Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'pinetina'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. Le Corriere Dello Sport l’avait anticipé: “Mercredi, le joueur s’est soumis à de nouveaux examens médicaux qui ont mis en évidence la présente d’un léger œdème, ce qui pousse tout le monde, à la Pinetina, a faire preuve de la plus grande prudence." 3-5-2 suggéré par Sky Sport "Hier, la situation s’était améliorée à tel point que le joueur a tenté de courir sur le terrain à un rythme soutenu, mais il est facile de songer qu’il ne pourra pas être présent dès les premiers instants du match. Si aujourd’hui il n’y a pas de miracle, Brozovic restera un spectateur et Simone Inzaghi devra choisir qui pourra le remplacer." "Vu que le trio de l'entre-jeu sera complété par Arturo Vidal, l'entraîneur se demande s'il serait bon d’aligner le Chilien comme pivot devant la défense ou d’utiliser Hakan Çalhanoğlu à ce poste, le Turc ayant évolué à ce poste durant quelques minutes face au Torino. Roberto Gagliardini et Matias Vecino partiront du banc." "Vidal qui est à la base de l’action qui a amené sur le but égalisateur d’Alexis Sanchez aurait donc la possibilité de se racheter suite à ses déclarations qui n’ont été ni appréciée par Simone Inzaghi, ni par la Direction. L'entraîneur et la direction lui ont demandé des comptes et il a fait l’objet d’une modeste amende vu ce qu’il touche : soit plus de 8 millions d’euros net. Dans un peu plus de deux mois, il fera ses valises en direction de Flamengo." Le Onze de base de Fabrizio Biasin "Mon Inter de combat dans le cas où Brozovic ne serait pas là. Par chance, je n'ai pas la licence d'entraîneur" Selon vous, l’Inter pourra-t’elle enfin l’emporter sans son architecte ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. C’est une révélation de Tuttosport, l’expérience d’Inzaghi, le joueur, peut justifier un tel changement de cap: "L’entraîneur a annulé la mise au vert à Appiano Gentile pour laisser libre les joueurs de rentrer dormir chez eux, et pour se présenter ce matin à la Pinetina pour la dernière séance d’entrainement d’avant-match." "Cette décision a été prise pour ne pas accumuler trop de nuitées rapprochées suite aux nombreuses mises au vert actuelle, la faute aux matchs à répétitions. Cette situation s’est déjà produite lors de la première partie de la saison, mais un peu moins en ce début d’année.C’est aussi sa façon d’apaiser la tension pesante au sein de l’équipe qui traverse cette période de turbulence débutée par la défaite du Derby retour en championnat." "Il est, à tout prix fondamental, de retrouver la fluidité du jeu proposée jusqu’aà Noël. Et cela peut aussi passer plus facilement par le biais d’une approche qui aide les joueurs à avoir la tête libre." Psychologique le Simone ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Stefan De Vrij est actuellement l’auteur de sa pire saison à l’Inter depuis son arrivée de la Lazio et ironie du sort, celle-ci a lieu avec Simone Inzaghi aux commandes…. Trahi lors du célébrissime Lazio-Inter d’un mois de mai par l’international néerlandais, Simone Inzaghi est de nouveau confronté à un manque de fiabilité de son défenseur central : Auteur d’un but contre son camps lors du Derby milanais au match aller, Stefan De Vrij s’est littéralement fait dévorer par Olivier Giroud, ce qui a coûté une sérieuse défaite à la Beneamata. "Le problème pour l’Inter est que cette parabole négative n’est pas forcément dû au hasard, elle a débuté après que son agent, Mino Raiola, ait tenté de le placé en premier League" souligne Tuttosport Un rapatriement pour l’été… Selon Tuttosport, parmi les jeunes joueurs prêté par "Il est certain que Zinho Vanheusden va revenir de son prêt au Genoa. Au mois de juillet, il fêtera ses 23 ans et son futur à la Pinetina sera similaire à le route déjà emprunté et qui a offert d’excellent fruits avec Alessandro Bastoni". Et/ou un renfort "Le premier nom de la liste est celui de Gleison Bremer pour lequel il y aura, cet été, une guerre d'enchères entre les grands noms du football italien, en premier lieu la Juventus qui comme l'Inter , courtise depuis longtemps le puissant joueur central du Toro." Place à au Capitano Nerazzurro Voici ce que nous révèle la Gazzetta Dello Sport : "Entre le présent avec Samir Handanovic et le futur certain avec André Onana, le club Nerazzurro se concentre ses les prolongations des contrats de Marcelo Brozovic, Samir Handanovic et Ivan Perisic : Ces trois contrats sont les priorités actuellement du club." Le fantôme Camerounais "La situation est à en devenir, mais il est normal de se questionne : Onana a été aperçu à Milan avant le début de la Coupe d'Afrique des Nations pour des examens médicaux : l'Inter a flairé l'affaire gratuite et a anticipé la compétition, et nous n'attendons plus que la communication officielle de l'accord sur le contrat pour cinq ans à environ trois millions par saison. Cette intervention a été rendue nécessaire en raison de l'expiration du contrat de Handanovic : le capitaine a vécu toute sa carrière à l'Inter comme un numéro un incontesté, sans que personne ne puisse le remettre en doute, ou le pousser à un éventuel dualisme." "Il faut maintenant comprendre ce que Samir veut faire : l'Inter lui offrira un renouvellement de contrat à un niveau inférieur, avec l'idée de le laisser "agir" comme le tuteur d'Onana au moins pour la saison prochaine. Handanovic aura 38 ans cet été, et il n'est pas certain qu'il soit prêt à jouer le rôle d'un joueur de soutien, surtout en cas de second titre consécutif. Samir est un homme fier qui va très certainement demander à pouvoir se battre à arme égales, ce qui offrirait à à l'Inter une assurance en cas de difficultés initiales d'Onana, mais cela qui pourrait aussi créer un dualisme qui n'est pas toujours bien vu lorsqu'il s'agit de gardiens de but." "En bref, il y a un pourcentage de risque à laisser une mêlée libre entre deux joueurs de haut niveau et, de nos jours, les investissements des clubs devraient toujours être protégés. De plus, si Handanovic et l'Inter décident d'aller de l'avant ensemble, il faudra que les choses soient claires dès maintenant. Ce qui est sûr, c'est que Samir veut gagner à nouveau. Demain contre la Roma, il pourrait laisser la place à Radu, mais ce n'est pas certain : le passé l’enseigne, Handa n'aime pas mettre en vitrine à ses collègues. Onana, dans ce cas, a déjà été prévenu" Selon vous, Selon vous, la gestion émotionnelle entourant l'actualité des deux piliers peut-elle impacter les performances actuelles ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Michele Criscitiello, journaliste à Sportitalia et Directeur de TMW, a dévoilé le plan d'action de la Direction de l’Inter en vue de la saison prochaine "Place à l’Inter, place au Mercato : Le joyau Dybala fait l’objet d’une lente réponse à la Juve, plus négative que positive : Il y a une fracture et un jour Dybala en parlera, mais pas maintenant. La Juventus, semble-t-il, a fait une omelette en cassant ses œufs et en serait peut-être même contente, car en mettant de côté les fonds destinés à la prolongation de Paulo Dybala, elle pourrait les employer pour signer Vlahovic." "C'est un fait, le jeu de dupe a débuté, mais il est grave que le numéro 2 du club bianconero, avant même la rencontre de Supercoupe, tire sur son attaquant le plus fort. Ce n'est pas digne de la Juve, mais beaucoup de choses, depuis trois ans, ne sont pas digne de la Juve. Cependant, pour Dybala, il y a Marotta qui est derrière cette situation, qui fait son travail et qui le fait bien." "Cela semble être une opération à la Higuain. Mais à cette époque, il fallait payer les 90 millions d’euros de la clause libératoire du Napoli. A présent, pour le prendre à la Juve, il ne faudra rien débourser, ce qui rend plus belle l’opportunité pour le Beppone. Voilà ce qui arrive lorsque tu pers ton Administrateur-Délégué avec trop de simplicité et lorsque tu ne songes pas à ajouter une clause libératoire pour le prochain triennal à tes joueurs pour éviter de les voir rejoindre un club rival, c’est le bordel." "A présent, Marotta qui connait bien les agents de Dybala, prépare le terrain à la Pinetina : Alexis Sanchez s’en ira en fin de saison, et avec lui, un salaire imposant de 7 millions d’euros. Marotta en ajoutant un million par saison + une série de bonus pour arriver à dix millions d’euros, obtiendrait Dybala pour rien. Avec le même argent que le Chilien, il pourrait plus ou moins s'offrir l'Argentin, un fameux coup de p*te." "S’il le signe, ce serait un belle finition : Car vous conservez Lautaro Martinez, heureux de rester dans un club gagnant et qui serait rejoint à la Maison par son ami Paoletto, tout en confirmant Edin Dzeko, il serait possible d’ y ajouter Scamacca pour former un quatuor complet. Correa pourrait être cédé au moins de juin. De plus, mis à part le secteur offensif, Marotta est prêt à faire un seul voyage à Sassuolo où il y retrouvera son ami Carnevali qui mettrait Frattesi dans sa voiture, ainsi que Scamacca. Une image déjà figée pour l'été. Le tout, sans faire l’objet d’un contre-temps, car la route reste encore longue." Pensez-vous réellement que Giuseppe Marotta puisse être à la base de la situation entourant Paulo Dybala ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. Le Corriere Della Sera s’est livré de la vie au quotidienne de l’Inter, dont Simone Inzaghi, l’entraîneur, a offert comme cadeau de ce début d’année, la Super Coupe d’Italie à Suning: "C’est un long chemin emprunté de la bonne façon, celui emprunté par Inzaghi a fonctionné avec l’Inter et il continue à marcher : L’entraîneur est parvenu à trouver le moyen de rentrer dans la tête des joueurs et d’être en symbiose avec eux." 3 aspect à souligner "Premier point, au retour de Reggio Emilia, après la victoire sur Sassuolo, l’Autogrill a vu arriver le car de l’Inter. Nicolò Barella et Marcelo Brozovic y ont dépensé 200euros et ce y compris en achat de snack et de chocolat pour toute l’équipe." "Second point, La victoire à Salerne, direction l’aéroport vers Milan : Le lendemain les joueurs avaient un entrainement l’après-midi. Ceux-ci ont demandé à Inzaghi de le déplacer en matinée afin de pouvoir disposer d’un jour et demi de repos : requête accordée." "Troisième point, la veille de Real Madrid-Inter, hors caméra au Santiago Bernabeu, Inzaghi demande à Perisic : "Tu es fatigué Ivan ?". "Non, pas lorsque l’ont vit des choses comme ça." Ces trois situations résument à elles-seules le modèle Inzaghi synthétiser en un mot : Liberté. Son Inter gagne et le Corriere Della Sera dévoile le secret de l’entraineur : "Son approche du Groupe. Même Faris, son adjoint a déjà expliqué comment Simone est parvenu à se faire respecter par ses hommes : En adaptant le modulo de telle façon que les joueurs croient plus en leur moyens, en leur faisant confiance." "On lui avait raconté le "lourd héritage " de Conte, e établissant une relation propre avec l'équipe, " une relation directe et accessible". Il partage, il confronte, il prend en charge les demandes", comme lorsqu'il dit en direct que les garçons ont demandé une prime à Steven Zhang, une prime de 500.000€ qui a d’ailleurs été accordé et qui est à répartir entre tous." "Le rapport joueurs-entraineur a changé et l’on comprend, à présent, pourquoi les joueurs Nerazzurre disent se sentir plus libre. Pour Conte, ils auraient tous fait, l’Inter était une armée. La méthode de l’ancien entraîneur a été intériorisé et a fait grandir l’équipe. Inzaghi, lui, a décidé d’être un gestionnaire et un valorisateur du groupe : Il a maintenu la base tactique tout en offrant la possibilité aux joueurs de faire ressortir ce qu’Is ont en eux." "Conte avait télécommandé la Victoire, Inzaghi, comme l'a raconté l'adjoint Farris, a ajouté une interprétation plus offensive, avec les deux défenseurs centraux extérieurs (Bastoni et Skriniar) autorisé à partir dans des raids dans la moitié de terrain de l’adversaire." La vie quotidienne à la Pinetina a également changé : "Les entrainement ne dure qu’une heure contre le double précédemment, l’analyse tactique a lieu lors des partitellas et non plus lors d’exercices bien spécifiques, les analyses vidéos ont lieu la veille du match. Tous les joueurs se sentent concernés, même jusqu’au dernier à jouer, Inzaghi ne dévoile jamais sa formation, la programmation est établie à la semaine et non plus au jour le jour, c’est une nouveauté très apprécié par le vestiaire qui sait s’organiser son temps libre." "Inzaghi est comme le frère aîné, considéré comme un footballeur d’expérience par le groupe qui lui renvoi l’ascenseur via les résultats, le jeu et l’engagement. Alexis Sanchez est emblématique : de rejeté à retrouver, il s’agit d’une autre histoire de revanche. Et il y a également le rapport avec la Direction Nerazzurra, tous sont en parfaite symbiose, tous partagent l’objectif avoué de la Seconde étoile, sur ce long chemin qui mène au Scudetto." La citation du jour signée Ivan Zazzaroni "Dans le football, il faut aussi avoir du cul : Marotta a eu aussi de la chance avec Inzaghi" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. C’est une information du Mirror, Si Antonio Conte est devenu l’entraîneur des Spurs de Tottenham et si celui-ci s’est vanté d’avoir mis un terme au règne de la Juventus aux commandes de l’ennemi-juré interiste, trois joueurs de notre Beneamata seraient dans son viseur : Stefan de Vrij, Alessandro Bastoni et Marcelo Brozovic. Selon le quotidien anglais, la priorité absolue serait le recrutement du milieu de terrain croate: En fin de contrat en juin 2022, Marcelo n’a toujours pas prolongé pour l’instant et la faute n’est pas imputable à l’Inter qui s'active sur la question, mais au comportement du père et agent de