Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'sergio aguero'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

11 résultats trouvés

  1. Intervenu en direct sur Instagram à l’occasion d’un évènement organisé par Mastercard, le Vice-Président de l’Inter, et le Parrain d’Internazionale.fr, Javier Zanetti, s’est livré sur la prestation européenne de son Inter “Liverpool et le Bayern se sont déjà qualifiés pour les huitièmes en réalisant de grandes prestations, il y a aussi la Juve et l’Ajax qui ont fait preuve d’un solide mental. La Ligue des Champions est une compétition très difficile et remporter 4 rencontres de suite n’est pas facile." "Le Real se sent à domicile en Ligue des Champions, Cristiano Ronaldo se montre encore décisive dans les fins de match et jouer à Bergame n’est pas simple : United a souffert et a su égaliser avec Ronaldo qui reste un grand joueur, tout comme Lewandowski qui marque dans toutes les compétitions : Il a des statistiques impressionnantes comme celle de Messi." Comme équipier, auriez-vous vous opté pour Cristiano ou Lewandowski? "Ronaldo, il Fenomeno était celui qui pouvait te changer un match à n’importante quel moment, il y a eu aussi Crespo qui était surnommé Arma Letale, c’était un autre grand goleador et si je repense à la Ligue des Champions remportéeen 2010, je dois dire que Milito a été décisif : Ce sont trois joueurs létales." "Il reste deux matchs tout dépendra de la prochaine rencontre, pour nous à l'Inter : En la remportant nous nous assurerons d’une qualification qui sera très importante : Beaucoup vont joueur leur qualifications lors du dernier match. Il faudra faire preuve de sérénité et d’expérience pour disputer ces matchs, un détail peut te qualifier, cela se joue à un tout petit rien." Le PSG ? "Pochettino travaille pour trouver le fameux équilibre : il dispose de grands joueurs avec de très importante qualités, mais il y a aussi toute la phase défensive où toute l’équipe doit défendre. Je connais les capacités et l’intelligence de Mauricio et je n’ai aucun doute sur le fait qu’il y parviendra." Aguero ? "J’en profite pour l'embrasser, j’espère qu’il reviendra le plus tôt possible, Il a connu ce que de très nombreux joueurs ont vécus : J’espère que l’on parviendra à trouver une solution pour que cela ne puisse plus se reproduire et pour que les joueurs puissent jouer en toute sérénité. Je l’embrasse lui et tous ceux qui sont passé par un tel moment, j’espère qu’ils pourront tous se remettre de celui-ci." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Edin Dzeko s’est livré dans la Gazzetta Dello Sport à quelques jours du Derby d’Italie. Auteur de 7 buts et de 3 passes décisives, toutes compétitions confondues sous le maillot de l’Inter, l’international bosniaque se livre à cœur ouvert: "Sur le terrain, je ne suis pas Dzeko, je suis Edin, je suis l’enfant qui a commencé à jouer car je ne savais pas faire sans courir derrière un ballon à la maison. Et pour moi c’est encore ce football : Je deviens fou lorsque je vois un ballon. Je tiens aussi à m’excuser pour mon retard à l’interview, mais je n’avais jamais vu autant de trafic à milan. Je savais que j’arrivais dans un grand club, j’avais comme objectif de me faire apprécier immédiatement : C’est vraiment ce que je voulais. Le reste provient des champions que j’ai retrouvé ici." Reprenons dans l’ordre chronologique: Face au Sheriff vous avez marqué un but, montré décisif en défense et délivré une passe décisive à Arturo Vidal, détaillez-nous ces trois faits de jeu... "Le but est une joie extrême car tant de personnes en attendent toujours plus de moi. Mais c’est normal car je suis un attaquant, ce sprint en défense a été mis en avant, et c’est normal aussi, car si nous ne l’emportions pas, mon but