Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'roberto martinez'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

13 résultats trouvés

  1. Est-ce l’approche de la prochaine Coupe du Monde et un message subliminal du Sélectionner National Roberto Martinez qui exige de lui qu’il ait du temps de jeu dans les jambes ? Qui sait. Mais depuis sa trahison pour rejoindre Chelsea, Lukaku ne fait que contacter l’Inter, limite en mode harcèlement Révélation de la Gazzetta Dello Sport "Le canal avec son ancien club, Romelu l’a ré-ouvert depuis des semaines et il ne s’agit pas de WhatsApp de courtoisie ou d’appel nostalgique envers ses anciens équipiers. Même si certains sont toujours en rogne après avoir été trahi, vu la façon dont il est parti, tout le monde se réjouirait finalement du retour du Belge sur le terrain et en dehors. En deux ans, Lukaku a été aimé pour ses buts, son professionnalisme et sa bonne humeur. Les contacts sont continus et ceux-ci sont surtout destinés à la Direction, ils pourraient être résumé comme ceci : "Si vous me voulez, si vous souhaitez me reprendre, je suis disponible." "Toutefois, état financier en main, l’Inter est obligé de composer avec cette exigence et elle attend de voir ce qu’il se passera lors de l’été de feu qui s’annonce à Chelsea et qui va outre la situation entourant Abramovich. Si Lukaku venait à rompre avec les Blues, le Club Nerazzurro serait prêt à tenter le coup, le tout étant déterminé par les conditions économiques suivantes : A savoir un prêt objectivement onéreux." "Nous devrons attendre jusqu'à la fin du mois d'avril, alors que d'ici lundi, les quatre consortiums intéressés par la reprise du club de l'oligarque russe mis à la porte par le gouvernement anglais devront faire leur dernière offre. Avec la nouvelle Direction, il faudra parler d'un prêt, peut-être assorti d'une formule de paiement, où tous chercheront à contenter tout le monde." "Finalement, Rom retournerait dans son pays tant aimé et se revaloriserait certainement, tandis que Chelsea ne garderait pas un joueur, totalement incompatible avec le jeu de Tuchel, et ne verrait pas un investissement de 113 millions en chute libre.De plus Big Rom devrait prendre ses ciseaux et couper sa manne financière : A Chelsea, il gagne 12,5 millions, l'Everest pour l'Inter: Il serait nécessaire, voire stratégique, de montrer un geste d'amour envers les Nerazzurri et de se contenter de quelque chose de plus proche des 7,5 de l'ancien salaire milanais. Cela prendra du temps et beaucoup, beaucoup plus d'heures au téléphone" Y croyez-vous un seul instant ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Le Président Joan Laporta a décidé de ne pas prendre de réaction à chaud après l’humiliation catalane sur le terrain du Benfica : 3-0. Cette défaite devrait découler sur le départ quasi acté de Ronald Koeman étant donné que le Fc Barcelone s’était déjà incliné lourdement, à domicile, face au Bayern de Munich (0-3). Comme le souligne El Pais, une réunion d’urgence a été planifiée avec comme thématique : Le futur de Ronald Koeman. Depuis plusieurs jours, le club espagnol est à la recherche d’un entraîneur capable de remplacer le hollandais. Et Laporta serait séduit par l’option Andrea Pirlo, lui qui est sans équipe et qui n’est pas excessif en terme de prétention financière. Mais Xavi Hernández est en pole position : Sur la table, on retrouve aussi les noms de Roberto Martinez, le sélectionneur national de la Belgique, et celui d’Òscar García, actuellement en poste à Reims. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Est-ce déjà la fin du "Nous" dans les studios de Sky Sport ? Peut-être ! Selon AS, la dernière contre-performance de Ronald Koeman face au club de Grenade pourrait déjà le faire "sauter". A tel point que trois personnalités sont déjà pressenties : Roberto Martinez, actuel sélectionneur national de la Belgique Xavi Hernandez, légende du club, qui fait ses classes d’entraîneur au Qatar et pour qui le challenge pourrait zncore s’avérer un rien trop élevé actuellement Antonio Conte, même si le module de jeu proposé par l’italien ne semble pas "épouser à la perfection" la philosophie Blaugrana. Selon vous, Conte chez les Culés représente-t ’il un mariage compatible ? Surtout vu les problèmes financiers du club catalan..... ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. La Belgique affrontera l'Italie en quarts de finale de l'Euro 2020 ce Vendredi alors qu'une "génération dorée" tente à nouveau de remporter, enfin, un titre majeur. Roberto Martinez a déclaré ceci lors d'une interview accordée à Goal (seules les parties dédiées à Lukaku sont traduites). Question: Si je vous donnais 100 €, les parieriez-vous sur Romelu Lukaku gagnant le Ballon d'Or? "Je partagerais 50 € pour Romelu Lukaku et 50 € pour Kevin De Bruyne. Je pense que les deux, dans leurs rôles, ont été les meilleurs du football mondial. J'espère donc qu'ils pourront obtenir les récompenses qu'ils méritent." Sur le but dédié à Christian Eriksen. "Cela vous montre qui est Romelu. C'est une personne attentionnée. Il y a des valeurs qui sont plus importantes que simplement gagner ou perdre. La façon dont vous gagnez est la façon dont vous vivez la vie. Et je pense que c'était un moment merveilleux que Romelu Lukaku avait traduit comme: 'L'importance de ce moment est que Christian aille bien'. Et nous voulions célébrer avec lui." Sur la progression de Romelu Lukaku. "Nous parlons d'un Romelu Lukaku qui est plus qu'un buteur depuis qu'il a rejoint l'Inter. Il est arrivé dans le bon club, au bon moment, avec le bon entraîneur, Antonio Conte, et a développé cette incroyable maturité. Ce n'est pas seulement le buteur que nous connaissons tous. C'est quelqu'un qui peut affecter le jeu, il peut affecter les joueurs autour de lui. Il peut vraiment vraiment influencer ce que vous allez faire sur le terrain." "Il n'a toujours que 28 ans, les records de buts sont incroyables, mais je pense que Romelu Lukaku est devenu un footballeur très mature au cours des 14 derniers mois." De son côté, s'adressant au magazine italien L'Uomo Vogue, le joueur de 28 ans a parlé de l'expérience de la défaite de la finale de la Ligue Europa en 2020 et de l'effet que cela a eu pour galvaniser son désir de concourir pour les trophées. "Si je regarde en arrière, par rapport à il y a deux ans en Angleterre, je suis passé au sommet. Maintenant, nous sommes champions d'Italie et c'est magnifique. Ma priorité maintenant est de profiter du moment, de célébrer avec mes coéquipiers. L'amour des fans ici en Italie est différent : ici, il est plus chaleureux et sincère qu'en Angleterre, les gens ici expriment vraiment leur affection pour les joueurs et pour l'équipe. La saison dernière a été fantastique." "Après la finale de la Ligue Europa, j'étais très triste, mais malgré la défaite contre Séville, j'ai reçu de l'affection et de la compréhension de la part des fans. Puis j'ai réalisé que je devais faire tout ce qui était en mon pouvoir, à partir de ce moment, pour aider amener l'Inter à la victoire, pour pouvoir aider l'équipe, l'entraîneur, mes coéquipiers." Moralité: Une petite finale Belgique - Angleterre avec un Romelu Lukaku crucifiant the Three Lions en guise pied de nez aux fans anglais?
  5. S'exprimant lors d'une conférence de presse officielle avec l'équipe nationale belge, Romelu Lukaku a été interrogé sur ce qu'il pensait de sa carrière et de son homologue Cristiano Ronaldo. Alors que la Belgique et le Portugal s'affrontent Dimanche, certains ont prédit que Lukaku et Ronaldo seraient les protagonistes du match. Concernant la comparaison avec CR7. "J'ai fait beaucoup de progrès, mais je suis toujours à la recherche d'un peu plus. Tout le monde parle toujours de forme, mais je pense que j'ai fait un pas dans ma carrière et j'essaie d'en faire un autre. C'était exceptionnel de remporter le titre, ce fut une excellente saison, mais je ne pense pas que la présence de Ronaldo soit ce qui m'a motivé au niveau général." Les comparaisons comme un facteur de motivation. "Quand les gens parlent de Lewandowski, Benzema et Kane, ils appellent ces joueurs 'classe mondiale', mais avec moi c'est juste 'bonne forme'. Cela m'a motivé à travailler plus dur et à m'améliorer. Maintenant, je pense que j'appartiens à cette liste de joueurs de classe mondiale." S'exprimant lors d'une conférence de presse officielle, Roberto Martinez, manager de la Belgique, a déclaré que: "Lukaku a atteint sa pleine maturité, je pense qu'il est au pic de sa carrière."