Marcelo Brozovic, Ivan Brozovic, qui semble vouloir repousser l’échéance de la négociation. L’Inter continue à pousser Comme le souligne la Gazzetta Dello Sport, "A la Pinetina, c'est l'heure des prolongations, après celle Lautaro, le renouvellement de Barella devrait avoir lieu aujourd’hui ou demain : Nicolò signera jusqu'en juin 2026, avec un contrat qui débutera à 4,5 millions (pour la première année) et plus les années suivantes. Brozovic pourrait se voir proposer quelque chose de similaire, un nouveau contrat à gros budget, mais pour l'instant il ne s'est pas encore assis à la table. Ces derniers temps, le Croate change d'agent aussi vite qu'il court sur le terrain. Maintenant que tout est définitivement entre les mains de son père et de son avocat, l'Inter espère accélérer, mais personne ne sait pour le moment si la proposition des Nerazzurri sera suffisante." Il faudrait un miracle selon Matteo Barzaghi "Pour, les choses sont un peu plus compliquées, voire définitivement plus compliquées. Parce que son contrat expire: Il faudrait un miracle du Club. Il ne lui a pas été facile de prolonger Lautaro, mais la Direction y est finalement parvenu. Elle va essayer jusqu'au bout avec Brozovic aussi, mais c'est parcours bien plus compliqué". Si Tottenham se positionne sérieusement sur “Epic Brozo” avec un salaire "à la Premier League", pensez-vous que l’aventure du croate se termine à Milan ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Lionel Messi, Lukaku, Donnarumma. Des départs importants, dont deux signatures gratuites face à une transaction à 115 millions d’euros qui seront reversés dans les caisses de l’Inter : Tel est le constat douloureux de la Gazzetta Dello Sport avec un argentin qui pleure en Mondovision, un portier italien qui remercie d’une façon étudiée le Milan…Et le départ de Romelu Lukaku La Rosea débute son analyse selon le déroulement des évènements : Le 26 juillet, Lukaku revient à la Pinetina : Souriant, motivé et en forme. Après l’Euro, il est allé à Miami et il semblait se mettre au travail bien plutôt que prévu pour Inzaghi. Il revient en soirée, s’en suit des photos, puis celle de l’entrainement où il semble proposer de nouvelles ressources sur le terrain avec l’Inter. Les images sur les réseaux sociaux démontre une personne qui cherche à faire son travail, ses paroles ont du poids pour l’Inter et les Tifosi : "Je continuera à vous faire rêver". Et il y a le cliché : Milan 100 avec la ville en arrière-plan. En prenant du recul, ce message est crypté, si sur le moment on pense à une déclaration d’amour, de fidélité, d’appartenance, Milan à cent pour cent, il devient difficile de ne pas soupçonner que Lukaku n’était pas déjà informé du jeu de pouvoir mis en place par Chelsea pour son futur, il savait déjà comment cela allait se terminer. Cela devient impossible de ne pas voir de la malice, une communication fourbe, via les réseaux sociaux, pour faire passer la volonté du désir de rester à l’inévitable départ, en raison d’une Inter qui est à court de liquidité. Cette stratégie a été planifiée dans son détail. Derrière l’attaquant, on retrouve de nouveaux éléments : l’agent Federico Pastorello, la société américaine Roc-Nation qui est Leader dans le Show-business et qui est composé de communicateurs qui savent comment gérer ce type de situation. Lukaku à Chelsea gagnera presque deux fois plus qu’à l’Inter. La possibilité qu’il reste à Milan était de zéro pour cent. Selon vous, est-ce que le 100 affiché sur les réseaux sociaux faisait référence à la somme, au palier, que Chelsea allait devoir atteindre pour le transférer ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Place à un condensé de l'actualité de ce jour, un seul conseil, préparez le pop-corn, les mouchoirs, ou un bon calmant: C’est une information de Sky Sport : La volonté de Lukaku est claire: Il veut rejoindre Chelsea. Les Blues étudient ces dernières heures la possibilité de déposer une nouvelle offre, convaincante et finale pour faire plier l’Inter. Chelsea avait déjà proposé 100 millions d’euros plus Alonso, mais le club ne veut que du cash Selon la Repubblica, le joueur a accepté l'offre d'Abramovich de 15 millions d'euros par saison - plus 3 millions à la signature - pendant quatre ans. Selon Italia1, si la Famille Zhang s’est donné le temps de la réflexion, ce n’est non pas suite aux protestations des tifosi au siège, mais ils cherchent à faire sortir Lukaku de sa tanière, il devra communiquer publiquement la décision de partir, à sa demande, dans le club entraîné par Thomas Tuchel Sport Mediaset redoute un exode : "Le départ de Lukaku pourrait donner lieu à une Diaspora. Car son propriétaire a radicalement et soudainement changé sa stratégie en ne considérant plus personne comme intransférable : Cela pourrait aussi chauffer pour Stefan De Vrij, Nicolò Barella et Lautaro Martinez." Un transfert record, vraiment ? Selon nos confrères de notre communauté Facebook, l’Inter est loin de réaliser l’affaire du siècle : En effet, quel que soit le montant du transfert, il faudra déduire de nombreuses commissions. La Gazzetta met en évidence que : - 5% de l'affaire vont dans une aide de solidarité de l'UEFA ; - 5% vont aux clubs qui ont formé le Belge (2,25% Anderlecht, 2% Chelsea, 0,75% Everton) ; - 6% de la revente vont à Manchester United comme convenu au moment du transfert de Big Rom ; De plus, l'Inter doit encore terminer de payer le transfert de Lukaku (environ 40 millions d'euros). Tout cela fait que si Chelsea paye 120 millions d'euros, 53,2 millions d'euros devront être retirés et l'Inter n'empocherait "que" 67 millions d'euros Antonio Conte pourrait retrouver ses amis En effet, selon Il Giornale, si une prolongation a été proposée à Giuseppe Marotta et Piero Ausilio lors du départ d’Antonio Conte, celle-ci n’a jamais été officialisé et ils pourraient partir, selon certaines sources. "A quelques jours du début du championnat, ce serait une sorte de désertion envers Inzaghi et l'équipe, ainsi qu'envers les tifosi eux-mêmes, qui ont besoin de conseils puisque Zhang est rentré en Chine et qu'on ne le verra pas à Milan dans quelques jours." Le coup de Grace de Paolo Condò "Il y a la nécessité d'arriver le plus vite possible à la vente de du Club, car les Zhang me semblent emprunter une route complètement sans retour. Je voudrais faire un geste qui soit purement symbolique mais que je trouverais très juste : Renommer Angelo Moratti le centre sportif de la Pinetina et enlever Suning parce que c'est quelque chose qui doit être enlevé par décence". Le Joker Andrea Belotti ? En effet, Edin Dzeko ne rejoindra jamais l’Inter suite au véto d’un José Mourinho très certainement dans un état de grâce actuellement, à l'As Rome! En fin de contrat l’an prochain au Torino, le joueur ne coûterait, selon Tuttosport, que 30 millions d’euros au grand max. Cette somme est d’ailleurs la somme que