Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'record'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

16 résultats trouvés

  1. Selon le Corriere dello Sport, l'Inter peut rafler plusieurs records lors du dernier match contre l'Udinese. L'Inter peut dépasser les 90 points pour la deuxième fois de son histoire en cas de victoire ce dimanche. La première fut avec Roberto Mancini qui avait mené le club à 97 points lors de la saison 2006-2007. Elle tentera également de continuer sa série de victoires à domicile en championnat, qui s'établit actuellement à 15. L'Inter espère également terminer la saison avec la meilleure défense de Serie A, les Nerazzurri ayant actuellement trois buts d'avance sur la Juventus dans ce classement particulier. Ils ont également de grandes chances de terminer avec la meilleure différence de buts (elle est actuellement de +50), car ils ont un avantage de cinq buts sur l'Atalanta et du Napoli (qui ont une différence de +45). Malheureusement, l'Inter ne peut plus égaler le record de la Juventus pour le nombre de points obtenus en une seule moitié de saison, car elle ne peut atteindre 50 points en battant l'Udinese. Antonio Conte a lui-même établi ce record lors de la saison 2013-2014, lorsque les Bianconeri ont atteint 52 points en une demie saison.
  2. L'entraîneur de l'Inter Antonio Conte a bâti une équipe qui est une machine à inscrire des buts. L'Inter a inscrit pas moins de 108 buts au court de l'année 2020 et c'est seulement la troisième fois dans son histoire que le club réussi une telle performance. Il s'agit même précisément d'un record pour le club, établit en 1961 et égalé une première fois en 2007. Romelu Lukaku est le point central de cette équipe et le principal buteur, mais Conte a construit l'équipe de façon à ce qu'elle dispose d'autres moyens de marquer sans s'en remettre systématiquement au colosse Belge. 10 joueurs différents ont inscrit au moins un but cette saison. Lautaro Martinez et Achraf Hakimi sont les deuxième et troisième meilleur buteurs du club. Danilo D'Ambrosio s'illustre également avec déjà 3 buts cette saison. Rien n'est accidentel dans le système ultra-organisé de Conte, des buts sont attendus de la part de Nicolo Barella et Arturo Vidal. ©Trent_FCI
  3. Romelu Lukaku est de retour en pleine forme. Sa blessure aux adducteurs fait à présent parti du passé. Preuve en est le doublé inscrit avec son équipe nationale, la Belgique, face au Danemark de Christian Eriksen dans le cadre de la dernière journée de la Nations League. Inarrêtable avec l’Inter, Romelu Lukaku l’est tout autant avec les Diables Rouges…. Sans oublier qu’il vient d’égaler un nouveau record historique..... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  4. C’est un fait, depuis son arrivée à l’Inter, Romelu Lukaku est LA révélation de l’Inter, l’Homme qui ne déçoit pas. Si lors de sa première saison, celui-ci faisait preuve de certaines difficultés techniques, tel que le premier contrôle : Travail et Abnégation lui auront permis de corriger le tir. Un joueur épanoui C’est la Statistique marquante de ce début de carrière à l’Inter. Si Lukaku rêvait d’être entraîné par Antonio Conte, une fois réuni, ce duo a directement fait des étincelles: En effet, Il n’aura fallu à Lukaku "que" 56 matchs pour atteindre le palier des 40 buts inscrits. Il est le seul joueur à avoir réaliser une telle performance devant des légendes telles que Ronaldo et Vieri. A titre de comparaison, pourtant habitué au championnat italien, l’ancien capitaine déchu de l’Inter, Mauro Icardi, aura atteint ce pallier en 82 rencontres, soit 26 de plus que le Diable Rouge. Et ce n’est pas tout : Big Rom est loin d’être un diamant brut affiné, il dispose encore d’une belle marge de progression : Antonio Conte l’a défini comme telle et nul doute qu’il lui permettra encore de grandir et de devenir l’un des plus redoutables attaquant du circuit C’est la seconde réflexion de Sport Mediaset, si l’Inter a dominé sa rencontre face au Genoa en proposant une première période