Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'roberto samaden'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

12 résultats trouvés

  1. Roberto Samaden est le Responsable du secteur jeunesse de l’Inter, celui-ci s’est livré à Il Giorno. Il y a très peu de semaines, l’Inter s’est vu consigner le prestigieux prix de l’ECA Youth Football Award "Tout le club en est satisfait car nous investissons depuis des années en ce sens : Nous sommes les premiers en Italie à suivre cette voie et avoir été reconnu par l’Europe fait plaisir. C’est un prix dont le mérite en revient à notre Directeur, Giuseppe Marotta, qui a poussé pour que ce projet se concrétise, il revient aussi à toutes les personnes qui en sont en charge dans la pratique comme Annalisa Novembre et Giovanni Pasculli." Expliquez-nous ce nouveau projet de Bibliothèque réalisé à l’intérieur du Suning Youth Centre? "L’idée de construire une librairie a fait parti du projet qui nous a permis de remporter le prix de l’ECA: A l’intérieur du Convitto, il y a un espace qui offre la possibilité aux garçons de retrouver de très nombreux livres, de rencontrer des auteurs et d’être confronté à des personnalités que nous invitons mensuellement et qui sont là pour nous raconter leur Histoire." A quel point était-ce important d’insérer, au sein de votre staff, des personnes qui ont milité dans les secteurs jeunesse de l’Inter ? "Une personne qui a un vécu à l’Inter peut transmettre encore mieux les bonnes valeurs aux garçons, cette idée est née avec Piero Ausilio et depuis de très nombreuses années, nous recherchons des garçons dans différents rôles, afin qu’ils puissent rejoindre notre staff avec les bonnes compétences et être crédibles envers les joueurs." L’activité du club est fort focalisée sur la réalisation de projet éducatif pour les plus jeunes... "La clé est de faire passer le message que ce projet fait partie du parcours de formation : Il y a des activités différentes adaptées à chaque type d'âge et cela ne touche pas que les garçons mais le Staff et les Familles sont également impliquées. Parmi toutes ces nombreuses activités, j’aime mettre en évidence et rappeler notre projet sur la protection des mineurs dont la FIGC elle-même s’est inspirée." Que pensez-vous de la situation actuelle dans les mouvement sde la jeunesse italienne ? "C’est évident que nous avons un problème en termes de croissance des jeunes et cela se répercute sur les résultats de notre Nazionale qui n’est plus parvenue à se qualifier pour les deux dernières éditions de la Coupe du Monde, la dernière remonte déjà à 2010 et elle était compliquée, la parenthèse Européenne nous a permis d’atteindre des résultats à la hauteur de notre tradition." "Ces dernières années, la FIGC a tenté d'y remédier en développant le projet des Centri Federali Territoriali (Centres Fédéraux Territoriaux) et en réactivant la Section de développement du football des jeunes, en investissant dans la formation avec la création de cours pour les Managers des Sections Jeunesses, sans oublier l’excellent travail de Maurizio Viscidi avec les équipes nationales de jeunes." "Malgré tout, je crois qu'il est absolument nécessaire de faire plus, d'investir des ressources économiques dans le football de base, car le problème que nous avons n'est pas seulement technique mais il est surtout lié à un environnement qui n'aide pas les jeunes à grandir. Sans ce type d'interventions, il sera difficile d'améliorer la situation." A quel point êtes-vous satisfait de l’ascension d’un joueur de talent comme Casadei? "Cesare est arrivé chez nous à l’âge de 16 ans grâce à notre Scouting: Il a grandi à Cesena et nous avons été bon et chanceux de pouvoir finaliser son processus de croissance d’adolescent, tout comme lui a été bon pour savoir saisir l’opportunité qui s’offrait à lui. Au-delà d’être déçu de ne plus le voir avec le maillot Nerazzurro, il y a la joie de le voir à Chelsea: Je suis fier de voir un garçon de mon vivier dans un club comme Chelsea. Le choix de le vendre était un choix du club compréhensible d’un point de vue économique." "Notre rêve est de cultiver tant de Dimarco : Federico