Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'schalke 04'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • Inter
  • Serie A
    • 2020/2021
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

8 résultats trouvés

  1. Robin Gosens, directement d'Allemagne dans une interview accordée à Sport1, notre ailier s'est exprimé entre le terrain et le marché des transferts. Appel pour l'équipe nationale. "J'ai mis une année de souffrance derrière moi et je suis naturellement heureux d'être de retour ici. Je vois cet appel comme une récompense pour un travail acharné. Mais le billet pour la Coupe du monde au Qatar n'est définitivement pas encore entre mes mains. Je suis prêt à me battre à nouveau. Je ne suis toujours pas dans cet état de forme que j'étais à Bergame, quand mes performances étaient très bonnes. J'en suis proche mais en même temps je sais qu'il reste encore beaucoup à faire." Vous entrez actuellement sur le terrain depuis le banc. Rétrospectivement, était-ce la bonne décision de venir à l'Inter ? "Je joue dans un top club mondial et je suis heureux à l'Inter. Mon objectif est de m'imposer dans ce grand club. Maintenant, je dois jouer trois, quatre, cinq matchs consécutifs, je travaille là-dessus. Même en vue de la Coupe du monde, je dois accélérer un certain rythme." Le Bayer Leverkusen t'a cherché cet été et te voulait à tout prix, qu'est-ce qui est vrai ? "J'ai parlé au téléphone avec Simon Rolfes et nous avons eu un échange sincère et ouvert. Je lui ai dit que je n'avais pas encore terminé à l'Inter et que j'aimerais me battre. Je me sens très bien maintenant à l'Inter et je n'y suis certainement pas contre mon gré. Je suis super motivé et content des tâches qui m'attendent. Mais je ne suis satisfait que lorsque je suis sur le terrain, c'est un objectif que j'ai avec moi-même." Après le Championnat d'Europe, vous étiez le héros, quelques mois plus tard, le calme est revenu autour de vous. Comment avez-vous vécu ces deux phases ? "C'était difficile. Après le match contre le Portugal j'étais sur toutes les lèvres, ça a été une explosion médiatique. Soudain, dans mon pays d'origine, il y a eu des journalistes et des caméramans à la porte de la maison de mes parents. Mes parents m'ont appelé et m'ont demandé : 'Que devons-nous faire, devons-nous les renvoyer ?' Bien sûr, je préfère qu'il y ait du battage médiatique plutôt que de ne pas être remarqué du tout. Mais vous devez d'abord trouver votre chemin. Rétrospectivement, ce n'était certainement pas juste que pendant le Championnat d'Europe, j'aie été tant loué et célébré, mais même pas que quelques mois plus tard, ils m'ont annulé. Les vagues de haut en bas sont trop extrêmes." Votre famille vous a-t-elle aidé à traverser les moments les plus difficiles ? "Ma famille a toujours été ma garantie de succès. Je peux toujours compter sur elle. Mon fils est né pendant que j'étais blessé. Tout cela a eu une influence positive. Nous, les footballeurs, vivons dans une sorte d'univers parallèle et nous avons besoin d'être enracinés dans la famille." Qu'est-ce que Hansi Flick vous a dit quand il vous a appelé ? "Il m'a appelé et m'a dit: 'Robin, je veux avoir une idée de toi et de ta forme.' Nous étions toujours en contact même quand j'étais blessé. Hansi a aimé le fait que j'ai joué deux matchs en Ligue des champions en tant que titulaire. Je suis reconnaissant d'avoir pu démontrer avant même la Coupe du monde. C'était dur pendant la blessure. Au Championnat d'Europe, j'étais une star et l'avenir dans mon poste, puis la blessure et du coup, il faut recommencer, repartir de zéro. David Raum et Christian Gunter ont fait beaucoup. Eh bien, avec le recul, je dirais que j'ai mûri après cette chute." Jouer pour un club en Bundesliga à l'avenir ? "J'ai la grande volonté de réaliser ce rêve. Je pense qu'en tant que joueur allemand qui joue pour l'équipe nationale et qui a de l'expérience dans des ligues étrangères, je pourrais également être intéressé par de nombreux clubs de Bundesliga à l'avenir. J'ai toujours suivi la Bundes depuis que je suis enfant et je la regarde encore aujourd'hui en Italie : c'est le seul championnat que je regarde en permanence. Bien sûr, rien ne garantit que cela se réalisera, mais je l'espère vraiment. Si le rêve de la Bundesliga devait se réaliser, Schalke serait certainement le club parfait. C'est toujours le club que j'ai encouragé. Tout le monde dans ma région l'encourage. Si jamais j'y arrive, ça refermera la boucle." Traduction alex_j via FCInter1908 et Sempreinter.