  6. En effet, Romelu Lukaku est décidément en forme cette saison : S’il performe avec l’Inter, il est tout aussi performant en équipe nationale. Par chance pour Antonio Conte, le Sélectionneur des Diables Rouges, Roberto Martinez, a décidé de laisser Big Rom au repos lors de la correction infligée par la Belgique à la Biélorussie (8-0). Pour ce sprint final, cela aura permis au Diable de recharger ses batteries, étant donné qu’Antonio Conte ne se passera pas de son talentueux attaquant, tant exigé et imposé, il y a deux été. Révélation de la Gazzetta Dello Sport L’Inter se présente avec un parcours immaculé en cette phase retour : 8 victoires sur 8. En 2021, l’Inter ne s’est incliné qu’à deux reprises, à chaque fois sans un Lukaku protagoniste. Les statistiques confirment les résultats : L’Inter ne peut pas se passer de son attaquant auteur de 59 buts en 85 présences pour l’Inter. Une moyenne vertigineuse comme celle qu’il propose avec sa Belgique où il est le meilleur buteur de son histoire : Avec le buts inscrits face au Pays de Galles et la République Tchèque, il culmine à 59 buts en 91 sélections. Tout simplement extraordinaire. Selon vous, Romelu Lukaku est-il LA Révélation de l’Ere Conte ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. Romelu Lukaku s’est livré à ESPN durant son dernier stage international Les Diables Rouges "Nous avons conscience d’être une équipe de talents, mais nous ne nous définissons pas comme une "Génération Dorée", nous ne nous autoproclamons pas : Nous sommes un groupe de joueurs de talents et nous savons que nous disposons de nombreux joueurs qui seraient également titulaire dans n’importe quelle autre équipe." "C’est beau d’être dans une atmosphère compétitive, si on regarde notre équipe, on voit qu’elle est pleine de diversité : Il y a plusieurs ethnies, plusieurs type d’expérience, chacun apporte quelque chose, nous sommes toujours ensemble." "Nous cherchons à démontrer à la population belge que nous pouvons faire preuve d’unité, même si nous avons des expériences différentes, des religions différentes, on peut se battre ensemble. Ce que nous vivons est à présent différent de ce que l’on a connu à la Coupe du Monde au Brésil. Et Même en Russie, le soutien des supporters était très beau, j’espère que l’on pourra revivre de tels moments." Roberto Martinez "Lorsqu’il est arrivé, il a changé en substance le système à 4 défenseurs pour un système à 3. Il a cherché à insérer le plus grand nombre possible de joueurs offensifs, il a changé le système. Hors du terrain, il ne nous a pas beaucoup changé, nous avons plus de responsabilités et de libertés." Vincent Kompany "Nous avons la même histoire, il a aussi évolué pour l’équipe qu’il supportait étant enfant. Je voulais seulement être comme lui, même si c’était un défenseur. Il voulait jouer pour Anderlecht, joueur pour l’équipe de la ville qu’il aimait et y remporter des titres." "Cela s’est passé lorsque j’étais plus jeune, et même lorsque j’étais jeune, je savais qu’en parvenant à m’améliorer, que je serais capable de réaliser ce qu’aucun autre attaquant belge n’a jamais réussi à faire dans l’Histoire. C’est ce que j’avais en tête : Être différent, être différent des attaquants que la Belgique avait à l’époque." Préfèreriez-vous remporter l’Euro avec la Belgique ou la Serie A ? "Les deux, si j’en ai la possibilité. Permettez-moi de vous répondre les deux." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Auteur d’un nouveau doublé et de deux passes décisives, Big Rom s’est prêté au jeu de l’interview auprès de la DAZN. Si l’Inter l’a emporté 4-2, Romelu s'est montré honnête sur la prestation d’équipe. "Honnêtement, nous ne sommes pas une grande équipe, on ne peut pas être autant en difficulté. Les 60 premières minutes étaient très mauvaises, nous étions en difficulté : Nous avons joué sans agressivité, sans envie. Nous nous sommes réveillés ensuite et nous avons gagné et cela reste le plus important." Vu votre récente déclaration sur Eriksen, vous êtes un Leader du Vestiaire… "Je ne le suis pas, je suis un joueur qui veut aider ses équipiers, je n’aime pas entendre dire que je suis un leader: Je suis l’un des 25, j’espère gagner quelque chose." Roberto Martinez a déclaré que vous étiez dans le meilleur moment de votre carrière..... "Je grandis et je cherche toujours à m’améliorer pour de venir un Fuoriclasse : Et le Fuoriclasse remporte quelque chose, c’est ma motivation. Je veux toujours faire le meilleur pour l’Inter, pas pour moi personnellement. Je suis ici avec un bon entraîneur qui m’aide quotidiennement, et avec une bonne équipe qui m’offre l’opportunité de réaliser de grandes choses." La célébration ? "Je joue à un jeu de guerre et je vais débuter à Call Of Duty avec Hakimi." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Le débat mérite d’être lancé. Comme le révèle la presse transalpine, Antonio Conte avait raison de miser sur Romelu Lukaku, un joueur considéré comme l’un des leaders du vestiaire, si pas LE leader. "L’Inter, plus qu’un leader, a trouvé en Lukaku un potentiel capitaine. Vu comment il se comporte envers un équipier en difficulté, le Totem belge a une nouvelle fois démontré, et depuis le premier jour de son aventure interiste, son engagement. Un engagement qui a été encensé par les tifosi et ses équipiers. Pour Conte, ce n’était pas utile, vu comment il avait insisté pour le recruter : Et il avait raison, étant donné la croissance extraordinaire de Big Rom lors de ces 15 mois." Une épaule sur qui s’appuyer Preuve en est le cas Eriksen, dans l’œil du cyclone, le danois semble se rapprocher d’un départ imminent de l’Inter. Mais pour Big Rom, il est important de lui venir en aide. Interviewé par Kanal 5, voici sa déclaration vis-à-vis du danois "Eriksen a toutes les qualités pour devenir un Fuoriclasse et je veux l’aider. Il y a des joueurs qui ont besoin de plus de temps pour s’adapter au Calcio. J’ai été chanceux de m’y habituer rapidement. Il a encore du travail à faire avec la langue. S’il apprenait l’italien, tout lui serait plus facile. Il pourrait mieux communiquer et contribuer mieux au travail d’équipe." En effet, pour rappel Romelu, qui connait pas moins de six langues avait demandé, dès son premier jour à la Pinetina de lui parler en italien. S’il a pu compter sur l’aide de son frère Jordan, qui était à la Lazio depuis 2016, il a perfectionné, à présent, son italien: A tel point qu’il donne le sentiment d’être déjà en Italie depuis des années." La Machine Lukaku Des records à l’Inter, Lukaku en a déjà fait tomber quelques-uns. Personne comme lui, débutant en Serie A, n’avait inscrit autant de buts lors des dix premières journées. Cette saison, l’Inter a marqué, entre la Serie A et la Ligue des Champions 11 buts depuis le début de saison, Lukaku en a également inscrit 11 à lui seul. Seul l’intouchable Ronaldo lui résiste. Au meilleurs de leurs performances: Milito en avait inscrit 7, Eto’o 5, Vieri 5 et Ibrahimovic 5 La barre des 30 A présent et comme le souligne Sky Sport, Big Rom pourrait de nouveau inscrire son nom dans l'Elite Nerazzurra: Le Diable Rouge a inscrit 28 but en 42 matchs, en cas de doublé lors du prochain match, il passera sous la barre des 30 buts en moins de 50 matchs. Ronaldo, Vieri, Ibra, trois phénomènes... Mais Ronaldo est le seul et l’unique à avoir atteint les 30 buts en 41 matchs…. En cas de doublé face au Torino, Big Rom rejoindra le Roi Vieri à la seconde place. En équipe Nationale, Big Rom est également intouchable et est devenu le Meilleur Buteur de l'histoire de la Belgique, lui qui présente l’éloquente statistique de 57 buts en 89 sélections. Sans oublier le dernier record européen d’atteint Encensé par Martinez Interviewé par TalkSport, Roberto Martinez, le sélectionneur National belge a très bien connu Romelu Lukaku, vu qu’il était son entraîneur à Everton: "Mon rapport avec Romelu a débuté lorsqu’il était encore jeune, il venait d’arriver en prêt à Everton. Nous avons ensuite réalisé un énorme effort financier à tel point qu’il est encore le transfert le plus cher du club actuellement. J’ai pu voir le joueur sous différents angles : Dans les bons moments, mais aussi dans les mauvais. Et j’ai pu constater que Romelu n’avait jamais perdu son exceptionnelle qualité : Marquer des buts." "A présent, on voit une réelle maturité dans son jeu. A Manchester United, il était si désespéré de remporter un titre, il avait pris beaucoup de