est l’exemple de comment l’on souhaite faire grandir nos garçons dans les sections jeunesses italiennes. Et via nos projets d'affiliés techniques, il est entré dans le moule à un très jeune âge et il a travaillé avec de nombreux entraîneurs différents qui l'ont fait grandir, qui l 'ont chacun à leur façon, enrichi son propre ensemble de compétences. Grâce au travail de tout l'environnement Nerazzurro, et pas seulement de l’intervention d’une seule personne, il a pu cultiver son talent et l'Inter a eu la chance de ne pas le perdre dans le dédale des prêts mais de le faire grandir et de l'accueillir ensuite dans l'équipe première." Quelle valeur représente le partenariat que vous avez avec les autres Sections Jeunesses d’autres clubs européens ? "Avec l'Athletic Bilbao et le Red Bull Salzburg, nous collaborons sur des initiatives dédiées à notre personnel, mais nous souhaitons également en faire profiter les jeunes. Ce sont des événements organisés où nous échangeons nos expériences et nos nouveautés." Les centres de formation représentent la cerise sur le gâteau... Un travail de l’ombre qui se doit d’être mis en lumière ! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  2. Roberto Samaden , responsable du secteur des jeunes Nerazzurri, s'exprime après avoir reçu le prix ECA Youth Award 2022. "Félicitations à l'Inter pour avoir remporté le prix ECA Youth Football Award 2022" C'est l'annonce faite par l'ECA sur Twitter pour rendre hommage au "Projet de l'Inter pour la formation du secteur jeunesse, visant à apporter aux jeunes joueurs les meilleures solutions pédagogiques ainsi qu'à les sensibiliser sur des sujets délicats et d'actualité." "Le projet concerne les opportunités pour tous les joueurs, hommes et femmes, et pour tout le personnel qui travaille autour d'eux, d'informer et de former sur tout ce qui n'est pas technique La raison est parce qu'autrefois, il était plus facile pour l'entraîneur d'être entraîneur et aussi éducateur. Puis, année après année, tout change. Nous avons pensé qu'il était absolument important de commencer à enseigner et à former des joueurs non seulement sur le terrain mais aussi en dehors du terrain. Nous avons donc commencé à laisser les joueurs vivre dans nos logements. Ils viennent en Italie d'autres pays et régions. Donc, étape par étape, nous devons impliquer les joueurs, tous les adultes et toutes les familles dans ce projet." La note officielle de l'Inter a été publiée. "Reconnaissance internationale importante pour l'Inter : lors de l'assemblée de l'ECA à Istanbul, Alessandro Antonello a reçu l'ECA Youth Football Award, le prix de l'Association des clubs européens qui récompense les clubs qui ont fait preuve d'un engagement exemplaire dans le développement de son secteur jeunesse. Une récompense qui vient récompenser la qualité du Projet Éducatif du Club, le programme lancé par l'Inter en 2017, vivement souhaité par le directeur du Secteur Jeunesse Roberto Samaden et promu, saison après saison, par Giuseppe Marotta . Un projet qui vise à former garçons et filles de la crèche Nerazzurra non seulement d'un point de vue technique et footballistique mais aussi d'un point de vue humain et culturel, impliquant également tous les entraîneurs et les personnes qui travaillent quotidiennement en contact étroit avec notre équipe dans le secteur jeunesse." "À partir des U9 et jusqu'à la Primavera, l'Inter crée des cours dédiés traitant de questions sensibles, en tenant compte de l'âge, du contexte social et culturel. Des questions telles que la protection des mineurs, l'intimidation, la cyberintimidation et la discrimination sont abordées à travers les interventions des professionnels Nerazzurri et de contributeurs externes. Des rencontres en face à face, des discussions, des panels s'ajoutent à la participation à des événements et des démonstrations visant à sensibiliser aux différents enjeux. Un exemple avant tout : les activités du secteur jeunesse lors de la Journée du souvenir, avec des visites, des rencontres et des moments de réflexion sur l'Holocauste." "Toutes les équipes compétitives masculines et féminines, des moins de 14 ans aux moins de 