caractérisée par 70% de possession de balle, la complicité entre certains joueurs n’est plus à démontrer. Si l’entente avec Lautaro Martinez n’est plus à démontrer, celle avec Nicolò Barella est également à mettre en évidence. Monté au jeu pour remplacer Christian Eriksen, c’est justement le dynamiteur italien qui est l’auteur de la passe décisive du 41 buts inscrit par le numéro 9 belge en 57 rencontres, soit une moyenne de 0,72 buts par rencontre, une statistiques qui le place également devant Vieri, Ronaldo, Icardi, Eto’o, Adriano et Milito. Et dire qu’à présent, Big Rom aura comme fournisseur de centres un certain Achraf Hakimi... Comment considérez-vous l’intégration de Romelu Lukaku en Serie A ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Romelu Lukaku a encore une chance de devenir le quatrième joueur au cours des 30 dernières années à marquer 30 buts en une seule saison pour l’Inter. L'attaquant de l'équipe nationale belge a actuellement inscrit 27 buts cette saison et il lui reste au moins cinq matchs pour atteindre la barre des 30 buts. Au cours des 30 dernières années, seuls Samuel Eto’o, Ronaldo et Diego Milito ont marqué 30 buts ou plus en une saison. Eto’o en a marqué 37, Ronaldo en a marqué 34 et Milito 30 buts. Si Lukaku ne réussissait pas à marquer un autre but cette saison, il égalerait le total de Christian Vieri lors de la saison 2002-2003. S'il marque un but de plus, il égalerait les records personnels d'Aldo Serena et de Ronaldo, tandis que deux autres buts le verraient égaler Zlatan Ibrahimovic et Mauro Icardi.
  6. Depuis 2017, une rencontre sur deux dépasse les 60 000 spectateurs au Meazza, une statistique dévoilée par Calcio&Finanza et qui est l’une des plus grandes fiertés du Club Nerazzurro. Tôt ou tard, les titres arriveront, c’est une question de cycle. Toutefois s’il est un titre qui reste incontestable et incontesté à Milan, c’est bel et bien celui du Scudetto des Tifosi qui revient à ceux de de l’Inter. Les tifosi se sont toujours montrés proche de l’équipe, même s’il y a eu des tensions. Le Club peut être fier de son peuple Comme le rapporte Calcio&Finanza, en prenant compte également acte de l’affluence annoncée pour la réception de l’Atalanta ce samedi, 47 matchs ont été disputés à domicile depuis la saison 2017-2018. Pour 22 de ces rencontres, l’Inter a vu le stade surclasser le palier colossal de 60 000 personnes. "47% des rencontres disputées au Meazza lors de ces 3 dernières années ont été marquées par une affluence de plus de 60 000 supporter présents au stade. Ce qui représente une moyenne de 58 976 tifosi par match" Et dire que le meilleur reste à venir ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Le « Géant » a offert à l’Inter trois points fondamentaux dans la course au titre et à la Ligue des Champions, un doublé extrêmement important qui a permis à l’Inter de revenir au score et de l’emporter sur le fil. Dans un match ô combien compliqué, l’Inter se présentait quasiment avec son onze type. En première période, l’Inter aura joué de malchance inscrivant deux buts, tous deux refusés pour des positions de hors-jeu. A la reprise, Bologne ouvre la marque des œuvres de Soriano, son tir à l’extérieur de la surface, contré involontairement par Stefan De Vrij, surprenant Samir Handanovic à la 59’. Bologne résiste ensuite aux assauts interistes, jusqu’à la 75‘ Milan Skriniar voit son tir repoussé par Lukasz Skorupski, tel un prédateur, Big Rom qui se trouvait au bon endroit au bon moment ne laisse aucune chance au bolognais. L’Inter tente le tout pour le tout en fin de match et Lautaro Martinez obtient un pénalty à la Cristiano Ronaldo dans le timing, mais pas dans les faits car pour l'argentin il y a bien faute de Riccardo Orsolini. Malgré les protestations des joueurs évoluant à domicile, le tir au but et bel et bien accordé. A ce petit jeu, Romelu Lukaku, à nouveau victime de chants racistes, envoi un tir puissant secouer les filets. L’Inter remporte sur le fil un match qu’elle aurait perdu ces dernières années. Tableau