Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'ronaldo'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Groupes de produits

  • T-Shirts Collection 2020
  • Mugs
  • T-Shirts Art Portraits

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. L'Inter à l'allemande fait rêver. Après une saison très longue, marquée de hauts et de bas, de coups d'éclats, de grandes victoires mais aussi de faux pas, les joueurs d'Antonio Conte sont en Allemagne pour jouer l'Europa League, avec des possibilités concrètes de ramener un trophée européen, chose qui manque depuis dix ans. Tous les mérites reviennent à une équipe compacte, unie, féroce et déterminée. Capable de montrer un jeu offensif, agréable et avec une mentalité positive. Après la victoire contre le Bayer Leverkusen en quarts de finale, les esprits se sont tout de suite tourné
  2. "Il y a un nouveau roi à Milan" avait écrit Romelu Lukaku au terme d’une folle remontée de l’Inter sur le Milan lors du Derby Della Madonnina en février dernier. Analyse de Sky Sport A présent, le Belge est devenu "Roi" à tous les effets, aussi bien au niveau de ses statistiques que de ses prestations. C’est lui le vrai guide de l’Inter avec ses buts, mais pas que : il est également un point de référence pour ses équipiers lorsqu’il s’agit de conserver le ballon ou de décider d’une rencontre sur une action individuelle. Premier homme dans le vestiaire, il pense to
  3. Les quarts de l'Europa League arrivent petit à petit ce lundi. Il est donc temps de se remémorer les bons souvenirs, en espérant que cette aventure se poursuivra cette année. Feue Coupe UEFA et l'Inter, c'est une histoire d'amour dans les années 90. Quatre finales pour trois trophées, rien que ça. 1991 Le premier est venu en 1991 après avoir battu la Roma sur deux matchs. Une victoire 2-0 à la maison avec des buts de Matthaus et Berti, et une courte défaite 1-0 à Rome pour soulever notre première Coupe de l'UEFA. Le parcours : Rapid Vienne (1-2 ; 3-1) - Ast
  4. Leo Messi et l’Inter, un mariage impossible, mais dans le monde du Calcio, rien n’est impossible. L’Inter ne souhaite pas faire de fausses promesses à ses tifosi et a donc tiré le frein à main : "Celui qui décide, c'est le numéro 10 argentin." Le Barça l’a mauvaise En effet, selon le Corriere Della Sera, le Fc Barcelone est "irrité" suite à la projection de l’ombre de Messi dans le cadre de la publicité proposée par le Suning et PP Sports. Un comble lorsque l’ont connait les pratiques employées généralement par les Catalans. "Le club catalan est très irrité, non pas pour
  5. Romelu Lukaku entre un peu plus dans l’Histoire de l’Inter. S’il est depuis l’été dernier, le joueur le plus cher de l’Histoire du Club, le joueur rend la pareille sur le terrain. En effet, en inscrivant un énième but face à Bologne en Serie A, Romelu Lukaku est devenu le quatrième joueur de l’Histoire à atteindre la barre des 20 buts lors de ces 30 premiers matchs sous les couleurs de l'Inter. Il rentre donc dans ce cercle très fermé qui est composé de Giuseppe Meazza, István Nyers, Il Fenomeno Ronaldo en surclassant pour l'occasion deux idoles Nerazzurre : Chris
  6. L'ex milieu de terrain brésilien Zé Elias a accordé une interview à Il Posticipo dans laquelle il parle notamment de son expérience à l'Inter : "Non je ne regrette pas d'y avoir été, ce fut un honneur pour moi de jouer à l'Inter. J'aurais du faire plus lorsque l'opportunité m'a été donnée, surtout la seconde année. Malheureusement je n'y suis pas arrivé, les problèmes physiques m'ont empêché de me donner à 100%. Si j'avais été aussi performant les deux années , je serais resté. C'est de ma faute." Le vrai regret reste le scudetto perdu en 1998 : "Il faut reco