19 ans, sont également impliquées dans une formation animée par les professionnels d'Inter Media House et de l'équipe de communication concernant la sensibilisation au numérique, la bonne utilisation des réseaux sociaux et des différents canaux de communication. Sans oublier la participation active aux réalités sociales du territoire telles que les visites dans les hôpitaux pédiatriques milanais ou dans les établissements de détention pour mineurs. Connaître, gérer les problèmes quotidiens, en dehors du terrain: la mission du Nerazzurri Club porte à l'attention des garçons et des filles, mais aussi de toutes les personnes impliquées dans le personnel, des questions telles que celles de la durabilité, du changement climatique, une bonne nutrition et les perversions sportives." "Dans le cadre du projet éducatif, le Club a inauguré le Suning Youth Center et Inter College, une structure qui accueille des joueurs (des U15 aux U19) d'autres régions d'Italie ou de l'étranger. Un environnement qui offre un parcours éducatif et de formation à 360 °, ainsi que des installations dédiées telles que des salles d'étude, des salles de relaxation et des environnements qui stimulent et facilitent l'intégration et la convivialité." "Allier les aspects techniques à ce type de formation est le grand défi du Projet Educatif de l'Inter : une mission pour le Club, reconnue par l'important prix de l'ECA qui donne crédit à un projet d'une grande importance et qui se poursuivra avec encore plus de dynamisme. et d'enthousiasme." Traduction alex_j via FCInterNews.
  3. C’est une révélation d’Il Giornale: "Suning ne compte pas quitter l'Inter, bien au contraire, il double la mise!" "Au-delà des rumeurs, ponctuellement démenties, d’une cession du club Nerazzurro, la certitude est que la Famille Zhang s’attèle à ouvrir un cycle appelé à durer dans le temps. En ce sens, les dernières interventions du Mercato de l’Inter trouvent tout leur sens à commencer par le renouvellement de l’intégralité de la Direction jusqu’au 30 juin 2025, soit Giuseppe Marotta, Alessandro Antonello, Dario Baccin et Roberto Samaden : C’est la première étape : Blinder les joyaux de l’équipe." "En début mars, est attendue la signature de Marcelo Brozovic, pour le meneur de jeu, un salaire de 6,5 millions d’euros plus bonus courant jusqu’en juin 2026 est proposé. Au printemps, ce sera le tour de Samir Handanovic (30 juin 2023 avec option) et d’Ivan Perisic (30 juin 2024), les négociations sont en phase très avancées et sont sur le point d’être finalisées.Constat similaire pour Milan Skriniar qui, en fin de saison, prolongera l’histoire qui le lie à l’Inter jusqu’au 30 juin 2026 pour un salaire de 4,5 millions d’euros plus bonus." "Toutes ses manœuvres démontrent que Suning se confirme au plus haut niveau, en conservant la majorité des actions, même si l’arrivée d’un actionnaire minoritaire en provenance des Etats-Unis n’est pas à exclure......" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Si pour Simone Inzaghi, sa prolongation devrait arriver très prochainement, avant lui, on retrouvera la prolongation de l’ensemble de la Direction Nerazzurra : Les accords déjà conclus seront formalisés! Révélation de la Gazzetta Dello Sport "La propriété manœuvre sous le signe de la continuité et il n’y a aucun motif valable pour toucher au Management qui a remporté le Scudetto et qui est à la poursuite de la Seconde Etoile. Les renouvellements de Giuseppe Marotta, Alessandro Antonello, Piero Ausilio, Dario Baccin et Roberto Samaden ont déjà obtenu l’aval des Zhang: A présent, il suffit juste de formaliser les accords, et en pratique, de parapher les contrats pour passer d’une péremption de juin 2021 à une nouvelle échéance : Juin 2024." "Finalement, le modèle est confirmé gagnant : Marotta en personne est intervenu aux côtés de Simone Inzaghi pour souligner les résultats sportif et souligner l’engagement de la propriété. Antonello a retracé les différentes étapes qui ont porté aux succès et tout en définissant les objectifs futurs." Validez-vous l'ensemble de ces prolongations ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. L’ancien Administrateur-Délégué est sans conteste l’un des principaux artisan du renouveau conquérant Nerazzurro: Entré en poste le 13 décembre 2018, Giuseppe Marotta est nommé Administrateur-Délégué Sport de l’Inter. Sur le banc de touche on retrouvait Luciano Spalletti et Mauro Icardi comme capitaine et Leader de l’équipe. Le retour en Ligue des Champions aura vu l’équipe disputer la phase de groupe avant d’être reversé en Europa League. 