Récapitulatif Résumé Vidéo Bologne 1-2 Inter Buteur(s): 59’ Soriano (B), 75’, 91’ Lukaku (I, pen.) Bologne: 28 Skorupski; 15 Mbaye, 23 Danilo, 13 Bani,11 Krejci; 16 Poli (72’ 5 Medel), 32 Svanberg; 7 Orsolini, 21 Soriano (76’ 31 Dzemaili), 10 Sansone (84’ 9 Santander); 24 Palacio. Banc: 1 Da Costa, 97 Sarr, 4 Denswil, 6 Paz, 17 Skov Olsen, 25 Corbo, 26 Juwara, 29 Cangiano, 30 Schouten. T2-T3: Miroslav Tanjga – Emilio De Leo Inter: 1 Handanovic; 37 Skriniar, 6 De Vrij, 95 Bastoni; 19 Lazaro (85’ 16 Politano), 5 Gagliardini (72’ 8 Vecino), 77 Brozovic, 23 Barella, 34 Biraghi (74’ 87 Candreva); 10 Lautaro Martinez, 9 Lukaku. Banc: 27 Padelli, 46 Berni, 2 Godin, 13 Ranocchia, 12 Sensi, 20 Borja Valero, 21 Dimarco, 30 Esposito. T1: Antonio Conte Arbitre: La Penna Var: Valeri Averti(s): Brozovic (I), Danilo (B), Gagliardini (I), Skriniar (I), Bani (B), Vecino (I), Medel (B) Expulsé(s): 93’ Bigon, Directeur Sportif(B) Affluence : 28 498 tifosi Réactions d’après-match d'Antonio Conte Il y a eu une grande réaction de la part de l’équipe. Nous avions pris un but qui, vu comment il est arrivé, aurait pu nous démoraliser. En lieu et place les garçons ont démontré une grande force intérieure et c’est une grande nouvelle pour nous. Sur un terrain difficile, contre une équipe comme Bologne, gagner en méritant de gagner est un signal important. Lukaku-Lautaro Les attaquants sont extrêmement importants pour solutionner notre jeu. Ce sont des attaquants atypiques, qui peuvent alterner en première et seconde pointe, ils parlent énormément ensemble, j’estime qu’ils réalisent du bon travail et j’en suis heureux au-delà des buts qu’ils offrent car ils viennent énormément en aide à l’équipe, lorsque celle-ci n’a pas le ballon. Derrière eux, grandi un jeu joueur prometteur : Esposito qui pourrait connaitre un futur important. La Juve Nous devons penser à nous-même à nous améliorer, à envoyer des messages positifs surtout à nos tifosi. Notre objectif est de devenir crédible et de sortir avec le maillot trempé. Ces garçons l’ont fait et à présent nous rentrons à Milan en nous concentrant sur la rencontre face à Dortmund, nous connaissons tous l’importance de cette rencontre. J’aime les défis, j’aime ramener une équipe vers la victoire après qu’elle ait connu des années difficiles. Ma carrière le démontre et j’espère parvenir aussi à le faire avec l’Inter. J’estime que nous travaillons tellement et la chose qui me rend le plus fier est d’être en contact avec un groupe de garçons sérieux et disponibles. Aujourd’hui, ceux qui sont rentrés en cours de jeu ont réalisé une belle prestation, tous ont le feu sacré, celui qui te permet de ne pas craquer face à l’adversité, c’est l’aspect le plus important. Les critiques Je suis heureux car j’ai noté une chose : L’Inter commence à présent à déranger. Réactions d’après-match de Romelu Lukaku C’était un penalty extrêmement important car nous devions l’emporter, nous avions besoin de ces trois points. Je dois féliciter Bologne qui a joué avec beaucoup d’intensité, en nous pressant beaucoup. Mais nous avons un grand mental et je suis fier de l’avoir emporté. Je travaille quotidiennement pour m’améliorer, j’ai 26 ans et je peux encore grandir. Je ne regarde pas le résultat des autres équipes, je reste concentré sur l’Inter et je ne pense qu’à cela : rentrer sur le terrain pour gagner. Lorsque tu travailles pour un objectif, les choses deviennent plus simple. Au moment du penalty, je pensais uniquement à marquer et à faire gagner l’équipe. Bologne avait inscrit un beau but, mais dans les dernières vingt minutes, l’intensité et la mentalité ont fait la différence. C’est très important pour moi de travailler tous les jours afin d’être en forme, d’avoir un impact positif en marquant des buts et en délivrant des passes décisives. Aujourd’hui, je suis très heureux de l’avoir emporté. Avec Lautaro, nous réalisons un grand travail pour l’équipe, nous voulons tous les deux l’emporter. Réactions d’après-match de Valentino Lazaro Ce n’était pas facile, mais je suis très