aurait servi à rien." L’Inter est une machine à but, elle se produit des actions en continue, est-ce l’équipe la plus offensive dans laquelle vous avez évolué ? "Oui, avec le Manchester City de Roberto Mancini. Nous attaquons avec énormément d’hommes, nous sommes pro positif, cela s’est aussi vu en Ligue des Champions. Et c’est aussi pour cela que nous prenons plus de buts que ce que nous devrions : C’est sur ce point-là qu’il faut grandir." Justement, Dimanche, c’est la Juve, la Maîtresse de la contre-attaque... "C’est le Derby d’Italie, les points en jeu sont important: Il n’y a pas tant à inventer: Nous devrons neutraliser ce qu’ils ont l’habitude de bien faire, à savoir les contre-attaques." Celui qui perd risque de se retrouver à une distance de 10-13 points de la tête, est-ce déjà une rencontre décisive ? "Le championnat ne se gagne pas en octobre ou en novembre, l’Inter et la Juve le savent bien. Mais si tu perds encore d’autres points maintenant, cela va commencer à devenir difficile de les rattraper." Dzeko contre Chiellini. Est-ce le défenseur le plus fort que vous avez rencontré ? "Il est l’un des meilleurs à son poste sur cette dernière décennie, il est déterminant pour la Juve, C’est un dur, c’est du lourd, il est toujours en train de t’attaquer, même trop. C'est face à lui que j’ai inscrit mon premier but en Italie, mais il m’a empêché de marquer tellement de foi. Je pourrais me passer de lui ce dimanche: Je veux que l’on gagne, même si je ne marque pas." Vous êtes à 7 points du Napoli, est-ce un écart qui respecte la valeur des deux équipes ? "Ils ont gagné tous leur matchs, je les félicite. Mais il suffit d’un rien, d’une étincelle pour revenir sur eux." Racontez-nous l’appel de de l’Inter... "Saviez-vous qui était celui qui m’avait téléphoné ? Kolarov ! C’était lui qui m’avait dit que l’Inter était intéressée et qu’il y avait la possibilité de réaliser le transfert." "Ils te veulent ici, viens !" m'avait-il dit, et me voici." Comment vivez-vous cette comparaison continue avec Lukaku ? "Il a réalisé des choses importantes ici, l’Inter doit lui dire merci, il a remporté un Scudetto avec Conte. Ensuite, il a pris ses décisions et honnêtement, je suis habitué à toujours aller de l’avant." On parle de tant de différence entre vous, mais vous avez tout de même quelque chose en commun ? "Oui, le numéro de maillot." L’Inter, dimanche, doit gagner parce que…. Complétez la phrase... “Il réfléchit…. Gagner démontrera que nous sommes les Champions d’Italie: Si tous les joueurs apportent leurs contributions, pour le bien de l’équipe et pas pour son bien personnel, nous pourrons l’emporter, peu importe la façon : Qu’il s’agisse d’une stratégie offensive ou défense, peu importe, ce qui compte, c’est de l’emporter." Vous avez déjà inscrit six buts en championnat, l’année dernière, vous n’en aviez inscrit que sept au final: Qu’est-ce qui a changé ? "Je n’avais pas sû donner la meilleure version de moi-même, mais il y avait tant de facteurs externes qui ont joué." Est-ce vrai que l’on vous a demandé à vous porter candidat à la Présidentielle de la Bosnie ? "Non et je n’y pense même pas. Je ne me vois pas en politique. Par contre, j’aimerai encore jouer cinq saison au football avant de penser au futur : Qui sait si je pourrais toutes les faire à l’Inter, n’est-ce pas ?" Quel est votre rapport avec Milan ? "Je n’ai pas encore trouvé de maison, actuellement je vis proche du siège du Club." Ibra est-il votre voisin ? "Je ne le sais pas. Je croise souvent Iličić, qui est un ami cher. Milan est bien plus petite que Rome, la vie quotidienne est bien plus facile, tu sais te déplacer facilement pour rejoindre le centre de la ville." Vous, Giroud et Ibra: Milan propose des attaquants qui ont plus de 35 ans, est-ce un hasard ? "Non, ce n’est absolument pas un hasard. Il y en a aussi qui ont déjà arrêté à notre âge. Si nous sommes encore là, malgré notre âge, cela veut dire que nous sommes toujours fort et que nous pouvons encore nous montrer décisif. Je n’ai pas encore tout donné et c’est pour cette raison que je suis ici, encore à jouer : Je ne suis pas encore pleinement satisfait de ma carrière." Etes-vous lassé par les références continuelles sur votre âge ? "Non, la carte d’identité ne fait pas tout. Vous voyez uniquement ce qu’il se passe sur le terrain, mais je travaille tous les jours, avant et après l’entrainement pour rester en forme. Et mentalement, je cherche toujours à éviter tous les sujets qui me prennent de l’énergie." Avez-vous un exemple ? "Ben, les demandes sur mon âge, il rit." A qui donneriez-vous le Ballon d’Or ? "Messi va encore le gagner." Pourquoi en avez-vous toujours été écarté ? Pourquoi êtes-vous toujours perçu comme un ton en dessous de Lewandowski ou de Benzema? "Peut-être que le fait de ne pas être parti au Real Madrid a joué ou peut-être qu’il m’aurait fallu juste un peu plus de continuité. J’ai inscrit tant de buts dans ma carrière, j’en ai marqué partout. Et ce n’est pas encore fin, car lorsque je raccrocherai, c’est que j’aurais tout donné, ce n’est pas encore le cas." Dire que vous auriez pu disputer ce match, dimanche, avec le maillot Bianconero…Pourquoi l’affaire a-t ’elle capotée ? "Première chose: Je ne regarde jamais en arrière, je suis très fier d’être à l’Inter, stop. Seconde chose: C’était la Roma qui avait commencé à discuter et à se mettre d’accord avec la Juve, je n’étais pas au courant de la négociation, je suis rentré en scène seulement plus tard." "Le transfert a sauté car la Roma n’était pas parvenu à me trouver un remplaçant." Qu’-est-ce qui vous a marqué le plus à la Roma, malgré le cas relatif au Capitanat ? "Beaucoup de choses m’ont plu, beaucoup personnes m’ont déçu, mais je préfère penser aux six belles années que j’y ai vécu." Sans aucun titre pourtant... "J’aurai aimé gagner quelque chose, ma seconde année était celle où nous avions une équipe très forte, mais cela devient difficile d’y parvenir lorsque tu vends les joueurs les plus important. A présent, je suis venu ici à l’Inter justement pour combler cette lacune, je veux apporter ma contribution pour gagner. Je veux y parvenir, même si ce n’est jamais facile : Si l'Inter avait gardé Conte, Lukaku et les mêmes joueurs que l'an dernier, une nouvelle victoire du Scudetto n'aurait pas été une fatalité." Auriez-vous aimé être un peu plus entraîné par Mourinho ? "Il m’a vraiment entraîné durant un mois. Je vais vous dire la vérité: Je me suis diverti: Mourinho est Mourinho, pour toujours: Iil est dans le privé comme il est publiquement. Tu as droit à tout avec lui, il sait aussi bien blaguer que s’enrager. C’était de très beaux entrainements, l’équipe se divertissait bien." Qu’est-ce qu’Inzaghi a de Mourinho ? "Mou mise sur la solidité pour développer son jeu, Inzaghi aime plus jouer offensivement." On le dépeint comme un grand frère pour vous, est-ce la vérité ? "Oui, c’est le cas, il est aussi très sincère et direct: Il te dit toujours la vérité, parfois cela peut te plaire, d’autre fois non. C’est aussi ce à quoi je m’attends, car savoir la vérité est toujours bénéfique: Si quelqu’un ne te dit jamais les choses telles quelles sont, tu ne pourras jamais t’améliorer." Vous l’avez connu en qualité d’adversaire lors des Derby l'avez-vous trouvé tel que vous l'attendiez ? "Je me l’imaginais exactement comme cela: Aussi dans sa façon de jouer, j’étais marqué par les qualités de sa Lazio : Je me suis tout de suite dit : Si ici nous jouons de la même façon, je vais bien m'amuser." Vous avez joué avec Aguero, en quoi Lautaro lui ressemble-t ’il ? "Le fait est qu’ils sont argentins…. Blague à part, Lautaro est très jeune et il dispose d’une très grande marge d’amélioration. Je me sens bien avec lui, ce n’est pas seulement un grand joueur, c’est aussi quelqu’un qui pense au bien-être collectif. Regardez-le, A chaque fois que quelqu’un inscrit un but, il exulte comme si c’était lui qui l’avait inscrit. C’est ce type de joueur qu’il faut avoir pour gagner." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  3. Edin Dzeko s’est livré au cours d’une très longue interview pour le compte d’Amazon Prime qui diffusera ce soir en exclusivité la rencontre opposant l’Inter au Real Madrid Son but romain à Chelsea "C’était l’un des plus beaux de ma carrière, il était inattendu. Soit tu la prend bien, soit tu n’y parviens pas du tout. Et cela s’est bien passé et j’en suis très heureux." Son surnom "Le cygne de Sarajevo me plait. Je l’ai entendu ces six dernières années, un peu plus lors de ce dernier mois. L’enfance n’était pas facile pour de nombreux enfants en Bosnie durant la guerre. Mais le peuple en est ressortis beaucoup plus forts et comme ce que je suis aujourd'hui. Sur le plan sportif, je ne m'y attendais pas. Sur le plan humain, oui, je suis devenu un homme avant tout le reste grâce à mes parents." Son parcours en Allemagne et en Angleterre "Nous n’étions pas favori à Wolfsburg, les entraînements avec Magath, qui est un entraîneur fort, étaient très dur. L’équipe avait remporté le championnat et c’est, finalement, la seule chose qui compte." "A City, nous étions si fort que nous étions forcé de gagner. Mancini avait amené tant de joueurs talentueux. Nous évoluions quasiment toujours avec deux attaquants. J’ai joué à de si nombreuses reprise que lorsque je ne jouais pas, j’allais lui demander la raison! Nous avons remporté un Championnat et une FA Cup et je ne peux que le remercier." Parallèle Dzeko-Aguero / Dzeko-Lautaro "Les joueurs fort peuvent toujours évoluer ensemble. Avec Aguero nous nous étions si bien trouvés, lui comme moi. Si je parviens à faire pareil ici avec Lautaro, j’en serai très heureux. Lautaro est un très grand joueur et j’espère que l’on pourra réaliser de très grande chose pour l’Inter." Passé romain "Rome est une ville très difficile, Spalletti était celui qui m’avait le plus réclamé. A la fin de notre première journée d’entrainement, il m’avait appelé pour me faire voir mes matchs avec City, il m’expliquait les mouvements qui n’étaient pas bon. Nous avons travaillé énormément sur les déplacements, sur les tirs et cela m’a aussi aidé pour devenir Capocannoniere." Roma-Barcelone? "Nous nous étions dit nous-même que nous nous devions d’essayer, même si ensuite tu te demandes aussi comme c’est possible d’inscrire trois buts à Barcelone alors qu’il t’avait battu 4-1. Nous nous sommes dit que nous allions essayer car les tifosi allaient être avec nous. Le premier but a tout changé car il est tombé très rapidement. Nous ne nous sommes pas rendu compte de la chance que nous avions, car même si Liverpool était peut-être plus fort, nous nous sentions bien. Nous avions raté notre match aller, si ça s'était passé différemment, tout aurait pu arriver." Arrivée à l’Inter "J’ai été proche de l’Inter deux ou trois fois au moins. Cette fois-ci je ne m’y attendais pas car j’avais encore une année de contrat et j’avais dit à Mourinho que je lui aurais tout donné avec la Roma même si ce qu’il s’était passé les six derniers mois précédant ne m’avait pas plus. J’ai beaucoup de respect pour Mourinho et pour la Roma à qui je ne peux dire que Merci." "Je rentrais en fin de contrat, la Roma m’avait dit qu’elle n’allait pas me prolonger et l’Inter me voulait tellement: J’ai perçu en l’Inter énormément de confiance à mon égard et je sais et