16 décembre 2021, soit un tout petit peu plus de trois années ont passé et la situation est totalement différente : On retrouve à la tête du groupe Simone Inzaghi et sur le maillot une certaine cocarde tricolore. De plus, le club a retrouvé sa compétitivité aussi bien en Coupe d’Europe qu’en Italie Le Triennal de Marotta entre passé, présent et futur L’avènement de Marotta fut clairement décisif pour convaincre Antonio Conte d’épouse le projet Nerazzurro. "Pour réduire l’écart avec la Juventus, il n’est pas utile de se lancer dans des proclamations, mais d’avoir une Culture du travail accompagnée du sens d’appartenance envers le club" - Dixit Marotta le jour de son intronisation Des mois intenses et délicats suivantes avec la gestion du cas Icardi et un vestiaire qui a implosé : Mais finalement, le dirigeant est parvenu à redresser la situation, en recrutant Conte à Milan L’été 2019 est celui de la construction de l’Inter qui en deux saison permettra la conquête d’un Scudetto via une campagne de transfert pharaonique : Romelu Lukaku, Nicolò Barella, Stefano Sensi, Alexis Sánchez, Valentino Lazaro et Diego Godin, sans oublier les retouches hivernales Christian Eriksen, Ashley Young et Victor Moses. Pour la première année de Conte, l’équipe accroche la seconde place en Serie A et s’incline en Finale de l’Europa League face à Séville. C’est exactement à partir de ce dernier que débutera la chevauché menant au Scudetto malgré un mercato estival 2020 pratiquement inexistant, la faute à la pandémie liée au Covid-19 qui inflige de sérieuses séquelles à tous, et pas uniquement à l’Inter. Le temps de célébrer un succès retrouvé et l’importante satisfaction d’avoir mis un terme à la Domination de la Juve qu’il avait lui-même créé est bref : Giuseppe Marotta et Piero Ausilio faisant face à un été difficile avec des départs importants : Antonio Conte, Romelu Lukaku et Achraf Hakimi, sans oublier la dramatique situation entourant Christian Eriksen. Pourtant comme le démontre le terrain, les joueurs ont été bien remplacés via les affaires conclus pour s’attacher les services d’Hakan Çalhanoğlu, Edin Džeko, Joaquín Correa et Denzel Dumfries. Ceux-ci sont accompagné par le choix de miser sur le "nouveau Massimiliano Allegri": Simone Inzaghi qui s’est montré capable de reprendre l’héritage d’Antonio Conte avec pragmatisme et empathie envers le groupe, ce qui n’est pas sans rappeler « Max » à Turin en 2014 Le présent et le futur Le parcours de Marotta n’est pas terminé, même si le principal intéressé a confirmé que l’Inter sera le dernier club de sa carrière, lui qui songerait à se renouvellent dans un poste à niveau institutionnel. Giuseppe Marotta n’est pas simplement qu’n très grand gestionnaire de club, d’homme et de vestiaire, c’est un dirigeant compétent en plus sur les terrains, disposant d’un poids politique à la Lega. Giuseppe Marotta est de la Vieille Ecole, comme Adriano Galliani : Il sait et s’occupe de tout. Il se confronte avec les Présidents des Tops Clubs Européens, mais aussi avec les jardiniers d’Appiano Gentile. Comme déjà dit, l’Histoire de Marotta à l’Inter ne prendra pas fin au 30 juin 2022, date de la fin de son contrat actuel. Depuis longtemps, Marotta, comme Piero Ausilio et son adjoint Dario Baccin, sans oublier Samaden, le Responsable des jeunes, est en négociation avec Suning pour prolonger son contrat, et malgré les hauts et les bas connus par la propriété, Giuseppe Marotta restera toujours à la barre Comment jugez-vous et analysez-vous le triennal de notre Padrino préféré ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. L'académie des jeunes de l'Inter, ainsi que l'académie équivalente du Sporting Clube de Portugal, a été désignée comme