fier, c’était extrêmement important de gagner. Je me sentais bien sur le terrain, j’ai tenté de venir en aide à l’équipe, je n’ai encore rien fait, on ne parle que d’un match. Fin de match compliquée Nous allons analyser, comme toujours, la prestation de l’équipe avec l’entraineur afin de voir où l’on peut s’améliorer. On ressent une belle atmosphère dans le vestiaire, le coach et le staff y sont pour beaucoup. C’était un bon match. Aujourd’hui, c’était particulier pour moi de débuter en tant que titulaire, dans un grand club comme l’Inter. Je suis concentré sur le fait de travailler durement et de m’améliorer encore, la victoire de l’équipe était ce qu’il y avait de plus important. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. Les critiques envers Romelu Lukaku n’ont que très peu de sens actuellement, preuve en est les statistiques du Diable Rouge qui égale et surpasse un vieux record établi en 1997/1998 signé Ronaldo. En effet, avec 9 buts en 11 matchs, Big Rom réalise un meilleur début qu’Il Fenomeno qui en avait inscrit « que » 8 en 11 matchs. Cette performance est d’autant plus remarquable étant donné que le numéro 9 Nerazzurro n’a pas suivi le stage de pré-saison avec l’Inter. Sans oublier la complicité avec Lautaro Martinez, Sport Mediaset s’était déjà penché sur les statistiques de Romelu en avant-match et le constat est simple : Les débuts de l’ancien Red Devil à l’Inter est l’un de ses meilleurs début de saison dans l’ensemble de sa carrière. Après avoir égalé Il Principe Milito, en inscrivant six buts lors de ses premiers matchs, une autre légende a été rejointe en la personne de Ronaldo, le légendaire brésilien de l’Inter, suite à la victoire de l'Inter sur Bologne avec 2 buts de Lukaku. Si à présent, Romelu ne peut plus viser ou égaler le record d’un monstre sacré, dès son prochain match, il pourrait établir un nouveau record difficile à battre. Le précédant ayant plus de vingt ans ! Le saviez-vous ? Milan Skriniar est entré dans le légendaire club des centenaires. En effet, face à Bologne, Milan a intégré la liste des joueurs à avoir disputé au moins 100 matchs à l’Inter. Pour l’anecdote, Milan a atteint ce palier en comptant 100 matchs en qualité de titulaire. Auteur de 4 buts, il compte 52 rencontres gagnés dont 39 sans avoir permis à l’adversaire d’avoir inscrit le moindre but. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. C'est une certitude, l'Inter a le plus beau public de la Serie A. Cela s'est démontré l'année passée, cela se démontrera à nouveau à l'occasion de la réception du Torino, pour le premier match de Serie A à domicile. Selon la Gazzetta Dello Sport, l'Inter va pulvériser son propre record pour son premier match à domicile en Championnat. Le 20 août 2017, il y avait 51 752 supporters au Meazza pour Inter-Fiorentina... Un an plus tard, le Meazza devrait être envahi par 60 000 Nerazzurri. Même s'il faudra encore patienter deux semaines et demi, la température monte sérieusement du côté de la billetterie du Meazza, car l'Inter a non seulement vendu en un temps record ses abonnements (37 000), mais surtout, les autres tifosi prennent d'assaut la billetterie "classique" Nerazzurra. La barre symbolique des 50 000 places a déjà été franchie et cela ne semble pas prêt de s'arrêter. Une chose est sur, le Torino sera reçu avec les Honneurs au Meazza ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Internazionale.fr a le plaisir de vous proposer cette analyse de nos confrères de RTLSPORT (Belgique). La finale du Mondial-2018 qui oppose la France à la Croatie dimanche n'échappe pas à la tradition selon laquelle, depuis 1982, le Bayern Munich et l'Inter Milan comptent toujours un représentant dans le match pour le titre. Rien d'étonnant si l'on considère que sur les neuf finales disputées depuis 1982, l'Allemagne est apparue cinq fois (1982, 1986, 1990, 2002 et 2014) et l'Italie trois fois (1982, 1994 et 2006) et que le Bayern et l'Inter sont deux des principaux clubs des deux pays. Lors de cette édition, en revanche, la série semblait