Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'paolo scaroni'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

6 résultats trouvés

  1. Les dirigeants des clubs de Serie A semblent avoir retrouvée une certaine unité et cohésion ce mardi 11 mai. En effet, ceux-ci se sont réunis physiquement, après trois mois d’assemblée dans des vidéos conférences dominées par des thématiques empoisonnantes. Si la page est à présent tournée, l’objectif prioritaire est de parvenir à la soutenabilité du système Révélation du Corriere Della Sera Les démissions de Paolo Scaroni et Giuseppe Marotta ont été rejetée par le Conseil Fédéral, Ceux-ci continueront à y siéger, en isolant de la sorte le groupe armé formé par Lotito, De Laurentiis et Joe Barone, qui critiquaient la gestion de Gabriele Gravina et qui avait demandé, en vain le renvoi de Paolo Dal Pino. Les clubs sont, à présent, concentré sur les réformes à mettre en œuvre. Dans le document en cours de formulation, on peut y retrouver la réduction des couts, la réduction des salaires, la réforme du championnat comme thématique. Le projet relatif au Championnat est de l’adapter à un format à 18 clubs et d’harmoniser les promotions et les relégations. Dans ce document, nous retrouvons également les agents et le Salary Cap demandé à l’UEFA. D’ici à une dizaine de jour, les clubs vont se réunir à nouveau pour examiner en détails les thématiques soulevées hier ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. En effet, la Super League a laissé des plaies ouvertes qui sont difficiles à colmater. Si la Super League est de l’histoire ancienne, les Clubs de la Serie A se préparent à sortir la sulfateuse Révélation de la Repubblica relayée par Calcio&Finanza Andrea Agnelli est considéré comme l’ennemi public numéro un, et chaque clubs, dont la Roma, le Torino et le Genoa sont prêt à entreprendre une action en responsabilité contre le Président de la Juventus. D’autres clubs évaluent la possibilité d’intenter des actions en justice. Pour quel motif ? La raison du naufrage de la négociation relative à la Création de la Media Company accompagnée de l’entrée des fonds de Private equity Cvc, Advent et Fsi, qui étaient disposé à verser 1,7 milliards d’euros au sein de cette nouvelle société qui aurait dû gérer les droits télés et les aspects commerciaux. Un accord avait été voté à l’unanimité en novembre, avant d’être ensuite sacrifié face à l’offre alléchante de la Dazn pour l’obtention des droits de la Serie A 2021-2024 sans oublier le scandale lié à la Super League. "Vous avez saboté la négociation avec les fonds en sachant que vous feriez la Super League" a assené Urbano Cairo, le Patron du Torino à Agnelli lors de l’assemblée qui s’est tenu ce lundi. En effet, par le passé, Agnelli avait rejoint le comité de négociation dont l’objectif aurait dû être la réalisation d’une feuille de route afin de définir l’entrée des fonds d’investissements. Toutefois, en janvier, il a reçu la visite de Florentino Perez, le Président du Real. Et après une réélection houleuse de Paolo Dal Pino à la présidence de la Lega, lui qui était porteur de l’opération relative aux fonds, la feuille de route s’est toujours retrouvée reportée jusqu’à la rupture définitive avec la Juve et l’Inter qui se sont positionné comme réfractaires Le tout, suite à une "clause de responsabilité" qui prévoyait de lourdes pénalités en cas de perturbation du format adopté Outre Agnelli, les deux autres clubs impliqués dans le lancement de la Super League sont l'Inter et le MIlan. Giuseppe Marotta a décidé de prendre du recul par rapport à sa fonction de Conseiller Fédéral si l'assemblée souhaite qu'il l'abandonne. Il en va de même pour Scaroni, le président de Milan réfléchi également sur son rôle de Conseiller à la Lega, étant donné la prise de position des autres clubs. Enfin, pour revenir sur les droits TV, Sky a décidé de faire appel contre Dazn sur base de la violation dela loi Melandri, qui interdit à un seul opérateur d'avoir tous les droits de diffusion. La Lega n'est pas inquiète et, dans le respect des règles, elle procédera à l'attribution d'un package qui n'impliquera pas Dazn, mais un autre licencié toujours en course ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. En effet, le scénario préconisé par l’UEFA, soit l’exclusion des Clubs de l’Europe des 12, des championnats domestiques pourrait avoir un impact non-négligeable sur l’avenir des compétitions nationales Voici l’analyse de la Gazzetta Dello Sport Il pourrait y avoir une exclusion immédiate