club modèle pour son travail de formation de jeunes footballeurs lors de l'événement "Talent Development" organisé par l'ECA à Bruxelles les 26 et 27 octobre 2021. Au cours de cet événement de deux jours en Belgique, Roberto Samaden, responsable du développement des jeunes, et Roberto Niccolai, responsable du conditionnement des entraîneurs et des performances des jeunes, ont fait des présentations devant un public composé de professionnels et de représentants de l'Association européenne des clubs. Ces présentations ont porté sur le système d'identification des talents de l'Inter, ainsi que sur l'importance du scouting, des centres de formation et du programme Inter Grassroots. En outre, Samaden et Niccolai ont donné un aperçu du travail quotidien dans lequel l'ensemble de l'académie et son personnel sont impliqués dans le développement des talents identifiés par le club, y compris la gestion quotidienne des joueurs et des entreprises partenaires basées dans différents pays. L'Inter et son académie des jeunes ont toujours travaillé en étroite collaboration avec ses clubs affiliés : de la promotion d'une philosophie de travail à l'offre de soutien par le biais de cours de formation, l'objectif d'une croissance collective constante n'a jamais cessé d'être un impératif. Les présentations ont également porté sur le programme éducatif de l'Inter - que le club considère comme un rouage essentiel de l'académie, grâce auquel le personnel et les joueurs sont éduqués et sensibilisés à divers problèmes et sujets sociaux - et le centre de développement des jeunes Suning, avec son internat pour les jeunes footballeurs Nerazzurri. ®Internazionale.fr ~ Aurios-Inter Via Inter.it
  7. S'adressant à Inter TV, Roberto Samaden était positif quant aux réalisations de l'équipe jeune malgré son élimination en demie finale. L'équipe de Primavera jouait pour une place en finale contre l'Atalanta, mais elle n'a pas pu conserver son avance de 2-1 à la mi-temps en encaissant deux buts dont un en prolongation. Samaden ne nie pas la déception et la tristesse suite au résultat contre Empoli, mais il choisit de se concentrer sur l'impressionnante campagne qui s'est déroulée dans des circonstances aussi dramatiques. Le directeur ne tarit pas d'éloges sur les jeunes joueurs qui ont fait de belles démonstrations et du manager Amando Madonna. Sur le résultat contre Empoli. "Ça fait très mal de sortir comme ça, mais il faut être objectif et cela aurait aussi été très décevant pour Empoli de ne pas se qualifier, si nous l'avions fait. Nous avons souffert pendant la majeure partie du match, puis nous avons pu inverser le résultat, mais nous n'avons pas pu le conserver en seconde période." Sur la saison. "J'avais envie de féliciter les garçons et le staff car c'était une saison extraordinaire, quel que soit le résultat de la demi-finale. Il y a du regret parce que nous n'avons pas pu exprimer toutes nos qualités ce soir, mais cela fait partie du fait d'être une équipe jeune. Il faut leur donner crédit, et, au-delà des moments individuels, je crois que le résultat est juste." Le travail accompli par le personnel dans ces circonstances. "L'entraîneur et le staff ont fait un travail extraordinaire. D'abord parce que le championnat se déroule généralement sur dix mois et ici se joue sur cinq, avec des matchs tous les trois jours. Il y a eu des débuts pour les joueurs nés en 2003 et 2004 au cours de la saison. C'est notre travail et nous devons continuer à le faire. Évidemment, nous aurions préféré atteindre la finale et aller jusqu'au bout, mais c'est le résultat sur le terrain et nous devons l'accepter." Vers l'avenir. "Bientôt, la saison recommencera et, surtout pour ceux qui ont des chances de jouer en équipe première, il n'y aura même pas la possibilité de s'arrêter. L'espoir est de revenir jouer régulièrement et aux bons moments, avec les bonnes modalités. Être des enfants, jouer tous les trois jours comme ça ne les laisse pas être aussi prêts et préparés que les joueurs adultes peuvent l'être. Nous espérons que la saison prochaine pourra être normale et que nous pourrons continuer à jouer à des jeux comme ceux-ci."