le club granata avait accepté pour le céder au Zenith Saint-Pétersbourg. Andrea veut rester en Italie et il a refusé l’offre: L’Inter pourrait donc conclure l’opération aux alentours de 25-30 millions d’euros. Le Champion d’Europe n’est pas trop gourmand au niveau salarial : 3,3 millions d’euros Selon vous, l’international italien pourrait-il être à la hauteur du poste exigé pour un numéro 9 ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. C’est une information en provenance de TuttoSport : Si la situation relative à la cession de Romelu Lukaku est explosive à tous les étages avec un joueur qui se la joue enfant gâté, des tifosi furieux, et une Direction italienne aux idées "contraires" à celle de la propriété, personne ne quittera le navire "L’entraîneur né à Piacenza n’a aucune intention d’abandonner le navire. C’est un combattant de nature, un qui s’exalte dans la difficulté. Et partir ici, avant même d’avoir commencé son projet n’aurait pas le moindre sens. Cette imposante colère qui sommeille en lui aujourd’hui est désagréable et inattendue, mais elle pourrait devenir le fil conducteur pour qu’il puisse s’investir encore plus dans l’aventure Nerazzarra. Un parcours au sein duquel il souhaite laisser une empreinte concrète." Cette décision correspond fondamentalement à celle de l’ensemble de l’équipe dirigeante, étant donné que Giuseppe Marotta, Piero Ausilio et Dario Baccin ne pensent pas à démissionner." Le saviez-vous ? Hier, à la Pinetina, il n'y a eu qu'un seul entraînement et les joueurs étaient perplexes, mais personne n'a abordé le sujet avec le principal concerné, mais selon le Corriere Dello Sport: "L'affaire Lukaku, selon la façon dont elle se termine, risque de laisser une trace profonde et difficile à cicatriser à l'Inter Milan." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Massimiliano Farris est l’entraîneur adjoint de Simone Inzaghi. Entre deux séances d’entraînements, celui-ci s’est livré sur l’arrivée du natif de Piacenza et de son staff à la Pinetina à Inter TV Comment se déroule la préparation ? "Très très bien, pour nous le premier contact avec l’équipe était important, on a lu un peu partout comment s’était déroulé l’approche de Mister Inzaghi avec le groupe, déjà avant la mise au vert, je pense que les joueurs ont apprécié la volonté de l’entraîneur et de son staff de connaitre le groupe. Nous avons connu des journées de travail assez intense qui nous ont servir pour connaitre surtout les qualités humaines des garçons car les qualités athlétiques et footballistiques sont déjà connus vu que nous avons intégré le groupe des Champions d’Italie, c’est nous qui nous devons d’entrer dans cette nouvelle réalité." Vous entretenez un rapport qui vous lie depuis des années avec Simone Inzaghi, un rapport qui a débuté à la Lazio et qui vous suit à l’Inter "Je dois sincèrement beaucoup à Simone comme à la Lazio, c’étaient des années intenses où nous avons obtenu de très grands résultats, ils étaient même très probablement inattendus, mais ils nous ont conduit jusqu’ici. La Lazio restera un très beau souvenir, de par les victoires obtenues. Mais être ici est particulier pour moi, je joue à domicile, c’est une saveur particulière." Sur quels aspects vous confrontez-vous le plus ? "Sur tous les aspects, de la préparation au match, en passant par la condition mentale et psychologique des joueurs. Il y a aussi l’aspect technico-tactique. A présent, nous nous connaissons tous dans le staff depuis tant d’années. Nous préparons les parties ensemble et le travail hebdomadaire, comme c’est d’ailleurs le cas pour cette préparation, tous en groupe." Quels sont vos souvenir de joueurs? "Le tout premier qui me vient est celui que, très jeune, j’ai été refoulé par l’Inter. Plus sérieusement, j’ai débuté ma carrière ici à Milan, chez les jeunes de l’ancienne Bariviera. J’ai eu la chance aussi de jouer en Serie A avec le Torino et j’ai disputé ensuite de très nombreux match en Serie B et Serie C. C’est le parcours d’entraîneur qui m’a permis d’atterrir ici, et c’est sans l’ombre d’un doute, le moment le plus important de ma carrière." Les ailiers ont un rôle fondamental dans le 3-5-2, à quel point ce poste a-t ’il évolué durant ces dernières années ? "Oui, c’est un poste fondamental, il y a certainement eu une évolution athlétique car, initialement, il y avait deux façon de l’interpréter: Soit défensivement, soit offensivement, mais ces dernières années, on s’est bien plus dirigé vers la recherche d’une couverture de toute l’aile." Quels sont les aspects sur lesquels vous insisté en regard au rempart défensif et à l’équipe ? "Le défenseur se doit de présenter de très grandissime qualités: Il doit rester concentré durant 96 minute de jeu, soit la durée moyenne des parties d’aujourd’hui, je le dis et je le répète toujours aux garçons. Un attaquant peut ne pas en toucher une pour ensuite marquer le but décisif de la rencontre, mais un défenseur qui reste attentif durant 89 minutes de jeu, peut ensuite se toiler et commettre l’erreur à la 90’." "C’est pour cella que j’exige de la concentration et que je le répète à l’entrainement: Il faut être attentif à la préparation tactique. J’insiste énormément sur ces thématiques : Concentration et détermination." Vous êtes revenu à Milan après tant d’années, Comment a-t ’elle évoluée ? "Je suis de retour à la maison après 34 années. La ville a tellement changé, en mieux, et je suis très fier car j’avais commencé ici à Milan mon parcours en tant qu’enfant, s’il est ensuite interrompu, je me retrouve aujourd’hui à défendre le maillot de l’équipe dont je suis le supporter." "Mon père m’avait amené au Meazza voir l’Inter pour mon tout premier match au stade et, à une certaine distance en année, je me retrouve ici sur ce banc en tant que membre du staff, c’est un motif de très grande fierté." Qu’attendez-vous de cette saison ? "De poursuivre le chemin qui nous est présenté, et donc si possible de continuer à rester le Leader du championnat italien. Ce ne sera pas facile car en Italie, c’il est difficile d’y parvenir. Toutefois, l’Inter est parvenu à briser l’hégémonie turinoise qui existait depuis tant d’années. Et nous voulons également réaliser un pas de plus en Europe." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  11. C’est une révélation de la Gazzetta Dello Sport: Alors que l’Inter avait accordé un week-end de liberté aux joueurs, pour qu'ils puissent se ressourcer en Famille, cinq d'entre-eux ont décidé de continuer à travailler à la Pinetina afin d’améliorer leur condition physique et d’accélérer leur retour avec le groupe de l’équipe première : Il s’agit de Romelu Lukaku, Ivan Perisic, Matias Vecino, Arturo Vidal et Alexis Sanchez, des joueurs qui ont participé respectivement à l’Euro 2020 et à la Copa America 2021. Simone Inzaghi a déjà testé Romelu Lukaku et Arturo Vidal lors de la seconde période de la rencontre face à Crotone. Ce dimanche, Simone Inzaghi souhaite augmenter le temps de jeu du Diable Rouge. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  12. “Le danger le plus important pour l’Inter, au niveau de son mercato, est de perdre un nouveau joueur de son Onze de base titulaire, après le départ d’Achraf Hakimi"- Tel est l’annonce du quotidien turinois Tuttosport qui fait référence au comportement de Mino Raiola, vis-à-vis de son poulain Nerazzurro : Stefan De Vrij! Raiola travaille dur pour parvenir à amener Stefan De Vrij en Premier League : Le puissant agent a parlé de son client à plus d’un Directeur Sportif afin de sonder le Marché que pourrait représenter l’Angleterre. Il reste toutefois difficile d’imaginer que cela se réalise à l’insu de l’Inter qui est en contact permanent avec lui dans le cadre du dossier Denzel Dumfries. Ce qui est sûr, c’est que la volonté de la Direction Nerazzurra est de conserver l’ensemble de ses Top Players. Simone Inzaghi, qui l’a entraîné à la Lazio connait la valeur et l’importance que pourrait avoir De Vrij au sein de son Inter L’impact financier au cas où Selon le quotidien, l’opération ne coûterait "que" 7,3 millions d’euros en commission d’agent. De Vrij, au 30 juin 2021, ne "pesait que" 2,9 millions d’euros. En juin prochain, il ne représentera "plus qu’une charge" de 1,5 millions d’euros. Cela veut dire que, même "sans une offre pharaonique" qu’au niveau comptable, l’international néerlandais offrirait une bien plus importante plus-value que celle obtenue via la cession d’Achraf Hakimi Toutefois, si De Vrij devrait rester, comme tout le monde le souhaite, à l’Inter, cela voudrait dire que Suning serait parvenu à respecter son pacte en engrangeant des recettes ailleurs. Dans un tel cas, la prolongation du contrat du néerlandais qui périme en 2023 avec un salaire de 4,2 millions d’euros, serait automatique. Une thématique qui a d’ailleurs déjà été abordée entre l’Inter et Raiola L’héritier L’Inter est un club qui ne laisse rien au hasard, surtout depuis l’arrivée de Giuseppe Marotta et comme nous le révèle également Tuttosport, le joueur qui présente l’identikit parfait pour reprendre le poste de Stefan De Vrij se trouve déjà l’Inter : Zinho Vanheusden, qui a été envoyé en prêt sec cette saison au Genoa afin d’engranger de l’expérience après son aventure réussie au Standard de Liège où il en était devenu le Capitaine La seule inconnue pour le belge est liée à un physique de cristal, lui qui s’est déjà fait les croisés à deux reprises. Mais son talent reste indiscutable, comme le prouve le fait que s’il ne s’était pas blessé, qu’il aurait rejoint Romelu Lukaku disputer l’Euro. L’Inter compte sur lui et lui a établi un parcours à la Bastoni qui lui permettra, à l’avenir, de se révéler à la Pinetina en tant que protagoniste: "Vous pouvez être sûr que le 007 Ausilio sera également présent lors du prochain championnat, aussi bien au Marassi, qu’à Monza pour superviser également la bonne croissance de Pirola." Pensez-vous que Mino Raiola pourrait convaincre Stefan de quitter l’Inter ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  13. Le prochain match amical de l'Inter a été officialisé et il aura lieu ce mercredi 28 juillet 2021! L'équipe qui se déplacera à la Pinetina sera Crotone qui évolue à présent en Serie B. La rencontre aura lieu à 18h00 "Le match sera diffusé en direct sur Sky Sport et sera rediffusé sur Inter TV à minuit" nous confirme Inter.it ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Giancarlo Inzaghi, est le père de Simone Inzaghi et de Filippo Inzaghi. Celui-ci s’est livré dans une interview au Corriere Dello Sport Rituel "Lorsque les équipes de mes garçons jouent, je ne vais pas au stade, je m’enferme dans ma chambre avec les volets fermés, la télé à fond et ma femme va dans une autre pièce. Je suis loin d’être un Lord anglais : Je suis colérique et je m’énerve lorsque cela ne se passe pas bien. Du lundi au vendredi, je prends zéro cigarette, mais le week-end j’en fume et un paquet et durant le week-end, je bois de la liqueur." Vu les résultats obtenus cette saison de Simone à la Lazio, le rituel a fonctionné…. "Il y a remporté trois titres, il a permis à la Lazio d’atteindre les huitièmes en Ligue des Champions et il a valorisé tellement de joueurs, il a vécu une aventure importante. Un autre à sa place serait resté 30 ans, vu comment il était estimé et comment on lui voulait du bien, mais il avait envie de se mettre à l’épreuve avec une réalité encore plus importante." Et il a dit oui à l’Inter..... "Je suis très fier qu’il ait trouvé une grande équipe et un grand Club. Pour Simone, c’est une étape très importante après 22 saisons passée à Rome, mais l’Inter est…l’INTER. Il a fait bien de se lancer à la rencontre d’un nouveau et si beau défi, je suis sur qu’il sera à la hauteur." Avez-vous aimé la lettre qu’il a écrit au Corriere Dello Sport, pour saluer les Tifosi de la Lazio ? "Je l’ai trouvé très belle et j’ai reçu 400 messages via WhatsApp par les Tifosi. Il a pensé à "comment partir correctement" en faisant preuve d’une sensibilité remarquable. Je crois qu’il va laisser un beau souvenir à Rome." Simone arrive-t ’il à l’Inter au meilleur moment de sa carrière ? "Il va reprendre l’héritage d’un entraîneur talentueux tel que Conte qui a remporté le Scudetto mais qui n’a rien fait en Coupe d’Europe. Il aura un banc plus profond que celui qu’il avait à la Lazio, il donnera tout de lui-même pour prouver ce qu’il vaut." "Je connais bien mon fils : S’il est actuellement en vacances avec la Famille ; il va déjà penser à comment faire jouer son équipe dans quelques jours." Vous sentez vous capable de prononcer, vous, le mot Scudetto ? "Non, par l’amour de Dieu…(il rit). Il faudra voir ce qu’il se passera lors du mercato car je lis qu’il y a tant de clubs qui ont besoin de vendre avant d’acheter.Pour parler d’objectif, mieux vaut attendre le début du mois de septembre." "Il y a deux ans, lors de la mise au vert de la Lazio, j’avais prédis qu’elle allait marquer le coup et ce fut le cas, du moins, jusqu’à l’arrêt du tournoi à cause du Covid. Peut-être qu’il parviendra encore à faire encore mieux qu’à cette saison-là, je l’espère." En tant que père, comment pourriez-vous nous décrire Simone, l’entraîneur ? "C’est une personne qui sait sourire et qui a de bons rapports avec ses joueurs, mais s’il s’énerve, il peut faire trembler les tables du vestiaire. Il a du caractère, envie de travailler, de l’ambition et il dispose d’un staff de collaborateur bien préparé." "A l’Inter, il retrouvera des professionnels tout aussi sérieux, et un Centre Sportif, la Pinetina, qui lui a fait une impression incroyable." Après avoir aidé Immobile à remporter le classement des meilleurs buteurs et le Soulier d’Or européen, parviendra-t ’il à faire pareil avec Lukaku ? "Je sais qu’il a déjà parlé avec Lukaku et qu’il l’estime tellement comme attaquant, selon moi, Simone va le tenter." Pour clore, votre avis sur le choix de Filippo de rejoindre Brescia ? "Il a dit oui à Cellino car il le voulait à tout prix et parce que le programme est intéressant. Brescia dispose d’un entraîneur qui est présent dès 9h du matin et qui étudie ses adversaires et ses joueurs durant la nuit. Filippo est un maniaque, je lui souhaite de pouvoir défier à nouveau Simone en Serie A, lors de la saison 2022-2023." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Aujourd’hui, Simone Inzaghi va être officialisé en sa qualité de nouvel entraineur de l’Inter. Toutefois, la conférence de presse inaugurale n’aura pas lieu dans les prochains jours. Celle-ci étant reportée aux premiers jours de la nouvelle saison. La journée selon la Gazzetta Dello Sport Simone Inzaghi va débarquer aujourd’hui à la Pinetina où il est attendu par la Direction de l’Inter, mais aussi par Steven Zhang qui sera présent pour l’occasion. En effet, "il ne s’agira simplement d’une simple visite des installations." Steven Zhang va parler en premier ligne avec Inzaghi pour lui exposer le projet du club, à savoir rester au sommet avec une équipe compétitive. Il devrait être confirmé que le seul sacrifié restera Achraf Hakimi : "L’équipe Championne d’Italie ne se verra pas démantelée" Concernant Achraf Hakimi "Chelsea est prêt à foncer avec conviction sur Achraf Hakimi. Le premier renfort pourrait arriver des Blues également : Emerson Palmieri a pris le meilleur sur ses rivaux et est l’objectif numéro 1 pour succéder à Ivan Perisic à gauche. Emerson, suivi aussi par le Napoli, est apprécié par Simone." Si le nouvel entraineur a déjà pu échanger avec Giuseppe Marotta et Piero Ausilio mais à présent, les échanges seront quotidien pour établir le plan de travail Le saviez-vous ? Inzaghi a déjà collaboré avec Giuseppe Marotta, mais lorsqu’il était joueur : Notre Administrateur-Délégué l’avait fait venir à la Sampdoria, même si cette expérience ne restera pas dans les annales, l’italien n’ayant joué qu’à cinq reprises sans inscrire le moindre but Les déclarations de Big Rom en Belgique ont fait mouche : Si Simone Inzaghi et l’Inter sont ravi d’entendre de la bouche du Diable Rouge son envie de rester à Milan, celles-ci ont réduit à néant les espoirs de Chelsea. Selon le Telegraph "Les paroles de Lukaku ont été un sérieux coup dur pour Chelsea qui espérait le réacquérir. S’il est vrai que l’agent de Lukaku était à Oporto pour assister à la Finale de la Ligue des Champions, pour y voir Chelsea, le joueur a confirmé en personne son intention de rester à l’Inter." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  16. C’est la bombe de la Gazzetta Dello Sport, et plus précisément de son Vice-Directeur, Andrea Di Caro. Fait très rare, la Rosea n’est pas habituée aux titres fracassants. Celle-ci reste toutefois très proche de l’environnement Nerazzurro. En 2010, Elle avait également annoncé, quelques jours à l’avance, le départ acté d’un certain Josè Mourinho…. Révélations fracassante de la Rosea "Comme nous vous l’avions raconté : Il n’y aura pas la rencontre tant attendue entre Steven Zhang et Antonio Conte : L’entraineur Nerazzurro connait à présent les plans du club et il n’acceptera pas ce qui lui a été proposé." Le club veut clôturer le mercato avec un actif de quasiment 100 millions d’euros tout en réduisant la masse salariale de 20%. L’entraineur se montre distant envers le plan de Zhang, comprenant que ses ambitions allaient se voir redimensionnées, comparé au projet présenté au début de son mandat Le club veut rester à un haut niveau de compétitivité pour se battre pour le Scudetto et faire belle figure en Europe, mais suite au prêt accordé et obtenu, il se doit également de faire tourner les comptes : Pour se faire, une plus-value d’une centaine de millions d’euros pour assainir les comptes laisse penser à l'inévitable cession d’un Top Player. Il faudra restreindre le masse salarial de 15 à 20% comparé au plafond actuel. Le tout a été proposé à Antonio Conte lors d’une entrevue qui s’est tenue, samedi, à la Pinetina entre lui et la Direction du Club L’entraineur s’est dit amer car sa vision était celle de se relancer : De porter en avant son projet et de faire grandir l’Inter également en Europe. Avec des positions aussi éloignées, lorsqu’il verra Zhang, se sera uniquement pour le saluer "Le départ officiel devrait arriver dans un arc de 48heures avec regret et déception, mais sans rancœurs, ni dispute. Antonio Conte en avait conscience et il s’était d’ailleurs exprimé en public en disant qu’après avoir travaillé durement durant deux années sur le noyau Nerazzurro et l’avoir fait renouer avec la Victoire du Scudetto, que le Club risquait de devoir tout reprendre à zéro." Son travail n’a jamais été remis en question et L’entraineur recevra une prime de reconnaissance : Il percevra un peu plus de la moitié des 12 millions qu’il aurait perçu jusqu’au terme de son contrat, plus ce qu’il n’a pas encore perçu pour cette saison. Cette somme qui doit se peaufiner se traitera lors de la confirmation du départ Et la Direction ? Si la Direction Nerazzurra était également préoccupée par la situation du Club, la Gazzetta confirme que le prêt en provenance d’Oaktree a convaincu Giuseppe Marotta, Alessandro Antonello et Piero Ausilio de rester à la barre : Tous avaient également un contrat qui arrivait à expiration en juin 2022. Et la suite ? Selon Gianluca Di Marzio, l’Inter espère résoudre cette situation dans les 2 à 3 jours à venir : Le club serait confiant sur la permanence de l’Entraineur. Car c’est à lui que revient la décision. Pour l’Inter, il reste l’Entraineur de l’Inter, si un départ doit être acté, il s’agira d’une pleine responsabilité du natif de Lecce Toutefois, selon Di Marzio, l’Inter pourrait se diriger vers Allegri, même si des contacts n’ont pas encore eu lieu au jour d’aujourd’hui Comme un gout de déjà vu C’est une révélation de Tuttomercatoweb : Selon Tancredi Palmeri, la situation a évolué entre Antonio Conte et le Real Madrid : Il y aurait quelque chose de concret. Si le Real Madrid n’a pas encore décidé de ce que sera fait sa destinée, Zinedine Zidane songe à partir. De son côté Florentino Perez n’est pas encore sûr de la direction à suivre pour le Real Madrid, mais en cas de départ de Zidane, sa volonté est clairement établie d’aller sur Antonio Conte : L’entraineur actuel de l’Inter a été informé de cette situation et attend curieusement : S’il n’est pas dit qu’il s’agit de l’unique pensée de Florentino Perez, le nom est bel et bien sur la table Pour rappel, il y a deux ans et demi, en octobre 2018, lorsque Lopetegui avait été remplacé par Solari, un accord avait déjà été trouvé entre l’italien et le club ibérique. SI le tout avait été planifié par le président de la Super League, il avait dû se rétracter suite à la prise de position