entreprise intenable à l'heure actuelle. Festa brosse un tableau quelque peu sombre de la situation de l'Inter, dans laquelle aucune solution ne sera totalement à l'abri des problèmes posés par l'incapacité du Suning à financer le club et la dette contractée par la suite. Cependant, Festa pense que les fans de l'Inter auront une meilleure idée de la structure de propriété du club dans un an. Festa a donné un aperçu de la signification des récentes déclarations de Zhang. ''Les problèmes financiers d'Inter sont dus à la santé du Suning. Les Nerazzurri ont une structure de propriété définie depuis des années, ce qui a conféré une stabilité à l'ensemble. Désormais, cette certitude n'existe plus. On ne sait pas qui sera le propriétaire de l'Inter dans un an. Par conséquent, un plan de croissance et de développement défini et certain ne peut pas être donné dans cette situation. Zhang a gardé le club à un moment où il pouvait le vendre, entre Janvier et Février, mais ce faisant, il s'est lourdement endetté. Il n'a pas augmenté la dette d'Inter, qui avoisine déjà les 400 M€, mais a encore endetté l'actionnaire luxembourgeois qui appartient à la famille Zhang. Il l'a fait en mettant en gage des actions de l'Inter. Dans un certain sens, donc, l'avenir de l'Inter est engagé pour Oaktree, qui à tout moment lorsque les conditions préétablies du prêt ne sont pas respectées, deviendrait rapidement le nouveau propriétaire d'Inter de plein droit.'' Allant plus loin, Festa a élaboré sur les fondements économiques sous-jacents aux problèmes financiers actuels bien connus de l'Inter. "La situation économique de l'Inter n'est pas la meilleure, même si dans le football nous vivons dans une situation de 'mal comune, mezzo guardio', en d'autres termes, les problèmes de l'Inter ne sont que relatifs à la situation d'autres clubs qui ont des problèmes similaires. L'Inter, par rapport à d'autres clubs, présente deux faiblesses à son bilan : d'une part, la situation de la dette qui voit 375 M€ d'obligations arrivant à échéance en 2022, à rembourser ou à refinancer; la deuxième faiblesse réside dans le fait que l'Inter brûle actuellement de l'argent et ne génère aucun revenu. Pour pallier ce problème, il existe deux solutions: d'une part, que des augmentations de capital soient effectuées en permanence, même si l'on voit que le Suning ne peut pas gagner d'argent en Chine; le second est de réduire les coûts en augmentant les revenus, ce que tentent de faire les dirigeants. Mais ce n'est pas une tâche facile étant donné que l'Inter a une masse salariale élevée qui est compliquée de réduire, étant donné qu'elle risque de fragiliser l'équipe. La situation est complexe, même si elle touche de nombreux clubs. L'Inter est dans une situation nettement moins bonne car elle doit faire face à la dette et à la situation des obligations arrivant à échéance en 2022.'' Festa est également entré dans les détails concernant l'importance des nouvelles directives du gouvernement chinois pour déterminer les problèmes rencontrés par le Suning. "C'est à moitié vrai que ces directives ont empêché le Suning de diriger avec succès l'Inter. L'intérêt de Pékin pour le football a toujours été un grand fantasme. La Chine ne s'est jamais vraiment intéressée au football, sauf pendant une brève période où le gouvernement chinois a tenté d'investir en Occident. Au départ, la Chine voulait investir dans d'autres secteurs, mais le football était un excellent véhicule publicitaire. Lorsqu'ils ont réalisé que cet investissement n'était pas nécessaire, l'intérêt pour le football est revenu à zéro. L'exemple est la Super League chinoise qui se voulait l'expression du mouvement interne: elle s'est considérablement affaiblie, à tel point que les sponsors ne peuvent même plus associer leur nom à celui des équipes. Le Suning a laissé tomber le Jiangsu Suning et cela veut tout dire. Dans les prochaines années, à moins qu'il n'y ait un changement de cap majeur que je pense peu probable, la Chine sera complètement hors du football. En conséquence, les entreprises chinoises seront incitées à se développer à l'étranger mais dans d'autres secteurs. Cela étant dit, le Suning a eu des problèmes majeurs, à la fois à cause du COVID, et à cause d'une tendance négative dans l'immobilier. Tout s'est passé lorsque le Suning a dû rembourser des obligations de plusieurs centaines de millions d'euros. Par conséquent, à Najing, ils ont décidé de vendre des actions de leur entreprise à l'État. Parce que Pékin ne s'intéresse pas au football, l'argent collecté ne servira pas à financer des activités liées au football, notamment à l'étranger. Au contraire, ils serviront à stabiliser le Suning et la Chine afin d'éviter de licencier des employés. Il n'y a aucun moyen pour le Suning de retirer des capitaux de Chine pour le football. Elle ne pouvait le faire qu'à travers