difficile à poursuivre, la Mannschaft ayant été éliminée dès le premier tour quand l'Italie n'était même pas qualifiée... De plus, l'Inter connaît une crise de résultats depuis son triplé historique de 2010, qui fait que le club n'avait que quatre joueurs en Russie: les Croates Ivan Perisic et Marcelo Brozovic, le Brésilien Joao Miranda et l'Uruguayen Matias Vecino. Une représentation bien inférieure aux autres grands clubs qui dominent actuellement le football européen, comme le Real Madrid (15), Manchester City (16), Barcelone (14), le Paris SG (12) ou la Juventus (11). Mais finalement, il y aura bien des représentants des deux clubs dimanche au stade Loujniki de Moscou: Perisic et Brozovic côté Nerazzurri et le Français Corentin Tolisso pour les Bavarois. Représentants du Bayern Munich et de l'Inter Milan en finale de la Coupe du monde depuis 1982 - Espagne-1982 (finale: Allemagne de l'Ouest - Italie) Bayern Munich: Paul Breitner, Wolfgang Dremmler, Karl-Heinz Rummenigge Inter Milan: Giuseppe Bergomi, Alessandro Altobelli, Giampiero Marini, Ivano Berdon, Gabriele Oriali - Mexique-1986 (Allemagne de l'Ouest - Argentine) Bayern: Andreas Brehme, Lothar Matthaüs, Klaus Augenthaler, Norbert Eder, Dieter Hoeness, (Bayern) Inter: Karl-Heinz Rummenigge, Daniel Passarella - Italie-1990 (Allemagne-Argentine) Bayern: Stefan Reuter, Jürgen Kohler, Klaus Augenthaler, Raimond Aumann, Hans Pflügler, Olaf Thon Inter: Andreas Brehme, Lothar Matthäus, Jürgen Klinsmann - Etats-Unis-1994 (Brésil-Italie): Bayern: Jorginho Inter: Nicola Berti - France-1998 (France-Brésil): Bayern: Bixente Lizarazu Inter: Youri Djorkaeff, Ronaldo - Corée du Sud-2002 (Brésil-Allemagne): Bayern: Oliver Kahn, Thomas Linke, Carsten Jancker, Jens Jeremies Inter: Ronaldo - Allemagne-2006 (France-Italie): Bayern: Willy Sagnol Inter: Marco Materazzi - Afrique du Sud-2010 (Espagne-Pays-Bas): Bayern: Marc Van Bommel, Arjen Robben Inter: Wesley Sneijder - Brésil-2014 (Allemagne-Argentine): Bayern: Manuel Neuer, Philip Lahm, Jerome Boateng, Bastian Schweinsteiger, Thomas Müller, Toni Kroos, Mario Götze Inter: Rodrigo Palacio, Hugo Campagnaro, Ricky Álvarez - Russie-2018 (France-Croatie): Bayern: Corentin Tolisso Inter: Ivan Perisic, Marcelo Brozovic ®RTLSPORT.BE
  11. L'Italie se distingue dans le classement des clubs avec le plus de joueurs dans l'histoire de la Coupe du Monde : l'Inter mène la danse avec 117 joueurs, suivi de la Juventus avec 115 joueurs. Au sommet, pour être précis, il y a l'Inter 117 joueurs qui ont porté le maillot Nerazzurro ont également eu l'honneur de participer à au moins une édition d'une Coupe du Monde. Vient ensuite la Juventus, avec 115 joueurs et en 3e position Barcelone, qui complète le podium avec 111 joueurs. Le record de l'Inter remonte à l'édition 2002, au Japon et en Corée du Sud : 13 joueurs ont participé à cette Coupe du Monde. Le record de la Juventus remonte à la Coupe du Monde de 1978 en Argentine : 9 joueurs. CLUBS PAYS JOUEURS 1. Inter ?? Italie 117 2. Juventus Italie 115 3. Barcelone Espagne 111 4. Real Madrid Espagne 102 5. Bayern Münich Allemagne 94 6. Milan Italie 93 7. Manchester United Angleterre 86 8. Liverpool Angleterre 70 9. Arsenal Angleterre 68 10. Peñarol Uruguay 66 11. Chelsea Angleterre 64 12. Ajax Pays-Bas 63 13. Nacional Uruguay 62 14. River Plate Argentine 61 15. Dynamo Kiev Unione Soviétique et Ukraine 59 16. Roma Italie 58 17. Tottenham Angleterre 57 18. Anderlecht Belgique 57 19. PSV Pays-Bas 55 20. América Mexique 52