  7. Quand on parle de Gigi Simoni, il y a un sentiment de calme dans l'air. C’est le sentiment qu’il a transmis sur le terrain, lors des entraînements et dans la vie. C'était une personne gentille, un homme bon et un excellent entraîneur. Pour une génération de joueurs, il était une figure paternelle, quelqu'un à admirer. Cette équipe Inter 1997/98 est reconnue comme « l’équipe de Simoni ». Et c'est celle qui est restée dans le cœur de tous grâce au triomphe de la Coupe UEFA à Paris. « Vous êtes tous les mêmes ici, sauf un ». La phrase qu'il avait l'habitude de présenter à
  8. Depuis que le légendaire manager argentin Helenio Herrera a conduit l'Internazionale à leurs deux premières Coupes d'Europe dans les années 1960, notre club milanais a eu un lien presque inextricable avec le continent sud-américain. L'Inter a dû attendre 35 longues années pour ajouter une autre Coupe d'Europe dans son armoire à trophées et lorsqu'elle a été remportée en 2010, il y avait une forte influence sud-américaine ; six joueurs du onze de départ de Jose Mourinho venaient de là, pendant que l'attaquant argentin Diego Milito marqua les deux buts pour une victoire 2-0 contre le Bayern
  9. C'est au tour de Francesco Moriero de raconter son histoire et de répondre aux questions de fans qui ont parlé en direct sur Instragram. "Nous sommes enfermés chez nous comme il se doit. Les choses vont bien dans le Salento et nous ne devons pas abandonner. La vente aux enchères avec Miccoli s'est terminée vendredi. J'ai mis aux enchères trois de mes maillots que j'ai portés pour l'Inter et un à mes débuts dans l'équipe nationale. La vente s'est bien déroulée. Nous aidons les familles du Salento pour les produits de première nécessité : nous avons atteint près de 3600 euros ! Maint
  10. Dans une interview avec le journaliste italien Giammarco Menga sur Instagram parue sur FcInterNews, Beppe Bergomi a parlé de la saison des nerazzurri, de l'équipe et de l'urgence Covid-19. "Je pense que nous devons terminer cette saison, mais en toute sécurité et en suivant toutes les directives données par les médecins. D'un point de vue sportif, jamais auparavant un tel équilibre n'a été atteint au sommet, raison de plus pour conclure. Tous les clubs de Serie A ont la chance de reprendre en toute sécurité alors que les autres clubs des ligues inférieures sont plus en difficulté.
  11. S'exprimant en direct sur Instagram avec le journaliste de Mediaset Giammarco Menga, Alvaro Recoba s'est remémoré son époque à l'Inter Milan. Extraits. "Je suis heureux de ce que j'ai fait et je ne regrette rien. C'était peut être mes limites. Chaque instant de ma vie, je l'ai vécu à ma façon, avec mon intensité, croyant que c'était la meilleure chose à faire. J'ai fait ce que j'ai pu. Peut être que j'aurais pu faire plus qui sait. J'ai été stupide de quitter l'Inter alors que je n'aurais pas dû à ce moment là. L'Inter a fait le triplé quelques temps après et j'étais très heureux p
  12. Dans une interview accordée à Nicolo Schira via Instagram, notre ancien ailier Francesco ‘Checco’ Moriero s’est exprimé sur une série de sujets liés à l’Inter, en commençant par comment il est arrivé chez nous à l’été 1997. "Fin mai, un mercredi soir, je suis allé dîner avec Derby County qui voulait m'emmener en Angleterre. Après la réunion, j'avais un rendez-vous le lendemain pour l'Angleterre afin de signer le contrat, mais pendant la nuit, j'ai reçu un appel de Galliani. Il me voulait à l'AC Milan alors je suis allé à Milan. J'ai passé l'examen médical et signé pour les Rossoner