des filiales externes: par exemple, le Suning a des participations au Japon. À moins que nous ne voyions des surprises, l'Inter n'aura pas d'argent provenant du Suning pour la prochaine année et demie et devra partir seule. La seule lueur d'espoir est que les droits de télévision pourraient rapporter plus de revenus.'' Festa a expliqué les principales différences entre Oaktree Capital et Elliott Management. ''La principale différence est qu'Elliott est un fonds qui gère également des entreprises, tandis qu'Oaktree a une perspective plus purement financière. Dans le cas où ils deviennent propriétaires, il est difficile pour Oaktree de gérer l'Inter pendant quelques années. En revanche, je pense que la spéculation selon laquelle le fond peut immédiatement lancer un processus de vente du club à un autre investisseur, éventuellement américain, est plus crédible.'' Au sujet de ce que l'avenir réserve au Suning et aux Zhang à l'Inter, Festa a été assez clair quant à ce qu'il prédit ce que le résultat sera. ''Si je devais faire une prévision pour les prochains mois, en regardant les chiffres, je ne pense pas qu'il y ait trop d'incertitudes. Les chiffres de l'Inter parlent clairement: avec ces chiffres et avec un actionnaire qui ne peut pas sortir de l'argent de Chine, il est pratiquement certain que l'Inter aura bientôt un autre actionnaire majoritaire. L'important est qu'aucun dommage supplémentaire ne soit causé au bilan du club et que les actifs des joueurs du club soient respectés. Cela dit, personne pour le moment n'achète l'Inter pour un milliard d'euros. Cependant, à 600-700 M€, cela peut être fait une fois la pandémie terminée. Il est important que Zhang ne mette pas le club encore plus en péril financier dans les mois à venir. La situation de l'Inter est également compliquée car le nouvel acquéreur devra mettre en œuvre une sorte de révolution: si l'on regarde le bilan, une grande partie de l'argent provient de sponsors chinois, avec des noms inconnus. Lorsque le Suning sera parti, ces sponsors disparaîtront. Par conséquent, le nouveau propriétaire devra inverser complètement le model business du club et trouver de nouveaux sponsors. Zhang aura un travail préparatoire à faire avant la vente, sur le front du budget et des sponsors. Je pense qu'à ce stade, l'Inter sera vendue d'ici deux ans.'' Malgré de nombreuses discussions sur l'actionnariat des supporters et le projet InterSpac, Festa a exprimé un grand scepticisme quant à la faisabilité d'un tel projet. ''Au Bayern Munich, c'est vrai qu'il y a un actionnariat populaire, mais il y a aussi des sponsors qui sont de grands groupes. C'est un modèle mixte. Ces modèles sont potentiellement applicables aux équipes italiennes, mais pas à l'Inter étant donné son état actuel. Pensons à l'aspect économique: combien d'argent cet actionnaire doit-il lever? Quel devrait être le quota pour chaque actionnaire? Soit, prenez, par exemple, un million de personnes payant chacune un forfait, soit cela devient un fantasme de penser à un tel projet. Assez problématique à mettre en œuvre surtout à court terme, c'est ce dont on parle, car ce n'est pas un projet sur cinq ans. Je dis cela sur un plan purement fantasmatique, spéculatif: le groupe Luxottica, avec le supporter de l'Inter Leonardo del Vecchio, pourrait entrer dans le club avec une part de 5 à 10 %. Ce n'est pas un projet impossible, mais c'est quand on considère les conditions dans lesquelles se trouve actuellement l'Inter. Zhang en particulier, ayant investi 800 M€ dans le club, ne négociera certainement pas avec InterSpac. Cela ne l'intéresserait pas. Il n'y a pas de temps." Festa a également dissipé l'idée que l'Inter a à un moment donné été confrontée à la possibilité d'une faillite, délimitant le sens dans lequel les problèmes rencontrés par le club diffèrent de la faillite en tant que telle. ''La faillite, non. Mais il est toujours problématique d'avoir des dettes et de ne pas les payer. Il se peut que certains créanciers passent par les tribunaux. Le gros problème, c'est le remboursement de l'obligation en 2022. Là, nous pourrons comprendre comment l'Inter compte évoluer. Entre fin 2021 et début 2022, il y aura une étape importante. Si une caution n'est pas remboursée, la société fait défaut. Parmi les principaux souscripteurs de l'obligation se trouve Oaktree avec 100 M€, mais il y a aussi d'autres groupes financiers qui pourraient demander la vente de l'Inter dans ce cas.'' Un point important clarifié par Festa dans l'interview est que malgré le délai de trois ans du prêt signé entre Suning et Oaktree, la situation avec la propriété d'Inter devrait être totalement clarifiée beaucoup plus tôt que cela, probablement dans un an. ''Oui, je pense que dans un an, la situation sera parfaitement claire. Soit le Suning sera de retour sur selle, soit il y aura un autre propriétaire.''
