Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'pierluigi collina'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Groupes

  • Localisations des Nerazzurri

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

4 résultats trouvés

  1. Interviewé lors de la retransmission de Sky Calcio Club, Sandro Piccinini s’est livré sur la parodie d’arbitrage de Gianpaolo Calvarese lors du Derby d’Italie Pour récapituler : Un but refusé à Lautaro, un but refusé à l'Inter avant d'être finalement accepté par la VAR, un pénalty offert à Cuadrado, Une expulsion exagérée vis-à-vis de Bentacur, Kulusevski qui aurait dû être lui expulsé, une pluie de cartons…C’est un fait, il est loin le temps de Pierluigi Collina… A tel point qu’un pavé a été jeté dans la mare par le journaliste sportif : "C’est le pire arbitrage de la saison, l’un des pires dans l’absolu. Avec l’épisode final du pénalty, cela aurait été comique si nous n’étions pas dans une période aussi importante, car cela est aggravant. Il peut y avoir des erreurs et je ne crois pas aux complots. Et Calvarese aurait été un comploteur sophistiqué vu qu’il avait expulsé Betancur." "Au-delà de l’ensemble de la gestion de la partie et des erreurs faites, l’erreur sur Cuadrado est très lourde de conséquence. Il y a lieu de s’interroger sur la qualité de notre secteur arbitral et de réinitialiser la situation au niveau du protocole de la Var : On a vu des situations assez anormal en fin de match : Il me semble qu’il y avait beaucoup de confusion et il faut se réorganiser en vue du prochain championnat." Si bien sûr, il était impossible de prévoir quel aurait la fin du match, ce pénalty offert a bouleversé l’ordre en place : En effet, si l’Inter est Championne d’Italie, vu les résultats de ce week-end, c’est à présent le Milan Ac qui a tout à perdre…. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. La VAR et la technologie utilisée pour décider des appels de hors-jeu ont fait l'objet de nombreuses critiques ces dernières années, mais est-ce que tout cela pourrait être sur le point de changer? Les décisions de hors-jeu pourraient bientôt être "semi-automatisées" en utilisant l'intelligence artificielle pour cartographier les joueurs et prendre des décisions instantanées. Arsène Wenger a déclaré qu'il espérait être prêt pour la Coupe du monde au Qatar. Nous n'en sommes pas encore là et des essais approfondis de la technologie sont encore nécessaires, mais tout ce qui ramène le jeu à ce qu'il était est le bienvenu et la semi-automatisation est clairement une grande amélioration du hors-jeu VAR tel qu'il se présente aujourd'hui. Voilà de quoi il s'agit. Qu'est-ce qu'un hors-jeu semi-automatisé? La société suédoise ChyronHego dirige le développement en utilisant son système de suivi optique primé aux Emmy Awards. C'est une technologie basée sur l'intelligence artificielle qui utilise le suivi des membres et la détection automatisée du ballon pour créer instantanément des modèles tridimensionnels de la position d'un joueur. Les solutions pour améliorer la précision du point de coup de pied incluent le suivi des données à l'aide de la technologie de caméra, tandis que le squelette d'un joueur sera modélisé pour identifier quelle partie du corps d'un joueur est la plus en avant. Il produira: - Détection précise du point de coup de pied et de la balle; - Suivi à l'aide de la technologie des capteurs et des données vidéo; - Modélisation squelettique précise à la pointe de la chaussure d'un joueur. Comment cela fonctionnera-t-il? La VAR sera informée presque instantanément qu'un joueur est en position de hors-jeu. La VAR devrait être en mesure de déterminer très rapidement si ce joueur est en position de hors-jeu ou s'il n'est pas impliqué dans le jeu. Si le hors-jeu est confirmé, l'assistant sera averti dans les trois à cinq secondes, via un voyant rouge sur sa montre, de lever le drapeau. La seule exception est lorsque la VAR peut avoir besoin d'évaluer si un joueur a interféré dans le jeu. Cela peut retarder légèrement la confirmation d'une décision de hors-jeu. Pourquoi le hors-jeu VAR doit-il