  8. S'adressant à la chaîne de télévision officielle de l'Inter, Roberto Samaden a fait l'éloge du caractère et du travail fourni par la Primavera qui se bat pour le titre. "Ce fut une saison difficile et fatigante, d'abord pour les garçons et les filles car nous ne nous sommes jamais arrêtés après le confinement de l'année dernière. Les ligues ont été suspendues puis ont repris. En général ce n'était pas une période facile. Grâce à cela, nous avons eu la grande chance d'avoir une entreprise qui nous a soutenus et nous a permis de poursuivre l'activité en préservant d'abord la santé de tous. Je tiens à remercier en particulier l'ensemble du personnel médical et le directeur Dr Piero Volpi. Ils ont été extraordinaires en nous permettant de continuer le travail et ils ont aidé avec tout le monde. Le travail qu'ils ont fait était vraiment extraordinaire." "Faire le point sur cette saison n'a presque aucun sens après tout ce qui précède. Du point de vue du secteur jeunesse, nous avons pu soutenir l'équipe première avec un nombre constant de joueurs Primavera. C'est un objectif principal que nous avons atteint. Le Secteur Jeunesse, et par conséquent la Primavera, travaillent au service de l'Equipe Première. La saison était déjà positive en ayant réussi à jouer, avoir obtenu de bons résultats représente alors quelque chose de plus." "Les résultats sont certes satisfaisants, mais à cet égard, la période est passée au second plan. Être dans les quatre premiers avec les équipes des moins de 19 ans et des moins de 18 ans est important. Cependant, le plus important est d'avoir permis à tous les garçons de s'entraîner en toute sécurité." "Nous devons tirer les leçons de cette situation, être ensemble nous permet de n'avoir aucune limite. De nombreux jeunes se sont également démarqués en jouant au-delà de leur âge et nous en sommes heureux. La Primavera a dépassé toutes les attentes, terminant dans les deux premières places et se qualifiant directement pour les demi-finales pour le titre." "Les moins de 18 ans ont également fait de grands progrès, l'objectif est désormais de clôturer la saison de la meilleure des manières en jouant les matchs restants dans le calme. Je suis très heureux, la force se dégage des difficultés des circonstances: de ce point de vue, notre Secteur Jeunesse n'a aucune raison d'envier qui que ce soit."
  9. C'était un dossier dont Steven Zhang souhaitait boucler avant son retour en Chine. Après diverses rumeurs ces derniers jours, la Gazzetta dello Sport confirme les renouvellements de Giuseppe Marotta, Piero Ausilio, Dario Baccin et de Roberto Samaden. Les échéances passent de 2022 à 2024 pour eux. Un bon moyen pour eux de travailler sur le long terme pour le bien de l'équipe. Il ne manque que les signatures mais tout est déjà sur papier. Un acte de totale confiance de la part de Steven Zhang envers l'équipe dirigeante, elle qui a déjà fait ses preuves par le passé mais qui se retrouve face à un nouveau défi cet été : sortir bénéficiaire du mercato à hauteur de 70M€ en réduisant dans le même temps la masse salariale de 15%. ®gladis32 - internazionale.fr
  10. Notre responsable du secteur Jeune de l'Inter, Roberto Samaden, assumera le rôle de gestion du football des jeunes et des écoles. Roberto Samaden qui est en charge du Football Jeunes à l'Inter a été confirmé en tant que Responsable du Développement du Football Jeunes dans le Secteur Technique par Gravina, Président de la FIGC, lors de la dernière réunion de la fédération de football. Cette section de la FIGC traite principalement des orientations pédagogiques, des formations et techniques de l'activité des jeunes dans chaque cadre national et fixe les critères du programme, des méthodes d'enseignement et de la formation pour le football dans les clubs et à l'école. Parmi les membres de l'équipe figurent Maurizio Viscidi, coordinateur du football masculin pour la FIGC, et Renzo Ulivieri qui est à la fois président de l'Association des joueurs italiens et directeur de l'école italienne d'entraînement. Cette nomination s'accompagne de celles des personnes qui composeront le Conseil d'Administration du Football Jeunes et Scolaire: Samaden fera partie du groupe en tant que représentant de la Serie A.
