Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'salaires'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

12 résultats trouvés

  1. S'exprimant aujourd'hui sur Sky Sport Italia, Marco Bellinazzo, journaliste à Il Sole 24 Ore, a expliqué que le Suning veut réduire les coûts de 20%. "Le Suning s'efforcera de réduire les coûts de l'Inter d'environ 20%, avec toute une série de facteurs qui pourraient augmenter ou diminuer ce pourcentage. L'équipe coûte 300 M€ par an, compte tenu des salaires, des impôts et des amortissements, et cela consomme tous les revenus que le club engrange structurellement pendant la pandémie COVID-19. Le flux de revenus a été réduit en raison de l'absence de revenus provenant du public (sans supporters autorisés)." "Leur programme de réduction de coût devra être associé à d'autres opérations qui pourraient réduire la masse salariale et les paiements d'impôts. Par exemple, l'Inter pourrait recruter des joueurs pour lesquels ils peuvent utiliser le décret italien de croissance pour payer moins d'impôts, ou ils peuvent travailler sur la signature de joueurs libres. Ils pourraient également chercher à renégocier les contrats des joueurs qu'ils ont déjà dans leur équipe." "Le prêt donnera à l'Inter l'argent dont elle a besoin pour payer ses factures jusqu'à la fin de la saison (30 juin). Après cela, ils devront rembourser l'obligation de 150 M€ que le Suning a contractée. Le prêt de l'Inter ne créera plus de pression sur les comptes du club car il se fera par le biais du groupe de portefeuille de Suning (Great Horizon). Ils devront garantir la stabilité financière, car cela vous permet de travailler sur le respect des paiements de bonus liés à la performance. Les paiements de bonus d'Inter dans tous leurs contrats pourraient avoir un impact moins lourd sur les finances du club lorsqu'ils renégocieraient des contrats avec de grands joueurs. La situation n'affecte pas seulement l'Inter, cependant; ce n'est pas comme si tout était heureux et facile ailleurs, dans d'autres clubs."
  2. Alessandro Bastoni devrait doubler son salaire à l'Inter avec un nouveau contrat de trois ans au club, selon la Gazzetta dello Sport. Bastoni est actuellement lié à l'Inter jusqu'en 2023 avec un salaire annuel de 1,5 M€ mais il est maintenant en ligne pour une prolongation "courte mais substantielle''. Le défenseur signera un accord jusqu'en 2024 avec un salaire relevé à 4 M€, bonus compris. Les discussions de l'Inter avec l'agent de Bastoni, Tulio Tinti, ont été "délicates'' en raison des problèmes financiers du club, a expliqué la Gazzetta. Beppe Marotta et Piero Ausilio n'ont pas été en mesure de garantir à Bastoni la demande de salaire de 5 M€ faite par Tinti, car cela aurait trop augmenté leur masse salariale. Au lieu de cela, les parties sont parvenues à un compromis qui verra Bastoni obtenir 4 M€, mais avec une prolongation d'un an seulement, ouvrant peut-être la porte à de nouvelles négociations en 2022 lorsque le COVID-19 aura, espérons-le, disparu. L'Inter espère que le nouvel accord dissuadera les prétendants de Bastoni de le recruter cet été.
  3. Le grand mérite de l'Inter est de pouvoir s'isoler de toutes les rumeurs qui circulent depuis des mois sur son avenir. L'entraineur, l'équipe et la direction se sont confrontés et malgré tout, les résultats sur le terrain n'ont pas du tout été impactés par toutes les incertitudes venant de Chine. Pour le moment avec brio, un homme tient le cap et c'est Beppe Marotta. Tuttosport souligne les mérites de celui qui est constamment en première ligne pour protéger le groupe : "Une gestion solide était nécessaire pour amoindrir les répercussions des difficultés du Suning. Les derniers mois ont montré que le club pouvait se reposer sur Marotta. Il a souvent répété « Ce sont des problématiques qui nous passent au dessus, ne nous concernent pas ». Dans le même temps il fait tout pour rassurer l'équipe et essaye d'être le plus présent à la Pinetina, quasi quotidiennement. Seuls des engagements auprès de la Lega et du Conseil Fédéral l'éloignent de Milan." Parmi les problèmes à traiter par Beppe Marotta ces derniers mois, les retards salariaux figurent en bonne place. L'Inter a profité d'une décision de la FIGC pour renoncer au délai du 16 février. L'attention s'est alors déplacée au 31 mars, date prévue pour la délivrance des licences UEFA pour les coupes européennes de la saison 2021-22. Mais c'est moins urgent que prévu. Pour amortir les conséquences de la pandémie, une circulaire venant du siège à Nyon introduit une exception à l'obligation de payer