  2. Le Viktoria Plzen est invaincu depuis 28 matches à la Doosan Arena. Heureusement, ce record n'est pas aussi formidable qu'il n'y paraît. Selon un article imprimé dans la Gazzetta dello Sport, le record invincibilité de l'équipe tchèque à domicile remonte à plus d'une saison. Ceci dit, ils n'ont pas affronté une équipe aussi forte que les Nerazzurri au cours de cette période. Le Viktoria a subi une défaite 5-1 contre Barcelone lors de son match d'ouverture en Champions montrant que jouer au Camp Nou eut sans aucun doute été une chose très difficile pour eux. En revanche, les Tchèques recommencent à jouer devant leurs fans alors qu'ils accueillent l'Inter pour le deuxième match, et ils ressentiront une certaine confiance grâce à leur impressionnant record d'invincibilité à domicile remontant à mai 2021. De plus, le Viktoria a battu 2-3 sur son rival national le Sigma Olomouc ce week-end. La séquence de 28 matchs à domicile a été une grande partie de la raison pour laquelle Viktoria a remporté son titre national la saison dernière. Cependant, pour la Gazzetta, les Nerazzurri doivent se rendre à Plzen avec confiance car ils peuvent y mettre fin sans trop de problèmes. Il est intéressant de noter que le club a remporté la ligue tchèque pour la première fois en 2011, et a participé à la phase de groupes de l'UEFA Champions League 2011-2012, (avec Milan, Barcelone et Bate Borisov), au cours de laquelle il a remporté son premier match de Ligue des champions, glanant cinq points et se qualifiant pour le 16e de finale en UEFA Europa League 2011-2012. Ils ont été éliminés par le Schalke 04 en 8e de finale. Le club a remporté son deuxième titre de champion de République tchèque lors de la saison 2012-2013. En 2013-2014, le club a participé à la phase de groupes de l'UEFA Champions League et a terminé troisième, encore une fois. Ils ont ensuite atteint les huitièmes de finale de l'UEFA Europa League avant d'être éliminés par Lyon. Le Viktoria Plzen a remporté 6 championnats tchèques et 1 coupe tchèque. Traduction alex_j via Sempreinter et Wikipédia.