des clubs dissidents, sous l’égide de la plus grande organisation européenne de football : L’Inter, le Milan et la Juve seraient éjecté de la Serie A immédiatement. La Roma pourrait se voir exclue de la Ligue Europa*. Si l’hypothèse reste très compliquée, elle n’est pas à exclure. Mais que deviendrait la Serie A privée de ses clubs historiques ? S’il n’y a pas de place pour le romantisme, on parle tout de même d’un bannissement de clubs totalisant : 72 Scudetti et disposant de plus de 16 millions de passionnés La Serie A ne pourrait également pas rester à 17 clubs, même si certains se disent que c’est le moment de réduire le nombre d'équipe, pour arriver à n'enprésenter que 18 équipes, surtout vu le nombre de match en coupe d’Europe. Mais il ne serait pas facile de faire digérer à Dazn une assignation de nouveaux droits télés avec un bon paquet de match en moins Il est aussi possible d’exclure l’Inter, le Milan et la Juve par un gel de la relégation et la promotion des trois équipes de Serie B, ce qui permettrait le maintien d’un championnat à 20 club. Mais avec 18 clubs, deux clubs pourraient simplement être relégués Les droits télés et les sponsors Ce n’est pas un hasard si les agences de publicité travaillent sur les secondes équipes de cœurs. Soit les clubs appréciés par les tifosi qui ne sont pas les leurs. Car en absence des trois grands, serait-il possible de rendre émotionnel une Serie A qui miserait sur la Roma, le Napoli, l’Atalanta, la Lazio, la Fiorentina, comme équipes exemplaires ? Ce qui est sûr, c’est que certains se demandent déjà comment il serait possible d’engranger de l’argent en se comportant de la sorte... Le tacle du jour signé Agnelli C’est une révélation de la Reppublica : Lors d’une réunion au sommet, les autres clubs italiens ont logiquement taillés les 3 Grands d’Italie : "Avec 350 millions d’euros garanti, le Scudetto serait toujours remporté par l’Inter, la Juve ou le Milan". Le Président turinois n’a pas fait dans le détail : "Mais c’est le cas depuis 80 ans, il me semble." En effet, Agnelli, Marotta et Scaroni ont répété que la Super League est destinée à remplacer la Ligue des Champions PAS pas le championnat. Il n’y a pas de plan B chez les dissidents : Ils sont exclusivement disposés à traiter sur le nombre de place libre que pourrait revendiquer la Serie A dans les 5 invitations vacantes de la nouvelle compétition Si une longue bataille juridique s’annonce, la Lega estime déjà les pertes des droits télés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord en cas d’exclusion des Géants d’Italie : 30% de moins avec la naissance de la Super League. Et si le championnat pourrait continuer à voir les Scudetti s’empiler, il perdrait son appeal. Un dommage à prendre également en considération vis-à-vis de Dazn qui dispose des droits de retransmission pour le prochain triennal. *La Louve a décliné l’offre de la Super League ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Pour le président des Rossoneri, Paolo Scaroni, l'Inter et le Milan devront encore attendre deux mois au plus pour savoir s'ils peuvent poursuivre leur projet de stade, selon CalcioeFinanza.it. L'Inter et le Milan travaillent sur des plans pour construire un nouveau San Siro depuis plus de deux ans maintenant, mais les clubs sont ralentis par la bureaucratie politique traditionnelle italienne. Le maire de la ville, Giuseppe Sala, a exprimé des doutes sur la propriété du Milan avec Elliott plus tôt dans la saison, et ce sont maintenant nos propriétaires qui semblent être sujets à des doutes. Rappelons que l'Inter a été impliquée dans une querelle publique avec Giuseppe Sala au début du mois, après avoir déclaré qu'aucun progrès ne pouvait être fait sur le nouveau San Siro jusqu'à ce que les Nerazzurri clarifient leur situation sur le rachat. Des articles en Italie ont récemment suggéré que le conseil de Milan ne souhaite pas poursuivre les plans avant les élections municipales d'octobre. "L'administration du conseil prend du temps pour évaluer si les clubs disposent des ressources financières nécessaires pour construire le stade. Ils ont jusqu'à la fin du mois de mai pour répondre. L'administration de Sala est favorable au projet que nous leur avons présenté, tandis que l'opposition fait pression pour que le stade soit construit. Cette nouvelle installation pourrait être un coup de pouce pour Milan après avoir été durement touchée par la pandémie COVID-19, ce serait une très bonne chose. Le stade est crucial pour revenir parmi l'élite du football européen."