tous les salaires des employés de l'an précédent. Conséquence, les clubs peuvent obtenir cette licence si le montant des impayés ne dépasse pas 15% de la rémunération globale des salariés concernés. Pour cela le club doit prouver qu'il n'a pas les revenus habituels à cause de la situation pandémique, assez simple ne serait-ce que par les huis clos. Ensuite il doit simplement soumettre un plan détaillé garantissant le paiement des arriérés avant le 30 juin. L'Inter n'a pas encore payé les salaires des mois de novembre et décembre, soit 24.8M€ bruts. Les 15% mentionnés plus haut correspondent à 22.3M€ nous concernant. Pour être en conformité au 31 mars, l'Inter doit payer 2.5M€ à l'équipe et au staff avant le 31 mars, soit 20M€ de moins que nécessaire auparavant. Un petit poids en moins. ®gladis32 - internazionale.fr
  4. L’Inter est parvenu à rejoindre un accord avec tous les salariés du Club afin de parvenir à un report de certaines mensualités en fin mai. Tous sauf une exception : Luciano Spalletti Confirmation de Franco Vanni de la Repubblica “L’Inter n’a jamais demandé à Spalletti de postposer les mensualités de novembre/décembre, ni celles de juillet/aout. Elle le paye et c’est tout. Ce n’est pas correct de déclarer que Spalletti a refusé l’accord: Il ne lui a jamais été proposé." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  5. Selon la Repubblica, ce jeudi 28 janvier 2021, les mensualités des salaires relatifs aux mois de juillet et d’août 2020 seront versés aux joueurs. En ce qui concerne les mois de novembre et de décembre 2020 , décision a été prise de les verser d’ici au 16 février 2021. Comme le souligne Franco Vanni, journaliste à la Repubblica, il est possible que le club parvienne également à trouver un accord individuel avec chaque joueur afin de procéder à l’étalement des paiements. Concernant la mensualité de ce mois de janvier 2021, celle-ci devrait être payée au mois de mai 2021. On ne peut que saluer les performances et la compréhension des joueurs qui n’en sont pas venu aux clashs…. ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Nouvelle analyse de Calcio&Finanza. Cette fois-ci, celle-ci se penche sur les salaires perçus par les joueurs du noyau Nerazzurro, cuvée 2020-2021. La somme globale salariale culmine à 150 millions d’euros pour l’Inter cette saison, sur base de l’étude annuelle réalisée par la Gazzetta Dello Sport sur la Serie A. Ces salaires sont à contre-courant en regard à la Serie A dans son aspect générale, ou les coupes budgétaire n’ont pas manquées : La masse salariale globale pour le tournoi est passé de 882 millions d’euros en 2015/2016 à 1,36 milliard d’euros la saison dernière, pour chuter de 5% cette saison, en culminant à 1,28 milliard d’euros. L’impact des nouvelles recrues En ce qui concerne l’Inter, la courbe est allée de façon croissante comparée à la saison écoulée. Il a non seulement fallu tenir compte de la réintégration des joueurs disposant d’un salaire important comme Nainggolan et Perisic, mais il a fallu également adapter le salaire perçu par Sanchez qui a été acquis durant l’été à titre définitif. Vidal et Hakimi représentent, à eux seuls, plus de 10 millions d’euros. Tandis que le groupement des nouvelles recrues tourne à 8 millions d’euros. On y retrouve Kolarov, Darmian, Pinamonti et Radu, soit toutes les acquisitions du mercato estival marqué par l’empreinte du Suning Au niveau des départs, d’importants salaires ont été dégagés, ceux de Diego Godin, Antonio Candreva et Kwadwo Asamoah Romelu Lukaku: 7,5 millions d'euros; Christian Eriksen: 7,5 millions; Alexis Sanchez: 7 millions; Arturo Vidal: 6,5 millions; Achraf Hakimi: 5 millions; Ivan Perisic: 5 millions; Radja Nainggolan: 4,5 millions; Stefan De Vrij: 3,8 millions; Marcelo Brozovic: 3,5 millions; Samir Handanovic: 3,2 millions; Aleksandar Kolarov: 3 millions; Milan Skriniar: 3 millions; Ashley Young: 3 millions; Nicolò Barella: 2,5 millions; Lautaro Martinez: 2,5 millions; Matias Vecino: 2,5 millions; Danilo D’Ambrosio: 2 millions; Matteo Darmian: 2 millions; Stefano Sensi: 2 millions; Andrea Pinamonti: 2 millions; Andrea Ranocchia: 1,8 millions; Alessandro Bastoni: 1,5 millions; Roberto Gagliardini: 1,5 millions; Ionut Radu: 1 milione; Daniele Padelli: 0,5 millions. Cautionnez-vous cette répartition salariale ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Les tractations entre les joueurs et les clubs, concernant les salaires à percevoir pour les mois de mars et avril sont remontées jusqu’aux oreilles de l’UEFA. L’UEFA a donc fait savoir que ceux qui n’auront pas payé