  6. Dans Libero, Carlo Cottarelli, un économiste et homme politique qui occupait auparavant le poste de Premier ministre italien par intérim, a expliqué le concept d'Interspac et en quoi le modèle 50+1 pourrait être intéressant. "Je suis le président d'InterSpac, qui compte 16 membres. Nous prévoyons d'accueillir 30 autres qui pourront nous donner un coup de main. L'initiative est ouverte à tous les fans de l'Inter, ce n'est pas un projet de supporters VIP." "Le modèle que nous suivons est le modèle allemand, qui fonctionne bien là-bas. Nous voulons apporter de nouveaux capitaux à l'Inter pour renforcer le club." "Il s'agirait d'un capital 'stable', contrairement à l'argent qui provient des accords de financement avec des taux d'intérêt énormes comme l'accord récent avec Oaktree Capital. C'est de l'argent qui arrive, oui, mais qu'il s'épuise…" "Nos détracteurs n'ont pas compris le concept. Ils disent qu'on gaspille de l'argent car les supporters feraient un investissement pour lequel il n'y aurait aucun retour. Vous ne gaspillez rien car avec lui, vous devenez l'un des propriétaires du club. Nous pensons que nous pouvons fournir un coup de main très important." "J'ai contacté le Suning peu de temps après qu'ils possédaient Inter afin de les sonder, mais ils n'étaient pas intéressés. Peut-être qu'ils vont nous écouter maintenant..." "Concernant la situation financière actuelle de l'Inter, je ne sais rien de plus que ce que tout le monde peut lire dans les journaux, mais j'ai l'impression que la situation n'est pas si bonne. Je suis très reconnaissant pour ce que le Suning a fait, ils nous ont ramenés au Scudetto après 11 ans. Mais maintenant, nous voulons aller de l'avant."
  7. Selon la Gazzetta dello Sport le nouveau sponsor pour le maillot viendra des USA et non d'Asie. Selon la Gazzetta dello Sport, Steven Zhang espère que les Nerazzurri ont quitté leur zone de turbulences après avoir obtenu un accord de 275 M€ avec Oaktree Capital. Le président de l'Inter cherche à relancer le projet du Suning et une aide clé arrivera lorsque les supporters reviendront dans les stades, garantissant ainsi à nouveau les revenus de billetterie. La prochaine étape pour l'Inter est cependant d'obtenir le remplacement de Pirelli en tant que sponsor de maillot, et ce partenaire arrivera des États-Unis et non d'Asie. Pour le moment, l'Inter a mis fin à ses préoccupations financières après qu'Oaktree Capital a accepté de leur remettre l'argent dont ils avaient besoin pour respecter leurs échéances de paiement imminentes. Suning a promis sa participation de 68,55% dans l'Inter en garantie de cet accord, ce qui signifie qu'ils perdront le contrôle d'Inter s'ils ne remboursaient pas dans le délai convenu (trois ans). L'Inter obtiendra immédiatement 200 M€ sur ses comptes, ce qui aidera le club à payer les salaires des joueurs et à transférer les versements, mais une partie de l'argent d'Oaktree Capital servira également à couvrir les coûts de la saison prochaine.
  8. En effet, selon la Repubblica, le Fonds d'investissement californien semble avoir battu la concurrence de Bain Capital. Mieux encore, la Repubblica s’aligne sur la Gazzetta Dello Sport et la Stampa pour détailler l’opération du Fonds de la cité des Anges Le schéma de l’opération devrait être celui établi sur la feuille de route de la Goldman Sachs, la partenaire de Suning, qui était à la recherche de capitaux frais : Soit une injection d’au moins 270 millions d’euros destiné à liquider l’actionnaire minoritaire, la LionRock Capital, qui dispose de 31% des actions Nerazzurra. Cette injection garantira les fonds nécessaires pour faire face à tous les impératifs urgents tel que le versement des salaires des joueurs, le versement des tranches relatives aux joueurs acquis sous cette formule et de faire face aux dettes vis-à-vis des fournisseurs. Il n’est pas exclu que le Fond puisse rentrer aussi comme associé dans le Capital! Le ciel s’éclairci Pour l’Inter, cette accélération avec le Fond est la dernière des bonnes nouvelles. En effet, la FIGC a officiellement décidé de repousser au 24 juin 2021, le versement des salaires du mois de mars, en lieu et place du 30 mai 2021. Cette démarche évite le risque de ne pas pouvoir s’inscrire au prochain championnat de Serie A. Dans les prochains mois, les Nerazzurri, comme tous les clubs de Serie A, recevront des versements anticipés, à hauteur de 5% de la part annuel, de la part de Sky et Dazn pour les droits télés de la saison à venir. Les primes sportives relatives à la Victoire du Scudetto et à la qualification à la Ligue des Champions vont également être versé très rapidement. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...