je pense que je peux encore tant apporter. J’ai rencontré Steven Zhang, il y a quelques années et il m’avait demandé si je m’imaginais un jour évoluer pour l’Inter. L’année dernière, je l’ai vu lors de l’après-match face à l’Inter qui était déjà Championne d’Italie, je l’avais félicité et il m’avait dit que je pourrais aussi remporter le Scudetto." Inzaghi "Ces dernières années, il a réalisé de grande choses avec la Lazio, et j’espère que maintenant que nous sommes ensemble, que nous continuerons à le faire, après le Scudetto remporté méritoirement l’année dernière." Lukaku "Il a énormément apporté à l’Inter ces deux dernières saisons. Il a gagné le Scudetto en réalisant de grande choses mais je ne le ressens pas comme un poids: Je pense uniquement à l’Inter et à aider l’équipe. Je suis impatient de jouer à nouveau en Ligue des Champions après toutes ces années. Pour notre premier match face au Real il faudra tout de suite être les meilleurs, je suis prêt et je suis impatient." Simone Inzaghi "ll y a tellement d’émotions pour ce début : Être dans une enceinte telle que le Meazza est émouvant, En tant qu’entraîneur, mon désir est que ceux qui commencent le match fassent une belle prestation et parfois, celui qui rentre en cours du jeu peut avoir plus d’importance que qui commence." Samir Handanovic "Nous devrons faire notre match en respectant le Real et son Histoire: Nous avons vu l'année dernière à quoi ressemblaient ce type de match, ils restent toujours forts mais nous devons penser à nous-même et à bien faire ce que nous avons l’habitude de faire : Je m'attends à un match très équilibré." Les critiques ? "Beaucoup de chiens aboient dans la rue, mais je ne vais pas jeter des pierres à tous les chiens qui m’aboient dans la rue". ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. C’est la pensée de l’expert-mercato, Alfredo Pedullà : "L’Inter s’est prises des gifles imméritées sur le cas Hakimi. C’était quelque chose qui avait été ventilé après des discussions, mais elle n’aurait pas su se le payer ?" "Les choses disent exactement le contraire : La situation a été ajustée malgré une période de difficultés. Le club était aussi en lice pour d’autres pistes comme Aguero qui avait été proposé l’été dernier. A présent, il faudra débourser les 12 à 13 millions de commissions supplémentaire." "L’Inter va devoir remplacer ceux qui vont quitter le Club : Ranocchia et même Kolarov, ensuite elle devra réaliser un transfert important au milieu du terrain, mais elle a le temps : L’éventuel Scudetto l’y aidera. Il y a eu trop d’agitations excessives, en faisant preuve d’un grand manque de respect envers l’Inter, comme si, ils avaient tous fuit." "L’Inter fera ce qu’elle aura à faire, soit avec l’aide d’une intervention extérieur, soit avec l’aide que Zhang lui trouvera. Il y a le temps.Tout le mois d’avril et jusqu’à la mi-mai : le Mercato sera anticipé mais très certainement ambitieux." Pensez-vous également que la Beneamata a été injustement critiquée ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. En effet, l’Inter observe avec la plus grande attention le mercato des joueurs en fin de contrat. Parmi ceux-ci se trouve une petite pépite du nom de Sergio Aguero. En fin de contrat, l’argentin plait à Antonio Conte et à l’Inter. Selon le Daily Star, le Club serait en bonne position pour négocier l’arrivée du Kun en Serie A: En plus de rechercher d’éventuels renforts pour la saison à venir, l’Inter doit aussi se défendre face aux attaques incessantes des grands d’Europe pour ses deux attaquants: L’année dernière, Lautaro Martinez avait subi l’assaut du Fc Barcelone. L’été prochain, d’autres clubs pourraient s’y essayer. Ils font aussi la file pour Lukaku : Manchester City, Chelsea, Barcelone et enfin le Real