changer? Premièrement, la sélection du point exact où le ballon est touché par le joueur qui passe ne peut pas être déterminée avec précision en raison de la fréquence d'images des caméras de télévision utilisées dans toutes le championnats majeurs. Et il y a d'autres problèmes. La VAR sélectionne manuellement le point de hors-jeu sur le défenseur et l'attaquant, ce qui est incohérent et la même VAR pourrait prendre une décision légèrement différente s'il calcule une deuxième fois. Le traçage des joueurs avec une imagerie 3D sur un écran 2D ne peut pas être exact, alors que les fans n'acceptent pas souvent le résultat en raison de la parallaxe sur l'image 2D. Seule la Premier League a partagé le processus de tracé des lignes par le biais des diffuseurs, ce qui n'a fait que susciter plus de controverse. Le temps nécessaire pour juger le hors-jeu, dans certains cas supérieur à quatre minutes pour des situations complexes, ajoute encore plus de frustration. Dans l'ensemble, les supporters ne font pas vraiment confiance au processus. Alors, pourquoi les choses semi-automatisées sont-elles meilleures? Eh bien, ça va: - Supprimer les levées de drapeaux retardées par un assistant; - Fournir une décision quasi instantanée; - Supprimer presque tous les retards VAR hors-jeu. Peut-être plus important encore, cela signifierait la fin du drapeau de hors-jeu en retard. Vous ne verrez plus le jeu continuer pendant une période, seulement pour que le drapeau soit finalement levé après que le ballon soit entré dans le but ou que l'attaque soit terminée. Les décisions de hors-jeu seront instantanées, dans la plupart des cas le drapeau sera levé avant qu'un but ne soit marqué. Pour tous les autres, la décision serait si rapide qu'elle ressemblerait à ce qu'elle était avant que la VAR n'entre dans le jeu. "Le hors-jeu semi-automatisé entraînera-t-il une suppression du drapeau retardé pour le hors-jeu? La réponse à cela serait presque certainement oui", a déclaré David Elleray, directeur technique de l'IFAB. "Cela devrait lever l'incertitude que les fans détestent actuellement. Est-il d'accord? Puis-je célébrer? Est-ce un but?" Ces facteurs créent un changement puissant par lequel un but refusé par une décision VAR sera extrêmement rare. Les buts seront toujours refusés pour le hors-jeu via la VAR, mais la décision aurait lieu en arrière-plan et les fans ne devraient même pas remarquer qu'elle est là. Alors, les fans peuvent-ils à nouveau célébrer les buts? En Premier League cette saison, il y a eu 100 désaveux de la VAR, dont un tiers impliquait un hors-jeu. Sur les 30 buts refusés, 23 ont été pour hors-jeu. Avec ceux supprimés, la VAR n'aurait interdit que sept buts en 300 matches. Mais cela ne fait qu'effleurer la surface. Tous les 797 buts et 120 décisions de pénalties en Premier League ont dû être vérifiés pour hors-jeu. Et cela peut entraîner un long délai pendant qu'une décision est prise, même si elle ne fait que confirmer un but. Avec la nouvelle technologie, tout se termine. "En moyenne, le temps que nous devons attendre est d'environ 70 secondes, parfois 1 min 20 secondes, parfois un peu plus lorsque la situation est très difficile à apprécier", a déclaré Wenger à Living Football TV de la FIFA . "C'est tellement important parce que nous voyons de nombreuses célébrations sont annulées par la suite pour des situations marginales et c'est pourquoi je pense que c'est une étape très importante." La première pensée dans l'esprit d'un fan n'aurait plus besoin d'être la peur d'un objectif refusé ou soumis à un long contrôle. "Un hors-jeu semi-automatisé serait un véritable pas en avant", a déclaré Mark Bullingham, PDG de l'Association anglaise de football. "Tout le monde reconnaît que l'expérience des supporters est négativement affectée par le fait de devoir attendre la confirmation qu'un but a été marqué. Si vous avez un scénario où vous avez un hors-jeu semi-automatisé où l'assistant sait toujours si les joueurs sont hors-jeu, ils peuvent faire une décision instantanée qui n'a pas besoin d'être référée, ce serait un pas en avant. Nous cherchons toujours