des Sénateurs d’alors, à commencer par Sergio Ramos. A présent, personne ne sait si l’espagnol refoulera le terrain du Real et les autres sénateurs ont une côte décroissante : Il ne s’agit plus du Real qui venait de remporter 3 ligues des champions consécutivement. Conte au Real n’est pas l’option la plus probable, mais il s’agit de la plus concrète ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. "Je commence aussi à croire que ce n’est pas dû au hasard" - Lele Oriali a lui-même confirmé à la Gazzetta Dello Sport que le fait que son retour à l'Inter, qui coïncide avec le retour à la Victoire du club, n’est pas qu’un simple concours de circonstance..... Passons à la fin d’année 2018, lorsque Marotta vous a appelé "J’ai été clair tout de suite : J’ai demandé la gestion complète de l’aile sportive de la Pinetina. Si nécessaire, j’en aurai référé moi seul à Zhang et au même Marotta." Comment êtes-vous parvenu à transformer l’incident Conte-Lautaro en un barbecue avec un ring moyenâgeux ? "Tout s’était déjà résolu en fin de match : Lautaro avait présenté ses excuses au Mister et à ses équipiers. L’idée du ring est venue de Lukaku et de Ranocchia. C’est la confirmation de l’unité saine de ce groupe : Il s’est construit quelque chose d’important qui peut durer dans le temps." Passons à l’été 2019 : A peine arrivé, vous vous êtes retrouvé avec la bombe à retardement Icardi..... "Je l’ai aussi géré. Je crois que le discours que j’ai fait à tous, au staff technique, aux médecins, aux magasinier et à l’équipe, avant le stage à Lugano a été fondamental : Ils ont tous compris à cet instant que : Tout doute, ennui, ou problème devait passer par moi." La rivalité avec la Juve ne change jamais… "Mais il est juste qu’une rivalité sportive ne cessera jamais." Vous avez dû hausser le ton lors, en février dernier, en Coupe d’Italie face à la Juve… "Si quelqu'un offense les miens hors du terrain, j’interviens." Qu’avez-vous à dire sur Calvarese? "Cela m’attriste car il terminait une belle carrière, et tous vont se rappeler de cette direction arbitrale malheureuse. C’est aussi vrai également, que nous, les dirigeants, ne venons pas souvent en aide aux arbitres." Etes-vous préoccupé pour la saison à venir ? "Je le suis, car il n’y a pas encore eu de programme de défini : Pas de date ni de lieu de stage, rien ne nous a été communiqué." Conte restera ? "Nous devons tous comprendre les plans de la propriété." A quel niveau, cela a été pesant de travailler durant tous ces mois si particulier ? "Ce n’était pas une année facile pour personne, et spécialement pour nous. Mais nous sommes parvenu à nous cimenter. Vous savez, il y a en a eu des nuits blanches à Appiano Gentile, avec Antonio et moi…" Est-ce que l’on vous a aussi demandé de renoncer aux deux mensualités ? "Quand le Président en a parlé à l’équipe, Conte et moi étions absent." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. A travers YouTube, l’Inter a partagé les moments les plus intenses de ce mercredi 05 mai 2021. Soit celui de la reprise de l’entrainement sous le Signe du Scudetto. Si cette vidéo est sous-titrée en anglais, nous vous proposer les déclarations des principaux protagonistes à Inter TV Samir Handanovic "Nous devons encore le fêter, nous n’en sommes qu’à la dégustation. J’ai regardé Sassuolo-Atalanta et je n’y croyais pas, c’était une joie immense après tant d’années. Je le dédie à mon épouse et à mes enfants qui m’ont toujours soutenu durant ces années." Stefano Sensi Qui pour l’anecdote a été le premier a envoyer des messages dans le Chat interiste: "Quelle joie immense, j’ai du mal à le décrire, c’est une telle joie." La dédicace à un équipier ? "Par force à Brozovic, c’est le numéro un, celui que tout le monde aimerait avoir." Lautaro Martinez "C’était une grande émotion, je l’ai célébré à la maison en famille et en Visio avec mes parents en Argentine, eux aussi sont très heureux." Une dédicace pour un équipier ? "Elle l’est pour tous, car nous avons tous travaillé et nous nous sommes tous amélioré tous ensemble, durant cette saison, au cours des entrainements. Je suis fier d’avoir remporté un Scudetto difficile, c’était long." "Le premier à avoir écrit dans le Chat "Olé" après Sassuolo-Atalanta était Sensi. Vous aviez parié que vous alliez vous faire un tatouage en cas de Scudetto..... "Je le ferai cette semaine ou la semaine prochaine." Alessandro Bastoni Mon moment Scudetto ? "La victoire face à la Juve. Nous les avons dépossédé à ce moment-là, ils étaient champions durant 9 ans. Ensuite, le Derby gagné 3-0. C’était un match merveilleux." Stefan De Vrij Il n’avait pas regardé le match, mais a été ‘avisé par Stefano Sensi dans le Chat Grouppé : "Il y a eu tant d messages, Ce premier Scudetto est une si belle émotion. Les Tifosi ont souffert ces dernières années et ils méritaient un triomphe." Mon moment Scudetto ? "Je dirais la victoire face à l’Atalanta :Elle était extrêmement difficile, mais ramenée à la maison." Romelu Lukaku, lui n’arrive toujours pas à trouver ses mots. De son côté Steven Zhang s’est livré, visiblement ému ou émoussé, c’est au choix : "Vous avez écrit une page de l’Histoire de l’Inter, je vous remercie. Vous êtes spéciaux, vous avez fait quelque chose d’historique, de si beau pour le Club, Nous allons bien en profiter ce mois-ci. Je n’y crois pas encore, j’ai l’impression d’être dans un rêve." Si l’Inter ne vient pas à l’emporter ce samedi, il ne faudra pas lui en tenir rigueur : Cette semaine étant placée sous le signe de la célébration! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. Telle est la définition employée par la Gazzetta Dello Sport pour définir la Légende Interiste, l’homme de l’ombre qui laisse parler volontiers les autres passer devant les projecteurs, mais l’homme Oriali ne manque jamais d’apporter son soutien et de faire ressentir le sentiment d’appartenance pour l’amour de ses couleurs bleues et noires La patte Oriali du 19ème Scudetto Confident, il est l’homme de l’avant-dernière passe, de part ses assists et ses buts, il laisse la couverture aux autres…mais le tout en ayant une importance incroyablement élevée dans cette Inter: Si le Scudetto arrive, il s’agira aussi de la victoire de Lele Oriali, Il Signor Inter, qui, plus que les autres à la Pinetina est capable de faire passer le message suivant : "Soigner le maillot qui est porté" Et il sait de quoi il parle : Il a été joueur, dirigeant, et il est à présent entre les deux entités, son poste exact est First Team Technical Manager. Pour faire simple, il est en très grande partie, la raison pour laquelle, on retrouve une très grande sérénité dans cette saison tintée de Nerazzurre Le Saviez-vous ? Lors du rendez-vous fixé entre la Direction Interiste et Antonio Conte à la Villa Bellini l’été dernier, Gabriele Oriali a joué un rôle qui s’est avéré fondamental: "Il était proche de Conte lors des moments