  11. Le Secteur jeune de l’Inter restera sous la tutelle de Roberto Samaden. Principal artisan des récents succès de l’Inter, Roberto a vu son contrat être prolongé jusqu’au 30 juin 2022. Suivre l’exemple de Conte Selon Tuttosport, il a été demandé à ce dernier de proposer une Inter "des jeunes" évoluant dans le 3-5-2 à la Conte. Armando Madonna avait d’ailleurs déjà proposé ce dispositif lors de la demi-finale et de la finale du Championnat Primavera perdue par l’Inter face à l’Atalanta. Cette situation avait été une surprise étant donné que la défense à trois n’avait jamais été employée lors de la saison régulière de l’Inter et qu’elle ne figurait pas dans une thématique tactique à l’époque. Pour la saison à venir, la Primavera va s’aligner sur le module adopté par Conte en équipe première. Elle proposera donc un même dispositif tactique via les personnes qui ont permis à l’Inter Primavera d’obtenir de précieux résultats. De fait, si Samaden a été prolongé juqu’en 2022, Madonna lui a été confirmé jusqu’en 2021. "Il s’agit de l’Inter, mais elle ressemble bien plus à la Juventus. Plus que Pazza, l’équipe que souhaite Antonio Conte devra être un monolithe, elle ne devra rien laisser au hasard et tout sera réalisé d’une façon assez rigide. Preuve en est le comportement du Club vis-à-vis de Mauro Icardi et de Radja Nainggolan avec des prises de décisions sévères de l’ancien Administrateur-Délégué Bianconero." L’electrochoc Marotta, le premier fait d’arme de Steven Zhang L’arrivée de Marotta a été synonyme de premier électrochoc à la Pinetina. Avec l’arrivée de Conte, le natif de Lecce sera le bras armé du Beppe pour réaliser ce pourquoi il a signé. Jamais auparavant l’Inter ne s’était éloignée autant de l’ère de Massimo Moratti, d’ailleurs ce changement de cap radical laisse perplexe de nombreux nerazzurri, curieux de connaitre la suite des événements. "L’Inter de Conte sera donc totalement opposée à la créature de Moratti. Cette recette, selon le Suning, permettra à l’équipe de renouer avec la victoire." Pinetina restructurée Si les travaux de la Pinetina seront à peine terminés dans les semaines à venir, Appiano Gentile deviendra quoiqu’il arrive une forteresse imprenable. Preuve en est à Lugano où le stage estival des Nerazzurri est quasiment fermé au public. Une différence importante comparé à ce qu’il se produisait à Pinzolo et Riscone di Brunico. Comme indiqué précédemment, Conte a exigé à ses joueurs de consolider l’esprit du vestiaire, rien ne pourra fuiter. Et cette façon de se comporter sera également valide à tous les niveaux de pouvoir à l’Inter. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. Interviewé par TMW, le responsable du secteur jeunes de l'Inter, Roberto Samaden, a parlé de Facundo Colidio, le jeune attaquant de la Primavera. "Il a d'énormes qualités, comme tous les jeunes il progresse à son rythme. Il lui faut encore s'habituer au football des plus grands, mais il est destiné à faire une grande carrière." Les objectifs de la saison "Nous n'avons pas pour objectif de gagner mais de faire progresser nos jeunes. Cette saison nous avons fait des choix particuliers pour la Primavera, nous prenons les matchs un par un mais c'est extrêmement compliqué de jouer chaque fois contre des équipes au complet, mais nous donnerons tout." Favoris du Viareggio ? "Le Torino a une équipe très forte, pas beaucoup de convoqués en Nazionale et c'est un aspect déterminant. Le Toro et la Fiorentina ont de grandes chances d'arriver en finale. Il y a ensuite des outsiders comme nous, car il n'est pas évident de jouer sans nos 8 ou 9 joueurs convoqués en équipe nationale. Il y a aussi le Milan, Bologne qui sont très intéressant cette année aussi, et attention à Cagliari aussi. Sur les équipes étrangères par contre, je m'y connais moins." ®Samus - Internazionale.fr
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...