  12. Nouveau record de recette pour l'Inter à San Siro. L'Inter a, elle-même, confirmé que le match de ce samedi soir contre la Juventus se jouera également dans les tribunes et ces dernières seront également saturée du coté du secteur des "invités": des chiffres qui conduisent à un nouveau record, non seulement pour le club du Suning, mais pour toute la série A. Jusqu'à présent le record, en Italie, était lié au Derby della Madonnina d'octobre 2017, pour ce match là, l'Inter avait collecté environ 4,8 millions d'euros. Des chiffres qui seront dépassés par la rencontre phare, attendue par toute la Serie A, ce samedi. Pour compléter le Top 3, on retrouve un match européen, celui de la Ligue des champions entre le Milan et le Fc Barcelone en 2011/12, 4,68 millions d'euros, en quarts de finale. Pour le match de ce samedi, la chorégraphie qui sera organisée par la Curva Nord reste secrète nous confirme l'Ansa. Sur son site web, les Ultras ont écrit qu'un accès latéral à la Curva restera fermé pendant tout l'avant-match: "Tout au long de l'avant-match de samedi soir, l'entrée latérale entre Brianza et Milan Nerazzurra sera fermée pour raison de chorégraphie. Nous invitons donc tout le monde à prendre place dans la Curva Nord, en utilisant les autres entrées". ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Milan – Certains records sont fait pour durer, d’autres existent pour être pulvérisés. Ce sera le cas ce dimanche, au Meazza, avec la présence de 78.328 tifosi pour un gain total de 4,5M€, c’est du jamais vu! Il s’agit d’un record absolu pour la Serie A, qui depuis déjà quelques semaines, affiche quelques belles recettes. Le record le plus important jamais encaissé en Italie est également détenu par le Meazza, avec une somme de 4,7M€ à l’occasion du match de Champion’s League opposant le Milan Ac au Fc Barcelone en mars 2012. Peu importe le résultat, les tifosi seront bien là pour répondre aux appels lancés par Spalletti et Montella. Sur le site de l’Inter, il n’y a plus aucun billet de disponible. Concernant la Curva Sud, les 8.731 places ont trouvées preneur. Il se peut également qu’au décompte final, que la somme de 4,5M€ soit revue à la hausse. A cela, on peut également ajouter la présence des 30.000 abonnés du club du Corso Vittorio Emanuele, qui ont quoiqu’il arrive, disposent de ce match dans le pack d’abonnement. 30.000 abonnés sur 78.328 places disponibles, cela veut tout dire..... Le stade atteindra donc sa capacité totale Vu qu’il a été réduit, lors des travaux réalisés pour accueillir la finale de la Champion’s 2016. De fait, l’Inter et le Milan détiennent, ensemble, le record absolu au niveau national et européen. A moins d’une surprise, ce record aura du mal à être battu, même s’il y aura le Derby d’Italie qui devra encore avoir lieu. Ce record de recette en spectateurs égale celui établi par le Napoli-Real, qui s’était tenu en Mars qui avait rapporté au club napolitain 4,5M€. Ironie de l’histoire, c’est l’Inter elle-même qui avait déjà établie le tout premier record pour la Serie A, l’année passée, mais cette année, la décision de notre direction de diminuer le prix des abonnements dans plusieurs secteurs, en faisant des gains ailleurs, a servi de nouveau levier et cela nous a permis d’atteindre ce chiffre. Il s’agit d’une recette incroyable pour une rencontre entre deux clubs d’une même ville et quoiqu’il arrive sur le terrain, le Derby aura déjà un impact positif sur les recette. De plus, on a pu constater une explosion au niveau des supporters venant de l’étranger et qiu rêvent d’assister au Derby della Madonnina. Il n’y aura que deux personnes absentes du côté de l’Inter, les deux patrons : Jindong Zhang et Li Yonghong qui, pour raisons professionnelles, doivent rester en Chine et regarderont donc le match devant en direct à la télévision. Deux clubs, deux couleurs, deux destins opposés Les destins de l’Inter et du Milan sont généralement étroitement liés et ce sera également le cas pour Spalletti et Montella. Pour ces derniers, il s’agira d’un derby que tout oppose : D’un côté, un entraîneur conquérant devenu l’Homme de la providence: "Spalletti" qui se présente sur le terrain en qualité de second de Serie A, de l’autre, Montella, qui est retenu comme le principal responsable de la période difficile que traverse le Milan, malgré l’euphorie d’un Mercato pharaonique. L’avantage est donc du côté de l’Inter sur le banc, surtout que les deux clubs ont passé l’examen de la Roma : Spalletti a remporté les trois points, tandis que l’équipe de Montella a réalisé l’une de ses pires prestations face à