Madrid. L’Inter, pour l’instant, ne prend en considération aucune offre pour ses attaquants. Mais une éventuelle offre scandaleuse pourrait être évaluée dans le cas où Sergio Aguero venait à accepter l’offre Nerazzurra. Analysons mieux la situation : Jugeriez-vous opportun de recruter Sergio Aguero en back-up de la meilleure ligne offensive de Serie A ou, serait-il mieux d’investir dans un autre secteur ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. Dans l'attente de développement dans le dossier du rachat du club, l'Inter scanne déjà le marché en vue de la session de mercato prochaine. Dans cette situation, il est en effet important de rester vigilants et de ne laisser passer aucune bonne occasion. Surtout si le joueur pourrait rejoindre le club gratuitement. Et dans la liste de joueurs disponibles sans contrat cet été, figure le nom de Sergio Aguero en fin de contrat avec Manchester City. Selon les dernières rumeurs en Italie et le Sun en Angleterre, l'Inter serait dans la course de même que la Juventus, l'Atletico (sans oublier le FC Barcelone qui suivrait le jour sur recommandation de Messi) pour s'accaparer l'ex-colchonero qui aurait déclaré vouloir étudier toutes ses possibilités avant de signer une éventuelle prolongation de contrat avec les Citizens. Seul point qui pourrait refroidir les prétendants dans cette période assez particulière sur le plan économique, son salaire. Il Kun perçoit actuellement la modique somme de 13 millions d'euros annuels en Angleterre. ®Samus – Internazionale.fr
  7. Sergio Aguero arrive en fin de contrat et son nom est de plus en plus cité au Fc Barcelone. Afin de le remplacer, Pep Guardiola, l’entraîneur de Manchester City aurait coché le nom de l’attaquant de l’Inter Révélation du The Atletic "Guardiola est un grand admirateur de l’attaquant de l’Inter, arrivé chez les Nerazzurri à l’été 2019 et auteur, jusqu’à présent de 53 buts en 77 matchs à Milan." "Et il pense justement à l’ancien de United pour prendre le poste d’Aguero à l’Etihad Stadium. Mais il ne sera absolument pas facile de le faire partir de l’Inter, qui a bien rapidement vu en Big Rom, le pilier du projet d’Antonio Conte qui l’a fortement voulu en convaincant le Suning de débourser plus de 65 millions d’euros pour l’apporter à Milan." "L’alternative a Lukaku se nomme Danny Ings, attaquant de Southampton." Seriez-vous prêt à céder Romelu Lukaku en Premier League ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Selon Alfredo Peddulà, pour le compte de la Gazzetta Dello Sport, si ce n’est pas la première fois que le nom de Sergio Aguero est lié à l’Inter, le fait est qu’un échange sérieux et déjà positif ait déjà eu lieu, pourrait changer la donne pour le prochain mercato estival.... En effet, Kun sera en fin de contrat avec Manchester City à l’été 2021. Suite aux rumeurs intenses d’un départ de Lautaro Martinez, une "discussion" eu lieu avec l’ancien Colchoneros en mai dernier : "En fin mai, l’Inter avait réalisé plus qu’un sondage approfondi : Elle avait obtenu un consentement d’une confiance maximale pour le futur. Le fait que Kun parle la même langue que Zanetti n’est pas à sous-estimer dans une telle opération." "Il est évident que les prétendants ne manqueraient pas, mais la motivation élémentaire est la suivante : Aguero fêtera ses 33 ans en juin prochain, il sera libre de tout contrat, et le recruter à paramètre zéro pourrait être similaire à un Coup d’Etat avec très peu de précédent." Valideriez-vous l’arrivée de l’ancien beau fils de Diego Armando Maradona à l’Inter ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  9. Le Fc Barcelone a de quoi faire la gueule : Le Real Madrid est devenu Champion d’Espagne et Manchester City, acquitté par le Tribunal Arbitral du Sport, est sur le point de faire