responsabilité sur ses épaules et il a, à mes yeux, pris beaucoup de coups injustes." "En partant en Italie, il a été plongé dans un nouveau projet et il a pris ses responsabilités, comme ce fut le cas en Angleterre, de façon positive. A présent, c’est un joueur qui est dans le meilleure moment de maturité de sa carrière." Selon vous, vu ses qualités humaines et sportives, Big Rom a-t’il les épaules pour être Le Leader du Vestiaire et, à fortiori, un Capitaine de l’Inter à en devenir ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Lors de la conférence de presse de Roberto Martinez dans le cadre des deux prochaines confrontations de la Belgique face à la Suisse et l’Angleterre, s’est posé la question relative à l’état de santé de Romelu Lukaku. "Nous sommes restés en contact avec Romelu, depuis qu’il a été victime de ce problème musculaire face au Shakhtar Donetsk. Nous avons aussi maintenu des contacts avec l’Inter. Il a encore quelque jours pour récupérer et je suis confiant qu’il sera disponible lundi." "Nous déciderons ensuite avec le service médical s’il sera apte à jouer." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Antonio Conte peut retrouver le sourire, Romelu Lukaku, victime d’une blessure aux adducteurs est en train de brûler les étapes. À tel point qu’un retour face à l’Atalanta, n’est pas à exclure Révélation de Tuttosport "Romelu Lukaku montre des signes d’amélioration. Hier, l’attaquant belge a effectué un autre entrainement personnalisé à la Pinetina où s’entraînent uniquement les joueurs blessés, vu que l’équipe a bénéficié d’un jour de repos." Prêt pour l’Atalanta ? "Après l’entrainement, les sensations ont été positives : Aujourd’hui, le staff médical Nerazzurro évaluera à nouveau la condition physique de Lukaku. Il devra être décidé s’il pourra retrouver l’entrainement collectif, passage indispensable afin de savoir si l’attaquant sera à disposition d’Antonio Conte pour la rencontre face à l’Atalanta." "A la Casa Inter, la possibilité est réelle quant à un éventuel retour. Les autres progrès qui seront réalisés entre aujourd’hui et demain vont s’avérer décisif." Diplomatie "La journée d’aujourd’hui sera également importante pour une autre raison. Dans la matinée, Roberto Martinez, le sélectionneur national de la Belgique, dévoilera la liste des convoqués pour les Diables Rouges. Il y aura un match amical face à la Suisse et la rencontre face à l’Angleterre dans le cadre de la Nations League." "L’Inter espère que cette fois-ci que Big Rom sera épargné. Le Club Nerazzurro est actuellement entrain d’entretenir des échanges diplomatiques avec la Fédération concernée." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Roberto Martinez s’est livré à Sporza sur les performances du numéro 9 Nerazzurro: "Pour moi, Romelu est le meilleur attaquant au monde, mais c’est ma vision. C’est une question de goûts et de choses qui te sont importantes chez un attaquant: Mais lorsque tu as le numéro 9, que tu es capable de jouer dos au but, que tu es fort dans les duel aérien, que tu peux courir plus rapidement que la défense et que tu peux marquer en un clin d’œil, pour ce profil de numéro 9, je choisirai Lukaku." "Depuis son transfert en Italie, Lukaku a grandi comme joueur, ses statistiques, lors de ces dernières années avec les Diables Rouges sont extraordinaires. Mais son transfert en Serie A lui a apporté un niveau supérieur de responsabilités au sein du club. Son objectif est de remporter le Scudetto en Italie et on le voit dans son comportement, dans sa grinta et dans le plaisir qu’il démontre lorsqu’il joue. Je ne suis pas surpris qu’il marque autant de buts car il est le meilleur, il démontre qu’il est aussi au sommet de sa carrière." Trouvez-vous également une amélioration du Diable Rouge depuis son arrivée à l'Inter ? Si vous étiez Mancunien, l'auriez-vous bon de l'avoir laissé partir ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  13. Roberto Martinez, le sélectionneur national de la Belgique s’est livré à la Gazzetta Dello Sport, en cette veille de demi-finale de Coupe d’Italie qui mettra aux prises deux joueurs de sa ligne d’attaque : Romelu Lukaku et Dries Mertens Commençons par Lukaku : 23 buts pour sa première