  13. Dans une interview avec le diffuseur mexicain TUDN, notre légende Javier Zanetti a discuté de la situation actuelle, de l'équipe et de la question de savoir quand terminer la saison plus tôt dans la journée du 11 Avril. "Pour le moment, personne ne pense au moment où cela recommencera, l'important est la santé. Vous devez être très prudent car ce virus est une chose très délicate, très bizarre. Nous espérons que la situation pourra s'améliorer, mais cela prendra du temps. Il est très difficile de prendre une décision pour le football aujourd'hui, nous sommes prudents sur ce qui ser
  14. En cette période de confinement, Il Fenomeno a échangé sur Instagram avec de nombreuses personnalités dont Christian Vieri. Signature de Bobo à l’Inter "Lippi m’a appelé un jour et m’a demandé comment je me sentais. Je savais qu’il partait à l’Inter et je lui ai demandé ce que cela faisait d’aller à Milan." Il m’avait répondu : "Qu’est-ce que tu fais ?" Je lui avait dit : "S’il y a moyen de jouer avec le Brésilien, je viens." Réaction de Ronaldo "Toi et moi, nous n’avons joué que 11 matchs ensemble, putain....c’était trop p
  15. Notre ex-défenseur Marco Materazzi s'est entretenu avec l'ancien gardien Sébastien Frey via Instagram, discutant de sa carrière et de ses souvenirs liés à l'Inter, sa déclaration a été intégralement rapportée par FcInterNews. L’ancien gardien de but a rappelé une anecdote de la Legends Cup 2020 organisée en Russie, remportée par l’équipe All-Stars de Materazzi. "Nous sommes allés en Russie pour la Legends Cup. Les Russes gagnent depuis douze ans, tu es venu et as dit : « C'est la première fois et peut-être la dernière que je suis ici, mais les Russes ne gagnent pas cette année.» "
  16. Si la Juventus est devenue ce qu’elle est aujourd’hui, elle le doit en grande partie à Giuseppe Marotta et à Antonio Conte, qui, durant trois ans de collaborations, ont posé les fondations et les premières pierres qui ont mené au succès actuel. Le temps est passé et ce duo de Maîtres sévit à présent à l’Inter, grâce au Suning et à l’ambitieux Steven Zhang. Même si le temps passe, Beppe Marotta n’a rien perdu de sa superbe Là où certains dépensent plus de 40 millions d’euros pour une promesse, lui s’est attaché les services d’un joueur de stature mondiale pour la
  17. Tuttosport est revenu sur les débuts de Romelu Lukaku. Des débuts spectaculaires qui permettent à l’Inter de maintenir la pression sur la Juve, à tel point qu’il en fait oublier Mauro Icardi. Un attaquant à l’ancienne Un attaquant jamais vu auparavant. Demandez à Gleison Bremer, Federico Peluso, Massimiliano Mangraviti, qui ont été victimes de sa force physique, quelque chose qui, en Italie, ne s’était plus vu depuis quelques années. Romelu Lukaku rappelle les attaquants d’une autre époque, celle de John Charles à Gunnar Nordahl, eux qui savaient comment surprendre
  18. Le « Géant » a offert à l’Inter trois points fondamentaux dans la course au titre et à la Ligue des Champions, un doublé extrêmement important qui a permis à l’Inter de revenir au score et de l’emporter sur le fil. Dans un match ô combien compliqué, l’Inter se présentait quasiment avec son onze type. En première période, l’Inter aura joué de malchance inscrivant deux buts, tous deux refusés pour des positions de hors-jeu. A la reprise, Bologne ouvre la marque des œuvres de Soriano, son tir à l’extérieur de la surface, contré involontairement par Stefan De Vrij, surprenant Samir Handa
  19. Les critiques envers Romelu Lukaku n’ont que très peu de sens actuellement, preuve en est les statistiques du Diable Rouge qui égale et surpasse un vieux record établi en 1997/1998 signé Ronaldo. En effet, avec 9 buts en 11 matchs, Big Rom réalise un meilleur début qu’Il Fenomeno qui en avait inscrit « que » 8 en 11 matchs. Cette performance est d’autant plus remarquable étant donné que le numéro 9 Nerazzurro n’a pas suivi le stage de pré-saison avec l’Inter. Sans oublier la complicité avec Lautaro Martinez, Sport Mediaset s’était déjà penché sur les statistiques de Romelu en