  3. Francetvinfo - Le géant mondial de l'équipement sportif a annoncé mardi avoir pris cette décision en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie: "Adidas suspend avec effet immédiat son partenariat avec la Fédération russe de football", a déclaré mardi 1er mars un porte-parole de l'entreprise. "La veille, l'UEFA avait rompu son contrat avec le géant russe de l'énergie Gazprom, estimé à 40 millions d'euros par an et qui couvrait la Ligue des Champions, les compétitions internationales organisées par l'instance du football européen ainsi que l'Euro 2024. Le club allemand de Schalke 04 avait fait de même avec le même sponsor. C'est donc un nouveau coup porté au football russe, après la décision de la FIFA d'exclure l'équipe nationale du Mondial 2022, organisé au Qatar en fin d'année." "Les contrats des sponsors et équipementiers sont aussi mis à mal dans d'autres sports : le fabricant de vélos LOOK a décidé de mettre fin à son partenariat, entamé en début d'année, avec l'équipe russe Gazprom-RusVelo, membre de l'UCI Pro Team, deuxième division du cyclisme sur route masculin. Les ruptures de contrats de sponsoring, mais aussi les mesures de bannissement des sportifs russes et d'annulation de compétitions se multiplient dans de nombreux sports depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie, jeudi dernier." Le Saviez-vous ? "Les équipes russes et bélarusses ont été exclues des épreuves cyclistes, a annoncé mardi la fédération internationale (UCI), qui a notamment retiré son statut UCI à l'équipe professionnelle Gazprom/RusVelo. Les équipes nationales et/ou sélections nationales russes et bélarusses ne sont pas autorisées à participer, avec effet immédiat, à toutes épreuves du Calendrier International UCI" et le statut d'équipe UCI, indispensable pour participer aux épreuves, a été retiré à six équipes professionnelles dont Gazprom/RusVelo, selon le communiqué de l'organisation." ®Francetvinfo
  4. Alors que l'invasion russe s'intensifie en Ukraine, la finale de la C1 sera déplacée et la FIFA et l'UEFA doivent prendre des décisions. La finale de la Ligue des champions de cette saison n'aura pas lieu à Saint-Pétersbourg et la pression se focalise sur le football pour qu'il réponde fermement à l'invasion militaire russe alors que la crise en Ukraine s'est intensifiée hier. Une réunion extraordinaire du comité exécutif de l'UEFA aura lieu Vendredi et un nouveau lieu sera normalement choisi pour la finale de la C1. Un deuxième choix difficile suivra peu après : exclure ou non les clubs russes de la compétition. La Fifa s'est également retrouvée sous les projecteurs pour la qualification pour la Coupe du monde et le rôle de la Russie dans les barrages un jour où : Les associations de football de Pologne, de République tchèque et de Suède ont refusé de se rendre en Russie pour les barrages de la Coupe du monde. La FA ukrainienne a appelé à l'expulsion de la Russie de toutes les compétitions de la Fifa et de l'UEFA. Les parlementaires européens ont écrit à l' UEFA pour demander la fin de leur relation avec la société russe Gazprom, alors que le club allemand Schalke a enlevé la société gazière de son maillot. Et le gouvernement britannique a interdit à Aeroflot, une compagnie aérienne russe qui a un accord de parrainage de 40 M£ avec Manchester United, d'opérer dans le pays. Après 48 heures d'examen minutieux des plans de l'UEFA pour une finale à la Gazprom Arena de Saint-Pétersbourg le 28 Mai, l'instance dirigeante a confirmé qu'elle tiendrait une réunion extraordinaire de l'ExCo "pour évaluer la situation et prendre toutes les décisions nécessaires" sur la crise ukrainienne. La décision de déplacer le match de Russie est certaine, mais d'autres questions demeurent. Le Spartak Moscou est qualifié pour le huitièmes de la Ligue Europa dont le tirage doit avoir lieu à ce Vendredi et le Zenit St Petersburg s'est vu refusé par une décision tardive du VAR contre le Real Betis jeudi soir alors qu'ils cherchaient à les atteindre. Plus controversée est la relation de longue date et profondément enracinée de l'UEFA avec Gazprom, dont le parrainage de ses compétitions a été prolongé l'année dernière. L'UEFA a déclaré qu'elle "condamne fermement l'invasion et reste résolue dans sa solidarité avec la communauté du football en