les deux versements mensuels à leurs propres affiliés ne seront pas en mesure de participer aux Compétions européennes de la prochaine édition, sauf en cas d’accord écrit avec les joueurs. Une attitude différente a été adoptée par la FIGC qui autorisera tout de même l’inscription des clubs qui seront toujours en contentieux avec leurs propres joueurs. Cette décision de l’UEFA ravi l’AIC, l’Association Italienne des Joueurs, qui exigeait une entrevue avec la FIGC. A l'étranger, la Liga reprendra ses droits le 8 juin tandis que la Premier League reste toujours en quarantaine imposée par le Gouvernement. Ce qui, pour l’instant, mettrait à risque la participation des clubs anglais en Ligue des Champions et en Europa League au mois d’août. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  8. La Fédération Italienne de Football, la FIGC, sur base de l’article 8 relatif à la transparence, a publié son rapport annuel 2019 "Les rémunérations versées aux agents sportifs pour l’année 2019 en Serie A" De façon globale, du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2019, les clubs de la Serie A ont versé 187 millions d’euros aux agents. Cela ne concerne pas uniquement les transferts des joueurs, mais également les prolongations de contrat ». En moyenne, chaque équipe a dépensé 8,55 millions d’euros, il s’agit d’une augmentation importante comparée à l’année 2018, et ce, même si les clubs avaient tout de même dépensés 171 millions d’euros. Pour 2019, l’augmentation est estimée à 9,5%. Cette moyenne est influencée par les dépenses des grandes équipes : Il suffit juste de penser qu’a elles-seules, l’Inter, la Juve, le Milan et la Roma ont dépensé 119 des 181 millions d’euros! Après le coup d’arrêt en 2017 ou les dépenses étaient passées de 193 à 138 millions d’euros, la tendance est à nouveau à la hausse L’équipe qui a dépensée le plus est la Juventus, passant de 24,3 à 44,3 millions d’euros. La Vieille Dame est suivie par l’Inter : de 24,9 à 31,8 millions d’euros La Roma complète ce top 3 (22,9 à 23,2 millions d’euros) suivi par le Milan (16,7 à 19,6 millions d’euros) De façon générale, il n’y a que ces quatre équipes qui ont dépassé le palier des 10 millions d’euros. De plus, la FIGC révèle également que les footballeurs professionnels inscrit auprès de la Lega Nazionale Professionisti Serie A ont versé aux agents 13,6 millions d’euros contre 9,2 millions d’euros la saison dernière ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Après la Juventus, les Nerazzurri ont également fait part d'une disponibilité à réduire drastiquement la masse salariale du Club. Commele réfère l’Ansa, une réunion a eu lieu entre le Club, Antonio Conte et le Capitaine Samir Handanovic. Il en résulte que tous ont marqué une pleine disponibilité à se priver d’une partie de leur salaire "Faisant suite à un colloque entre le Club, Conte et le Capitaine Handanovic, en prenant acte du grave état d’urgence sanitaire, il émerge que l’entraîneur, le staff technique, et tous les joueurs de l’équipe première se sont montrés disponible à une réduction de leur rémunération pour le restant de la saison sportive actuelle." "Les modalités spécifiques et les accords individuels seront clarifiés lorsque les scénarios relatifs à une éventuelle reprise seront définis" Détail de la réunion via le Corriere Dello Sport "Ce sont les joueurs avec Handanovic (Capitaine) et Ranocchia (Représentant Nerazzurro à l’AIC) qui ont lancé le signal. A eux, s’est allié Conte. En substance, il a été donné au club la disponibilité de discuter d’une réduction des salaires. Le Club a objectivement accueilli cette communication avec plaisir, mais la réponse a été que ce n’était pas encore le moment d’entrer dans le vif." "En effet, Il est mieux de comprendre avant, si et comment se conclura la saison. A ce moment-là, avec un cadre défini de la situation, même s’il n’est pas figé, il sera plus clair et plus évident de rejoindre cet objectif d’accord." Différences avec la Juve "Dans l’environnement de l’Inter, il y a lieu souligner quelques différences comparé au noyau de la Juve dans sa composition: En effet, on retrouve une série de joueurs en prêt dont Sanchez qui va retourner sans l’ombre d’un doute à Manchester United." "Mais il y a aussi Biraghi, Moses, Sensi et d’autres joueurs en fin de contrat tel que Borja Valero, Padelli, Berni et Young, dont sa prolongation pour la saison à venir est déjà considérée comme acquise." Si l’initiative est honorable, reste à présent à définir le cadre légal de ces négociations afin d’éviter toute mauvaise surprise juridique ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Intervenu lors e la retransmission de Tutti Convocati, le Président de la FIGC, Gabriele Gravina s’est montré ouvert quant à une éventuelle retenue sur salaire des joueurs: "En ce moment d’urgence, la retenue sur salaire des joueurs n’est pas un tabou. Je crois que nous devons tous nous mettre au tour de la table. La crise et l’urgence valent pour tous et notre monde doit aussi avoir la capacité d’être unis." Réunion planifiée entre la Lega et l’AIC Cette réunion, selon le Corriere dello Sport, est planifiée pour ce vendredi: "Il est déjà évident que cette retenue commune ne sera pas égal pour tous : Certains joueurs disposent du minium syndical et ceux qui perçoivent moins que cela devraient en être épargnés. Le montant de la retenue sera plus important en fonction des émoluments établi par un un groupe de palier de revenus prédéfini." "Les propriétaires ont proposé une retenue sur les contrats de 20 à 30%. A titre d’exemple, Cristiano Ronaldo qui gagne 31 millions d’euros net devrait en laisser 9 sur la table. D’autres salaires comme ceux de Lukaku, Dybala, Higuain, Ramsey, De Ligt, Donnarumma et Dzeko, pour ne citer qu’eux, se verrait bien impacté." "En regard aux dommages, la Serie A a décidé de ne pas demander d’aide financière au Gouvernement "mais elle demandera l’adaptation de certaines lois qui pénalisent et qui pèsent sur le Calcio." Quelles sont-elles ? La construction de nouvelles enceintes. La loi Melandri: Soit une demande d’une vente plus longue dans sa durée des droits télés que celle actuelle qui reprend qu’un triennal. Disposer de moins de contraintes sur les pack exclusif, L’ouverture aux nouvelles técnologie Une adaptation de la loi de 1981 sur le professionnalisme sportif Selon vous, ce procédé fera-t’il fuir les Top Players de la Serie A ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Calcio & Finanza s’est penché sur la masse salariale de l’Inter cette saison qui a vu la masse salariale de l’Inter et atteint plus de 100 millions d’euros bruts, via un impact important du décret apportant un allégement fiscal aux expatriés. Les deux joueurs les mieux payés du noyau nerazzurro bénéficient des normes fiscales suites à leurs arrivées en Italie : les économies pour Lukaku et Godin s'élèvent à environ 3 millions d'euros au total. Sur le podium, on retrouve Sanchez avec 5 millions. Les derniers entrants de cet hiver, Moses, Young et surtout Eriksen n’apparaissent pas dans ce tableau. Sur cet exercice le danois touche 3.75M€ sur les six prochains mois, donc 7.5M€ la saison. Les trois nouveaux arrivés de cet été composent donc ce podium des plus payés où l’on retrouve derrière eux De Vrij, Brozovic et Handanovic, suivi d’Asamoah, Skriniar et Candreva qui sont tous des joueurs présentant des revenus nets supérieurs à 3M€, selon les informations obtenues par la Gazzetta dello Sport. Parmi les arrivées estivales, on retrouve Barella et ses 2,5M€, Biraghi et ses 2M€, Sensi et Lazaro avec respectivement 1,8 et 1,5 M€. L'autrichien avait d’ailleurs également bénéficié du décret, tout comme le jeune Agoumé. Les données en brut sont toutes différentes comparée à l’année dernière étant donné qu’il y a eu un affinement sur la méthode de calcul du salaire brut (il n’a pas été tenu compte du TFR ni des prévisions, mais seulement l’Irpef a été pris en considération). ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  12. La Gazzetta Dello Sport a publié ce mardi la masse salariale relative aux joueurs de l’Inter version 2019/2020. Si Romelu Lukaku est logiquement en tête du classement, le salaire perçu par Sebastiano Esposito est lui le plus faible d'un groupe géré d’une main de Maître, par Antonio Conte. Si trois joueurs au salaire important sont partis (Icardi, Nainggolan et Perisic) des Champions ont signé à l’Inter... au point de voir la Beneamata se positionner à la seconde place de ce classement sur l'ensemble de la Serie A. Seule la Juventus propose une masse salariale plus importante que les 139 millions d’euros propres aux Nerazzurri. En tête Romelu Lukaku qui percevra 7,5 millions d’euros jusqu’en 2024. Celui-ci est suivi par Diego Godin et Alexis Sanchez qui perçoivent chacun 5 millions d’euros. De Vrij perçoit 3,8 millions d’euros, suivi de Marcelo Brozovic et ses 3,5 millions d’euros. Le Capitaine Handanovic s’accommode de 3,2 millions d’euros, suivi par Milan Skriniar et ses 3 millions d’euros. En queue de peloton, on retrouve le jeune Sebastiano Esposito qui ne perçoit "que" 100 000 euros. ®Antony Gilles - Internazionale.fr