  20. Au cours d'une longue interview accordée au Guardian, Ivan Zamorano a rappelé son expérience de cinq saisons à l'Inter : "Le numéro 1+8 ? L'idée est née lors de l'arrivée à l'Inter du meilleur joueur du monde. J'ai dû lui céder le numéro 9. Je n'ai pas eu l'occasion de jouer avec beaucoup de brésiliens mais j'ai joué avec le meilleur de tous, Luis Nazario de Lima Ronaldo. C'était le meilleur de tous ceux avec qui j'ai joué. Le seul domaine où il n'excellait pas est celui où j'étais le meilleur : les buts de la tête. Il n'a pas souvent marqué de la tête mais pour tout le reste il était com
  21. Présent à un évènement organisé par les Inter Club Pugliesi, Francesco "Checco" Moriero a raconté les étapes de sa carrière qui a atteint son apogée à l'Inter : "Après 6 ans à Lecce avec Mazzone, je débarque à Cagliari toujours avec Mazzone et ensuite à la Roma. Trois ans après j'étais en discussion avec une équipe anglaise quand mon téléphone sonna et au bout du fil il y avait Galliani qui m'invitait au Milan. J'ai donc signé pour les rossoneri, effectué les visites médicales et la présentation. Et il y a eu cette transaction entre les deux clubs." "J'arrive à l'I
  22. Aujourd’hui Luigi Simoni, dit Gigi Simoni fête ses 80 ans. Entraîneur de l’Inter ayant remporté la Coupe de l’UEFA 1997/1998, ce dernier est revenu sur son amour pour l’Inter, sur son parcours interiste marqué au fer rouge par l’épisode Iuliano/Ronaldo et sur l’Inter actuelle. "Mon premier amour était le Grand Torino que j’ai vu enfant avec mon père. De plus, j’avais joué au Toro avec Meroni, il m’appelait Luigi D’Oro, c’est la raison pour laquelle je garde toujours une sympathie pour le Toro, de plus Cairo a toujours été très amical avec moi et il y a Petrachi mon anci
  23. Ce vendredi, la Juventus et l'Inter s'affronteront pour le Derby d'Italie. Une rencontre qui rappelle toujours ce fameux match de 1998, avec le penalty non sifflé sur Ronaldo après un contact avec Iuliano. Salvatore Fresi, ex-défenseur de l'Inter est revenu dessus. Vendredi, il y a Juve-Inter, pas de surprise ou les nerazzurri ont quand même des chances de victoires ? "Pour l'Inter ça peut être le match référence qui relance le championnat. La Juventus est bien sûr favorite et une victoire lui assurerait à 60-70% le trophée. C'est une équipe compacte avec, cerise sur le
  24. Ronaldo légende de l'Inter Milan évoqué la possibilité que Luka Modric quitte le Real Madrid pour rejoindre les Nerazzurri. L'Inter peut-elle signer Luka Modric ? ''Je ne sais pas, nous verrons'' a déclaré Il Fenomeno dans une interview accordée à Sky Sport. "Le marché des transferts est étrange mais comme toujours, Forza Inter. En Espagne, le marché se clôture le 31 août, nous devrons donc attendre et voir ce qui se passera. Toutes les équipes se renforcent, tout comme l'Inter. " Un mot sur le transfert de Cristiano Ronaldo à la Juventus ? Le Brésil
  25. Matteo Marani s'est livré sur le Derby d'Italie, en soulignant le travail accompli par Luciano Spalletti , qui a été en mesure de se remettre de la crise des résultats et de permettre à l'Inter de réaliser un championnat très positif: "Les défaites face à Madrid et face au Napoli ont marqué violemment la Juventus, je pense que, dans son environnement actuel, il y a trop d'émotivité et trop de critiques. C'est le week-end où le Scudetto peut se décider. La Juve va avoir droit à un match très compliqué face à une Inter, qui aura toutes les intentions de stopper net les espoirs des Biancone

Baretto

Baretto

    Vous devez être connecté pour pouvoir chatter