Ukraine et se tient prête à tendre la main au peuple ukrainien. Nous traitons cette situation avec le plus grand sérieux et urgence." Le président de la Fifa, Gianni Infantino, a également condamné la Russie "et de tout type de violence pour résoudre les conflits", et appelé à "une cessation rapide des hostilités et à la paix en Ukraine". Infantino, s'exprimant après une réunion du Conseil de la Fifa, n'a pas été en mesure de clarifier une situation de plus en plus compliquée concernant les barrages de la Coupe du monde le mois prochain auxquels la Russie et l'Ukraine doivent participer. La Pologne doit affronter la Russie à Moscou le 24 Mars et a fait part de ses inquiétudes. Après avoir demandé des informations à la Fifa il y a deux jours, la fédération polonaise a déclaré n'avoir reçu aucune réponse et a lancé Jeudi un appel public aux côtés des fédérations suédoise et tchèque, dont les pays doivent jouer à l'extérieur le 29 Mars pour affronter le vainqueur du match. Les trois pays ont déclaré qu'ils ne se rendraient pas en Russie. "L'escalade militaire que nous observons entraîne de graves conséquences et une sécurité considérablement réduite pour nos équipes nationales de football et nos délégations officielles. Par conséquent, nous attendons de la Fifa et de l'UEFA qu'elles réagissent immédiatement et présentent des solutions alternatives concernant les endroits où ces matches de barrage qui approchent pourraient être joués." Infantino a déclaré que "la Fifa continuerait de surveiller la situation et publierait bientôt des mises à jour." La FA ukrainienne devrait disposer d'un temps pour décider de poursuivre ou non sa campagne de qualification. Le pays doit organiser un barrage de Coupe du monde en Écosse le 24 Mars, les vainqueurs se rendant au Pays de Galles ou en Autriche. Si l'Ukraine se retire, l'Écosse pourrait se voir accorder un laissez-passer, bien qu'il soit entendu que l'option la plus probable serait que la Finlande prenne la place de l'Ukraine. Jeudi, la fédération ukrainienne a pressé la Fifa et l'UEFA de retirer la Russie et ses clubs de toute compétition internationale. Alors que la critique de l'invasion était vive à l'extérieur de la Russie, il y avait aussi une dissidence à l'intérieur du pays. Plus particulièrement, sur Instagram, l'international russe Fedor Smolov a publié une image carrée noire avec la légende "Pas de guerre !!!" Les conséquences de l'invasion se sont fait sentir davantage dans le sport. Quelques jours après avoir traité un autre scandale de dopage russe, le CIO a confirmé que la Russie avait enfreint "la trêve olympique" convenue entre les nations qui concourent pendant les Jeux olympiques et paralympiques. Rugby Europe a reporté un match entre la Russie et la Géorgie prévu pour la fin de ce mois, et la Fina, l'instance dirigeante de la natation, et la FIVB en volley-ball ont déclaré qu'elles "surveillaient la situation" avant les championnats du monde en Russie plus tard cette année. Sebastian Vettel a appelé la Formule 1 à abandonner la course prévue cette saison en Russie. Traduction alex_j via The Guardian.
  5. MILAN - L'Inter se prépare à affronter le Genoa pour sa 110ème rencontre de Serie A. Avant ce match de la 27ème journée de championnat, nous vous présentons cinq faits sur les rencontres précédentes. Le coup de maître de Stankovic Il y a un match contre le Genoa dont les tifosi Nerazzurri se souviennent avec émotion, tant pour le score (0-5) que pour l'incroyable but inscrit par Dejan Stankovic. C'était en novembre de la saison du triplé, lorsque Deki a libéré toute sa puissance de feu depuis la ligne médiane, reprenant de volée un dégagement de Marco Amelia et l'envoyant directement au fond des filets. À bien des égards, cette volée est le précurseur de celle, similaire et sans doute encore plus célèbre, qu'il a inscrite contre Schalke 04 de Manuel Neuer. D'Ambrosio le dernier buteur au Ferraris La dernière fois que l'Inter a rendu visite au Genoa, des buts de Romelu Lukaku et de Danilo D'Ambrosio ont permis à l'équipe d'Antonio Conte de prendre trois points. Le défenseur a marqué deux buts contre le Genoa pour l'Inter - tous deux de la tête. L'autre était un but en fin de match lors de la victoire 1-0 au Meazza le 24 septembre 2017. Le premier de Nagatomo pour l'Inter C'est au Genoa que Yuto Nagatomo a fait ses débuts avec les Nerazzurri lors d'une victoire 5-2 à San Siro en mars 2011. Le latéral japonais, très apprécié, a récidivé la saison suivante au Ferraris, le 13 décembre. Nagatomo a également trouvé le chemin des filets contre les Rossoblu - un autre coup de tête - lors de la première journée de la saison 2013/14. Gagliardini contre le Genoa : débuts et doublés Roberto Gagliardini est le joueur actuel de l'Inter qui a le plus de buts en Serie A (cinq) contre le Genoa à son actif. Le milieu de terrain italien a inscrit ses deux doublés en première division contre l'équipe de Ligurie, en novembre 2018 et avril 2019, et il a également fait ses débuts en Serie A contre les mêmes adversaires en tant que joueur de l'Atalanta au Ferraris en mai 2016. Rencontres précédentes La plus grande victoire de l'Inter en déplacement au Genoa a été la déroute 5-0 du 17 octobre 2009. Esteban Cambiasso et Mario Balotelli ont ouvert le score avant que Dejan Stankovic n'inscrive une magnifique volée du pied droit depuis la ligne médiane pour donner trois buts d'avance aux visiteurs à la pause. Patrick Vieira et Maicon ont ajouté de l'éclat au score en seconde période au Ferraris. ®Oxyred – Internazionale.fr via Inter.it
  6. A quelques heure de la confrontation entre l’Inter et le Torino, Nicolò Barella s’est livré sur la vie du Groupe à l’Inter et sur son idole : Dejan Stankovic Vie de famille "J’ai grandi dans une famille nombreuse, j’ai toujours désiré avoir des enfants. Lorsque j’ai trouvé la bonne personne, j’ai réalisé mon rêve. Mes parents ont toujours été mon exemple, l’Etoile Polaire de toute ma jeunesse. Ils m’ont toujours conseillé de donner le maximum, j’ai été très chanceux. Je les remercies car j’ai appris à vivre la vie comme un défi : Le Calcio en est un, l’un des plus grands." Idole "Mon père a toujours regardé des matchs, et aussi toutes ceux qui passaient à la télévision. J’étais avec lui et je les regardais, je m’imaginais, j’apprenais. Pour tout vous dire, je me rappelle dus buts de Stankovic, j’étais petit et j’étais impressionné par sa capacité à tirer, il m’a toujours fasciné et ses conclusions m'ont toujours marquées. Deux buts son inoubliables, celui lors du Derby hors de la surface de réparation et celui repris à la volée face à Schalke 04." Endurance "Je me suis toujours beaucoup entraîné, tellement que ma mère me pourchassait à la maison ! Il m'arrivait aussi parfois d'être fatigué, mais j’ai toujours eu la chance de faire preuve d’une grande endurance." "Peut être que d’autres sont des joueurs avec plus de technique, mais moi j’ai cette qualité. Ma célébration face à Vérone était une libération de tout ce que je ressentais en étant sur le terrain : Entendre le stade exploser de la sorte était fantastique, je joue pour ressentir ces émotions." "Ce n’était pas facile d’arriver jusqu’ici : Je suis jeune mais j’ai connu un parcours dur, des moments difficiles. J’ai même pensé que je n’étais pas capable d’atteindre certains objectifs, mais je suis arrivé ici, et j’en suis heureux." Groupe Nerazzurro "Celui de l’Inter est vraiment homogène, le lien avec les équipiers est optimal, nous allons tous dans la même direction avec l’objectif de faire toujours mieux." Qui sont ceux qui me donnent le plus de conseil ? "Handanovic et Borja Valero”. Lebron "On parle tellement de lui pour les titres, mais je l’estime comme personne. Ses équipiers le voient comme un point de référence. Je voudrais gagner autant, mais en même temps, mon objectif est de laisser un beau souvenir, laisser une trace à mes équipiers. Une trace de Barella dans le Calcio, comme personne et aussi comme sportif." ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  7. Damien

    Amical : Inter 1-1 Schalke 04

    jusqu’à
    Match de pré-saison Lieu : Changzhou
  8. Quelle sera l'issue de ce match amical qui aura lieu vendredi après-midi, entre l'Inter et Schalke 04 ?
×
×
  • Créer...

Information importante

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. Nous ajoutons des cookies sur votre appareil pour aider à améliorer votre expérience sur notre site. Consultez notre Politique de confidentialité. Vous pouvez choisir d’ajuster vos paramètres de cookie, sinon nous supposerons que vous êtes d’accord pour continuer...