l’équipe de Di Francesco. La pression est également bien plus lourde du côté de l’Aeroplanino, qui, en cas de défaite, pourrait disputer son dernier match sur le banc du Milan Ac. De son côté, Spalletti peut renforcer le moral de l’équipe et lui permettre de rêver à viser plus haut en cas de victoire, l’Inter pourrait « s’envoler » et le Milan pourrait "sombrer" définitivement. De plus, Spalletti a dans ses rangs Candreva, qui est l’homme des Derby de Milan, car l’année passée, il avait marqué un but lors des deux Derbys milanais. Mais cette fois-ci, la volonté de notre international italien est d’inscrire son premier but décisif, celui qui permettra à l'Inter de l’emporter sur les Rossoneri. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. Milan – Selon le Corriere Dello Sport, les 3 buts encaissés cette saison, feront date dans l’histoire de l’Inter! Pour trouver trace d’une meilleure performance, il faut remonter à la saison 1966/1967 avec l’Inter d’Helenio Herrera! En effet, seule l’Inter d’Il Mago avait réussi cet exploit, lui qui était en fin de cycle avec la Grande Inter, et qui allait terminer second derrière la Juve en Serie A, avait remporter les 7 premiers matchs en encaissant qu’un but, face au Spal d’un certain Fabio Capello. Lors de la 10ème journée, l’Inter connaissait sa première défaire sur le terrain de Bologne (3-2). Avant ce match, lInter présentait un très beau bilan de 8 victoires et 1 match nul. Selon le Corriere Dello Sport, l’Inter de Spalletti égale : L’Inter de Benitez en 2010 – 2011, avec la Coupe d’Italie remportée par Léonardo L’Inter des records en 1988-1999, avec le Scudetto a la clé L’Inter de la saison 1986-1987, qui a terminé à la troisième place L’Inter de la saison 1979-1980, avec le Scudetto a la clé L’Inter de la saison 1972-1973, qui a terminé à la quatrième place L’Inter de la saison 1964-1965 avec le Scudetto à la clé L’Inter de la saison 1963-1964 qui a terminé à la seconde place Si l’on se base sur les statistiques, à chaque fois que l’Inter a démontré une pareille solidité défensive, l’Inter est parvenu à terminer le championnat dans le Top 4. Ce qui a l’heure actuelle lui garantirait la participation à la Champion’s League 2018-2019…. Espérons juste que l’Inter de Spalletti ne soit pas l’exception qui confirme la règle…. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  15. Milan – Ce début de saison de l’Inter de Luciano Spalletti est, du point de vue comptable, excellent. Preuve en est, l’Inter est à égalité de point avec la Juventus, tenante du titre, avec 19 points sur 21 disponibles. La Stat qui fait mal Pour retrouver trace d’un pareil début de saison, il faut revenir 15 ans en arrière, soit à la saison 2002/2003. A l’époque, l’Inter était entraînée par Hector Cuper et avait le même nombre de points, en autant de journées. A la fin de cette saison, l’Inter avait terminé son championnat à la seconde place avec 65 points en 34 journées de Serie A. La Juve remportait le Scudetto avec 72 points. Un classement, qui à l’heure actuelle, serait le Rêve de nombreux Tifosi de notre Beneamata.... ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. Milan – Handanovic, durant toute sa carrière en Serie A (Udinese, Trévise, Lazio et l’Inter) a disputé 372 matchs. Il a su conservé un clean sheet à 126 reprises. Cette année, notre numéro un n’a pas encore dû faire face à un penalty, mais il est intéressant de constater que c’est l’une de ses spécialités. Sur 70 confrontations, il en a arrêté 23, soit un ratio de 33%. Lors du prochain penalty sifflé contre l’Inter, il pourra devenir le meilleur gardien de la Serie A dans cette discipline. En effet, ce record est détenu actuellement par une légende Nerazzurra, Gianluca Pagliuca avec 24 penaltys arrété sur 91 tentatives, soit un ratio de 26,4%. Même si Spalletti se passerait bien de devoir faire face à ce genre de situation, il sait qu’avec Handanovic dans les buts, il est possible que cela ne porte pas préjudice à l’équipe, bien au contraire! ®Antony Gilles – Internazionale.fr