Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'serie a'.

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
    Ecrire en minuscule, toujours mettre le combo "prénom nom" pour un joueur, dirigeant, etc... ne pas mettre les sources en tag, ne pas mettre "inter", ne pas mettre plusieurs version d'un tag ("serie a" et non pas "seriea").
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • La Communauté
    • Présentations
    • Vos Déplacements
    • La Curva du Forum
    • Annonces & Support
  • F.C. Internazionale
    • Le Club
    • Effectif
    • Transferts & Rumeurs
    • Les Matchs
  • Football en général
    • Calcio
    • Coupe d'Italie
    • Coupes d'Europes
    • Autres championnats
    • Les Equipes Nationales
    • Les Débats
    • Autres Sports
  • Devenir membre de Inter Club Paris
  • Le QG : La Taverne des Korrigans de Inter Club Paris
  • Photos de Inter Club Paris
  • Contacts de Inter Club Paris
  • Devenir membre de Inter Club Morocco
  • Le QG Casablanca : Café place des gameurs de Inter Club Morocco
  • Photos de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Morocco
  • Le QG Rabat : Café Nostalgia de Inter Club Morocco
  • Contacts de Inter Club Vevey
  • A propos de Inter Club Charleroi
  • Inscriptions de Inter Club Charleroi
  • Contacts de Inter Club Mulhouse

Catégories

  • F.C. Internazionale Milano
  • Mercato
  • Interviews
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Nos Dossiers

Calendriers

  • Amicaux
  • Serie A
  • ICC
  • Coupe d'Italie
  • Ligue des Champions
  • Ligue Europa
  • Évènements de Inter Club Paris

Le Blog du staff

Catégories

  • L'Histoire de l'Inter
  • Les Joueurs de l'Inter
  • La Serie A

Catégories

  • Inter
  • Serie A
  • Coupes d'Europe
  • Coupe d'Italie
  • Joueurs
  • Primavera
  • Femmes
  • Top
  • Collector
  • Matchs entiers
  • eSports