à améliorer l'expérience des fans." Il doit y avoir des points négatifs? Une meilleure technologie sera naturellement plus précise et les fans détestent déjà les décisions de hors-jeu marginaux. Il faut donc trouver un équilibre entre la technologie et la prise de décision. "Il détectera tous les hors-jeu, même plus petits que celui que nous repérons aujourd'hui avec la technologie actuelle", a déclaré Pierluigi Collina, président de la commission des arbitres de la FIFA. "Donc, ce serait plus précis, et ironiquement, nous aurions plus de hors-jeu marginaux qui pourraient être détectés. C'est une question liée à l'esprit du football." La FIFA explore également une meilleure visualisation des décisions marginales, et il se peut que le hors-jeu ne soit appliqué que si le résultat peut être clairement montré à l'aide de graphiques. Génial, quand le hors-jeu semi-automatisé sera-t-il prêt? La technologie est l'un des principaux objectifs du groupe de travail sur l'excellence de l'innovation de la FIFA, qui vise à être mise en œuvre lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Des tests hors ligne réussis ont eu lieu lors des événements de la Coupe du monde des clubs en 2019 et 2021, mais le processus de développement a été entravé par la pandémie du coronavirus. "Nous avons eu deux matches à titre d'essai lors de la Coupe du monde des clubs récemment", a déclaré Collina. "Ils ont eu beaucoup de succès, mais nous n'en sommes encore qu'à un stade précoce. Mais le résultat est clair: cela réduit beaucoup le temps nécessaire à une décision." L'objectif est toujours de l'avoir en place lors de la Coupe du monde, qui commence en novembre 2022, mais le temps pourrait être contre la FIFA. Les ligues nationales veulent également utiliser la technologie améliorée. Les espoirs de l'avoir mis en œuvre pour le début de 2022-2023 s'estompent. Les dernières étapes de la Ligue des champions cette saison-là, et dans son intégralité à partir de 2023-2024, semblant plus réalistes. Pourquoi Wenger parle-t-il de hors-jeu automatisé? Arsène Wenger veut que la décision de hors-jeu passe directement de la technologie au juge de touche et supprime la VAR, "Le semi-automatisé va d'abord au VAR qui le signale au juge de touche. Nous, et surtout moi, je pousse très fort pour avoir le hors-jeu automatisé, ce qui signifie que le signal va tout de suite au juge de touche", a déclaré Wenger. Cependant, supprimer le rôle de la VAR soulève des problèmes. Comment le juge de lignes sait-il quel joueur a été identifié comme étant hors-jeu par la technologie? Le fait de dire qu'un joueur est en position de hors-jeu ne signifie pas que le joueur est actif pour le hors-jeu. La FIFA et l'IFAB ont fait du hors-jeu semi-automatisé leur méthode préférée.
  3. Daniele Orsato, l’arbitre international de la Section de Schio et représentant des arbitres italiens en activité a été élu Meilleur arbitre au monde pour l’année 2020! Ce titre lui a été décerné par l’IFFHS (International Federation of Football History and Statistics). Il recevra très prochainement le World Awards 2020. Communiqué de Gabriele Gravina - FIGC "C’est une reconnaissance extraordinaire pour les qualités personnelles de Daniele Orsato et pour le niveau général de l’école arbitrale italienne. C’est un prix qui a aussi une signification particulière, car il conclu une année difficile, arbitres compris, qui ont tous été marqué par les souffrances et les difficultés générée de cette terrible pandémie." "Orsato, que je tiens à féliciter au nom de la Fédération représente la tête de proue d’un secteur, caractérisé par le sacrifice, la justesse et la passion dont la FIGC est fière." Le Saviez-Vous ? Après Pierluigi Collina (1998 à 2003), Roberto Rosetti (2008) et Nicola Rizzoli (2014 and 2015), Daniele Orsato est la quatrième arbitre italien à remporter le "World's Best Man Referee Of The Year" Rafinha Likes This..... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Franco Carraro a été trois fois le Président de la FIGC, la Fédération Italienne de Football, en plus des postes occupés à la Lega Calcio et au Coni, le Comité Olympique Italien. Il a reconnu avoir commis des erreurs avant l’explosion du Calciopoli. Voici ses déclarations à "Il Fatto Quotidiano" où il s'est livré à Paolo Ziliani Est-ce que le scandale du Calciopoli a éclaté suite à votre intervention ? "En juin 2004, j’avais la certitude que Bergamo et Pairetto se devaient d’être remplacés, car la durée du mandat du Désignateur des arbitres, pour moi, ne devait pas être ultérieure à 5 années. Sans rien dire à personne, j’ai donc fait appel à Collina." "Je lui ai proposer d’arrêter d’arbitrer et de devenir le Désignateur unique à partir de la saison 2004-2005. Je lui ait aussi dit qu’un jour, il pourrait devenir Président Fédéral. Collina m’avait répondu négativement mais m’a informé qu’il se rendrait disponible pour la saison 2005-2006." "J’ai donc décidé d’être patient et j’ai commis une erreur fatale : Bergamo et Pairetto ont eu vent de mon initiative et tout s’est précipité. Ils ont consolidés leurs liens avec Moggi, bien au-delà de ce qui était permis, avec tout ce qui s’en est suivi. J’ai suivi mon intuition et malgré le non de Collina, j’ai changé de Désignateur des arbitres." Vous étiez Président de la Lega en 1997, ensuite de la Figc en 2001, A l’époque, le Calcio semblait englué dans de sérieux problèmes, mais l’impression ressentie est que vous, comme tous les autres, faisiez semblant de ne rien voir... "En réalité, jamais auparavant, il n’y avait eu cette alternance de clubs et cette répartitions des Scudetti. Pour moi, le seul Scudetto qui a été désigné suite à une grave erreur arbitrale est celui de la saison 1997-1998, le pénalty non assigné lors de Juventus-Inter." Lors des interceptions téléphoniques, n’étiez-vous pas surpris que les désignateurs favorisaient toujours un peu trop la Juve ? Était-ce normal ? "Comme je l’ai dit, à un certain moment, la situation a empiré. A la veille d’un match important, Roma-Juve, j’ai appris que l’arbitre désigné, Trefoloni, était malade et cela m’avait inquiété, car à son poste, on ne pouvait envoyer qu’un parmi les meilleurs, Racabulto. Et j’ai dit à Bergamo : "S’il y a le moindre doute, je vous recommande de ne pas favoriser la Juve." Et au lieu de cela, il y a eu un Roma-Juve qui s’est terminé dans la polémique 1-2." "J’ai appelé Bergamo et je lui ai dit "Mais alors, vous me prenez pour une bite" Je peux vous dire ça, ce n’est pas une belle image ? En fait, cette fois-là, j’étais furieux, la Var n’existait pas et il y avait une faute à la limite de la surface de la réparation, c’était donc un coup-franc et personne n’avait protesté." "L’arbitre désignait le point de penalty et je devenais bestial devant la télévision, les déclarations ont volé haut avec Bergamo." Est-ce possible qu’en Serie A, il n’y avait qu’un seul arbitre sur qui se fier : Collina ? "Non, il y en avait d’autres, mais il était très populaire et écouté, de Trento à Argrigento, Collina était vu comme un arbitre sans arrière-pensée." Nous n’avons pas fait référence aux interceptions que le Parquet de Turin avait et qui semblait être restées enfermées dans un tiroir... "C’est faux. En février 2006, Marcello Maddalena m’a demandé à le rencontrer. Nous étions à Rome où nous nous sommes rencontrés à l’Antimafia. Le parquet de Turin m’avait dit avoir procédé à une longue enquête où la Juventus était impliquée." "Rien de répréhensible n’avait été trouvé au niveau criminel, l’enquête avait été clôturée et le matériel avait été remis à la FIGC pour analyser si des comportements de certains membres avait violé l’esprit de loyauté et d’équité sportive. En ce qui concerne le principe de la séparation des pouvoirs, j’avais remis le jour même au Procureur Palizzi tous les documents, ce n’était pas à moi de les examiner." Et finalement vous êtes acquitté... "La justice pénale et sportive, sans oublier la Cour des Comptes, ont établi que mon comportement avait été correct. Je reconnais tout de même une défaite : Le Calciopoli a fait perdre toute crédibilité au Calcio, qui est un sport pour tous et je reconnais avoir commis des erreurs." ®Antony Gilles - Internazionale.fr