sauter la banque lors du prochain mercato à venir. Lautaro dans le viseur Comme le confirme Tuttosport, Lautaro Martinez est courtisé par les plus grands clubs d’Europe. Si durant toute une période le Fc Barcelone était seul sur le coup, il devra faire face au Manchester City de son ex mentor : Pep Guardiola! "Lautaro Martinez reste l’objet du désir de nombreux grands clubs européen. Aux catalans, on peut y ajouter le Real Madrid, mais surtout Manchester City. Il est vrai que plus le temps passe, plus l’Inter aimerait conserver le Toro, le tout aussi à la demande de Conte, mais qui sait si les millions proposés par City pourrait redistribuer les cartes sur la table." Barcelone cale "Barcelone, jusqu’à présent n’a jamais eu la force économique de payer la clause libératoire de 111 millions d’euros, ni même de se rapprocher de la demande de l’Inter : 90 millions d’euros minimum + une contrepartie importante." "En Espagne, on reste convaincu qu’une fois quelques joueurs cédés, il sera possible de recruter le joueur, même si la Liga pense à conclure sa fenêtre du mercato entre le 31 août et le 7 septembre." Pep est dans la place Le Tas, ayant acquitté City, a permis à celui-ci d’avoir les mains libres pour investir et miser sur des grands noms afin de renforcer l’équipe de Pep Guardiola: "Un entraîneur qui estime depuis longtemps énormément le Toro, lui qui le considère depuis des années comme le vrai hériter d’Aguero." "City n’aurait aucun problème à proposer une offre supérieure aux 100 millions d’euros, mais il pourrait aussi insérer des éléments intéressants tel que le latéral gauche Angelino, auteur d’une belle saison à Leipzig, ou Gabriel Jesus, un attaquant qui a toujours été repris sur le carnet de route de Piero Ausilio, le Directeur Sportif. Un joueur qui verrait son temps de jeu inévitablement réduit avec Aguero et Lautaro dans le noyau." A choisir, en cas de départ acté du Toro Argentin, êtes-vous plus pour Barcelone ou pour Manchester City ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  10. Selon Calciomercato, l'Inter préparerait un échange Milan Skriniar - Sergio Aguero. Le défenseur slovaque n'est plus considéré comme un atout indispensable dans le schéma d'Antonio Conte, et son carton rouge lors du dernier match contre Sassuolo mercredi aurait agacé la hiérarchie de Nerazzurra. La rumeur dit que l'Inter semble intéressée par l'attaquant des citizens, Sergio Aguero. Pep Guardiola serait intéressé depuis un certain temps par Skriniar et pourrait être tenté de se soulager du Kun, âgé de 32 ans, pour donner plus de temps de jeu à Gabriel Jesus Le Real Madrid serait également dans la course pour Skriniar. De plus, le Real pourrait considérer Achraf Hakimi comme un atout supplémentaire pour un accord entre les deux clubs si ce dernier ne rejoint pas l'Inter. Valideriez-vous une telle transaction ? ®Alex_J - Internazionale.fr
  11. L'Inter pourrait se rapprocher de Sergio Aguero actuellement à Manchester City si Lautaro Martinez quitte le club dans les mois à venir selon le journaliste football italien et expert du marché des transferts, Alfredo Pedulla. Lautaro continue d'être fortement lié à un éventuel transfert à Barcelone cet été et c'est pour cette raison que l'Inter se prépare à un départ potentiel en identifiant les remplaçants possibles. Le contrat d'Aguero avec les champions en titre de Premier League, avec qui il est depuis 2011, expirera à la fin de la saison prochaine, et sa relation avec le club n'est pas des plus idyllique. L'ancien joueur de l'Atletico Madrid, qui a été l'un des buteurs les plus prolifiques de la dernière décennie, a fait 30 apparitions toutes les compétitions confondues cette saison, marqué 23 buts et a accordé un total de trois passes décisives à ses coéquipiers.