saison en Italie et celle-ci n’est pas encore terminée..... Vous attendiez-vous à un Romelu aussi déterminant avec l’Inter ? "Oui, j’en était certain. Je le connais très bien, depuis ses 19 ans. C’est un numéro 9 à part, je savais qu’il avait faim de Serie A depuis très longtemps. Il avait, durant des mois, en tête l’idée de jouer en Italie et de travailler avec un entraîneur comme Conte." "Pour lui, c’était le plus important : Il est convaincu qu’Antonio lui donnera les meilleurs instructions pour lui permettre de s’exprimer au mieux et pour retirer le meilleur de ses capacités. Et c’est le cas, mais ce n’est pas fini, je pense que Romelu peut terminer la saison d’une façon incroyable." A 27 ans, Romelu est dans le vif de sa carrière, selon-vous, que peut-il encore améliorer ? "C’est un joueur qui cherche toujours à s’améliorer, qui veut étudier. Regardez ses matchs, il cherche toujours à faire mieux la fois suivante. Je crois tout de même que son objectif doit être celui de rester un attaquant qui respire le but et qui marque avec continuité, comme il l’a toujours fait. Et vu sous cet angle, il a un talent unique." Lautaro Martinez pourrait partir, avec qui voyez-vous Romelu en pointe à Milan ? "Ce ne serait pas un problème pour lui de changer d’équipier, Lukaku sait s’adapter à n’importe quel type d’attaquant qui joue à ses côtés, il n’a pas besoin d’un profil plus qu’un autre. Il a un physique extraordinaire, il protège le ballon, et est très fort devant le but." "Il a aussi joué sur les côtés étant jeune : Il est capable de joueur à n’importe quel poste en attaque et avec n’importe quel attaquant à proximité." On semblait voir arriver Mertens à l’Inter, mais finalement Dries restera à Naples et il finira probablement sa carrière en Azzurro… "Je crois qu’il a pris la bonne décision : Dries est importantissime pour la Belgique, si nous sommes devenu 1 au Monde, c’est aussi en grande partie grâce à lui. C’est un joueur que j’apprécie intensément : Il aurait pu aller jouer n’importe tout dans le mode, il aurait toucher le salaire qu’il aurait voulu..Pour moi son choix est une histoire incroyable, car il a fait tant de bien à tout le Calcio : Dries a de très grandes ambitions, tout comme le Napoli qui en a avec lui." Avec d’autres stars de votre Belgique, Lukaku et Dries ont décidé d’entreprendre le parcours destiné à devenir entraîneur. Comment les voyez-vous dans le futur ? "Ils sont déjà prêt à être entraîneurs, ce sont deux joueurs intelligents, ils connaissent tous les concepts fondamentaux du football, ils ont une très grande influence sur leurs équipiers. Pour moi, ce sont deux phénomènes. Je pense qui’ils peuvent encore apporter tant à la Belgiqu et et au Calcio, et je suis sur qu’il pourrait continuer aussi lorsqu’ils deviendront entraîneurs." Dernière question : Allez-vous regarder le match ? "C’est sur, je suis excité : L’Italie est le premier pays qui reprend avec la Coupe nationale : C’est une opportunité fantastique de revoir immédiatement des équipes fortes. La partie sera suivie dans toute la Belgique, je vous l’assure." Le Saviez-Vous ? La Fédération Belge offre la possibilité aux joueurs de pouvoir suivre des études pour être entraîneur. Pour se faire, il faut avoir collecté au moins 50 présences en équipe nationale ou avoir fait partie des matchs de qualification ou de la phase finale du Mondial 2018. Evidemment, Romelu Lukaku a saisi cette opportunité. Passionné, Lukaku pourrait selon Tuttosport déjà s’essayer à ce futur métier d’avenir également à l'Inter: "Il n’est pas impossible que, dans un avenir proche, Lukaku puisse tenter de prouver cette compétence sur le terrain, avec les plus jeunes . Dans les intentions de la Fédération Belge, les entraîneurs à en devenir peuvent s’essayer, dans la pratique, avec les joueurs les plus jeunes de leurs clubs respectifs." La citation du jour "Romelu peut être bon mais aussi embêtant en même temps. En réalité, vivre avec Romelu c’est comme être avec un enfant. Il n’est silencieux que lorsqu’il dort. Il est constamment en train de bouger." – Kevin De Bruyne Valideriez-vous Coach Lukaku à la tête de nos jeunes têtes blondes Nerazzurre ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...