  5. Une nouvelle rencontre a eu lieu ce mardi 23 juin 2020 entre l’Inter, le Milan et l’Administration Communale de Milan pour discuter du projet de construction du nouveau quartier de San Siro sur les cendres de l’actuel Scala du Calcio Pour la première fois depuis des semaines, et à travers une vidéo conférence, les différentes parties sont tombées d’accord: Qu’il s’agisse du Président du Milan Paolo Scaroni, de l’Administrateur-Délégué de l’Inter, Alessandro Antonello, et des échevins de l’Urbanismes Pierfrancesco Maran et Roberta Guaineri. Lors de cette réunion qui a trouvé une issue positive, la thématique était de définir les indices volumétriques souhaité par les clubs afin de pouvoir construire des espaces commerciaux et récréatifs. L’accord final semble donc très proche, étant donné que les équipes ont accepté d’abaisser leurs prétentions volumétrique en passant à 0,65 comme point de départ, contre les 0,35 qui avait été établi par le Conseil Communal Réaction d’Alessandro Antonello "C’est le signe que les deux clubs veulent du bien à Milan et que les deux investisseurs étrangers croient fermement en cette relance de la Ville dans un moment aussi difficiles. Nous sommes confiant, nous allons dans la bonne direction." Aval également de Giovanni Malago Le Président du Coni s’est livré sur cette issue positive, Les Jeux Olympiques de Milano-Cortina de 2026, étant directement concernés “Nous avons présenté un dossier dans lequel la cérémonie d’ouverture est planifiée à San Siro. Celui-ci prenait en considération l’enceinte actuelle sans partir dans des discours virtuels. Et J’ai également soutenu cette idée, avalisé par le CIO : La cérémonie se déroulera bien à San Siro même s’il cela doit passer par la construction d’un nouveau stade." "Je suis très heureux qu’après la lecture des journaux, de constater qu’un accord a été trouvé sur la Cubature tout en sauvegardant l’aspect romantique du quartier en proposant une nouvelle enceinte qui prenne en considération les exigences des équipes du Calcio." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  6. C’est la révélation de la journée qui a vu l’Inter et le Milan présenter le projet relatif au nouveau stade appelé à remplacer le Giuseppe Meazza Paolo Scaroni, Président de l’Ac Milan rentre dans le détail : "Nous allons écouter nos abonnés mais pas seulement, nous écouterons aussi les citadins. Pour les abonnés, San Siro est leur maison, nous devons tenir compte de leurs opinons." Le Financement ? "La thématique n’a pas encore été approfondie, faire recours à un projet financier ne devrait pas être compliqué, car les deux clubs disposent comme fonds, des abonnements et les billets. Ce sont des premiers signaux qui démontrent que cela devrait s’avérer simple." Les projets écartés ? "Nous avons procédé à une sélection et nous sommes arrivés à proposer deux projets. Revenir en arrière signifierait changer de cap. Boeri est un grand architecte, nous avons pris en considérations ses idées. Nous travaillons sur deux projets, ceux qui vous ont été présenté aujourd’hui" Le propriétaire du Stade ? ".Nous aurons droit à une concession de 90 ans pour tout ce qui sera effectué, mais au niveau de la propriété, tout ce qui se verra construit sera propriété de la Commune de Milan." Recettes à venir "Nous attendons énormément des Billets "Corporate", ce sont des billets émis par le Club qui pourront nous octroyer des entrées plus important. Il y aura environ 10.000 places de ce type. Nous nous attendons à plus de public : Aujourd’hui la moyenne est de 47.000 tifosi lors de ces dix dernières années, nous misons sur 60.000. Nous proposerons aussi une grande flexibilité de prix : Des plus abordables au moins populaires, selon la qualité des services." Alessandro Antonello enchaîne "La décision sur le projet sélectionné pour la construction du Stade, qui devrait remplacer l’actuel Meazza, sera prise la semaine prochaine. Les citadins pourront exprimer leurs opinions à travers un site internet. Une fois tous les éléments recueillit, nous procéderons au choix entre les deux projets. Il sera basé sur des critères esthétique et de fonctionnalité." "“Gli anelli di Milano” ou “La Cattedrale” seront réalisés sur une ligne du temps définie, nous ne pensons pas arrivée trop juste pour les Olympiades, cela ne rentre pas dans la thématique, car une fois les autorisations obtenues, la construction nécessitera 36 mois." "La période a été définie en regard à la loi sur les stades, nous avons présenté l’étude de faisabilité et le 10 octobre, date de la première échéance, l’Administration publique nous informera si elle soutient le projet." Réaction de Giuseppe Sala "Il y aura une discussion interne au Conseil Communal et dans peu de semaines, il faudra synthétiser le tout. Ce type de discussions doit aboutir à une synthèse, sinon tout peut mal tourner. Il vaut mieux ne pas se précipiter dans la définition d’un point d’arrivée trop rapide." "Je ne boycotte pas la construction du nouveau stade et j’ai décidé de mettre à part ma nostalgie et ma passion pour le Meazza, car sinon je ne ferais pas un bon Maire. Je ferais juste respecter les règles : Quand sera-t ’il construit et comment et le profil environnemental sera lui fondamental.." Le Saviez-Vous ? Adriano Galliani, le légendaire Administrateur-Délégué passé par le Milan s’est livré sur la thématique des stade : "Au cours de l’Histoire, il y a eu eu trois San Siro et j’espère qu’il s’agira du quatrième. Je ne vois rien de bien de vouloir rebâtir l’ancienne enceinte en une nouvelle. Il s’agit d’un investissement de 1 milliard 200 millions d’euros qui offrira du travail à tant de personnes. Milan ne peut pas perdre une telle opportunité." Le projet qui me fascine le plus ? "Je préfère Populous car il rappelle la ville de Milan. L’autre est aussi très beau, mais il est plus similaire à ceux déjà existants." ®Antony Gilles - Internazionale.fr