les plus tendus du Monde interiste, peu avant la rencontre de la Villa Bellini. C’est également grâce à son intervention, s’il est redevenu plus serein. Plus l’ont avançait et plus il récoltait les impressions des joueurs, tout en faisant ensuite face aux rumeurs relatives des difficultés financières de la propriété. Et aujourd’hui, il peut se vanter d’avoir amener le paquebot à bon port." Lele Oriali, le Monsieur Plus et Monsieur Propre de l'Inter de Conte selon vous ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. En effet, l’ancien arbitre italien, Gianluca Rocchi s’est présenté à Appiano Gentile. Pour rappel , le Président de l’AIA, Alfredo Trentalange, l'avait nommé en tant que chef de projet du VAR et instructeur d'arbitres de Serie A, B et de la Coupe d'Italie. Il s’agit d’un rendez-vous nécessaire pour obtenir la licence nationale : Rocchi a donné des explications sur le règlement, et donc naturellement sur l’usage de la Var. Le tout a été débattu durant une heure. L’ancien arbitre, accompagné de Giuseppe Marotta et d’autres dirigeants, a ensuite visité les nouvelles installations de la Pinetina Le Saviez-Vous ? Cette visite était connue de longue date: Mieux vaut tard que jamais comme dirait l'autre ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  21. Cette déclaration est signée Giuseppe Marotta, l’Administrateur-Délégué de l’Inter qui est revenu en tribune, après avoir été hospitalisé en raison du Covid-19, à l’occasion d’Inter-Cagliari "Conte est un grand professionnel, il aime les défis et cela en était un. Il est arrivé dans un club de grande renommée mais qui avait des difficultés de gestion quotidienne. Il a pleinement réussi son examen: C’est quelqu’un de très orgueilleux et c’est ce qui fait de lui un entraineur gagnant." Le Centre esthétique ? "Notre Centre Esthétique est la Pinetina où vous y rencontrez un staff extrêmement bien préparé, et qui partage son opinion sans se baser sur le pourcentage de possession de balle pour gagner des championnats. En citant Heriberto Herrera, la possession footballistique est celle qui parle du classement en terme de points et pas celle de la possession territoriale sur le terrain. Les championnats se remporte avec celle qui se base sur les points au classement." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  22. Le Capitaine de l’Inter sera de retour pour préserver sa cage face à Bologne. En effet, après dix jours de positivité, il a été confirmé que le portier slovène est, enfin, négatif. Révélation de la Gazzetta Dello Sport A présent, une course contre la montre s’est enclenchée: Des tests physiques vont être effectués à la suite de cette guérison record. Samir veut être à son poste lorsqu’il Inter reprendra la compétition, face à Bologne. Titulaire incontesté, il n’a jamais été absent cette saison dans le tournoi, même si sa condition physique a été touchée par le virus: "Ce n’est pas qu’une simple formalité, mais un processus de plusieurs heures. Ce n’est qu’au terme de ce dernier qu’il pourra retourner à Appiano pour s’entrainer avec ses équipiers qui se retrouveront dans deux jours. En effet, Antonio Conte a octroyé deux jours de repos à ceux qui étaient restés présent à la Pinetina." Le futur "A 36 ans accompli, le futur d’Handanovic frappe à la porte de l’Inter. Critiqué ces derniers temps par les tifosi pour certaines de ces erreurs, comme pour la mésentente avec Bastoni qui a offert la qualification à la Juve en Coupe d’Italie, il a dernièrement retrouvé ses mains fermes lors des confrontations importantes face aux rivaux, permettant à la défense Nerazzurra d’améliorer ses statistiques. Des statistiques qui, si elle se confirment pourraient avoir une valeur très importante." "En parallèle, l’Inter est parti à la recherche de son remplaçant depuis un certain temps. Outre Radu, il y a différent portiers à l’Inter tel que Brazao et Filip Stankovic, mais Giuseppe Marotta et Piero Ausilio veulent un portier formé et terminé." Les options "C’est pour cette raison que l’on parle de Juan Musso. L’argentin est le préféré, mais il faudrait présenter une offre importante pour l’arracher à l’Udinese. Les autres options se nomment Alessio Cragno et Alex Meret. On retrouve également dans la liste des dirigeants le portier portugais Rui Silva (Grenade) mais celui-ci semble prêt à s’engager gratuitement avec le Betis Séville: "La question du gardien de but va rapidement être sur la table, lorsque des nouvelles liquidités seront injectées dans les caisses du club."." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  23. C’est une révélation de Sky Sport : L’Ats de Milan a libéré les internationaux de l’Inter et les joueurs étrangers ont déjà répondu à l’appel de leurs sélectionneurs et rejoint le camp de base. De son côté, Roberto Mancini doit encore patienter pour retrouver ses trois Nerazzurri : "Les trois joueurs ont été soumis ce matin, comme le reste de l’équipe, à des nouveaux tests. S’ils s’avèrent négatifs, ils pourront rejoindre la Nazionale, demain, à Parme. Les Azzurri se sont entrainés ce matin à la Pinetina avec leurs équipiers, et ils reprendront l’entrainement cet après-midi." Pour rappel, Gabriele Oriali partira avec les trois joueurs , lui qui a également des impératifs avec la Sélection Nationale Italienne ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  24. La positivité au Covid-19 de Danilo D’Ambrosio reste une source d’angoisse à l’Inter. En effet, l’espoir réside dans le fait que les nouveaux tests qui ont été effectués soit négatifs. Mais quoiqu’il arrive, le Covid reste bel et bien présent dans les installations interistes. Révélation du Corriere Dello Sport "Sont négatifs l’Administrateur-Délégué Alessandro Antonello, l’avocat Angelo Capellini, le Vice-Directeur Sportif Dario Baccin et le membre du staff technique qui avait contracté le virus après le Derby. Restent positifs l’Administrateur-Délégué Giuseppe Marotta et le Directeur Sportif Piero Ausilio." "Depuis le début de saison, l’Inter a déjà été confronté au Covid avec les contaminations de Ionut Radu, Daniele Padelli, Milan Skriniar, Alessandro Bastoni, Aleksandar Kolarov, Ashley Young, Radja Nainggolan, Roberto Gagliardini et Marcelo Brozovic, sans oublier la fausse positivé d’Achraf Hakimi." Le Saviez-vous ? "S’il n’a pas d’explosion pandémique dans le vestiaire, la rencontre face aux Neroverdi se jouera, la bande à Handanovic a été autorisé, par l’ATS qui a été informé de la positivité de D’Ambrosio, à réaliser le chemin domicile– centre d’entrainement." "A la Pinetina, toutes les précautions d’usage ont été prises, comme l’obligation de manger, de se changer et de se doucher dans sa propre chambre. Le port du masque et le respect de la distanciation sont obligatoire." Croyez-vous en un risque d’implosion de contamination au sein du vestiaire Nerazzurro ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr