Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'serie a 2021/2022'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

20 résultats trouvés

  1. L'assistant technique Mario Cecchi a levé le voile sur ce qui se passe dans les coulisses de l'entraînement dans une interview exclusive avec Inter TV. L'entraîneur a révélé ce que c'est que de travailler avec Simone Inzaghi, l'importance de créer des liens en équipe en pré-saison et ce qu'il pense être les attributs clés dont toute équipe qui se respecte a besoin. Quels sont les principaux domaines sur lesquels vous travaillez en formation ? "J'aide à préparer les séances d'entraînement avec le coach. Avec les autres membres du staff, nous discutons de ce que nous voulons accomplir à chaque session et cette semaine en gardant à l'esprit les prochains adversaires que nous devrons jouer." Vous connaissez Inzaghi depuis longtemps. Comment avez-vous commencé à travailler ensemble ? "Je travaille avec Simone depuis cinq ans maintenant, nous avons commencé à la Lazio. J'ai travaillé à l'académie des jeunes d'Empoli pendant dix ans et nous nous sommes souvent croisés à la Primavera. Il en a gagné et j'en ai gagné et nous avons fini par devenir amis. Nous avons fait un cours ensemble à Coverciano et échangé nos points de vue sur le football. Puis, lorsqu'il a obtenu le poste dans l'équipe A de la Lazio, il m'a appelé et m'a demandé de le rejoindre. C'est comme ça que ça a commencé." Quelle est l'importance de cette pré-saison ? "Nous essayons de connaître les joueurs du mieux que nous pouvons parce qu'il faut les connaître sur le bout des doigts avant de pouvoir travailler correctement avec eux. Nous apprenons à connaître leurs compétences et leurs attributs, leur personnalité, leur façon de travailler. Nous nous adaptons à eux aussi parce que nous devons travailler à l'unisson." Quel est l'attribut que vous considérez comme fondamental dans une équipe ? "Je pense que la capacité de se concentrer est vraiment importante. Les grandes équipes sont capables de se concentrer sur la durée. Rester concentré de la première à la dernière minute est primordial car je vois le match comme deux matchs en un : les 60 premières minutes et les 30 dernières minutes, quand certaines situations s'avèrent souvent plus décisives que dans la première heure." Qu'attendez-vous de cette saison ? "Je veux bien travailler avec l'équipe, établir une bonne relation avec les joueurs et être là pour eux quand ils ont besoin de nous. J'espère que nous trouverons la motivation nécessaire pour obtenir d'excellents résultats. Cette équipe a certainement la capacité car elle a remporté le titre la saison dernière, et à juste titre. Nous devons travailler dur pour poursuivre nos objectifs."
  2. La VAR interviendra plus régulièrement en Serie A la saison prochaine qu'en 2020-2021. Comme cela a été rapporté par le Corriere dello Sport, la première réunion avec le nouveau chef des arbitres, Gianluca Rocchi, s'est terminée avec l'intention claire d'utiliser la VAR beaucoup plus régulièrement lors de l'évaluation des penalties. L'accent sera également beaucoup plus mis sur la phase de possession offensive, ce qui signifie que l'arbitre VAR examinera chaque élément d'un mouvement offensif qui a ensuite conduit à un péno ou à un but refusé. Par exemple, si Romelu Lukaku est victime d'une faute dans la surface mais qu'il devient clair que Nicolo Barella a commis une faute dans le cadre de la même phase, ils annuleront la faute sur Lukaku et reviendront à la faute de Barella. Les autorités seront également désormais plus sévères envers les arbitres qui commettent des erreurs claires et évidentes que la VAR reprendra ensuite.
  3. Le monde du Calcio fait face à de très grande difficultés économiques actuellement. Suite aux dernières informations parues dans la presse mettant en évidence une certaine incertitude quant à une réouverture, même partielle des stades, Enrico Preziosi, le Président du Genoa est monté au créneau dans les colonnes du Corriere Della Sera : "La crise économique a déjà généré une perte d’un milliard deux-cent millions d’euros, une somme qui est destinée à s’accroître étant donné les cas de restrictions ultérieures à venir, vu que les rencontres devraient avoir lieu dans des stades à moitié ouvert : Sans public dans les stades et sans aucune forme d’aide gouvernementale, le Chievo pourrait ne pas être qu’un cas isolé : Les bilans financiers de nombreux clubs sont à risque." Président, selon le décret gouvernemental, l’accès au stade sera garanti à 50% de sa capacité : Pourquoi cette norme ne vous convient-elle pas ? "C’est simple à expliquer : Depuis un an et demi nous faisons face à un manque à gagner au niveau de la billetterie et cette nouvelle règle impose désormais une distanciation sociale d’un mètre entre les personnes. En pratique, et c'est valable pour quasiment la totalité des stades italiens, si le tout vient à se confirmer, nous serons dans l’obligation d’autoriser une place valide sur quatre, ce qui revient à ouvrir un stade à 25% de sa capacité." "Avec une telle restriction, il nous serait impossible de lancer une campagne d’abonnement, et vendre des packs "Hospitality" s’avèrerait impossible. A titre personnel, je regrette d’avoir investi une somme considérable pour moderniser le Marassi." Occuper les sièges, tel un damier, pourrait-il représenter une solution ? "Je dirais, qu’avec ce type de formule, qui est d’ailleurs la base de discussions entre la Lega, la Figc et le Gouvernement, que cela garantirait les 50% de capacité. Mais j’irai aussi plus loin : Pourquoi dans des bars ou des restaurants, il est possible d’y rester à l’intérieur avec le Green Pass et ce, sans limitation, alors que dans un Stade donnant accès à l’extérieur, ce n’est pas possible ? Nous représentons la passion de 38 millions d’individus, le Calcio peut être un moyen de convaincre les non-vaccinés. Un mauvais pré-sentiment me vient parfois en tête." Pourriez-vous approfondir ? "J’ai la perception que certains perçoivent les Présidents de Club de football comme de riches imbéciles. Le cliché commun est "Ils se plaignent alors qu’il signent des contrats de millions d’euros. Mais je voudrais expliquer à ceux qui pense de la sorte que pour chaque contrat signé, qu'un montant correspondant au salaire d’un joueur est versé sous forme de contribution dans les caisses de l’Etat : Les Clubs de football sont comme des entreprises et ils doivent être dès lors considérés comme tel. Je me questionne donc sur le fait que le Gouvernement impose des restrictions sur le nombre de spectateurs présent dans le stade, tout en exigeant ensuite de la part du Monde du Football les mêmes prélèvements fiscaux qu'avant la pandémie." Qu’attendez-vous ? "Permettez-moi de vous dire que ma pensée est partagée par l’ensemble des Présidents, aussi bien des moyens-petits, que des grands clubs, car nous sommes tous confrontés à des pertes. Celles du Genoa s’élèvent à 34 millions d’euros, nous souhaitons nous asseoir à une table avec l’Exécutif pour parvenir à trouver une solution." "Le Calcio est représenté par des Présidents qui ont injecté des milliards dans le système, en consentant également à l’Etat à en bénéficier : Nous sommes un partenaire. Plus nous travaillons, plus nous générons des gains, plus des fonds sont injectés dans les caisses de l’Etat. Mais pour survivre, nous avons besoin, s’il ne s’agit pas de remboursement, de percevoir au moins des acomptes ou des reports fiscaux car autrement notre système va imploser. Sans fonds, cela en est terminé de tous, et ce y compris les Ligues inférieurs et les autres sports : Il ne faut pas oublier que la Serie A alimente tout le mouvement sportif italien." Etes-vous favorable à l’obligation de vacciner tous les joueurs, tels que proposé par Gravina ? "Dans un sport de contact, le vaccin représente la meilleure des sécurités, et même s’il ne pourrait pas être imposé légalement, je pense que la suggestion du Président Fédéral doit être considéré comme une invitation au bon sens." Lundi, vous vous présenterez à l’Assemblée Générale de la Lega : La reprise du championnat est-elle à risque ? "S’il y a une poursuite d’un manque de dialogue avec le Gouvernement, nous devrons songer à une solution. Dans un tel cas nous devrons tout stopper et penser à la façon d’agir. Nos demandes ne peuvent pas ne pas être prise en considération. Mais je reste confiant à l’idée que nous parviendrons à un point d’entente avec l’Exécutif à travers une table de négociation." Pensez-vous réellement que la Serie A 2021/2022 puisse être prise en "otage" avec un début du tournoi reporté à une date à définir ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. Le milieu de terrain chilien s'est entretenu avec Inter TV après avoir fait son rapport pour l'entraînement de pré-saison cette semaine Arturo Vidal a exprimé son désir de retrouver sa meilleure forme ce trimestre après avoir raté la fin de saison en raison d'une blessure. Le milieu de terrain qui est revenu à Appiano Gentile cette semaine après sa Copa America avec le Chili a également partagé ses réflexions sur l'entraînement de pré-saison et la campagne à venir à Inter TV. "J'ai hâte de recommencer à jouer. J'ai raté les derniers mois de l'année dernière et je veux revenir à mon meilleur niveau maintenant et montrer à tout le monde le vrai Vidal. Je sais que je peux le faire dans cette équipe. Je m'entends très bien avec tout le monde et nous nous faisons tous confiance." "Je suis heureux de revenir ici après les vacances. Nous avons fait un bon parcours en Copa America et j'ai évidemment parlé à Lautaro Martinez et je l'ai félicité après la victoire de l'Argentine. Il a fait un superbe tournoi et cela fera beaucoup pour sa carrière." "Je dois connaître Inzaghi. C'est un super coach qui fait du bien. C'était agréable de revoir mes coéquipiers. Nous nous entraînons bien et dur parce que nous voulons bien faire à la fois en Italie et en Ligue des champions cette année. Nous devons défendre le titre et aller aussi loin que possible en Europe." Concernant son avenir, selon le très sérieux Calciomercato.com, le club espère le vendre cet été avec le montant des salaires dus sur l'année restante de son contrat. Vidal est arrivé l'été dernier de Barcelone mais des problèmes de forme physique l'ont empêché d'avoir un impact chezles Nerazzurri vers la seconde moitié de la saison dernière. Il ne serait pas dans les plans du nouvel entraîneur-chef Simone Inzaghi. Plusieurs clubs sont intéressés par la signature du joueur de 34 ans pour la saison prochaine, notamment Boca Juniors, Flamengo et des clubs de la MLS, mais même sans frais de transfert, il est peu probable qu'un club intéressé puisse accepter son salaire. En conséquence, les Nerazzurri doivent offrir à Vidal une indemnité de départ pour couvrir une partie du salaire restant sur la dernière année de son contrat afin de le décharger cet été.
  5. Le milieu de terrain uruguayen a rejoint ses coéquipiers à Appiano Gentile et s'est livré à Inter TV. Matias Vecino est de retour en Italie et de retour au Suning Training Center après avoir pris un repos bien mérité après sa Copa America avec l'Uruguay au début de l'été. Le milieu de terrain a été en proie à des problèmes liés à des blessures la saison dernière mais il attend maintenant avec impatience le début de la campagne 2021-2022. "Je suis heureux d'être de retour ici et de voir mes coéquipiers, avec qui je n'ai pas passé de temps depuis longtemps. Il y a un réel enthousiasme et motivation avant la nouvelle saison." "J'ai parlé à Inzaghi quand j'étais en Uruguay. J'ai ressenti son enthousiasme et maintenant nous avons la chance de mieux nous connaître. J'ai été absent pendant longtemps la saison dernière à cause d'une blessure mais maintenant je suis impatient d'essayer de nous aider à répéter la merveilleuse saison que nous avons connue l'an dernier. L'objectif est de retrouver une certaine régularité en termes de condition physique et en termes de temps de jeu. J'ai vraiment hâte que la saison commence." "Lorsque vous revenez après une longue absence pour blessure, vous essayez de trouver cette cohérence tout de suite, donc mon temps avec l'équipe nationale m'a vraiment aidé à trouver mon rythme. Évidemment, c'était décevant d'être éliminé aux tirs au but, mais j'étais ravi pour Lautaro Martinez qui a joué un rôle clé dans la victoire de l'Argentine."
  6. S'adressant au service d'information italien ANSA, Paolo Dal Pino a déclaré qu'il restait encore beaucoup de progrès à faire avant que les clubs puissent autoriser les supporters à assister aux matchs en personne et sans limitations. L'Inter, comme tous les clubs de football, a été durement touchée par la perte de revenus causée par le COVID-19 car aucun supporter n'était autorisé dans le stade depuis le début, y compris pendant toute la saison 2020-2021. Outre l'impact financier à cause du manque de supporters, l'élément émotionnel de jouer devant des tribunes vides a été ressenti par les joueurs et les entraîneurs, et un retour des supporters est vivement souhaité. Les propos de Dal Pino suggèrent qu'un retour dans une certaine mesure pourrait être en cours mais qu'il pourrait encore s'écouler un certain temps avant que les stades ne soient pleins à 100%. Le retour à la normale ainsi que la reprise économique seront prend encore du temps. A propos de cette transition, le président de la Serie A a déclaré: "Nous sommes encore loin de l'objectif d'une ouverture illimitée des stades pour les détenteurs de Green Pass. Le dialogue avec le CTS (groupe de travail régissant le COVID-19 en Italie, ndlr) et le gouvernement se poursuit car nous pensons que les contraintes actuelles sont trop restrictives pour notre sport qui se déroule en extérieur et avec des fans contrôlés à leur entrée. Nous voyons des incohérences par rapport à d'autres situations, puisque le Green Pass représente un permis. Nous continuerons à le demander pour garantir un accès inconditionnel."
  7. Notre attaquant belge a parlé à Inter TV lors de son premier jour de retour à Appiano Gentile. Romelu Lukaku est revenu pour l'entraînement de pré-saison ce Lundi à Appiano Gentile. L'attaquant belge a pris le temps de parler à Inter TV de son été et à quel point il a faim de se mettre au travail sous la direction du nouveau patron Simone Inzaghi. Comment se sont passées vos vacances d'été bien méritées ? "Ça s'est bien passé. Je suis parti quelques jours à New York, puis à Miami puis aux îles Turques et Caïques avec ma mère et mon fils avant de retourner à Miami. J'ai pu me détendre mais je me suis aussi entraîné pour rester en forme et pouvoir bien commencer la saison. Nous avons maintenant quelques semaines pour préparer au mieux la nouvelle campagne. Nous espérons bien faire et faire encore plus que l'an dernier." Nous avons vu votre photo avec Simone Inzaghi sur les réseaux sociaux. Le nouveau patron a également entraîné votre frère Jordan. Comment s'est passée votre première interaction avec lui ? "Nous avons eu une bonne conversation le jour où le club a annoncé qu'il allait être le nouvel entraîneur et nous avons également parlé lorsque j'étais à l'Euro. Mon frère m'a aussi beaucoup parlé de lui. C'est un bon entraîneur. Je pense qu'il aidera l'équipe à accomplir beaucoup de choses. Nous espérons que nous pourrons tous travailler ensemble pour continuer sur la voie que nous avons commencée." Avez-vous un message pour les fans ? "Je suis ravi d'être de retour. Nous espérons continuer sur la voie que nous avons commencée et continuer à gagner. Tous les joueurs travailleront dur pour réaliser vos rêves."
  8. En effet, les récentes déclarations de Giuseppe Marotta ont mis en évidence les difficultés du système actuel, face à la réouverture des Stades aux tifosi vaccinés, avec toutefois, le maintien de de la distanciation sociale à 1m50. Révélation du Corriere Della Sera Partant de ce constant, les clubs du Calcio, à l’exception de la Juventus, connaîtraient un profond manque à gagner : "La question sur la table est la capacité de la réouverture des stades au public à 50%, avec le maintien de la distanciation en tribune à 1m50. Vu la proximité entre les sièges, cela ne permettrait aux clubs que de proposer seulement 30% de la capacité des stades aux tifosi, exception faite de la Juventus qui propose une enceinte sportive et moderne et qui propose de sièges plus distants." "Les Clubs sont sur le pied de guerre et des colloques privés ont eu lieu dans les heures précédant l’Assemblée qui est programmée aujourd’hui. La sensation est que, sans une intervention gouvernementale pour soutenir le Calcio, la reprise du championnat est à risque : La crise économique causée par le Covid-19 a mis à genoux le système actuel, qui a déjà accusé des pertes s’élevant à 1,2 milliards d’euros." "Les Clubs demandent que la règle du mètre cinquante soit supprimée et qu’il y ait une adaptation pour le Calcio qui est à genoux, ou qu’alternativement, que les taxent et les contributions puissent être payées en plusieurs versements." L’Assemblée aura lieu ce jour, sauf report de dernière minute, à 18h00! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  9. L'Inter a pris des mesures pour immuniser son équipe contre le COVID-19 et a programmé une campagne de vaccinations pour les joueurs avant la nouvelle saison. Comme indiqué par le Corriere dello Sport, les Nerazzurri visent à faire vacciner tous les joueurs et le personnel avant le début de la saison alors qu'ils débutent contre le Genoa le 21 août, dans moins d'un mois. Le club organisera la première série de vaccinations dès que possible afin de laisser suffisamment de temps aux receveurs de recevoir leur deuxième dose avant le début de la saison. Cependant, la vaccination ne sera proposée qu'à ceux qui n'ont pas déjà contracté le COVID-19 et la situation de ces joueurs et personnel sera examinée avec des tests réguliers. De nombreux membres de l'équipe ont déjà reçu leur première dose avant de participer à l'Euro 2020 ou à la Copa America. Cependant, l'Inter tient à ce que tous les joueurs et membres du personnel restants soient également vaccinés. Le journal met toutefois en garde contre la nature agressive de la nouvelle variante Delta, l'Inter et d'autres clubs de Serie A s'apprêtant à poursuivre les mesures préventives pour éviter davantage de cas.
  10. Avec plus de deux semaines de pré-saison avec l'équipe A à son actif, Andrea Pinamonti fait tout ce qu'il peut pour continuer sa progression au club. C'est ce que le jeune attaquant Nerazzurri a déclaré à Inter TV dans une interview exclusive ce Dimanche. La troisième semaine de pré-saison est maintenant lancée, comment ça se passe ? "Tout va bien. C'est fatiguant parce que tu travailles dur pendant ces entraînements. Mais on fait de bonnes choses et on est tous heureux. Nous commençons à comprendre ce que l'entraîneur attend de nous. Nous sommes prêts pour la prochaine étape de la pré-saison." Ce doit être une tâche assez importante pour s'adapter au style et au mouvement que le nouvel entraîneur veut… "Oui, c'est certainement une partie importante de celui-ci. Nous allons utiliser le même système que l'année dernière, il y a donc certainement des similitudes. Le coach nous explique sa philosophie et petit à petit nous l'intégrons et nous nous améliorons chaque jour qui passe." Il y a beaucoup de jeunes joueurs qui rejoignent l'équipe première. Il n'y a pas si longtemps, vous étiez l'un de ces gars! Quels souvenirs gardez-vous de ces séances et qu'en est-il pour vous maintenant ? "Cela fait quatre ou cinq ans que j'étais à leur place, j'étais plus jeune et moins mature. Je me sens plus expérimenté maintenant, même si j'ai encore beaucoup à apprendre. Vous pouvez apprendre beaucoup pendant ces camps d'entraînement car même si beaucoup de grands noms manquent après l'Euro 2020 ou la Copa America, il y a encore beaucoup de très bons joueurs ici qui peuvent vous aider à vous améliorer." L'Inter lancera la saison contre Genoa, une équipe que vous connaissez bien. A quel genre de jeu vous attendez-vous ? "C'est toujours un match difficile contre le Genoa, en plus celui-ci a lieu le jour de l'ouverture, il faudra donc un peu de temps pour que les choses s'enclenchent. Cela dit, nous travaillons très dur et nous veillerons à être prêts pour cela." Quels sont vos objectifs pour la saison à venir ? "Depuis que je suis entré pour la première fois, mon objectif a toujours été de m'améliorer. Je dois saisir toutes les opportunités pour apprendre quelque chose de nouveau, progresser et devenir ce que je veux être."
  11. Beppe Marotta a fait savoir que Romelu Lukaku n'est pas à vendre. L'international belge a été le meilleur buteur des Nerazzurri la saison dernière alors que ses 24 buts en Serie A ont propulsé le club vers son premier Scudetto depuis 2010, sa forme et ses performances attirant l'attention de toute l'Europe. Cependant, dans une interview accordée à la chaîne de télévision italienne SportMediaset, avant le match amical de pré-saison contre Pergolettese , Beppe Marotta a clairement indiqué les intentions du club concernant l'avenir de Lukaku. "De notre côté, nous pouvons le dire absolument, oui, Lukaku n'est pas à vendre. Lukaku est une pièce importante sur l'échiquier." L'attaquant de 27 ans a repris l'entraînement de pré-saison aujourd'hui après son Euro 2020 avec la Belgique.
  12. Beppe Marotta a averti que les clubs ne peuvent pas se permettre d'avoir des spectateurs en nombre limité indéfiniment et a poussé à davantage de discussions sur le retour des fans. Voici ses déclarations à l'ANSA. Les clubs jouent pour la plupart à huis clos depuis le déclenchement de la pandémie du COVID-19 en Mars 2020. Bien que le gouvernement italien ait annoncé que les supporters vaccinés pourraient revenir cette saison avec une jauge de 50%. Cependant, en raison des structures de la plupart des stades en Italie, on pense que seul le stade Allianz de la Juventus atteindra son chiffre, le Stadio Giuseppe Meazza ne remplissant probablement que 33% de sa capacité. "Il serait utile d'éliminer la distance entre un endroit et un autre en gardant 'l'espace vert' obligatoire qui représente pour le moment la protection maximale pour tout le monde. Avec la mesure de distanciation, la capacité initialement prévue à 50% serait réduite à 25-30%. Cette situation causerait des dommages considérables aux finances du club. Tout en appréciant la décision de réouverture, nous devons essayer de travailler ensemble pour rendre les stades plus sûrs et plus vivables, sans perdre de vue les revenus." L'Inter commence la défense de son titre de Serie A avec la visite du Genoa au Stadio Giuseppe Meazza le 21 Août. Avec les restrictions actuelles, seuls 24 000 fans pourraient entrer dans le stade.
  13. Le travail acharné de l'Inter se poursuit sous les ordres de Simone Inzaghi sur les terrains du Suning Training Center. Andrei Radu, le gardien de 24 ans qui a joué dans le premier match amical des Nerazzuri contre Lugano, nous donne un aperçu de l' entraînement de pré-saison de l'équipe jusqu'à présent. Comment se passent les premières semaines de pré-saison ? "Ça se passe vraiment bien. Après un mois d'arrêt, ce n'est pas facile de repartir, mais après avoir fait quelques préparations avant de commencer, je me sens vraiment bien." L'entraîneur a-t-il des instructions particulières pour les gardiens de but ? "Nous disons toujours que dans les match actuels, le gardien de but est le premier attaquant. Nous devons donc être très bons avec nos pieds et construire le jeu de l'arrière. C'est l'instruction principale." Vous êtes ici depuis 2013, vous sentez-vous un peu un vétéran dans ce groupe? "Pas tout à fait un vétéran parce que je suis encore jeune, mais j'y arrive lentement mais sûrement." Vous avez fait un très bon match contre Lugano, notamment en sauvant des penalties. Quel est vôtre secret? "Quel secret? Je suis juste trop bon ! Je plaisante bien sûr. Le secret est de toujours travailler dur à l'entraînement, car le travail acharné que vous faites là-bas sera payant en matchs. J'essaie toujours de rendre le lendemain meilleur que le précédent. C'est la chose la plus importante à mon avis." Le premier match de la saison est contre Genoa. A quel genre de match vous attendez-vous ? "Ce sera un match vraiment difficile parce que tout le monde veut bien commencer. Mais nous sommes prêts à tout. Voyons ce qui se passe." Une nouvelle saison commence, mais contrairement à l'année dernière, nous aurons cette fois le badge du Scudetto cousu sur notre poitrine. Sera-t-il difficile de se défendre ? "C'est toujours difficile parce que chaque équipe qui affronte l'Inter donne tout. Maintenant, ce sera encore plus difficile, mais aussi plus agréable d'une certaine manière, car entrer sur le terrain en tant que champion d'Italie sera un sentiment incroyable." En plus d'être un grand gardien, vous êtes aussi un grand pianiste, tout comme Stefan de Vrij. Pouvons-nous nous attendre à un duo? "Malheureusement pas encore car il est bien meilleur que moi. Je joue juste comme un passe-temps, mais il le prend plus au sérieux."
  14. Le milieu de terrain commente son mariage, les vibes de pré-saison, le nouvel entraîneur et la défense du Scudetto dans une interview avec Inter TV. Stefano Sensi a révélé qu'il y avait une bonne osmose alors que l'Inter se prépare pour la nouvelle saison avec Simone Inzaghi à la barre. Le milieu de terrain des Nerazzurri s'adressait exclusivement à Inter TV après les deux premières semaines de pré-saison. Vous venez de vous marier. Comment c'était? "Je suis ravi ! Ce fut une journée merveilleuse et très émouvante. C'est un grand pas dans ma vie. Je suis juste très heureux." Comment vous sentez-vous et comment se passent les premières semaines de pré-saison ? "Je vais bien. Il y a une bonne osmose ici. Nous voulons être en forme pour la saison à venir car cela va être très difficile. Les autres équipes se sont renforcées mais nous devons nous concentrer sur nous-mêmes et bien faire." Gagner le titre a renforcé votre confiance en vous et a contribué à favoriser une mentalité de gagnant. Quel est l'objectif pour la saison à venir ? "Notre objectif est de nous battre bec et ongles pour défendre notre titre. Nous devons tout donner. Il y a une bonne ambiance et nous avons tous envie de travailler donc c'est de bon augure." Vous avez eu un peu de temps pour faire connaissance avec le nouveau staff technique. Quelle est votre impression de Simone Inzaghi ? "Très bon. Tous les entraîneurs sont très bons dans leur travail. Ils travaillent dur et partagent leurs idées. Nous sommes heureux et nous en profitons tous." La Serie A débutera dans un mois, à domicile contre le Genoa. Comment l'imaginez-vous ? "Je l'imagine avec les fans. Nous sommes sans eux depuis si longtemps donc ce serait génial. Ce sera un match difficile car Genoa est une bonne équipe et tout le monde veut partir du bon pied. Nous allons nous assurer que nous sommes prêts pour cela et, espérons-le, obtenir les trois points."
  15. Après avoir remporté la Serie A pour la première fois en 11 ans, l'Inter entame la nouvelle saison avec l'espoir de conserver son Scudetto. Peuvent-ils vraiment le faire ? Cet été, les footballeurs de toute l'Europe ont connu ce qui semble être la saison morte la plus courte. Après la fin de la saison des clubs et de l'Euro, les équipes ont déjà commencé les préparatifs de la saison à venir. La Serie A commence le 22 août et il semble que nous ayons une saison très imprévisible devant nous. L'Inter a remporté son 19e titre de Serie A la saison dernière et entre dans la bataille pour le trône en tant que champion en titre. Tout fan de sport sait qu'il est difficile de remporter un titre, mais encore plus difficile d'en défendre un. Le changement le plus important est le nouvel entraîneur Simone Inzaghi. Antonio Conte a réussi à amener l'Inter au sommet de la Serie A après seulement deux saisons au poste d'entraîneur, mais malgré cela, la direction a décidé de ne pas poursuivre la coopération avec lui. Conte a exigé des garanties pour que le noyau de l'équipe gagnante reste inchangé, en donnant la priorité à la prolongation du contrat avec le meilleur buteur du club, Romelu Lukaku. De telles garanties n'ont pas été données, ce qui a mis fin à son passage à l'Inter. Simone Inzaghi est probablement le meilleur jeune entraîneur d'Italie, peut-être même d'Europe. Il a passé les cinq dernières saisons sur le banc de la Lazio menant l'équipe à la victoire en Coupe d'Italie en 2019. Inzaghi est connu comme l'entraîneur des joueurs, un entraîneur qui s'est bâti la réputation de tirer le meilleur parti de ses joueurs. Comme Conte, Inzaghi préfère un 3-5-2 avec des ailiers qui aiment aller de l'avant et rejoindre la ligne offensive. Dans sa formation préférée, deux attaquants centraux sont épaulés par un milieu de terrain offensif qui est devant les deux autres milieux. C'est un système tactiquement fluide qui ressemble à un 5-3-2 hors de possession alors que les ailiers reviennent en défense. Inzaghi est également connu pour sa polyvalence dans la façon dont il prépare son équipe à défendre. Au cours de son passage à la Lazio, il a mis en œuvre à la fois une pression haute et un bloc central pour récupérer le ballon lorsque leurs adversaires étaient en possession. L'équipe actuelle de l'Inter permettra à Inzaghi de mettre en œuvre son style de jeu et la direction de l'équipe le considère comme un entraîneur à long terme. Cependant, la vraie question est de savoir si Inzaghi est capable de mener l'Inter à un autre titre lors de sa première saison ? Conte a réussi à y parvenir lors de sa deuxième saison, mais contrairement à Inzaghi, Conte est un entraîneur beaucoup plus expérimenté qui a déjà remporté des titres, trois avec la Juventus et un avec Chelsea. Inzaghi a certainement la qualité d'entraîneur pour un grand succès, mais étant donné qu'il s'agit de son premier emploi en dehors de la Lazio, remporter le titre cette saison serait un énorme défi. La mise en œuvre de sa façon de jouer prendra certainement du temps et les cinq, sept premiers matchs seront cruciaux pour le succès de l'Inter la saison prochaine. Si Inzaghi parvient à remporter la majorité des points au cours de cette période, les fans de l'Inter peuvent s'attendre à une autre saison réussie. Bien sûr, la compétition est toujours énorme mais l'Inter a la qualité pour remporter des titres consécutifs. À cette fin, Inzaghi aura la majorité de joueurs qui a atteint le trône la saison dernière. Les principaux joueurs de son équipe seront Romelu Lukaku, Alessandro Bastoni, Nicolò Barella et Stefan de Vrij. Le plus grand changement dans la liste est certainement la situation avec Christian Eriksen. Nous avons tous été témoins des scènes dramatiques du match entre le Danemark et la Finlande dans lequel Eriksen était au bord de la mort. Bien que, heureusement, le joueur danois se soit rétabli, le pronostic médical indique qu'il ne pourra plus jamais jouer au football professionnel. De l'effectif de l'an dernier, Simone Inzaghi ne pourra pas compter sur Ashley Young, qui est revenu à Aston Villa, Achraf Hakimi est parti pour le PSG, Daniele Padelli est allé à l'Udinese alors que le sort d'Aleksandar Kolarov est encore incertain. Jusqu'à présent dans le mercato, les nouveaux arrivants sont Matteo Darmian, Hakan Calhanoglu et Alex Cordaz. Matteo Darmian a déjà joué pour l'Inter en prêt de Parme mais l'équipe lui a finalement fait signer un contrat. C'est un défenseur expérimenté et on s'attend à ce qu'il soit régulier dans l'équipe première d'Inzaghi. Hakan Calhanoglu a joué pour le Milan au cours des quatre dernières saisons. Le Turc joue à merveille au milieu de terrain et devrait immédiatement remplacer Christian Eriksen. Il a d'excellentes compétences en matière de jeu et est un excellent passeur. Ce qui le rend encore plus dangereux, c'est son tir qui est souvent une menace pour le but adverse. De plus, il a une compréhension distinguée du moment où changer de direction lorsqu'il est sur le ballon. Cela le rend particulièrement dangereux dans les demi-espaces centraux de la moitié adverse, car les défenseurs ont du mal à se rapprocher de lui. Alex Cordaz reprendra le poste de gardien de réserve laissé vacant après le départ de Daniele Padelli. Cordaz est un vétéran de 38 ans qui a passé les six dernières saisons à Crotone.
  16. La Lega Serie A a publié les heures des matches des deux premières journées de la saison 2021-2022. L'Inter lancera la défense de son Scudetto le 21 Août contre Genoa au Meazza à 18h30. Le deuxième match de la saison de l'Inter aura lieu au Hellas Vérone le Vendredi 27 Août à 20h45. Journée 1 INTER v Genoa, samedi 21/8 à 18h30. Journée 2 Hellas Verona - INTER, vendredi 27/8 à 20h45. Journée 1 21 août 18:30 Hellas Verona v Sassuolo 18:30 INTER v Genoa 20:45 Empoli v Lazio 20:45 Torino v Atalanta 22 août 18:30 Bologna v Salernitana 18:30 Udinese v Juventus 20:45 Napoli v Venezia 20:45 Roma v Fiorentina 23 août 18:30 Cagliari v Spezia 20:45 Sampdoria v Milan Journée 2 27 août 18:30 Udinese v Venezia 20:45 Hellas Verona v INTER 28 août 18:30 Atalanta v Bologna 18:30 Lazio v Spezia 20:45 Fiorentina v Torino 20:45 Juventus v Empoli 29 août 18:30 Genoa v Napoli 18:30 Sassuolo v Sampdoria 20:45 Milan v Cagliari 20:45 Salernitana v Roma
  17. La Lega Calcio a dévoilé le calendrier de la nouvelle saison footballistique. Suite à la parution de ce dernier, Simone Inzaghi s’est livré à chaud à Inter.it "Nous allons travailler pour répondre présent dès le début de cette Serie A. Le Genoa sera très certainement un adversaire stimulant et intéressant. Nous allons jouer la première rencontre à domicile et nous voulons absolument bien démarrer." "A présent, je vais m’axer sur la préparation et j’attends le retour des joueurs qui ont disputés l’Euro et la Copa America." In bocca al lupo a te Simone ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Notre capitaine prédit une campagne serrée en Serie A tout en soulignant les points forts de l'équipe. Voici ce que le Slovène a déclaré à Inter TV. Samir Handanovic est devenu joueur de l'Inter il y a neuf ans hier, le 9 juillet 2012. 3 288 jours plus tard, Samir est toujours avec le club et impatient de disputer sa dixième campagne avec les Nerazzurri. Cette fois -ci, cependant, il y aura un plus sur le maillot du capitaine, en hommage au 19 titre Scudetto de l'Inter. Souvenons nous du gardien de but tenant fièrement le trophée après le match Udinese au Meazza à la fin de la saison dernière pour sa 389 ème apparition pour le club. L'attention se tourne maintenant vers la reprise du travail sous la direction de Simone Inzaghi. Voici ce que le Slovène a déclaré à Inter TV: "C'était un sentiment incroyable après avoir remporté la Serie A, mais c'est du passé maintenant. Nous avons un Scudetto à défendre dans ce qui sera la campagne la plus serrée de ces dix dernières années, avec au moins cinq prétendants au titre et de nombreux nouveaux entraîneurs de premier plan. Ce sera excitant, mais nous sommes une équipe forte et nous allons nous concentrer sur nos qualités." Sur la pression de jouer des saisons consécutives avec peu de repos. "Quand vient la fin de la saison, on a hâte de partir en vacances, mais on a vite hâte de retourner à Appiano Gentile. C'est toujours fantastique ici. C'est agréable de voir tous ceux qui travaillent ici et vos coéquipiers. Il y a aussi une atmosphère merveilleuse. Nous avions besoin de vacances car nous n'avions pas arrêté depuis un an et demi. Certains joueurs sont encore plus fatigués parce qu'ils ont participé à l'Euro ou à la Copa America. J'ai pu me reposer et il est maintenant temps de repartir." Les grandes finales à venir. "J'ai regardé tous les matchs impliquant la Croatie et l'Italie. Je soutiendrai certainement les Azzurri. C'était génial de voir des matchs entre autant d'équipes de haut niveau. L'Italie a ce qu'il faut pour gagner l'Euro." Concernant Simone Inzaghi. "Bien sûr, nous apprendrons à bien connaître le personnel d'entraîneurs lorsque nous serons ensemble jour après jour. En ce moment, c'est comme si c'était le premier jour d'école, mais c'est normal dans le football. Je me souviens de mon passage à la Lazio alors que j'étais jeune. Il y avait tellement de joueurs qui sont devenus depuis entraîneurs ou directeurs sportifs. J'ai tellement appris d'Inzaghi, Angelo Peruzzi, Igli Tare, Fabio Liverani, Massimo Oddo, Paolo Di Canio et Marco Ballotta. C'était génial de partager cette expérience avec eux. Inzaghi avait une relation merveilleuse avec les jeunes. Ce que les joueurs peuvent faire maintenant pour aider le nouvel entraîneur, c'est simplement donner le meilleur de nous-mêmes chaque jour."
  19. C’est une information en provenance de la Gazzetta Dello Sport : Le Conseil Fédéral a ratifié le calendrier relatif à la prochaine saison de Serie A. Celle-ci va débuter le dimanche 22 août 2021 pour se clôturer le dimanche 22 mai 2022 Cinq journées sont prévues en milieu de semaine: Il s’agira des mercredi 22 septembre 2021 , 27 octobre 2021 , 1er et 22 décembre 2021, 6 janvier 2022. Les trêves internationales auront lieu les dimanches 5 septembre 2021, 10 octobre 2021, 14 novembre 2021, 30 janvier 2022, 27 mars 2022. La trêve hivernale aura lieu du jeudi 23 décembre 2021 au mercredi 5 janvier 2022 Le calendrier de la saison sera dévoilé ce mercredi 14 juillet 2021 avec la particularité de proposer une phase retour totalement inédite Un topic est spécialement dédié à la nouvelle saison ici ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  20. A vos agenda, Tifosi Champions d’Italie ! Le Conseil de la Lega a décidé que, la nouvelle saison de la Serie A débutera dès le week-end du 22 août 2021. La trêve hivernale aura lieu du 23 décembre 2021 au 06 janvier 2022 La fin de la saison est prévue pour le 22 mai 2022. Il ne manque plus que l’approbation du Conseil Fédéral. Celui-ci ne devrait présenter aucune objection ®Antony Gilles – Internazionale.fr