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Snapchat


Instagram


Site web


Lieu


Joueurs

  1. En souhaitant analyser le travail réalisé par Roberto Mancini, Alex Frosio s’est livré à la Gazzetta Dello Sport sur la façon dont la consécration du Sélectionneur National italien peut se voir absorbée par les entraîneurs des différentes écuries italiennes en activité. "Ceux qui ont les idées les plus proche de Mancio sont très jeunes : Italiano a permis à Spezia de se sauver d’une façon exceptionnelle, en misant sur le courage. Sur ce classement, il est second derrière l’Atalanta en ce qui concerne les récupérations du ballon dans la partie de terrain de l’adversaire. A présent, il officiera à l’échelon supérieur avec la Fiorentina. On retrouve également Dionisi et Zanetti qui ont permis à l’Empoli et au Venezia de retrouver la Serie A en pratique un football spectaculaire basé sur l’attaque. Le premier a d’ailleurs été choisi pour remplacer De Zerbi à Sassuolo." "Si l’entraîneur vénitien est moins porté sur un pressing à outrance, on retrouve aussi de l’autre côté Gasperini qui n’a pas cette obsession de construire de derrière, tout comme Mancini ne pousse pas à l’anticipation exaspérée dont s’inspire la Dea. Pourtant, l’Atalanta est l’équipe qui se rapproche le plus de ce que propose les Azzurri, qui joue à trois derrière en possession, avec un double playmaker avec des ailiers qui monte et qui n’hésite pas à tirer (Spinazzola et Chiesa contre Maehle et Gosens), on retrouve aussi une certaine technique lors des combinaisons offensives." "Pioli et Sarri sont des "frères" de Mancini : Ils se sont formés durant des années, ils ont innovés et ils se sont adaptés dans le temps en proposant toujours un football dominat et pro-positif." Et les grands entraîneurs ? "Le discours est plus complexe : Allegri aime la technique, mais ce n’est pas un fanatique de la possession de balle ou de la construction par derrière. Et son credo "corto muso" est une synthèse philosophique de sa façon impeccable d’agir, une façon de faire qui ne trouverai pas sa place dans le lexique "Manciniano"." "Mourinho s’est construit durant des années par sa façon de garer le Bus, mais il reste le seul entraîneur en activité en Serie A a avoir remporté la Ligue des Champions." "Simone Inzaghi est le plus "Allegriano" de la nouvelle vaque et il aime énormément le jeu de transition et de domination, quelque chose qu’il sait faire. Et Juve mise à part, c’est l’entraîneur le plus titré de ces dernières années." Le Saviez-vous ? Y-a-t ’il déjà une belle ambiance du côté de la Vieille Dame ? En effet, à peine de retour aux commandes du club, Massimiliano Allegri a taclé sérieusement Leonardo Bonucci en conférence de presse: "Bonucci capitaine ? S'il veut un brassard, il n'a qu'à aller dans la rue et s'en acheter un. En allant à Milan, il a perdu sa place dans la hiérarchie." - Le Champion d'Europe appréciera..... Et si en fin de compte Simone était le coup de poker gagnant de Giuseppe Marotta ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  2. Zinho Vanheusden a été racheté par l'Inter. La jeune pépite belge sera très prochainement prêtée au Genoa afin d'acquérir plus d'expérience. La finalité étant que Zinho puisse parfaitement s'intégrer, dès la saison prochaine, dans le 3-5-2 de Simone Inzaghi, à l'instar de ce qu'à connu Alessandro Bastoni avant lui. Pensez-vous qu'il soit judicieux de l'avoir prêté à un autre club de Serie A ? L'Inter semble enfin compter sur son vivier! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  3. Hakan Çalhanoğlu s’est livré à Cbs Sport, à Dazn et à Inter.it sur les raisons qui l’ont poussé à rejoindre la Beneamata, au lieu de renouveler chez le Diavolo Son interview à Cbs Sport "La Grande différence à l’Inter, c'est l’attention portée par Piero Ausilio et par l’entraîneur: Ils m’ont appelé une série de fois, ils m’ont fait me sentir vraiment important et c’est pour cette raison que j’ai rapidement décidé de venir, ici, à l’Inter. Le premier appel d’Inzaghi a été très important pour moi, pour me convaincre de venir ici. Son attention envers moi a été très importante : Je crois en lui, en ce qu’il a fait à la Lazio ces dernières années, et je crois qu’il en ce qu’il fera à l’Inter pour cette année, pour aider l’équipe à grandir toujours plus." "Piero m’a appelé tellement de fois, il m’a dit vraiment des choses importantes pour me convaincre et je me suis dit : "Oui, je dois y aller vu les objectifs présentés." : Je voulais rester en Italie, je connais la langue, l’Inter vise de grands objectifs, elle a une bonne équipe de qualité, elle joue pour gagner quelque chose, c’est pour cela que j’ai pris rapidement ma décision." "Je pense que ce sera exquis de délivrer des passes décisives à Romelu Lukaku et à Lautaro Martinez, ce sera beau. Je suis impatient de joueur avec Romelu et Lautaro, ce sont des joueurs vraiment très fort que l’on a devant. Et s'il faudra du temps pour se comprendre, eux se connaissent, mais ils devront apprendre à connaitre aussi mes mouvements tout comme je devrai bien connaitre les leurs, je suis impatient de joueur avec eux et de leur délivrer des assists." Eriksen ? "Je l’attends ici à l’Inter les bras grand ouverts, c’est un très grand joueur avec de très grande qualité : Je le respecte beaucoup et je suis impatient de le revoir ici." Son interview à Dazn "Nous voulons remporter à nouveau ce Scudetto, et je l’espère aussi avec moi, j’ai envie d’aider mes équipiers. Le transfert s’est passé très rapidement grâce à Piero Ausilio qui m’a appelé à de plusieurs reprises, il l’a fait aussi avec mon agent. Mister Inzaghi m’a aussi appelé à plusieurs reprises. Lorsque l’on t’appelle et qu’il s’agit d’une grande équipe déjà forte qui te veut, tu as ensuite une très grande envie d'y aller, et cela s’est passé vite, très vite. En premier lieu, mon agent m’a appelé et me dit : "Regarde Piero veut te parler", j’ai répondu "ça me va", ensuite tout est allé assez vite." Vous passez du Milan à l’Inter..... "Les tifosi font du bruit et c’est normal, pour un joueur qui fait ça, c’est normal, mais je ne suis pas le premier et je ne serai pas le dernier. Tant de joueurs sont passé du Milan à l’Inter et vice-versa, c’est pour cela que je ne serai ni le premier, ni le dernier. Je veux seulement aller de l’avant, vers l’avenir, en conservant un grand respect pour le Milan. J’y ai réalisé tant de choses durant 4 années, je les ai tous respectés. Ceux qui me connaissent savent tout. Ici, je me sens prêt pour une nouvelle aventure à l’Inter et je dois aller de l’avant." Vous sembliez très complice avec Ibra, vous a-t ’il dit quelque chose ? "J’étais à l’Euro et lui en vacances, il avait son problème au genou et il pensait à cela, et moi à l’Euro. Nous n’avons pas parlé de ce transfert, peut-être que dans quelques jours, nous en parlerons, mais pour l’instant, il n’y a rien." Pioli a-t ‘il tenté de vous retenir ? "Pioli était le seul homme qui me voulait avec envie au Milan : J’ai parlé tant de fois avec lui, et lui avec moi, il a respecté ma décision et je lui souhaite le meilleur." Quel sera votre rôle dans le 3-5-2 ? "C’est un système de jeu qui me plait. Luis Alberto jouait avec Inzaghi dans un poste où nous sommes similaire. J’aime l’attention portée par l’entraîneur, comment il me parle, comment nous échangeons, j’espère que l’on se divertira dans ce championnat." Pourriez-vous revoir votre ambition ? "On ne te donne pas le maillot sans sacrifice et sans souffrance. J’ai entendu ce que voulait l’entraîneur, il faudra un peu de temps, mais nous verrons par la suite." Vous étiez le leader en Europe pour les occasions créées et le premier pour les passes décisives lors des deux dernières saisons de Serie A..... "Je dois remercier Pioli car il a réalisé du bon boulot avec moi: Il m’a laissé jouer dans mon rôle, comme j’en avais l’envie, un rôle pour lequel j’ai créé tant d’occasions et délivré tant de passes décisives. Je veux vraiment lui dire merci. Tu peux avoir avec évidence un talent, mais sans travail, tu ne parviens pas à réaliser ces choses-là." Avez-vous envoyé cette statistique à Lukaku et Lautaro ? "J’attends qu’ils reviennent, je suis impatient de jouer avec eux et de leur donner des passes décisives, de créer des occasions pour eux. Je veux me divertir, mais avant tout je dois connaitre les façons de jouer, eux devront connaitre mes mouvements et moi les leurs. J’espère que l’on se divertira." Comment avez-vous vécu ce qu’a traversé Eriksen ? "J’ai le plus grand respect pour Eriksen, c’est un joueur qui me plait beaucoup, nous avons le même rôle. Je l’attends à bras ouvert, il mérite tant de chose : C’est un exemple, un garçon sympathique, je l’ai connu via Kjaer, je lui ai demandé immédiatement ce qu’il s’était passé, j’espère le revoir au plus vite." Vous avez choisi le numéro 20, en référence au numéro de Recoba ? "Je l’ai lu sur les journaux, mais je ne l’ai pas choisi pour cette raison. J’ai toujours eu le numéro 10, mais ici, il appartient à Lautaro Martinez : J’ai donc fait 10+10, 20 !" Vous avez croisé la Nazionale de près..... "J’avais déjà dit à mes équipiers, en Turquie, qu’elle était très forte, qu’elle cherchait à créer du jeu, qu'elle dispose d’un système fort avec Mancini. C’était ma favorite pour le titre et je la félicite encore car elle le mérite. J’ai écrit à Donnarumma. Après mon arrivé à l’Inter, Bastoni m’a écrit pour me dire ‘Bienvenue dans notre Famille", j’ai aussi parlé avec Bonucci, Chiellini, et Gigio." Son interview à Inter.it Pourquoi avoir choisi l’Inter ? "Choisir l’Inter est un choix facile, tout s’est passé très rapidement grâce au Directeur Ausilio et à Mister Inzaghi." As-tu déjà lié des amitiés avec vos nouveaux équipiers ? Oui, j’ai déjà lié des liens d’amitié avec Radu, Kolarov, Nainggolan, Sensi, avec quasiment tout le monde. J’apprends à connaitre mes nouveaux équipiers." Quel numéro vas-tu prendre ? "J’ai choisi le 20. J’ai toujours utilisé le 10, donc 10+10 égale 20, le numéro que je porterai." Pourrions-nous te prendre au Fantacalcio ? "Oui, absolument ! Car cette année, je vais tenter de délivrer énormément de passes décisives à Romelu et à Lautaro." Que préférez-vous entre les passes décisives et marquer des buts ? "J’aime beaucoup faire des passes décisives, car c’est gratifiant d’aider mes équipiers." Quel sont tes 5 joueurs préféré de l’Histoire de l’Inter ? "Zanetti, Ronaldo, Adriano, Eto'o et Sneijder" Penalty ou coup-franc ? "Je préfère les coups francs, je cherche toujours à marquer." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  4. En effet, le défenseur belge ne devrait pas faire ses débuts en Serie A sous le maillot de l’Inte.r Racheté au Standard de Liège, le Champion d'Italie a l'intention de lui donner du temps de jeu, par le biais d'un prêt. Le Genoa a surpris la Spezia à tel point que la rédaction de Sky Sport confirme la future arrivée du Diable Rouge sous le maillot du Grifone sosu la formulé d'un prêt sec. Le club de Preziosi souhaiterait également conclure l’opération dans le courant de la journée ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  5. L’ère napolitaine commence pour Luciano Spalletti, lui qui sera présenté aux tifosi du Sud au sein de la salle de Presse du Konami Training Center de Castel Volturno. Révélation de La Gazzetta Dello Sport Luciano Spalletti est de retour après deux ans d’absence en Serie A. Sa dernière expérience à l’Inter l’avait profondément marqué, surtout suite au cas Icardi. Finalement, il quittera le club en lui laissant, comme héritage, la qualification en Ligue des Champions. Le cas Insigne pourrait être le caillou dans sa chaussure, cette œillère à déplacer pour avoir une vision claire des forces en présence qu’il a à sa disposition. Le Capitaine devra prolonger son contrat, mais si les deux parties restent sur leurs positions, cela s’annonce compliqué….. Spalletti a promis de parler avec Insigne, une fois l’Euro terminé pour comprendre ses intentions. Une occasion à saisir lorsque l’on sait que, depuis sa plus tendre enfance, Lorenzo est de confession Nerazzurra ? ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  6. En effet, Stefan De Vrij est un joueur au multiple talent! S’il reste un mur infranchissable en Serie A, notre Hollandais volant est également un très bon musicien Si Stefan adore jouer du piano, il est passé de l’autre côté de la lumière pour mettre en pratique sa passion. C’est ainsi qu’est née la collaboration avec Keemosabe. Il s’agit d’un jeune groupe né "un peu sur le Lac Majeur et un peu à Londres". Keemosabe a signé avec Stefan une nouvelle chanson qui sera disponible dès le 09 juillet 2021 et qui s’intitulera "Hey Brother". "Des expériences différentes mais une même passion. Un travail différent, mais une même attitude. Il est l’un de nous, il est notre frère. Notre voyage vient à peine de commencer, désirez-vous vous joindre à nous?" Telle est la façon dont le groupe a présenté son projet musical avec une chanson parlant de fraternité, d’union… Des concepts qui sont évident pour celui qui est Nerazzurro! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  7. En effet, la Fédération italienne de football a sanctionné, d’une amende, Simone Inzaghi suite à la déclaration blasphématoire qu’il a prononcé durant la confrontation opposant la Lazio au Milan "La Federcalcio fait savoir qu’une amende de 4.000€ a été définie envers Simone Inzaghi, entraineur de la Lazio au moment des faits, suite à l’accord conclu entre les parties, ce qui met un terme à la procédure engagée par le Parquet Fédéral à la vue des évènements qui se sont produit lors de la rencontre de championnat opposant la Lazio au Milan le 26 avril dernier." "Sur base de cette communication du Parquet Fédéral, l’enquête à l’encontre d’Inzaghi a été clôturée. Inzaghi a été reconnu coupable de la violation de l’article 4, alinéa 1 et de l’article 37 du code de la Justice Sportive pour avoir prononcé des expressions blasphématoire, lors de la 30ème minute de la rencontre qui opposait, le 26 avril 2021, la Lazio au Milan, suite à une action de l’équipe adverse." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  8. Marcelo Bielsa a une sérieuse concurrence : Alors même que la nouvelle saison n’a pas encore officiellement débuté, Genaro Gattuso a déjà claqué la porte de la Fiorentina, club qu’il avait rejoint il y a seulement 22 jours! Communiqué officiel "L’ACF Fiorentina et Mister Rino Gattuso ont, d’un commun accord, décidé de ne pas donner suite aux accords préalablement établis et de ne pas débuter, ensemble, la nouvelle saison sportive à venir. Le Club s’est immédiatement mis au travail pour identifier un entraineur qui devra guider l’équipe Viola vers des résultats que la Fiorentina et la Ville de Florence mérite." ®Antony Gilles – Internazonale.fr
  9. Le Malade imaginaire va-t-il retrouver la Serie A ? En effet, la clause de 15 millions d’euros retranscrite dans le contrat de Mauro Icardi, convenu lors du transfert du joueur argentin vers le Paris Saint-Germain pour éviter une triangulation menant à la Juventus n’est plus valide à présent Comme le révèle Tuttosport, le Paris-Saint-Germain qui a d’ailleurs été récemment sanctionné par l’UEFA avec une amende d’un peu plus de 9.000€ suite à la violation de l’Article 18 bis du Règlement des transferts, est totalement libre de discuter avec les clubs de la Botte A présent, la Juventus, Milan et la Roma monitorent la situation relative au joueur : L’argentin pourrait quitter la Ligue 1 et Paris pour retrouver la Serie A sous une autre vareuse que celle interiste Petit soucis : Fabio Paratici n’est plus chez la Vieille! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  10. Ces derniers jours, le Conseil de la Lega Serie A a approuvé la nouvelle formule de la Coupe d’Italie qui mettra aux prises, dès la saison prochaine, les 20 clubs de Serie A et de Serie B et 4 clubs de la Lega Pro. Le communiqué officiel "Le tournoi prévoit un tableau de style tennistique composé de 40 équipes : 36 insérées directement et 4 en provenance d’un tournoi préliminaire qui mettra aux prises 8 formations. Les six tours de la manifestation se disputeront en une seule confrontation directe, exceptions faites des demi-finales. Tout sera retranscrit dans le Règlement du tournoi qui sera publié dans les prochain jours." "La nouvelle formule nous satisfait pleinement, elle réduit la concentration de matchs pour les joueurs tout en augmentant la compétitivité, dès les premiers tours en garantissant la participations des trois championnats professionnel, qui reprendra de la sorte, les meilleures formations de la Lega Pro" - Paolo Dal Pino, Président de la Lega Serie A "La décision de la Lega Serie A va dans la direction d’une participation de tous les championnats professionnels en une seul compétition qui représente l’Histoire de notre Pays." - Mauro Balata, Président de la Lega Serie B "C’est un accord positif qui réouvre, immédiatement, la porte à ola Serie C pour un futur projeté de réforme. Se pencher sur le système mis en place est la voie principale à entreprendre pour réformer le Calcio" - Francesco Ghirelli, Président de la Lega Pro ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  11. Lukaku parle du racisme dans le foot. Interviewé par CNN, l'attaquant nerazzurro ne voit pas de progrès , même s'il soutient qu'en Italie, un certain changement est observé. "Je pense que le racisme dans le monde du football est à un maximum historique. Pourquoi? A cause des réseaux sociaux en partie. Pour être honnête, je ne vois pas vraiment de progrès faits dans ce sens. Je vois des campagnes, etc. Mais tant qu'une vraie action n'est pas prise… En Italie, quand ça m'est arrivé, il s'est vraiment passé quelque chose et la Serie A a communiqué avec moi et mon club". "Nous avons essayé d'éduquer les personnes en Italie, parce que l'Italie est un très beau pays et j'ai été très bien intégré par tous, les supporters de l'Inter comme des adversaires. Je pense que quand c'est arrivé, il y a eu une réaction forte. Et c'est ce qui devrait toujours arriver dans tous les championnats. Il faudrait parler avec les joueurs et chercher à faire quelque chose avec eux et leurs clubs pour sensibiliser. Quand les gens ont parlé de Super Ligue, il y a eu des manifestations et les supporters sont allés dans les rues pour protester. Moi non plus je ne voulais pas que ça se réalise. Mais où était cette énergie quand on parlait de racisme?" , se demande Big Rom.
  12. La Serie A version 2020- 2021 est sur le point de débuter Après être arrivé à un seul petit point de la Juventus lors de la dernière édition, l'Inter parviendra-t'elle à renverser la Vieille Dame ? Ce qui est sûr, c'est qu'un calendrier explosif attend toutes les écuries Rendez-vous dès ce samedi 19 septembre dès 18h00 pour le match d'ouverture opposant la Fiorentina au Torino
  13. En effet, le partenaire historique du Championnat de première division de football italien, TIM, a prolongé son accord de sponsorisation avec la Lega Serie A jusqu’en 2024, en rejoignant de la sorte le palier de 25 années de partenariat Pour la saison à venir, Tim sera donc le Title Sponsor du Championnat, du tournoi esport ESerie A sans oublier les compétitions de la Primavera qui disposeront de Timvision comme Title Sponsor Tim annonce également également qu’il fera usage, pour le championnat à venir, des solutions innovantes de la 5G, afin de faire vivre au Tifoso "toutes les émotions des compétions vue de près, et d’une façon complètement inédite." Tim et Lega Serie A expriment également leurs satisfactions pour le renouvellement de leur partenariat, qui est l’une des collaborations parmi les plus anciennes d’Europe. Etant donné que Tim fêtera également en 2023 son centenaire, des collaborations spéciales sont également prévues. En vertu de l’accord signé : Tim et la Lega Serie A ont décidé de s’associer afin de poursuivre et de combattre le piratage télévisuel ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  14. En effet, Romelu Lukaku continue à faire trembler les filets. Après avoir performé en Italie où il a clôturé sa saison avec 30 buts au compteurs en 44 matchs, il y a lieu de prendre en considération ses 8 buts internationaux en 9 match. Big Rom a également atteint le palier des 60 buts internationaux, en étant plus précoce que des stars mondiales du ballon rond Avec l’Euro qui s’annonce, une compétition où il souhaite y être protagoniste, le palier des 40 buts inscrits en une saison devrait être largement atteint ! Des statistiques "Da Urlo"! ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  15. C’est une révélation de Calcio&Finanza, la Serie A pourrait devenir beaucoup moins contemporaine. En effet, parmi les différents points qui seront mis sur la table lors de l’Assemblée des Clubs qui se tiendra ce lundi 07 juin 2021, on retrouve les fenêtres de diffusion des matchs. "Des nouveaux slots pour les rencontres du championnat de Serie A 2021/2022" Telle est la thématique reprise sur la convocation de l’Assemblée qui se tiendra dans un hôtel du centre de la Capitale lombarde. La discussion s’articulera sur le fait d’augmenter le nombre de fenêtres de matchs prévus pour le championnat, qui sont déjà passées de 5 créneaux horaires à 8 créneaux horaire depuis la saison 2018/2019. Actuellement, on retrouve 8 slots pour le prochain triennal : Le match du samedi à 15h00 Le match du samedi à 18h00 Le match du samedi soir à 20h45 Le match du dimanche à 12h30 Trois matchs le dimanche à 15h00 Le match du dimanche à 18h00 Le match du dimanche à 20h45 Le match du lundi à 20h45 Au cours de l’assemblée programmée ce lundi, il y aura donc l’étude de nouvelles options, parmi celles-ci, il y aura, dans le viseur, les trois matchs qui se tiennent le dimanche à 15h00. Sur la table, on retrouvera ainsi l’option qui offrira la possibilité, pour le téléspectateur, de visionner l’intégralité des 10 rencontres. En effet, outre le Monday Night de 20h45, l’hypothèse mise sur la table prévoit : 4 créneaux horaire le samedi : 14h30, 16h30, 18h30, 20h45 5 créneaux horaire le dimanche : 12h30, 14h30, 16h30, 18h30 et 20h45 L’objectif est donc la visibilité des équipes en termes d’audience. Les 4 slots prévus le samedi pourraient s’avérer intéressants, du point de vue de la gestion des quatre équipes qui sont engagées en Ligue des Champions. (Il est tout à fait envisageable de les faire jouer le samedi, lorsqu’elles doivent rentrer sur le terrain européen le mardi ou le mercredi à venir) Adapter drastiquement la diffusion des matchs pourrait également alléger le trafic des retransmissions en streaming des matchs proposés par la DAZN. Le Saviez-vous ? Cette saison, la Serie A a déjà proposé les dix rencontres à dix horaires différents. Cela a eu lieu lors de la 23ème journée qui a débuté le vendredi à 18h30 pour se conclure le lundi à 20h45. ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  16. A travers son site officiel, l’Inter a officialisé Simone Inzaghi au poste d’entraineur de son équipe première. Voici quelques extraits de sa présentation La carrière de "Simone Inzaghi le joueur" a été riche de succès, en débutant sur les terrains provinciaux de Carpi, Novara, Brescello et Lumezzane, avant de confirmer avec son Piacenza en 1998, alors qu’il était âgé de 22 ans. Il a été l’auteur de 15 buts, pour sa première saison en Serie A. Il a ensuite réalisé le saut de qualité en rejoignant la Lazio à coups de buts importants qui lui ont permis de décrocher l’historique Scudetto en 2000. On retrouve dans la carrière d’Inzaghi le joueur: 3 Coupes d’Italie et 2 Super Coupes d’Italie. En 2010, Inzaghi en termine avec sa carrière de joueur pour passer immédiatement à une carrière d’entraineur Son aventure commence comme entraineur du Secteur Jeune de la Lazio en 2010-2011. En 2014, il devient l’entraineur de la Primavera de la Lazio où il remportera 2 Coupes d’Italie et une Super Coupe d’Italie. En avril 2016, il est promu entraineur de l’équipe première de la Lazio alors qu’il ne reste que sept matchs à disputer. Il sera confirmé l’année suivante. Il entrainera le club romain durant 5 saisons couronnées de succès en remportant la Coupe d’Italie en 2019 et 2 Super Coupes d’Italie en 2017 et en 2019. Lors de la saison 2019-2020, il parvient à décrocher la quatrième place synonyme de qualification en Ligue des Champions pour les Biancoceleste Le Saviez-vous ? Simone Inzaghi est également un ancien international italien, lui qui a été convoqué à trois reprises. Il est également le meilleur buteur en Coupe d’Europe de la Lazio. Il est aussi rentré dans les livres d’histoire en devenant le premier joueur italien a inscrire 4 buts en un match en Ligue des Champions, c’était le 14 mars 2000 à l’occasion du match opposant la Lazio à Marseille (5-1) A présent, il est face à sa destinée : Celle de prendre en main un géant d’Italie. En effet, Simone Inzaghi est, à dater de ce 3 juin 2021, officiellement l’entraineur de l’équipe Championne d’Italie : L’Inter ! Bienvenue à toi l’ami ! ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  17. Champion d’Italie avec l’Inter, Lautaro Martinez a décidé de se donner corps et âme pour son équipe nationale qui est engagée dans trois matchs de qualification pour le Mondial 2022 et pour la Copa America. Son interview à la Nacion Nina, sa Fille "Je sais que si tout va bien pour l'équipe nationale, je ne la verrais pas durant un mois et demi. Au début, c’est quelque chose qui m’a rendu un peu triste, c’était difficile à accepter, mais ma famille sait ce que représente le pays et c’est ce que j’aime faire." "Cela faisait depuis plus d’un an et demi que je ne pouvais plus venir à Bahia Blanca, qui est mon endroit, là où je respire, où je reprends de l’énergie, où je suis avec mes amis. J'ai dit à Agustina, entre sérieux et plaisanterie, que nous irons vivre à Bahia Blanca, c’est la meilleure place du monde pour moi." Les heures qui l’ont précédé de la paternité "Cette nuit-là, je n’ai pas su fermer l’œil de la nuit car la petite a aussi dû rester en couveuse, j’ai aussi dû, le lendemain, aller m’entrainer car nous devions disputer la première demi-finale face à la Juve, à domicile. Imaginez… ma fille était née, j’avais terminé l’entrainement de l’après-midi pour ensuite rentrer à la maison car il ne pouvait y avoir qu’une seule personne à l’Hôpital et qu’il y avait déjà la maman d’Agustina. J’ai dû passer ma première nuit, loin d’elle, je l’avais serré dans mes bras, mais elle était sous oxygène, c’était un sentiment horrible." Nouvelle vision de la vie "Toute ma vie a changé. J’ai changé ma façon de voir les choses, et pas seulement à la maison. Cela m’a fait murir, je repense à chaque chose deux ou trois fois, je suis beaucoup plus calme. Cela se voit aussi sur le terrain, je sautais plus rapidement les matchs avant car j’étais souvent avertis pour protestation." "Nina m’a apporté de la tranquillité. A l’Inter, on m’a dit que l’on avait compris que j’étais devenu différent, plus impliqué dans le groupe, plus un leader, là aussi je sens que j’ai beaucoup muri." Son arrivée à l’Inter "Lorsque l’Inter s’est présenté, le Directeur Sportif est venu me trouver à Buenos Aires. Dans nos échanges, je lui ai demandé si le numéro 10 était libre. Il m’a dit, bien bien, nous verrons. Lorsque je suis allé à Milan pour signer le contrat, il me l’a demandé à nouveau et j’ai insisté pour le numéro 10." "Il m’a dit : Attention, le numéro 10 a été porté par Ronaldo, Baggio, Sneijder, … Je lui ai dit que j’en avais conscience et que j’aimais ce défi. J’ai signé et fait la photo avec le numéro 10." Une première saison cauchemardesque "Cela m’a choqué, fait mal : je suis passé du Racing où les supporters scandaient mon nom lorsque je marquais et où j’étais titulaire, à un nouveau pays, un nouveau club et une nouvelle langue. Je savais que j’allais devoir m’adapter, mais je ne pensais pas que ce serait si dur." "Après trois mois, j’avais dit que je voulais partir, je ne voulais plus rien savoir. Personne n’aurait pu me supporter. Parfois, je prenais ma voiture et je partais faire un tour seul. J’étais fou, je ne pensais à rien. Puis, il y a eu un changement." Agustina, le "coup de main" du Clan Icardi ? "Mauro m’a donné un gigantesque coup de main durant cette période et je le remercierai toujours pour ça. Je suis très fier que cette première année m’ait été utile dans l’apprentissage." "Lors de ma seconde saison, j’ai joué beaucoup plus, les choses avaient changé et cette année, j’ai joué encore plus. Lorsque je suis reparti pour l’Argentine, j’étais pleinement satisfait et heureux. J’ai joué les 38 matchs sur les 38 disponibles en Serie A, les 6 sur 6 en Ligue des Champions et les 4 sur 4 en Coupe d’Italie." "J’ai aussi remporté le championnat, c’est mon premier titre professionnel. Il est arrivé trois mois après la naissance de Nina, Cette victoire a une saveur particulière." Parler l’italien "Oui, je le parle très souvent, j’aime bien. Quand je le sens, je le parle, je l’ai fait avant la rencontre face au Milan, que nous avions remporté 3-0. J’ai fait un discours devant le groupe, je sentais que c'était le moment. Parfois, lorsque je rentre à la maison, je parle en italien avec Agustina, je suis habitué à le faire tous les jours en club et elle rit. J’ai aussi eu le cas de parler en visioconférence avec ma mère en Italie et elle me disait : "Qu’est-ce que tu dis ?"." La Lula "Ici, j'ai fait la découverte du Monde. J'ai des équipiers anglais, croates, slovènes, slovaques, chiliens, uruguayen... Et un belge qui parle six ou sept langues avec une facilité déconcertante. Nous avons des histoires d'enfance assez similaires, nous faisons preuve d'une parfaite cohésion, et cela se voit aussi sur le terrain. Il ne faut jamais le mettre en colère : vous avez déjà vu le physique qu'il a !" ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  18. Dans la vie de Romelu Lukaku, il n’y a pas que le football. Si l’attaquant de l’Inter fait trembler les filets de la Serie A, il révèle trouver son inspiration dans la musique. De plus, le Diable Rouge entretien un rapport particulier avec Jay-Z, le célèbre rappeur américain qui est aussi entrepreneur, lui qui gère l’image de Big Rom à travers la Roc Nation. L’Interview de Big Rom Lukaku, que représente la musique dans votre vie ? "C’est une façon de me connecter avec les difficultés que j’ai connu durant mon existence, avec tout mon vécu : Elle est très importante, ce n’est pas un hobby, c’est une partie de moi." Quelle chanson peut être dédiée au Scudetto ? "Il est difficile d’en choisir une seule car c’était une chevauchée exceptionnelle et pleine d’histoire. J’ai en tête "H.a.m” de Kanye West et Jay-Z. Elle date de dix ans, mais elle est toujours d’actualité. Elle raconte qu’il faut avoir confiance en soi-même pour atteindre de grands objectifs dans la vie." Y-a-t ’il un paragraphe d’une chanson que vous aimez et qui vous a aidé lors de la confusion de ces dernières semaines ? Dans “D’Evils” de Jay-Z on retrouve: "Nine-to-five is how you survive, I ain’t tryna survive. I’m tryna live it to the limit and love it a lot" cela veut dire: "De 9 à 5, c’est comme cela que vous survivez, je n’essaie pas de survivre. Je veux vivre à la limite et cela me plait beaucoup." "C’est comme cela que je me sens : Je tente toujours de tout faire jusqu’à la limite, je me donne à chaque entrainement et en match, c’est pour cela que j’ai réussi. Je veux faire mon travail du mieux possible, sans oublier d’octroyer du temps à ceux que j’aime : Ma mère, mes frères, mes amis." Ecoutez-vous une playlist avant un match ? "Oui, absolument, c’est un rituel: J’ai une playlist qui m’accompagne lorsque j’arrive au stade et avant le match. Elle m’aide à me concentrer et à être focus sur l’objectif à atteindre." Vous mettez de la musique dans le vestiaire interiste ? "Non, car nous sommes un grand groupe et il y a beaucoup de respect réciproquement. Chacun a ses gouts et écoute ce qu’il veut." Quel a été l’importance de croiser Jay-Z ? "Cela avait une signification importante car j’ai toujours écouté sa musique, surtout dans des périodes très difficiles de ma vie. Ses chansons m’ont donné la force de résister et de passer à autre chose, de regarder la vie différemment. Il faut parfois faire preuve de patience et de prendre son temps pour devenir grand." "Ensuite, j’ai fait sa connaissance et j’ai vu son attitude : Il savait vraiment qui j’étais et il m’a appris à comment devenir au top, comment devenir un gagneur." "Je me souviens de ce qu’il m’a dit : "Si tu penses vraiment que l’Inter est l’étape à faire pour gagner, fonce." Durant ma première année, mes équipiers et moi-même sommes arrivés à un pas du succès, mais lors de cette dernière saison, nous y sommes parvenu en travaillant dur, en faisant preuve de patience, de sueur et de sacrifice…Comme me l’avait prédit Jay." Quelle est la différence entre les sons du Meazza qui suive l’un de vos buts et les sont d’une chanson qui change la vie ? "Marquer un but est la sensation la plus belle du monde après la naissance de mon fils. Pour le reste, je souhaitais connaitre certaines personnes dans ma vie. L’une d’elle était Kobe Bryant, qu’il repose en paix ! L’autre personnalité était justement Jay-Z et lorsque je l’ai vu la première fois, nous avons parlé de la vie et pas seulement du travail." "Il y a aussi Dj Khaled : C’était comme un rêve devenu réalité." J’espère à présent, et si la pandémie le permis, que Jay-Z viendra à Milan me voir marquer au Meazza." Quels sont vos rapport avec Jay-Z actuellement ? "A la fin du match opposant Sassuolo à l’Atalanta, mon téléphone a sonné. Qui était-ce ? Lui qui me félicitait car il savait à quel point c’était important pour moi de gagner mon premier Scudetto en Italie. Je me sens chanceux de pouvoir parler avec lui quand je le souhaite. Je sais qu’il couvre mes arrières et qu’il veut le meilleur pour moi comme pour la Roc Nation : C’est un sentiment qui rend la pareille." L’Interview de Jay-Z Le compagnon de vie de Beyoncé, qui dispose d’un patrimoine de 1,4 milliard de dollars, s’est livré sur Romelu Lukaku Votre première impression lors de votre premier face à face avec Romelu ? "Nous étions dans le backstage de l’un de mes concerts au MetLife Stadium dans l’East Rutherford, au New Jersey, à l’été 2018. Il avait déjà rejoint la Roc Nation et nous avions finalement pu nous rencontrer. Il m’a récité toute une strophe d’une chanson de mon premier album: C’était quelque chose de très difficile à savoir car seul le plus attentif et le plus passionné peut s’en souvenir. Je l’ai dévisagé comme pour dire: Mais d’où il vient ?!?" Y avait-il cette étincelle particulière dans les yeux de Romelu ? "Il est très attaché à ses racines, il m’a parlé immédiatement de son frère Jordan et de son amour pour la musique, un sentiment qui nous lie. Puis lorsqu’il a commencé à parler de son éducation, il a fait références aux figures paternel et maternel. Il m’a raconté l’amour qu’ils lui avaient accordé, même dans les périodes les plus dures de sa vie." "Son père était un ancien footballeur et sa passion pour ce sport est née là, il a cette flamme qui le guide quotidiennement. Je savais qu’avec une telle base solide, qu’il allait finir par rencontrer du succès, aussi bien dans le domaine sportif que privé." Comment l’avez-vous conseillé jusqu’à présent dans sa carrière ? "C’est un garçon très curieux de la vie et du monde, le plus important est qu’il se pose toujours la bonne question. Il le fait sur tout, cela lui a permis de s’améliorer sur le terrain, mais aussi dans la vie privée et dans son activité de personnalité publique. C'est pour cela, et au-delà de mes conseils, il continuera à grandir toujours plus." Est-ce vrai qu’il y a aussi de vous, dans la décision de rejoindre Milan ? "Je me souviens d’une discussion que nous avions eu sur la possibilité de rejoindre l’Inter à l’été 2019 et de toutes les raisons pour lesquelles s’était la bonne décision pour lui. Je ne suis pas surpris par son nombre de but et par le Scudetto." "Tout ce que fait Romelu a, à sa base, un but : Il se fixe toujours un objectif devant lui et il fait tout pour y parvenir." ®Antony Gilles – Internazionale.fr
  19. En effet, l'ancien gardien de but de l'Ac Milan a remporté le titre, jusqu'alors détenu par Samir Handanovic. Nicolò Barella, lui a été élu milieu de terrain de la saison 2020/2021 "Le classement a été établi en tenant compte des analyses de Stats Perform, réalisées par Netco Sports. Le système de notation, breveté en 2010 avec K-Sport et validé scientifiquement, prend en considération non seulement les données statistiques et des informations techniques, en incluant les données de position" explique la Lega Calcio Pour le calcul final, ont été pris en compte tous les matchs de la Serie A, de la Coupe d'Italie et de la Super Coupe d'Italie. Le titre de Meilleur gardien revient donc à l'ancien numéro 99 milanais et son indice d'efficacité de 88,1%. Tout comme Samir Handanovic, il comptabilise 14 clean sheet, mais il a réalisé un plus grand nombre d'arrêt (92 vs 78). Il a également paré 66% des tirs à l'intérieur de sa surface Et chez les plus jeunes: Romelu Lukaku est lui Elu joueur de l'année Que pensez-vous de ces distinctions ? ®Antony Gilles - Internazionale.fr
  20. Milan Skriniar est retourné récemment en Slovaquie et a passé deux jours avec sa famille, la joie du scudetto est encore très intense. "Ce fut une très belle sensation, irréelle. Je me souviens encore l'accueil des tifosi lors du dernier match. Ils ont attendu qu'on prenne le trophée. Dès que nous avons gagné le match, j'ai sorti mon drapeau de la Slovaquie, je suis fier d'être slovaque et je rapporte le titre de champion d'Italie à mon pays. Ce fut un long voyage, c'est trop beau", raconte-t'il à Sport Aktuality. Une question inévitable sur le départ d'Antonio Conte qui a pris de court le défenseur nerazzurro: " Ca nous a tous surpris, moi je l'ai découvert dans les médias à vrai dire. Je n'ai pas trop d'informations et je suis moi-même curieux de voir la suite. Le départ de l'entraîneur est une nouveauté. J'ai dit depuis longtemps que je voulais rester à l'Inter et défendre le titre, et c'est la vérité. Je n'ai jamais considéré de rumeurs de départs". © Samus - Internazionale.fr
  21. La Nazionale est en rassemblement depuis peu à Forte Village de Santa Margherita di Pulla avant un match amical ce Vendredi à Cagliari contre Saint-Marin. Laisser les joueurs en mode relax en Sardaigne, avant de participer au vrai ritiro de la Nazionale avant le début de l'Euro, voilà la décision de Lele Oriali, team manager de la Nazionale italienne. "C'est un choix qui permet aux joueurs de passer 4 ou 5 jours avec leur famille et en même temps nous donnes l'occasion prendre un peu des informations sur la condition de chacun d'entre eux. Nous sommes contents de nous retrouver tous ensemble. Des libertés seront accordées aux joueurs. Quand nous reprendrons à Coverciano nous serons en environnement plus restreint". Oriali ne pense pas quitter l'équipe nationale: "Je suis content d'être ici, j'évaluerai les conditions de travail plus tard en parlant avec le président et Mancini". Quelques mots sur le dernier arrivant: "Giacomo Raspadori a montré des qualités cette saison, ce n'est pas une surprise qu'on l'appelle. Il n'a pas la structure physique d'un attaquant de surface de réparation. Mais devant les buts, il sait quoi faire, il a le sens du but". Climat serein, selon Oriali: "C'est un groupe que j'ai vu grandir, c'est la confirmation du travail de Mancini. N'oublions pas que nous sortons d'une grosse désillusion. Les joueurs ont enchaîné deux saisons sans trêve, certains ont joué des finales en Août dernier. Le stress sera tout aussi bien mental que physique mais c'est valable pour nos adversaire aussi". Concernant le futur de Donnarumma: "Nous nous sommes salués rapidement, il me semble tranquille et serein. C'est sûr que l'idéal serait que toutes les situations soient résolues avant le début de l'Euro". Donnarumma est de plus en plus proche d'un départ du Milan. © Samus - Internazionale.fr